Vous êtes sur la page 1sur 61

CCT n° 48

Systèmes d’Etanchéité Liquide


Version novembre 2021
Enquête de Technique Nouvelle Alpha Contrôle N° 100-767-21

Cahier des Clauses Techniques N°48


Systèmes d’Etanchéité Liquide
SikaRoof® i-Cure, Sika Premium I & II et Sikafloor®
MonoFlex
Limite de validité au 31 décembre 2022

«Les informations sur le présent document et en particulier les recommandations relatives à l'application et à l'utilisation finale des produits SIKA, sont fournies
en toute bonne foi et se fondent sur la connaissance et l'expérience que la Société SIKA a acquises à ce jour de ses produits lorsqu'ils ont été convenablement
stockés, manipulés et appliqués dans des conditions normales. En pratique, les différences entre matériaux, substrats et conditions spécifiques sur site sont
telles que ces informations ou toute recommandation écrite ou conseil donné n'impliquent aucune garantie de qualité marchande autre que la garantie légale
contre les vices cachés. Nous sommes à votre disposition pour toute précision complémentaire. Notre responsabilité ne saurait d'aucune manière être engagée
dans l'hypothèse d'une application non conforme à nos renseignements. Les droits de propriété détenus par des tiers doivent impérativement être respectés.
Toutes les commandes sont acceptées sous réserve de nos Conditions de Vente et de Livraison en vigueur. Les utilisateurs doivent impérativement consulter
la version la plus récente de la Notice Produit correspondant au produit concerné, qui leur sera remise sur demande.»

Sika France SAS,


84 rue Edouard Vaillant
93350 Le Bourget Cedex
www.sika.fr

Page 1 sur 58
CCT n° 48
Systèmes d’Etanchéité Liquide
Version novembre 2021
1. OBJET _________________________________________________________________________________________________ 7
2. DOMAINES D’EMPLOI ____________________________________________________________________________________ 7
3. DEFINITIONS (selon e-Cahier 3680 et Règles Professionnelles) ___________________________________________________ 9

3.1. Toiture et toiture-terrasse inaccessible ________________________________________________ 9


3.2. Toiture-terrasse technique ou à zone technique _________________________________________ 9
3.3. Toiture-terrasse accessible aux piétons ________________________________________________ 9
3.4. Toiture-terrasse jardin _____________________________________________________________ 9
3.5. Terrasse et toiture végétalisée _______________________________________________________ 9
3.6. Balcon___________________________________________________________________________ 9
3.7. Coursive _________________________________________________________________________ 9
3.8. Loggia ___________________________________________________________________________ 9
3.9. Plancher intermédiaire intérieur _____________________________________________________ 9
4. DOCUMENTS DE REFERENCE _____________________________________________________________________________ 10
5.PRODUITS _____________________________________________________________________________________________ 11

5.1. Produits communs à tous les systèmes _______________________________________________ 11


5.1.1. SIKALATEX®-360 ________________________________________________________________________________ 11
5.1.2. SikaCem® Pack _________________________________________________________________________________ 11
5.1.3. Sika® Monotop-4012 F et Sika® Monotop-410R _______________________________________________________ 11
5.1.4. SikaTop® 122 FR ________________________________________________________________________________ 11
5.1.5. Sika Monotop®-311 FR ___________________________________________________________________________ 11
5.1.6. Sika Monotop®-910 N ____________________________________________________________________________ 11
5.1.7. Sikafloor®-280 Coving Mortar FR ___________________________________________________________________ 11
5.1.8. Sikafloor®-150, Sikafloor®-151, Sikafloor®-160 et Sikafloor®-161 _________________________________________ 11
5.1.9. Sika Stop Mousses® PRO (conditionnement en bidons de 5 l et 20 l) _______________________________________ 11
5.1.10. Sika® Level 70 _________________________________________________________________________________ 11
5.1.11. Sikagard®-720 EpoCem®_________________________________________________________________________ 11
5.1.12. Fond de joints Sika® ____________________________________________________________________________ 12
5.1.13. Sikaflex® PRO-3, Sikaflex® PRO-3 SL, Sikaflex® PRO-11 FC, Sikaflex®-11 FC Purform et Sikaflex® PRO-11 FC Purform 12
5.1.14. Sika® Flexitrip _________________________________________________________________________________ 12
5.1.15. Sika® Concrete Primer (couleur jaune pâle après mélange) _____________________________________________ 12
5.1.16. Sika® Concrete Primer LO (couleur jaune pâle après mélange) __________________________________________ 12
5.1.17. Sikafloor®-407 (couleur jaune pâle après mélange) ___________________________________________________ 12
5.1.18. Sika® Bonding Primer (couleur vert laiteux après mélange), non compatible avec les systèmes SikaRoof® i-Cure __ 12
5.1.19. Sika® Tile Promoter (liquide incolore) ______________________________________________________________ 12
5.1.20. Sikalastic® Metal Primer (couleur vert de gris) _______________________________________________________ 12
5.1.21. Sikalastic® Primer-FPO (liquide transparent/jaune) ___________________________________________________ 12
5.1.22. Sikalastic® Primer PVC (liquide rouge-violet) ________________________________________________________ 12
5.1.23. Sika® Réactivation Primer (liquide incolore) _________________________________________________________ 12
5.1.24. Sika® PU Accelerator (liquide incolore) non compatible avec les systèmes SikaRoof® i-Cure ___________________ 12
5.1.25. Sika® Reemat Standard : 100 g/m² (SikaRoof® i-Cure Eco) ______________________________________________ 13
5.1.26. Sika® Reemat Premium : 225 g/m² (tous systèmes armés) _____________________________________________ 13
5.1.27. Sika® Flexitape Heavy ___________________________________________________________________________ 13
5.1.28. Sikafloor® Quartz Sand KG8 ______________________________________________________________________ 13
5.1.29. Sikafloor®-406 _________________________________________________________________________________ 13
5.1.30. Sikafloor® Quartz Sand KG7 ______________________________________________________________________ 13
5.1.31. Sikafloor® Colors Chips Mix ______________________________________________________________________ 13
5.1.32. Sika® Antislip __________________________________________________________________________________ 13

Sika France SAS,


84 rue Edouard Vaillant
93350 Le Bourget Cedex
www.sika.fr

Page 2 sur 58
CCT n° 48
Systèmes d’Etanchéité Liquide
Version novembre 2021
5.1.33. Sika® Profile __________________________________________________________________________________ 13
5.1.34. Diluant C _____________________________________________________________________________________ 13
5.1.35. Sika® Extender T _______________________________________________________________________________ 13

5.2. Produits spécifiques au système SikaRoof® i-Cure ______________________________________ 14


5.2.1. Sikalastic®-631 _________________________________________________________________________________ 14
5.2.2. Sikalastic®-641 _________________________________________________________________________________ 14

5.3. Produits spécifiques aux systèmes Sika Premium I & II et aux systèmes Sikafloor® MonoFlex (armé
et non armé) ________________________________________________________________________ 14
5.3.1. Sikafloor®-405 __________________________________________________________________________________ 14
5.3.2. Sikafloor®-425 __________________________________________________________________________________ 15
5.3.3. Sikafloor®-416 __________________________________________________________________________________ 15
5.3.4. Sikafloor®-418 __________________________________________________________________________________ 15
5.3.5. Sikafloor®-415 __________________________________________________________________________________ 15
5.4.6. Sikafloor®-420 __________________________________________________________________________________ 15
5.4.7. SikaCeram-205 _________________________________________________________________________________ 15
5.4.8. CARROJOINT FLEX _______________________________________________________________________________ 15
5.4.9. EPOFIX Cj2 _____________________________________________________________________________________ 15
6. IDENTIFICATION ET PERFORMANCES_______________________________________________________________________ 16

6.1. Caractéristiques et identification des produits et des systèmes ____________________________ 16


6.1.1. Caractéristiques des produits avant polymérisation ____________________________________________________ 16
6.1.2. Caractéristiques des systèmes après application ______________________________________________________ 16
6.1.3. Conditionnement _______________________________________________________________________________ 16
6.1.4. Fabrication ____________________________________________________________________________________ 16

6.2. Performances du système SikaRoof® i-Cure ___________________________________________ 17


6.3. Performances des systèmes Sika Premium I & II ________________________________________ 17
6.4. Performances des systèmes Sika MonoFlex____________________________________________ 18
7. SUPPORTS ____________________________________________________________________________________________ 18

7.1. SUPPORTS ADMISSIBLES ___________________________________________________________ 18


7.1.1 S.E.L EN TOITURE ET BALCON ______________________________________________________________________ 18
7.1.2 SEL SUR PLANCHERS INTERMEDIAIRES ET PAROIS VERTICALES INTERIEURES ________________________________ 19
7.1.2.1 Supports neufs ______________________________________________________________________________ 19
7.1.2.1.1 Parties horizontales ______________________________________________________________________ 19
7.1.2.1.2. Parties verticales en relevés _______________________________________________________________ 19
7.1.2.2 Supports anciens ____________________________________________________________________________ 19
7.1.2.2.1 Parties horizontales ______________________________________________________________________ 20
7.1.2.2.2 Parties verticales _________________________________________________________________________ 20

7.2. PREPARATION DES SUPPORTS ______________________________________________________ 21


7.2.1. Dispositions générales ___________________________________________________________________________ 21
7.2.1.1. Pentes ____________________________________________________________________________________ 21
7.2.1.2. Planéité ___________________________________________________________________________________ 21
7.2.1.3. Porosité ___________________________________________________________________________________ 21
7.2.1.4. Humidité du support bétons et mortiers _________________________________________________________ 22
7.2.2. Dispositions particulières _________________________________________________________________________ 22
7.2.2.1. Supports à base de ciment ____________________________________________________________________ 22
7.2.2.3. Ancien carrelage collé ou scellé ________________________________________________________________ 23
7.2.2.4. Anciens bitumes ____________________________________________________________________________ 23
7.2.2.5. Anciennes étanchéités synthétiques ____________________________________________________________ 23
7.2.2.6. Ancien asphalte _____________________________________________________________________________ 23
7.2.2.7. Anciens revêtements ________________________________________________________________________ 24
7.2.2.8. Supports métalliques ________________________________________________________________________ 24
Sika France SAS,
84 rue Edouard Vaillant
93350 Le Bourget Cedex
www.sika.fr

Page 3 sur 58
CCT n° 48
Systèmes d’Etanchéité Liquide
Version novembre 2021
7.2.2.9. Supports plastiques rigides (PVC, PEHD…) ________________________________________________________ 24
7.2.2.10. Cas des planchers sur terre-plein ______________________________________________________________ 24
8. REALISATION DE L’ETANCHEITE ___________________________________________________________________________ 25

8.1. CONDITIONS CLIMATIQUES D'UTILISATION ____________________________________________ 25


8.2. PREPARATION DES PRODUITS Sikalastic®-631, Sikalastic®-641, Sikafloor®-405, Sikafloor®-425 et
Sikafloor®-420 _______________________________________________________________________ 25
8.3. MISE EN ŒUVRE _________________________________________________________________ 25
8.3.1. Mise en œuvre manuelle _________________________________________________________________________ 25
8.3.2. Mise en œuvre par projection _____________________________________________________________________ 26

8.4. COMPOSITION DE L’ETANCHEITE ____________________________________________________ 26


8.4.1. Primaires ______________________________________________________________________________________ 26
8.4.1.1 Primaires pour systèmes SikaRoof® i-Cure ________________________________________________________ 27
8.4.1.2 Primaires pour systèmes Sika Premium et Sikafloor® MonoFlex _______________________________________ 28
8.4.2. Revêtement d’étanchéité SikaRoof® i-Cure ___________________________________________________________ 29
8.4.3. Revêtement d’étanchéité de toiture Sika Premium I ___________________________________________________ 30
8.4.4. Revêtement d’étanchéité de balcon Sika Premium I & II ________________________________________________ 30
8.4.5. Revêtement d’étanchéité de balcon et toiture Sikafloor® MonoFlex ______________________________________ 30

8.5 NETTOYAGE DES OUTILS ___________________________________________________________ 31


8.6. CONTROLES _____________________________________________________________________ 31
9. TRAITEMENT DES POINTS SINGULIERS _____________________________________________________________________ 31

9.1 RELEVES (schémas 1 et 2) ___________________________________________________________ 31


9.2. RIVES, RETOMBEES (schémas 3, 4, 5 et 6) _____________________________________________ 31
9.3. SEUILS__________________________________________________________________________ 31
9.4. FISSURES ET JOINTS (schémas n°16 & 17) _____________________________________________ 32
9.4.1. Fissure < à 0,3 mm ______________________________________________________________________________ 32
9.4.2. Fissure comprise entre 0,3 et 2 mm ________________________________________________________________ 32
9.4.3. Fissure active ≥ 2 mm, joint de retrait et de fractionnement _____________________________________________ 32
9.4.4. Joints de dilatation ______________________________________________________________________________ 32

9.5. SIPHON, EVACUATION E.P, TRAVERSEES DE CANALISATIONS ET DE SCELLEMENT, VENTILATIONS,


VENTILATEURS, GAINE PASSE CABLES (Schémas 9, 10 et 11) __________________________________ 32
10. FINITIONS ET PROTECTIONS _____________________________________________________________________________ 33

10.1. FINITION COLOREE systèmes SikaRoof i-Cure _________________________________________ 33


10.2. FINITION ANTI-GLISSANCE systèmes SikaRoof i-Cure ___________________________________ 33
10.3. UNI ___________________________________________________________________________ 33
10.4. FINITION DECO__________________________________________________________________ 33
10.5. FINITION DECO+_________________________________________________________________ 33
10.6. FINITION SOLID _________________________________________________________________ 34
10.7. FINITION MOQUETTE DE QUARTZ __________________________________________________ 34
10.8. FINITION CARRELAGE COLLE (Cette finition n’est pas compatible avec les systèmes SikaRoof® i-
Cure) ______________________________________________________________________________ 35

Sika France SAS,


84 rue Edouard Vaillant
93350 Le Bourget Cedex
www.sika.fr

Page 4 sur 58
CCT n° 48
Systèmes d’Etanchéité Liquide
Version novembre 2021
10.9. PROTECTION MEUBLE RAPPORTEE __________________________________________________ 35
10.10. PROTECTION PAR DALLES SUR PLOTS OU PLATELAGE EN BOIS __________________________ 35
10.11. PROTECTION PAR ISOLATION INVERSE _____________________________________________ 35
10.12. PROTECTION LOURDE DURE COULEE EN PLACE_______________________________________ 36
10.32. SYNOPTIQUE DES FINITIONS EN FONCTION DES SYSTEMES _____________________________ 36
11. REMISE EN SERVICE ____________________________________________________________________________________ 36
12. UTILISATION - ENTRETIEN_______________________________________________________________________________ 37
13. REPARATION _________________________________________________________________________________________ 37
14. DESCRIPTIFS DES SYSTEMES i-Cure _______________________________________________________________________ 38

14.1 Réflectance (RAL 9016)____________________________________________________________ 38


14.2 Réhabilitation des couvertures métalliques ou de couverture plaques de fibres-ciment _______ 38
14.3 Réhabilitation de couverture plaques fibres-ciment ____________________________________ 39
14.4 Etanchéité apparente de toiture terrasse inaccessible (tout support) ______________________ 39
14.5 Etanchéité apparente de toiture terrasse inaccessible (tout support), et accessible pour zone
technique __________________________________________________________________________ 40
14.6 Etanchéité de toiture terrasse jardin, végétalisée et traitement d’étanchéité des jardinières ___ 40
14.7 Etanchéité de toiture terrasse avec ou sans isolation inversée (protection lourde meuble ou dure)
___________________________________________________________________________________ 41
14.8 Etanchéité de toiture sur isolant en verre cellulaire_____________________________________ 41
14.9 Etanchéité de toiture sur mousse polyuréthanne projetée _______________________________ 42
14.10 Etanchéité de chéneaux __________________________________________________________ 42
14.11 SikaRoof® « Flashing », traitement des détails, des points singuliers et réparation d’une
étanchéité de toiture en place __________________________________________________________ 42
15. DESCRIPTIFS DES SYSTEMES Sika® Premium I & II Sikafloor® MonoFlex __________________________________________ 43

15.1 Etanchéité de toiture terrasse, de balcons et SEL SP3 (finition carrelée) ____________________ 43
15.2 Etanchéité de toiture terrasse, de balcons et SEL SP2, (directement circulable) (SEL ARME, fissures
≥ 0,3 mm) __________________________________________________________________________ 43
15.3 Etanchéité de balcons (directement circulable) (SEL NON-ARME, fissures ≤ 0,3 mm) __________ 44
15.4 Etanchéité SEL SP2 (directement circulable) (SEL NON-ARME, fissures ≤ 0,3 mm) _____________ 44
16.1. PREVENTION DES ACCIDENTS ______________________________________________________ 45
16.2. CAS DES SUPPORTS CONTENANT DE L'AMIANTE_______________________________________ 45
17. QUALIFICATION - ASSURANCE ___________________________________________________________________________ 45
Annexe 1 : Guide de choix __________________________________________________________________________________ 46
Annexe 2 : Classement des systèmes SikaRoof® i-Cure en fonction de l’ETAG 005 ____________________________________ 47
Annexe 3 : Classement des systèmes Sika Premium I & Sikafloor® MonoFlex armé en fonction de l’ETAG 005 _____________ 48
Annexe 4 : essais de quadrillage ____________________________________________________________________________ 49
Sika France SAS,
84 rue Edouard Vaillant
93350 Le Bourget Cedex
www.sika.fr

Page 5 sur 58
CCT n° 48
Systèmes d’Etanchéité Liquide
Version novembre 2021
Annexe 5 : Contrôle du risque de condensation des supports _____________________________________________________ 50
Schéma 1 : Relevé en toiture ou balcon _______________________________________________________________________ 51
Schéma 2 : Relevé avec couvertine __________________________________________________________________________ 51
Schéma 3 : Raccord sur bande de rive ________________________________________________________________________ 52
Schéma 4 : Exemple d’exécution en rive plate avec retombée sur débord : __________________________________________ 52
Schéma 5 : traitement des rives avec Sika Profile A _____________________________________________________________ 53
Schéma 6 : traitement des rives avec Sika Profile T _____________________________________________________________ 53
Schéma 7 : SEUIL AVEC RELEVE _____________________________________________________________________________ 54
Schéma 8 : Joint avec couronnement_________________________________________________________________________ 54
Schéma 9 : Raccordement avec Evacuation d’eau pluviale _______________________________________________________ 55
Schéma 10 : Raccordement sur un siphon cas d’un SEL directement circulable : ______________________________________ 55
Schéma 11 : Raccord avec traversée de toiture ________________________________________________________________ 56
Schéma 12 à 15 : Réalisation du traitement des traversées ______________________________________________________ 57
Schéma 16 : Traitement Fissure active ≥ 2 mm, joint de retrait et de fractionnement _________________________________ 58
Schéma 17 : Traitement des joints de dilatation________________________________________________________________ 58

Sika France SAS,


84 rue Edouard Vaillant
93350 Le Bourget Cedex
www.sika.fr

Page 6 sur 58
CCT n° 48
Systèmes d’Etanchéité Liquide
Version novembre 2021
1. OBJET
Le présent document a pour objet de préciser les conditions générales d’emploi et de mise en œuvre des différents systèmes d’Etanchéités
Liquide (SEL) polyuréthanne monocomposant, SikaRoof® i-Cure, SIKA PREMIUM I & II et Sikafloor® MonoFlex pour la réalisation de membranes
d’étanchéité des structures des bâtiments telles que toitures terrasses accessibles ou inaccessibles, balcons, loggias, coursives, escaliers, gradins,
tribunes, planchers intermédiaires, passerelles ainsi que d’autres ouvrages, non accessibles, tels qu’auvents, casquettes…
Les systèmes, SikaRoof® i-Cure, Sika Premium I & II et Sikafloor® MonoFlex sont constitués à partir des résines Sikalastic® et Sikafloor® et
permettent la réalisation de revêtements étanches souples et élastiques, résistants aux U.V et formant un film continu totalement adhérent aux
supports.
Ils sont conformes aux différentes règles professionnelles.
D’une manière générale, le système SikaRoof® i-Cure est destiné à l’étanchéité des toitures terrasses thermiquement ou non isolées à l’exception
des ouvrages recevant une protection dure par carrelage collé ou carrelage scellé.
Les systèmes SIKA PREMIUM I & II et Sikafloor® MonoFlex sont de préférence destinés à l’étanchéité des parties non closes de type balcons et
coursives, des toitures terrasses au-dessus de parties closes avec étanchéité sous carrelage ou protection lourde dure ainsi que des planchers
intermédiaires intérieurs.
Ils s’appliquent en travaux neufs et en travaux de rénovation pour des ouvrages pouvant recevoir des sollicitations mécaniques légères et aux
terrasses accessibles aux véhicules légers sous protection lourde dure conforme à la norme NF P 84-204 (DTU 43.1).
L’étanchéité des dalles et rampes de parking directement circulable n’est pas visée dans le présent document.

