Vous êtes sur la page 1sur 33

Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail

Rapport de fin de formation

GROUPE :
TRI2 B
Réalisé par :
Boujdour Chaima
Chbani Rabab Encadré
par :
TRI2 GB 1
NAGIOS
Elgoutay Sara Mme. SALIM
FATIMA

2014/2015

TRI2 GB 1
NAGIOS
Remerciement
Tout d’abord, ce travail ne serait
pas aussi riche et n’aurait pas pu
avoir le jour sans l’aide et
l’encadrement de Mme SALIM
FATIMA , On la remercie pour la
qualité de son encadrement
exceptionnel, pour sa patience, sa
rigueur et sa disponibilité durant
notre préparation de ce projet de
fin de formation . Enfin nous
remercions nos collègues et aussi
nos formateurs de l’Institut
Spécialisé des Technologies
Appliqués à Marrakech .

TRI2 GB 1
NAGIOS
TRI2 GB 1
NAGIOS
Sommaire
Remerciement…………………………………………………………
……………….3
Introduction
générale……………………………………………………………….5
A. Partie théorique : présentation de Nagios comme solution
supervision systèmes
réseaux……………………………………………………………………………
……6
I. NAGIOS comme outils pour la supervision de
réseaux………………………6
1) C’est quoi
Nagios ?..............................................................................
..........6
2) Historique
…………………………………………………………………………..6
3) Version et
licence…………………………………………………………………7
4) Avantages et
inconvénients………………………………………………….8
5) Fonctionnalités de
Nagios…………………………………………………….8
II. Concepts et principe de fonctionnement de
Nagios………………………....10
1) Comment Nagios fonctionne-t-il ?
……………………………………...10
2) Architecture de Nagios
……………………………………………………...10
3) C'est quoi un greffon
(plugin)?.............................................................11
4) Exécution des
greffons………………………………………………………12
a. NSCLIENT
……………………………………………………………………12
b. NRPE…………………………………………………………………
…………12

TRI2 GB 1
NAGIOS
c. NSCA…………………………………………………………………
…………13
d. NDOUTils……………………………………………………………
………..14
5) Emplacement du système de
supervision………………………….14
B. Partie pratique : Installation et configuration de
Nagios………………………15
I. Installation de
Nagios…………………………………………………………………...15
1) Pré-
requis……………………………………………………………………
….....15
a. Création d'un utilisateur
Nagios…………………………………....15
b. Compilation et
installation…………………………………………....15
II . Configuration de
Nagios………………………………………………………………….16
1) Serveur
web………………………………………………………………………
16
2) Nagios

……………………………………………………………………
…….....16
III. L’interface de
Nagios……………………………………………………………………..
21
1) Les vue du
monitoring……………………………………………………….21
2) Les vue du
reporting………………………………………………………….25
C. Conclusion…………………………………………………………………
…………………...…..29

TRI2 GB 1
NAGIOS
Introduction
L a taille des réseaux ne cessant de grandir de jour
en jour et l’importance de ceux-ci dans le monde de
l’entreprise prenant une place prépondérante, le
besoin de contrôler en temps réel leur qualité et leur
état est rapidement devenu une priorité. C’est dans
ce but qu’est apparu, il y a maintenant une
vingtaine d’années, le concept de supervision de
réseaux.
L’Un des principaux enjeux de la supervision de
réseaux est l’automatisation du traitement de
l’information. En effet, face à l’importance (taille et
criticité) des réseaux dans tous les milieux
professionnels, il reste difficile de prendre
connaissance de toutes les informations et de réagir
pro-activement. Des lors, l’automatisation de
l’analyse des informations remontées par la
supervision permet la mise en place de statistiques
et de procédures pour la résolution des problèmes
récursifs ou étendus.

TRI2 GB 1
NAGIOS
A. Partie théorique :
Nagios comme solution supervision systèmes et
réseaux :

Deux phases sont donc importantes pour les directeurs informatiques :


-garantir la disponibilité du système en cas de panne (par des mécanismes
de redondance...) mais aussi tenter de prévenir en cas de problème et, le
cas échéant,

-garantir une remontée d'information rapide et une durée d'intervention


minimale : c'est le rôle de la supervision.

