Vous êtes sur la page 1sur 73

Université Sultan Moulay Slimane

Faculté Poly disciplinaire Beni Mellal


Béni Mellal

Projet de fin d’études pour l’obtention de la licence


fondamentale en sciences Economiques et de gestion
Parcours : Gestion
/. ;;;;

La stratégie de commercialisation des


Produits du terroir Marocain : cas de
l’huile d’argan

Encadré par : Réalisé par :


Pr. HASSAN OUABOUCH IMAN FINIRI
MOHAMED FOURQANI
NAJOUA FATTAH
SALMA FATAR

Année universitaire : 2020/2021


Dédicace

Nous dédisons ce mémoire à tous ceux qui nous ont soutenus tant
financièrement, moralement, matériellement et surtout :

A nos parents pour leurs sacrifices, et leurs aides précieuses tout aulong de
notre parcours. Vous nous avez donné les plus grandes leçons de courage, de
dignité et de respect. Que Dieu, le tout puissant, vous préserve, vous accorde
santé, bonheur, quiétude del’esprit et vous protège de tout mal.

A la plus belle des mamans vous avez consacré votre vie pour monbien être.
Merci pour la force, de l’amour que vous m’avez donné sans compter. Merci
pour votre disponibilité. Merci pour vos conseils, que vous m’avez donné

tout au long de mon existence.

A tous nos professeurs qui nous a soutenus de près ou de loin tout aulong de ce

projet

A tous nos amies Pour leurs encouragements et pour tous les bonsmoments qu’on a
vécus ensemble.
Remerciement

En préambule à ce mémoire nous remercions


ALLAH qui nous aide et nous donne la
patience etle courage durant ces langues
années d’étude.

Nous tenons à remercier sincèrement


notre encadrant Mr. HASSAN
OUABOUCH, pour letemps qu’il a
consacré, et pour les précieuses
Informations, les conseils et orientations qu’il
nous aprodigué.

Nous exprimons notre gratitude aux


personnes,qui ont contribué à l’amélioration

De ce travail par la pertinence de leurs


remarqueset recommandations.

Nous remercions également le corps professoral


et administratif de la Faculté Polydisciplinaire
Sultan Moulay Slimane de Béni Mellal, pour la
richesse et laqualité de leur enseignement et qui
déploient de grands efforts pour assurer à leurs
étudiants une formation actualisée.

On n’oublie pas nos parents pour leur


contribution,leur soutien et leur patience.

Merci à tous et à toutes


SOMMAIRE

SOMMAIRE .......................................................................................................................................................................... 4
LISTE DES TABLEAUX ....................................................................................................................................................... 6
LISTE D’ABREVIATION ..................................................................................................................................................... 1
INTRODUCTION GENERALE ............................................................................................................................................. 1
PARTIE I : PARTIE THEORIQUE ........................................................................................................................................ 3
CHAPITRE I : LES PRODUITS DE TERROIR MAROCAIN ................................................................................................ 4
SECTION 1 : TYPE DE PRODUITS, QUANTITE, PRIX .............................................................................................................................. 5
1-1 Définition du produit terroir : ...................................................................................................................................... 5
1.2 Les caractéristiques du produit terroir au Maroc : ............................................................................................................. 7
1.3 Les types, prix, qualité du produit terroir : ......................................................................................................................... 7
1-4 le plan Maroc vert : ........................................................................................................................................................ 10
SECTION 2 : LE ROLE DES COOPERATIVES DANS LE DEVELOPPEMENT DURABLE ...................................................................................... 11
2.1. Le développement durable défis et opportunité .............................................................................................................. 11
Argan et développement durable.............................................................................................................................. 13
2.2 . Les coopératives marocaines face aux aspirations du développement durable ......................................................... 14
2.3 Enjeux de du développement durable........................................................................................................................ 15
CHAPITRE II : LA COMMERCIALISATION DE L’HUILE D’ARGAN MAROCAIN ....................................................... 17
SECTION 1 : LE MARKETING TERRITORIAL ET LES COOPERATIVES SUR LE MARCHE NATIONAL ...................................................................... 18
1-1 LE MARKETING TERRITORIAL ............................................................................................................................................... 18
2. LA COMMERCIALISATIONS DES PRODUITS DES COOPERATIVES AU NIVEAU NATIONAL ............................................................................ 20
2.1 Dans les grandes surfaces................................................................................................................................................ 20
2.1.1 Le commerce : ............................................................................................................................................................. 24
2.1.2 Le commerce intérieur : ................................................................................................................................................ 24
3. La commercialisation : ...................................................................................................................................................... 25
3.1 Commercialiser un nouveau produit................................................................................................................................. 26
L’étude de marché : .................................................................................................................................................. 27
Le Prix du produit :.................................................................................................................................................... 27
L’analyse des clients : ............................................................................................................................................... 27
La Publicité :............................................................................................................................................................. 27
L’emballage :............................................................................................................................................................ 27
Maintenir la qualité du produit : ............................................................................................................................... 27
4. COMMERCIALISATION SUR LES MARCHES INTERNATIONAUX : ......................................................................... 28
4.1 L’accompagnement des coopératives par l’ADA .............................................................................................................. 28
Le nombre d’entités accompagnées par l’ADA ........................................................................................................... 28
4.2- L’ADA accompagne aussi les produits du terroir à l’international ..................................................................................... 29
Les parts de marché capturées par les produits du terroir marocain àl’étranger ......................................................... 29
2.1 OBJET D’ETUDE .......................................................................................................................................................... 35
2.2 OUTILS DE COLLECTE DES INFORMATIONS ................................................................................................... 35
2.3 MESURES ET TECHNIQUES ................................................................................................................................ 36
1.2 Analyse des résultats de l’enquête auprès des internautes de Beni Mellal : ....................................................................... 41
Section 2 : discussion et recommandations ............................................................................................................................ 55
Listes figues

Figure 1 : Argan ..................................................................................................................................................... 5


Figure 2 : safran comme produit de terroir .............................................................................................................. 5
Figure 3 : Appellation d’origine dans le secteur vitivinicole .................................................................................... 6
Figure 4: Principales associations aux produits de terroir (Aurier al ,2004) .............................................................. 9
Figure 5 : Schéma conventionnel du développement durable ................................................................................. 11
Figure 6 : Les grands surfaces fait la promotion des produits du terroir ................................................................. 20
Figure 7 : 18 groupements producteurs (représentant 77 coopératives) ont pu avoir leurs sites de vente en ligne,
dont 6 groupements présidés par des femmes ........................................................................................................ 23
Figure 8 : Schéma de la filière de l’huile d’argan................................................................................................... 32
Figure 9 : Schéma général du procédé de fabrication de l’huile d’argan ............................................................... 34
Figure 10: Répartition des sujets en fonction du sexe. ............................................................................................ 41
Figure 11 : Répartition de l’échantillon selon l’âge ................................................................................................ 42
Figure 12 : Répartition de l’échantillon selon la fonction ....................................................................................... 43
Figure 13: Répartition de l’échantillon selon la consommation d’huile d’argan ...................................................... 45
Figure 14 : La répartition des personnes qui n’utilise pas huile d’argan selon des contraintes ................................. 46
Figure 15: La répartition des personnes qui fait attention à la contenance d'huile d'argan dans vos produits ......... 47
Figure 16 : Types de consommation et vertus thérapeutiques ................................................................................. 48
Figure 17 : La répartition des personnes par rapport le niveau de satisfaction......................................................... 49
Figure 18 : Répartition des personnes qui arrêté d’acheté huile d’argan enconséquence de ces obstacle .................. 50
Figure 19: Répartition les lieux d’achat d’huile d’argan...................................................................................... 51
Figure 20: réparation des personnes au niveau de la consommation mensuelle de cette huile ................................. 52
Figure 21: répartition par le lieu de l’achat de cette huile ....................................................................................... 53
Figure 22: Répartition la raison d’acheté huile d’argan .......................................................................................... 54
Figure 23 : Répartition des personnes par rapport la manière d’utilisé huile d’argan ............................................... 55
Liste des tableaux
Tableau 1 : Répartition des sujets en fonction du sexe. .......................................................................................... 41
Tableau 2 : Répartition de l’échantillon selon l’âge ............................................................................................... 42
Tableau 3 : Répartition de l’échantillon selon la fonction ...................................................................................... 43
Tableau 4: Répartition de l’échantillon selon la consommation d’huile d’argan ..................................................... 44
Tableau 5: La répartition des personnes qui n’utilise pas huile d’argan selon de contraintes................................... 45
Tableau 6: La répartition des personnes qui fait attention à la contenance d'huile d'argan dans vos produits ........... 46
Tableau 7: Types de consommation et vertus thérapeutique .................................................................................. 47
Tableau 8 : La répartition des personnes par rapport le niveau desatisfaction ....................................................... 48
Tableau 9: Répartition des personnes qui arrêté d’acheté huile d’argan enconséquence de ces obstacle .................. 49
Tableau 10: Répartition les lieux d’achat d’huile d’argan ................................................................................... 50
Tableau 11 : réparation des personnes au niveau de la consommationmensuelle de cette huile ............................... 51
Tableau 12 : répartition par le lieu de l’achat de cette huile .................................................................................... 52
Tableau 13 : Répartition la raison d’acheté huile d’argan....................................................................................... 53
Tableau 14: Répartition des personnes par rapport la manière d’utiliséhuile d’argan .............................................. 54
Liste d’abréviation

ODECO : l’office du développement coopératives


L’INDH : L’initiative National pour le développement humain
ONG : L’organisation non gouvernement
MAPM : Ministère de l’Agriculture Et de la Pêche Maritime
ADA : L’Agence de Développement Agricole
PAM : Plantes Aromatique et Médicinales
Introduction générale

Après l'indépendance, les coopératives y ont joué un rôle important. Développement


économique et social au Maroc. Les coopératives bénéficient depuis longtemps d'un important
soutien institutionnel et financier Des pouvoirs publics. Dans ce contexte, le Bureau de
développement coopératif a été créé (ODECO) a soutenu les coopératives dans le domaine de
la formation en 1963, Informations et assistance juridique. Restructurée en société en 1975 Le
public doté de la personnalité juridique et de l'autonomie financière et administrative. De plus,
avec le lancement de l'initiative, cet appui aux coopératives s'est renforcé en 2005 L'Agence
Nationale pour le Développement Humain (INDH), dont l'objectif principal est d'encourager
la création et la pérennité de structures économiques sociales et solidaires.
La stratégie de promotion de la coopération s'inscrit dans la vision du gouvernement qui vise à
faire de la société et de l'économie solidaire un levier de développement durable et un
mécanisme favorisant la création d'emplois et l'amélioration des conditions de vie. La
stratégie s'intègre à l'Initiative Nationale de Développement Humain (INDH). Les
coopératives sont devenues un véritable levier de développement économique et social. En
créant de nouvelles entités et en ouvrant de nouveaux marchés à haute valeur ajoutée, le
secteur coopératif s'est renforcé d'année en année. L'attractivité des coopératives et leur
contribution au développement ont été solidement établies dans le monde entier ; c'est dans ce
contexte que la Déclaration des Nations Unies a désigné 2012 comme l'Année internationale
des coopératives, avec le thème « Coopératives, entreprises pour un monde meilleur ».
Cependant, dans un environnement économique en constante évolution, les coopératives
doivent surmonter des défis et réussir leurs politiques de commercialisation de produits ; par
conséquent, l'approche marketing mix est essentielle pour établir une image de marque propre
et assurer la pérennité de leurs activités. Notre recherche s'appuie sur des recherches
exploratoires sur le fonctionnement des coopératives Au Maroc, sur la base de méthodes de
collecte d'informations qualitatives. Guide d'entretien Il s'adresse aux dirigeants de
coopératives sélectionnées et vise à répondre à une série de questions : Comment la
coopérative est-elle gérée en pratique ? Quelles sont leurs méthodes de commercialisation ? Et
quelle est leur future direction de développement ? Notre travail portera d'abord sur la
proposition de cadres juridiques et institutionnels coopératives et montrer leur contribution au
développement économique et social du pays.

