Vous êtes sur la page 1sur 3

DEPARTEMENT

ELECTRONIQUE & INDUSTRIEL

PROJET CAO

Contexte de réalisation
Projet par groupe de 5 étudiants

Sujet : PRESSE POUR DECOUPAGE DES TOLES

I- Position du problème et schéma fonctionnel

On veut construire une gamme de presse mécanique (système bielle manivelle). La particularité
des presses mécaniques par rapport aux presses hydrauliques réside dans le fait qu’elles sont
plus rapides mais elles ne peuvent fournir l’effort maximum (ou effort nominal), qu’en un point
donné de la course du poinçon de découpage. Dans la pratique, il est courant de définir les
caractéristiques d’une presse par l’effort maximal autorisé à partir, soit d’une centaine distance
du point mort bas : P.M.B, soit d’une certaine position angulaire du vilebrequin avant le P.M.B.
De plus les presses mécaniques, l’énergie nécessaire au découpage est fournie par un volant
d’inertie. De telle sorte que, dans la pratique, on définit aussi l’énergie nominale d’une presse.
Elle représente l’énergie maximale qui peut être consommée à chaque cycle. Dans tout ce qui
suit, on considérera le cas d’une presse mécanique fonctionnant au coup par coup.

On considère le cas particulier d’une presse à course fixe, c'est-à-dire que le volant d’inertie 8
qui sert aussi de poulie est montée sur un arbre intermédiaire 7, (Fig. 1). Un poinçon 1 est monté
dans un coulisseau 2. Ce coulisseau est animé d’un mouvement vertical alternatif grâce à un
système bielle manivelle 3,4 (course maxi = 30 mm). L’arbre 4 qui est le support de manivelle,
est entraîné par un couple d’engrenages 5 et 6. Le volant 8 constitue la poulie réceptrice de la
transmission par courroie qui transmet la puissance fournie par un moteur électrique
asynchrone. L’élément 9 est un embrayage qui permet d’obtenir un fonctionnement au coup par
coup.

1
II- Travail demandé

1. Définir un modèle géométrique sous CATIA de l’ensemble du mécanisme


- En utilisant un maximum d’éléments normalisés

2. Réaliser une maquette numérique simulant le fonctionnement du malaxeur

III - Déroulement de projet et rapport

Le produit issu du projet est l’ensemble des données qui définissent les éléments mécaniques.
Un bon projet est organisé avec une planification des phases, une définition des étapes du
travail, une répartition des tâches et une gestion des ressources humaines et matérielles.
Le rapport sera le document justificatif du projet, il devra être bien présenté (structure et forme).
Il comprendra un dossier de développement avec :
- L’organisation et le processus de conception
- Un récapitulatif des activités et des dates qui ont jalonné le projet, de la gestion des
délais et des modifications, de l’affectation des personnes sur les différentes tâches.

IV- Tâches annexes

Le but de cette étude étant de concurrencer le marché des presses,


- Il faudra faire un « benchmark » de la concurrence
- Concevoir un produit répondant aux diverses normes de sécurité internationales

Remarque : les cotes données sur le schéma ci-dessous sont fournies à titre indicatif pour
permettre de démarrer l’étude mais ne sont pas contractuelles).

2
3

Vous aimerez peut-être aussi