Les Sikalastic®-631 et Sikalastic®-641 du système SikaRoof® i-Cure ne sont pas utilisables avec le Sika Bonding Primer

2. DOMAINES D’EMPLOI
Les systèmes, SikaRoof® i-Cure, SIKA PREMIUM I & II et Sikafloor® MonoFlex s’appliquent en travaux neufs ou en réhabilitation, en France
métropolitaine et DROM (pour toutes autres zones, consulter le service technique de SIKA France S.A.S), en climat de plaine, en climat de
montagne (altitude > 900 m) et climat de haute montagne (1 500 m < altitude ≤ 2 000 m).
L’attention du Maître d’Ouvrage est attirée sur le fait qu’en climat de montagne et de haute montagne, les opérations de déneigement à l’aide
d’outils tranchants peuvent perforer et détériorer le revêtement d’étanchéité.
Ils sont destinés :
- Aux toitures inaccessibles ou accessibles aux piétons et séjour y compris les ouvrages particuliers liés à la toiture ;
- Aux toitures terrasses jardins et végétalisées ;
- Aux gradins de stade, tribunes, coursives, balcons, loggia ;
- Sur locaux à faible, moyenne, forte hygrométrie ;
- Aux dômes et toitures de réservoirs d’eau ;
- Aux toitures accessibles aux véhicules sous une protection lourde dure conforme à la NF P 84-204 (DTU 43.1) ;
- Chenaux, jardinières ;
- Planchers intermédiaires intérieurs.

Ils s’appliquent sur les éléments porteurs et supports suivants :


- Maçonnerie conforme aux NF P 10-203 (DTU 20.12), à l’exception des planchers de type D sans dalle de répartition ;
- Ancienne étanchéité bitumineuse ou synthétique ;
- Verre cellulaire surfacé d’un feutre bitumineux (type 36S) ;
- Couverture métallique, bacs secs, tôles ondulées ;
- Couvertures avec plaques de fibres-ciment ;
- Bois et panneaux dérivés du bois ;
- Les revêtements rapportés, constitués par des éléments durs, adhérant directement à l’élément porteur, par exemple carreaux de
céramique ou pierre ;
- Les pavés de verres.

Ils peuvent être :


- Apparents ;
- sous protection lourde dure désolidarisée;
- sous protection dure collée ou scellée (sauf SikaRoof® i-Cure)
- sous protection meuble, végétalisée, jardin ;
- sous dalle sur plots ou platelage en bois avec ou sans isolation inversée.

Sika France SAS,


84 rue Edouard Vaillant
93350 Le Bourget Cedex
www.sika.fr

Page 7 sur 58
CCT n° 48
Systèmes d’Etanchéité Liquide
Version novembre 2021

Sikafloor® MonoFlex armé

Sikafloor® MonoFlex
SikaRoof® i-Cure

SIKA PREMIUM II
SIKA PREMIUM I

non armé
Domaines emploi en travaux neufs

Toiture terrasse avec élément porteur béton et revêtement apparent [Accessibilité


limitée aux zones
techniques]
Toiture terrasse avec élément porteur béton sous protection meuble, végétalisée, jardin
Toiture terrasse avec élément porteur béton sous protection dure désolidarisée
Toiture terrasse isolée avec verre cellulaire surfacé d’un feutre bitumineux (type 36S)
Toiture terrasse avec élément porteur bois, dérivés du bois
Couverture métallique, bacs secs, tôles ondulées
Couverture avec plaques de fibres-ciment
Dômes pentés de réservoirs d’eau
Chéneaux
Jardinières.
Toiture terrasse avec élément porteur béton sous protection dure collée ou scellée
Balcons, loggias, coursives
Parties communes sur locaux clos (escaliers, passerelles, paliers d’accès, allées, ...)

Gradins, tribunes extérieures sur béton


préfabriqué

Eléments d’ouvrages associés aux façades (corniches, auvents, bandeaux, casquettes


béton, couronnement d’acrotères, ...) sur béton
préfabriqué
Planchers intermédiaires en intérieur de locaux directement circulable de types EA / EB /
EB+ (usage privatif et collectif)
Eléments accessoires en métal tels que les pieds de garde-corps et fixations de
couvertures

Domaines emploi en travaux de rénovation


Tous les domaines d’emploi énumérés ci-dessus dans les mêmes conditions d’utilisation
Toiture terrasse avec étanchéité sur élément porteur tôles d’acier nervurées (TAN)
Toiture terrasse avec ancienne étanchéité bitumineuse ou synthétique sur élément
porteur maçonné
Les revêtements rapportés, constitués par des éléments durs, adhérant directement à
l’élément porteur, par exemple carreaux de céramique ou pierre…
Les dalles de balcon en pierre.

= admis = non admis (Se reporter à l’annexe 1 : Guide de choix)


Dans le cas des toitures directement circulables [zones techniques] sur le revêtement d’étanchéité, les systèmes SikaRoof® i-Cure restant
apparents peuvent recevoir une finition améliorant la résistance au glissement (voir § 10.1).

Sika France SAS,


84 rue Edouard Vaillant
93350 Le Bourget Cedex
www.sika.fr

Page 8 sur 58
CCT n° 48
Systèmes d’Etanchéité Liquide
Version novembre 2021
3. DEFINITIONS (selon e-Cahier 3680 et Règles Professionnelles)
3.1. Toiture et toiture-terrasse inaccessible
Toiture qui ne reçoit qu’une circulation réduite à l’entretien normal des ouvrages d’étanchéité et d’appareils ou installations nécessitant des
interventions peu fréquentes (de l’ordre d’une à deux fois par an).
Ces toitures peuvent comporter des chemins ou aires de circulation (voir § 10.1 sur la glissance).

3.2. Toiture-terrasse technique ou à zone technique


Toiture, de pente ≤ 5%, qui reçoit une circulation due à la présence d’appareils ou d’installations nécessitant des interventions fréquentes.
Si l’installation technique ne concerne qu’une partie de la toiture-terrasse, seule cette partie peut être considérée comme toiture-terrasse
technique (« zone technique »).

3.3. Toiture-terrasse accessible aux piétons


Toiture, de pente ≤ 5%, qui reçoit une circulation piétonne éventuellement
assortie d’un séjour.
Par séjour, on entend la présence de charges statiques autres que celles
liées à la circulation.
Exemple d’une toiture-terrasse accessible aux piétons
(dans ce cas, isolation selon DTU 20.12)
3.4. Toiture-terrasse jardin
Toiture, de pente ≤ 5%, qui reçoit une végétation intensive.
Les fosses à arbre, les jardinières intégrées, quelles que soient leurs dimensions, sont considérées comme des terrasses-jardins.

3.5. Terrasse et toiture végétalisée


Terrasse (≤ 3% au sens des Règles professionnelles pour la conception et la réalisation des terrasses et toitures végétalisées, édition n°3, mai
2018) ou toiture (>3% au sens de ces mêmes règles professionnelles) recevant un système de végétalisation légère, semi-intensive ou
extensive.

3.6. Balcon
Extrémité d’un plancher intermédiaire en saillie par rapport à la façade,
communiquant avec un local habitable, et limité vers l’extérieur par un
ouvrage vertical formant garde-corps.
Le balcon ne surplombe pas de locaux fermés.
Exemple de balcons

3.7. Coursive
Partie d’un plancher intermédiaire en saillie ou en retrait par rapport à la
façade, servant à la desserte de plusieurs locaux, limitée vers l’extérieur
par un ouvrage vertical formant garde-corps.
La coursive ne surplombe pas de locaux fermés.
Exemple de coursives

3.8. Loggia
Extrémité d’un plancher intermédiaire en retrait par rapport à la façade,
communiquant avec un local habitable, fermé latéralement par deux voiles
et limité vers l’extérieur par un ouvrage vertical formant garde-corps.
La loggia ne surplombe pas de locaux fermés.

3.9. Plancher intermédiaire intérieur


Plancher intérieur d’un bâtiment fermé n’étant pas en contact direct avec
le sol. Les planchers sur vide sanitaire sont compris dans cette définition
Exemple de loggias
(voir § 7.1.2.1.1).

Sika France SAS,


84 rue Edouard Vaillant
93350 Le Bourget Cedex
www.sika.fr

Page 9 sur 58
CCT n° 48
Systèmes d’Etanchéité Liquide
Version novembre 2021
4. DOCUMENTS DE REFERENCE

 NF DTU 20.1 (NF P 10-202), ouvrages en maçonnerie de petits éléments-Parois et murs.


 NF DTU 20.12 + A1/A2 (NF P 10-203), gros œuvre en maçonnerie des toitures destinées à recevoir un revêtement d’étanchéité.
 NF DTU 20.13 (NF P 10-204), cloisons en maçonnerie de petits éléments.
 NF DTU 21 (NF P 18-201), exécution des ouvrages en béton.
 DTU 26.1 (NF P 15-201), enduits aux mortiers de ciments, de chaux et de mélange plâtre et chaux aérienne.
 NF DTU 26.2 (NF P 14-201), chapes et dalles à base de liants hydrauliques.
 NF DTU 43.1 (NF P 84-204), étanchéité des toitures-terrasses et toitures inclinées avec élément porteur en maçonnerie en climat de plaine.
 NF DTU 43.11 (NF P 84-211), étanchéité des toitures-terrasses et toitures inclinées avec élément porteur en maçonnerie en climat de
montagne.
 NF DTU 43.3 (NF P 84-206), mise en œuvre des toitures en tôles d’acier nervurées avec revêtement d’étanchéité.
 NF DTU 43.4 (NF P 84-207), toitures en éléments porteurs en bois et panneaux dérivés du bois avec revêtement d’étanchéité.
 NF DTU 43.5 (NF P 84-208), réfection des ouvrages d’étanchéité des toitures-terrasses ou inclinées.
 DTU 51.3 (NF P 63-203), planchers en bois ou en panneaux à base de bois.
 DTU 52.1 (NF P 61-202), revêtements de sol scellés.
 Cahier des Prescriptions Techniques « Systèmes d’étanchéité liquide de toitures inaccessibles et accessibles aux piétons et au séjour faisant
l’objet d’un Document Technique d’Application » (e-Cahiers du CSTB 3680).
 Cahier des Prescriptions Techniques communes « Supports de systèmes d’étanchéité de toitures dans les départements d’outre-mer
(DOM) » approuvé par le Groupe Spécialisé n°5 le 26 mai 2008 (Cahier du CSTB 3644).
 Cahier des Prescriptions Technique d’exécution « Murs extérieurs –Travaux neufs – Revêtements de murs extérieurs en carreaux
céramiques ou analogues collés au moyen de mortiers colles en travaux neufs » (Cahier du CSTB n° 3266_V3 de mai 2006).
 Cahier des Prescriptions Techniques sols P3 « Travaux neufs – Revêtements de sols intérieurs et extérieurs en carreaux céramiques ou
analogues collés au moyen de mortiers colles dans locaux P3 au plus en travaux neufs » (e-Cahier du CSTB 3267_V3, mai 2006).
 Cahier des Prescriptions Techniques sols P3 « Rénovation – Revêtements en carreaux céramiques ou analogues collés au moyen de
mortiers colles en rénovation de sols intérieurs dans les locaux P3 au plus » (Cahier du CSTB 3529_V2, mai 2006).
 Règles Professionnelles SEL concernant les travaux d’étanchéité réalisés par application de Systèmes d’Etanchéité Liquide sur planchers
extérieurs en maçonnerie dominant des parties non closes du bâtiment, édition septembre 1999, Il faut se reporter à ces Règles
Professionnelles SEL pour l’état et la préparation des supports, la mise en œuvre et le traitement des détails.
 Règles Professionnelles SEL sur planchers intermédiaires et parois verticales de locaux intérieurs humides (Edition N°2, mars 2010).
 Règles Professionnelles pour la conception et la réalisation des terrasses et toitures végétalisées (Règles professionnelles, mai 2018, CSFE,
l’Enveloppe Métallique du Bâtiment, ADIVET).
 Recommandations professionnelles de la CSFE, mai 2015, Mise en œuvre des systèmes d’étanchéité liquide en France d’outre-mer (DROM-
COM).
 European Technical Approval ETA-13/0231, Agrément Technique Européen pour les systèmes Sikafloor®-405
 European Technical Assessment ETA-20/1020 du 2021/08/19 pour les systèmes Sikafloor®-405
 European Technical Approval ETA-14/0177, Agrément Technique Européen pour les systèmes SikaRoof®i-Cure (Sikalastic®-631 /
Sikalastic®-641)
 European Technical Approval ETA-18/0485, Agrément Technique Européen pour les systèmes Sikafloor®-MonoFlex (Sikafloor®-425)

Sika France SAS,


84 rue Edouard Vaillant
93350 Le Bourget Cedex
www.sika.fr

Page 10 sur 58
CCT n° 48
Systèmes d’Etanchéité Liquide
Version novembre 2021
5.PRODUITS
5.1. Produits communs à tous les systèmes

5.1.1. SIKALATEX®-360
Dispersion aqueuse de résine synthétique qui se présente sous la forme d’un liquide laiteux concentré. Parfaitement miscible, il s’ajoute
directement à l’eau de gâchage des mortiers de ciment.

5.1.2. SikaCem® Pack


Prémix à hautes performances à court terme et à long terme pour la confection de barbotines, chapes, gobetis et enduits.

5.1.3. Sika® Monotop-4012 F et Sika® Monotop-410R


Mortiers de réparation mono-composant prêts à gâcher à base de ciment PMES renforcés en fibres et à faible retrait.
Ils s'utilisent comme mortier de ragréage, pour former les gorges dans les angles rentrants, pour réparer les épaufrures et pour reprofiler les
défauts des supports béton. Classement R4 selon la EN 1504-3.

5.1.4. SikaTop® 122 FR


Mortier bi-composant, prédosé à base de ciment, de charges spéciales et de résine synthétique.
Il s'utilise comme mortier de ragréage, pour former les gorges dans les angles rentrants, pour réparer les épaufrures et pour reprofiler les
irrégularités des supports béton. Classement R4 selon la EN 1504-3.

5.1.5. Sika Monotop®-311 FR


Mortier de réparation fin, prêt-à-gâcher, à base de liant hydraulique modifié, de fibres. Classement R3 selon la EN 1504-3.

5.1.6. Sika Monotop®-910 N


Revêtement anticorrosion mono-composant, à base de liant hydraulique, pour la protection des armatures du béton armé.

5.1.7. Sikafloor®-280 Coving Mortar FR


Enduit époxydique thixotrope et sans solvant utilisé pour le ragréage des surfaces en béton, le remplissage des fissures inertes, le remplissage
des joints de retrait, la réalisation de gorges.

5.1.8. Sikafloor®-150, Sikafloor®-151, Sikafloor®-160 et Sikafloor®-161


Résines époxydiques à faibles odeurs, sans solvant et à basse viscosité, utilisées comme primaire et couche de nivellement.

5.1.9. Sika Stop Mousses® PRO (conditionnement en bidons de 5 l et 20 l)


Produit anticryptogamique en solution aqueuse destiné à la décontamination biologique après lavage et avant l’application des primaires pour
éliminer mousses et spores incrustés dans le béton, formule professionnelle renforcée en principe actif ne nécessitant pas de rinçage. Appliquer
par pulvérisation à raison de ± 0,100 l/m².
Remarque :
Sur des supports non-absorbants (p.ex. des carreaux émaillés), laisser agir le sika Stop Mousses® PRO minimum 2 à 3 heures et rincer afin que
tous les restes de Sika Stop Mousses® PRO soient enlevés et que l’adhérence du système ne soit pas compromise.
Sur des supports absorbants, le rinçage n’est pas nécessaire.

5.1.10. Sika® Level 70


Le Sikafloor® Level 70 est un mortier de sol autonivelant, monocomposant, à base de liant hydraulique destiné à la réalisation de chapes
minces en intérieur comme en extérieur.

5.1.11. Sikagard®-720 EpoCem®


Le Sikagard®-720 EpoCem® est un mortier de ragréage époxydique à 3 composants renforcé par adjonction de ciment. Mortier de surfaçage
(0,5 à 3,0 mm) sur les surfaces verticales et horizontales en neuf ou en réparation, particulièrement recommandé dans les environnements
agressifs, notamment utilisé comme barrière de remontée d’humidité temporaire (épaisseur minimale de 2 mm) sur les supports humides et
les bétons jeunes, avant l'application des systèmes.

Sika France SAS,


84 rue Edouard Vaillant
93350 Le Bourget Cedex
www.sika.fr

Page 11 sur 58
CCT n° 48
Systèmes d’Etanchéité Liquide
Version novembre 2021
5.1.12. Fond de joints Sika®
Dispositif spécifique pour le traitement des fissures et des joints avant l’application des mastics polyuréthannes.

5.1.13. Sikaflex® PRO-3, Sikaflex® PRO-3 SL, Sikaflex® PRO-11 FC, Sikaflex®-11 FC Purform et Sikaflex® PRO-11 FC Purform
Mastics polyuréthane mono-composant certifiés SNJF, pour le traitement des joints de dilatation et le calfeutrement des fissures.

5.1.14. Sika® Flexitrip


Bande d’étanchéité adhésive pour le traitement des fixations des couvertures métalliques et fibrociment. 5 cm de large x 15 mètres.

