Vous êtes sur la page 1sur 34

RENOVATION

DE LA SALLE DE TENNIS ET DES


VESTIAIRES DE FOOTBALL
TREGUNC

C.C.T.P.
LOT 12 - CHAUFFAGE - VMC - PLOMBERIE

Maître d'ouvrage

MAIRIE DE TREGUNC
Place de la Mairie
29910 TREGUNC

Maître d'oeuvre Bureau d'études fluides

B.E.T.

B.E.T. Thermique & Fluides


M.O. BAT
Rue des Entrepreneurs
BP 72338 29290 SAINT RENAN
29223 BREST CEDEX 02 Tél/Fax: 02.98.48.39.88
Tél : 02 98 84 89 77 E-Mail: contact@axone-bet.fr
E-Mail : mobat29@wanadoo.fr Site Web : www.axone-bet.fr

DCE Février 2016


CCTP - lot 12 Chauffage VMC Plomberie Rénovation de la salle de tennis et
des vestiaires de football - Trégunc

Sommaire
1. DISPOSITIONS GENERALES ...........................................................................................................4

1.1 DEFINITION DU PROGRAMME ................................................................................................. 4


1.2 EXPOSE DES TRAVAUX .......................................................................................................... 4
1.3 NORMES ET REGLEMENTATIONS ............................................................................................. 4
1.4 DOCUMENTS DU DOSSIER DE CONSULTATION ......................................................................... 6
1.5 PRESENTATION DES OFFRES .................................................................................................. 6
1.6 DOCUMENTS A FOURNIR PAR LE TITULAIRE ............................................................................. 6
1.6.1 Dossier de chantier ....................................................................................................... 6
1.6.2 Dossier des ouvrages exécutés ....................................................................................... 7
1.7 TRAITEMENT DES DECHETS ................................................................................................... 7
1.8 GARANTIE ............................................................................................................................ 7

2. SPECIFICATIONS TECHNIQUES PARTICULIERES ............................................................................8

2.1 CLASSIFICATION DU BATIMENT ............................................................................................. 8


2.2 BASE DE CALCUL THERMIQUE ................................................................................................ 8
2.3 BASES DE CALCUL DES INSTALLATIONS DE CHAUFFAGE ........................................................... 8
2.3.1 Régimes de température d'eau ....................................................................................... 8
2.3.2 Pertes de pression ........................................................................................................ 8
2.3.3 Vitesses limites d'écoulement ......................................................................................... 9
2.3.4 Autorité des vannes de régulation ................................................................................... 9
2.3.5 Pertes thermiques des réseaux de chauffage ................................................................... 9
2.4 BASES DE CALCUL DES INSTALLATIONS DE VENTILATION......................................................... 9
2.4.1 Vitesses limites d'écoulement ......................................................................................... 9
2.5 BASES DE CALCUL DES INSTALLATIONS DE PLOMBERIE ......................................................... 10
2.5.1 Alimentation en eau froide et eau chaude ...................................................................... 10
2.5.2 Evacuation des eaux usées et des eaux vannes .............................................................. 11
2.5.3 Accessibilité PMR ........................................................................................................ 12
2.6 BASES DE CALCUL DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES ........................................................... 13
2.7 LIMITES DE PRESTATIONS ................................................................................................... 14
2.7.1 VRD (Lot 01).............................................................................................................. 14
2.7.2 Gros-œuvre (Lot 02) ................................................................................................... 14
2.7.3 Couverture bardage (lot 03) ........................................................................................ 14
2.7.4 Menuiseries extérieures (Lot 04) .................................................................................. 14
2.7.5 Serrurerie (Lot 05) ..................................................................................................... 15
2.7.6 Faux-plafonds (Lot 06) ................................................................................................ 15
2.7.7 Carrelage - Revêtement de sols (Lot 07) ....................................................................... 15
2.7.8 Menuiseries intérieures (Lot 08) ................................................................................... 15
2.7.9 Peinture (Lot 10) ........................................................................................................ 15
2.7.10 Electricité (Lot 09) ...................................................................................................... 15
2.7.11 Relations avec les services publics et privés ................................................................... 16
2.7.12 Divers ....................................................................................................................... 16

3. DESCRIPTION DES TRAVAUX DE CHAUFFAGE - VENTILATION - PLOMBERIE ...............................17

3.1 INSTALLATIONS DE CHANTIER ............................................................................................. 17


3.2 MODIFICATIONS DES INSTALLATIONS EXISTANTES ............................................................... 17
3.3 INSTALLATION DE CHAUFFAGE............................................................................................. 17
3.3.1 Alimentation gaz ........................................................................................................ 17
3.3.2 Chaudière gaz a condensation ...................................................................................... 18
3.3.3 Prise d'air & Evacuation des fumées .............................................................................. 19
3.3.4 Remplissage en eau de l'installation de chauffage ........................................................... 20
3.3.5 Canalisations de distribution d'eau de chauffage ............................................................. 20
3.3.6 Emission de chaleur .................................................................................................... 20
3.4 INSTALLATION DE VENTILATION .......................................................................................... 21
3.4.1 Groupe de ventilation simple flux .................................................................................. 21

2 Février 2016
B.E.T.
CCTP - lot 12 Chauffage VMC Plomberie Rénovation de la salle de tennis et
des vestiaires de football - Trégunc

3.4.2 Réseaux aérauliques ................................................................................................... 22


3.4.3 Rejet d'air vicié .......................................................................................................... 22
3.4.4 Terminaux aérauliques ................................................................................................ 22
3.4.5 Ventilation basse de la chaufferie.................................................................................. 23
3.4.6 Ventilation haute de la chaufferie.................................................................................. 23
3.5 INSTALLATION DE PLOMBERIE SANITAIRES ........................................................................... 23
3.5.1 Alimentation EF .......................................................................................................... 23
3.5.2 Production d'eau chaude sanitaire ................................................................................. 24
3.5.3 Bouclage ECS ............................................................................................................. 25
3.5.4 Distribution EF, ECS, EM et Bouclage ............................................................................ 25
3.5.5 Evacuations EU/EV...................................................................................................... 26
3.5.6 Appareils sanitaires ..................................................................................................... 26
3.6 ELECTRICITE - REGULATION ................................................................................................ 31
3.6.1 Coffret électrique ........................................................................................................ 31
3.6.2 Canalisations.............................................................................................................. 32
3.6.3 Régulation ................................................................................................................. 33

4. VERIFICATION ET ESSAIS ............................................................................................................34

4.1 CONDITIONS DES ESSAIS ................................................................................................... 34


4.2 RECEPTION DES TRAVAUX ................................................................................................... 34

3 Février 2016
B.E.T.
CCTP - lot 12 Chauffage VMC Plomberie Rénovation de la salle de tennis et
des vestiaires de football - Trégunc

1. DISPOSITIONS GENERALES
1.1 DEFINITION DU PROGRAMME
Le présent CCTP (Cahier des Clauses Techniques Particulières) a pour objet la description des travaux
concernant les installations de Chauffage VMC et de plomberie sanitaires à effectuer dans le cadre du projet de
rénovation de la salle de tennis et des vestiaires de football à Trégunc.

1.2 EXPOSE DES TRAVAUX


Les travaux du présent lot sont à réaliser uniquement sur le bâtiment vestiaires en une seule tranche et
concernent :
la neutralisation des reseaux existants,
la dépose des installations existantes (chauffage - vmc - plomberie),
la ré-alimentation en gaz naturel de la chaufferie,
l'installation d'une chaudière gaz,
la repose du préparateur d'eau chaude sanitaire existant,
la pose d’un nouveau ballon tampon,
la distribution de fluide caloporteur vers les différents émetteurs,
la mise en place d'émetteurs eau chaude : radiateurs à eau chaude,
les installations de ventilation simple flux,
La distribution EF, ECS, EM et bouclage vers les appareils sanitaires,
les réseaux d'évacuation EU-EV depuis les appareils sanitaires jusqu'aux attentes au sol,
les différents appareils sanitaires et accessoires,
les installations d'électricité et d'automatisme des équipements cités précédemment.

De façon générale, l'entreprise devra prévoir la réalisation de l'ensemble des travaux nécessaires au parfait
achèvement et au bon fonctionnement des installations du présent lot. Les installations réalisées doivent
pouvoir fonctionner dans toutes les conditions réglementaires et de sécurité.

Le présent CCTP définit les prestations dues par l'entreprise titulaire du présent lot. Cependant, la liste de ces
prestations n'est pas exhaustive, l'entreprise ne pourra pas se prévaloir d'une erreur ou d'une omission dans le
présent CCTP

1.3 NORMES ET REGLEMENTATIONS


L'entrepreneur titulaire du présent lot devra réaliser les installations conformément aux textes réglementaires,
normes, DTU, règles de calcul, instructions techniques en vigueur au moment de l'exécution des travaux

La liste qui suit n'est donnée qu'à titre indicative. Elle n'est pas exhaustive:
DTU 60.1 : Plomberie sanitaire pour bâtiments à usage d'habitation
DTU 60.11: Règles de calcul des installations de plomberie sanitaire et des installations d'évacuation
des eaux pluviales
DTU 60.31 : Canalisations en chlorure de polyvinyle non plastifié : eau froide avec pression
DTU 60.32 : Canalisations en polychlorure de vinyle non plastifié - Évacuation des eaux pluviales
DTU 60.33 : Canalisations en polychlorure de vinyle non plastifié - Évacuation d'eaux usées et d'eaux
vannes
DTU 60.5 : Canalisations en cuivre - Distribution d'eau froide et chaude sanitaire, évacuation d'eaux
usées, d'eaux pluviales, installations de génie climatique
DTU 61.1 : Installations de gaz dans les locaux d'habitation
DTU 65.4: Chaufferies aux gaz et aux hydrocarbures liquéfiés
DTU 65.9: Installations de transport de chaleur ou de froid et d'eau chaude sanitaire entre productions
de chaleur ou de froid et bâtiments
DTU 65.10 : Canalisations d'eau chaude ou froide sous pression et canalisations d'évacuation des eaux
usées et des eaux pluviales à l'intérieur des bâtiments - règles générales de mise en œuvre
DTU 65.11 : Dispositifs de sécurité des installations de chauffage central concernant le bâtiment
DTU 65.14: Exécution de planchers chauffants à eau chaude
DTU 65.20 : Isolation des circuits, appareils et accessoires
DTU 68.3 : Installation de ventilation mécanique
DTU 70.1 : Installations électriques des bâtiments à usage d'habitation
Norme AFNOR NFP 03 0 01 de décembre 2000
Norme NF EN 12828: Conception des systèmes de chauffage à eau chaude