On va tapez le doigt sur le Nagios l’un des systèmes de supervision

I. NAGIOS comme outils pour la supervision de réseaux :

1. C’est quoi Nagios ?

 Nagios est un système de supervision de services. Il a été


développé pour fonctionner sur une plateforme Linux ou
éventuellement Unix avec un concept assez simple. les
services de surveillance lancent par intermittence des
contrôles de services et de stations que l’on définit.
Il permet de surveiller le bon fonctionnement des services
d’une ou plusieurs machines. Il est écrit en C et fonctionne
grâce à un ensemble de plugins (qui eux peuvent être écrits
dans n’importe quel langage).

Nagios permet la supervision active et passive

2. Historique

 Nagios est entièrement basé sur le moteur de NetSaint ,


ancien outil de supervision réseau.

 Mars 1999 : première version de NetSaint

 Mars 2002 : dernière version de NetSaint

TRI2 GB 1
NAGIOS
 Mai 2002 : première version de Nagios

 Novembre 2002 : première version stable de Nagios (1.0)

 Février 2004 : sortie de la version 1.2 de Nagios, dernière


version stable actuelle.

 Courant 2005 : sortie de la version 2.0 de Nagios

3. Version et licence

 Nagios est actuellement à sa version 3.06. il est placé sous la


Licence GNU GPL (General Public License) version 2. Ce qui
donne la permission légale de le copier, le distribuer et/ou de le
modifier sous certaines conditions. Pour plus de détails, il faut
lire le fichier LICENSE inclus dans la distribution de Nagios.
La nouvelle version corrige les bugs présents dans les versions
3.0.5 et antérieures: Voici quelques unes des
ces corrections:
● Correction de la soumission de commandes externes via CGI
● Correction du groupe Apache dans les spécifications pour les
RPMs
● Meilleure prise en charge de l'erreur d'écriture dans les
fichiers de rétention et statu résultant d'un
disque plein
● Correction des alertes audio dans les CGIs

TRI2 GB 1
NAGIOS
● Ajout du support des certificats d'authentification x509 dans
les CGIs

4. Avantages et inconvénients :
 Avantages
o Grosse communauté et bonne réputation.
o Très puissant et modulaire.
o Peut disposer d'une surcouche graphique (Centreon).
o Centreon apporte la gestion de graphiques.
o Peut disposer de nombreux plugins.
 Inconvénients
o Difficile à installer et à configurer.
o Nagios dispose d'une interface austère.
o Nagios n'affiche pas de graphs en natif.
o Nagios ne permet pas d'ajouter des hosts via Web.

5. Fonctionnalités de Nagios :

 Nagios possède de nombreuses fonctionnalités, voici les


principales :

– Surveillance des services réseaux (SMTP, POP3, http, NNTP,


PING, etc.)

_ La supervision à distance peut utiliser SSH ou un tunnel SSL


(notamment via un agent NRPE).

– Surveillance des ressources des stations (serveur, routeur ...)


comme la charge du processeur, des informations sur l’utilisation
des disques durs, les processus en cours, les fichiers de log, . . .

– Surveillance des données environnementales comme par


exemple la température.

– Une conception simple de greffons permettant aux


administrateurs de développer facilement leurs propres
fonctionnalités de surveillance.
TRI2 GB 1
NAGIOS
– Possibilité de définir des groupes de contacts a joindre en
cas d’apparition de problème via différentes méthodes (le courrier
électronique, les messages instantanés, SMS).

– Définition de gestionnaires d’évènements qui peuvent être


exécutés afin d’automatiser la résolution de problèmes rencontres.

– Surveillance des architectures des systèmes repartis ou


redondants.

– L’historique de l’ état du réseau est conserve même après un


redémarrage.