5.1.15. Sika® Concrete Primer (couleur jaune pâle après mélange)


Primaire hybride polyuréa/polyuréthane, bi-composant, à prise rapide pour tous supports à base de ciment, réduit significativement la possibilité
de dégazage des supports.
Caractéristiques : densité de 1,02 ; application au rouleau.

5.1.16. Sika® Concrete Primer LO (couleur jaune pâle après mélange)


Primaire hybride polyuréa/polyuréthane, bi-composant, à faible odeur et prise rapide pour tous supports à base de ciment, brique, carrelage,
bois, ardoises…, réduit significativement la possibilité de dégazage des supports. Caractéristiques : densité de 1,16 ; application au rouleau.

5.1.17. Sikafloor®-407 (couleur jaune pâle après mélange)


Primaire hybride polyurée/polyuréthanne à faible odeur, bi-composant à prise rapide pour tous supports à base de ciment, réduit
significativement le risque de dégazage des supports. Conditionnement en bidon de 5 litres.
Caractéristiques : densité de 1,05 ; application au rouleau.

5.1.18. Sika® Bonding Primer (couleur vert laiteux après mélange), non compatible avec les systèmes SikaRoof® i-Cure
Primaire à deux composants à base d’époxy et de polyamine en phase aqueuse permettant de consolider et d’améliorer l’adhérence sur support
à base de ciment, béton, brique, pierre, carrelage, revêtement existant, polyester…
Le produit s’applique à la brosse, au rouleau ou au pistolet.
Caractéristiques : densité de 1,03 ; extrait sec 17 % ± 1% (volume).
Conditionnement : en bidons de 1 litre, 5 litres et de 15 litres.

5.1.19. Sika® Tile Promoter (liquide incolore)


Nettoyant promoteur d’adhérence, mono-composant, à base d’alcool isopropylique pour supports très fermés (carrelage, verre). Le Sika® Tile
Promoter doit être recouvert rapidement par le Sika® Bonding Primer
Caractéristiques : densité de 0,79 ; application au chiffon. Conditionnement en bidon de 5 litres.

5.1.20. Sikalastic® Metal Primer (couleur vert de gris)


Primaire bi-composant pour support métallique et membrane synthétique Sikaplan/Sarnafil (PVC-P et FPO) de plus de trois ans.
Conditionnement en bidon de 5 litres.

5.1.21. Sikalastic® Primer-FPO (liquide transparent/jaune)


Primaire mono-composant à base de polymères synthétiques pour adhérence sur membranes synthétiques FPO (Sarnafil®) de moins de trois
ans. Conditionnement : carton de 4 bidons de 1 litre.

5.1.22. Sikalastic® Primer PVC (liquide rouge-violet)


Primaire mono-composant à base de polyuréthane solvanté pour adhérence sur membrane PVC laquée et non laquée de moins de trois ans
Sika® et Sarnafil®. Conditionnement : carton de 4 bidons de 1 litre.

5.1.23. Sika® Réactivation Primer (liquide incolore)


Primaire mono-composant à base de polyuréthanne pour la réactivation des anciennes étanchéités liquides Sika Premium I & II, SikaRoof® i-
Cure et Sikafloor® MonoFlex.

5.1.24. Sika® PU Accelerator (liquide incolore) non compatible avec les systèmes SikaRoof® i-Cure
Accélérateur de prise pour, Sikafloor® 405, Sikafloor® 425 et Sikafloor® 420.
Mélanger un bidon de 60 g de SIKA® PU ACCELERATOR dans un pot de 5 litres de résine ou trois bidons de 60 g dans un pot de 15 litres de résine
et malaxer l’ensemble lentement et manuellement afin d’éviter l’excès d’introduction d’air dans le mélange.

Sika France SAS,


84 rue Edouard Vaillant
93350 Le Bourget Cedex
www.sika.fr

Page 12 sur 58
CCT n° 48
Systèmes d’Etanchéité Liquide
Version novembre 2021
5.1.25. Sika® Reemat Standard : 100 g/m² (SikaRoof® i-Cure Eco)
Armature non tissée en fibre de verre. Elle est marouflée dans la première couche de résine.
Rouleau de 100 mètres de long x 1,00 m

5.1.26. Sika® Reemat Premium : 225 g/m² (tous systèmes armés)


Armature non tissée en mat de fibre de verre. Elle est marouflée dans la première couche de résine.
Existe en rouleau de 128 mètres de long x 1,30 m et 0,30 m de large

5.1.27. Sika® Flexitape Heavy


Armature tissée 100% polyamide pour le traitement des joints de dilatation.
Sika® Flexitape Heavy 7,5 cm et 15 cm de large x 50 m de long.

5.1.28. Sikafloor® Quartz Sand KG8


Sac de 25 kg de sable de quartz ronds calibrés à 0,3 – 0,8 mm, monochrome, utilisé en saupoudrage avec les revêtements Sikafloor®-405,
Sikafloor®-425 et Sikalastic®-641 pour la réalisation de couches complémentaires de meilleure tenue à la glissance.

5.1.29. Sikafloor®-406
Résine polyuréthanne mono-composant translucide, utilisée pour le traitement des pavés de verre de verre et des panneaux translucides et la
réalisation des moquettes de quartz.

5.1.30. Sikafloor® Quartz Sand KG7


Sac de 25 kg de sable de quartz ronds calibrés à 0,6 – 1,2 mm, de coloris divers, utilisé en addition avec le Sikafloor®-406 pour la réalisation de
moquettes de quartz.

5.1.31. Sikafloor® Colors Chips Mix


Sac de 20 kg de mélange de paillettes de coloris variés. Existe en conditionnement de 1 kg pour finition Premium Déco (Antracite).

5.1.32. Sika® Antislip


Sika® Antislip est un agent antidérapant mélangé dans les vernis de finition Sikafloor®-416 et Sikafloor®-418afin de rendre les revêtements
anti dérapant.

5.1.33. Sika® Profile


Profilés préfabriqués à base de granulat minéral destinés à être collés à l’aide de mastic colle polyuréthanne monocomposant.
Les Sika Profile A sont des profilés de rejet d’eau et les Sika Profile T sont des larmiers préfabriqués.

5.1.34. Diluant C
Nettoyant pour les résines Sikalastic® et Sikafloor® à l’état frais.
Conditionnement : bidon de 3 litres et de 25 litres.

5.1.35. Sika® Extender T


Fibres synthétiques inertes pour augmenter la thixotropie des résines Sikalastic® et Sikafloor®. A ajouter dans les résines à raison de 2% en poids
maximum.
Conditionnement : pot de 1 kg.

Sika France SAS,


84 rue Edouard Vaillant
93350 Le Bourget Cedex
www.sika.fr

Page 13 sur 58
CCT n° 48
Systèmes d’Etanchéité Liquide
Version novembre 2021
5.2. Produits spécifiques au système SikaRoof® i-Cure

5.2.1. Sikalastic®-631
Résine polyuréthane mono-composant à faible odeur, solvantée qui polymérise au contact de l’air permettant de réaliser «in situ» un feuil
étanche et continu. Elle constitue la première couche du système d’étanchéité et est de couleur « rouge oxyde » afin d’être différenciée des
autres couches. Cette couche n’est pas traitée contre le rayonnement ultra-violet (UV).
Le Sikalastic®-631 peut être recouvert très rapidement (2 à 4 heures en fonction de la température) et permet ainsi la réalisation complète des
systèmes SikaRoof® i-Cure en une journée.
Le produit ne produit pas de gaz carbonique lors de la polymérisation et présente donc après séchage une structure continue non-cellulaire.

Rouge oxyde
15 litres
Utilisable sans primaire sur support béton et mortier hydraulique et ancien bitume.

5.2.2. Sikalastic®-641
Résine polyuréthane mono-composant à faible odeur, solvantée résistante aux UV, qui polymérise au contact de l’air permettant de réaliser «in
situ» un feuil étanche et continu. Elle constitue la deuxième couche des systèmes d’étanchéité. Elle peut également servir à réaliser la première
couche, en substitution au Sikalastic®-631.
Utilisable sans primaire sur support béton et mortier hydraulique et ancien bitume.
Le produit ne produit pas de gaz carbonique lors de la polymérisation et présente donc après séchage une structure continue non-cellulaire.

Gris ardoisé Télégrey Gris perle Blanc


RAL 7015 RAL 7045 RAL Design 8500 RAL 9016
15 litres 15 litres 15 litres 15 litres

5.3. Produits spécifiques aux systèmes Sika Premium I & II et aux systèmes Sikafloor® MonoFlex (armé et
non armé)

5.3.1. Sikafloor®-405
Résine polyuréthane mono-composant pour systèmes Sika Premium I & II, solvantée qui polymérise au contact de l’air. Elle est utilisée en couche
de base et de finition pour les systèmes SEL (classe SE1, SE2, SE3, SE4 et SE5).
Le produit ne produit pas de gaz carbonique lors de la polymérisation et présente donc après séchage une structure continue non-cellulaire.

Gris ardoise Gris signalisation A Gris clair Gris silex Ivoire clair
env RAL 7015 env RAL 7042 env RAL 7035 env RAL 7032 env RAL 1015
15 litres 15 litres 15 litres 15 litres 15 litres

Sika France SAS,


84 rue Edouard Vaillant
93350 Le Bourget Cedex
www.sika.fr

Page 14 sur 58
CCT n° 48
Systèmes d’Etanchéité Liquide
Version novembre 2021
5.3.2. Sikafloor®-425
Résine polyuréthane mono-composant pour systèmes Sikafloor® MonoFlex, à faible odeur, qui polymérise au contact de l’air. Elle est utilisée en
couche de base et de finition pour les systèmes SEL (classe SE1, SE2, SE3, SE4 et SE5).
Le produit ne produit pas de gaz carbonique lors de la polymérisation et présente donc après séchage une structure continue non-cellulaire.

Gris ardoisé Gris perle Blanc


RAL 7015 réf. 8500 RAL 9016
15 litres 15 litres 15 litres

5.3.3. Sikafloor®-416
Résine polyuréthane aliphatique mono-composant, translucide utilisée comme vernis de finition des systèmes Sika Premium I & II.

5.3.4. Sikafloor®-418
Résine polyuréthane aliphatique mono-composant faible odeur, translucide, utilisée comme vernis de finition des systèmes Sikafloor® MonoFlex.

5.3.5. Sikafloor®-415
Résine polyuréthane aliphatique mono-composant, colorée, utilisée comme vernis de finition.

Télégrey 4 Gris silex Gris signalisation A


RAL 7047 RAL 7032 RAL 7042
5 litres 5 litres 5 litres

5.4.6. Sikafloor®-420
Résine polyuréthane mono-composant colorable à la demande, à haute élasticité, faible en solvant, à faible odeur et résistante aux UV. Utilisée
en couche complémentaire pour finition colorée des systèmes Sikafloor® MonoFlex et SikaRoof® i-Cure.

5.4.7. SikaCeram-205
Mortier-colle hydraulique mono-composant, prêt à gâcher pour collage du carrelage.

5.4.8. CARROJOINT FLEX


Mortier de jointoiement souple pour joints de 2 à 15 mm.

5.4.9. EPOFIX Cj2


Mortier époxy bi-composant pour collage et jointoiement de carreaux en sols et murs intérieurs et extérieurs. Résiste aux agressions chimiques
fortes et aux nettoyages haute pression.

Sika France SAS,


84 rue Edouard Vaillant
93350 Le Bourget Cedex
www.sika.fr

Page 15 sur 58
CCT n° 48
Systèmes d’Etanchéité Liquide
Version novembre 2021
6. IDENTIFICATION ET PERFORMANCES
6.1. Caractéristiques et identification des produits et des systèmes

6.1.1. Caractéristiques des produits avant polymérisation


Sikalastic® 631 Sikalastic® 641 Sikafloor®-405 Sikafloor®-425 Sikafloor®-420
83,2 % en poids 88 % en poids 78,9 % en poids 84,6 % en poids 89,3 % en poids
Extrait sec (NF EN ISO 3251) 78 % en volume 84,5 % en 70,9 % en 79,3 % en 85,9 % en
volume volume volume volume
Point éclair >100°C >100°C 42°C > 61°C > 61°C
Densité à 23°C (NF EN ISO
1,45 ± 0,05 1,41 ± 0,05 1,32 ± 0,05 1,29 ± 0,05 1,29 ± 0,05
2811)
Durée de vie stocké
(emballage d’origine, intact
12 mois 9 mois 6 mois 12 mois 12 mois
et à l’abri de l’humidité et du
gel)

6.1.2. Caractéristiques des systèmes après application

SikaRoof® i-Cure
50 % humidité relative
+ 5°C + 10°C + 20°C + 30°C
Résistance à la pluie 1 heure
Sec au toucher 12 h 8-10 h 4-6 h 4h
Séchage complet * 24 h 18-24 h 12-18 h 8-12 h
* le temps de séchage est différent du temps nécessaire avant remise en service (voir § 11)

Sika Premium I & Sika Premium II Sikafloor MonoFlex


50 % humidité relative 50 % humidité relative
+ 5°C + 10°C + 20°C + 10°C + 20°C + 30°C
Résistance à la pluie 1 heure 15 heures 5 heures 3 heures
Sec au toucher 6-8 h 3h 2h 24 heures 16 heures 12 heures
Séchage complet * 12-16 h 6-8 h 4-6 h 7-14 jours 5-9 jours 3-5 jours
* le temps de séchage est différent du temps nécessaire avant remise en service (voir § 11)

6.1.3. Conditionnement
Seaux métalliques à ouverture totale de 5 et/ou 15 litres (en fonction des produits).

6.1.4. Fabrication
Les Sikalastic® 631, Sikalastic® 641, Sikafloor®-405 et Sikafloor®-420 et Sikafloor®-425 sont fabriqués à l’usine : SIKA - PRESTON –
ANGLETERRE.
Cette usine est certifiée ISO 9001 et ISO 14001.

Sika France SAS,


84 rue Edouard Vaillant
93350 Le Bourget Cedex
www.sika.fr

Page 16 sur 58
CCT n° 48
Systèmes d’Etanchéité Liquide
Version novembre 2021
6.2. Performances du système SikaRoof® i-Cure
L’organisme BBA (British Board of Agrément) a délivré un E.T.A (Agrément Technique Européen) référencé ETA-14/0177.
Système
Système
réhabilitation de Système Standard Système Supérieur Système Premium
Economique
couvertures

Epaisseur feuil sec en mm 1,2 1,3 1,5 1,8 2,2

Résistance à la traction
NPD* 8,0 N/mm² 6,4 N/mm² 7,3 N/mm² 6,4 N/mm²
Sur béton

Résistance à la déchirure NPD* 17 N/mm² 23 N/mm² 30 N/mm² 26 N/mm²

Elongation à la traction NPD 30% 50% 100% 80%

6,6 g/m²/jour 6,6 g/m²/jour 6,5 g/m²/jour 6,93 g/m²/jour 5,8 g/m²/jour
Perméabilité à la vapeur
d’eau
µH2O : 3082 µH2O : 3082 µH2O : 3837 µH2O: 4171 µH2O: 3804

* NPD : performance non déclarée

Les membranes SikaRoof® i-Cure sont étanches à l’eau mais perméables à la vapeur d’eau.

6.3. Performances des systèmes Sika Premium I & II


L’organisme BBA (British Board of Agrément) a délivré un E.T.A (Agrément Technique Européen) référencé ETA-13/0231 et ETA-20/1020 pour
le système renforcé Sika Premium I.

SIKA PREMIUM I SIKA PREMIUM II

Adhérence sur béton (avec Sika® Bonding Primer) 2,25 N/mm² 2,25 N/mm²
Résistance à la traction 17,7 N/mm² 9-12 N/mm²
Elongation à la traction 30% 570%
µH2O : 2500 µH2O : 2500
Perméabilité à la vapeur d’eau
SD (1400µm) = 3,5 m SD (1300µm) = 3,25 m

Vieillissement accéléré (ASTM G154-04) 500 heures, la surface est mat, 1000 heures, très léger farinage

Température de service - 40°C / + 80°C - 40°C / + 80°C

Réaction au feu Classement F

Les membranes Sika Premium sont étanches à l’eau mais perméables à la vapeur d’eau.

Sika France SAS,


84 rue Edouard Vaillant
93350 Le Bourget Cedex
www.sika.fr

Page 17 sur 58
CCT n° 48
Systèmes d’Etanchéité Liquide
Version novembre 2021
6.4. Performances des systèmes Sika MonoFlex
L’organisme BBA (British Board of Agrément) a délivré un E.T.A (Agrément Technique Européen) référencé ETA-18/0485 pour le système
Sikafloor® MonoFlex armé.

Sikafloor® MonoFlex armé Sikafloor® MonoFlex non armé

Adhérence sur béton (avec Sika® Bonding Primer) 2,32 MPa 2,32 MPa
Résistance à la traction 17 MPa 7,5 MPa
Allongement à la rupture 30% 500%
µH2O : 1427 µH2O : 1427
Perméabilité à la vapeur d’eau
SD ~ 2,82 m SD ~2,5 m

Température de service - 40°C / + 80°C - 40°C / + 80°C

Réaction au feu Classement E

Les membranes Sikafloor® MonoFlex sont étanches à l’eau mais perméables à la vapeur d’eau.

7. SUPPORTS
Les éléments porteurs et les supports sont conformes aux normes NF P 84 série 200 (DTU série 43) ou à leurs Avis Techniques. Les supports
recevant le revêtement d’étanchéité doivent être stables, et présenter une surface propre, libre de tous corps étrangers et sans souillure
d’hydrocarbure, ni de plâtre.

La cohésion superficielle des supports en maçonnerie doit être au minimum de 1 MPa sur béton et de 0,5 MPa sur mortier. Le béton doit être
âgé d’au moins 28 jours dans le cas des supports neufs.
Les pentes minimales sont celles prescrites par les normes DTU de référence. Les systèmes SEL Toitures ne peuvent pas avoir pour but de
corriger les défauts de planéité du support.

7.1. SUPPORTS ADMISSIBLES


Attention les résines Sikalastic® 631, Sikalastic® 641, Sikafloor®-405 et Sikafloor®-425 n’accrochent pas sur les silicones, il convient donc de
prendre soin d’éliminer toutes les traces de joints silicone avant l’application des différents systèmes.
Remarque :
D’une manière générale, les supports et les relevés doivent être exempts de toute peinture ou revêtement avant application d’un des systèmes.
En présence de peinture ou d’autre revêtement, il convient de réaliser à la demande du Maître d’Ouvrage ou de son représentant une étude
préalable de reconnaissance (voir Annexe D au Règles Professionnelles SEL édition septembre 1999) qui autorise, sous certaines conditions,
l’application des SEL sur un revêtement existant.

