Vous êtes sur la page 1sur 1

L'audit dans le secteur public au Maroc : Cas de la cour des comptes

Auteur(s) : Harakat Mohamed


Type : Livre
Année de Publication : 1994
Langue : FR
Collation : Tome 2, 205 p. : tabl., graph.
Mots-clés : AUDIT ; SECTEUR PUBLIC ; MAROC ; LÉGISLATION ; CONTRÔLE DE GESTION ; GESTION
ADMINISTRATIVE ; ISC ; SERVICE PUBLIC ; SOCIÉTÉ CIVILE ; OPINION PUBLIQUE ; ENTREPRISE ; COUR
DES COMPTES.

Résumé/Sommaire

Dans cet ouvrage, l'auteur énonce une série de principes destinés à guider la pensée et l'action de
tous ceux qui se trouvent engagés dans la voie de l’instauration des structures d’audit au sein de
leurs organisations : chefs d’entreprises, hauts-fonctionnaires, hommes politiques, gestionnaires,
comptables, députés, etc .En effet, quelle que soit la nature juridique de l’instance d’audit, les
problèmes auxquels s’oppose son action demeurent au Maroc, à peu près, identiques. Les exigences
et les implications de l’audit, de par leur approche critique, dépassant largement le cadre étroit de
l'organisation à auditer. Dans cette optique, la dialectique du présent ouvrage vise à mettre en
évidence une triple préoccupation : déterminer les contraintes auxquelles se heurte l'audit dans sa
globalité, définir les répercussions de l’environnement sur la rationalisation des mécanismes et des
structures d’audit, déterminer les conditions de développement de l'audit dans le secteur public. Ce
document renouvelle ainsi la problématique de l'audit et tourne autour des quatre axes suivants :
Les cabinets étrangers d'audit et de conseil et la problématique de l'appropriation sociale des
techniques modernes d'audit, l'audit et les préalables politiques spécifiques : institutionnalisation,
décentralisation, mise en oeuvre, etc. Le troisième axe concerne la dimension politico-administrative
de l'audit (contrôle social, communication, démocratisation de la gestion publique, etc.). Le
quatrième axe concerne les déterminants endogènes (la formation continue des auditeurs,
l'apprentissage, la capitalisation d'expériences, etc.). Ce document opte plus particulièrement pour
le développement de l'audit émanant de l'intérieur des organisations publiques, parce que
généralement les solutions proposées par les auditeurs internes sont mieux acceptées que celles
des auditeurs externes marqués par une approche spécialisée ou une culture de l'entreprise privée.

N° de la microfiche : 042896

Les microfiches des documents sont consultables à la bibliothèque du CND

1/1

Vous aimerez peut-être aussi