4 Février 2016
B.E.T.
CCTP - lot 12 Chauffage VMC Plomberie Rénovation de la salle de tennis et
des vestiaires de football - Trégunc

Norme NF P 50-401: Distribution d’air - Conduits droits circulaires en tôle d’acier


Norme NF P 50-401: Distribution d'air - Accessoires pour conduits aérauliques et dimensions
Norme NF C15-100: Installations électriques à basse tension
Norme NF EN 806: Spécifications techniques relatives aux installations pour l'eau destinée à la
consommation humaine à l'intérieure des bâtiments
Norme NF EN 15161: Equipement de traitement d'eau à l'intérieur des bâtiments
Norme NF EN 1717: Protection contre la pollution de l'eau potable dans les réseaux intérieurs et
exigences générales des dispositifs de protection contre la pollution par retour
Norme européenne EN 12828 : Conception des systèmes de chauffage à eau
Norme NF P 40-201 à 204 : Code des conditions minimales d'exécution des travaux de plomberie et
installations sanitaires
Norme NF P43-018: Robinetterie de bâtiment - Appareillage de contrôle sur site des ensembles
protection sanitaire des réseaux d'eau potable
Norme NFS 31-080 : Acoustique - Bureaux et espace associés
Norme NFS 62-201: Robinets d'incendie armés équipés de tuyaux semi-rigides (R.I.A.)
Règles Eurocode 8 NF EN 1998-1, NF EN 1998-3 et NF EN 1998-5
Dispositions du Règlement Sanitaire Départemental du Finistère qui fixent les règles générales
d'hygiène et toutes autres mesures propres à préserver la santé de l'homme
Dispositions du Règlement Sanitaire Départemental du Finistère qui fixent les règles générales
d'hygiène et toutes autres mesures propres à préserver la santé de l'homme, notamment en matière
d'alimentation en eau destinée à la consommation humaine et d'évacuation, de traitement,
d'élimination et d'utilisation des eaux usées
Disposition du code de la construction et de l'habitation
Décret n°95-363 du 5 avril 1995 relatif aux eaux destinées à la consommation humaine, à l'exclusion
des eaux minérales naturelles
Décret du 07 Mars 2008 relatif au code de travail
Décret n° 95.408 du 18 Avril 1995 relatif à la lutte contre les bruits de voisinage
Décret 2010-1016 du 30 Août 2010 sur la prévention des risques électriques sur les lieux de travail
Décret 2010-1017 du 30 Août 2010 relatif aux obligations des maîtres d'ouvrage entreprenant la
construction ou l'aménagement de bâtiments destinés à recevoir des travailleurs en matière de
conception et de réalisation des installations électriques
Décret 2010-1018 du 30 Août 2010 portant diverses dispositions relatives à la prévention des risques
électriques dans les lieux de travail
Décret 2010-1118 du 22 Septembre 2010 relatif aux opérations sur les installations électriques ou
dans leur voisinage
Décret n°2010-1254 du 22 Octobre 2010 relatif à la prévention du risque sismique,
Arrêté du 28 Octobre 1983 modifiant l'arrêté du 24 Mars 82 relatif à l’aération des logements
Arrêté du 30 juin 1999 relatif aux caractéristiques acoustiques des bâtiments d'habitation
Circulaire du 25 Novembre 2004 relative aux mesures correctives à mettre en œuvre pour réduire la
dissolution du plomb dans l'eau destinée à la consommation humaine
Arrêté du 30 novembre 2005 modifiant l'arrêté du 23 juin 1978 relatif aux installations fixes destinées
au chauffage et à l'alimentation en eau chaude sanitaire des bâtiments d'habitation, des locaux de
travail ou des locaux recevant du public
Arrêté du 17 décembre 2008 relatif au contrôle des installations privatives de distribution d'eau
potable, des ouvrages de prélèvement, puits et forages et des ouvrages de récupération des eaux de
pluie
Arrêté du 21 août 2008 relatif à la récupération des eaux de pluie et à leur usage à l'intérieur et à
l'extérieur des bâtiments
Réglementation thermique RT2012
Réglementation thermique de l'existant "RT existant par élément" - Arrêté du 03 mai 2007 relatif aux
caractéristiques thermiques et la performance énergétique des bâtiments existants
Code du travail
Nouvelle Règlementation Acoustique NRA
Recommandations et méthodes de calcul du C.S.T.B.
Consignes de montage données par les constructeurs et avis techniques
Conditions imposées par les compagnies de distribution d'eau, d'électricité et d'assainissement avec
lesquelles l'entreprise devra se mettre en rapport

L'ensemble des équipements et installations doivent répondre à tous les arrêtés, textes et normes y compris à
celles applicables aux matériels, à leur fabrication et à leurs essais.

5 Février 2016
B.E.T.
CCTP - lot 12 Chauffage VMC Plomberie Rénovation de la salle de tennis et
des vestiaires de football - Trégunc

1.4 DOCUMENTS DU DOSSIER DE CONSULTATION


Le dossier de consultation comprend les pièces techniques suivantes :
Le Cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP),
La Décomposition du Prix Global et Forfaitaire (DPGF),
Les plans de réseaux fluides

L'entreprise est réputée être au courant des ouvrages incombant à l'ensemble des lots du dossier d'appel
d'offres.

Les plans "architectes" constituent les seuls plans approuvés pour la réalisation des ouvrages.

1.5 PRESENTATION DES OFFRES


Les offres transmises par les entreprises doivent être précisément conformes au projet de base tel que
préconisé dans le présent CCTP. Les variantes obligatoires et les options au projet de base devront être
chiffrées.
Néanmoins, les entreprises sont tout à fait libres de proposer, en plus de ces offres de base, des variantes au
projet.

Les offres doivent être présentées conformément au règlement de consultation. Afin de permettre leurs
analyses, la décomposition du prix global et forfaitaire "DPGF, jointe au présent CCTP, doit être rigoureusement
complétée.

Qualités et marques du matériel :

Les références à des marques sont indiquées pour :


Définir un niveau de qualité du matériel,
Définir les caractéristiques (dimensions, performances,...) de ce matériel.

Les soumissionnaires pourront, si ils le souhaitent, proposer des équipements de marques différentes à celles
définies dans le présent CCTP à condition que ceux-ci soient :
de qualité et de caractéristiques équivalentes,
conformes aux normes françaises et européennes,

Dans tous les cas, l'entreprise adjudicataire devra prouver, avant le démarrage des travaux, l'équivalence du
matériel proposé au maitre d'œuvre.
Dans la condition où l'équivalence ne serait pas avérée, le Maitre d'œuvre se réserve le droit d'imposer les
marques et les types mentionnées en référence dans le présent CCTP. Il convient que le choix définitif du
matériel appartient au Maître d'ouvrage.

1.6 DOCUMENTS A FOURNIR PAR LE TITULAIRE

1.6.1 Dossier de chantier


L'entreprise titulaire du présent lot devra remettre un dossier d'exécution réalisé pendant la période de
préparation de chantier, il comportera :
Les notes de calculs hydrauliques et aérauliques,
La liste et les caractéristiques des équipements prévus pour le projet (y compris PV),
Les fiches techniques,
Les plans détaillées d'exécution des travaux comprenant les types des appareils , les diamètres des
réseaux, les réservations,...,
Les schémas de principe (ex: schéma de principe réseaux de chauffage en chaufferie),

L'entreprise devra transmettre le dossier d'exécution en 3 exemplaires (maîtrise d'ouvrage, maîtrise d'œuvre
et le bureau de contrôle), ces documents seront validés au minimum par le bureau d'études AXONE avant toute
exécution. Les plans transmis par voie électronique seront au format "dwg".

Le cas échéant, l'entreprise titulaire du présent lot sera amenée à présenter, à la maîtrise d'ouvrage et/ou à la
maîtrise d'œuvre, des échantillons du matériel à installer avant travaux.

Pendant toute la durée du chantier, l'entreprise devra la mise à jour de ses plans sur la base des fonds de plans
Architecte.

6 Février 2016
B.E.T.
CCTP - lot 12 Chauffage VMC Plomberie Rénovation de la salle de tennis et
des vestiaires de football - Trégunc

1.6.2 Dossier des ouvrages exécutés


Après constat d'achèvement des travaux, l'entreprise titulaire du présent lot devra fournir 3 D.O.E. Dossiers
d'Ouvrages Exécutés DOE complets comprenant:
Les notes de calculs,
Les schéma tuyauterie et instrumentation (P&ID),
L'ensemble des plans des ouvrages exécutés (formats "papier" et "dwg"),
Les Procès Verbaux des installations,
Les fiches d'essais et les notices techniques des installations,
un document repérant les installations nécessitant un entretien particulier ainsi que la périodicité,
Les manuels de maintenance des installations.

1.7 TRAITEMENT DES DECHETS


L’entreprise du présent lot aura à sa charge la gestion de ses propres déchets de chantier : réalisation du tri
sélectif et l’évacuation en décharges spécialisées. Le matériel nécessitant un retraitement spécifique devra être
pris en charge par l’entreprise attributaire du présent lot.

La recommandation T2- 2000 de la commission centrale des marché aux maîtres d’ouvrage publics, publiée le 5
janvier 2001, ainsi que la norme NFP 03-001 de Décembre 2000, demandent aux maîtres d’ouvrage d’identifier
ou de faire identifier par les entreprises, la nature et les quantités de déchets et de prendre en compte le coût
de leur élimination dans le coût global des travaux, le poste «déchets» devant apparaître de manière séparée.