7.1.1 S.E.L EN TOITURE ET BALCON


Les différents systèmes associés aux primaires adéquats peuvent s’appliquer sur la plupart des supports neufs ou anciens tels que :

 Dalles monolithiques en béton armé coulées en œuvre ou d’éléments préfabriqués en béton armé ou béton précontraint, de type A,
B ou C, selon P10-203 (DTU 20.12). Les présentes règles ne visent pas les éléments porteurs du type D ;
 Formes de pente adhérentes à l’élément porteur conformes à la norme P10-203 (DTU 20.12) ;
 Chapes ou dalles armées ou non, adhérentes à l’élément porteur conformes à la norme P14-201 (DTU 26.2), avec ou sans chauffage
intégré (DTU 65.7 et DTU 65.14) ;
 Métaux (acier galvanisé, fer, cuivre, aluminium, plomb, inox, zinc, métaux laqués …) ;
 Plaques ondulées en fibres-ciment ;
 Ancienne étanchéité bitumineuse sur isolant ou non ;
 Ancienne étanchéité synthétique sur isolant ou non ;
 Tous supports verticaux tels que définis au tableau I des Règles Professionnelles SEL PI de 2010 ;
 Ancien carrelage scellé ou collé sans étanchéité existante ;
 Briques et pierres ;
 Bois et dérivés du bois ;
 Anciens revêtements ;
 Ardoises et tuiles ;
 Mousse polyuréthane projetée, polyester, matières plastiques, asphalte…

Sika France SAS,


84 rue Edouard Vaillant
93350 Le Bourget Cedex
www.sika.fr

Page 18 sur 58
CCT n° 48
Systèmes d’Etanchéité Liquide
Version novembre 2021
7.1.2 SEL SUR PLANCHERS INTERMEDIAIRES ET PAROIS VERTICALES INTERIEURES
7.1.2.1 Supports neufs
7.1.2.1.1 Parties horizontales
 Dalles monolithiques en béton armé coulées en place ou en éléments préfabriqués armé ou précontraints, de type A, B ou C (DTU
20.12). Les éléments porteurs de type D sans dalles de compression sont exclus.
 Formes de pentes adhérentes à l ‘élément porteur (DTU 20.12)
 Chapes ou dalles en béton armé ou non, adhérentes à l ‘élément porteur (DTU 26.2), avec ou sans chauffage intégré (DTU 65.7 et DTU
65.14).
 Plancher intérieur sur terre-plein, vide sanitaire.
7.1.2.1.2. Parties verticales en relevés
 Murs en béton ou panneaux préfabriqués en béton à parement courant ou soigné (S1-S2).
 Enduit à base de ciment (bâtard, ciment, enduit monocouche E > 4 et R > 4) sur mur en béton ou murs et parois en maçonnerie (S3).
 Enduit au plâtre sur murs et parois en maçonnerie présentant une dureté Shore C minimale ≥ 60 (S5).
 Plaques de parement en plâtre hydrofugé de type H1 (S7).
 Cloison en carreaux de plâtre hydrofugé (coloration bleue) (S9) et en carreaux de plâtre « plus » ou « hydro » (coloration verte) (S10).
 Cloison en carreaux de terre cuite nus (non revêtus d’enduit), montés avec un liant colle à base ciment (S12).
 Paroi maçonnée en blocs de béton cellulaire montés avec un liant à base de ciment (S13).
 Cloisons hauteur d’étage composées de panneaux en béton cellulaire (S14).
 Ouvrages en plaques de parement à base de ciment (S15).
Nomenclature des supports concernés selon règles professionnelles SEL Planchers Intermédiaires de mars 2010

Local S1 S2 S3 S5 S6 S7 S8 S9 S10 S11 S12 S13 S14 S15

EA/EB

EB+ privatifs

EB+ collectifs

Support admis avec relevé d’étanchéité sur 10 cm au moins au-dessus du niveau fini circulé et au-dessous du niveau le plus haut exposé
aux projections d’eau
 Support admis avec relevé d’étanchéité sur 10 cm au moins au-dessous du niveau fini circulé sur les parois non exposées et toute la
hauteur des zones soumises au ruissellement d’eau (zones d’emprise du bac à douche et de la baignoire par exemple).
Emploi non visé dans le présent document
7.1.2.2 Supports anciens
Une étude préalable à l’appel d’offre doit être réalisée par le Maître d’œuvre.
Elle doit porter sur les points suivants :

L’état des lieux


 Plan des pentes.
 Altimétrie.
 Positions des cloisons, siphons, caniveaux, socles.
 Joints de dilatation.

La reconnaissance du sol existant


 Le revêtement (si conservé).
 La hauteur disponible si plancher béton mis à nu, dans le cas d’une dépose.
 Le changement ou non de destination du local.
 La surcharge admissible.

La définition de l’ouvrage à construire


 Plan des pentes.
 Altimétrie.
 Positions des cloisons, siphons, caniveaux, socles.
 Joints de dilatation.
 Raccordement avec les avoisinants.

L’adéquation existant / ouvrage à construire conduit à faire un choix entre la conservation du revêtement de sol existant ou la dépose jusqu’au
plancher béton mis à nu.

Sika France SAS,


84 rue Edouard Vaillant
93350 Le Bourget Cedex
www.sika.fr

Page 19 sur 58
CCT n° 48
Systèmes d’Etanchéité Liquide
Version novembre 2021
7.1.2.2.1 Parties horizontales
Aux supports décrits au paragraphe 7.1.2.1.1, s’ajoutent :

 Carreaux céramiques émaillés ou non, y compris pâte de verre, scellés adhérents ou collés directement à l’élément porteur béton.
L’étude préalable doit être réalisée conformément au CPT SOLS P3 Rénovation (cahier n° 3529). Le carrelage peut être conservé si les
dispositions suivantes sont toutes respectées :
• La pente et l’altimétrie du revêtement répondent aux exigences de l’ouvrage à construire.
• Les parties mal adhérentes représentent moins de 10 % de la surface totale du local.
• Le mortier de pose du carrelage ne doit pas être gorgé d’eau.
• Absence de fissures avec désaffleurement.
1) Carrelage conservé en totalité
Un nettoyage soigné du carrelage à l’aide d’une lessive de soude est nécessaire, suivi d’un rinçage à l’eau claire. Dans le cas de sols carrelés
entretenus avec des produits d’entretien de type cires, huiles, silicones, prévoir un décapage mécanique (ponçage, sablage ou grenaillage) afin
d’éliminer la pellicule superficielle. Les joints en creux ne peuvent être traités que par sablage ou grenaillage.
Après dépoussiérage, le carrelage ne doit plus être « gras », sinon compléter les travaux par l’utilisation de produits dégraissants appropriés
suivi d’un rinçage efficace.
2) Carrelage partiellement déposé
Les carreaux mal adhérents sont déposés et l’état de surface est reconstitué avec Sikafloor®-280 Coving Mortar FR, Sika® Monotop 412N,
Sika® Monotop 410R ou SikaTop® 122 FR ainsi que les zones dégagées pour sceller les siphons et les caniveaux.
La reconstitution de l’état de surface peut être réalisée directement par un nouvel élément collé ou scellé. La préparation de surface se fera à
l’identique de celle citée au précédent paragraphe.

 Formes de pentes. Le support est poncé à l’aide d’outil adapté ou raboté. Il est ensuite dépoussiéré soigneusement, puis humidifié
avant réalisation de la pente qui sera effectuée à partir de :
• Soit une chape traditionnelle conforme à la norme NF P 14-201 (DTU 26.2), en épaisseur de 30 mm minimum – délai de
recouvrement : 10 jours minimum à 20°C.
• Soit une chape réalisée avec le SikaCem® Pack avec dosage conforme aux prescriptions du DTU 26.2, en épaisseur de 10 mm
minimum
• Soit le ragréage Sikafloor®-Level 70.

7.1.2.2.2 Parties verticales


Supports admis en rénovation, quel que soit le degré d’exposition à l’eau des locaux :
• Murs en béton ou panneaux préfabriqués en béton à parement courant, conformes à la norme NF P 18-210-1 (DTU 23.1) et à
parement soigné, conformes à la norme NF P 10-201-1 (DTU 22.1).
• Enduits à base de ciment sur murs en béton ou murs et parois en maçonnerie.
• Enduit en mortier de ciment conforme à la norme NF P 15-201-1 (DTU 126.1).
• Enduit en mortier bâtard conforme à la norme NF P 15-201-1 (DTU 26.1).
• Enduit d’imperméabilisation.
Supports admis en rénovation, avec restrictions selon la nature du support et le degré d’exposition à l’eau dans les locaux de degré
d’exposition à l’eau EA/EB, EB+ privatif et EB+ collectif (cf. tableau 2 des Règles SEL de mars 2010).
• Cloison en carreaux de terre cuite montés avec un liant colle à base de ciment.
• Mur maçonné en blocs de béton cellulaire nus, montés avec un liant colle à base de ciment.
• Enduit au plâtre sur mur et paroi en maçonnerie présentant une dureté Shore C minimale ≥ 60.
• Cloison en carreaux de plâtre hydrofugé (coloration bleue).
• Cloison en carreaux de plâtre hydrofugé plus ou hydro (coloration verte).
• Plaques de parement en plâtre hydrofugé de type H1.
Les revêtements rapportés constitués par des éléments durs, adhérant directement à l’élément porteur par scellement ou collage (exemple :
carreaux céramiques ou analogues installés sur les supports cités au paragraphe 7.1.2.1.2) et avec les mêmes critères d’exposition à l’eau des
locaux.

Sika France SAS,


84 rue Edouard Vaillant
93350 Le Bourget Cedex
www.sika.fr

Page 20 sur 58
CCT n° 48
Systèmes d’Etanchéité Liquide
Version novembre 2021
7.2. PREPARATION DES SUPPORTS

7.2.1. Dispositions générales

Les supports ne doivent pas présenter de pression de vapeur d’eau durant l’application et la polymérisation des différents systèmes.

Les travaux de préparation du support sont déterminants pour la fiabilité des systèmes, ainsi ils seront réalisés avec le plus grand soin. Le support
doit être cohésif, propre, sain, sec et débarrassé des parties non adhérentes. Il sera notamment totalement exempt de traces d’huile, de graisse,
de produit de cure, de laitance et de micro-organismes. Si de la poussière, de la végétation, de la mousse, des algues ou autres polluants sont
présents, un nettoyage à haute pression est nécessaire avant l’application.
Quand une préparation mécanique est nécessaire, elle sera réalisée par ponçage au disque diamant segmenté, par sablage ou par grenaillage
mécanique. Les supports présentant un aspect de surface glacé seront de préférence poncés (disque diamant pour carrelage) pour créer une
microrugosité avant l’application des différents systèmes.

7.2.1.1. Pentes
Les pentes doivent être conformes aux prescriptions des normes NF-DTU 43.1, NF-DTU 43.3, NF-DTU 43.4, NF-DTU 43.5, NF-DTU 20.12 et NF
DTU 26.2. Dans le cas des DROM, les pentes doivent être conformes au Cahier du CSTB 3644.
Dans le cas des toitures terrasses avec élément porteur béton, la pente nulle est admise.
Les systèmes admettent une stagnation d’eau mais conformément aux règles professionnelles, pour un usage intérieur, une pente minimale de
1% du support est nécessaire. Pour un usage en locaux techniques non humides, une pente nulle est admise.

7.2.1.2. Planéité
La planéité du support béton dépend de la destination du revêtement :
 10 mm sous la règle de 2 m et 3 mm sous la règle de 20 cm (état « surfacé » du § 7.2.2 du DTU 21), en toiture-terrasse et toiture
inaccessible, technique ou avec zone technique, jardin, terrasse et toiture végétalisée, accessible sous protection par dalles sur plots
ou platelage en bois.
 7 mm sous la règle de 2 m et 2 mm sous la règle de 20 cm (état « lissé » du § 7.2.2 du DTU 21), dans cas de zone accessible avec
revêtement apparent, ou sous protection lourde autre que dalles sur plots ou platelage en bois.
 5 mm sous la règle de 2 m et 2 mm sous la règle de 20 cm, dans le cas de zone accessible avec carrelage collé ou moquette de quartz
sur le revêtement ainsi qu’en étanchéité sur planchers intermédiaires.

Nota : les systèmes d’étanchéité liquide sont des revêtements minces dont les applications ne peuvent avoir pour effet de corriger les défauts
de planéité et/ou d’altimétrie du support.
7.2.1.3. Porosité
La porosité des supports sera évaluée en réalisant le test de la goutte d’eau selon le principe suivant :

Une goutte d’eau est déposée à l’aide d’une pipette sur la


surface du support préparé, on mesure en secondes le temps
que met le support pour absorber la goutte d’eau (support mat
en surface).

Pour effectuer une mesure, on dépose 5 gouttes sur une


surface d’environ 15 cm x 15 cm, on relève les cinq temps
d’absorption, le temps d’absorption am est la moyenne
arithmétique des cinq en éliminant les valeurs aberrantes.

am < 60 secondes, le support est très absorbant, passer deux


couches de primaire adapté avant application des résines.

am > 240 secondes, le support est très fermé ou gras, une


préparation mécanique est souvent nécessaire.

Sika France SAS,


84 rue Edouard Vaillant
93350 Le Bourget Cedex
www.sika.fr

Page 21 sur 58
CCT n° 48
Systèmes d’Etanchéité Liquide
Version novembre 2021
7.2.1.4. Humidité du support bétons et mortiers
Le taux d’humidité admissible du support lors de l’application des différents systèmes peut être est mesuré selon plusieurs méthodes.

HM Humidité Massique (mesuré à la bombe à carbure ou à l’aide d’un appareil TRAMEX) ≤ 4 %


HRE Humidité Relative à l’Equilibre (mesuré à la sonde hygrométrique HRE.) ≤ 80%
WME Wood Moisture Equivalent (humidité équivalente bois mesuré avec un humidimètre du type Protimeter Mini) ≤ 18%
En cas de difficulté d’analyse sur la mesure d’humidité du support, selon l’appareil utilisé, l’applicateur pourra recourir à l’assistance technique
de Sika France SAS.
La méthode de la mesure des remontés d’humidité selon le test du polyane (ASTM D 4263) est également un bon indicateur de l’état du
support avant l’application.
Prendre une feuille de polyane translucide d’environ 0,45 m x 0,45 m, la maintenir sur le support à l’aide de bandes adhésives sur ses quatre
côtés. Si au bout de 16 heures la condensation se trouve sur la face inférieure de la matière plastique ou si la surface du support est obscurcie,
le béton est considéré comme trop humide pour l'application du revêtement. Dans ce cas il faudra procéder au réchauffement du support
avant l’application du primaire.

7.2.2. Dispositions particulières

7.2.2.1. Supports à base de ciment


Les supports seront constitués de dalles monolithiques en bétons, forme de pente adhérentes, ou chapes (voir § 7.1).
La laitance et les produits de cure auront été éliminés par nettoyage à l’eau sous haute pression (buse rotative de préférence), sablage,
grenaillage ou rabottage suivant les cas.
Les supports neufs en béton doivent avoir au moins 28 jours d’âge (14 jours pour les chapes), leur état de surface et la planéité devront satisfaire
aux exigences du DTU 20.12 (aspect taloché fin) et doivent posséder les résistances mécaniques minimales suivantes :
 Cohésion d’au moins 1 MPa en traction directe pour les bétons ; (0,8 MPa pour les dalles intérieures de faibles sollicitations).
 Cohésion d’au moins 0,5 MPa pour les mortiers de ciment. ;
 Résistance à la compression d’au moins 25 MPa ;

S’assurer avant l’application des revêtements de l’absence d’adjuvants à base de silicones et éliminer les parties non-adhérentes, procéder à un
écrêtage des aspérités, arrondir les angles par ponçage, si nécessaire réaliser un ragréage (réparer et traiter les fers à béton mis à nus) ou un
surfaçage général avec par exemple les produits suivants :

Produits époxydiques
SIKADUR® 30 Colle, SIKADUR® 31 DW, SIKADUR® 41 F RAGREAGE et Sikafloor 280 Coving Mortar FR
Mortiers hydrauliques
SIKATOP® 122 F REPARATION.

Sika France SAS,


84 rue Edouard Vaillant
93350 Le Bourget Cedex
www.sika.fr

Page 22 sur 58
CCT n° 48
Systèmes d’Etanchéité Liquide
Version novembre 2021
7.2.2.3. Ancien carrelage collé ou scellé
Ce support n’est visé que dans le cas de réfection sur ancien carrelage posé directement sur dalle porteuse ou chape adhérente, sans
revêtement d’étanchéité existant.
Ce support doit faire l’objet d’une étude préalable réalisée selon les dispositions du cahier du CSTB n° 3529_V2 de mai 2006.
Le contrôle du support porte notamment sur, l’état de surface, la vérification par sondage de l’adhérence du carrelage sur son support, la
cohésion superficielle du carrelage (≥ 0,5 MPa) et l’absence de désaffleurement supérieurs à 3 mm entre carreaux.
Remplacer les éléments mal adhérents ou cassés, soit par un nouvel élément, soit par un produit de ragréage Sika (voir § 7.2.2.1).
Si plus de 10 % des carreaux sont décollés ou mal adhérents, il est nécessaire de déposer l’ensemble des carreaux.
Création, si nécessaire, d'une évacuation des eaux par perçage en sous-face ou nez de dalle (trous Ø 10 mm).

Il existe deux méthodes pour couvrir les anciens carrelages :


 Sans préparation mécanique, appliquer le nettoyant promoteur d'adhérence Sika® Tile Promoter à raison de 0,020 litre/m², une fois
sec au toucher, appliquer le primaire adapté puis le revêtement d’étanchéité. Dans ce cas les spectres du carrelage restent visibles
après application.
 Après avoir rendu la surface rugueuse mécaniquement (ponçage au disque segmenté), application d’une couche de Sika® Level-31W
Primer à raison de 0,150 kg/m² et après trente minutes de séchage environ, application d’une couche de 3 à 5 mm de Sikafloor®-Level
70 pour masquer les spectres du carrelage et éventuellement corriger les défauts de pente. Laisser durcir au moins trois jours avant
d’appliquer le primaire Sika® Bonding PRIMER ou Sikafloor®-407 puis le revêtement d’étanchéité.

Les délais de recouvrement des primaires par les différents systèmes sont de 1 à 24 heures à 20°C, passé ce délai, appliquer une nouvelle couche
de primaire adapté. Se reporter aux notices produit des primaires.

7.2.2.4. Anciens bitumes


Les supports constitués par d'anciens revêtements d'étanchéité en feuilles à base de bitume modifié et leur support isolant le cas échéant sont
conservés [selon résultats de l’étude préalable] et préparés conformément à la norme NF P 84-208 (DTU 43.5 pour les travaux de réfection).
En particulier les défauts suivants sont traités :
 Les plis sont ramollis à la flamme puis découpés et écrasés sur les bords ;
 Les cloques sont scarifiées, relevées sur les bords, asséchées à la flamme ou à l’air chaud du lé inférieur puis recollées ;
 Les fissures sont ramollies à la flamme et écrasées à la truelle puis pontées à l’aide d’une bande de bitume armée ;
 Les lés décollés sont ramollis à la flamme puis les bords sont écrasés à la truelle.

En cas de protection existante, elle doit être rétablie après mise en œuvre du SEL.

