Vous êtes sur la page 1sur 7

EC: Atelier Technologies Réseaux

Atelier N 0: Initiation au simulateur Packet Tracer

CompétenCes à atteindre

C1. Créer un réseau Point à point avec un


simulateur réseau

C2. Identifier les différents composants


matériels et logiciels pour connecter 2
machines : Câbles, cartes réseaux, Adresses
IP et configurer un réseaux P2P

C3. Utiliser la commande Ipconfig et


identifier les caractéristiques d’un PC sur
Windows

C4. Tester la connectivité en utilisant la


commande ping ou visuellement sur packet

Page 1 sur 7
EC: Atelier Technologies Réseaux
Atelier N 0: Initiation au simulateur Packet Tracer

I. Quelques notions théoriques

 Adresse MAC : L'adresse MAC (Medium Access Control) correspond à l'adresse de la


carte réseau. On parle d'adresse physique. Sa longueur est de 48 bits soit six octets (par
exemple : 08-00-14-57-69-69) définie par le constructeur de la carte.
 Adresse IP Un hôte du réseau qui souhaite envoyer des données à un autre hôte du
réseau doit indiquer l’adresse de ce dernier sur le paquet qui est envoyé. Cette adresse s’appelle
l’adresse IP (IP pour Internet Protocol).Il existe deux normes IPV4 et IPV6.
Les adresses IPV4 sont formées de 4 octets séparés par des points. A.B.C.D chaque octet est
représenté en décimal (0-255).
 Le masque de réseau : il sert à séparer les parties réseau et hôte d'une adresse. On
retrouve l'adresse du réseau en effectuant un ET logique bit à bit entre une adresse complète
et le masque de réseau.
 La commande ipconfig : C’est une commande informatique propre à Microsoft
Windows. Elle permet d'afficher et de modifier la configuration réseau d'un PC.
 La commande ping : Ping est le nom d'une commande informatique permettant de
tester l'accessibilité d'une autre machine à travers un réseau IP. Une commande ping a plusieurs
options. Pour en savoir les options on utilise le help par l’option /?.

Exemple

II. Le simulateur Packet Tracer

 Présentation de Packet Tracer

Page 2 sur 7
EC: Atelier Technologies Réseaux
Atelier N 0: Initiation au simulateur Packet Tracer

Packet Tracer est un logiciel permettant de construire un réseau physique virtuel et de


simuler le comportement des protocoles réseaux sur ce réseau. L’utilisateur construit son réseau
à l’aide d’équipements tels que les routeurs, les commutateurs ou des ordinateurs. Ces
équipements doivent ensuite être reliés via des connexions (câbles divers, fibre optique). Une
fois l’ensemble des équipements reliés, il est possible pour chacun d’entre eux, de configurer
les adresses IP, les services disponibles, etc.

 Installation de Packet Tracer


Le matériel nécessaire pour l’installation est : un ordinateur sous Windows XP et le
logiciel Packet Tracer.
 Description générale
La figure ci-dessous montre un aperçu général de Packet Tracer. La zone (1) est la partie
dans laquelle le réseau est construit. Les équipements sont regroupés en catégories accessibles
dans la zone (2). Une fois la catégorie sélectionnée, le type d’´equipement peut être sélectionné
dans la zone (3). La zone (6) contient un ensemble d’outils : Select : pour déplacer ou éditer des
équipements ; Move Layout : permet de déplacer le plan de travail ; Place Note : place des notes
sur le réseau ; Delete : supprime un équipement ou une note ; Inspect : permet d’ouvrir une
fenêtre d’inspection sur un équipement (table ARP, routage).
La zone (5) permet d’ajouter des packets ICMP ou d’autres paquets personnalisés aux
équipements. Enfin, la zone (4) permet de passer du mode temps réel au mode simulation.

Page 3 sur 7
EC: Atelier Technologies Réseaux
Atelier N 0: Initiation au simulateur Packet Tracer

Les étapes qui doivent être accomplies pour construire un réseau au niveau de ce
simulateur sont :
1. Construire un réseau : l’utilisateur doit choisir parmi les catégories proposées par: les
routeurs, les switchs, les hubs, les équipements sans-fil, les connexions, les équipements dits
terminaux (ordinateurs, serveurs), des équipements personnalisés. Lorsqu’une catégorie est
sélectionnée, l’utilisateur a alors le choix entre plusieurs équipements différents. Pour ajouter
un équipement, il suffit de cliquer dessus puis de cliquer à l’endroit choisi. Pour relier deux
équipements, il faut choisir la catégorie “Connections” puis cliquer sur la connexion désirée.
2. Configuration d’un équipement : Lorsqu’un ordinateur a été ajouté (appelé PC-PT
dans Packet Tracer), il est possible de le configurer en cliquant dessus, une fois ajouté dans le
réseau, une nouvelle fenêtre s’ouvre comportant 3 onglets : Physical (aperçu réel de la machine
et de ses modules), Config (configuration passerelle, DNS et adresse IP) et Desktop (ligne de
commande ou navigateur Web).
3. Mode de simulation : Une fois le réseau créé et prêt à fonctionner, il est possible de
passer en mode simulation, ce qui permet de visualiser tous les messages échangés dans le
réseau. En mode simulation, la fenêtre principale est scindée en deux, la partie de droite
permettant de gérer le mode simulation : exécution pas à pas, vitesse de simulation, protocoles
visibles…
4. Invite de commandes : Il est possible d’ouvrir une invite de commandes sur chaque
ordinateur du réseau. Elle est accessible depuis le troisième onglet, appelé Desktop, accessible
lorsque l’on clique sur un ordinateur pour le configurer (mode sélection). Cet onglet contient
un ensemble d’outils dont l’invite de commandes (Command prompt) et un navigateur Internet
(Web Browser). L’invite de commandes permet d’exécuter un ensemble de commandes
relatives au réseau.

