Vous êtes sur la page 1sur 18

[Choisir la date]

Rappor
t mini [Année]
projet
[Tapez le résumé du document ici. Il s’agit généralement d’une
courte synthèse du document. Tapez le résumé du document ici. Il
[Sous-titre du
s’agit généralement d’une courte synthèse du document.] document]
CENTRE DE FORMATION DES METIERS
DU BATIMENT TRAVAUX PUBLIC
DE MEKNES

Rapport mini projet



Réalisé par Laila Anejdam

Année scolaire : 2021/2022

Option : Mini projet d’assainissement

Encadré par Mr Rachiqi Mohamed


SOMMAIRE
Remerciement…………………………………….... 4
Introduction …………… ………..………………….6
I. Les systèmes d’assainissement ………………………7
Le système unitaire …………………………….8
Le système séparatif ……………………………9
Le système pseudo-séparatif …………………. 10
Le système mixte ………………………………..11
II. On délimite les bassins versant sur le modèle numérique
terrain(NNT) …12
III. On évolue le débit de chaque bassin versant ………… 13
IV. On assemble les bassins versant soit en série soit en
parallèle………..
V. On calcule le débit d’assemblage…………………...
VI. On dimensionne les conduites formule de MANING
STRICKLER……………
VII. Etablir le profil en long ………………………………..
VIII. Vérifier le bon fonctionnement du réseau (l’auto-curage)
……..
IX. Note de calcul………………………………………………….
X. Avant métré et détail estimatif……………………………

Conclusion …………………………..
Annexe ………………………………
Remerciement
Avant d’entamer la rédaction de ce rapport nous adressons mes
vifs remerciements à Dieu et à tous ceux qui ont contribué de près ou
de loin à ma formation et à l’élaboration de ce travail ce qui nous a
permis de connaître et découvrir de nouveaux horizons sur le plan
professionnel.
Nous Tenons énormément à exprimer mes chaleureux
remerciements et mes gratitudes à Monsieur RACHIQI, professeur au
CFMB de Meknès, de bien voulu mes confier le présent travail et qui n’a
pas cessé de déployer des efforts considérables à travers ses conseils et
ses explications tout au long de ce travail ; de gentillesse ; d’indulgence.
En fin, j’adresse mes salutations à tous les professeurs qui sont à notre
disposition.
GENIRALITE

Le but de l’assainissement est d’évacuer les déchets sans porter


préjudice au milieu récepteur. Il s’agit de protéger l’environnement ou
les écosystèmes contre toute dégradation. En effet, les effluents urbains
rejetés sont pollués et si des mesures techniques ne sont pas prises, les
cours d’eau, les nappes d’eau souterraines, l’air peuvent subir des
conséquences négatives.
Les effluents rejetés doivent avoir un niveau de qualité qui soit adapté à
l’usage qui en est envisagé à l’aval. Ceci conduit à choisir le point de
rejet en conséquence : l’exutoire. Celui-ci est le point d’arrivée des
collecteurs où émissaires.
De point de vue sanitaire, les réseaux d’assainissement devront assurer :
L’évacuation rapide des matières fécales hors de l’habitat.
Le transport des eaux usées dans des conditions d’hygiène
satisfaisantes

Pour cela le dimensionnement des réseaux d’assainissement doit être


bien fait. Dans ce contexte, j’ai réalisé une étude des réseaux
d’assainissement et de voiries du lotissement .
Cette étude comporte quatre grandes phases :
 L’étude du réseau de voirie ;
 L’étude d’assainissement ;
 Le dimensionnement des collecteurs ;
 L’avant métré et estimation du projet.
Introduction
1- Définition

L’assainissement englobe toutes les techniques de collecte, de transport


et de traitement des déchets solides et des eaux usées et pluviales d'une
agglomération, d'un site industriel ou d'une parcelle privée avant leur
rejet dans le milieu naturel.
2- Objectifs
Gestion des eaux usées • Protection
sanitaire

Gestion des eaux pluviales • Protection


contre les inondations

• Protection de
l’environnement

I- Les systèmes d’assainissement


A- Le système unitaire

Appelé également « tout à l’égout » permet l'évacuation de l'ensemble


des eaux usées et tout ou partie des eaux pluviales est assurée par un
réseau unique, équipé généralement de déversoirs d’orage, vannages
permettant en périodes de crues l’évacuation par surverse dans le milieu
naturel (soit directement ou après traitement).
2- Les avantages et les inconvénients
a- Les avantages

Les avantages du système unitaire résident dans trois facteurs :


Facteur économique : Un seul réseau au lieu de deux, ceci doit
pourtant être nuancé par le fait que les réseaux unitaires peuvent avoir
des linéaires importants avec des tailles de tuyaux importantes,
Facteur lié à l’entretien : L’auto-curage est assuré pendant la
période pluvieuse ;
Faible besoin en espace : Un seul réseau au lieu de deux.