1.8 GARANTIE
La période de garantie des équipements du présent lot prend effet uniquement à partir du jour de la réception
sur site des installations en ordre de marche.

Pendant toute la durée de la période de garantie (un an de parfait achèvement et deux ans de bon
fonctionnement), l'entreprise devra prendre à sa charge peu importe l'importance des travaux, tout
renforcement, remplacement de matériels ou équipements mal dimensionnées, non adaptés ou défectueux.

Les pièces sujettes à usure dans les conditions normales de fonctionnement et l'entretien courant nécessaire au
bon fonctionnement de l'installation ne sont pas comprises dans cette garantie.

7 Février 2016
B.E.T.
CCTP - lot 12 Chauffage VMC Plomberie Rénovation de la salle de tennis et
des vestiaires de football - Trégunc

2. SPECIFICATIONS TECHNIQUES PARTICULIERES


2.1 CLASSIFICATION DU BATIMENT
Les bâtiments sont classés de la manière suivante :
Salle de tennis : ERP (Etablissement Recevant du Public) type X avec activités de type L.
Vestiaires de football : ERP (Etablissement Recevant du Public) PE (petit établissement) de 5ème
catégorie type X.

2.2 BASE DE CALCUL THERMIQUE


Le bâtiment respectera la réglementation thermique de l'existant "RT Existant" selon l'arrêté du 03 mai 2007.
Cette réglementation définit une performance thermique minimale pour chaque élement remplacé ou installé.

Le bâtiment se situe dans la zone climatique H2a. La température extérieure de référence correspondant à
cette zone est de -4°C, elle est ramenée à -2°C compte tenu que le projet est distant de moins de 25 km de la
mer.

Le choix des équipements est établi avec une surpuissance de 25W/m² (inertie moyenne, chute de température
: 2°C et temps de remise en chauffe : 1h) selon la norme NF EN 12831 pour tenir compte de leur
fonctionnement intermittent.

Les températures prises en compte dans l’étude sont définies ci-dessous :


Température extérieure de référence : -2°C,
Température intérieure des différents locaux : 19 °C,

Le bâtiment est considéré comme étant situé en zone de bruit BR2 (exposition moyenne au bruit) selon le plan
de masse.

2.3 BASES DE CALCUL DES INSTALLATIONS DE CHAUFFAGE

2.3.1 Régimes de température d'eau


Les installations de chauffage (tuyauteries, émetteurs,...) seront dimensionnées selon les régimes de
température suivants :

Départ Régime de température

Radiateurs 70°C - 50°C

2.3.2 Pertes de pression


Les pertes de charge linéaires ne devront pas excéder 150 Pa/ml de tube en moyenne pour le circuit le plus
défavorisé.

8 Février 2016
B.E.T.
CCTP - lot 12 Chauffage VMC Plomberie Rénovation de la salle de tennis et
des vestiaires de football - Trégunc

2.3.3 Vitesses limites d'écoulement


Les vitesses limites d'écoulement seront les suivantes :

Diamètre nominal (en mm) Vitesse (m/s)

DN ≤ 26 0,50
26 < DN ≤ 50 0,50 à 0,80
50 < DN ≤ 150 1,00
DN > 150 1,50

2.3.4 Autorité des vannes de régulation


L’autorité des vannes de régulation devra être comprise entre 0,3 et 0,7.

2.3.5 Pertes thermiques des réseaux de chauffage


Les conduits de réseaux de distribution d’eau chaude situés hors volume chauffé présenteront une isolation d'au
moins classe 3.

Le tableau ci- dessous indique l'épaisseur d'isolant à retenir en fonction du diamètre du conduit à isoler et de la
conductivité de l'isolant :

Diamètre extérieur du CLASSE 3


conduit sans isolant Coefficient de Conductivité thermique de l'isolant
(en mm) perte (W/(m.°C) 0,03 0,04 0,05 0,06
10 0,2 4 7 13 20
20 0,22 10 17 26 38
30 0,24 14 23 35 50
40 0,26 18 28 41 58
60 0,3 23 35 50 69
80 0,34 26 39 55 74
100 0,38 29 42 59 78

2.4 BASES DE CALCUL DES INSTALLATIONS DE VENTILATION

2.4.1 Vitesses limites d'écoulement


Les réseaux aérauliques seront dimensionnés afin de limiter les pertes de charge linéiques à 0.7 Pa/ml.

3
Diamètre nominal (en mm) Vitesse maximale (m/s) Débit maximal (m /h)
125 2,5 110
160 2,75 200
200 3,25 370
250 3,75 660
315 4,25 1200
355 4,5 1600
400 4,85 2200
450 5,25 3000

Les sections utiles des prises et rejets d'air seront dimensionnées pour des vitesses aérauliques ne dépassant
pas 4 m/s.

Les vitesses et débits aérauliques, à respecter aux niveaux des terminaux aérauliques, sont les suivantes :

9 Février 2016
B.E.T.
CCTP - lot 12 Chauffage VMC Plomberie Rénovation de la salle de tennis et
des vestiaires de football - Trégunc

2.5 BASES DE CALCUL DES INSTALLATIONS DE PLOMBERIE

2.5.1 Alimentation en eau froide et eau chaude


Les installations de plomberie sanitaires seront dimensionnées conformément au DTU 60.11 et aux normes NF
P 41.201 à 204.

Alimentation des appareils

Le tableau ci-dessous indique les débits minimaux à prendre en considération pour le dimensionnement des
installations d'alimentation ainsi que les diamètres intérieurs mini des canalisations d'alimentation des appareils
pris individuellement.

Débit minimum de calcul (l/s) Diamètres intérieurs mini des


Désignation de l'appareil
Eau froide / eau mélangée Eau chaude canalisations d'alimentation (mm)
Evier 0,20 0,20 12
Lavabo 0,20 0,20 10
Lavabo collectif (par jet) 0,05 0,05 suivant nombre de jets
Bidet 0,20 0,20 10
Baignoire 0,33 0,33 13
Douche 0,20 0,20 12
Poste d'eau robinet 1/2 0,33 - 12
Poste d'eau robinet 3/4 0,42 - 13
WC avec réservoir de chasse 0,12 - 10
WC avec robinet de chasse 1,50 - au moins le diamètre du robinet
Urinoir avec robinet individuel 0,15 - 10
Urinoir à action siphonique 0,50 - au moins le diamètre du robinet
Lave-mains 0,10 - 10
Bac à laver 0,33 - 13
Machine à laver le linge 0,20 - 10
Machine à laver la vaisselle 0,10 - 10

Les diamètres des tuyauteries d'alimentation sont choisis en fonction du débit qu'elles ont à assurer aux
différents points d'utilisation, de leur développement, de la hauteur de distribution et de la pression minimale
au sol dont on dispose.

Pression statique au niveau des appareils

La pression disponible au niveau des différents appareils ne devra pas être inférieure à 1.5 bar. Pour un confort
optimal, elle devra être entre 2 et 3 bars. Au delà de 3.5 bars, l'installation d'un réducteur de pression sera à
prévoir.

Vitesses limites d'écoulement

Les vitesses limites d'écoulement seront les suivantes :

Vitesse maximum d'écoulement

Canalisations principales < 2 m/s


Canalisations secondaires < 1,5 m/s
Canalisations terminales < 1,0 m/s

Coefficient de simultanéité

Les coefficients de simultanéité seront déterminés conformément aux articles 2.1 et 2.2 du DTU 60.11.

10 Février 2016
B.E.T.
CCTP - lot 12 Chauffage VMC Plomberie Rénovation de la salle de tennis et
des vestiaires de football - Trégunc

Installations de distribution d'eau chaude sanitaire

Conformément à l'arrêté du 30 novembre 2005 modifiant l'arrêté du 23 juin 1978 relatif aux installations fixes
destinées au chauffage et à l'alimentation en eau chaude sanitaire des bâtiments d'habitation, des locaux de
travail ou des locaux recevant du public, les règlementations suivantes doivent être appliquées :

température maximale de l'eau


Afin de limiter le risque de brûlure
chaude sanitaire au point puisage
Pièces destinées à la toilette 50°C
Les autres pièces 60°C

Les points de puisage à risque définis dans le présent alinéa sont les points susceptibles d'engendrer
l'exposition d'une ou plusieurs personnes à un aérosol d'eau ; il s'agit notamment des douches.

Afin de limiter le risque lié au développement des légionelles dans les systèmes de distribution d'eau chaude
sanitaire sur lesquels sont susceptibles d'être raccordés des points de puisage à risque, les exigences suivantes
doivent être respectées pendant l'utilisation des systèmes de production et de distribution d'eau chaude
sanitaire et dans les 24 heures précédant leur utilisation :

• lorsque le volume entre le point de mise en distribution et le point de puisage le plus éloigné est
supérieur à 3 litres, la température de l'eau doit être supérieure ou égale à 50 °C en tout point du
système de distribution, à l'exception des tubes finaux d'alimentation des points de puisage. Le volume
de ces tubes finaux d'alimentation est le plus faible possible, et dans tous les cas inférieur ou égal à 3
litres.

• lorsque le volume total des équipements de stockage est supérieur ou égal à 400 litres, l'eau contenue
dans les équipements de stockage, à l'exclusion des ballons de préchauffage, doit être en permanence
à une température supérieure ou égale à 55 °C à la sortie des équipements ou être portée à une
température suffisante au moins une fois par 24 heures.

Calorifuges utilisés pour l'isolation des canalisations contenant l'eau sanitaire

Conformément à l'arrêté du 14 Février 2000, les réglementations suivantes doivent être appliquées.