– Possibilité de planifier des périodes d’inactivités des


contrôles pour correspondre a une période d’inactivité physique
d’un serveur.

– Retour d’informations disponible a travers n’importe quel


navigateur, permettant de consulter l’état courant du réseau,
l’historique des avertissements et les fichiers de log.

TRI2 GB 1
NAGIOS
II. Concepts et principe de fonctionnement de Nagios

1. Comment Nagios fonctionne-t-il ?

o Il repose sur des programmes externes appelés


greffons (plugins).
o Nagios peut être assimilé à un planificateur de
tâches.
=> Il exécute un greffon à intervalle régulier lorsqu'un

service ou un host doit être surveiller .


=>Nagios récupère les informations fournit par les
services de surveillance et les analyse. Si le résultat de
cette analyse fait remonter un problème, les services
de surveillance peuvent envoyer des avertissements a

TRI2 GB 1
NAGIOS
l’administrateur du réseau de différentes manières :
courriers électroniques, messages instantanés, SMS,
etc.

2. Architecture de Nagios

 Nagios repose sur un serveur web et des CGI. Il peut intégrer


une base de données de type MySQL ou PostgreSQL pour y
stocker des informations de supervision. Bien que conseillée,
la base de donnée n'est pas essentielle dans le fontionnement
de Nagios et peut être remplacée par de simples fichiers
tournants, mais cette architecture doit être limitée à de
petites installations avec un nombre de machines supervisées
restreint.

Voici les éléments de l’architecture de Nagios :


–Un ordonnanceur : Nagios est d’abord un moteur gérant
l’ordonnancement des vérifications, ainsi que les actions a prendre
sur incidents (alertes, escalades, prise d’action corrective) .
– Une IHM (Interface Homme-Machine): La partie visible a
travers un simple serveur web, c’est Une interface graphique qui
affiche de manière claire et concise l'état des services surveillés.
– Des sondes : Les sondes de Nagios sont des petits scripts
ou programmes qui sont la base des vérifications appelés Greffon.

3. C'est quoi un greffon (plugin)?


TRI2 GB 1
NAGIOS
Un greffon est un programme exécutable ou script (perl, shell,
etc.) capable de fournir au moteur:
● un code de retour
=> 0 = tout va bien (OK)
=> 1 = avertissement (WARNING)
=> 2 = alerte (CRITICAL)
=> 3 = inconnu (UNKNOWN)
● un court message descriptif
En option, un greffon peut retourner des informations de
performance permettant à Nagios de les interpréter pour tracer
des graphiques.

4. Exécution des greffons

Les greffons peuvent fonctionner localement (directement sur la


machine supervisée) ou à distance (au travers du réseau). Pour
l'exécution à distance des greffons, il existe plusieurs possibilités:

o Par le biais d'autres serveurs de supervision Nagios distant.


Cette méthode est utilisée dans le cadre de la supervision
distribuée

TRI2 GB 1
NAGIOS
o Par les agents d'exécution de tests tels que: NRPE, NSCA,
check_by_ssh, NSClient, etc...

a. NSClient :

se base sur une architecture client/serveur. La partie cliente


(nommée check_nt), doit être disponible sur le serveur Nagios. La
partie serveur (NSClient++) est à installer sur chacune des
machines Windows à surveiller.

b. NRPE (Nagios Remote Plugin Executor)

Est un "Addons" (ajout logiciel) pour Nagios qui permet d'exécuter


des greffons (plugins) sur un serveur (Linux/Unix ou Windows)
distant. Cela permet de surveiller des ressources locales (charge du
processeur, utilisation de la mémoire, espace disque...) qui ne sont
normalement pas disponibles depuis d'autres machines.
Afin d'interroger un client NRPE il faut utiliser le greffon
"check_nrpe" sur le serveur Nagios, et installer un service client sur
le serveur distant à interroger (par exemple, nsclient++ sous
Windows ou le daemon nrpe sous Linux)

TRI2 GB 1
NAGIOS
c. NSCA :