1
Ensuite, à travers l'introduction de quelques cas réels de coopératives, nous tenterons
Analyser leur système de management et leurs politiques de mix marketing pour
Commercialiser leurs produits.

2
PARTIE I : PARTIE THEORIQUE

3
Chapitre I : les produits de terroir marocain

4
Section 1 : type de produits, quantité, prix

1-1 Définition du produit terroir :

Les produits locaux sont des produits différenciés ou distinguables en fonction de leurs
caractéristiques locales ou de leur typicité (Vandecandelaere E. et al. 2009). Autrement
dit, des « produits fabriqués à la main » (Turgeon L., 2010). Ils sont considérés comme
de meilleures qualités, moins industrielles, plus manuelles, plus authentiques et plus
naturelles (C. Chazoule et Lambert R., 2011). C'est ce qui explique l'intérêt particulier
des consommateurs à l'ère d'aujourd'hui. Selon Lessassy (2008), les consommateurs
qui utilisent des produits comme matériaux pour établir et maintenir des identités
multiples sont appelés « consommateurs ethniques
». Selon Fort et Fort (2006), ces produits constituent la réalité commerciale du chiffre
d'affaires et connaissent une forte croissance. La notion de produits locaux est
intimement liée à la typicité. C'est effectivement un produit local.

Figure 1 : safran comme produit de terroir

Figure 2 : Argan

5
Les produits locaux semblent également être au cœur des changements
postmodernes du comportement des consommateurs. En fait, ils représentent les
réponses des consommateurs à l'authenticité, à l'originalité, aux liens culturels ou aux
motifs de nostalgie. D'un point de vue managérial, la compréhension de ces
changements sociaux devient la base de nouvelles propositions de valeur et de
nouvelles pratiques. Plus précisément, la compréhension de la relation consommateur
de tels produits apparaît nécessaire à l'élaboration et au déploiement de concepts
marketing adaptés. Leur différence réside dans l'authenticité associée à
l'environnement local, notamment aux caractéristiques physiques du terroir et aux
contraintes importantes de fabrication. Le produit est spécifique à la région
géographique d'où il est originaire, et il semble impossible pour les acteurs d'autres
régions de fabriquer exactement le même produit.

De par sa situation stratégique, le Maroc connaît déjà une série de civilisations


qui ont eu un impact important non seulement sur le plan humain, mais aussi sur le
plan environnemental ; cela fait de ce pays un immense trésor de ressources génétiques

végétales et animales.

La diversité culturelle transmise de génération en génération et la richesse de la


biodiversité reflétée dans de nombreux écosystèmes ont fait du Maroc une riche
vitrine de produits locaux, dont beaucoup sont des produits locaux.

Figure 3 : Appellation d’origine dans le secteur vitivinicole

6
1.2 Les caractéristiques du produit terroir au Maroc :
Les produits locaux sont typiques en termes de goût, de texture, de forme, de
poids, de méthode de production, de nom et de réputation. Il a des caractéristiques
spécifiques, est significatif pour les consommateurs à travers l'achat et l'utilisation, est
mesurable et intrinsèque, et le distingue des autres produits. Une autre caractéristique
de ce produit est sa pertinence et la demande qu'il génère sur le marché.

Les produits du terroir sont définis par le Groupe de travail Appellations


réservées et produits du terroir comme suit (Solidarité régionale du Québec, 2003) :

-Produits issus ou dont les ingrédients principaux proviennent d'un territoire


homogène délimité, dont les caractéristiques sont significativement différentes de
celles des produits. Sur la même nature Les caractéristiques du terroir

- ses caractéristiques dépendent des caractéristiques de l'environnement, telles


que la géologie, le climat ou la topographie, les savoir-faire et les savoirs traditionnels
ou émergents

- les producteurs doivent maintenir toutes les étapes de production, de


transformation et de commercialisation.

1.3 Les types, prix, qualité du produit terroir :


1.3.1 Les type :

Au Maroc, les produits locaux sont définis en trois catégories :

Produits animaux : produits de races ovines (viande, lait, etc.) (Beni Guil de
l'Est, Damman de la vallée du Tafilalet, Sardi de KelâaSraghna, Timahdit de
Central Atlas), de Central Atlas Truite, sardines (Safi, Agadir, Tan-Tan)...
Produits végétaux : dattes (Mejhoul de Tafilalet, Jihel de Zagora), oranges
(Souss, Berkane et Gharb), pommes de terre de Guigou, figues (Vallée du
Moyen-Haut Atlas, Gharb), Grenadines du Haouz ......
Produits transformés : Huile d'Argan, huile d'olive (Ouezzane, Saïs, Taaunate,
Béni Mellal, etc.) de la région sud-ouest du Maroc, huile de cactus, Amlou de la
forêt d'arganier, fromage de chèvre de Chefchaouen...

7
1.3.2 Les prix :

Si les produits locaux se vendent plus, c'est parce qu'ils ont une certaine qualité
et une certaine notoriété. La réputation crée de la valeur ajoutée, mais elle provoque
aussi la cupidité et divers risques d'usurpation, de contrefaçon et de trafic. Par
conséquent, les produits peuvent être dénaturés, falsifiés et copiés au détriment des
intérêts du producteur et du territoire de responsabilité, voire des consommateurs ; et
au détriment de la réputation.

La différence de prix entre les produits originaux et les médicaments génériques


montre que les gens sont une sorte d'existence culturelle. La qualité, le goût, le plaisir,
la gourmandise, la nature, la beauté, le rajeunissement, une alimentation saine, etc.
sont autant de choses importantes. Les consommateurs peuvent également vouloir
utiliser leurs achats pour soutenir les petits producteurs locaux, les entreprises et les
régions qui peuvent maintenir la qualité et l'authenticité à l'échelle mondiale. Le
développement rapide de l'urbanisation et du littoral et la disparition des repères qui en
résulte, ainsi que les effets destructeurs de la mondialisation sur la culture,
L’environnement et l'agriculture à petite échelle, augmenteront certainement la
conscience et le désir de participer des gens par exemple (cas de l’huile d’argan) En
termes de prix, L’entreprise se situe dans la fourchette de prix des produits haut de
gamme : elle choisit de vendre ses produits sur le marché marocain au prix de 160 DH
le litre, et certains de ses produits dans les industries traditionnelles sont vendus à un
prix de 100-130 DH. Cependant, sur les marchés étrangers, la valeur ajoutée du point
de vente peut se traduire par exemple par le prix d'un flacon de 250 ml sur le marché
européen à 24 euros ; en se positionnant dans la fourchette de prix de 20-30 euros, le
bio Entreprises de restauration, de restauration, de plats cuisinés ou de spécialités
Concurrencées, l'entreprise évolue sur un segment de marché où les prix et la
performance économique sont difficiles à atteindre .

1.3.3 Qualité :

Les produits locaux ne sont pas synonymes de qualité. Par conséquent, ils
doivent se conformer aux mesures de qualité et de sécurité alimentaire. Lorsqu'il y a
des défauts de qualité, la valeur des produits locaux ne sera pas valorisée. En revanche,
si les produits locaux ont d'excellentes caractéristiques de qualité, la valeur sera plus

8
élevée. La situation de crise de qualité nécessite la mise en place d'une stratégie
d'intégration du contrôle interne et de l'assurance par des tiers pour assurer la
crédibilité des informations fournies par les consommateurs (VALCESCHINI, 2003).
La certification de l'origine locale des produits est un gage de qualité.

En plus de la qualité, les consommateurs exigent également la sécurité et


l'authenticité des produits locaux : terroir = qualité + sécurité + authenticité
(TRUCHE, REBOUD, 2010) Dans cette optique, Aurier insiste sur l'intérêt des
consommateurs pour les caractéristiques subjectives des produits locaux (AURIER,
FORT, PASSEBOIS, SIRIEIX, 2004). L'auteur estime que la perception des
consommateurs sur les produits locaux est basée sur les éléments présentés dans la
figure ci-dessous :

Figure 4: Principales associations aux produits de terroir (Aurier al ,2004)

9
1-4 le plan Maroc vert :
1.4.1 Plan Maroc vert au secteur agricole :

Le gouvernement marocain a adopté le Plan Maroc Vert en avril 2008, visant à


faire du secteur agricole le principal moteur de la croissance économique du pays.
Plus précisément, le plan prévoit de renforcer la production agricole, de promouvoir
l'emploi dans les zones rurales (une augmentation de 1,5 million d'emplois),
d'augmenter la valeur des exportations agricoles, de contribuer à l'éradication de la
pauvreté dans les zones rurales et d'améliorer la sécurité alimentaire. Afin d'atteindre
ces objectifs.

Le Plan Maroc Vert repose sur sept fondements, à savoir : Faire de l'agriculture
le principal levier de croissance dans les 10-15 ans (base I) ; adopter l'agrégation
comme modèle d'organisation agricole (base II) ; veiller à ce que le développement
global dès L'agriculture marocaine n'ai aucune exclusion (fondation III) ; promotion de
l'investissement privé (fondation IV) ; mise en œuvre contractuelle du plan Maroc
Vert (fondation V) ; maintien du développement de l'agriculture marocaine (fondation
VI) ; préparation d'une réforme globale de le cadre sectoriel (fondation VII).

Le « Plan Maroc Vert » prévoit d'améliorer le niveau de sécurité alimentaire de


la production agricole du pays en développant des agropoles spécifiquement pour le
secteur agro-alimentaire.

1.4.2 -Plan Maroc Vert et le développement de la commercialisation des


produits du terroir

Plusieurs alternatives pour le développement du secteur :

Diversité des écosystèmes et biodiversité.


une large gamme de produits locaux.
Technologie propriétaire et patrimoine ancestral très riche.
Une main-d'œuvre nombreuse et jeune avec collaboration et collaboration.
Des alternatives prometteuses, locales, réalisables et durables, permettant
la création de la valorisation et l'augmentation des revenus agricoles
peuvent aider à lutter contre la pauvreté.

10
Section 2 : Le rôle des coopératives dans le développement durable

2.1. Le développement durable défis et opportunité

2.1.1 Définition de développement durable

Le développement durable est une méthode de développement qui répond aux besoins des
générations présentes sans compromettre les générations futures de répondreà leurs propres
besoins , Deux notions sont inhérentes à cette

notion : les "besoins", et plus précisément les besoins des plus démunis, auxquels nous
devons accorder la plus haute priorité, et l'idée des limites que notre statut et celui de notre
organisation sociale posent par rapport à la capacité de l'environnement à répondre aux
besoins actuels et futurs.
Ce graphique crée des relations entre les dimensions de la durabilité et montre que nous
pouvons avoir une corrélation entre deux dimensions majeures, mais nous devons avoir
entre trois dimensions pour représenter la durabilité.