7.2.2.5. Anciennes étanchéités synthétiques


Les supports constitués par d'anciennes membranes d'étanchéité Sika® et Sarnafil® et leur support isolant le cas échéant sont conservés selon
résultats de l’étude préalable. L’adhérence au support des membranes collées doit être évalué. Les membranes fixées mécaniquement ne
doivent pas présentées de plis ni de défaut de fixation. En cas de protection existante, elle doit être rétablie après mise en œuvre du SEL.

7.2.2.6. Ancien asphalte


Les revêtements en asphalte peuvent être conservés et sont préparés conformément à la norme NF P 84-208 (DTU 43.5 pour les travaux de
réfection).
Les supports doivent être propres et secs, et débarrassés des cloques, bulles, des parties souillées par des huiles ou hydrocarbures et des
éventuels micro-organismes. Ils doivent être soigneusement préparés par lavage haute pression ou sablage ou rabotage ou grenaillage.
Les zones dégradées sont éliminées par sciages et reconstituée à l’aide de résine époxydique SIKADUR® 30 Colle, SIKADUR® 31 DW ou
SIKADUR® 41 F RAGREAGE.
La mise en œuvre du Sika Metal Primer peut être nécessaire en fonction des résultats des essais d’adhérence réalisés.

Sika France SAS,


84 rue Edouard Vaillant
93350 Le Bourget Cedex
www.sika.fr

Page 23 sur 58
CCT n° 48
Systèmes d’Etanchéité Liquide
Version novembre 2021
7.2.2.7. Anciens revêtements
Les supports revêtus par un ancien revêtement d’étanchéité ou décoratif (peintures par exemple) doivent systématiquement faire l’objet d’une
étude préalable afin d’apprécier leurs aptitudes à recevoir les nouveaux systèmes sans décapage préalable.
 La nature de l’ancien revêtement doit impérativement être connue. Dans le cas contraire, le décapage par ponçage ou grenaillage de
celui-ci est toujours obligatoire.
 Un examen préalable doit déterminer l’état de surface du revêtement existant et établir de façon détaillée l’inventaire des
dégradations de ce revêtement (écaillage, fissures, cloques, etc ...). Si ces dégradations affectent plus de 5% de la surface totale à
couvrir, le décapage général devient alors obligatoire.
 L’adhérence du revêtement existant à son support doit être vérifiée par un essai réalisé conformément à la norme NF EN ISO 2409
«Essai de quadrillage des films de peintures ou vernis» (cf. annexe 4 page 37) :
 L’adhérence est bonne si plus de 90% des essais débouchent sur un classement entre 0 et 2 du tableau.
L’adhérence est jugée mauvaise dans les autres cas et le décapage général devient alors obligatoire.

La compatibilité des systèmes le revêtement existant conservé doit être vérifiée par un essai d’application sur site. Après 7 jours de séchage à
20°C du revêtement, l’essai d’adhérence est effectué par traction directe selon la norme NF EN 1542 «Essai de traction».
Les valeurs relevées doivent être supérieures ou égales à 0,4 MPa. Dans le cas contraire, le décapage par ponçage ou grenaillage devient alors
obligatoire.

7.2.2.8. Supports métalliques


Les supports métalliques (ferreux et non ferreux) doivent être dégraissés et séchés. Les anciennes peintures et les parties oxydées ou autres
contaminations doivent être éliminées par ponçage ou meulage suivi d'un dépoussiérage.
En cas d’application du primaire sur métal nu comme préparation anti-corrosive, la surface doit d’abord recevoir une préparation par sablage
jusqu’à Sa 2,5 ou autres moyens manuels jusqu’à Sa 2 ou 3 (référence SIS 05 5900, STANDARD SUEDOIS).

7.2.2.9. Supports plastiques rigides (PVC, PEHD…)


Les supports plastiques doivent être rayés à l’aide d’un papier abrasif à grains moyens (classification 80) pour améliorer l’adhérence de la résine.
Ces supports ne nécessitent pas d’application de primaire spécifique.

7.2.2.10. Cas des planchers sur terre-plein


En cas d’application du système Sikafloor® MonoFlex sur des planchers en contact directs avec le sol ou susceptibles de subir l’action de la
vapeur d’eau, il conviendra de mettre en œuvre un primaire adapté aux supports humides ou exposés à des reprises d’humidité, avec le
primaire époxy Sikafloor®-150 ou Sikafloor®-151 à raison d’une consommation en 2 couches de 500 g/m².
Cette disposition particulière n’est pas destinée à réaliser des revêtements de cuvelage selon le DTU 14.1.

Sika France SAS,


84 rue Edouard Vaillant
93350 Le Bourget Cedex
www.sika.fr

Page 24 sur 58
CCT n° 48
Systèmes d’Etanchéité Liquide
Version novembre 2021
8. REALISATION DE L’ETANCHEITE
8.1. CONDITIONS CLIMATIQUES D'UTILISATION
La température ambiante et celle du support doivent être comprises entre +5°C et + 35°C.
L’humidité relative de l’air doit être inférieure à 80% lors de l’application.
Prendre en compte les phénomènes de condensation qui peuvent se produire lorsqu’un support se trouve en contact avec de l’air humide ayant
une température plus élevée que lui, pour cela on doit déterminer le point de rosée sur le diagramme de MOLLIER (cf. annexe 5).
La température minimale de ce support devra être d’au moins 5°C et de 3 °C supérieure à celle du point de rosée.
Dans le cas de support béton, pour limiter le phénomène de dégazage durant l’application, travailler de préférence par des températures
descendantes.
En cas de pluie accidentelle dans les 3 heures suivant l’application des revêtements, des défauts esthétiques peuvent apparaître.

8.2. PREPARATION DES PRODUITS Sikalastic®-631, Sikalastic®-641, Sikafloor®-405, Sikafloor®-425 et


Sikafloor®-420
Ouvrir totalement l’emballage, le produit est prêt à l’emploi. Un mélange léger peut s’avérer nécessaire pour ré-homogénéiser les pigments avec
la résine.
Les résines Sikalastic® et Sikafloor® polymérisent grâce à l’évaporation des solvants et à l’action de l’humidité de l’air. Respecter la Durée
Pratique d’Utilisation. Le temps de séchage diminue lorsque l’hygrométrie, la température ou la vitesse du vent augmentent (voir § 6.1.2).
Dans le cas de la réutilisation d’un pot ayant déjà été ouvert, une peau se forme en surface. Procéder à son découpage à l’aide d’un cutter en
périphérie puis à son élimination avant de réutiliser le produit.

8.3. MISE EN ŒUVRE


Quelle que soit la méthode utilisée, à savoir application manuelle ou mécanisée, il convient de toujours commencer par les relevés et les détails
avant d’étancher la surface courante. Pour les relevés, il convient de réaliser un retour d’au moins 10 centimètres en partie courante.

8.3.1. Mise en œuvre manuelle


Les différents systèmes s’appliquent au rouleau à poils moyens de 18 cm, à la patte de lapin à poils courts, à la brosse de 6 cm.

Après la mise en œuvre des couches de primaire, commencer par appliquer la couche de base en fonction des systèmes et en respectant les
consommations et dérouler, si besoin, le Sika® Reemat (Standard ou Premium) pendant que la couche est encore fraîche. S’assurer qu’il n’y a
pas de bulles ou de d’aspérités et que l’armature est appliquée avec un recouvrement d’au moins 5 cm à chaque chevauchement. Pour limiter
les spectres de jonction, la lisière effrangée du Sika® Reemat (Standard ou Premium) recouvre la lisière coupée droite.
Avant l’application de la seconde couche, le temps d’attente entre couche doit être respecté.
En fonction des conditions climatiques cette durée peut varier (voir § 6.1.2).
Elle est de deux à sept heures au minimum et de :
 4 jours au maximum (SikaRoof® I Cure).
 7 jours au maximum (Sika Premium I & II).
 14 jours (Sikafloor® MonoFlex)

Passé ce délai, obligation de mise en œuvre de Sika® Réactivation Primer.

Sika France SAS,


84 rue Edouard Vaillant
93350 Le Bourget Cedex
www.sika.fr

Page 25 sur 58
CCT n° 48
Systèmes d’Etanchéité Liquide
Version novembre 2021
8.3.2. Mise en œuvre par projection
Cette technique est réservée pour les systèmes non armés ou la réalisation des secondes couches (sans armature).
Les pompes recommandées pour ces applications sont de type :
 Machine à projeter airless MARK V MAX PROCONTRACTOR
 Pulvérisateurs airless électrique e-Xtreme

Caractéristiques des pompes :


200 à 220 bar de pression au minimum, débit de sortis 4,5 l/min
Caractéristiques des buses :
519 (partie courante) – 319 (détails) Ø de sortie de la buse= 0,019 inch (0,483 mm)
Dans le cadre d’application par projection sur toitures métalliques sous forte chaleur, veiller à ne pas utiliser des longueurs de tuyaux trop
importantes et à ne pas laisser ceux-ci en contact avec le support pour éviter les risques de polymérisation de la résine dans les tuyaux.

8.4. COMPOSITION DE L’ETANCHEITE


On distingue les primaires (ou couches d’impression) des couches qui composent le revêtement d’étanchéité.

8.4.1. Primaires
Avant de réaliser le revêtement d’étanchéité, il est nécessaire que la porosité de surface du support soit parfaitement obturée pour que
l’adhérence soit optimisée.

Sika France SAS,


84 rue Edouard Vaillant
93350 Le Bourget Cedex
www.sika.fr

Page 26 sur 58
CCT n° 48
Systèmes d’Etanchéité Liquide
Version novembre 2021
8.4.1.1 Primaires pour systèmes SikaRoof® i-Cure
Durée de Temps d’attente
vie en pot avant recouvrement
Condition- Consommation
Primaire Nature après (à 20°C) Supports
nement en l/m²
ouverture
(à +20°C) Mini Maxi

Polyurée
Sika® bi composants 4,5 litres 1 30 Béton, maçonnerie, briques et
Concrete  0,150 l/m² 24 heures
3,5A / 1B et 11,5 litres heure minutes pierres, bois, ardoises, tuiles
Primer
en Volume
Hybride Polyurée
Sika® 1 litre
bi composants  0,150-0,200 30 Béton, maçonnerie, briques et
Concrete 4,5 litres 30 minutes 24 heures
3,4A / 1B l/m² minutes pierres, bois, ardoises, tuiles
Primer LO et 11,5 litres
en Volume
Epoxy bi- Métaux (rénovation de bacs
Sikalastic® composant secs), revêtements réfléchissants
6 6 7 le rayonnement solaire à base
Metal Primer Solvanté 5 litres  0,200 l/m²
heures heures jours d’aluminium, asphalte (selon
1A / 1B en essais) et membranes
Volume synthétiques > 3 ans
Sika® Polyuréthanne en 12 Systèmes SIKAROOF®I-Cure
Reactivation phase solvant 5 litres  0,200 l/m² 4 heures 48 heures
heures existants de plus de 4 jours d’âge
Primer mono composant
Polymère Membranes synthétiques FPO
Sikalastic® 30 60
synthétique mono 1 litre 1 heure  0,100 l/m²
Primer-FPO minutes minutes Sarnafil® T de moins de 3ans
composant
Polyuréthanne Membranes synthétiques PVC
Sikalastic®  0,070 l/m² à 30
solvanté mono 1 litre 1 heure 24 heures Sarnafil® et Sikaplan® de moins
PVC Primer 0,120 l/m² minutes
composant de 3ans
Application soumise à des essais d’adhérence Peintures, Asphalte
Revêtements bitumineux, feutre
Supports ne nécessitant pas de primaire pour une adhérence admissible, mais avec une surconsommation bitumineux
possible en fonction de l’état de surface du revêtement bitumineux.

Les Sikalastic®-631 et Sikalastic®-641 ne sont pas utilisables avec le Sika Bonding Primer

Sika France SAS,


84 rue Edouard Vaillant
93350 Le Bourget Cedex
www.sika.fr

Page 27 sur 58
CCT n° 48
Systèmes d’Etanchéité Liquide
Version novembre 2021
8.4.1.2 Primaires pour systèmes Sika Premium et Sikafloor® MonoFlex
Durée de Temps d’attente
vie en pot avant recouvrement
Condition- Consommation
Primaire Nature après (à 20°C) Supports
nement en l/m²
ouverture
(à +20°C) Mini Maxi

hybride
Sikafloor®- polyurée/polyurét  0,150-0,200 30 Béton, maçonnerie, briques et
11,5 litres 30 minutes 24 heures
407 hane 3,4A / 1B l/m² minutes pierres, bois, ardoises, tuiles
en Volume
Résine Béton, maçonnerie, briques et
12  0,125 l/m²
bi-composant pierres, ardoises, tuiles,
1 litre, heures polyester, ancien SEL
Sika® Bonding à base d’époxy et 2 7
de polyamine en 5 litres
Primer * heures jours
phase aqueuse et 15 litres
 0,080 l/m² Bois
4A / 1B en
Volume
Epoxy bi- Métaux (rénovation de bacs
composant secs), revêtements réfléchissants
Sikalastic® 6 6 7 le rayonnement solaire à base
Solvanté 5 litres  0,200 l/m²
Metal Primer heures heures jours d’aluminium, asphalte (selon
1A / 1B en essais) et membranes
Volume synthétiques > 3 ans
Alcool Verre, carrelage recouvert de
Sika® Tile  0,020 l/m² 15 15
isopropylique 5 litres 12 heures Sika® Bonding PRIMER à raison
Promoter minutes minutes
mono composant de 0,125 l/m²
Systèmes Sika Premium I & II
Sika® Polyuréthanne en 12 existants de plus de 7 jours d’âge
Reactivation phase solvant 5 litres  0,200 l/m² 4 heures 48 heures Systèmes Sikafloor® MonoFlex
Primer mono composant heures existants de plus de 14 jours
d’âge
Application soumise à des essais d’adhérence Peintures, Asphalte

Sika France SAS,


84 rue Edouard Vaillant
93350 Le Bourget Cedex
www.sika.fr

Page 28 sur 58
CCT n° 48
Systèmes d’Etanchéité Liquide
Version novembre 2021
8.4.2. Revêtement d’étanchéité SikaRoof® i-Cure
Le choix des systèmes se fera en fonction du tableau en annexe 1.
Le revêtement d’étanchéité sec, constitue un film continu composé de deux couches de résines associées ou non à une armature en mat de
verre.

Epaisseur
Composition du système et
totale du consommation en litre/m²
Système feuil sec
(hors 1ere couche de
Reemat Reemat 2eme Couche de
primaire) (1) Sikalastic®-631 ou
Standard Premium Sikalastic®-641
Sikalastic®-641
Sikalastic® 631/641
Système
appliqué en une couche et
réhabilitation de 1,2 mm 1,0 litre/m² NON NON 0,5 litre/m²
une seconde couche de
couvertures
Sikalastic® 641
Sikalastic® 631/641
appliqué en une couche
Système renforcée avec Sika®
1,3 mm OUI NON
Economique Reemat Standard et une 1,0 litre/m² 0,5 litre/m²
seconde couche de
Sikalastic® 641
Sikalastic® 631/641
appliqué en une couche
renforcée avec Sika®
Système Standard 1,5 mm NON OUI 0,5 litre/m²
Reemat Premium et une 1,25 litre/m²
seconde couche de
Sikalastic® 641
Sikalastic® 631/641
appliqué en une couche
renforcée avec Sika®
Système Supérieur 1,8 mm NON OUI 0,75 litre/m²
Reemat Premium et une 1,25 litre/m²
seconde couche de
Sikalastic® 641

Sikalastic® 631/641
appliqué en une couche
renforcée avec Sika®
Système Premium 2,2 mm NON OUI 1,2 litre/m²
Reemat Premium et une 1,25 litre/m²
seconde couche de
Sikalastic® 641

(1) Si, dans les différents systèmes, la consommation n’est pas atteinte dans le système mentionné par le CCT, il est nécessaire d’ajouter une

ou plusieurs couches supplémentaires afin d’atteindre les consommations au m².

Sika France SAS,


84 rue Edouard Vaillant
93350 Le Bourget Cedex
www.sika.fr

Page 29 sur 58
CCT n° 48
Systèmes d’Etanchéité Liquide
Version novembre 2021
8.4.3. Revêtement d’étanchéité de toiture Sika Premium I
Seul le système avec armature est utilisable en étanchéité de toiture.

Epaisseur Composition du système et consommation


totale du
Système feuil sec
en l/m²
(hors Reemat
primaire)(1) Première couche Seconde couche
Premium
Sikafloor®-405 appliqué en une
Sika Premium I couche renforcée avec Sika® Reemat 1,1 l/m² 0,5 l/m²
1,4 mm OUI
Selon ETAG 005 Premium et une seconde couche de Sikafloor®-405 Sikafloor®-405
Sikafloor®-405
(1) Si, dans les différents systèmes, la consommation n’est pas atteinte dans le système mentionné par le CCT, il est nécessaire
d’ajouter une ou plusieurs couches supplémentaires afin d’atteindre les consommations au m² en fonction de la classe SEL choisie.

8.4.4. Revêtement d’étanchéité de balcon Sika Premium I & II


D’une manière générale on distingue deux systèmes de base, avec et sans armature de renfort.

Epaisseur Composition du système et consommation


totale du
Système feuil sec
en l/m²
(hors Reemat
Première couche Seconde couche
primaire)(1) Premium
Sikafloor®-405 appliqué en une
Sika Premium I couche renforcée avec Sika® 1,1 l/m² 0,5 l/m²
1,4 mm OUI
Selon ETAG 005 Reemat Premium et une seconde Sikafloor®-405 Sikafloor®-405
couche de Sikafloor®-405
Sika Premium II Sikafloor®-405 appliqué en deux 0,7 l/m² 0,7 l/m²
1,3 mm NON
Selon RP APSEL couches sans armature Sikafloor®-405 Sikafloor®-405
(1) Si, dans les différents systèmes, la consommation n’est pas atteinte dans le système mentionné par le CCT, il est nécessaire
d’ajouter une ou plusieurs couches supplémentaires afin d’atteindre les consommations au m² en fonction de la classe SEL choisie.
La résine Sikafloor®-405 permet d’obtenir toutes les classes de SEL (SE1 à SE5 et SP2/SP3) selon les Règles Professionnelles APSEL de 1999 et
celles de mars 2010.

8.4.5. Revêtement d’étanchéité de balcon et toiture Sikafloor® MonoFlex

Epaisseur Composition du système et consommation


totale du
Système feuil sec
en l/m²
(hors Reemat
primaire)(1) Première couche Seconde couche
Premium

Sikafloor® Sikafloor®-425 appliqué en une


couche renforcée avec Sika® 1,1 l/m² 0,7 l/m²
MonoFlex armé 1,5 mm OUI
Reemat Premium et une seconde Sikafloor®-425 Sikafloor®-425
Selon ETAG 005 couche de Sikafloor®-425
(1) Si, dans les différents systèmes, la consommation n’est pas atteinte dans le système mentionné par le CCT, il est nécessaire
d’ajouter une ou plusieurs couches supplémentaires afin d’atteindre les consommations au m².

