Vous êtes sur la page 1sur 7

Faculté des sciences Juridiques, Economiques et

Sociales

Chapitre 4

Mesure de l’activité économique

Pr: Mme Hind Hourmat allah

Année universitaire 2021-2022


1.Définition du PIB
• Produit intérieur brut (PIB) : c’est la valeur, aux prix
du marché, de tous les biens et les services finaux
produits dans une économie durant une période
donnée.
1ère idée : « Le PIB est la valeur aux prix du
marché…»
• On additionne toutes sortes de produits pour mesurer
la production en une seule statistique.
• Le dénominateur commun à tout ce que l’on produit
est la valeur marchande (le prix de vente).

1. Définition du PIB
2ème idée : « les biens et les services… »
Le PIB comptabilise à la fois des biens tangibles
et des services intangibles.
3ème idée« finaux… »

Un Boulanger produit du pain à partir de la


farine procurée par une minoterie
– La farine est un bien intermédiaire.
– La pain est un bien final.
1. Définition du PIB
• Si on ajoutait la valeur marchande de la farine
à celle du pain, on compterait le bien
intermédiaire en double et on surestimerait la
véritable valeur de la production.
• Il y a cependant deux exceptions à ce principe :
– Les biens intermédiaires produits et stockés pour être utilisés
ou vendus ultérieurement.
– Les biens intermédiaires exportés.

1. Définition du PIB
5ème idée : « produits…»
• Le PIB tient compte des biens et des services qui
sont produits actuellement, mais il ne tient pas
compte des biens produits antérieurement.

6ème idée :« dans une économie…»


• Le PIB mesure la production d’un pays réalisée à
l’intérieur de ses frontières par tous les résidents.
1. Définition du PIB
7ème idée :« durant une période donnée».
• Le PIB indique la valeur de la production, soit le total
des dépenses ou des revenus, réalisée au cours
d’une période spécifique, généralement une année
ou un trimestre.
• Le PIB trimestriel annoncé est souvent rapporté
au taux annuel.
• Les chiffres officiels pour le trimestre peuvent être
désaisonnalisés

1. Définition du PIB
Remarques
1. Le PIB est un indicateur stratégique, car il est
employé pour mesurer la croissance
économique.
2. Au lieu de s’intéresser à la production des
unités résidentes, on peut étudier la
production réalisée par les ressortissants d’un
pays. On calcul alors le PNB (Produit National
Brut).
2. Calcul du PIB
• PIB = Somme des valeurs ajoutées plus les impôts indirects
PIB = ∑ VA + TVA + DD
avec
VA = P - Ci
P = production
Ci = consommation intermédiaire

• Le PIB comprend deux parties:


- Le PIB marchand qui se mesure par la somme des valeurs
ajoutées des entreprises résidentes
- Le PIB non marchand qui correspond à la richesse produite
par les administrations que l’on évalue par leurs coûts de
production.

2. Calcul du PIB

Comment le PIB est-il réparti ?


Le PIB correspond aux richesses produites. Il est donc réparti entre
les différents agents qui ont participé à la production, c’est à dire :

Les salariés Du travail

Les créanciers Car ils


ont fourni : Des capitaux
(pour acquérir
Les propriétaires
du capital fixe)
L’entreprise elle même

Infrastructures,
L’Etat qualifications...
3. Les composantes du PIB
• On démontre que

PIB = C + I + G + X – M
• 1ère composante : Consommation : biens et services achetés
par
les consommateurs, à l’exception de l’acquisition
de maisons neuves.
• 2ème composante : Investissement : achats d’équipements,
de stocks et d’infrastructures, y compris l’achat de maisons
neuves par les ménages. (l’investissement est mesuré par la
FBCF majoré ou minoré de la variation des stocks)

3. Les composantes du PIB


• 3ème composante : Dépenses publiques : achats de biens et de
services courants effectués par les différents paliers du
gouvernement.
– Les salaires des fonctionnaires.
– Les dépenses effectuées pour acheter des biens courants.
– Les paiements de transfert ne sont pas des dépenses
publiques.
• 4ème composante : Exportations : les achats, faits par les
étrangers, de biens et de services produits dans le pays
• 5ème composante : Importations : les achats, faits par les
résidents, de biens et de services produits à l’étranger
(importations).
4. Limites du PIB
• Le PIB exclut toutes les activités illégales et toutes les activités
domestiques, pourtant très développés dans les pays en
développement.
• Le PIB par tête est souvent utilisé pour mesurer le niveau de
développement d’un pays. Or les comparaisons
internationales du PIB par tête posent un problème de forme
lié à la conversion des données dans la même monnaie.
• Le PIB est indifférents à la nature de l’activité génératrice de
revenus. Que ce soit une augmentation de la production
d’armes, de tabac ou de médicament ou encore de
destruction de forêts tropicales, tout cela est compté comme
positif par le PIB.

4. Limites du PIB
• Le PIB est indifférent à la répartition des richesses
comptabilisées, aux inégalités, à la pauvreté, à la
sécurité économique qui sont considérés comme des
dimensions du bien être à l’échelle d’une société. Cet
indicateur ne donne pas de signaux sur la cohésion
sociale.
• Les impacts écologiques négatifs engendrés par les
activités de production ne sont pas déduits des
productions comptabilisées dans le PIB.

Vous aimerez peut-être aussi