Figure 5 : Schéma conventionnel du développement durable


Source : Ministère de l’écologie et du développement durable et commissariat
général du Plan(France)

2.1.2. Importance de développement durable

11
l'importance du développement durable apparaît dans la satisfaction des besoins de la
population tels que le logement, la nourriture et l'eau, en utilisant des énergies
renouvelables et durables comme alternative à l'énergie locale et combustibles fossiles,
deuxièmement, nous avons des besoins agricoles tels que l'utilisation de méthodes agricoles
durables ainsi que des techniques efficaces et des techniques de rotation des cultures car ces
techniques permettent de réduire l'érosion des sols, de préserver la santé et d’augmenter
également sa fertilité en termes de productivité , de gérer également le changement
climatique effet du développement durable pour limiter l'utilisation des combistes fossiles,
tels que le pétrole, le gaz naturel et le charbon, car ils affectent le climat et les émissions de
gaz à effet de serre, la stabilité financière doit également être atteinte grâce à des pratiques
de développement durable.
En outre la gestion du changement climatique vise vraiment le développement durable
pour limiter l'utilisation de sources d’énergie comme le pétrole et le gaz naturel et parce
qu'elles affectent le climat et les émissions de gaz à effet de serre, la stabilité financière
peut être atteinte grâce à des activités de développement durable , ainsi que le
développement de la technologie des énergies renouvelables peut créer des emplois
continus ainsi qu'une alternative aux emplois limités dans la technologie des combustibles
fossiles, et finalement protéger la biodiversité sans aucun doute , investir dans des sources
d'énergie renouvelables qui les utilisent.

2.1.3 Objectifs du développement durable

Le développement durable comprend de nombreux objectifs de base. Parmi ses objectifs


figurent la réduction de l'épuisement des ressources et la création d’un développement
durable sans nuire à l'environnement, la protection des méthodes de développement
modernes et l'investissement dans des projets respectueux.
Ailleurs les organisations internationales telles que les États et les ONG gèrent les
efforts pour assurer la réalisation des objectifs de développement des individus dans
différents domaines et parmi les objectifs. Le développement à long terme le plus
important défini par ces agences est d'éliminer dans le monde alors les preuves de la
responsabilité de la santé ainsi que de préserver une éducation de qualité à tous, et d'assurer
l'eau potable et l'assainissement construit alors des infrastructures solides, soutenant les
industries et d’un avantage d'innovation en permettant un accès abordable à l'énergie sans
nuireà l'environnement.

12
2.1.4 Aspects négatifs du développement durable

Certains considèrent le processus de développement durable comme un processus


purement positif, mais beaucoup négligent l'existence de ses aspects négatifs. Tout ce qui
brille n'est pas de l'or, même le noyau est bon, mais le processus de développement à
certains égards de celui-ci, ce qui peut nécessiter l'abandon de l'énergie qui fournit aux
personnes les besoin fondamentaux de la vie moderne, l'évolution des infrastructures et ce
mode transitionnel de la consommation coûtera de l'argent et des frais; en particulier pour
les pays en développement, et ce sont les aspects négatifs du développement durable qui
se manifestent par le chômage dans certaines régions où nous pensons que le
développement durable est la protection du système, écologie et biodiversité, et cela ne peut
être atteint qu'en réduisant ou en fermant de nombreuses industries et leurs activités ,
entrainant ainsi un chômage généralisé, parmi les individus qui ont consacré leur vie dans
un secteur, comme l'industrie du charbon de bois, le manque de sérieux dans l'engagement
envers une industrie respectueuse de l'environnement est commercial et difficile, ce qui
peut créer de sérieux risques dans manque de sérieux dans l'engagement puisque s'orienter
vers une industrie respectueuse de l'environnement est business et difficile, ce qui peut
poser de sérieux risques pour l'engagement communautaire, car le résultat qu'une personne
veut atteindre est généralement à long terme.

Argan et développement durable

La filière arganier joue un rôle socio-économique important de par ses usages nombreux et
variés, ses propriétés prouvées pour le maintien de l'équilibre écologique ainsi que ses
qualités sanitaires, alimentaires et cosmétiques reconnues.

Nous avons au plan de socio-économique, la filière génère un chiffre d'affaires total national
de 1.139 MDH, 11 millions journées de travail par an, 12.000 emplois et une valeur
d'exportation de 273 MDH

13
2.2 . Les coopératives marocaines face aux aspirations du développement
durable

Les coopératives, avec leur double nature d’entreprise associative, favorisent l’inclusion
sociale des classes exclues et améliorent le niveau de vie à travers des activités qui
créent et contrôlent strictement Les membres élus sont responsables de la gestion de la
coopérative. Le rôle de la coopérative ne se limite pas à la satisfaction de ses membres,
mais tend à contribuer au développement de la communauté sur les plans économique,
social et politique. La fonction économique d'une coopérative, comme toutes les autres
entreprises, est de créer des emplois pour produire des biens et des services en les vendant
à des prix abordables. Les coopératives ont également une fonction sociale qui respecte les
principes et les valeurs au sein de la coopérative et développe les ressources humaines en
établissant une formation adéquate, ainsi qu'en diffusant les valeurs de réciprocité, d'équité
et de fin syndicale. Ils visent également à assurer le bien-être économique et social en
intégrant les personnes défavorisées dans le but de réduire le chômage, la pauvreté et les
discriminations. En plus de sa fonction socio-économique, il contribue également au
développement économique, social et politique de la communauté. En effet, la fonction
environnementale de la coopérative se traduit par une production responsable des
ressources naturelles et voire l'information et la sensibilisation de ses membres à
l'importance de la conservation dans une perspective de développement durable.

2.2.1 Au niveau économique

L’impact économique direct de la commercialisation de l’huile d’argan par la coopérative


s’est caractérisé par l’amélioration de la qualité intrinsèque et extrinsèque de l’huile
d’argan par l’exportation du produit à un prix qui permet de bien rémunérer le travail des
membres de la coopérative, ainsi qu’en assurant un revenu décent et stable aux adhérentes
et par conséquent, celui de leurs familles et enfin la réduction du temps de travail et sa
pénibilité grâce à l’adoption d’un procédé mécanique d’extraction de l’huile, ce qui a
améliorer efficacement la capacité de production de la coopérative.

2.2.2 Au niveau social

Toutes les femmes membres de la coopérative leurs tâches comprennent le broyage


général des graines d'arganier, elles bénéficient des cours d’alphabétisation de même

14
elles sont payées selon le nombre d'amendements obtenus en plus du bénéfice annuel pour
tous les membres de cette coopérative.

2.2.3 Au niveau environnemental : la sauvegarde et la lutte contre


ladésertification de l’argan

La création des coopératives destinées à la production et à la commercialisation d'huile


d'argan et d'autres produits dérivés ne peut pas être privilégiée pour la valorisation et la
sauvegarde de l'arbre si précieux et oléagineux presque unique au Maroc qui constitue la
source deuxième En effet, les femmes ont pris conscience de leur intérêt pour la
conservation de l'arganier comme élément nécessaire au maintien des équilibres
écologiques pour ce faire, ils ont été initiés, en coopératives et à travers un module de
formation spécifique à la plantation. Depuis leur création, ils se sont non seulement
conduits de manière planifiée pour la protection et le rétablissement mais ont également
sensibilisé ce que leur entourage les encourage à suivre.

2.3 Enjeux de du développement durable

Le diagnostic stratégique du territoire a permis d’identifier deux grands enjeux, auxquels


le plan de développement devra répondre :

2-3-1 enjeux de développement humain

Concernant le premier enjeu, les Zones Oasiennes et de l’Arganier présentent un déficit


alarmant en termes de développement humain :

Un taux d’analphabétisme de 49% contre 42% au Maroc ;


Un taux de pauvreté de 14,1% contre 9,5% au Maroc ;
Un taux de mortalité infantile de 49,1‰ contre 42,8‰ au Maroc.

2-3-2 enjeux de des ressources économiques

La filière de l’Arganier, quant à elle, présente un fort potentiel mais profite peu aux
populations locales. En effet, malgré les efforts de structuration de la filière, les producteurs
nationaux captent une faible partie de la valeur ajoutée (près de 17% de la VA des
exportations).

15
En outre le potentiel touristique des Zones Oasiennes et de l’Arganier est faiblement
valorisé prenant le cas tourisme dans les zones rurales est un tourisme de passage (faible
nombre moyen de nuitées). Ces zones sont peu dotées en infrastructures d’hébergement et
de loisirs adaptées.

16
CHAPITRE II : La commercialisation de L’huile d’argan Marocain

17
Section 1 : Le marketing territorial et les coopératives sur le marché national

1-1 le marketing territorial

Le marketing régional comprend l'application de techniques de marketing au


développement locale territoire. Nous pouvons appliquer quelques termes pour
exprimer ce type de marketing, certains Appelez-le marketing urbain, autre marketing
régional ou marketing local. Conditions de Le marketing régional est basé sur le
concept de région et peut inclure une municipalité, une ville, Une région, une région,
un pays ou même un continent.

1 .2 Le territoire et ses acteurs

Le territoire est un espace géographique, compris comme une société, une culture et
économie, tous les acteurs du développement interagissent ici. D'un point de vue Le
domaine du marketing est considéré comme un espace de valeur et d'attentes, et une
marque est légitime aux yeux des clients actuels ou potentiels. La géographie
détermine la portée de l'extension de la marque, c'est- à-dire la capacité de différents
produits à utiliser la même marque. A cet égard, la région donne une dimension
géographique à l'un des éléments de base du marketing, et ce lieu se confond avec le
produit. Le territoire est donc imprégné d'idéologie concurrentielle. Selon Alexandre
MOINE (2006), « Le territoire est un système évolutif complexe qui relie un groupe
de participants d'une part et l'espace géographique utilisé, aménagé et géré par ces
participants d'autre part » Cette définition révèle l'interaction entre les trois sous-
systèmes qui existent sur le territoire : les acteurs du territoire, l'espace géographique
et le système représentatif qui met l'accent sur les interrelations entre les individus. En
ce qui concerne les participants sur le territoire, il y a Trois types de participants sur un
même territoire, chacun de ces participants est responsable en particulier, il peut aussi
être complémentaire :

Acteurs institutionnels : comprend tous les acteurs ayant des pouvoirs légaux. En
d'autres termes, tous les participants sont sous l'autorité de la communauté, qu'ils soient
centraux, décentralisés ou décentralisés. Ils réunissent l'Etat et ses structures
déconcentrées, les collectivités territoriales et leurs services techniques, les

18
établissements publics et parapublics.

Acteurs économiques : Tous les entrepreneurs et opérateurs économiques du


territoire désigné. Ils influencent la dynamique économique locale à travers la
production, l'investissement, les services et la consommation, et jouent un rôle
déterminant dans la dynamique économique locale. De plus, ils correspondent à "
l'ensemble des banques et des bailleurs de fonds Parce qu'ils sont impliqués Ainsi, le
financement des investissements, la création de projets contribuent à créer Emploi et
développement des ressources locales

Acteurs communauté : représentant tous les individus vivant et agissant sur un


territoire Compte tenu des valeurs, des normes, des responsabilités, des obstacles, des
opportunités, des relations avec l'environnement et des mêmes enjeux partagés. Il est
composé du fondement et de la motivation de valeurs, de personnes, d'institutions,
d'entreprises, d'activités et de ressources caractérisées par une cohérence économique
et sociale.5

1.3 Le marketing appliqué au territoire

Peut-on transposer la notion de marketing d’entreprise au territoire ?