Sika France SAS,


84 rue Edouard Vaillant
93350 Le Bourget Cedex
www.sika.fr

Page 30 sur 58
CCT n° 48
Systèmes d’Etanchéité Liquide
Version novembre 2021
8.5 NETTOYAGE DES OUTILS
A l’état frais, le produit peut être nettoyé avec le diluant C.
A l’état durci, les résines ne peuvent être éliminées que par voie mécanique.

8.6. CONTROLES
Les principaux points à contrôler sur chantier pour l’obtention des propriétés finales des systèmes d’étanchéité liquide sont :
 Préparation du support (voir § 7.2).
 Conditions climatiques pendant la durée du chantier (voir § 8.1).
 Contrôle rigoureux des quantités de produits appliquées pour s’assurer de l’épaisseur du film sec réalisé (voir chapitre 8.4.2 et 8.4.3).
Pour ce faire, il convient de terminer en fonction du système et de la couche, le nombre de m² réalisés avec un bidon (5 ou 15 litres)
et de tracer au sol cette surface à atteindre

9. TRAITEMENT DES POINTS SINGULIERS


9.1 RELEVES (schémas 1 et 2)
Après l’application des primaires si nécessaire, réaliser les relevés sur toutes leurs hauteurs avec un retour de dix centimètres au minimum sur
la partie courante en marouflant si nécessaire l’armature Sika® Reemat (Standard ou Premium) dans la première couche du système choisi.
Le recouvrement des bandes de Sika® Reemat (Standard ou Premium) entre elles est de cinq centimètres au minimum ainsi que le recouvrement
entre les relevés et la partie courante.
L’exécution en tête des relevés d’un ouvrage de rejet d’eau (becquet ou bandeau formant larmier), mise en œuvre d’une bande solin ou
réalisation d’une engravure est obligatoire en travaux d’étanchéité extérieurs en bords de mer. En cas de relevés sur des reliefs protégés, voir le
paragraphe 7.311 pour les tolérances selon Règles SEL de 1999.
Dans tous les cas de figures, les relevés seront traités par un SEL armé.

9.2. RIVES, RETOMBEES (schémas 3, 4, 5 et 6)


En cas de retombées limitant les parties courantes, les systèmes sont arrêtés :
 Soit sur un profil rejet d’eau : celui-ci en forme de bande de rive est collé et/ou fixé mécaniquement en tête de retombée. Il ne doit
pas créer de surépaisseur engendrant des retenues d’eau.
 Soit les nez de dalles sont habillés en continuité : le système se poursuit jusqu'à l'arase inférieure du plancher (les angles saillants sont
chanfreinés).
 Soit Sika Profile : possibilité de mettre en œuvre des profils que le revêtement vient recouvrir.

9.3. SEUILS
En réhabilitation, la tolérance des Règles Professionnelles de 1999 fixe à au moins 3 centimètres sous le dormant des menuiseries la hauteur
minimale des seuils sur bâtiment ancien et dans la mesure où l’ouverture concernée est abritée et que le support présente une pente d’au moins
1% (voir paragraphe 7.311 des Règles Professionnelles de 1999)
Cette tolérance ne vise pas les ouvrages de bâtiment exposés en front de mer.

Conformément aux règles professionnelles en planchers intermédiaires, les seuils marquant le franchissement d’une ouverture entre le local à
étancher et un autre local doivent être traités.
L’une des 3 solutions suivantes peut être mise en œuvre :
 Un seuil sur une hauteur de 10 cm au-dessus du niveau fini circulé : ce seuil doit être revêtu par des relevés en Sikafloor®-405 ou
Sikafloor®-425 dont la première couche doit être renforcée avec Sika® Reemat Premium.
 Un caniveau, dans le local étanché, adjacent au seuil ou au droit du seuil, qui collecte et évacue l’eau.
 Des rehaussements qui interdisent l’écoulement de l’eau vers le local adjacent non étanché. L’évacuation de la partie étanchée doit être
située à au moins 1 mètre du seuil. L’application du Sikafloor®-405 ou Sikafloor®-425 doit être prolongée dans ce local adjacent d’au
moins 1 mètre en avant et de 50 cm de part et d’autre de l’ouverture. Ce prolongement concerne aussi bien la partie courante horizontale
que les relevés.

Sika France SAS,


84 rue Edouard Vaillant
93350 Le Bourget Cedex
www.sika.fr

Page 31 sur 58
CCT n° 48
Systèmes d’Etanchéité Liquide
Version novembre 2021
9.4. FISSURES ET JOINTS (schémas n°16 & 17)
Les fissures et les joints font l'objet d'un traitement préalable spécifique (voir§ 7.3.16 Règles Prof de 1999 et §6.4.1.6 Règles Prof de 2010)
variable selon leur nature, leur géométrie et leur implantation.

9.4.1. Fissure < à 0,3 mm


Pas de traitement particulier. Recouvrement de ces fissures directement par les différents systèmes.

9.4.2. Fissure comprise entre 0,3 et 2 mm


1. Nettoyage, dépoussiérage et décapage des parties non adhérentes au droit de la fissure ;
2. Remplissage de la fissure avec la résine de la première couche ;
3. Pontage de ce traitement avec le revêtement d’étanchéité armé à l’aide de Sika® Flexitape Heavy avec cinq centimètres
minimums de débord de part et d’autre de la fissure ;
4. Après ce pontage, réaliser le revêtement d’étanchéité SEL Choisi en prenant garde de ne pas recouvrir la zone de dilatation
avec l’armature Sika® Reemat (Standard ou Premium) pour les systèmes armés.

9.4.3. Fissure active ≥ 2 mm, joint de retrait et de fractionnement


1. Ouverture de la fissure sur 1 cm de la largeur à l’aide d’une disqueuse ;
2. Nettoyage, dépoussiérage des lèvres de la saignée ainsi réalisée ;
3. Pose d’un Fond de joints Sika® cylindrique ;
4. Mise en œuvre d’un mastic polyuréthanne Sikaflex® PRO-3, Sikaflex® PRO-3 SL, Sikaflex® PRO-11 FC, Sikaflex®-11 FC
Purform, Sikaflex® PRO-11 FC Purform (profondeur = largeur) ;
5. Après polymérisation complète du mastic (Cf Notice produit), mise en place d’un ruban de désolidarisation ;
6. Ponter ce traitement avec la résine armée d’une bande de Sika® Flexitape Heavy avec au moins 2,5 cm de débord de part et
d’autre du ruban de désolidarisation ou du joint ;
7. Après ce pontage, réaliser le revêtement d’étanchéité SEL Choisi en prenant garde de ne pas recouvrir la zone de dilatation
avec l’armature Sika® Reemat (Standard ou Premium) pour les systèmes armés.

9.4.4. Joints de dilatation


1. Procéder à un nettoyage et un dépoussiérage soigné des lèvres du joint afin de retrouver un support propre, sec, sain et
cohésif ;
2. Réparer les épaufrures, si nécessaire, à l’aide du Sikadu® 30 colle, Sikadur® 31 DW ou Sikafloor®-280 Coving Mortar FR;
3. Poser d’un Fond de joints Sika® cylindrique ;
4. Réaliser un « coffrage » avec un ruban adhésif avant de ponter le joint avec une bande de Sika® Flexitape dans la résine de
la première couche du système et formant une lyre en fond de joint avec au moins 2,5 cm de débord de part et d’autre du
joint de dilatation ;
5. Après polymérisation, mettre en œuvre un mastic polyuréthanne Sikaflex® PRO-3, Sikaflex® PRO-3 SL, Sikaflex® PRO-11 FC,
Sikaflex®-11 FC Purform, Sikaflex® PRO-11 FC Purform (profondeur = largeur) venant à fleur du support ;
6. Après polymérisation complète du mastic, mise en place d’un ruban de désolidarisation ;
7. Ponter ce traitement avec une bande de Sika® Flexitape noyée dans la résine de la première couche du système avec au
moins 2,5 cm de débord de part et d’autre du ruban de désolidarisation ou du joint ;
8. Après ce pontage, réaliser le revêtement d’étanchéité SEL Choisi en prenant garde de ne pas recouvrir la zone de dilatation
avec l’armature Sika® Reemat (Standard ou Premium) pour les systèmes armés.

Dans le cas d’un joint de dilatation plat sur un SEL de plancher intermédiaire directement circulable, une protection mécanique est rapportée
en suite en pontage du joint (voir figure 30 des Règles Professionnelles PI de mars 2010).

9.5. SIPHON, EVACUATION E.P, TRAVERSEES DE CANALISATIONS ET DE SCELLEMENT, VENTILATIONS,


VENTILATEURS, GAINE PASSE CABLES (Schémas 9, 10 et 11)
Les raccordements des revêtements d’étanchéité sur des pièces préfabriquées métalliques ou PVC telles que siphons, évacuations d’eau
pluviales, traversées de tuyaux, de descentes d’eaux pluviales, scellements de piétement de garde-corps, se traitent de la façon suivante :
Après l’application des primaires adaptés aux supports, mettre en œuvre la résine d‘étanchéité en continuité sur le support et le détail en
marouflant une armature Sika® Reemat (Standard ou Premium) dans la première couche du système choisi.
D’une manière générale, se reporter aux schémas des Règles Professionnelles SEL.

Sika France SAS,


84 rue Edouard Vaillant
93350 Le Bourget Cedex
www.sika.fr

Page 32 sur 58
CCT n° 48
Systèmes d’Etanchéité Liquide
Version novembre 2021
10. FINITIONS ET PROTECTIONS
10.1. FINITION COLOREE systèmes SikaRoof i-Cure
Afin de modifier les coloris de base des systèmes SikaRoof i-Cure, il est possible d’apporter une finition complémentaire.
Pour cela, en complément du revêtement d’étanchéité, appliquer une couche complémentaire de Sikafloor®-420 à raison de 0,3 l/m² environ.

10.2. FINITION ANTI-GLISSANCE systèmes SikaRoof i-Cure


Afin de rendre les systèmes moins glissants (chemin de circulation par exemple), il est possible d’apporter une finition complémentaire.
Pour cela, en complément du revêtement d’étanchéité, appliquer une couche de Sikalastic®-641 à raison de 0,3 l/m² environ. Sur la couche
encore fraîche, saupoudrer un sable de quartz de type Sikafloor® Quartz Sand KG8 parfaitement sec de granulométrie 0,3- 0,8 mm à raison de
1 à 3 kg/m² suivant le degré d’accroche souhaité par le Maître d’Ouvrage.
L’évaluation de la glissance ne pourra être définie si nécessaire que par une mesure in situ par la méthode du pendule SRT et à la demande et à
la charge du Maître d’ouvrage.

10.3. UNI
Dans le cas des systèmes SIKA PREMIUM I & II, appliquer au rouleau laqueur (type CL2 50) une couche de vernis Sikafloor® 416 additionnée
d’environ 4% de Sikafloor® antislip à raison de 0,1 l/m² (mélanger un sachet de 200 gr de Sikafloor® antislip dans un bidon de 5 litres de
Sikafloor® 416.

Dans le cas des systèmes Sikafloor® MonoFlex (armé ou non), appliquer au rouleau laqueur (type CL2 50) une couche de vernis Sikafloor®-418
additionnée d’environ 4% de Sikafloor® antislip à raison de 0,1 l/m² (mélanger un sachet de 200 gr de Sikafloor® antislip dans un bidon de 5
litres de Sikafloor® 418).

10.4. FINITION DECO


Appliquer sur le revêtement d’étanchéité SIKA PREMIUM I & II une couche de Sikafloor® 405 à raison de 0,3 l/m².
Sur la couche de Sikafloor® 405 encore fraîche, saupoudrer de façon uniforme un mélange de paillette du type Sikafloor® Color CHIPS MIX à
raison de 30 à 50 g/m² suivant l’aspect souhaitée.
Afin d’éviter l’encrassement du revêtement une couche de vernis Sikafloor® 416 à 0,1 l/m² est appliquée avec ajout d’environ 4% de Sikafloor®
antislip (voir 10.2).

Appliquer sur le revêtement d’étanchéité Sikafloor® MonoFlex (armé ou non), une couche de Sikafloor®-425 ou de Sikafloor®-420 à raison de
0,3 l/m².
Sur la couche de résine encore fraîche, saupoudrer de façon uniforme un mélange de paillette du type Sikafloor® Color CHIPS MIX à raison de
30 à 50 g/m² suivant l’aspect souhaitée.
Afin d’éviter l’encrassement du revêtement une couche de vernis Sikafloor®-418 à 0,1 l/m² est appliquée avec ajout d’environ 4% de Sikafloor®
antislip (voir 10.2).

10.5. FINITION DECO+


Appliquer sur le revêtement d’étanchéité SIKA PREMIUM I & II une couche de Sikafloor® 405 à raison de 0,3 l/m².
Sur la couche de Sikafloor® 405 encore fraîche, saupoudrer à refus un mélange de paillette du type Sikafloor® Color CHIPS MIX (consommation
environ 1 kg/m²). Enlever les paillettes excédentaires, non-adhérentes, par brossage et à l’aspirateur, aussitôt que possible après le séchage de
la couche de Sikafloor® 405.
Afin d’éviter l’encrassement du revêtement une couche de vernis Sikafloor® 416 à 0,1 l/m² est appliquée avec ajout d’environ 4% de Sikafloor®
antislip (voir 10.2).

Appliquer sur le revêtement d’étanchéité Sikafloor® MonoFlex (armé ou non) une couche de Sikafloor®-425 ou de Sikafloor®-420 à raison de
0,3 l/m².
Sur la couche de résine encore fraîche, saupoudrer à refus un mélange de paillette du type Sikafloor® Color CHIPS MIX (consommation environ
1 kg/m²). Enlever les paillettes excédentaires, non-adhérentes, par brossage et à l’aspirateur, aussitôt que possible après le séchage de la couche
de résine.
Afin d’éviter l’encrassement du revêtement une couche de vernis Sikafloor®-418 à 0,1 l/m² est appliquée avec ajout d’environ 4% de Sikafloor®
antislip (voir 10.2).

Remarque : on peut également traiter les plinthes de cette manière. Projeter les paillettes contre la plinthe traitée avec la résine. Porter toujours
des chaussures propres ou de préférence des protections de chaussures pour marcher sur la surface, afin de ne pas salir les paillettes.

Sika France SAS,


84 rue Edouard Vaillant
93350 Le Bourget Cedex
www.sika.fr

Page 33 sur 58
CCT n° 48
Systèmes d’Etanchéité Liquide
Version novembre 2021
10.6. FINITION SOLID
Appliquer sur le revêtement d’étanchéité SIKA PREMIUM I ou II une couche de Sikafloor® 405 à raison de 0,3 l/m².
Sur cette couche fraîche, saupoudrer à refus un sable de quartz de type Sikafloor® Quartz Sand KG8 (noir, blanc, gris) parfaitement sec de
granulométrie 0,3- 0,8 mm à raison de 3 à 4 kg/m² suivant le degré d’accroche souhaité. Enlever l'excès de sable de quartz et écrêtez avec une
pierre à carbure.
Afin d’éviter l’encrassement du revêtement et de fixer le sable de quartz une couche de vernis translucide Sikafloor® 416 ou de vernis coloré
Sikafloor® 415 à 0,3 l/m² doit être appliquée (La couleur des Sikafloor® Quartz Sand KG8 doit correspondre à la couleur choisie de la couche de
finition Sikafloor® 415).

Appliquer sur le revêtement d’étanchéité Sikafloor® MonoFlex (armé ou non) une couche de Sikafloor®-425 ou de Sikafloor®-420 à raison de
0,3 l/m².
Sur cette couche fraîche, saupoudrer à refus un sable de quartz de type Sikafloor® Quartz Sand KG8 (noir, blanc, gris) parfaitement sec de
granulométrie 0,3- 0,8 mm à raison de 3 à 4 kg/m² suivant le degré d’accroche souhaité. Enlever l'excès de sable de quartz et écrêtez avec une
pierre à carbure.
Afin d’éviter l’encrassement du revêtement et de fixer le sable de quartz une couche de vernis translucide Sikafloor®-418 ou de vernis coloré
Sikafloor®-415 à 0,3 l/m² doit être appliquée (la couleur des Sikafloor® Quartz Sand KG8 doit correspondre à la couleur choisie de la couche de
finition Sikafloor®-415).

Remarque : l’attention du Maître d’Ouvrage est attirée sur le fait que plus un revêtement est antidérapant, plus il est difficile à nettoyer.

10.7. FINITION MOQUETTE DE QUARTZ


Appliquer sur le revêtement d’étanchéité SIKA PREMIUM I ou Sikafloor® Monoflex armé, une couche de Sikafloor®-406 à 0,100 litre /m² sur
une bande de 50 centimètres. Sur cette couche fraîche, appliquer un mortier composé de 0,75 litre de Sikafloor®-406 et de 5 kg de Sikafloor®
Quartz Sand KG7.
Répartir le mélange uniformément sur la surface à l’aide d’un platoir. Bien compacter le mortier afin d’obtenir une surface lisse et sans défauts.
L’épaisseur de la couche est de 3 mm. Afin d’éviter l’adhérence du mélange sur les outils, nettoyer régulièrement avec un chiffon trempé dans
le Diluant C. Procéder de la même façon pour la bande de 50 cm suivante et bien soigner le raccord afin qu'il n'y ait pas de défauts visibles dans
la finition en quartz. Une fois durci, écrêter avec une pierre carbure puis aspirer le support. En finition appliquer une couche ou deux couches
de vernis Sikafloor® 418 (système Sikafloor® MonoFlex armé) ou Sikafloor® 416 (système Sika Premium I).
1. Support
2. Sika® Bonding Primer ou Sikafloor®-407 à raison de 0,125 litre/m²
3. Application d’une couche de Sikafloor® 405 ou Sikafloor®-425 à 1,43 kg/m² ou 1,1 l/m²
4. Armature Sika® Reemat Premium
5. Application d’une seconde couche de Sikafloor® 405 ou Sikafloor®-425 à 0,65 kg/m² ou 0,5 l/m²
6. Finition : voir 10.12
7. Application d’une couche de Sikafloor®-406 sur le système durci
8. Mise en œuvre d’un mortier de quartz (0,75 litre de Sikafloor® 406 et 5 kg de Sikafloor® Quartz Sand KG7)
9. Application d’une couche de vernis Sikafloor® 416 ou Sikafloor®-418

Sika France SAS,


84 rue Edouard Vaillant
93350 Le Bourget Cedex
www.sika.fr

Page 34 sur 58
CCT n° 48
Systèmes d’Etanchéité Liquide
Version novembre 2021
10.8. FINITION CARRELAGE COLLE (Cette finition n’est pas compatible avec les systèmes SikaRoof® i-Cure)
Sur le revêtement d’étanchéité SIKA PREMIUM I ou Sikafloor® Monoflex (armé ou non), appliquer une couche de Sikafloor® 405 ou de
Sikafloor®-425 à raison de 0,3 l/m² et saupoudrer à refus du quartz 0,3-0,8 mm de type Sikafloor® Quartz Sand KG8.
Après séchage complet de cette couche (au moins 7 heures à 20 °C), éliminer le sable non adhérent et coller le carrelage en double encollage
avec la colle SikaCeram-205 (4kg/m², peigne de 6, épaisseur maximale de colle de 10 mm et DPU de 15 minutes). Appuyer fortement les carreaux
(non-gélifs et dimension 2 000 cm² max. recommandée ou se reporter au DTU 52.2) dans le mortier-colle jusqu’à écrasement des sillons frais.
Retirer l’excédent du mortier-colle frais à l’aide d’une éponge humide.
Réaliser les joints de carrelage avec le mortier adapté, au minimum 24 heures après la pose des carreaux.
Il faut respecter toutes les règles en vigueur pour la pose des carrelages.
10.9. PROTECTION MEUBLE RAPPORTEE
Elle est conforme aux prescriptions des normes NF P 84-204 (DTU 43.1) et NF P 84-208 (DTU 43.5).
La couche de désolidarisation est constituée d’un feutre de type FPM 500.
Il convient d’attendre la polymérisation complète du système SEL Toitures (7 jours minimum) avant de réaliser la protection.

