Vous êtes sur la page 1sur 3

Chapitre 3 :

TYPES DE FICHIERS

1. Typologie des fichiers :


Quand on parle de fichier logique et de fichier physique , en
réalité, on fait référence à un même fichier. L’élaboration d’un
fichier quelconque passe obligatoirement par la conception du
fichier logique correspondant. Dans ce qui suit, on va utiliser le
terme fichier pour désigner un fichier physique.
On peut distinguer plusieurs types de fichiers :
 Types de fichiers selon la nature des
informations :selon la nature des informations qu’il
contient, les données contenues dans un fichier de données
peuvent être de différents types et on parle de fichier
d’entiers, de réels, de caractères, d’étudiants, de
clients,…etc.
 Types de fichiers selon leur durée de vie :un fichier peut
exister de façon permanente ou temporaire ; ainsi, on peut
classifier les fichiers en cinq types :
1. Fichiers permanents.
2. Fichiers mouvements.
3. Fichiers de manœuvre.
4. Fichiers intermédiaires.
5. Fichiers archives et historiques.

1.1/ Fichier « Permanent » :


C’est un fichier dont les informations ont une importance vitale
au sein d’une application informatique, son contenu ne subit pas
de fréquentes modifications.

Exemple : dans la « gestion d’un établissement scolaire », le


fichier « étudiants » est un fichier permanent, car il est très utile
pour la gestion de l’établissement.
1.2/ Fichier « Mouvement » :

C’est un fichier qui sert à mettre à jour un fichier permanent, à la fin du


traitement il n’est pas utile.

Exemple : dans une « gestion de scolarité » à chaque session


d’inscription un fichier appelé « inscription » sert à enregistrer les
nouveaux inscrits, une fois la période d’inscription est terminée les
inscrits confirmés sont ajoutés au fichier permanent « étudiants », donc
le fichier « inscription » sert à mettre à jour uniquement le fichier
« étudiants ».

1.3/ Fichier « Manœuvre » :

Il est crée à chaque fois où une insuffisance en mémoire centrale est


constatée, pour contenir seulement les données nécessaires aux
traitements. Sa durée de vie est limitée par celle des traitements ayant
causé sa création.

Exemple : Pour calculer les moyennes des classes des éléves on doit
créer pour chaque classe un fichier manoeuvre « Classes »qui contient
les informations des élèves d’une classe pour calculer les moyennes.

1.4/ Fichier « intermédiaire » :

Il sert à contenir les résultats d’un traitement donné qui sera utilisé
durant le même traitement, ou par des traitements ultérieurs
(changement des données entreprogrammes).

Exemple : à la fin de chaque année ; un fichier intermediaire


« résultats » est crée à partir du fichier notes qui enregistre les notes
des « étudiants » pour les 3 trimestres.Le fichier résultats sera utilisé
pour le traitement d’élaboration des étudiants admis ou ajournés, ce
fichier est donc un fichier intermédiaire.
1.5/ Fichier « Archive » :
Ce fichier sert à conserver les données concernant plusieurs périodes de
la durée de vie d’un système d’information;

Exemple : une fois que les étudiants d’une promotion aient quitté
l’établissement, après la dernière année de formation, toutes les
données des étudiants de cette promotion seront transfèrées du fichier
permanent « étudiants » vers un fichier archive scolarité, dans le but de
les consulter à chaque fois où cela est nécessaire.

Vous aimerez peut-être aussi