Pour répondre à cette question, nous devons tout d’abord faire une Distinction entre «
territoire » et « entreprise ». A partir des quatre concept-clés de la réflexion de
Fabrice Hatem, 2007

Marché : Définir le concept de « marché » au niveau géographique est beaucoup plus


compliqué. En affaires, il se définit comme un groupe de consommateurs cherchant à
répondre à des besoins spécifiques. Le concept de marché se mesure par le montant
total de ces Les consommateurs sont prêts à investir pour répondre à cette demande.
Pour un territoire, il définit tous les investisseurs, entreprises, habitants, étudiants et
touristes, chacun cherchant Répondre à des besoins spécifiques

Clients : Il y a plusieurs clients, et vous pouvez même changer de profil, de touristes à


résidents, de résidents à touristes et d'étudiants à résidents. Pour l'entreprise, elle peut
d'abord être cliente du territoire (si c'est une institution) puis devenir partenaire (une

19
fois installée sur le territoire, elle restituera des partenaires potentiels pour d'autres
acteurs économiques, dans certains cas, elle peut devenir un acteur important de la vie
locale, une source de travail et de vie sociale).

Territoire : Selon Fabrice Hatem, la notion de territoire est avant tout une notion
politique Basé sur l'utilisation des décideurs politiques (notamment les élus) et des
décideurs économiques.

Offre du Territoire : Il s'agit de la capacité que le Territoire offre aux entreprises qui
souhaitent fournir Créer un environnement attractif du point de vue économique,
juridique, administratif et social Et la géographie.

2. La Commercialisations des produits des coopératives au niveau national

2.1 Dans les grandes surfaces

Figure 6 : Les grands surfaces fait la promotion des produits du terroir

Aujourd'hui, les produits locaux jouent un rôle dans le développement local et


régional. Ces produits protègent l'environnement et améliorent le niveau social de la
population locale. Ils sont donc au centre de l'attention des consommateurs en quête
d'authenticité, d'originalité et de sécurité alimentaire. Dans cette optique, le Maroc
attache une grande importance aux produits locaux. Ainsi, la promotion des produits
locaux s'inscrit dans le deuxième pilier du plan (Maroc Vert) soutient un meilleur
accès des petits agriculteurs aux marchés locaux, nationaux et internationaux (Ait Kadi
M., 2010). Ces perspectives de développement se heurtent à de nombreuses

20
contraintes.
En effet, Présence insuffisante dans les magasins structurés, la transformation n'est pas
adaptée les usages, les packagings peu attractifs et les prix sont bien en deçà des
attentes des consommateurs, Freiner le développement de l'industrie (Ait
Abderrahmane A. 2015). Pour pallier ces limites et profiter des opportunités
existantes, le Ministère de l'Agriculture et de la Pêche Maritime (MAPM) s'emploie à
mettre en œuvre une stratégie de développement et de commercialisation à travers
l'Agence de Développement Agricole (ADA) Produits locaux. La stratégie cible
spécifiquement les objectifs suivants7 :

− Redéfinir le mix marketing des produits en termes de packaging des produits, de


Tarification et de promotion ;

- Cherché de nouvelles voies d'accès aux marchés en créant une relation gagnant-
gagnant entre producteurs et distributeurs du marché domestique et étrangers.

Et pour que cette stratégie atteigne sa finalité, l'ADA mettra tout en œuvre, et ce de
manière concertée avec les partenaires professionnels et les institutions nationales et
internationales opérant dans le secteur.

Des représentants des chefs de gouvernement et des ministres chargés des affaires
générales et de la gouvernance ont signé en 2013 un accord de coopération avec les
grands centres commerciaux. Le but de ces accords est d'aider les coopératives
pénètrent les principaux marchés. Dans le cadre de la mise en œuvre de ces
conventions, ADA a lancé une promotion de produits locaux dans 10 magasins
Marjane dans 8 villes du Maroc pendant le Ramadan (24 juillet au 14 août). En
l'occurrence, Casablanca, Rabat, Fès, Tanger, Tétouan, Marrakech, Agadir et
Mohammedia. Le but de cette opération est de permettre aux petits producteurs de
vendre leurs produits dans ces supermarchés. Cette promotion implique près de 40
organisations professionnelles et vise à soutenir la commercialisation de près de 400
produits et articles de différents terroirs du Maroc, tels que8 : le miel, l'huile d'argan,
l'huile d'olive, Plantes aromatiques et médicinales (PAM), dattes, roses, safran, etc. Des
coordinateurs sont déployés dans ces magasins pour fournir toutes les informations
Nécessité de la qualité et des caractéristiques des produits pour les clients qui
souhaitent s'informer ou acheter des produits locaux .

Le Ministère a lancé un plan de réalisation du projet afin d'intégrer le développement


21
des produits locaux dans les objectifs prioritaires du plan. Maroc Vert, comme une
alternative très prometteuse à la mise en œuvre d'un développement local stable et
durable.

Le projet implique notamment l'élaboration de plans d'affaires au profit de 50


groupements de producteurs, l'élaboration de lignes directrices d'accès aux marchés de
produits locaux et l'accompagnement des opérateurs, comme exemples d'actions qui
peuvent être renforcées pour promouvoir les produits locaux. « Nous avons également
introduit une connaissance professionnelle accompagnement packaging, une dizaine de
produits prioritaires", représente le directeur général de l'ADA. Cela permet une bonne
pénétration du produit Terroir. Enfin soutenu près de 177 coopératives à participer à 5
expositions locales telles que SIAM et Fête du Safran. En termes de
commercialisation, le plan vise à mettre en avant la participation au diagnostic, à
valoriser et améliorer la commercialisation des produits locaux, et à soutenir
changements ciblés dans les opérations réelles. Cependant, la réflexion stratégique
pour le développement des produits locaux n'en est qu'à ses balbutiements. Comme les
pays européens, la grande distribution au Maroc a commencé à attacher de
l'importance aux produits locaux autant qu'à ses propres produits (marques de
distributeur). Cela peut jouer un rôle stratégique dans le développement des produits
locaux et de leurs marques. En développant des marques de qualité, cela peut être
surmonté crise alimentaire et réduire les incertitudes dans le secteur agroalimentaire
surtout au Maroc, presque le système de contrôle de qualité existant et le rôle des
associations de consommateurs font défaut.9

2.2 E-commerce des produits du terroir

Afin d'assurer une commercialisation généralisée des produits locaux, le Ministère de


l'Industrie du Commerce de l'Investissement et de l'Economie Numérique/Barid Al
Maghreb et le Ministère de l'Agriculture et de la Pêche Maritime/ADA ont signé en
2014 un accord de coopération pour fournir des services aux groupements producteurs
de produits locaux. Une plateforme pour vendre leurs produits en ligne. Cette
convention est pour objets de 10:

Mettre en place un plan d'action pour promouvoir les produits locaux à travers
les produits e-commerce

22
Améliorer la performance commerciale et les revenus des fabricants de produits
locaux
Permettre à chaque coopérative/groupe Les producteurs de produits locaux
apparaissent en ligne, faisant ainsi la promotion Promouvoir tous ses produits
en publiant une grande variété de catalogues

Figure 7 : 18 groupements producteurs (représentant 77 coopératives) ont pu avoir leurs sites de vente en
ligne, dont 6 groupements présidés par des femmes

23
Section 2: Stratégie de commercialisation au niveau international
2.1. Stratégie de commercialisation

2.1.1 Le commerce :
Le terme commerce vient du concept latin "commercĭum", qui désigne les
négociations engagées lors de l'achat et de la vente de matières premières et/ou des
produits finis. De même, le commerce désigne tout ou partie des magasins, entrepôts
ou établissements commerciaux, et tous ou tous les types de commerçants.
En d'autres termes, le commerce est une action économique sociale comprend
l'achat et la vente de matières premières, quelques que ce soit pour les employer,
les (re)vendre ou les améliorer, en échange d'autres choses de valeur égale
(éventuellement de l'argent).
Un commerçant désigne une personne physique ou morale qui vit du commerce,
c'est-à-dire Quelles transactions commerciales sont ses Moyens de gagner sa vie.

Le commerce peut être divisé en deux types, à savoir :

2.1.2 Le commerce intérieur :


Une série d'activités commerciales avec clients et Fournisseurs au milieu de la
communauté nationale. Le commerce intérieur probablement divisé en deux
catégories, à Connaître:

Commerce de gros : désigne les actions d'achat -vente lequel L'acheteur n'est pas le
consommateur définitif, car son Le but est de revendre les marchandises à un autre
Utilisé par les commerçants ou les entreprises de fabrication Matières premières afin de
les modifier.
Commerce de détail : activités d'achat et de vente L'acheteur est le consommateur
définitif des biens (c'est-à-dire la personne qui utilise et consomme les biens ou les
matières premières)

24
2.1.3 Le commerce extérieur :

Le commerce extérieur fait référence à l'achat et à la vente avec deux ou plusieurs


pays. Par exemple, un homme d'affaires marocain a vendu ses marchandises à un autre
homme d'affaires en Italie : Le commerce extérieur peut être divisé en deux catégories,
Connaître:
Commerce d'exportation :
Lorsqu’un commerçant du pays d'origine vend des marchandises à des commerçants
localisés dans un autre pays, ce qu'on appelle le commerce d'exportation.
Commerce d'importation :
Lorsque le commerçant du pays d'origine obtient ou achète des biens à un commerçant
localisé dans un différend pays est appelé le commerce d'importation
Dans un autre cas, les biens sont importés d'un pays, ensuite exportées après un certain
traitement. En résumé, il Cela peut être appelé la réexportation de produits transformés
.Par exemple, les commerçants marocains achètent des marchandises ou des pièces
détachées à travers des commerçants français, ensuite les assemblent ou les
transforment en produits finis ensuite réexportés à un commerçant canadiens.

3. La commercialisation :
C'est l'acte de marketing, c'est d'amener le produit sur le marché, c'est de fournir des
ventes.
C'est l'acte de mettre un article sur le marché : La commercialisation du produit
consiste à l'amener à Peut être utilisé par les consommateurs.

La commercialisation est un comportement et un effet marché. Exemple : « holcim


va Prochaines ventes de nouveaux produits ","Nous avons de bons produits, mais nous
Manque de connaissances en commercialisation. "

25
Pour les entités économiques, les représentants marketing Le processus de
promotion de biens, de produits ou de services afin de les vendre aux clients et
d'en tirer profit.

Le concept de commercialisation à plusieurs significations, selon Le marketing


peut être lié à la distribution ou à la logistique, ce dernier est responsable de
la livraison effectivedes produits ou services fabriqués au consommateur final.
En ce sens, le but de la commercialisation est que le produit peut être obtenu
quand et où le consommateur veut acheter, par exemple : "Nous avons un
problème de commercialisation, car les opérateurs se sont mis en grève », «
Nous avons signalé quelques problèmes de commercialisation dans le nord du
pays.
. Il existe de nombreuses façons de vendre des produits avec succès. Cela peut
se produire dans les magasins, les galeries ou les marchés, et les marchandises
sont dans le champ de vision de l'acheteur. Parfois, chaque produit a son prix
sur une affiche ou une étiquette.
la commercialisation peut également être développée à distance, que ce soit en
ligne (e- commerce), par téléphone ou par catalogue. Le paiement des achats se
fait généralement par carte de crédit, car ce système est plus pratique et plus
rapide que la remise ou le paiement en espèces.
Par ailleurs, on entend par marketing illégal tout processus de vente effectué en
dehors de la loi.