10.10. PROTECTION PAR DALLES SUR PLOTS OU PLATELAGE EN BOIS


La protection par dalles sur plots peut s’effectuer directement sur l’étanchéité, sur un feutre de type FPM 500 ou sur une isolation inversée en
respectant les prescriptions des normes NF P 84-204 (DTU 43.1).
Il convient d’attendre la polymérisation complète du système SEL Toitures (7 jours minimum) avant de réaliser la protection.

10.11. PROTECTION PAR ISOLATION INVERSE


L’isolant (XPS, polystyrène extrudé) est mis en œuvre sur un feutre de type FPM 500 et il est maintenu en place par des graviers ou des dalles
sur plots.

Sika France SAS,


84 rue Edouard Vaillant
93350 Le Bourget Cedex
www.sika.fr

Page 35 sur 58
CCT n° 48
Systèmes d’Etanchéité Liquide
Version novembre 2021
10.12. PROTECTION LOURDE DURE COULEE EN PLACE
Ces ouvrages de protection ne sont pas réalisés par l'entreprise d'étanchéité
Elle est conforme aux prescriptions de la norme NF P 84 série 200 (DTU série 43). En travaux neufs, il est rappelé que la pente du support est
≥1,5 % dans le cas des terrasses accessibles aux piétons et ≥2 % pour les terrasses accessibles aux véhicules légers.
La couche de désolidarisation est constituée de la manière suivante :
 Un premier feutre de type FPM 500 avec recouvrement de 0,1 m ;
 Un lit de granulat de 0,03 m d’épaisseur minimum ;
 Un second feutre de type FPM 500 avec recouvrement de 0,1 m ;
 Un film en polyéthylène de 150 µm minimum.

La constitution du dallage en béton est la suivante :


 Epaisseur minimale de 6 centimètres ;
 Béton dosé à 350 kg de ciment par mètres cube ;
 L'armature est au minimum un treillis soudé 150 × 150, ø 4 mm ou de section équivalente ;
 Joints de fractionnement de 0,5 cm minimum réservés à la pose en périphérie de l’ouvrage et à une distance maximale entre eux de
4 à 5 m.
Il convient d’attendre la polymérisation complète du système SEL Toitures (7 jours minimum) avant de réaliser la protection.

Pour des raisons esthétiques ou de protection du revêtement, une chape désolidarisée peut être réalisée sur le système d’étanchéité.
Après séchage complet de cette couche (environ 7 heures à 20 °C), recouvrir le revêtement d’un feutre S-Felt GK 400.

10.32. SYNOPTIQUE DES FINITIONS EN FONCTION DES SYSTEMES


Finition Anti Uni Deco Deco+ Solid Moquette Carrelage Sous
dérapant de quartz (1) collé protection
Système lourde
SikaRoof® i-Cure Réhabilitation couvertures
SikaRoof® i-Cure économique
SikaRoof® i-Cure standard
SikaRoof® i-Cure supérieur
SikaRoof® i-Cure premium
Sika Premium I
Sika Premium II
Sikafloor® MonoFlex armé
Sikafloor® MonoFlex non armé

(1) Interrompre la finition sur les joints sujets aux mouvements.

11. REMISE EN SERVICE


Les systèmes d’étanchéité et leurs finitions éventuelles sont accessibles à un trafic piéton après 24 heures de séchage de la dernière couche, à
20°C et 50% h.r.
Les résistances mécaniques du revêtement sont proches de leur maximum après 7 jours de séchage à 20°C.

Sika France SAS,


84 rue Edouard Vaillant
93350 Le Bourget Cedex
www.sika.fr

Page 36 sur 58
CCT n° 48
Systèmes d’Etanchéité Liquide
Version novembre 2021
12. UTILISATION - ENTRETIEN
La durabilité du revêtement est directement liée aux conditions d'utilisation et d'entretien.
Il convient de prendre les précautions et les dispositions nécessaires pour éviter une usure prématurée du revêtement, notamment en termes
d'agressions accidentelles du type :
 Abrasion et rayures (déplacement de charges lourdes, particules abrasives véhiculées sous chaussures, …).
 Déchirures et coupures (impact d'objets lourds et/ou contendants, utilisation d’outils tranchants pour le déneigement…).
 Poinçonnements (pieds de mobilier, …).
 Brûlures (cigarettes et braises incandescentes).
 Attaques chimiques (solvants, …).

La fréquence de l'entretien doit être déterminée en fonction de :


 La situation géographique de l'ouvrage (implantation, exposition, orientation, …).
 La structure du revêtement (lisse, structuré, antidérapant, …).

Le revêtement peut être nettoyé à l'eau additionnée ou non de détergent ménager à pH neutre, suivi d'un rinçage abondant (ne pas utiliser de
produits solvantés).
D'après les Règles Professionnelles, l'entretien incombe au Maître d'Ouvrage après réception des travaux.
Il comporte des visites périodiques de surveillance au moins une fois par an (Cf NF DTU série 43), accompagnées des opérations suivantes :
 Enlèvement des mousses, des herbes, des feuilles, végétation et détritus divers…
 Maintien en bon état de fonctionnement des évacuations d'eaux pluviales et trop plein.
Nota : en cas de défaut d'entretien par lavage périodique, les poussières, suie, mousses, lichens et champignons provoquent un encrassement
qui, à terme, devient difficile, voire impossible à éliminer.

13. REPARATION
(Essai de réparabilité selon ETAG 022 –ex XP P 84-37)
En fonction de l'usage et de l'exposition, il peut s'avérer nécessaire de prévoir le renouvellement des couches décoratives ou d'usures.
Pour cela et avant l’application des nouvelles couches décoratives ou d'usures :
 Dépoussiérer et nettoyer la zone à traiter, puis poncer légèrement la surface (papier de verre à grains fins), ou laver le support avec
un nettoyeur haute pression (environ 150 bars).
 Appliquer le primaire Sika® Réactivation Primer sur support sec et sans risque de pluie pendant le séchage (entre 3 et 6 heures).
 Recouvrir d’une couche de résine adaptée au système dans les 24 heures (sinon réappliquer une nouvelle couche Sika® Réactivation
Primer).

Les dégradations importantes comme les perforations, déchirures, arrachements, nécessitent la reprise complète du revêtement d'étanchéité.
Procéder alors de la manière suivante :
 Découper et éliminer la zone détériorée afin de retrouver le support.
 Procéder au ragréage éventuel de la zone.
 Appliquer le système complet suivant la méthodologie décrite dans le présent dossier technique.

Sika France SAS,


84 rue Edouard Vaillant
93350 Le Bourget Cedex
www.sika.fr

Page 37 sur 58
CCT n° 48
Systèmes d’Etanchéité Liquide
Version novembre 2021
14. DESCRIPTIFS DES SYSTEMES i-Cure
Se reporter au § 8.4 pour le détail des consommations en fonction des systèmes.

14.1 Réflectance (RAL 9016)


Définition de la réflectance solaire :
La réflectance solaire est le rapport entre l'énergie solaire réfléchie et l'énergie solaire incidente sur une surface. Par exemple, une réflectance
de 100% signifie que la surface en question réfléchit toute l'énergie solaire dans l'atmosphère et n'en absorbe aucune fraction.
L’utilisation de la résine Sikalastic® 641 (coloris RAL 9016) permet d’obtenir une réflectance de plus de 80 %.
Le coloris RAL 9016 permet de réaliser des toitures Cool Roof (SRI initial = 107).
Une couche de 0,5 litre / m² permet de réaliser une protection des éléments de couvertures (bac acier, fibre-ciment, etc…). En cas d’application
sur un ancien revêtement bitumineux, il convient de mettre en œuvre, une couche de Sikalastic® Metal Primer, puis 2 couches, à raison de 0,6
l/m² et par couche, de Sikalastic® 641 (coloris RAL 9016). Dans tous les cas le procédé ne constitue pas un système d’étanchéité liquide (SEL).

1. Couche de Sikalastic®-641 à 0,3/0,5 litre/m² (RAL 9016)

2. Primaire suivant les supports

3. Support

14.2 Réhabilitation des couvertures métalliques ou de couverture plaques de fibres-ciment


Le système décrit ici est le SikaRoof® i-Cure Réhabilitation couvertures.

8
7
6&5
Application du Flexitape 4

2&3

1. Contrôle du support et remise en état des vis de fixation.


2. Sika® Metal Primer.
3. Mise en place d’une pièce (5 cm x 5 cm) de bande adhésive Sika® Flexitrip sur chaque fixation, puis marouflage d’une pièce d’armature
Sika® Reemat Premium (10 cm X 10 cm) dans une couche de Sikalastic®-631/-641 au droit des fixations.
4. Sikalastic® Metal Primer.
5. Marouflage de l’armature Sika® Flexitape Heavy dans une couche de Sikalastic®-631/-641 sur une largeur de 15 cm au droit des
jonctions longitudinales entre tôles.
6. Marouflage de l’armature Sika® Reemat Premium dans une couche de Sikalastic®-631 ou Sikalastic®-641 sur une largeur de 30 cm au
droit des jonctions transversales entre tôles.
7. Première couche de Sikalastic®-631/-641 à raison de 1 l/m² (cette couche peut être appliquée mécaniquement)
8. Seconde couche de Sikalastic®-641 à raison de 0,5 l/m² (cette couche peut être appliquée mécaniquement)

Sika France SAS,


84 rue Edouard Vaillant
93350 Le Bourget Cedex
www.sika.fr

Page 38 sur 58
CCT n° 48
Systèmes d’Etanchéité Liquide
Version novembre 2021
14.3 Réhabilitation de couverture plaques fibres-ciment
Les systèmes décrits ici sont les SikaRoof® i-Cure Réhabilitation couvertures.
1. Contrôle du support et remise en état des vis de fixation
2. Sika® Metal Primer sur les têtes de fixation.
3. Mise en place d’une pièce (5 cm x 5 cm) de bande adhésive Sika® Flexitrip sur chaque fixation, puis marouflage d’une pièce d’armature
Sika® Reemat Premium (10 cm X 10 cm) dans une couche de Sikalastic®-631/-641 au droit des fixations
4. Sika® Concrete Primer
5. Marouflage de l’armature Sika® Flexitape Heavy dans une couche de Sikalastic®-631 ou Sikalastic®-641 sur une largeur de 15 cm au
droit des jonctions longitudinales entre tôles. Les jonctions transversales des plaques ne reçoivent aucun traitement particulier.
6. Première couche de ou Sikalastic® 631/641 à raison de 1 l/m² (cette couche peut être appliquée mécaniquement)
7. Seconde couche de Sikalastic® 641 à raison de 0,5 l/m² (cette couche peut être appliquée mécaniquement)

7
6

5
4
3
2
1

14.4 Etanchéité apparente de toiture terrasse inaccessible (tout support)


Il s’agit du système SikaRoof® i-Cure Economique.
1. Support.
2. Primaires suivant les supports.
3. Première couche de Sikalastic®-631/-641 à raison de 1 l/m².
4. Armature Sika® Reemat Standard
5. Seconde couche de Sikalastic®-641 à raison de 0,5 l/m² (cette couche peut être appliquée mécaniquement).

Sika France SAS,


84 rue Edouard Vaillant
93350 Le Bourget Cedex
www.sika.fr

Page 39 sur 58
CCT n° 48
Systèmes d’Etanchéité Liquide
Version novembre 2021
14.5 Etanchéité apparente de toiture terrasse inaccessible (tout support), et accessible pour zone
technique
Il s’agit des systèmes SikaRoof® i-Cure Standard, SikaRoof® i-Cure Supérieur et SikaRoof® i-Cure Premium. Le choix entre les différents systèmes
dépend du domaine d’utilisation (cf tableau annexe 1) et de la possibilité d’extension de garantie.
1. Support
2. Primaires suivant les supports
3. Première couche de Sikalastic®-631/-641 à raison de 1,25 litres / m².
4. Armature Sika® Reemat Premium
5. Seconde couche de Sikalastic®-641.
 à raison de 0,5 litres / m² pour SikaRoof® i-Cure Standard
 à raison de 0,75 litres / m² pour SikaRoof® i-Cure Supérieur
 à raison de 0,60 litres / m² pour SikaRoof® i-Cure Premium
6. Troisième couche de Sikalastic®-641 à raison de 0,60 litres / m² pour le système SikaRoof® i-Cure Premium

14.6 Etanchéité de toiture terrasse jardin, végétalisée et traitement d’étanchéité des jardinières
Réalisation des systèmes SikaRoof® i-Cure standard au minimum.
1. Support
2. Primaire suivant le type de support
3. Application d’une couche ou Sikalastic®-631/-641 à raison de 1,25 litres / m²
4. Armature Sika® Reemat Premium
5. Seconde couche de Sikalastic®-641
 à raison de 0,5 litres / m² pour SikaRoof® i-Cure Standard
 à raison de 0,75 litres / m² pour SikaRoof® i-Cure Supérieur
 à raison de 0,60 litres / m² pour SikaRoof® i-Cure Premium
6. Troisième couche de Sikalastic®-641 à raison de 0,60 litres / m² pour le système SikaRoof® i-Cure Premium
7. Mise en place d’un système de végétalisation avec un système drainant et filtrant

]
5&6
7

3&4
1&2

Sika France SAS,


84 rue Edouard Vaillant
93350 Le Bourget Cedex
www.sika.fr

Page 40 sur 58
CCT n° 48
Systèmes d’Etanchéité Liquide
Version novembre 2021
14.7 Etanchéité de toiture terrasse avec ou sans isolation inversée (protection lourde meuble ou dure)
Réalisation du système SikaRoof® i-Cure Standard au minimum.
1. Support
2. Primaires suivant les supports
3. Application d’une couche de Sikalastic®-631/-641 à raison de 1,25 litres / m²
4. Armature Sika® Reemat Premium
5. Seconde couche de Sikalastic®-641
 à raison de 0,5 litres / m² pour SikaRoof® i-Cure Standard
 à raison de 0,75 litres / m² pour SikaRoof® i-Cure Supérieur
 à raison de 0,60 litres / m² pour SikaRoof® i-Cure Premium
6. Troisième couche de Sikalastic®-641 à raison de 0,60 litres / m² pour le système SikaRoof® i-Cure Premium
7. Système d’isolation (feutre de protection, isolant, second feutre de protection sur isolant)
8. Protection lourde rapportée

5&6

3&4

14.8 Etanchéité de toiture sur isolant en verre cellulaire


Réalisation du système SikaRoof® i-Cure Standard au minimum.
1. Support
2. Isolant en verre cellulaire
3. Feutre bitumineux 36 S
4. Application d’une couche de Sikalastic® 631/641 à raison de 1,25 litres / m²
5. Armature Sika® Reemat Premium
6. Seconde couche de Sikalastic® 641
 à raison de 0,5 litres / m² pour SikaRoof® i-Cure Standard
 à raison de 0,75 litres / m² pour SikaRoof® i-Cure Supérieur
 à raison de 0,60 litres / m² pour SikaRoof® i-Cure Premium
7. Troisième couche de Sikalastic® 641 à raison de 0,60 litres / m pour le système SikaRoof® i-Cure Premium

7
6
5

1
Sika France SAS,
84 rue Edouard Vaillant
93350 Le Bourget Cedex
www.sika.fr

Page 41 sur 58
CCT n° 48
Systèmes d’Etanchéité Liquide
Version novembre 2021
14.9 Etanchéité de toiture sur mousse polyuréthanne projetée
Réalisation du système SikaRoof® i-Cure Standard sans primaire (nous consulter pour ce genre d’application).

14.10 Etanchéité de chéneaux


Réalisation du système SikaRoof® i-Cure Standard avec application du primaire adapté au support (cf. tableau de l’article 8.6.1.).

14.11 SikaRoof® « Flashing », traitement des détails, des points singuliers et réparation d’une étanchéité
de toiture en place
Le SIKAROOF® « Flashing » permet de traiter les points singuliers et les détails d’une toiture (relevés, passe câble, potelet, etc…) en complément
d’un système d’étanchéité appliqué sur la pleine surface.
Ces étanchéités pourront être à base de bitume, de membranes synthétiques ou métalliques.
Réalisation du système SikaRoof® i-Cure Standard minimum avec application du primaire adapté au support (cf. tableau de l’article 8.4.1.1.),
l’ensemble des couches peut être réalisé avec Sikalastic®-641.