La seule différence qu’il y a entre les contrôles actifs et passifs est


que dans le premier cas, les contrôles sont réalisés par Nagios alors
que dans le deuxième cas, ils sont réalisés par des applications
externes. Une fois qu’une application externe a réalisé un contrôle
de service, elle soumet le résultat à Nagios via le fichier de
commande externe. Puis Nagios se charge de lire tous les résultats
et de les replacer. L’agent NSCA permet l’envoi de commandes
externes à Nagios.

d. NDOUtils
NDOUtils est un addon qui vous permet de stocker toutes les
informations d'état de Nagios dans une base de données
MySQL. Plusieurs instances de Nagios peuvent tous stocker leurs
informations dans une base de données centrale pour le reporting
centralisé. Ce sera probablement servir de base pour une nouvelle
interface web basée sur PHP pour Nagios à l'avenir.

5. Emplacement du système de supervision

TRI2 GB 1
NAGIOS
 Dans un système de supervision on comprend que la topologie
est importante. Le système de supervision deviendra vite non
opérationnel s'il est trop éloigné des éléments à superviser et
que certains hôtes critiques sont susceptibles d'empêcher
toute communication entre le système de supervision et les
éléments à superviser.

 Toute la topologie est basée sur l'établissement des chemins


partant de Nagios et menant aux hôtes. Le placement du
serveur de supervision est donc un problème important.
Pour décider l'emplacement de la supervision dans le système
d'information voici une liste de règles à respecter par ordre
d'importance :

• il faut placer le système de supervision de manière à réduire


le nombre d'éléments entre lui et les hôtes hébergeant des
services critiques.
• prendre en compte le nombre de barrières à franchir pour
atteindre des réseaux séparés .
• réduire au maximum la taille du plus grand chemin .
• prendre en compte la sécurité physique du serveur de
supervision .
• prendre en compte la distance entre le serveur de
supervision et les équipes de supervision.
• prendre en compte la distance entre le serveur de
supervision et les serveurs d'envois d'alertes (mails, sms,
service web web2sms, services téléphoniques).

B. Partie pratique : Installation et configuration de Nagios

L'installation et la configuration de Nagios ne sont pas aisées et


peuvent nécessiter plusieurs jours avant d'être réalisées comme
souhaité.
Il faut avoir une certaine expérience dans l'exploitation du système
TRI2 GB 1
NAGIOS
Linux et de ses composants ainsi que dans le fonctionnement de
Nagios en général.

I. Installation de Nagios

1. Pré-requis

Nagios a, en plus des plugins, besoin de satisfaire un certain


nombre de dépendances.

Les pré-requis à l'installation sont les suivants :

 Un serveur web (ex: Apache)

 Une base de données (si utilisée)

 Les librairies graphiques suivantes : libgd 1.6.3 ou


plus, libjpeg, libpng
a. Création d'un utilisateur nagios

Avant même d'installer Nagios, la première chose à faire est de


créer un utilisateur pour Nagios, ainsi que son groupe

#groupadd nagios
# useradd -g nagios -m -d /home/nagios -G apache nagios

L'utilisateur nagios fait également partie du groupe apache pour


des raisons pratiques .

b. Compilation et installation

Une fois les pré requis installés, et les sources récupérées sur
le site officiel, la phase d'installation suit les étapes suivantes

Il faut commencer par la phase de compilation, avec les options


choisies

#./configure --options
# make all

Quand la compilation est terminée sans erreur, on peut passer à


l'installation

# make install
TRI2 GB 1
NAGIOS
Pour rendre Nagios complètement opérationnel, il reste quelques
commandes à passer :

Installer le script de démarrage de Nagios /etc/init.d/nagios

# make install-init
Créer et mettre les droits sur le répertoire qui va contenir les
fichiers de communication entre le serveur Nagios et les CGI de
présentation

# make install-commandmode
Installer un exemple de configuration de Nagios. Les fichiers de
configuration ainsi créés verront leur nom se terminer par -sample,
pour éviter ainsi d'écraser la configuration actuelle en cas
d'upgrade

# make install-config
L'installation de Nagios est alors terminée. Il faut maintenant
passer à la phase de configuration.