3.1 Commercialiser un nouveau produit


L'introduction de nouveaux produits n'est pas une tâche facile pour les
entreprises. Les difficultés auxquelles ils sont confrontés sont de nature diverse
et manquent souvent d'initiative, ce qui fait que les clients se désintéressent du
produit.
Afin de surmonter ces obstacles, la promotion des produits est la technologie à
adopter. Mais comment procéder ? Des stratégies de vente et de marketing bien
planifiées peuvent aider les entreprises à se développer.

26
Ce qui est important, c'est que chaque leader implémente des Techniques de marketing
réussies :
L’étude de marché :
Vendre de nouveaux produits est une tâche ardue. Les entreprises doivent effectuer
des études de marché, ce qui est un moyen de promouvoir les produits. Pour ce faire,
l'entreprise doit étudier la concurrence, nouvelles tendances et les besoins des clients.
L'objectif de cette technique est d'aider à plus commercialiser les produits.

Le Prix du produit :
Avant de lancer le produit sur le marché, la stratégie de prix du produit doit être
préparée. Le prix doit être pratique pour les acheteurs et les vendeurs. L'entreprise doit
essayer d'atteindre le nombre maximum d'acheteurs et d'obtenir d'énormes profits.

L’analyse des clients :


Avant de vendre le produit, l'important est le business de l'entreprise Connaître le
marché qu'il veut cibler Il existe de nombreux types de clients, il est important de
connaître ses objectifs et de comprendre ses goûts et ses aversions. Cela aidera
l'entreprise à déterminer comment le produit doit être vendu.
La Publicité :
C'est le meilleur outil pour promouvoir les produits. La publicité est une forme de
communicationqui peut persuader les clients cibles d'acheter des produits. Le but de la
publicité est de donner au produit une image et une identité. L'entreprise peut utiliser
une variété de médias, comme la télévision ou Internet, doit choisir le média Cela
dépend du produit et de l'objectif. Mais maintenant, la publicité sur Internet s'est
avérée être le plus favorable au marketing du Nouveaux produits sur le marché. Sur
Internet, les entreprises peuvent toucher des clients de tous horizons.
L’emballage :
Il doit être attractif car c'est le premier attribut du produit qui laisse une impression sur
les clients.

Maintenir la qualité du produit :


Cette technique doit être effectuée après la mise sur le marché du produit. Il est
important que les vendeurs s'assurent que les produits continuent de répondre aux

27
exigences des acheteurs. Vous devez faire attention à bien vendre vos produits
Maintenir la qualité. Plus la qualité des produits sont élevée, plus les ventes ne sont
élevées.

4. commercialisation sur les marchés internationaux :


4.1 L’accompagnement des coopératives par l’ADA
Consciente de l'importance des produits locaux, c'est une alternative très prometteuse
pour les coopératives/GIE et les petits producteurs pour diversifier les ressources, et
ADA soutient activement les fabricants de ces produits. Le but est d'améliorer leur
capacité collective d'autogestion afin de mieux répondre aux demandes du marché et de
favoriser leur entrée sur les marchés nationaux et internationaux. Le but ultime est
d'augmenter leurs sources de revenus et d'améliorer leurs efforts. Le but est de fournir
eux avec la meilleure aide possible afin de trouver un canal pour vendre leurs produits au
niveau national et international. Ainsi, ADA a pour objectif de favoriser l'entrée des
coopératives dans ces grandes zones de distribution au sein des régions nationales et
internationales, de les accompagner dans un premier temps dans la démarche de
référencement, et d'assurer leur présence organisée et efficace dans les zones
commerciales et la livraison des produits installés. Communiquer les informations sur les
produits au public.

Le nombre d’entités accompagnées par l’ADA


ADA a lancé six plans de mise à niveau, bénéficiant à près de 280 fabricants de
produits locaux. Cette dernière représente près de 886 coopératives, et permettra à
terme de mieux répondre à la demande du marché en termes de production, de
valorisation, de conditionnement, de règles d'approvisionnement et de conformité
d'étiquetage aux lois et règlements. Ces plans sont divisés en quatre étapes importantes,
à savoir :
L’étape du diagnostic participatif, comprenant la recherche générale et l'analyse
participative des contraintes et des opportunités existantes. La deuxième étape
comprend l'élaboration de plans d'affaires liés aux différents aspects de chaque groupe,
àsavoir la production, le développement, la gouvernance, le marketing, le marketing et
les finances La troisième étape comprend la conduite et l'exécution de ses plans
d'affaires et le développement de nouveaux designs d'emballage par l'intermédiaire des

28
représentants de chaque Formation à tous les aspects liés aux outils de communication
(cartes de visite, brochures, pages web) pour renforcer les capacités du groupe Puis
c'est la supervision de la mise en œuvre du plan d'affaires pendant cinq ans pour les
groupes bénéficiaires.

4.2- L’ADA accompagne aussi les produits du terroir à l’international

Depuis le lancement de la stratégie de développement de produits locaux, ADA fait la


promotion de ces produits à l'échelle internationale, en participant au Salon
international de l'agriculture de Paris, à la Conférence internationale de l'alimentation
et à la Semaine verte du Salon d'Abou Dhabi ; Et à d'autres événements spéciaux à
Berlin. Lors de ces événements, une série de rencontres B2B aura lieu dans le but
d'établir des partenariats pour exporter des produits locaux vers des marchés cibles de
manière solidaire. A ce jour, 256 groupements de producteurs de produits locaux ont
réuni 747 coopératives représentant 24 148 petits exploitants. (Dont 9 418 femmes) ont
participé aux activités ci-dessus. Il est à noter que tous ces producteurs bénéficient de
l'encadrement et de l'encadrement de la conformité légale et réglementaire, des
exigences sanitaires et de la commercialisation internationale, ce qui rend liquides les
transactions commerciales effectuées par les producteurs marocains

Les parts de marché capturées par les produits du terroir marocain à


l’étranger

La typicité des produits locaux marocains et les efforts d'ADA pour améliorer le
positionnement commercial de ces produits à l'échelle internationale font que la
notoriété des produits locaux marocains est grandissante. Ainsi, le développement des
exportations de produits régionaux marocains a réalisé un saut qualitatif et quantitatif.
En conséquence, le volume des exportations de produits locaux au cours de la période
2008-2018 a atteint 18 500 tonnes, valorisées à plus de 2 milliards de dirhams.

29
PARTIE2 : PARTIE PRATTIQUE

30
Chapitre 2 : Choix méthodologique et méthodes de traitement

31
Section 1 : présentation de la coopérative Sal BIO

1.1 Description de la coopérative SAL BIO

Coopérative SAL BIO Coopérative spécialisée dans la fabrication des produits


cosmétiques naturels et produits locaux, et mis de formation à la fabrication naturelle.
La coopérative dispose d'un certificat ONSSA en distillats et huiles. Siège de la
coopérative: n ° 15, bloc 6, Quartier Al-Amal, près de la pharmacie Al-Amal, Béni
Mellal.

1.2 Schéma de la filière de l’huile d’argan

Figure 8 : Schéma de la filière de l’huile d’argan

32
1.3 La chaine de valeur de l’huile d’argan

Le travail commence par la récolte des fruits, effectuée en juillet-août donc le


processusd’extraction de l’huile d’argan est le suivant :

- Dépulpage :
Le broyage se fait mécaniquement à l'aide d'une filière spécialement conçue pour cette
opération, Le dé pulpeux est généralement fabriqué par des artisans, cette étape ne
nécessite qu'une seule personne pour faire fonctionner la machine. Le travail de la
machine consiste à séparer la pulpe dugrain.
Cette séparation est suivie d'un classement, qui à son tour comprend le tri du grain de la
pulpe puisvendu aux agriculteurs.

-Concassage et nettoyage :
C'était une période qui était encore très difficile et c'était un talent particulier pour
les femmes. La tâche principale des femmes de la coopérative est de détruire.

-Torréfaction :
Ainsi, les amandes obtenues sont torréfiées à l'aide d'un torréfacteur mécanique
pendant une duréede 10 minutes.

-Pression:

Le pressage se fait par l’intermédiaire d’une presse à huile, le travail est effectué par
un technicienqui contrôle divers paramètres de la machine.

-Décantation :

L'huile obtenue après pressage des amandes sera décantée pendant 15 jours.
-Filtrage et mise en bouteille :
La filtration se fait aussi mécaniquement pour cette opération.
Aujourd'hui cette opération est la plupart du temps effectuée mécaniquement.

33
Fruit

Ramassage

Stockage des fruite

Dépulpage

Pulpe

Stockage des noix

Concassage

Coque

Amendons

Torréfaction (optionnelle

Pression mécanisée Pressage manuel à la meule

Les tourteaux Pate d’argan

Argan brute Malaxage et pressage

Décantation statique Les tourteaux

Boue Argan

Argan décanté Tamisage

Boue Argan filtrée

Filtration sur papier Argan

Argan

Procédé semi-mécanique Procédé artisanal

Figure 9 : Schéma général du procédé de fabrication de l’huile d’argan


Quelques éléments complémentaires à savoir :
Il faut entre 25 et 35 kg de fruits pour faire 1L d'huile d'argan
Il faut entre 1,8 et 2,5 kg d’amendons pour faire 1L d’huile
d’argan Une femme peut produire 1 à 2 kg par jour en
travaillant à temps plein

34
Section 2 : méthodologie et méthodes de recherches

Dans un monde aussi compétitif qu’aujourd’hui, lancer un produit pour une entreprise
n’est jamais facile. De plus, dans le contexte économique actuel, les consommateurs
ont la totale liberté de choisir parmi une multitude de produits, donc sans plan de
commercialisation et réelle stratégie, nous serons affronter à des risques de retour en
arrière et une forte probabilité d’échec. Avec l'évolution rapide des habitudes de
consommation, la coopératives doivent être proactive dans tout ce qu'elle fait et être
attentives aux dernières tendances, d'où l'importance de se concentrer sur la stratégie
marketing.

2.1 Objet d’étude


Dans notre optique à résoudre notre problème, nous avons dans un premier temps, une
étude exploratoire à proximité d'un arganier de la région de Beni Mellal khnifera.
Cette étape nous permet de prendre connaissance de la stratégie marketing présentée
par cette coopérative et également de conserver des informations de plusieurs
responsables, ainsi qu'un questionnaire pour analyser tout cela afin de connait le
comportement de la clientèle qui ont déjà acheté l'huile d'argan.

2.2 Outils de collecte des informations


Afin de pouvoir collecter les informations nécessaires, nous disposons des techniques
suivantes :

• Entretiens de vente directe avec les managers sur la base d'un guide structuré
autour desdomaines suivants : ressources humaines financières, stratégie marketing,
actions marketing.

• Observation

• La recherche documentaire.

• Questionnaire concernant la consommation d'huile d'argan et les obstacles


auxquels les clientssont confrontés dans un formulaire de chat Google.

• L'étude de ces cas permet d'élaborer les conditions et techniques de production, de


prix de venteet de commercialisation de produit.

35
2.3 Mesures et techniques
La stratégie de marketing est un élément clé du plan global de l’entreprise.
L’élaboration de ce plan demeure assez complexe, nécessite beaucoup de réflexion et
demande une bonne compréhension de plusieurs éléments. Tout simplement, la
commercialisation de l’huile d’argan consiste à influencer l’esprit du consommateur
dans son processus décisionnel et ainsi être en mesure d’occuper une place de choix
dans son cœur également.

Lors de l’élaboration du plan, on doit tout d’abord de poser plusieurs questions et à


réfléchir sur les 4 piliers opérationnels, mieux connus sous le nom de marketing mix
(4P) puisque ce sont ces éléments qui influencent principalement les décisions de
commercialisation :

Produit – Quel est le produit à mettre sur le marché?


