Vous êtes sur la page 1sur 1

Master : Année universitaire 

: 2016/2017 Professeur : M.M. Abou El Jaouad


Evaluation : Audit fiscal et gestion fiscale
Cas N° : 1 :
Une entreprise a arrêté son impôt exigible de l’exercice N-1 à : 766 400,00 dh. Ce montant a été obtenu après
imputation d’un excédent de CM/IS de N-2 de : 54 200,00 dh.
Au courant de N, elle a payé : Quatre acomptes d’IS chacun de 41 600,00 dh.
Au cours de l’année, il a reçu le 15/9/N un avis de crédit pour des intérêts sur un placement bancaire à terme :
Intérêts à votre faveur 14 200,00 dh
Retenue à la source 20% 2 840,00 dh
----------------------
Net à votre crédit 11 360,00 dh
Le résultat fiscal dégagé pour l’année N était de : 632 450,00 dh, l’IS a été calculé sur cette base au taux de 30%,
il représentait l’impôt exigible de l’exercice. La base de CM de N est de : 22 560 600,00 dh. Taux 0,5%.
Avant le dépôt des liasses fiscales de l’exercice N, l’audit des données comptables de l’exercice a permis de
relever les erreurs suivantes :
1/ L’intérêt créditeur a été comptabilisé pour un montant de : 11 360,00 dh.
2/ Au 30/09/N, l’acompte payé était de 41 600,00 dh.
3/ Sur le tableau de passage au résultat fiscal, ne figure aucun écart de conversion passif.
Le tableau des devises ressort un gain de change latent de N-1 de : 9 870,00 dh, celui du 31/12/N est de :
11 230,00 dh.
Travail à faire :
1/ Recalculer l’IS.
2/ Quelle est l’erreur commise lors du paiement du 3ème acompte fin septembre N.
3/ que faut-il faire comptablement pour tenir compte des anomalies relevées.
Questions :
1/ Quelles sont les conséquences des erreurs relevées à postériori ayant minoré l’IR retenu sur un salaire.
2/ Que doit-on faire d’une TVA récupérable qui a été omise sur la déclaration du mois du paiement du
fournisseur.
Cas N° 2 :
Vous êtes consulté en vue de proposer les mesures à prendre afin de réduire la charge d’impôt de Mr SAADANI
Ahmed qui exploite un Restaurant sous forme de : « SNC SAADANI : Restaurant des délices».
Il est marié et père de trois enfants âgés respectivement de 17 ans, 25 ans et 28 ans. Le cadet et le benjamin sont
étudiants à l’université.
Mr SAADANI Ahmed est associé majoritaire de la « SNC » Restaurant des délices, détenant 75% du capital de
la SNC familiale. Il est gérant et perçoit une rémunération mensuelle nette de : 32 000,00 dh. Comptabilisée en
rémunérations des associés dirigeant (charge de la société), une cotisation mensuelle à une assurance maladie et
à une caisse de retraite de : 3 900,00 dh par mois est comptabilisée en charge sociales de la société pour la
couverture maladie et pour une retraite privée de Mr Ahmed Saadani.
Il dispose des revenus suivants :
- Résultat net comptable de la SNC : 432 600,00 dh.
- Base de cotisation minimale de l’année N : 8 765 200,00 dh.
Travail à faire :
1/ calculer l’IR qui lui sera notifié par l’administration fiscale.
2/ Quelles sont les conseils à proposer à Mr SAADANI Ahmed pour réduire légalement l’IR dû.
Barème de l’IR :
Barème mensuel Barème annuel
Tranches Taux Sommes à Tranches Taux Sommes à déduire
déduire
0 à 2 500 0% 0 0 à 30 000 0% 0
2 500 à 4 166,67 10% 250 30 000 à 50 000 10% 3 000
4 166,67 à 5 000 20% 666,67 50 000 à 60 000 20% 8 000
5 000 à 6 666,67 30% 1 166,67 60 000 à 80 000 30% 14 000
6 666,67 à 15 000 34% 1 433,33 80 000 à 180 000 34% 17 200
Plus de 15 000 38% 2 033,33 Plus de 180 000 38% 24 400
Questions :
1/ Quelles sont les différences fiscales entre la création d’une succursale et la création d’une filiale ?
2/ Quels sont les impacts fiscaux sur l’IS et la taxe professionnelle d’une acquisition d’immobilisation financée
par endettement d’une part et une acquisition en crédit-bail d’autre part ?

Vous aimerez peut-être aussi