II.Configuration de Nagios

1. Serveur web
L'accès à Nagios doit être restreint car il peut montrer des informations sensibles voire
confidentielles concernant le système d'information.

Par ailleurs, des actions peuvent être entreprises via l'interface web, allant de l'acquiescement
des alarmes jusqu'au redémarrage de machines.

Pour cette raison, il faut protéger l'accès aux CGI de Nagios, au travers le mécanisme
d'authentification de votre serveur web (ex : mécanisme htpasswd pour Apache)

2. Nagios
La configuration de Nagios demande beaucoup de temps et n'est pas chose aisée. En effet,
l'ensemble de la configuration du logiciel se fait dans des fichiers textes d'extension .cfg

L'ensemble des fichiers de configuration sont définis selon le format suivant

define type{
attribut1 valeurs

TRI2 GB 1
NAGIOS
attribut2 valeurs
... valeurs
}

Ce mécanisme de définition implique qu'aucun espace ne pourra être inséré dans les paramètres
et leurs valeurs

La cohérence des fichiers de configuration peut être testée en exécutant Nagios avec l'option -
v et en lui fournissant le fichier de configuration principal

# /etc/init.d/nagios -v [chemin d'accès au fichier nagios.cfg]

Nagios supervise les équipements à travers le réseau. Ils peuvent être des serveurs, des
équipements réseaux, ou tout autre type de machine reliée au réseau.

Ces hosts peuvent être regroupés dans un ou plusieurs groups, permettant ainsi d'agir sur un
ensemble de machines plutôt que sur chacune, une par une.

Viennent ensuite les services. Ils correspondent aux services testés par les plugins. Définis dans
un fichier de configuration, les services font appel aux plugin via descommands elles-même
définies dans un fichier checkcommands.cfg

L'ordonnancement de la vérification des services se fait elle selon des périodes de temps définis
par les clauses timeperiod dans le fichier timeperiods.cfg

Le rôle de Nagios est donc de prévenir lorsqu'un problème survient. Les contacts à prévenir sont
définis dans le fichier contacts.cfg et peuvent eux aussi être groupés dans le
fichier contactgroups.cfg

L'escalade des alertes entre les groupes, en cas de non réponse, peut être définie dans le
fichier escalations.cfg

Il reste alors le fichier misccommands.cfg dans lequel sont déclarées les commandes non-
destinées au lancement de plugin. On y trouvera par exemple les commandes nécessaires à
l'envoi de mail, de SMS, etc..

Enfin, d'autres fichiers peuvent également être utilisés tels que dependencies.cfg pour définir
des dépendances entre services, cgi.cfg pour la configuration des CGI,hostextinfo.cfg pour les
infos supplémentaires sur les hôtes (icône, coordonnées graphiques sur la statusmap, ...)
et serviceextinfo.cfg idem que hostextinfo.cfg mais pour les services.

Les principaux fichiers de configuration sont donc les suivants :

 nagios.cfg

 ressource.cfg

 hosts.cfg

 hostgroups.cfg

 services.cfg
TRI2 GB 1
NAGIOS
 servicegroups.cfg

 checkcommands.cfg

 misccommands.cfg

 timeperiods.cfg

 contacts.cfg

 contactgroups.cfg

 escalations.cfg

 dependencies.cfg

 cgi.cfg

 hostextinfo.cfg

 serviceextinfo.cfg

 nagios.cfg

Il s'agit du fichier principal de configuration de Nagios. Il contient notamment la liste des autres
fichiers de configuration utilisés, ainsi que l'ensemble des directives globales de fonctionnement
de Nagios, comme le nom et le groupe de l'utilisateur nagios.

 ressource.cfg

Il s'agit d'un fichier de déclaration utilisé par les autres fichiers de configuration de Nagios. Il
permet de définir des variables globales pour une utilisation simplifiée dans les autres fichiers
de configuration (ex : $USER1$=/usr/local/nagios/libexec).

 hosts.cfg

Fichier de configuration des équipements supervisés. Une définition d'hôte s'applique à un


serveur "physique", une station de travail, un périphérique, un équipement, qui se trouve sur
votre réseau. Chaque hôte saisi nécessite une structure particulière, incluant notamment son
nom, son adresse IP, le type de test à effectuer pour caractériser l'état de l'hôte (généralement
ping)...