Prix – À quel prix l’huile d’argan devra être vendue?
Place – Quels seront les points de vente / Où sera-t-il vendu?
Promotion – À quoi ressemblera la promotion du produit ?

36
Chapitre II : méthodologie de l’enquête et analyse des données

37
Section 1 : présentation de résultat

1.1 Présentation de résultat

1.1.1 le produit : huile d’argan

La marque

Une marque et un nom, un terme, un signe, un dessin ou toute combinaison de ceux-ci qui
identifient clairement le vendeur contribuent également à le différencier de ses concurrents.
Dans cette optique, la coopérative a choisi des produits de la marque « SAL BIO», BIO pour
montrer qu'il s'agit de produits cosmétiques naturels et le nom de l'huile d'argan suggère
qu'ils sont à base d'huile d'argan.

Le logo :

Un logo est défini comme un symbole graphique de marque commerciale.Et doncl’emblème


commercial sous ensemble de trois pièces d’argan.

Le slogan :

Le slogan évoque la personnalité de la marque de ce fait il est important dans la stratégie


de celle-ci et ce doit d'être précis et plain sens la coopérative à choisis le terme "SAL BIO
d'argan secret de la nature".

L’étendue de produit :

Ce produit à deux différents avantages à savoir :

L’huile d’argan : Soin de peau régénère l'élasticité naturelle de la peau et permet de


réduire les vergetures et les crevasses. Elle s'utilise en complément de soin sur les peaux
topiques. L’huile d'argan apporte de la brillance aux cheveux tout en leur redonnant leur
douceur.

38
L’avantage concurrentiel :

Nos produits présentent l’avantage d’être des produits bios « 100% naturel » car ils sont à base de
l’huile d’argan qui provient de l’arganier un arbre qui pousse depuis 80 million d’année exclusivement
dans le sud-ouest Marocain, ajoutant à cela que leur qualité a étécertifier par plusieurs laboratoire de
renommé.

Emballage et étiquetage :

L’emballage et l’étiquetage seront conformes aux normes nationales. Le produit est mis dans
des flacons en verre foncé avec une forme attractive et usuel, et un bouchant pratique avec
système d’ouverture et fermeture et qui garantit un étalage du produit sur tous les cheveux.

Concernant l’étiquetage il portera sur le logo du produit avec la signe de certification de


qualité 100% et au dos les informations complète sur le contenu et la composition des
produits d’autres informations particulières seront mis comme le mode et les conditions
d’utilisation ainsi que la qualité certifier et tout cela en deux langue différente : Français ;
Arabe afin de garantir la sécurité des utilisations et de permettre au consommateur d'opérer
un véritable choix.

1.1.2 Prix :

Le prix d’un bien ou service offert par une entreprise lui permet de couvrir ses charges
d’assurer sa survie et de maximiser son profil.

Et donc après analyse des prix pratiqué sur le marché on a remarqué que les prix pratiqué
pour les produits concurrents varient entre 55 et 70 dirhams de 30 ML

Puisque la coopérative peut réaliser des économies d’échelle sur les coûts de production
unitaire, elle a fixé un prix de lancement de: 60 dirhams pour 30 ML

Concernant le politique prix qu’elle a utilisé elle adopte une politique de pénétration qui
consiste à acquérir une part importante d’un vaste marché grâce à un bas prix alléchant mis à
l’aide aussi d’une publicité intense et d’une politique de distribution de masse.

39
1.1.3 Distribution :

La coopérative a segmenté le marché et garde deux segments important : Les


grandes surfaces : Jouent un rôle très important dans la distribution grâce à la grande
consommation de masse et les centres de beauté cosmétique.

La commercialisation sera à travers un agent commissionné, et l’entreprise conservera la


maîtrise de la politique commerciale. L'entreprise contrôlera aussi son réseau commercial
puisqu'elle traite avec les clients.

1.1.4 Communication :

L’élaboration d’une politique de communication permet non seulement d’atteindre le


client, mais aussi de faire connaitre la coopérative.
Les moyen de communication qui a choisi sont la communication hors media à travers: la
présence dans les foires et les expositions ce qui représente un coût minimum pour la
coopérative.
Communication média à travers la création d’un site web Instagram et You tube qui va
englober tous les informations concernant la coopérative et le produit.
L’agent commissionné représente aussi un moyen de communication du moment qu’il fait
connaitre les produits de l’entreprise auprès des clients prospect.

40
1.2 Analyse des résultats de l’enquête auprès des internautes de Beni
Mellal :

Question 1 : Vous êtes

Tableau 1 : Répartition des sujets en fonction du sexe.

Sexe Nombre Fréquence


Femme 66 68,8%
Homme 30 31,6%
Total 96 100%

Figure 10: Répartition des sujets en fonction du sexe.

Commentaires : A la question Q1 « Vous êtes ?», Le nombre de réponses à cette


question est de 96 sur 97, soit un taux de réponses de 100%.
Dans notre étude, on a noté une prédominance féminine : 68,8 % (n : 66 des femmes),
et 31,6% (n : 30 des hommes).

41
Question 2 : La tranche d’âge

Tableau 2 : Répartition de l’échantillon selon l’âge

Nombre de l’effectif Fréquence


Moins de 18 0 0%
Entre 18 et 25 ans 55 57,3%
Entre 25 et 40 ans 30 11,5%
Plus de 40 ans 11 31, 3%
Total 96 100%

Figure 11 : Répartition de l’échantillon selon l’âge

Commentaire : Sur la base du graphique précédent nous pouvons remarquer que le


groupe d’âge dominant est celle entre 18-25 ans avec 57,3% (n : 55) des sondés, ainsi
que 31,1% concerne la tranche d’âge entre 25 et 45 ans (n : 30) et 11,5% concerne de
45 ans et plus (n : 11). Cela nous montre que, pratiquement, la moitié des répondants
appartiennent à une tranche d’âge des jeunes (18-25) .Cela peut être expliqué par le
faite que cette catégorie est le plus intéressé par l’utilisation d’huile d’argan.

42
Question 3 : Vous êtes ?

Tableau 3 : Répartition de l’échantillon selon la fonction

Fonction Nombre Fréquence


Etudiante(e) 50 52,1%
Employée(e) 26 27,1%
Retraité(e) 3 3,1%
Cadre 8 8,3%
Autre 9 9,4%

Figure 12 : Répartition de l’échantillon selon la fonction

Commentaire : Nous constatons selon le graphique que la majorité des répondants à notre
questionnaire ce sont des étudiants (52,1%), puis viennent les employés (27,1%), Et puis les
retraités avec un petit pourcentage de 3,1%. Donc nous pouvons dire que la grande partie des
sondés sont des jeunes étudiants qui consomme huile d’argan.

43
Question 4 : Consommez-vous huile d'argan?
Tableau 4: Répartition de l’échantillon selon la consommation d’huile d’argan

Fonction Nombres d’effectives Fréquence


Oui 48 50%
Non 16 16,7%
Parfois 32 33,3%
Total 96 100%

44
Figure 13: Répartition de l’échantillon selon la consommation d’huile d’argan

Commentaire : A la question « Consommez-vous l’huile d’argan ? », le nombre de réponses


à cette question est de 96 sur 97, soit un taux de réponses de 50%. 48 sujets consomment
l’huile d’argan, tandis que 16 autres (16,7%) Ne consomment pas selon le graphique. De
temps en temps 33,3% utilisent le huile d’argan ; cela implique que la moitié d’échantillon (n
: 48) intéresser pour l’utilisation d’huile d’argan.

Question 5 : Si non pourquoi ?


Tableau 5: La répartition des personnes qui n’utilise pas huile d’argan selon de contraintes

Contraintes Nombre d’effectives Fréquence


Prix élevé 35 77,8%
Mauvaise qualité 2 4,4%
Absence de confiance 8 17,8%
Total 45 100%

45
Figure 14 : La répartition des personnes qui n’utilise pas huile d’argan selon des contraintes

Commentaire : A la question (si non pourquoi ?) ; les nombres de réponses à cette question et de 45
Sur 97 ; Soit un taux de 77.8% de (n : 35) représentes la majorité des personnes qui n’utilisent pas
huile d’argan grâce à l’augmentation de son prix, et en considération que 17,8% (n : 8) ne fais pas
confiance aux vendeurs alors que la mauvaise qualité représente un pourcentage plus faible ;
signifier que le huile d’argan au Maroc à une excellente qualité .

Question 6 : Faites-vous attention à la contenance d'huile d'argan dans vos


produits ?

Tableau 6: La répartition des personnes qui fait attention à la contenance d'huile d'argan dans vos
produits

L’attention des personnes Nombre d’effective Fréquence


Toujours 31 32,3%
Jamais 9 9,4%
Parfois 39 40,6%
Souvent 7 7,3%
Je n’achète pas de produit 10 10,4%
à huile d’argan
Total 96 100%

46
Figure 15: La répartition des personnes qui fait attention à la contenance d'huile d'argan dans vos
produits

Commentaire : A la question «Faites-vous attention à la contenance d'huile d'argan dans


vosproduits ? », le nombre de réponses est de 96 sur 97, soit un taux de réponses de 100%.
40,6% (n: 30) de notre population fait attention parfois à huile d’argan dans vos produits,
et 32,3% (n : 31) fait gaffe toujours à l’existence de huile d’argan à leur produits alors que
9,4% ne tient compte jamais à l’importance de ce huile et 10,4% n’utilise pas ce huile.

Question 7 : Pour quelle utilisation?


Tableau 7: Types de consommation et vertus thérapeutique

Utilisation Nombre d’effective Fréquence


Cheveux 34 37%
Santé 27 29,3%
Cuisine 21 22,8%
Autre 10 10,9%

47
Figure 16 : Types de consommation et vertus thérapeutiques

Commentaire : A la question « Pour quelle utilisation? » le nombre de réponses est de 96 sur


97, soit un taux de réponses de 100%.37% (n : 34) des personnes qui utilise huile d’argan
pour les cheveux ; 29,3% (n : 27) de personnes qui utilise cette huile pour la santé et 22,8%
(n : 21) utilise l’huile pour la cuisine ; 10,9% (n : 10) utilise l’huile pour autre utilisation. On
observe que huile d’argan est utilisée dans tous les domaines.

Question 8 : êtes-vous bien satisfaits de cette huile?


Tableau 8 : La répartition des personnes par rapport le niveau desatisfaction

Niveau de satisfaction Nombre d’effective Fréquence


Satisfait 55 59,8%
Plutôt satisfait 32 34,8%
Insatisfait 5 5,4%
Total 92 100%

48
Figure 17 : La répartition des personnes par rapport le niveau de satisfaction

Commentaire : A la question « : êtes-vous bien satisfaits de cette huile ? » le nombre de


réponses est de 92 sur 97 ; soit un taux de réponses de 100%. 59,8% (n : 55) des personnes
très satisfait pour l’utilisation de huile d’argan ; « 34,8% Sont des personnes plutôt satisfait de
cette huile et le reste 5,4% (n : 5) personnes insatisfait pour l’utilisation de huile d’argan.
Signifier que la plupart des personnes sont intéresse par la consommation de cette huile.

Question 9 : Qu'est-ce que vous empêche d'acheter huile d'argan ?