Type de local Catégorie définissant la réaction au feu du matériau isolant

Locaux et dégagements accessible aux publics M1


Les autres parties de l'établissement M3

2.5.2 Evacuation des eaux usées et des eaux vannes


Canalisation d'évacuation des appareils

Le tableau ci-dessous indique les diamètres intérieurs minimaux des canalisations d'évacuation des appareils
pris individuellement :

Diamètres intérieurs mini des


Désignation de l'appareil
canalisations d'évacuation (mm)
Evier 40
Lavabo 30
Bidet 30
Baignoire 38
Douche 33
Poste d'eau robinet 1/2 40
Poste d'eau robinet 3/4 40
WC 90
Urinoir 33
Lave-mains 30
Bac à laver 33
Machine à laver le linge 33
Machine à laver la vaisselle 33

11 Février 2016
B.E.T.
CCTP - lot 12 Chauffage VMC Plomberie Rénovation de la salle de tennis et
des vestiaires de football - Trégunc

Les canalisations d'évacuation ne devront pas être mises sous pression, l'écoulement sera assuré
gravitairement.

La hauteur d'eau maximale dans les canalisations doit être égale à la moitié du diamètre.

Pour assurer un bon écoulement, la pente des collecteurs d'évacuation sera de 2 cm/m.

Coefficient de simultanéité

Les coefficients de simultanéité devront correspondre aux coefficients indiqués par les normes 41.201 à
204.

Chûtes d'eau usées

Les chutes verticales seront prolongées en ventilation primaire par un tuyau en PVC de diamètre égal à
celui de la chute.

2.5.3 Accessibilité PMR


Accessibilité PMR des cabinets d'aisances

12 Février 2016
B.E.T.
CCTP - lot 12 Chauffage VMC Plomberie Rénovation de la salle de tennis et
des vestiaires de football - Trégunc

Un cabinet d'aisance, aménagé pour les personnes handicapées, doit comporter :


Un lave-mains,
Une cuvette dont la surface assisse est située à une hauteur comprise entre 45 et 50 cm (abattant
inclus),
Une barre d'appui latérale.

Accessibilité PMR aux lavabos

2.6 BASES DE CALCUL DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES


Les besoins en énergie nécessaires au fonctionnement du bâtiment sont fournis par ERDF par un branchement
Basse Tension.
B.T. 230 V + T Monophasé
230 V/400 V Triphasé + N + T

Le régime de neutre adopté pour l'installation, suivant la norme NF C 15-100 en vigueur est du type T.T. avec
dispositifs différentiels pour les parties terminales et coupure au premier défaut. La tension de contact sera
limitée, dans tous les cas, à 50 V.

La chute de tension entre le point de livraison EDF et l'utilisation ne devra pas excéder :
5% pour la force,
12% pour les moteurs en phase de démarrage.

Des tableaux électriques insérés dans des coffres ou des armoires métalliques seront utilisés, protégeant ainsi
l'appareillage électrique qui les compose. Les commandes et les voyants seront facilement accessibles et
visibles, installés par exemple en face avant des coffrets ou armoires.

En tout état de cause, ces tableaux devront être fabriqués et installés conformément aux normes. En règle
générale, on utilisera des tableaux préfabriqués de marques réputées.

Une réserve de 30% sera ménagée impérativement dans chaque armoire créée.

13 Février 2016
B.E.T.
CCTP - lot 12 Chauffage VMC Plomberie Rénovation de la salle de tennis et
des vestiaires de football - Trégunc

2.7 LIMITES DE PRESTATIONS


L'entrepreneur titulaire du lot Chauffage Ventilation Plomberie doit prendre en compte les interactions avec les
autres corps d'états, il devra communiquer et réaliser une synthèse avec les entreprises des lots concernés.

Il tiendra compte des précisions suivantes :

2.7.1 VRD (Lot 01)


Le titulaire du lot Chauffage Ventilation Plomberie a à sa charge :
La fourniture et la pose du réseaux d'alimentation à l'intérieur du bâtiment

L'entrepreneur du lot VRD a à sa charge :


La fourniture et la pose des réseaux d'évacuation enterrés (EU-EV et EP) à l'extérieur du bâtiment,

2.7.2 Gros-œuvre (Lot 02)


Le titulaire du lot Chauffage Ventilation Plomberie a à sa charge :
Les scellements et les fixations des appareils et des tuyauteries,
Les réservations et percements de section inférieure ou égale à 100 mm x 100 mm ou de diamètre
inférieur ou égal à 100 mm,
Le calfeutrement des réservations, trous, trémies de section inférieure ou égale à 100 mm x 100 mm
ou de diamètre inférieur ou égal à 100 mm en respectant les prescriptions techniques transmises par
le titulaire du lot Gros Œuvre,

L'entrepreneur du lot Gros Œuvre a à sa charge :


La réalisation des réservations et percements de section supérieure à 100 mm x 100 mm ou de
diamètre supérieur à 100 mm selon les plans transmis par le plombier,
La fourniture et la pose des siphons de sol,
La réalisation des réseaux EU, EV, EP en sol et la fourniture d’attentes à 15 cm au dessus de nu
supérieur du plancher béton,
La fourniture et la pose des siphons de sol,
Le calfeutrement des réservations, trous, trémies de section supérieure à 100 mm x 100 mm ou de
diamètre supérieur à 100 mm,

Nota: Le titulaire du présent lot doit communiquer, en temps utile, tous les renseignements et plans
nécessaires au titulaire du lot Gros Œuvre. Dans le cas où il aurait négligé de faire connaître, en temps utile,
ses besoins et/ou auraient transmis des indications inexactes, le titulaire du présent lot devra alors prendre à
sa charge tous les travaux nécessaires (réservations, calfeutrement, rebouchages et les incidences éventuelles
sur les autres lots).

Dans tous cas, les degrés coupe feu et les caractéristiques acoustiques des parois devront être préservées.

2.7.3 Couverture bardage (lot 03)


Le titulaire du lot Chauffage Ventilation Plomberie a à sa charge :
La fourniture et pose des ventilations primaires.

2.7.4 Menuiseries extérieures (Lot 04)


Le titulaire du lot Chauffage Ventilation Plomberie a à sa charge :
La fourniture des entrées d'air et la transmission des réservations avant la fabrication des menuiseries
extérieures.

L'entrepreneur du lot Menuiseries extérieures a à sa charge :


La pose des entrées d'air au niveau des menuiseries extérieures selon les recommandations du
titulaire du lot Ventilation-Chauffage.

14 Février 2016
B.E.T.
CCTP - lot 12 Chauffage VMC Plomberie Rénovation de la salle de tennis et
des vestiaires de football - Trégunc

2.7.5 Serrurerie (Lot 05)


Sans Objet.

2.7.6 Faux-plafonds (Lot 06)


Le titulaire du lot Chauffage Ventilation Plomberie a à sa charge :
La découpe dans le faux-plafond pour l'intégration des bouches de ventilation,
La découpe dans le faux-plafond pour le passage des réseaux hydrauliques.

Le titulaire du lot Faux-plafonds a à sa charge :


La mise à disposition au titulaire du lot Chauffage Ventilation Plomberie de dalles de faux-plafond.

2.7.7 Carrelage - Revêtement de sols (Lot 07)


Sans Objet.

2.7.8 Menuiseries intérieures (Lot 08)


Le titulaire du lot Chauffage Ventilation Plomberie a à sa charge :
La transmission des prescriptions techniques nécessaires au titulaire du lot Menuiseries intérieures
pour que ce dernier réalise le détalonnage des portes pour le transfert d'air,

L'entrepreneur du lot Menuiseries intérieures a à sa charge :


Le détalonnage des portes pour le transfert d'air selon les recommandations du titulaire du lot
Ventilation - Chauffage,

Le titulaire du présent lot doit communiquer, en temps utile, tous les renseignements et plans nécessaires au
titulaire du lot Menuiserie bois. Dans le cas où il aurait négligé de faire connaître, en temps utile, ses besoins
et/ou auraient transmis des indications inexactes, le titulaire du présent lot devra alors prendre à sa charge
tous les travaux nécessaires.

2.7.9 Peinture (Lot 10)


Le titulaire du lot Chauffage Ventilation Plomberie a à sa charge :
la peinture anticorrosion des canalisations avant isolation thermique et de tous les éléments non
traités anti corrosion,
l'identification des installations de son lot et les renseignements nécessaires au titulaire du lot
peinture.

L'entrepreneur du lot Peinture a à sa charge:


La peinture des installations (hors peinture anticorrosion réalisé par le plombier chauffagiste) suivant
les conventions de la norme NFX 08-100.

2.7.10 Electricité (Lot 11)


Le titulaire du lot Chauffage Ventilation Plomberie a à sa charge :
La fourniture des plans indiquant la position et les caractéristiques des attentes électriques,
Les raccordements électriques aux équipements techniques depuis les attentes de l'électricien.

L'entrepreneur du lot Electricité a à sa charge :


L’alimentation électrique du coffret de sécurité de la chaufferie
Les alimentations électriques (hors raccordements) du groupe de VMC, des bouches à détection de
présence,
Les horloges de programmation des groupes de ventilation,
L'arrêt d'urgence ventilation,
Les liaisons équipotentielles des canalisations, des gaines de ventilation et de l’ensemble des pièces
métalliques,

15 Février 2016
B.E.T.
CCTP - lot 12 Chauffage VMC Plomberie Rénovation de la salle de tennis et
des vestiaires de football - Trégunc

2.7.11 Relations avec les services publics et privés


Le titulaire du présent lot se mettra en rapport avec les services publics ou privés intéressés afin d'obtenir tous
les renseignements et accords utiles à l'exécution des travaux.
Il se soumettra à toutes les vérifications et visites des ingénieurs, des inspecteurs et des agents des services
compétents.

Il devra accomplir toutes les démarches nécessaires pour obtenir les accords et les autorisations indispensables
à l'exécution des travaux et le bon fonctionnement des installations pendant et après leur réalisation.

Tous les frais inhérents aux vérifications habituelles (CONSUEL) sont à la charge du présent lot.

2.7.12 Divers
Les spécifications des présentes clauses techniques ne sont pas limitatives et, comme il a déjà été précisé,
l'entrepreneur devra :
La totalité des matériels nécessaires à l'achèvement complet de ses travaux et au bon fonctionnement
des installations livrées en ordre de marche,
Se renseigner sur la distribution des réseaux et sur la localisation des appareils incombant aux autres
lots.