Exemple de définition d'un host

define host{
host_name bogus-router
alias Bogus Router #1
address 192.168.1.254
parents server-backbone
check_command check-host-alive
max_check_attempts 5
process_perf_data 0
retain_nonstatus_information 0
notification_interval 30

TRI2 GB 1
NAGIOS
notification_period 24x7
notification_options d,u,r
}

 hostgroups.cfg

Il contient les groupes d'hôtes permettant ensuite d'agir sur un ensemble de machines.

define hostgroup{
hostgroup_name novell-servers
alias Novell Servers
contact_groups novell-admins
members netware1,netware2,netware3,netware4
}

 services.cfg

Fichier de configuration des services supervisés. La définition d'un service identifie un service
tournant sur un hôte. Le terme "service" est très générique. Il peut s'appliquer à un service ( tel
que POP, SMTP, HTTP, etc.) ou bien tout autre type de mesure associée à l'hôte (temps de
réponse à un ping, nombre d'utilisateurs connectés, usage des disques).

Exemple de définition d'un service supervisé

define service{
host_name linux-server
service_description check-disk-sda1
check_command check-disk!/dev/sda1
max_check_attempts 5
normal_check_interval 5
retry_check_interval 3
check_period 24x7
notification_interval 30
notification_period 24x7
notification_options w,c,r
contact_groups linux-admins
}

 servicegroups.cfg

Il contient les groupes de services permettant ensuite d'agir sur des ensembles de services.

 checkcommands.cfg

Fichier de configuration des commandes de supervision

define command{
command_name check_pop
command_line /usr/local/nagios/libexec/check_pop -H $HOSTADDRESS$
}

 misccommands.cfg

Fichier de configuration des commandes de notification

 timeperiods.cfg

TRI2 GB 1
NAGIOS
Fichier de configuration des calendriers

define timeperiod{
timeperiod_name nonworkhours
alias Non-Work Hours
sunday 00:00-24:00
monday 00:00-09:00,17:00-24:00
tuesday 00:00-09:00,17:00-24:00
wednesday 00:00-09:00,17:00-24:00
thursday 00:00-09:00,17:00-24:00
friday 00:00-09:00,17:00-24:00
saturday 00:00-24:00
}

 contacts.cfg

Fichier de définition des contacts à notifier. Une définition de contact s'applique à la personne
physique qui doit être contactée en cas de problèmes sur le réseau.

Exemple de définition d'un contact à notifier

define contact{
contact_name jdoe
alias John Doe
service_notification_period 24x7
host_notification_period 24x7
service_notification_options w,u,c,r
host_notification_options d,u,r
service_notification_commands notify-by-email
host_notification_commands host-notify-by-email
email jdoe@localhost.localdomain
pager 555-
5555@pagergateway.localhost.localdomain
}

 contactgroups.cfg

Il contient les groupes de contacts permettant ainsi de regrouper les contacts à notifier en cas
d'alerte.

define contactgroup{
contactgroup_name novell-admins
alias Novell Administrators
members jdoe,rtobert,tzach
}

 escalations.cfg

Il défini l'escalade des alertes entre les différents groupes de contacts.

define serviceescalation{
host_name nt-3
service_description Processor Load
first_notification 4
last_notification 0
notification_interval 30
contact_groups all-nt-admins,themanagers
}

