Vous êtes sur la page 1sur 2

I.N.S.F.

P de Mostaganem
Section : T.S en Administration Base de Données (S 3) Responsable : Mr BENSAHA

CHAPITRE 2 :Le LANGANGE U.M.L


1- Introduction : la technologie Orienté Objet est issue du monde de la programmation pour répondre
à des besoins dans l’industrie du logiciel tel que : la rapidité du développement, la réutilisation et la
modularité.
Ainsi des langages tels que : PROLOG, SMALTALK, ADA, C++ ont eu du succès dans ce domaine.
Aux années 80 on commença à réfléchir à des langages de modélisation ou conception graphique.
Les 1er ouvrages sur le sujet parurent entre les années 1980 et 1992, proposant des démarches ou
méthodes de modélisation orientées objet, tel que :
1- GRADY BOOCH : Méthode OOAD « Object Oriented Analysis and Design » en français :
Analyse et Modélisation Orienté OBJET.
2- PETER HOOD : Méthode OOD « Object Oriented Design » en français : Modélisation
Orienté OBJET.
3- JAMES RUMBAUGH : Méthode OMT « Object Modeling Technic » en français :
Technique de Modélisation OBJET.
4- IVAR JACOBSON : Méthode OOSE « Oriented Object Software Engineering », en français
‘Génie Logiciel Orienté Objet’.
Tous les auteurs cités ci-dessus et d’autres proposaient des méthodes très proches les unes des autres
puisqu’elles étaient toutes basées sur les concepts issus de l’orienté objet. Cependant, chacun utilisait son
propre formalisme ou notation. L’O.M.G (Object Management Group) posa alors le problème de
standardisation de ces formalismes. L’OMG est un consortium fondé pour construire des standards pour les
systèmes orientés objet dans le but d’en assurer leur interopérabilité.
En 1995, Grady Booch et James Rumbaugh, à l’époque chercheurs chez Rational Software. Ont préparé une
première description de leurs méthodes unifiées sur la version V 0.8. La même année, les auteurs sont
rejoints par Ivar Jacobson pour travailler sur le même Projet.
En 1997, RATIONAL propose la version 1.0 d’U.M.L à l’O.M.G. les auteurs cités sont considérés
aujourd’hui comme les géniteurs (procréateurs) d’UML et continuent à œuvrer pour son amélioration à
travers ses différentes versions. L’évolution des versions d’UML peut être récapitulée dans le tableau
suivant :
ANNEES VERSIONS
1995 Méthode Unifiée UML 0.8 (Intégrant la méthode de BOOCH) puis
UML 0.9 (intégrant les méthodes OOSE et OMT)
1996 UML 1.0 proposé par à l’O.M.G
1997 UML 1.1 standardisé par à l’O.M.G
1998 UML 1.2
1999 UML 1.3
2000 UML 1.4
2003 UML 1.5 puis UML 2.0

2- Présentation Générale des Diagrammes d’U.M.L :


Un Modèle : est une représentation simplifiée d’un problème.
UML permet d’exprimer les modèles objets à travers un ensemble de diagrammes. Ces derniers sont
des moyens de description des objets ainsi que des liens qui les relient.
Un Diagramme est une représentation graphique qui s’intéresse à un aspect précis du modèle. U.M.L 2.0
offre 13 types de diagrammes. Chaque type de diagramme offre une vue d’un système. Combinés, les
différents types de diagrammes offres une vue complète du système.
Les diagrammes UML peuvent être classées sous deux (02) grandes catégories :
 Les Diagrammes de Structures ou Statique,
 Les Diagrammes de Comportement ou Dynamique.
A) les Diagrammes de Structure ou Statique : Qui sont au nombre de six (06) :
1- les Diagrammes de Classes,
2- les Diagrammes d’Objets,
3- les Diagrammes de Composants,
4- les Diagrammes de Déploiement,
5- les Diagrammes de Structure composite,
6- les Diagrammes de Package.

B) les Diagrammes de Comportement ou Dynamique : Qui sont au nombre de sept (07) :


1- les Diagrammes de Cas d’Utilisation (Use Case),
2- les Diagrammes de Séquence,
3- les Diagrammes d’Activité,
4- les Diagrammes de Communication,
5- les Diagrammes de machine d’Etat,
6- les Diagrammes de vue d’ensembles des Interaction,
7- les Diagrammes de Timing.

3- Classification des Diagrammes d’U.M.L (V 2.0):


Diagrammes de Classes

Diagrammes d’Objets

Diagrammes de Composants
Diagrammes de
Structure
Diagrammes de Déploiement

Diagrammes de Structure composite

Diagrammes de Package
DIAGRAMME

Diagrammes de Cas d’Utilisation

Diagrammes d’Activités

Diagrammes de
Comportement
Diagrammes de
Diagrammes de Machines d’Etats Séquence

Diagrammes d’Interaction Diagrammes de


Communication

Diagrammes
de vue d’ens.
Remarque : Nous pouvons considérer que les Diagrammes d’activités et de des Interactions
Cas d’utilisation décrivent plus de fonctionnement du système, alors qu’un
Diagrammes de Machine d’Etats décrit la dynamique d’un objet en termes de Diagrammes
Changements d’états. de TIMING

Vous aimerez peut-être aussi