16 Février 2016
B.E.T.
CCTP - lot 12 Chauffage VMC Plomberie Rénovation de la salle de tennis et
des vestiaires de football - Trégunc

3. DESCRIPTION DES TRAVAUX DE CHAUFFAGE -


VENTILATION - PLOMBERIE
3.1 INSTALLATIONS DE CHANTIER
Le présent lot réalisera l'alimentation en eau potable du chantier à l'intérieur du bâtiment. L'installation sera
réalisée conformément au Plan Général de Coordination (P.G.C.) joint à la consultation.

Les frais de mise en place, location, et repli de ces installations sont à la charge du présent lot.

Les frais de fonctionnement de ces installations (eau, électricité, téléphone, nettoyages, mise en place de
bennes…) sont la charge du compte prorata.

Nota : Aucun espace de stockage des matériaux à l'extérieur du bâtiment ne sera toléré, chaque
entreprise devra prendre les dispositions nécessaires pour l'approvisionnement du matériel.

3.2 MODIFICATIONS DES INSTALLATIONS EXISTANTES


L'entrepreneur du présent lot assurera à sa charge :
la neutralisation des réseaux de chauffage - plomberie (gaz, alimentation EF, ECS & Evacuation EU,EV)
la dépose du coffret de coupure gaz en façade du bâtiment
la dépose de la chaudière existante
la dépose du préparateur ECS existant et du ballon tampon
la dépose des réseaux de chauffage - VMC - plomberie
la dépose des émetteurs de chaleur existant
la dépose des ventilateurs muraux des vestiaires (5u)
la dépose des installations de Plomberie sanitaire existantes

Les dégâts qui pourraient être occasionnés lors des modifications sur les autres ouvrages seront à
la charge du présent lot. Pour l'évacuation des déchets, voir le paragraphe 1.7.

L’entreprise devra éventuellement réaliser une visite sur site afin d’apprécier les travaux liés à la
dépose et les raccordements à effectuer sur les installations existantes. Ainsi l'entrepreneur se fera
une vision complète de ses travaux et ne pourra en aucun cas se prévaloir d'un manque de
renseignements pour demander des travaux supplémentaires.

3.3 INSTALLATION DE CHAUFFAGE

3.3.1 Alimentation gaz


Origine de l’installation :

Actuellement, le réseau de gaz est distributé jusqu'à la chaufferie.

L’entreprise titulaire du présent lot doit prévoir la réalisation des installations de distribution de gaz naturel, qui
ont pour origine le coffret de coupure (fourni & posé par le présent lot)

Le coffret de coupure sera implanté au niveau de la façade après réalisation de l'ITE.

Les installations Gaz situées en aval de ce coffret sont à la charge du titulaire du présent lot.

Réseaux d'alimentation Gaz :

En aval du coffret de coupure gaz, le titulaire du présent lot doit prévoir l'ensemble de la distribution de gaz
comprenant :
• La pénétration dans le bâtiment se fera par l'intermédiaire d'un coffret extérieur avec vannes de
coupure gaz (boites sous verre dormant). En façade, la canalisation gaz sera protégée par un
capotage de protection en acier inox sur une hauteur de 2 mètres.
• Le réseau de gaz dans le bâtiment en tube cuivre,
• Les percements et rebouchages pour le passage des réseaux de gaz.

17 Février 2016
B.E.T.
CCTP - lot 12 Chauffage VMC Plomberie Rénovation de la salle de tennis et
des vestiaires de football - Trégunc

Alimentation Gaz :

En chaufferie, l'arrivée gaz sera équipée d'une vanne d'isolement qualité gaz, d'un détendeur 300/20 mbar et
d'un compteur gaz.

A l'intérieur de la chaufferie, les tuyauteries d'alimentation gaz seront en tubes d'acier noir tarif 3.
Les piquages sur tube d'acier devront être exécutés conformément aux spécifications ATG B.521.

Nota : Chaque organe de coupure individuelle doit être:


accessible en permanence
facilement manœuvrable
muni d'une plaque d'identification indélébile

Dispositions générales :

Dans tous les cas, les installations Gaz seront exécutées, par des soudeurs gaz agréés "G.D.F.", en tube acier
noir tarif 3 ou cuivre.

Les tuyauteries "gaz" recevront une couche de peinture antirouille exécutée par le chauffagiste et deux couches
de peinture glyrophtalique de couleur normalisée.

Après la pose des tuyauteries et avant la première mise en service, les tuyauteries devront subir les épreuves
de résistance mécanique et d'étanchéité à une pression de 1,5 fois la pression de service. Le contrôle de
l'étanchéité sera fait par manomètre et une attestation de conformité devra être remise au concessionnaire.

Afin de se situer dans les “zones d’atteinte” d’une personne en fauteuil roulant, les dispositifs d'arrêt d'urgence
gaz devront être accessibles (hauteur comprise entre 90 cm et 130 cm).

Nota :

L'entreprise aura à sa charge la déclaration de travaux à proximité de réseaux (DICT).

3.3.2 Chaudière gaz a condensation


La production de chaleur pour le chauffage du bâtiment, sera réalisée par une chaudière murale à condensation
de type WTC 25-A H-PEA de marque WEISHAUPT ou équivalent.

La distribution vers les différents locaux sera réalisée par un seul départ.

L'installation de chauffage présentera les caractéristiques suivantes :


Chaudière type WTC 25-A, éxéc. H-PEA :
o Puissance pour TD/TR 50/30 C: modulant de 7,5 à 25,2 kW
o Largeur/Hauteur/Profondeur en mm: 520 / 790 / 335
o Chaudière à condensation gaz destinée à la préparation de l'eau de chauffage avec pompe à
vitesse variable haute performance(PWM), intégrant un vase d'expansion de 10 litres
o N° identification: CE 0063 BM 3092
o Echangeur alu haute performance pour un rendement élevé : avec TD/TR 40/30 C = 110%. Il
n'y a pas de débit mini nécessaire.
o La régulation O2 intégrée (système SCOT) assure le contrôle dynamique de la combustion et
un fonctionnement gaz sûr.
o Le brûleur rayonnant en Fecralloy assure une combustion propre.
o Une régulation simple d'utilisation et prenant en compte la température extérieure, équipe la
chaudière de série.
Sonde extérieure NTC 600 compl. WTC/WRS avec set de fixation
Raccord de base chauffage Type WHB 4.0 pour tuyauteries apparentes WTC15/25-A avec vanne de
sécurité et robinet de remplissage et vidange.
Robinet gaz droit Rp 1/2" I x 18 mm type GAH-D pour WTC 15/25/32-A
Kit flexibles WHT-WTC 32-A comprenant un flexible isolé pour le départ et le retour depuis la WTC et
les accessoires hydrauliques double fonction.
Système de séparation WHI SEPA 20
Départ de chauffage
o Groupe de mélange DN 25 type WHM 25-4-EA avec circulateur Grundfos basse consommation
type Alpha II 25-40 avec vanne 3 voies Kvs 4,0 et servomoteur
o Dimensions: HxBxT 355 x 280 x 200 mm
Console murale de montage WHÜ-A DN25

18 Février 2016
B.E.T.
CCTP - lot 12 Chauffage VMC Plomberie Rénovation de la salle de tennis et
des vestiaires de football - Trégunc

Vase d'expansion 12 litres


Compteur d'énergie thermique

Nota concernant la qualité de l’eau :

Elle doit respecter les prescriptions de la VDI 2035 .En cas de dépassement des valeurs limites, une
déminéralisation totale de l’eau de chauffage devra être réalisée , de cette façon les conditions requises pour un
fonctionnement de la chaudière à condensation et des systèmes hydrauliques sont assurées.PH situé entre 6.5
et 8.5.Des produits destinés à stabiliser la dureté de l’eau peuvent être utilisés , les produits de la gamme
SFERNOX ont été testés et approuvés.

Accessoires :

Le chauffagiste devra prévoir pour chaque chaudière, une plaque de raccordement constituée d’une plaque
support, d’un gabarit de pose et d’une barrette, permettant de réaliser tous les raccordements (eau, gaz et
chauffage) et d’effectuer les essais étanchéité sans que la chaudière soit en place.

Il devra également prévoir :


les vannes d’isolement départ et retour de chauffage,
le disconnecteur,
le robinet d’arrivée gaz,
l’entrée eau froide sanitaire et la sortie eau chaude sanitaire
l'évacuation des condensats en tube PVC haute température jusqu'à l'attente EU la plus proche
le raccordement électrique de la chaudière depuis l'attente de l'électricien

L’alimentation électrique des équipements de régulation seront dus par le présent lot.
La régulation de la température sera assurée par le biais d'1 sonde de température extérieure et de 2 sondes
de température ambiante, installées judicieusement.

3.3.3 Prise d'air & Evacuation des fumées


La chaudière gaz condensation murale sera équipée d'une ventouse murale horizontale concentrique type WAL-
PP-E-125/80 fonctionnement étanche DN 125/80 de marque WEISHAUPT, fournie et posée par le présent lot.

L'entreprise devra respecter la notice de montage du constructeur (notamment concernant la longueur


maximale).

La ventouse devra déboucher à une distance d'au moins 40 cm de toute ouverture, 60 cm de tout orifice de
ventilation et à une hauteur minimale de 1.8 mètres.

La ventouse sera constituée d'un conduit concentrique d'évacuation des fumées/arrivée d'air de:
Ø80mm extérieur tube de fumées
Ø125 mm extérieur tube d'air comburant

L'installation comprendra :
La manchette de raccordement à la chaudière,
Le coude coaxial,
La traversée de mur,
Le tube droit et rallonge coaxial,
Les rosaces,
Un tampon de visite coaxial,

La pose de la ventouse horizontale sera réalisée avec une pente de 3 cm/m (3%) vers la chaudière. Le
chauffagiste devra prévoir les évacuations des condensats vers le réseaux EU les plus proche.