Sika France SAS,


84 rue Edouard Vaillant
93350 Le Bourget Cedex
www.sika.fr

Page 42 sur 58
CCT n° 48
Systèmes d’Etanchéité Liquide
Version novembre 2021
15. DESCRIPTIFS DES SYSTEMES Sika® Premium I & II Sikafloor® MonoFlex
15.1 Etanchéité de toiture terrasse, de balcons et SEL SP3 (finition carrelée)
Réalisation du système Sika® Premium I ou Sikafloor® MonoFlex armé avec carrelage collé
1. Support
2. Sika® Bonding Primer ou Sikafloor®-407 à raison de 0,125 litre/m².
3. Application d’une couche de Sikafloor® 405 ou Sikafloor®-425 à 1,43 kg/m² ou 1,1 l/m²
4. Armature Sika® Reemat Premium
5. Application d’une seconde couche de Sikafloor® 405 ou Sikafloor®-425 à 0,91 kg/m² ou 0,7 l/m²
6. Application d’une troisième couche de Sikafloor® 405 ou Sikafloor®-425 à 0,39 kg/m² ou 0,3 l/m²
7. Saupoudrage à refus de quartz de 0,3-1,2 mm
8. Après séchage et aspiration, application de SikaCeram-205 à raison de 4 kg/m²
9. Carrelage maxi 2 000 cm²
10. Application du joint adapté 24 heures après la pose du carrelage

10
9
8

6 et 7

3, 4 et 5

15.2 Etanchéité de toiture terrasse, de balcons et SEL SP2, (directement circulable) (SEL ARME, fissures ≥
0,3 mm)
Réalisation du système Sika® Premium I ou Sikafloor® MonoFlex armé (couche de finition décorative ou d’usure à ajouter au système)
1. Support
2. Sika® Bonding Primer ou Sikafloor®-407 à raison de 0,125 litre/m².
3. Application d’une couche de Sikafloor® 405 ou Sikafloor®-425 à 1,43 kg/m² ou 1,1 l/m²
4. Armature Sika® Reemat Premium
5. Application d’une seconde couche de Sikafloor® 405 ou Sikafloor®-425 à 0,65 kg/m² ou 0,5 l/m²
6. Application d’une couche optionnelle de Sikafloor® 420 dans un autre coloris

Sika France SAS,


84 rue Edouard Vaillant
93350 Le Bourget Cedex
www.sika.fr

Page 43 sur 58
CCT n° 48
Systèmes d’Etanchéité Liquide
Version novembre 2021

15.3 Etanchéité de balcons (directement circulable) (SEL NON-ARME, fissures ≤ 0,3 mm)
Réalisation du système Sika® Premium II (couche de finition décorative ou d’usure à ajouter au système)
1. Support
2. Sika® Bonding Primer ou Sikafloor®-407 à raison de 0,125 litre/m².
3. Application d’une couche de Sikafloor® 405 à 0,91 kg/m² ou 0,7 l/m²
4. Application d’une seconde couche de Sikafloor® 405 à 0,91 kg/m² ou 0,7 l/m²
5. Finition au choix en fonction du tableau du § 10.12

15.4 Etanchéité SEL SP2 (directement circulable) (SEL NON-ARME, fissures ≤ 0,3 mm)
Réalisation du système Sika® Premium II ou Sikafloor® Monoflex non-armé (couche de finition décorative ou d’usure à ajouter au système)
6. Support
7. Sika® Bonding Primer ou Sikafloor®-407 à raison de 0,125 litre/m².
8. Application d’une couche de Sikafloor® 405 ou Sikafloor®-425 à 0,91 kg/m² ou 0,7 l/m²
9. Application d’une seconde couche de Sikafloor® 405 ou Sikafloor®-425 à 0,91 kg/m² ou 0,7 l/m²
10. Application d’une couche optionnelle de Sikafloor® 420 dans un autre coloris

Sika France SAS,


84 rue Edouard Vaillant
93350 Le Bourget Cedex
www.sika.fr

Page 44 sur 58
CCT n° 48
Systèmes d’Etanchéité Liquide
Version novembre 2021
16. SECURITE
Les mesures à prendre lors de la réalisation de l'étanchéité pour assurer la sécurité des personnes, vis à vis notamment du risque de chute de
hauteur sont définies dans les réglementations en vigueur et informations disponibles auprès de l’OPPBTP (Organisme Professionnel de
Prévention du BTP) ainsi que les recommandations de la CSFE (Chambre Syndicale Française de l’Etanchéité) Prévention des risques
professionnels sur les chantiers.

16.1. PREVENTION DES ACCIDENTS


Lors d’interventions sur couverture en matériaux fragiles et lorsque du personnel travaille ou circule à une hauteur de plus de trois mètres en se
trouvant exposé à un risque de chute dans le vide, il doit être installé au préalable des dispositifs de sécurité renforcés, conformément au décret
du 8 janvier 1965 complété du décret n°2004-924 du 1er septembre 2004.
Les dispositions pour la prévention des accidents restent applicables lors des visites d'entretien ou de toute intervention nécessitant la circulation
de personnel sur la toiture.

16.2. CAS DES SUPPORTS CONTENANT DE L'AMIANTE


Se reporter aux textes et règlementations en vigueur.

17. QUALIFICATION - ASSURANCE


Ces systèmes ne peuvent être appliqués que par des entreprises spécialisées, utilisant de la main d’œuvre formée et agréé par SIKA France S.A.S.
La société SIKA France S.A.S est tenue d’apporter son assistance technique aux entreprises de pose qui en font la demande. Cette assistance ne
peut être assimilée ni à la conception de l’ouvrage, ni à la réception des supports, ni à un contrôle des règles de mise en œuvre.
Ces systèmes d’étanchéité liquide sont couverts par une garantie décennale d’étanchéité.
La garantie exclut les finitions optionnelles considérées comme "consommables" (antiglissance, couche d'usure ou décorative).
La garantie ne couvre pas les désordres résultant de l'inobservation par l'Entreprise des Règles de l'Art, Normes/DTU et Cahier des Charges, dus
à des dégradations intentionnelles ou accidentelles (déchirures, brûlures, poinçonnement) et provenant de l'usure normale ou d'un défaut
d'entretien.
Le présent document constitue un Cahier des Charges Techniques accepté par le bureau de contrôle Alpha Contrôle ainsi que d'un suivi annuel
des performances et de l'autocontrôle de fabrication.

Sika France SAS,


84 rue Edouard Vaillant
93350 Le Bourget Cedex
www.sika.fr

Page 45 sur 58
CCT n° 48
Systèmes d’Etanchéité Liquide
Version novembre 2021

Annexe 1 : Guide de choix

Toiture inaccessible, couverture Toiture accessible Couverture Balcon/coursives Gradins Planchers intermédiaires
Accessible sèche
Technique
uniquement
Inaccessible ou zone Piéton et séjours
pour
technique SP2 SP3 sous
entretien
TTV Jardin directement protection
Dalles ou
Gradins/tribunes sur circulable dure
protection platelage Sous Directement Sous
Apparent Apparent Apparent Apparent locaux clos,
meuble bois sur carrelage circulable carrelage
directement circulable
plots
Economique
Standard
Supérieur
SikaRoof®
Premium
i-Cure
Réhabilitation
de
couvertures
Sika Premium I
Sur élément béton
Sika Premium II
préfabriqué
Sikafloor® MonoFlex armé
Sikafloor® MonoFlex non- Sur élément béton
armé préfabriqué

Sika France SAS,


84 rue Edouard Vaillant
93350 Le Bourget Cedex
www.sika.fr

Page 46 sur 58
CCT n° 48
Systèmes d’Etanchéité Liquide
Version novembre 2021

Annexe 2 : Classement des systèmes SikaRoof® i-Cure en fonction de l’ETAG 005


CE
Usine de fabrication
Sika Limited
Sika Liquid Plastic
Sika House
Miller Street
Preston PR1 1EA
Royaume Uni
Deux derniers chiffres de 19
l’année au cours de laquelle
le marquage a été apposé
Agrément Technique ETA-14/0177 du 19/09/2019
Européen N°
Guide d’Agrément ETAG-005-6
Technique Européen
SikaRoof® i-Cure SikaRoof® i-Cure SikaRoof® i-Cure SikaRoof® i-Cure
Système
Economique Standard Supérieur Premium
Epaisseur minimale de la
1,3 mm 1,5 mm 1,8 mm 2,2 mm
couche
Epaisseur obtenue avec Sika® Reemat Standard Sika® Reemat Prémium Sika® Reemat Prémium Sika® Reemat Prémium

Perméabilité à la vapeur 6,6 g/m²/jour 6,5 g/m²/jour 6,93 g/m²/jour 5,8 g/m²/jour
d’eau µH²O : 3082 µH²O : 3837 µH²O : 4171 µH²O : 3804
Résistance au vent ≥ 50 kPa ≥ 50 kPa ≥ 50 kPa ≥ 50 kPa
Comportement face à un feu Aucun comportement
BRoof (t1) - BRoof (t4) BRoof (t1)- BRoof (t4) BRoof (t1)- BRoof (t4)
extérieur n’a été déterminé(1)
Réaction au feu
Euroclasse E Euroclasse E Euroclasse E Euroclasse E
EN 13501-1
Exposition à des substances
Aucune substance dangereuse contenue
dangereuses
Niveaux de catégories
d’utilisation selon ETAG 005
en relation avec :
Durée de vie W2 W2 W3 W3
Zones climatiques M et S M et S M et S M et S
Charges imposées sur le
P2 P3 P3 P3
support le plus compressible
Charges imposées sur le
support le moins P3 P4 P4 P4
compressible

Pente du toit S1 à S4 S1 à S4 S1 à S4 S1 à S4

Température de surface la
TL3 TL3 TL3 TL3
plus basse
Température de surface la
TH4 TH4 TH3 TH4
plus haute
(1)
La classification ne peut pas être donnée car il n’existe aucune norme EN valide. Toutefois, les classifications indiquées sous pr EN 13501-5
sont : BRoof (t1), BRoof (t2) et BRoof (t3). Une classification sous BS 476-3 : 1958 est établie comme EXT.F.AA. Des résultats d’essais sont donnés
dans le rapport d’évaluation.

Sika France SAS,


84 rue Edouard Vaillant
93350 Le Bourget Cedex
www.sika.fr

Page 47 sur 58
CCT n° 48
Systèmes d’Etanchéité Liquide
Version novembre 2021

Annexe 3 : Classement des systèmes Sika Premium I & Sikafloor® MonoFlex armé en
fonction de l’ETAG 005
CE
Usine de fabrication
Sika Limited
Sika Liquid Plastic
Sika House
Miller Street
Preston PR1 1EA
Royaume-uni
Deux derniers chiffres de l’année au 13 et 18
cours de laquelle le marquage a été
apposé
Agrément Technique Européen N° ETA 13/0231 et ETA 18/0485
Guide d’Agrément Technique ETAG-005-6
Européen
Système Sika Premium I Sikafloor® MonoFlex
Epaisseur minimale de la couche 1,4 mm 1,5 mm
Epaisseur obtenue avec Sika® Reemat Prémium Sika® Reemat Prémium

Perméabilité à la vapeur d’eau µH²O : 2500 µH²O : 1427

Résistance au vent ≥ 50 kPa ≥ 50 kPa


Comportement face à un feu extérieur BRoof (t1) BRoof (t4)
Réaction au feu
Euroclasse E Euroclasse E
EN 13501-1
Exposition à des substances
Aucune substance dangereuse contenue
dangereuses

Niveaux de catégories d’utilisation selon ETAG 005 en relation avec :

Durée de vie W3 W3
Zones climatiques M M&S
Charges imposées sur le support le
P4 P4
plus compressible
Charges imposées sur le support le
P4 P4
moins compressible

Pente du toit S1 à S4 S1 à S4

Température de surface la plus basse TL3 TL4


Température de surface la plus haute TH3 TH3
(1)
La classification ne peut pas être donnée car il n’existe aucune norme EN valide. Toutefois, les classifications indiquées sous pr EN 13501-5 sont : BRoof (t1),
BRoof (t2) et BRoof (t3). Une classification sous BS 476-3 : 1958 est établie comme EXT.F.AA. Des résultats d’essais sont donnés dans le rapport d’évaluation.

Sika France SAS,


84 rue Edouard Vaillant
93350 Le Bourget Cedex
www.sika.fr

Page 48 sur 58
CCT n° 48
Systèmes d’Etanchéité Liquide
Version novembre 2021

Annexe 4 : essais de quadrillage


Classification des résultats d’essais de quadrillage (Extrait NF EN ISO 2409)

* Méthode d’essais
Quadrillage du revêtement jusqu’au support à l’aide d’un outil coupant
 Six incisions parallèles au moins dans un sens et six dans le sens perpendiculaire
 Maille de 2 mm environ pour des films < 0,3 mm et 5 mm environ pour des revêtements semi-épais ou épais
* Résultats d’essais
Examen visuel prenant en compte le mode de décollement et le pourcentage de surface décollée et aboutissant à une classe selon le tableau ci-
dessus
Par chantier et par type de revêtement on réalise au minimum 3 essais. Pour toutes surfaces continues supérieures à 60 m² il est procédé à 1
essai par tranche de 20 m²
* Appréciation
 Bonne si plus de 90 % des essais débouchent sur un classement 0,1 ou 2 dans le tableau ci-dessus.
 Mauvaise dans les autres cas, le décapage général est alors obligatoire (Cf § 7.2.2.3)

Sika France SAS,


84 rue Edouard Vaillant
93350 Le Bourget Cedex
www.sika.fr

Page 49 sur 58
CCT n° 48
Systèmes d’Etanchéité Liquide
Version novembre 2021

Annexe 5 : Contrôle du risque de condensation des supports

Ce diagramme permet de contrôler le risque de condensation sur les supports. Il faut connaître trois paramètres :

 La température ambiante,
 L’humidité relative de l’air,
 La température du support.
Un exemple est donné pour une température ambiante de 20°C et une humidité relative de 70 % :
1. Pointer la température ambiante (point a),
2. Prendre la verticale jusqu’à couper la courbe correspondant à l’humidité relative (point b),
3. Suivre l’horizontale jusqu’à couper la courbe humidité relative égale 100 % (point c),
4. Lire la température à la verticale de ce dernier point (point d). Cette température est celle du support en dessous de laquelle il y a
condensation. La température du support doit donc être supérieure à cette dernière valeur augmentée de 3 degrés.
Exemple : pour Tambiante = 20°C et HR = 70 %, la température du support doit être supérieure à 17°C (soit 14°C + 3°C).

Sika France SAS,


84 rue Edouard Vaillant
93350 Le Bourget Cedex
www.sika.fr

Page 50 sur 58
CCT n° 48
Systèmes d’Etanchéité Liquide
Version novembre 2021

Schéma 1 : Relevé en toiture ou balcon

1. Support avec primaire si nécessaire


2. Solin métallique sous Avis Technique fixé
mécaniquement
3. Première couche SEL avec armature
Sika® Reemat (Premium ou Standard)
4. Seconde couche SEL
H : Hauteur conforme au DTU 20.12 et
DTU série 43 (10 cm minimum)

Schéma 2 : Relevé avec couvertine

1. Support avec primaire si nécessaire


2. Première couche SEL avec armature
Sika® Reemat (Premium ou Standard)
3. Seconde couche SEL
4. Couvertine fixée après l’application du
système SEL

Sika France SAS,


84 rue Edouard Vaillant
93350 Le Bourget Cedex
www.sika.fr

Page 51 sur 58
CCT n° 48
Systèmes d’Etanchéité Liquide
Version novembre 2021

Schéma 3 : Raccord sur bande de rive

1. Support avec primaire si nécessaire


2. Bande de rive fixée mécaniquement
avec primaire si nécessaire
3. Première couche SEL avec armature
Sika® Reemat (Premium ou Standard)
4. Seconde couche SEL

Schéma 4 : Exemple d’exécution en rive plate avec retombée sur débord :

Sika France SAS,


84 rue Edouard Vaillant
93350 Le Bourget Cedex
www.sika.fr

Page 52 sur 58
CCT n° 48
Systèmes d’Etanchéité Liquide
Version novembre 2021

Schéma 5 : traitement des rives avec Sika Profile A

Schéma 6 : traitement des rives avec Sika Profile T

1. Peinture ou SEL obligatoire


2. Sika Profile
3. Collage Polyuréthanne souple –Sikaflex Pro 11 FC
4. Nez de balcon
5. Larmier détérioré rebouché
6. SEL armé
7. SEL

Sika France SAS,


84 rue Edouard Vaillant
93350 Le Bourget Cedex
www.sika.fr

Page 53 sur 58
CCT n° 48
Systèmes d’Etanchéité Liquide
Version novembre 2021

Schéma 7 : SEUIL AVEC RELEVE

Sikafloor® 405 ou Sikafloor® 425


renforcé par Sika® Reemat

Schéma 8 : Joint avec couronnement

1. Support avec primaire si nécessaire


2. Première couche SEL avec armature
Sika® Reemat (Premium ou Standard)
3. Seconde couche SEL
4. Cales
5. Couronnement étanche (éléments en
pierre dure ou béton moulé)

Sika France SAS,


84 rue Edouard Vaillant
93350 Le Bourget Cedex
www.sika.fr

Page 54 sur 58
CCT n° 48
Systèmes d’Etanchéité Liquide
Version novembre 2021

Schéma 9 : Raccordement avec Evacuation d’eau pluviale

1. Support avec primaire si nécessaire


2. Avaloir approprié avec primaire si
nécessaire
3. Fixation mécanique
4. Première couche SEL avec armature
Sika® Reemat (Premium ou Standard)
5. Seconde couche SEL

Schéma 10 : Raccordement sur un siphon cas d’un SEL directement circulable :

Sika France SAS,


84 rue Edouard Vaillant
93350 Le Bourget Cedex
www.sika.fr

Page 55 sur 58
CCT n° 48
Systèmes d’Etanchéité Liquide
Version novembre 2021

Schéma 11 : Raccord avec traversée de toiture

tuyau non métallique avec fourreau tuyau métallique sans fourreau

1. Tuyau métallique
2. Tuyau non-métallique
3. Massif en béton ou mortier
4. Fourreau
5. Première couche SEL avec armature
Sika® Reemat (Premium ou Standard)
6. Seconde couche SEL
7. Collerette avec collier de serrage
8. Mastic polyuréthanne (voir § 5.1.13)

H : Hauteur conforme aux DTU série 43

Sika France SAS,


84 rue Edouard Vaillant
93350 Le Bourget Cedex
www.sika.fr

Page 56 sur 58
CCT n° 48
Systèmes d’Etanchéité Liquide
Version novembre 2021

Schéma 12 à 15 : Réalisation du traitement des traversées


Schéma N°12 Schéma N°13

1) Découper une pièce d’armature Sika® Reemat 3) Découper deux pièces d’armature Sika® Reemat
(Premium ou Standard) de la longueur du périmètre (Premium ou Standard) comme indiqué sur le schéma et
de la pénétration plus 5 cm en laissant au moins 15 cm d’armature autour de la
2) Réaliser des incitions de 10 cm sur une des lisières pénétration.
de la pièce tous les 5 cm.

Schéma N°14 Schéma N°15


Pénétration vue de face Pénétration vue de dessus

4) Maroufler la pièce d’armature dans la première 5) A la suite et en partie horizontale, marouflez les
couche de résine autour de la traversée avec un pièces d’armature toujours dans la première couche de
recouvrement de 5 cm minimum. résine sur le retour de la collerette avec un
H= Hauteur conforme aux DTU de la série 43 recouvrement des pièces entre elles de 5 cm minimum.

Sika France SAS,


84 rue Edouard Vaillant
93350 Le Bourget Cedex
www.sika.fr

Page 57 sur 58
CCT n° 48
Systèmes d’Etanchéité Liquide
Version novembre 2021

Schéma 16 : Traitement Fissure active ≥ 2 mm, joint de retrait et de


fractionnement

1. Fond de joint
2. Mastic polyuréthanne (voir § 5.1.13)
3. Bande de désolidarisation
4. Première couche SEL avec armature Sika® Reemat (Premium ou Standard) s’arrêtant de part et d’autre de la
fissure ou du joint et renforcée de Sika® Flexitape en débordement d’au moins 5 centimètres.
5. Seconde couche SEL

Schéma 17 : Traitement des joints de dilatation

1. Fond de joint
2. Sikalastic® 631, Sikafloor® 405 ou Sikafloor®-425 renforcée de Sika® Flexitape
3. Mastic polyuréthanne (voir § 5.1.13)
4. Bande de désolidarisation
5. Première couche SEL avec armature Sika® Reemat (Premium ou Standard) s’arrêtant de part et d’autre
de la fissure ou du joint et renforcée de Sika® Flexitape en débordement d’au moins 5 centimètres.
6. Seconde couche SEL

Sika France SAS,


84 rue Edouard Vaillant
93350 Le Bourget Cedex
www.sika.fr

Page 58 sur 58

Vous aimerez peut-être aussi