TRI2 GB 1
NAGIOS
define hostescalation{
host_name router-34
first_notification 5
last_notification 8
notification_interval 60
contact_groups all-router-admins
}

define hostgroupescalation{
hostgroup_name netware-servers
first_notification 5
last_notification 0
notification_interval 30
contact_groups netware-admins,themanagers
}

 dependencies.cfg

Il définit les dépendances entre les différents services, qu'ils soient sur le même serveur ou non.
On peut ainsi par exemple faire dépendre le serveur web virtuel de la présence d'un processus
Apache.

define hostdependency{
host_name WWW1
dependent_host_name DBASE1
notification_failure_criteria d,u
}

 cgi.cfg

Il définit la configuration des CGI de Nagios utilisés dans l'interface graphique web.

 hosttextinfo.cfg

Il permet d'ajouter des propriétés graphiques aux hôtes définis dans hosts.cfg comme par
exemple une icône ou des coordonnées à utiliser dans la statusmap de l'interface web.

define hostextinfo{
host_name netware1
notes_url http://webserver.localhost.localdomain/hostinfo.pl?
host=netware1
icon_image novell40.png
icon_image_alt IntranetWare 4.11
vrml_image novell40.png
statusmap_image novell40.gd2
2d_coords 100,250
3d_coords 100.0,50.0,75.0
}

 serviceextinfo.cfg

Idem que hostextinfos mais pour les services.

define serviceextinfo{
host_name linux2
service_description Log Anomalies

TRI2 GB 1
NAGIOS
notes_url
http://webserver.localhost.localdomain/serviceinfo.pl?
host=linux2&service=Log+Anomalies
icon_image security.png
icon_image_alt Security-Related Alerts
}

III. L'interface de Nagios

L'interface de Nagios est accessible via un simple navigateur web.


Elle permet à l'administrateur d'avoir accès à l'ensemble des
informations de supervision.
Basée sur des CGI, cette interface peut donc être sécurisée par les
mécanismes associés au serveur web et aux CGI afin de restreindre
les accès aux informations en fonction des profils utilisateurs.

Elle est composée de deux grands types de vues :

 Monitoring

 Reporting

Il est également possible d'accéder à la configuration du logiciel via


cette interface, mais uniquement en lecture :-(

1. Les vue de Monitoring

Les vues de monitoring permettent de connaître l'état des


équipements et des services supervisés, et éventuellement
d'effectuer des actions sur ces derniers.

Les vues principales disponibles sont les suivantes :

Tactical Overview : vue générale résumant l'ensemble des


informations

TRI2 GB 1
NAGIOS
Host Detail : vue des hôtes supervisés

TRI2 GB 1
NAGIOS
Service Detail : vue des services supervisés

TRI2 GB 1
NAGIOS
Status Map : cartographie du système d'informations supervisé

TRI2 GB 1
NAGIOS
2) Les vue de Reporting
Les vues de reporting permettent de créer, à la volée, des rapports sur l'activité du système
d'information, en fonction des données collectées par Nagios.
Couplé avec MRTG, les rapports pourront alors intégrer des graphiques.

Les vues principales disponibles sont les suivantes :

Availability : permet de créer des rapports de disponibilité des équipements

TRI2 GB 1
NAGIOS
Alert History : permet d'avoir un historique des alertes

TRI2 GB 1
NAGIOS
Trends : permet de grapher des données mesurables en fonction du temps

TRI2 GB 1
NAGIOS
TRI2 GB 1
NAGIOS
C. Conclusion
Ce travail effectué nous a permis de comprendre les
concepts de la supervision dans un système
d'information et de mettre en évidence les
différentes architectures possibles dans le cadre de
la supervision. Le choix de Nagios comme logiciels
cobails nous a permis de se mettre en situation réel
en s'imaginant dans le monde professionnel. Ce
logiciel compatible et matures étant très utilisés
dans le monde professionnel. Nous pensons que ce
document nous aidera dans un futur proche si
jamais nous sommes appelés à travailler dans un
projet informatique prenant en compte la
supervision Il pourrait également aider certains
professionnels réseaux et systèmes.

TRI2 GB 1
NAGIOS

Vous aimerez peut-être aussi