19 Février 2016
B.E.T.
CCTP - lot 12 Chauffage VMC Plomberie Rénovation de la salle de tennis et
des vestiaires de football - Trégunc

3.3.4 Remplissage en eau de l'installation de chauffage


Le titulaire du présent lot se raccordera au niveau du collecteur EF le plus proche de l'installation.

L'installation de chauffage sera équipée d'un remplissage automatique, les équipements à prévoir sont les
suivants :
1 vanne d'isolement 1/4 tour avec presse étoupe
1 disconnecteur de type BA
1 compteur divisionnaire
1 électrovanne
1 vanne d'isolement 1/4 de tour avec presse étoupe en by-pass
1 pressostat différentiel

3.3.5 Canalisations de distribution d'eau de chauffage


Les réseaux de chauffage chemineront lorsqu'il est techniquement possible dans les faux plafondS et/ou en
apparent dans les différents locaux.

Les canalisations seront exécutées en tubes de cuivre apparents SANCO ou équivalent, les réseaux encastrés
comporteront un fourreau de protection.

Les éléments de fixation et de supportage des canalisations seront à poser tous les mètres, ils seront de
marque MÜPRO ou équivalent.
Les colliers devront comporter une garniture insonorisante. Dans tous les cas, les degrés coupe-feu et les
caractéristiques acoustiques des parois traversées devront être préservés.

En faux plafond, Les canalisations de chauffage seront calorifugés par un isolant élastomère flexible de type
SH/ARMAFLEX de marque ARMACELL ou équivalent. L'épaisseur d'isolant sera :
de 19 mm minimum pour réseaux de diamètre extérieur inférieur ou égal à 30 mm,
de classe d'isolation 3 selon la norme selon la norme NF EN 12828 pour les réseaux de diamètre
supérieur à 30 mm.

La mise en œuvre de l'isolant sera particulièrement soignée en particulier pour les raccords, coudes,
dérivations, etc.

Chaque antenne de distribution sera équipée d'une vanne d'isolement (à l'aller et au retour) ainsi qu'une vanne
de réglage (au retour).

Les points bas de l'installation comporteront des vannes de vidange; les points hauts comporteront des
purgeurs automatiques (équipés en amont et en aval par des vannes d'isolement). L'entreprise veillera à ce que
les purgeurs restent accessibles pour les opérations de maintenance.

Les installations de chauffage seront exécutées selon les prescriptions indiquées dans le DTU 65.10.

Les tuyauteries de chauffage recevront une couche de peinture antirouille exécutée par le chauffagiste et deux
couches de peinture glyrophtalique de couleur blanche.

3.3.6 Emission de chaleur


L'émission de chaleur sera réalisée par des radiateurs acier à eau chaude de type REGGANE 3000 Horizontaux
Intégrés et Habillés.

Les radiateurs seront alimentés en bitube et fonctionneront avec une chute de température de 20°C entre l'aller
et le retour. Le régime d'eau retenu est de 70/50°C.

Chaque radiateur sera équipé des accessoires suivants :


d'une vanne de régulation de température et d'équilibrage automatique type RA-DV de marque
DANFOSS ou équivalent
d'un robinet thermostatique type équerre inversée, inviolable à tête protégée contre les chocs, type
RAE 5054 de chez DANFOSS (variation temporelle certifiée = 0.41),
d'un robinet simple réglage (locaux où sont installalés les thermostats d'ambiance)
d'un té double réglage avec vis de mémoire sur retour des corps de chauffe,
d'un purgeur à volant,
d'un robinet de vidange,
d'une console support,
RAL au choix du maître d'oeuvre

20 Février 2016
B.E.T.
CCTP - lot 12 Chauffage VMC Plomberie Rénovation de la salle de tennis et
des vestiaires de football - Trégunc

Les éventuels renforts en cloison pour la mise en place des radiateurs sont à la charge du présent lot.

Le chauffagiste en assurera la dépose et la repose avant et après peinture ou revêtement mural. Il aura
également à sa charge les retouches éventuelles de peinture sur les radiateurs avant réception des travaux.

3.4 INSTALLATION DE VENTILATION


La ventilation des vestiaires sera réalisée mécaniquement par le biais :
d'un groupe de ventilation simple flux,
Des entrées air neuf au niveau des menuiseries extérieures,
De bouches d'extraction d'air vicié.

3.4.1 Groupe de ventilation simple flux


Le groupe simple flux, permettant la ventilation du bâtiment, sera de type MINIBLUE EC 315de marque OUEST
VENTIL ou équivalent.

Les débits nominaux du groupe sont déterminés pour assurer le renouvellement de l'air hygiénique :

Débit Débit
d'extraction en d'extraction en
Local Air neuf (m3/h)
inoccupation occupation
(m3/h) (m3/h)

Vestiaire locaux 1 15 125 90


Sanitaires locaux 1 60 60 -
Vestiaire locaux 2 15 125 90
Sanitaires locaux 2 30 30 -
Vestiaire visiteurs 1 15 125 90
Sanitaires visiteurs 1 30 30 -
Vestiaire locaux 3 15 125 90
Sanitaires locaux 3 30 30 -
Vestiaire visiteurs 2 15 125 90
Sanitaires visiteurs 2 30 30 -
Vestiaire arbitre 45 80 90
Total installation simple flux 300 885 540

Le groupe sera installé à l'extérieur en pignon NO du bâtiment(voir plan de ventilation). Il sera posé sur dalle
type VIBROMAT de marque OUEST VENTIL ou équivalent.

Le groupe possédera les caractéristiques suivantes :


Caisson en tôle d'acier galvanisé,
Moteur EC monophasé 230 V - 50 Hz,
Protection thermique intégrée,
Turbine à action double ouies,
Isolation laine de roche 25 mm,
Variateur de vitesse intégré avec potentiomètre,
Interrupteur de proximité cadenassable,
Version pression constante avec règlage de la pression désirée et afficheur LCD.

Les accessoires suivants équiperont le groupe de ventilation :


pressostat d'air,
manchettes souples avec réductions éventuelles
Pièges à son à l'aspiration type CONFORT 100 de marque OUEST VENTIL ou équivalent
supports antivibratiles,

Le piège à son sera dimensionné suivant les critères de la Nouvelle Règlementation Acoustique NRA et à la
norme NF S 31-080.

Le chauffagiste devra prévoir le raccordement électrique du groupe de ventilation depuis l’attente laissée à
proximité par l’électricien.

21 Février 2016
B.E.T.
CCTP - lot 12 Chauffage VMC Plomberie Rénovation de la salle de tennis et
des vestiaires de football - Trégunc

3.4.2 Réseaux aérauliques


Conduits :

Les conduits d'air seront réalisés en tôles d'acier galvanisées circulaires, type Réseau étanche à joints double
lèvres de marque OUEST VENTIL ou équivalent.

Ils seront agrafées en hélice conformément aux dispositions de la NF P 50-401 et chemineront en faux plafond
des différents locaux.

Nota : L'entrepreneur devra prévoir les pièces d'adaptation (tronçon de réseau en section
rectangulaire) pour le passage au dessus des poutres de la structure métallique, la hauteur des
gaines de VMC ne devra pas dépasser 15cm au niveau de ces passages ponctuels.

Pendant le chantier, les conduits d'air seront stockés dans un endroit propre et seront bouchonnés pour éviter
l'entrée de poussières jusqu'à la mise en place des bouches.

L'entrepreneur pourra raccorder les bouches d'extraction aux collecteurs via des conduits semi-rigides en acier
galvanisé de type isophonique, sans dépasser une longueur de 50cm.

L'ensemble des réseaux devra être particulièrement étanche et conforme au DTU 68.3.

Les réseaux seront équipés de trappes de visite à chaque changement de direction et tous les 7m sur les
longueurs droites.

Calorifuge

Les réseaux des installations simple flux ne seront pas calorifugés.

Organes de réglage et registres

Les antennes principales seront équipées de registre de réglage des débits à commande manuelle.

Clapets coupe-feu

Sans objet

3.4.3 Rejet d'air vicié


Le rejet d'air vicié à l'extérieur sera équipé d'un sifflet grillagé.

3.4.4 Terminaux aérauliques


Le titulaire du présent lot devra la fourniture et la pose de bouches d'extraction d'air vicié:

Vestiaires - Douches :

Les bouches d'extraction d'air vicié seront du type TDA PRESENCE de marque ALDES ou équivalent,
comprenant :
manchette avec joint à lévre,
terminal d'extraction à détection automatique de présence,
raccordement électrique.

Sanitaires :

Les bouches d'extraction d'air vicié seront du type ALIZE de marque OUEST VENTIL ou équivalent, comprenant
:
manchette avec joint à lévre,
corps de la bouche,
Module de régulation,
Grille amovible.

22 Février 2016
B.E.T.
CCTP - lot 12 Chauffage VMC Plomberie Rénovation de la salle de tennis et
des vestiaires de football - Trégunc

Le titulaire du présent lot devra la fourniture seule d'entrées d'air autoréglables. Les entrées d'air seront
remises, pour pose, au titulaire du lot menuiseries extérieures.

Les entrées d'air seront du type ISOLA 2 de marque OUEST VENTIL ou équivalent avec rallonge acoustique type
RA et capuchon de type CE2A. Elles présenteront un Dn,e,w (Ctr) de 39dB pour 45 m3/h et 41 dB pour 30
m3/h

3.4.5 Ventilation basse de la chaufferie


La ventilation basse de la chaufferie se fera au travers une grille de ventilation type BLR - A 40 de dimensions
400 X 200 mm de marque OUEST VENTIL ou équivalent. La grille (y compris le cadre de scellement) est à la
charge du présent lot. La section de passage de la grille ne devra pas être inférieure à 3.23 dm².

Le chauffagsite devra réaliser le percement dans la maçonnerie existante et le scellement du cadre supportant
la grille.