Tableau 9: Répartition des personnes qui arrêté d’acheté huile d’argan enconséquence de ces
obstacle

Obstacle Nombre d’effective Fréquence


Qualité/Prix 68 73,9%
Quantité /Prix 14 15,2%
Autre 10 10,9%
Total 92 100%

49
Figure 18 : Répartition des personnes qui arrêté d’acheté huile d’argan enconséquence
de ces obstacle
Commentaire : A la question « Qu'est-ce que vous empêche d'acheter huile d'argan ? » le
nombre de réponses est de 92 sur 97 ; soit un taux de réponses de 100%. 73,9% (n : 68) ; des
personnes arrêté d’acheté huile d’argan à couse de « qualité/prix » ; 15,2% (n : 14) ; des
personnes arrêté d’acheté huile d’argan à couse de « quantité/prix » ; 10,9 (n : 10) arrêté
d’acheté cette huile par conséquence d’autre obstacle. Signifier que le caractère essentiel
c’est la qualité et aussi l’obstacle c’est l’augmentation des prix d’huile.

Question 10 : Ou est-ce que vous avez l'habitude d'acheter huile d'argan ?

Tableau 10: Répartition les lieux d’achat d’huile d’argan

Les lieux Nombre d’effective Fréquence


Coopérative 53 56,4%
Grande surface 15 16%
Parapharmacies 25 26,6%
Magasins spécialisé 17 18,1%
Site web 1 1,1%
Total 111 100%

50
Figure 19: Répartition les lieux d’achat d’huile d’argan

Commentaire : A la question «Ou est-ce que vous avez l'habitude d'acheter huile
d'argan? »; Le nombre de réponses est de 92 sur 97. Soit un taux de réponses de 100%
; 56,4% (n : 53) sont des personnes acheté huile d’argan des coopératives ; 16% (n :
15) sont des personnes acheté huile d’argan des grande surface ; 26,6% (n : 25) sont
des personnes acheté huile d’argan des parapharmacies ; 18,1% (n : 17) sont des
personnes acheté huile d’argan des magasins spécialisé ; 1,1% (n : 1) sont des
personnes acheté huile d’argan des site web . Cela signifié que les consommateurs se
rend les coopératives pour une meilleure qualité car les coopératives sont l’origine de
la production de cette huile ; et aussi les personnes préféré la parapharmacie au site
web car la premier et le plus confiance.

Question 11 : Votre consommation mensuelle d'huile d'argan ?


Tableau 11 : réparation des personnes au niveau de la consommationmensuelle de cette
huile

Consommation mensuelle Nombre d’effective Fréquence


0L 8 8,4%
Moins de 1/4L 28 29,4%
1/4L 26 27,4%
1/2L 14 14,7%
1L 10 10 ,5%
Autre 9 9,5%
Total 95 100%

51
Figure 20: réparation des personnes au niveau de la consommation mensuelle de cette
huile

Commentaire : A la question « Votre consommation mensuelle d'huile d'argan ?»;


Le nombre de réponses est 90 sur 97. Soit un taux de réponses de 100% ; 8,4% (n : 8)
des personnes qui n’utilise jamais l’huile d’argan ; 29,4% (n : 28) des personnes qui
consommé moins de ¼L. 27,4% (n : 26) des personnes qui consommé ¼L. 14,7% (n :
14) des personnes qui consommé ½L. 10,5% (n : 10) des personnes qui consommé
1L. 9,5% (n : 9) des personnes qui consommé plus de 1L. Signifier que la plupart des
personnes consommes une petite quantité en conséquence de l’augmentation des prix.

Question 12 : De quelle région consommez-vous huile

d'argan ?
Tableau 12 : répartition par le lieu de l’achat de cette huile

Région d’achat Nombre d’effective Fréquence


Beni Mellal-khnifra 36 39,8%
Sous massa 41 45,1%
Marrakesh-safi 14 15,4%
Totale 91 100%

52
Figure 21: répartition par le lieu de l’achat de cette huile

Commentaire : A la question « De quelle région consommez-vous huile d'argan ? » ;


Le nombre de réponses est 91 sur 97. Soit un taux de réponses de 100% ; 39,8% (n
:36) des personnes acheté huile d’argan à Beni Mellal ; 45,1% (n :41)des personnes
acheté huile d’argan à sous massa ; 15,4% (n :14)des personnes acheté huile
d’argan à Marrakech Safi .Cela signifier que on ‘a des personnes acheté huile
d’argan à sous massa cas c’est l’origine de la production de huile d’argan .

Question 13 : Pour quelle raison achetez-vous huile d'argan ?

Tableau 13 : Répartition la raison d’acheté huile d’argan

La raison de l’achat Nombre d’effective Fréquence


C’est un mode de 43 47,8%
vie
(j’acheté suavement
desproduits
naturel au bio)
C’est meilleur pour 47 47,8%
masanté
Total 90 100%

53
Figure 22: Répartition la raison d’acheté huile d’argan

Commentaire : A la question «: Pour quelle raison achetez-vous huile d'argan ?»; Le


nombre de réponses est 90 sur 97. Soit un taux de réponses de 100% ; 47,8% (n : 43)
des personnes qui intéressé par tous qui est naturel ; 52,2% (n : 47) des personnes
qui intéressé par vos santé ; signifier que huile d’argan est un huile plein des
avantages.

Question 14 : Pour quelle manière utilisez-vous huile d'argan ?

Tableau 14: Répartition des personnes par rapport la manière d’utilisé huile
d’argan

La manière d’utilisation Nombre d’effective Fréquence


S’avons ; gel douche 12 14,3%
Crème visage hydratant 30 35,7%
Soin capillaire ; 15 17,9%
shampooine
Crème corps. huile corps 27 32,1%
.gommage
Total 84 100%

54
Figure 23 : Répartition des personnes par rapport la manière d’utilisé huile d’argan

Commentaire : A la question « Votre consommation mensuelle d'huile d'argan ?»; Le


nombre de réponses est 84 sur 97. Soit un taux de réponses de 100%.14, 3% (n : 12) des
personnes utilise huile d’argan comme un savon ; gel douche ; 35,7% (n : 30) des
personnes utilise huile d’argan comme Crème visage hydratant ; 17,9%(n : 15) des
personnes utilise huile d’argan comme Soin capillaire ; shampooine ; 32,1% (n : 27) des
personnes utilise huile d’argan comme Crème corps. Huile corps .gommage. Signifier
que on ‘a plusieurs utilisation de huile d’argan.

Section 2 : discussion et recommandations


2.1 Discussion
D’après cette analyse, nous avons pu tirer les résultats
suivants :
68.8% des enquêtés sont des femmes
31,6% des enquêtés sont des hommes
50% des enquêté consomme huile d’argan
16,7% des enquêté ne consomme pas huile d’argan
33,3% des enquêté consomme huile d’argan rarement
77,8% des enquêté ne consomme pas huile d’argan à cous d’augmentation desprix
17,8% des enquêté ne consomme pas huile d’argan à cous d’absence de la
confiance
56,4% des enquêté acheté huile d’argan auprès des coopératives
26,6% des enquêté acheté huile d’argan auprès des parapharmacies
16% des enquêté acheté huile d’argan auprès des grands surfaces

55
1% des enquêté acheté huile d’argan auprès des sites web
45,8% des enquêté acheté huile d’argan auprès de la région sous massa
39,8% des enquêté acheté huile d’argan auprès de la région Beni mellal-khnifra
15,4% des enquêté acheté huile d’argan auprès de la région Marrakech Safi.

2.2 Recommandations :
Selon les résultats de l'enquête, les facteurs affectant l'achat des produits d’argan
comprennent la qualité ; le prix et le lieu de vente. Les consommateurs sont de plus en
plus conscients de la valeur de ces produits, en particulier les femmes. Sur la base des
avantages des produits d’argan, certaines stratégies marketing deviendront possibles :

Augmenter l'utilisation des produits cosmétiques (l'anti-âge féminin dépasse 50


ans, antioxydant, anti-acné à l'adolescence, soin de la peau et des cheveux Et les
ongles).
Promouvoir ces qualités nutritionnelles (antidiabétique, anti-obésité)
Produits diversifiés à base d'huile d'argan, savons et huiles (cosmétiques et
aliments) -Cibler les segments de marché intéressés à conserver une technologie
propriétaire Ancestral

Pour encourager les consommateurs nationaux à acheter des produits à base d'huile
d'argan, Certaines mesures doivent être prises :

En mettant l'accent sur les connaissances et pratiques traditionnelles transmises


de génération en génération, les consommateurs sont intégrés à l'expérience de
fabrication des produits à base d'arganiers.
Mettre en valeur les attributs immatériels des produits de l'arganier, à savoir
l'authenticité, la typicité, le savoir-faire technique et l'histoire. En fait,
l'utilisation de la nostalgie dans les messages publicitaires vise à transférer des
attributs immatériels au produit Certaines coopératives d'arganiers mentionnent
que leurs produits sont authentiques dans leurs étiquettes pour créer un
sentiment d'appartenance chez les consommateurs.
Ces dernières années, le nombre de produits à base d'huile d'argan a augmenté
Exporté à l'étranger, en particulier les produits de beauté à l'arganier. Fondé sur
l'image « exotique » du produit et l'utilisation traditionnelle de la forêt
d'arganiers par les femmes pour protéger leur beauté, le marché de la
cosmétique à l'arganier se développe simultanément. L'augmentation de la
56
demande de produits à base d'arganier a entraîné une augmentation des prix de
ces produits au profit des opérateurs nationaux et Organisation internationale
chargée de la commercialisation. Mais les femmes Il n'y aura pas d'avantages
supplémentaires à travailler en amont dans ce secteur. Cadre, le circuit entre
producteur et consommateur doit être court pour éliminer Les intermédiaires
interviennent car ils sont accusés d'obtenir
indûment l'essentiel de la valeur ajoutée de la chaîne de valeur commerciale
conventionnelle.
Après les études marketing il s’avère que l’huile d’argan est tout à fait
commercialisable au niveau du marché compte tenue du potentiel et de
l’accessibilité de ce dernier.
En essayant de se distinguer par rapport à la concurrence par labellisation du
produit d’une norme de qualité de renommé mondial, nous pourrons acquérir
une part de marché qui assurera la survie de la coopérative.

57
Conclusion Général

Les coopératives occupent une place importante dans la structure de l'économie nationale,
Jouant un rôle de premier plan dans le développement économique et social, notre article
porte sur Premièrement, l'impact de ce modèle sur le bien-être social repose donc sur
Indicateurs qualitatifs et quantitatifs, le modèle de coopération marocain La réalisation des
objectifs sociaux et des objectifs de développement économique local. On dirait Cet effet
est bon pour le bien-être personnel et social, en particulier pour les femmes Milieu rural.
Des indicateurs qualitatifs et quantitatifs montrent également que les jeunes diplômés
Bénéficiez également de cette influence positive et intégrez-vous dans le monde du travail
par la création Les activités génératrices de revenus sont de plus en plus faciles à obtenir et
à exploiter. Dans le même temps, dans un deuxième temps, notre article se concentre sur
les Inégalité sociale, Le modèle de coopération marocain a effectivement favorisé
l'absorption Pauvreté et lutte contre les disparités et l'exclusion sociale. Coopérative de
femmes Surtout dans les zones rurales, ils ont montré de bonnes performances. Or et
autres industries Par rapport à l'artisanat et à l'agriculture, l'impact est beaucoup plus
important. Au final, selon notre posture explicative, la situation du modèle de coopération
Le Maroc a un impact important car il contribue à améliorer le bien-être social, et Surtout
dans les zones rurales. De plus, cela aide à éliminer les écarts L'inégalité sociale, en
particulier l'inégalité sociale entre les sexes. C'est ça Appel à devenir le principal moteur
de la croissance économique et du développement durable Lieu de campagne.
Cependant, ce modèle continue de se heurter à de nombreux obstacles et limitations qui
entravent Son développement et sa meilleure contribution économique et spatiale,
mécanisme Par exemple, la gestion et la prise de décision doivent accroître l'efficacité en
renforçant le pouvoir Une sécurité sociale pour les adhérents, notamment les femmes, qui
assurera sa pérennité. Cependant, Outre l'agriculture ou l'artisanat, la diversification des
domaines d'activité du modèle, Ceci doit être pris en compte dans la conceptualisation des
futurs modèles.