b- Les inconvénients
Les inconvénients du système unitaire sont liés à :
La nécessité de séparer à un endroit du réseau les débits des
eaux usées et des eaux pluviales, afin de limiter le débit en aval du
réseau et à la STEP en temps d’orage, ce qui entraîne des problèmes de
pollution par le rejet d’une partie des eaux usées dans la nature,

Impossibilité de différer les investissements dans le temps


B- Le système séparatif
Système d'évacuation qui consiste à affecter un réseau
à l'évacuation des usées domestiques et, avec des réserves,
certains effluents industriels, alors que l'évacuation de toutes
les eaux pluviales est assurée par un autre réseau.
2- Les avantages et les inconvénients

a- Les avantages
Le système séparatif présente les avantages suivants :

Il évite en principe tout rejet direct d’eau usée dans le milieu
naturel

Réalise des économies sur les coûts de pompage


Réalise des économies considérables si la topographie permet
le raccordement rapide des collecteurs des eaux pluviales sur la nature

b- Les inconvénients

Les inconvénients du système séparatif sont :


Rejet dans le réseau des eaux pluviales d’une partie des eaux
usées provenant des opérations ménagères et des branchements
illégaux des eaux usées sur le collecteur des eaux pluviales ce qui
entraîne une pollution du milieu naturel,
Rejet dans le réseau des eaux usées d’une partie des eaux
pluviales provenant des branchements non conformes de descentes de
gouttières dans le réseau des eaux usées et des infiltrations d’eau
parasite dans le réseau des eaux usées engendrant une surcharge
hydraulique de la station de pompage et d’épuration,
Manque d’auto-curage,
Occupe une place plus importante dans le profil transversal des
rues.
C- Le système pseudo-séparatif

Admet des variantes dans l'évacuation des eaux pluviales et permet de


recueillir une partie d'entre elles dans le réseau d'eaux usées (soit
toitures, cours et jardins, soit voiries seules).
2- Les avantages

Le système pseudo-séparatif présente les avantages suivants :


Collecte de la totalité des eaux domestiques par le raccordement
des terrasses et/ou cours intérieurs au réseau,
Il permet de différer les investissements dans le temps en réalisant
les ouvrages de collecte des eaux pluviales progressivement en fonction
de l’aménagement des voiries qui constituent la contrainte principale
pour le fonctionnement des réseaux des eaux pluviales.

D- Le système mixte
C’est un réseau constitue selon les zones d’habitation, en partie système
unitaire
et en partie système séparatif.
Notions Générales :
1- Bassin Versant (BV)
On appelle bassin versant l’ensemble du territoire sur lequel
chaque goutte de pluie s’écoulera vers un unique cours d’eau, que
l’on appelle exutoire. Le bassin versant correspond ainsi à l’aire
d’alimentation d’un cours d’eau. Un bassin versant est délimité par
des frontières naturelles, que l’on appelle lignes de partage des
eaux. Ces lignes sont généralement matérialisées par le relief (lignes
de crêtes).
2- Schéma d’un bassin versant

Chaque bassin versant se subdivise en un certain nombre de


bassins élémentaires (ou sous-bassins) correspondant à la surface
d'alimentation des affluents se jetant dans le cours d'eau
principal.
II- On délimite les bassins versant sur le modèle numérique
terrain(NNT) 
Un modèle numérique de terrain (MNT) est une représentation de la

topographie d’une zone terrestre sous une forme adaptée à son utilisation

par un calcul numérique (ordinateur).

Le dessin sur papier


S(ha) C L(m) I mpm
BV1 1.1770 0.4 126 0.0056
BV2 0.9894 0.4 102 0.0085
BV3 1.0024 0.5 120 0.0081
BV4 0.7400 0.6 100 0.0127

a- Les caractéristiques de ceux bassins versants :

 S(Ha)=
3.9088

On évolue le débit de chaque bassin versant

𝐐𝐩= 𝐊^(1/U)×𝐈^(V/U) × 𝐂^(1/U) × 𝐀^(W/U)