III. Manipulation : Création d’un réseau entre deux ordinateurs

1. 1ère Etape: Mise en place du réseau


Créer un réseau Peer-to-Peer constitué de deux ordinateurs à l’aide du simulateur Packet Tracer.
Ajouter deux postes, puis renommer les postes comme ci-dessous.

Page 4 sur 7
EC: Atelier Technologies Réseaux
Atelier N 0: Initiation au simulateur Packet Tracer

Maintenant, il faut relier par un câble nos deux postes : sélectionner en bas à gauche la rubrique
« connexions » puis choisissez le type de câble en cuivre correspondant à cette liaison.
Pour réaliser la liaison, il faudra relier la carte réseau de chaque extrémité.
Le résultat sera le suivant :

La couleur rouge (aux extrémités du câble) indique qu’il y a un problème dans l’installation
de votre réseau.
Q1. C’est quoi le problème ?
Q2. Comment le corriger ? Effectuez le changement.

2. 2ième Etape: Assurer la communication entre les postes


Tester la connectivité entre les 2 machines en utilisant l’option Add Simple PDU de
packet tracer.

Q3. Décrivez ce que vous obtenez ? C’est quoi le problème

3. 3ième Etape: Adressage des hôtes sur le réseau


Définissez l’adresse IP pour chaque poste en suivant les étapes suivantes:
a. Cliquer sur l’hôte « ISET-PC0 » pour ouvrir sa fenêtre de configuration,
b. Choisir l’onglet « Desktop» puis « IP Configuration »,
c. Taper l’adresse : 192.168.0.1,
d. Cliquer dans la zone du masque de sous-réseau, celui-ci sera défini
automatiquement : 255.255.255.0
Faire de même pour l’autre poste en lui affectant l’adresse IP 192.168.0.2.

Page 5 sur 7
EC: Atelier Technologies Réseaux
Atelier N 0: Initiation au simulateur Packet Tracer

Q4. Recommencer l’envoi d’une trame entre les 2 postes.


Pour ralentir le temps, passer en mode « simulation » en cliquant sur l’icône en bas à droite de
l’écran :

Cliquer sur « Editer filtres » puis décocher l’option « montrer tout » et cocher UNIQUEMENT
le protocole ICMP
Cliquer sur « Capture automatique / Jouer » et observer l’animation entre les deux postes.
Réinitialiser la simulation et rejouez là si nécessaire. Pour recommencer la simulation à partir
de zéro, cliquer en bas sur « Effacer » au niveau du « scénario 0 ». L’option « Capture / Faire
suivre » correspond à un mode « pas à pas » où il faut cliquez à chaque fois pour voir les
échanges de données entre les postes.

Q5. Qu’observez-vous ?
Q6. Cliquer sur l’enveloppe pour ouvrir le PDU. Dans quelle couche réseau du modèle
OSI retrouve t’on les adresses IP des postes ?

4. 4ième Etape: Requête d’Echo « ICMP »


Le simulateur permet de simuler cette commande en suivant les étapes suivantes:
a. cliquer sur le poste « ISET-PC0»
b. choisir l’onglet « bureau »
c. puis « Command Prompt »,
d. taper « ping 192.168.0.2 » puis valider par la touche « Entrée » pour envoyer un ping
vers l’autre poste.
e. Réalisez la simulation en mode pas à pas : cliquer sur « Capture / Faire suivre ».

Page 6 sur 7
EC: Atelier Technologies Réseaux
Atelier N 0: Initiation au simulateur Packet Tracer

Q7. Combien d’échanges y a-t-il eu entre les postes ? Quel est le temps moyen
d’échanges de données entre les postes ?
Q8. Changer ces deux paramètres en utilisant les options de la commande ping
Q9. En résumé, que permet de voir un « ping » ?
5. La commande ipconfig

Q10. En utilisant l’invite de commande taper la commande ipconfig sur l’un de 2 PC


précédent et déduire le rôle de cette commande
Q11.Utiliser cette commande pour afficher les caractéristiques sur toutes les cartes
réseaux dans votre machine réelle. En déduire l’adresse MAC et l’adresse IP de
votre PC.

Page 7 sur 7

Vous aimerez peut-être aussi