58
Bibliographie

Vandecandelaere, E., Arfini, F., Belletti, G., & Marescotti, A. (2009). Territoires, produits et acteurs
locaux: des liens de qualité

Turgeon, L. (2010). Les produits du terroir, version Québec. Ethnologie Française, 40(3), 477–486.
http://doi.org/10.3917/ethn.103.0477

.Chazoule, C., & Lambert, R. (2011). Ancrage territorial et formes de valorisation des productions
localisées au Québec. Économie Rurale, (322), 11–23. http://doi.org/10.4000/economierurale.2965

Lessassy, L. (2008). Les produits ethniques dans les petits formats de vente: les difficultés des canaux
de distribution. La Revue Des Sciences de Gestion, 43 (229), 65–75.
http://doi.org/10.3917/rsg.229.0065

Fort, F., & Fort, F. (2006). Alternatives marketing pour les produits de terroir. Revue Française de
Gestion, 32 (162), 145–160. http://doi.org/10.3166/rfg.162.145-160

Solidarité rurale du Québec. (2003), La mise en marché des produits du terroir .Défis et stratégies,
Solidarité rurale du Québec, coll.Études rurales, Nicolet, septembre, p 6

EgizioValceschini, (2003), « La politique de la qualité peut-elle participer à la dés intensification de


l’agriculture ? », Dossier de l’environnement de l’INRA, n°24, p. 107.

Truche M, Reboud S. (2010), « L’enfermement Stratégique De L’entreprise De Terroir : Une étude


de cas », CIFEPME 2010, Bordeaux, 26-29 octobre, p ; 8

Aurier P., Fort F., Passebois J., Sirieix L., (2004). « Conditions de succès d’une stratégie de marquage
« terroir » , 2ème Journée AFM-IRG Les Marques, 9 décembre, Paris. pp. 1-25

Potentiel du Maroc en Produits du Terroir et Stratégie Adoptée pour le développement de la


commercialisation au niveau national et international de ces produits. Plan Maroc Vert et le
développement de la commercialisation des produits du terroir page :
https://www.origingi.com/images/stories/PDFs/English/Event/2017_Workshop_on_GIs__Africa_/
ADAmouline. PDF consulter 07/06

http://www.marocterroirs.com/blog/18/PRODUITS%20DE%20TERROIR%20AU%20MAROC
caractéristique et type consulté à 07/06
59
Ministère de l’agriculture, de la pêche maritime Développement rurale et des Eaux et
foretshttp://www.agriculture.gov.ma/node/241

Source : Rapport de la Commission mondiale sur l’environnement et le développement de l’ONU,


présidée par Mme. Gro Harlem Brundtland, 1987

Source : Ministère de l’écologie et du développement durable et commissariat général du Plan


(France)
Jared Skye, “Why Is Sustainable Development Important?” Www.greenliving.lovetoknow.com
Retrieved 2019-04-12. Edited

Marina Gurbo (2017-06-15), “Why is Sustainable Development Goals Important?” Www.idfi.ge


Retrieved 2019-04-24. Edite

"About the Sustainable Development Goals", www.unenvironment.org, January 1, 2015, retrieved


April 24, 2019. Edited

"ADVANTAGES AND DISADVANTAGES OF SUSTAINABLE DEVELOPMENT",


www.lorecentral.org, Retrieved 2019-04-12. Edite.

Le Ministère de l'Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural, des Eaux et Forêts


https://www.agriculture.gov.ma/search/node/argan

Isola G, Gonzalez L’alt. (2005), « Les fonctions, actions et contributions des coopératives en milieu
rural sur le développement local durable », Unircoop.Vol.3, no 1, p 85- 89.

M .Gertler. (2001), “Rural Co-operatives and Sustainable Development, Saskatoon, Centre for the
Study of Cooperatives”, University of Saskatchewan, p. 5.

ANDOZA 2021 l’Agence Nationale pour le Développement des Zones Oasiennes et de l’arganier
http://andzoa.ma/fr/strategie-de-developpement/

MOINE A. (2006), « le territoire comme un système complexe : un concept opératoire pour


l’aménagement et la géographie », Espace géographique, n0 2, Besançon (France) : université de
Franche-Comté, p.126

60
file:///C:/Users/said/Downloads/imaaaa&.pdf

Fabrice Hatem, « Le marketing territorial : principes, méthodes et pratiques », Ed EMS/Colet Ed,


colombelles, p. 60

Site officielle de l’Agence pour le Développement Agricole : www.ada.gov.ma, 05 novembre 2016.


http://www.ada.gov.ma/page/note-sur-la-strategie-de-developpement-de-la-commercialisation-des-
produits- de terroir

Rapport annuel de l’Agence pour le Développement Agricole : www.ada.gov.ma, 05 novembre 2016.

Authenticité des produits de terroir dans la grande distribution, quelle influence sur la
valeur perçue chez les consommateurs ? Revue de littérature

Potentiel du Maroc en Produits du Terroir et Stratégie Adoptée pour le développement de la


commercialisation au niveau national et international de ces produits

61
Table des matières
PROJET DE FIN D’ETUDES POUR L’OBTENTION DE LICENCE FONDAMENTALE
ERROR! BOOKMARK NOT DEFINED.
SOMMAIRE 4
LISTES FIGURES 5

LISTE DES TABLEAUX 6

INTRODUCTION GENERALE 1

PARTIE I : PARTIE THEORIQUE 3

CHAPITRE I : LES PRODUITS DE TERROIR MAROCAIN 4


SECTION 1 : TYPE DE PRODUITS, QUANTITE, PRIX ---------------------------------------------------------------- 5
1-1 Définition du produit terroir : 5
1.2 les caractéristiques du produit terroir au Maroc : 7
1.3 les types, prix, qualité du produit terroir : 7
1-4 le plan Maroc vert : 10
SECTION 2 : LE ROLE DES COOPERATIVES DANS LE DEVELOPPEMENT DURABLE------------------------------- 11
2.1. Le développement durable défis et opportunité 11
2.2 Argan et développement durable 13
2.3 . Les coopératives marocaines face aux aspirations du développement durable
14
2.2 Enjeux de du développement durable 15

CHAPITRE II : LA COMMERCIALISATION DE L’HUILE D’ARGAN MAROCAIN


17

STION 1 : LE MARKETING TERRITORIAL ET LES COOPERATIVES SUR LE MARCHE NATIONAL -------------------- 18


1-1 le marketing territorial 18
2. LA COMMERCIALISATIONS DES PRODUITS DES COOPERATIVES AU NIVEAU NATIONAL ---------------------- 20
2.1 Dans les grandes surfaces 20
3.1 Le commerce : 24
3.1.1 Le commerce intérieur : 24
4. La commercialisation : Error! Bookmark not defined.
4.1 Commercialiser un nouveau produit 26
L’étude de marché : 27
Le Prix du produit : Error! Bookmark not defined.
L’analyse des clients : Error! Bookmark not defined.
La Publicité : Error! Bookmark not defined.
L’emballage : Error! Bookmark not defined.
Maintenir la qualité du produit : Error! Bookmark not defined.
5. COMMERCIALISATION SUR LES MARCHES INTERNATIONAUX :
ERROR! BOOKMARK NOT DEFINED.

5.1 L’accompagnement des coopératives par l’ADA Error! Bookmark not defined.
Le nombre d’entités accompagnées par l’ADA Error! Bookmark not defined.
5.2- L’ADA accompagne aussi les produits du terroir à l’international Error! Bookmark not
62
defined.
Les parts de marché capturées par les produits du terroir marocain àl’étranger
Error! Bookmark not defined.
Chapitre I : choix méthodologie et méthode de traitement : section 1 : présentation de la
coopérative SAL BIO 31

1.1 OBJET D’ETUDE 35

1.2 OUTILS DE COLLECTE DES INFORMATIONS 35

1.3 OBJECTIF ERROR! BOOKMARK NOT DEFINED.

Chapitre II : méthodologie de l’enquête et analyse des données Error! Bookmark not


defined.
Analyse des résultats de l’enquête auprès des internautes de Beni Mellal : 41
Section 2 : discussion et recommandations 55
2.1 discussion……………………………………………………………………………………………......................................................56
2.2 RECOMMANDATION ……………………………………………………………………………………………………………………………57
CONCLUSION …………………………………………………………………………………………………………………………………………………..59
ANNEXE……………………………………………………………………………………………………………………………………………………….60.

63
Annexes

La stratégie de commercialisation des produits du terroir Marocain : cas de l'huile d'argan.


Bonjour ;
Nous sommes des étudiants en troisième année de licence en sciences économiques et de gestion
à la faculté Polydisciplinaire -université sultan Molay Slimane Béni Mellal
Dans le cadre de nos projets de fin d'études nous sommes amenés à réaliser une étude qui porte
sur " la stratégie de "commercialisation des produits du terroir marocain cas de l’huile d'argan"
Merci de prendre une minute de votre temps pour remplir ce questionnaire qui nous servira de
menu à bien notre étude. MERCI POUR VOTRE COLLABORATION.

I. L’identification de consommateur:

1- êtes-vous ?

o Homme
o Femme

2- quel âge avez-vous ?

o Moins de 18 ans
o Entre 18 ans et 25 ans
o Plus de 40 ans

3- Quelle est votre situation professionnelle ?

o Etudiant (e)
o Employé (e)
o Cadre
o Autres

64
II. Le comportement de consommateur :

4- Est-ce que vous consommez l’huile d’argan ?

o Oui
o Non
o Parfois

5- Si non pourquoi ?

o Prix élevé
o Mauvaise qualité
o Absence de confiance

6- Faite vous attention à la contenance de l’huile d’argan ?

o Toujours
o Jamais
o Parfois
o Souvent
o Je n’achète pas de produit à huile d’argan

7- Pour quelle utilisation ?

o Cheveux
o Santé
o Cuisine
o autre

8- êtes-vous bien satisfaits de cette huile ?

o satisfait
o plutôt satisfait
o insatisfait

9- qu’est-ce que vous empêche d’acheter huile d’argan ?

o qualité /prix
o quantité /prix
o autre

65
10- ou est-ce que vous avez l’habitude d’acheter huile d’argan ?

o coopérative
o grande surface
o pharmacie
o magasins spécialise

11- Notre consommation mensuelle d’huile d’argan ?

o 0L
o Moins de ¼ L
o ¼L
o ½L
o Autre

12- De quelle région consommez-vous huile d’argan ?

o Beni Mellal -khnifera


o Souss massa
o Marrakesh-safi

13- Pour quelle raison achetez-vous huile d’argan?

o C’est un mode de vie (j’achète souvent des produits naturel ou bio)


o C’est meilleur pour ma santé

14- Pour quelle manière utilisez-vous huile d’argan ?

o Savons, gel douche


o Crème visage hydratant
o Soin capillaire, shampooine
o Crème corps, huile corps, gommage

66

Vous aimerez peut-être aussi