3.4.6 Ventilation haute de la chaufferie


La ventilation haute de la chaufferie se fera au travers une grille de ventilation type BLR - A 40 de dimensions
400 X 200 mm de marque OUEST VENTIL ou équivalent. La grille (y compris le cadre de scellement) est à la
charge du présent lot. La section de passage de la grille ne devra pas être inférieure à 2.50 dm².

Le chauffagsite devra réaliser le percement dans la maçonnerie existante et le scellement du cadre supportant
la grille.

3.5 INSTALLATION DE PLOMBERIE SANITAIRES

3.5.1 Alimentation EF
Origine de l'installation :

Actuellement, l'arrivée d'eau générale du bâtiment est située au niveau de la chaufferie.

Le plombier devra prévoir la distribution dans l'ensemble du bâtiment depuis la chaufferie.

Panoplie d'arrivée d'eau :

En chaufferie, l’arrivée d’eau générale sera équipée :


d’une vanne d’isolement,
d’un compteur EF volumétrique,
d’un filtre à tamis inox,
d’un clapet de non retour du type EA,
d’un manomètre,
d’un détendeur si nécessaire (la pression de distribution doit être inférieure à 3,5 bars),
d’une vanne d’isolement.

Réseaux EF en chaufferie :

Les réseaux d'alimentation EF en local technique seront exécutés en tubes cuivre de marque SANCO ou
équivalent.

Les éléments de fixation et de supportage des canalisations seront de marque MÜPRO ou équivalent.
Les colliers devront comporter une garniture insonorisante.

Le titulaire du présent lot devra respecter les règles de mise en œuvre (DTU 60.5, 65.10, 60.1, 60.11,...)

23 Février 2016
B.E.T.
CCTP - lot 12 Chauffage VMC Plomberie Rénovation de la salle de tennis et
des vestiaires de football - Trégunc

3.5.2 Production d'eau chaude sanitaire


Le plombier devra prévoir en base la repose du préparateur gaz existant type SANIGAZ TURBO de marque
ATLANTIC GUILLOT.

Le plombier devra la fourniture et pose d'un nouveau ballon tampon type .WES-A-W 660 de marque
WEISHAUPT ou équivalent présentant les caractéristiques suivantes :
Capacité : 660 litres
Pertes à l'arrêt : 3 kWh/24h
Débit de pointe : 390 l/10 min
Débit : 1380 l/h

Sur le départ du préparateur ECS, le plombier devra prévoir un compteur d'énergie thermique.

Le plombier devra également prévoir la fourniture et pose d'un mitigeur thermostatique centralisé
de type PREMIX SECURIT de marque DELABIE ou équivalent.

OPTION : Remplacement production ECS gaz + chauffage

En option, l'installation de production de chauffage et d'eau chaude sanitaire sera remplacée par une nouvelle
installation. Cette installation sera composée d'un producteur d'eau chaude gaz à condensation type
HEATMASTER 70 (puissance 70 kW) de marque ACV ou équivalent couplé à un préparateur haut rendement
type HRI (volume 300 litres) de marque ACV ou équivalent afin d'absorber les périodes de pointes.
Ce préparateur permettra également de chauffer les vestiaires sans prévoir de chaudière supplémentaire, la
chaudière décrite précédemment sera donc supprimée.

Les performances de l'installation sont les suivantes :


Puissance utile au régime minimal = 20,5 kW
Puissance utile au régime minimal = 68,0 kW
Rendement à 30% de charge = 109,0%
Rendement en mode ECS (delta T 30°C) = 104,0%
Débit de pointe (delta T 30°C) = 825 litres/10min
Débit de pointe (delta T 30°C) = 2542 litres/60min

Le plombier devra prévoir le chiffrage de la panoplie hydraulique selon le schéma de principe ci-dessus.

24 Février 2016
B.E.T.
CCTP - lot 12 Chauffage VMC Plomberie Rénovation de la salle de tennis et
des vestiaires de football - Trégunc

3.5.3 Bouclage ECS


Lorsque le volume entre le point de mise en distribution et le point de puisage le plus éloigné est supérieur à 3
litres, la température de l'eau doit être supérieure ou égale à 50 °C en tout point du système de distribution, à
l'exception des tubes finaux d'alimentation des points de puisage. Le volume de ces tubes finaux d'alimentation
est le plus faible possible, et dans tous les cas inférieur ou égal à 3 litres.

Le volume d'eau entre le producteur ECS, localisé en chaufferie, et le point de puisage le plus éloigné est
supérieur à 3 litre. Un réseau de bouclage ECS est à prévoir pour maintenir une température d'eau supérieure
ou égale à 50°C.

Un circulateur double, qualité ECS, du type DSB et de marque Salmson ou équivalent, localisé en chaufferie,
assurera le bouclage. L'engagement du circulateur sera assuré par horloge (fournie et posée par le titulaire du
lot Electricité). L'alimentation électrique de la pompe est à la charge plombier depuis l'armoire créée en
chaufferie

Le réseau bouclage devra comporter:


Un clapet de non retour, installé au niveau du retour du bouclage au niveau du producteur ECS,
Des vannes de réglage du débit de type STAD et de marque TA ou équivalent sur chaque piquage et
au retour producteur ECS,
Des vannes d'isolement en amont et en aval du circulateur.

3.5.4 Distribution EF, ECS, EM et Bouclage


Réseaux d'alimentation

Pour les parties apparentes et en faux plafonds, les réseaux d'alimentation EF, ECS et eau mitigée seront
exécutés en tubes cuivres écrouis, garantis 30 ans contre les corrosions consécutives à la présence de matières
carbonées, ils seront de marque SANCO ou équivalent. Les réseaux encastrés en sol seront exécutés en tube
polyéthylène réticulé pré gainé.

Les éléments de fixation et de supportage des canalisations seront de marque MÜPRO ou équivalent. Les
colliers devront comporter une garniture insonorisante. Dans tous les cas, les degrés coupe feu et les
caractéristiques acoustiques des parois traversées devront être préservées.

Pour les parties encastrées dans les parois, la distribution sera réalisée en tube polyéthylène réticulé pré gainé.

Pour éviter les phénomènes de condensation, les canalisations d'eau froide seront calorifugées par un isolant
élastomère flexible d'épaisseur 9 mm de type SH/ARMAFLEX de marque ARMACELL ou équivalent.

Dans le même principe, les canalisations d'eau chaude sanitaire seront calorifugées par un isolant élastomère
flexible de type SH/ARMAFLEX ou équivalent. L'épaisseur d'isolant sera :
de 19 mm minimum pour réseaux de diamètre extérieur inférieur ou égal à 30 mm
de classe d'isolation 3 selon la norme selon la norme NF EN 12828 pour les réseaux de diamètre
supérieur à 30 mm

Le titulaire du présent lot devra respecter les règles de mise en œuvre (DTU 60.5, 65.10, 60.1, 60.11,...)

Le plombier devra prévoir la fourniture et pose de 6 mitigeurs thermostatiques principaux


alimentant chaque bloc de douches. Les mitigeurs seront de type PREMIX SECURIT de marque
DELABIE ou équivalent.

Vannes d'isolement

Les réseaux EF, ECS et EM (eau mitigée) et bouclage devront comporter des vannes d'isolements sur les
différents points suivants de l’installation :
chaque antenne principale et secondaire
chaque sanitaire, vestiaire et autre local desservi
en amont et en aval de la pompe de bouclage

Toutes les vannes d'isolement devront être accessibles. Elles seront de type robinets à boisseau sphérique 1/4
de tour.

25 Février 2016
B.E.T.
CCTP - lot 12 Chauffage VMC Plomberie Rénovation de la salle de tennis et
des vestiaires de football - Trégunc

3.5.5 Evacuations EU/EV


Le titulaire du présent lot aura à sa charge :
Les évacuation EU et EV jusqu'aux attentes en sol
la fourniture et la pose de ventilations primaires.

Réseaux d'évacuation

Les appareils sanitaires seront raccordés par des canalisations en PVC, classé M1, assemblées par raccords
filetés ou collés. Les canalisations d'évacuation apparentes et visibles seront de couleur blanche
teintée dans la masse.

La mise en œuvre des tuyauteries PVC sera réalisée conformément aux DTU 60.32 et 60.33.

Les fixations (percements, scellements) devront être compatibles avec la nature de la paroi.

Les colliers seront isophoniques (interposition de joints souple) et seront installés sans serrage à force pour
permettre un léger glissement. L'espacement maximal à respecter entre colliers devra être conforme aux règles
des DTU.

Les traversées de plancher ou de mur seront constituées d'un passage avec fourreau PVC permettant une
certaine mobilité de la canalisation par rapport au bâtiment. Ce fourreau peut dépasser de quelques
centimètres le nu des parois. Le degré coupe feu des parois traversées devra être préservé.

Les réseaux d'évacuation devront comporter:


des bouchons de dégorgement judicieusement répartis
des manchons de dilatation aux endroits appropriés
des coudes, culottes, tés, embranchements, colliers, réductions

Le raccordement des cuvettes de WC à une chute sera désolidarisé au niveau de la cloison verticale par la pose
d’un matériau résilient d’une épaisseur de 5mm et, dépassant de 10 cm de part et d’autre de la paroi
concernée.

L’ensemble des descentes EU/EV sera isolé par une coquille de laine de roche à forte densité de 30mm
d’épaisseur avec revêtement PVC.

Ventilation primaire

Les collecteurs d'évacuation EU et EV seront prolongés jusqu'en faux plafonds pour déboucher en façade au
niveau de chaque pignon par une canalisation PVC de diamètre égal à la chute.

Le titulaire du présent lot devra prévoir la fourniture et pose des réseaux PVC de ventilation de chute, des
grilles au niveau du débouché dans les pignons ainsi que les percements et rebouchages.

3.5.6 Appareils sanitaires


Le titulaire du présent lot devra la fourniture et la pose d'appareils sanitaires et d'accessoires y compris
toutes sujétions de fixation au sol, murs et cloisons,
le montage des robinetteries ainsi que leurs raccordements EF, ECS,
le percement des faïences et carrelages,
les joints d'étanchéité au pourtour des appareils adossés,
les siphons, les vidages et les raccordements EU, EV des appareils sanitaires.

