Vous êtes sur la page 1sur 2

ANALYSE ET ÉVALUER LES CONDITIONS DE LA VALIDITÉ D’UN CONTRAT

(COMPÉTENCES 3 : ANALYSER ET ÉVALUER LES CONDITIONS DE VALIDITÉ D’UN CONTRAT)

1. La condition de validité qui semble de pas être respectée dans ce contrat est le consentement
car l’un des contractants a été induit en erreur par l’autre partie. Dans ce cas la société Yol, a
induit la société Parrot en erreur en s’engagent à crée un drone plus léger alors que la société
Yol en avait pas les capacité, ni les compétences pour répondre au cahier des charges.

2. Faits  :

La société Parrot (prospect) est en pourparlers depuis quelques mois avec la sociéte Yol
(fournisseur potentiel) concernant la réalisation d’un drone plus léger. La société Yol s’engage
à construire des châssis pour ce nouveau produit. C’est alors que Parrot conclut un contrat
avec Yol. Cependant quelques mois après le contrat conclut il s’avère que la société Yol ne
possèdent pas les compétences afin de répondre au cahier des charges.
Parrot souhaite annuler le contrat avec Yol.

Problème  juridique  :

Comment rompre un contrat légalement  ?

Règle de droit  :

En vertu de l’article 1128 du code civil  ; sont nécessaires à la validité d’un contrat  :

- Le consentement des parties


- Leur capacité de contracter
- Un contenu licite et certain

L’échange de consentement doit être exempt de vices. Les vices qui peuvent venir entacher le
consentement sont l’erreur, le dol et la violence.

Mais aussi l’article 1130 l’erreur, le dol et la violence le consentement lorsqu’ils sont de telle
nature que , sans eux, l’une des parties n’aurait pas contracté ou aurait contracté à des
conditions substantiellement différentes.

Ainsi l’article 1178 un contrat qui ne remplit pas les conditions requises pour sa validé est nul.
La nullité doit être prononcée par le juge, à moins que les parties ne la constatent d’un
commun accord. Le contrat annulé est censé n’avoir jamais existé. Les prestations exécutés
donnent lieu à restitution […] Indépendamment de l’annulation du contrat, la partie lésée
peut demander réparation du dommage subi dans les conditions du droit commun de la
responsabilité extracontractuelle.

Solution  :

DIAS Céline
En l’espèce, le contrat qui lie les sociétés Parrot et Yol a été conclus il y a plusieurs mois. La
société Yol ne présente pas les compétences nécessaires afin de répondre au cahier des
charges du drone professionnel.
Dans ces circonstances, il apparait que le dol à été induit par la société Yol contre la société
Parrot en acceptant de répondre au cahier des charges du drone professionnel or ils n’avaient
aucune compétences.

Donc la société Parrot peut faire annuler son contrat avec la société Yol et cela sans
conséquence juridique, car le contrat ne remplit pas les conditions requises pour sa validité
est nul. La société Parrot peut demander réparation du dommage subi.

DIAS Céline

Vous aimerez peut-être aussi