Calcul de la pente

BV COTE COTE  L(m) Ik Lk/ √IK PENTE

AMENT AVAL √IK MOY

BV1 80.40 80.12 0.28 50 0.0056 0.0748 668.4491

80.12 80.05 -0.07 12 0.0058 0.0761 157.6872

80.05 79.85 -0.20 40 0.0050 0.0705 565.7708

79.45 79.68 0.17 24 0.0071 0.0841 285.1625

126 1677.0096 0.0056


BV2 80.45 80.00 0.45 50 0.0090 0.0949 526.8704

80.00 79.68 0.32 50 0.0081 0.0900 577.7778

102 1104.6482 0.0085

BV3 79.68 79.25 0.43 60 0.0072 0.0849 706.7138

79.25 78.70 0.55 60 0.0092 0.0959 625.6517

120 1332.3655 0..0081

BV4 78.70 78.00 0.70 54 0.0130 0.1140 473.6842

78.00 77.87 0.13 6 ,0 0.0217 0.1473 40.7331

77.87 77.41 0.46 40 0.0115 0.1072 373.1343

100 887.5516 0.0127

formule simplifié de CAQUOT : Q(m³ /s)brut=1.430I^0,291⨯C^1,203⨯A^0,783

A( ha) Cr I(m /m) L(m) Q brut M=L(ha) /√A m Qcum(m³/s) Qcom(L/s)

m/s

BV1 1.1770 0.40 0.0056 126 0.119 1.16 1.38 0.164 164

BV2 0.9894 0.40 0.0085 102 0.118 1.02 1.49 0.176 176

BV3 1.0024 0.50 0.0081 120 0.153 1.19 1.36 0.208 208

BV4 0.7400 0.60 0.0127 100 0.172 1.16 1.38 0.237 237

5- Assemblage de bassins versants élémentaires

L’assemblage des bassins se fait selon le réseau d’écoulement proposé


en vue de suivre l’évolution du débit dans les collecteurs de l’amont
vers l’aval.
Les caractéristiques équivalentes de Caquot calculées à partir des
caractéristiques des sous bassins assemblés. Et suivant assemblage ont
été que l’assemblage est en série ou en parallèle.
On dit que deux bassins en série quand les deux bassins ayant un
même collecteur, c’est-à-dire l’un verse dans l’autre.
On dit que deux bassins en parallèle quand chaque bassin a un
collecteur, c’est-à-dire que les deux bassins versent dans un autre
bassin.

Assemblage des bassins versants élémentaires


N⁰ Nom Aeq(ha Ceq Ieq Leq Q(m3/ M m Qc(l/ traco Ǿ

d’asse s sç n

Bv1 1.7177 0.4 0.005 1.2 0.119 1.1 1.3 0.464

4 0 6 6 6 8

Bv2 0.9894 0.4 0.008 1.0 0.117 1.0 1.4 0.174

0 5 2 2 9

parallel Bv1+Bv A1 2.1668 0.4 0.007 0.6 0.205 0.8 1.6 0.340 46

e 2 0 0 6 6 0

Bv3 1.0024 0.5 0.008 1.2 0.135 1.1 1.3 0.208

0 1 0 9 6

Serie A1+Bv3 A2 3.1692 0.4 0.007 2.4 0.309 1.3 1.2 0.383 57

3 6 6 8 4 0

Bv4 0.7400 0.6 0.012 1.0 0.171 1.1 1.3 0.235

0 7 0 5 8

Serie A2+Bv4 A3 3.9092 0.4 0.008 3.4 0.410 1.7 1.0 0.446 57

6 2 6 5 9 9

Tableau: Formules d’assemblages des bassins


versants élémentaires
Type En série En parallèle
d’assemblage
Ceq ΣCj*Aj /ΣAj ΣCj*Aj /ΣAj

Aeq ΣAj ΣAj

[ΣLj / Σ(Lj/√Ij)]2 Σ(ij*Qpj) / ΣQpj


Ieq
Meq ΣLj/√(ΣAj) Lj(Qpj max)/√(ΣAj)

Leq ΣLj L(Qpj max)

IV- Calcul de diamètre d’un réseau d’assainissement


La détermination de la section hydraulique des conduites d’eaux
pluviales sera effectuée par l’équation de Manning Strickler

Formule de base de l’écoulement libre


Q=V⨯S
Q :Débit en m³/s
V :Vitesse en m /s
S :Section en m² .
Formule de CHEZY :
V=C√RHI
I=Pente hydraulique en m p m
C=Coefficient de CHEZY
RH=Rayon hydraulique
RH=surface ( mouillée) /périmètre(mouillée) .
RH=D/4 rayon hydraulique d’après MANING STRICKL
C=1/N RH^1/4 : pour les eaux pluviales
C=1/N RH^1/6: pour les eaux useés .
Soit 1/N=k k=60
V=1/N. RH^1/4 .RH^1/2 .I^1/2
V=KRH^3/4.I^1/2 PVK=K=100
CAO=K=60
Q=V.S=K (D/4)^3/4.I^1/2.π(D/2)²

11.313×Q=K.I^1/2. π.D^3/4.D^8/4

D^11/4=11.313.Q/K. π.I^3/2

D=[11.313.Q/188.500×I^3/2 ]^4/11

Vous aimerez peut-être aussi