Les robinetteries sanitaires devront présenter la marque NF - ROBINETTERIE SANITAIRE.


Cette marque certifie la conformité des produits aux règles de certification NF 077 approuvées par AFNOR
Certification. Elle vérifie l'aspect général, la résistance à la corrosion, l'interchangeabilité, la durabilité, etc.

La classe acoustique des robinetteries sanitaires sera la classe I (niveau de pression acoustique Lap < 20
dB(A)).

Les soumissionnaires pourront, si ils le souhaitent, proposer des équipements de marques différentes à celles
définies dans le présent CCTP à conditions que ceux-ci soient :
de qualité et de caractéristiques équivalentes
conformes aux normes françaises et européennes

26 Février 2016
B.E.T.
CCTP - lot 12 Chauffage VMC Plomberie Rénovation de la salle de tennis et
des vestiaires de football - Trégunc

Dans tous les cas, l'entreprise adjudicataire devra prouver, avant le démarrage des travaux, l'équivalence du
matériel proposé au maître d'œuvre.

Le cas échéant, l'entreprise titulaire du présent lot sera amenée à présenter, à la maîtrise d'ouvrage et/ou à la
maîtrise d'œuvre, des échantillons du matériel à installer avant travaux.

WC au sol PMR et accessoires :

Pack WC au sol type PRIMA SH SURELEVE de marque ALLIA ou équivalent comprenant une cuvette
surélevée à sortie horizontale, un réservoir réversible double chasse 3/6L à bouton poussoir chromé,
un abattant standard thermodur
Barre de relevage lisse, coudée à 135°, type NY364.060 gamme Nylon Line série 300, de marque
NORMBAU ou équivalent
Ensemble simple Brosse WC accessible PMR

Localisation :
Sanitaires vestiaires locaux 2 : 1u

1u

Option : WC suspendu PMR et accessoires :

Cuvette suspendue type PRIMA réf 0839230000200 de marque ALLIA ou équivalent


Abattant standard thermodur blanc de marque ALLIA ou équivalent avec charnières inox
Bâti support pour cuvette suspendue type TEMPOFIX de marque DELABIE ou équivalent comprenant
une robinetterie de chasse directe type TEMPOFLUX 2, un kit de prémontage (corps de robinet à
encastrer et bouchons temporaires, kit fixation WC et robinet) et un kit de commande double touche
3l/6l
Barre de relevage lisse, coudée à 135°, type NY364.060 gamme Nylon Line série 300, de marque
NORMBAU ou équivalent
Ensemble simple Brosse WC accessible PMR
Plus value pour les réseaux d'alimentation EF (diamètre plus important)
Coffrage placo autour du bâti par 2 x BA13 hydrofuge

Localisation :
Sanitaires vestiaires locaux 2 : 1u

1u

WC au sol et accessoires :

Pack WC au sol type PRIMA réf 08325300000200 de marque ALLIA ou équivalent comprenant robinet
silencieux, mécanisme double chasse 3l/6l
Abattant standard thermodur blanc de marque ALLIA ou équivalent avec charnières inox
Ensemble simple Brosse WC accessible PMR

Localisation :
Sanitaire vestiaire arbitres : 1u
Sanitaire vestiaire visiteurs 2 : 1u
Sanitaire vestiaire locaux 3 : 1u
Sanitaire vestiaire locaux 1 : 1u
Sanitaires vestiaire visiteurs 1 : 1u

5u

27 Février 2016
B.E.T.
CCTP - lot 12 Chauffage VMC Plomberie Rénovation de la salle de tennis et
des vestiaires de football - Trégunc

Option : WC suspendu et accessoires :

Cuvette suspendue type PRIMA réf 0839030000200 de marque ALLIA ou équivalent


Abattant standard thermodur blanc de marque ALLIA ou équivalent avec charnières inox
Bâti support pour cuvette suspendue type TEMPOFIX de marque DELABIE ou équivalent comprenant
une robinetterie de chasse directe type TEMPOFLUX 2, un kit de prémontage (corps de robinet à
encastrer et bouchons temporaires, kit fixation WC et robinet) et un kit de commande double touche
3l/6l
Ensemble simple Brosse WC accessible PMR
Plus value pour les réseaux d'alimentation EF (diamètre plus important)
Coffrage placo autour du bâti par 2 x BA13 hydrofuge

Localisation :
Sanitaire vestiaire arbitres : 1u
Sanitaire vestiaire visiteurs 2 : 1u
Sanitaire vestiaire locaux 3 : 1u
Sanitaire vestiaire locaux 1 : 1u
Sanitaires vestiaire visiteurs 1 : 1u

5u

Urinoirs et accessoires :

Urinoir type BLAGNAC 2 réf 0035900000010 de marque ALLIA ou équivalent comprenant une grille
368, une manchette avec joint à lèvres, un siphon spécifique (diamètre 50mm)
Robinet temporisé d'urinoir apparent type TEMPOSOFT 2 de marque DELABIE ou équivalent
comprenant temporisation 3sec., déclenchement souple, débit préréglé à 0.15/ l/sec.

Localisation :
Vestiaire locaux 1 : 2u

2u

Séparateur Urinoirs et accessoires :

Séparateur d'urinoirs type PUBLICA réf 06204200 de marque ALLIA ou équivalent

Localisation :
Vestiaire locaux 1 : 1u

1u

Lavabo PMR :

Lavabo céramique autoportant à accessibilité PMR optimisée du type LATITUDE réf 001163 de marque
ALLIA ou équivalent avec trop plein (dimensions 65 x 55cm),
Mitigeur temporisé pour lavabo, fixation renforcée, débit ajustable préréglé à 3L/min, brise jet
antitartre inviolable, temporisation préréglée à 7sec. (réglable de 3 à 10 sec.), type TEMPOMIX 3 avec
volant poussoir en ABS chromé réf 794000 de marque DELABIE ou équivalent.
Bonde en polypropylène
Siphon déporté contre le mur en polypropylène
Cache siphon

Localisation :
Sanitaires vestiaires locaux 2 : 1u

1u

28 Février 2016
B.E.T.
CCTP - lot 12 Chauffage VMC Plomberie Rénovation de la salle de tennis et
des vestiaires de football - Trégunc

Lavabo :

Lavabo céramique autoportant du type BASTIA réf 00110000000 de marque ALLIA ou équivalent avec
trop plein (dimensions 55cm),
Mitigeur temporisé pour lavabo, fixation renforcée, débit ajustable préréglé à 3L/min, brise jet
antitartre inviolable, temporisation préréglée à 7sec. (réglable de 3 à 10 sec.), type TEMPOMIX 3 avec
volant poussoir en ABS chromé réf 794000 de marque DELABIE ou équivalent.
Bonde en polypropylène
Siphon déporté contre le mur en polypropylène
Cache siphon

Localisation :
vestiaire arbitres : 1u
Sanitaire vestiaire visiteurs 2 : 1u
Sanitaire vestiaire locaux 3 : 1u
Sanitaire vestiaire locaux 1 : 1u
Sanitaires vestiaire visiteurs 1 : 1u

5u

Douche PMR et accessoires :

Panneau de douche temporisé type SPORTING 2 de marque DELABIE ou équivalent comprenant


déclenchement souple, temporisation 30sec., débit 6l/min., pomme de douche fixe inviolable à
diffuseur antitartre avec régulateur automatique de débit.
Barre de relèvement droite 600 mm pour douche de chez DELABIE ou équivalent en polyamide haute
résistance (Nylon) avec renfort en acier traité anticorrosion de 2mm d'épaisseur.
Siège de douche grand confort HR de chez DELABIE ou équivalent. Siège grand confort relevable avec
descente freinée, assise pleine déclipsable réalisée en polymère haute résistance, traitement anti UV,
structure en tube inox 304 bactériostatique (garantie 10 ans) finition époxy blanc.

Localisation :
Vestiaire locaux 2 : 1u

1u

Douche et accessoires :

Panneau de douche temporisé type SPORTING 2 de marque DELABIE ou équivalent comprenant


déclenchement souple, temporisation 30sec., débit 6l/min., pomme de douche fixe inviolable à
diffuseur antitartre avec régulateur automatique de débit.
Barre de relèvement droite 600 mm pour douche de chez DELABIE ou équivalent en polyamide haute
résistance (Nylon) avec renfort en acier traité anticorrosion de 2mm d'épaisseur.
Siège de douche grand confort HR de chez DELABIE ou équivalent. Siège grand confort relevable avec
descente freinée, assise pleine déclipsable réalisée en polymère haute résistance, traitement anti UV,
structure en tube inox 304 bactériostatique (garantie 10 ans) finition époxy blanc.

Localisation :
vestiaire arbitres : 2u
Sanitaire vestiaire visiteurs 2 : 6u
Sanitaire vestiaire locaux 3 : 6u
Sanitaire vestiaire locaux 1 : 6u
Sanitaire vestiaire locaux 2 : 5u
Sanitaires vestiaire visiteurs 1 : 6u

31u

29 Février 2016
B.E.T.
CCTP - lot 12 Chauffage VMC Plomberie Rénovation de la salle de tennis et
des vestiaires de football - Trégunc

Miroirs :

Fourniture et pose de miroirs adaptés suivant les dimensions des différents lavabos et selon les
recommandations d'accessiblité PMR.

Localisation :
vestiaire arbitres : 1u
Sanitaire vestiaire visiteurs 2 : 1u
Sanitaire vestiaire locaux 3 : 1u
Sanitaire vestiaire locaux 1 : 1u
Sanitaires vestiaires locaux 2 : 1u
Sanitaires vestiaire visiteurs 1 : 1u

6u

Attentes EF, ECS, EU pour la chaudière :

Attente EF avec vanne d'isolement,


Attente ECS avec vanne d'isolement,
Attente EU.

Localisation :
Chaufferie : 1u

1u

30 Février 2016
B.E.T.
CCTP - lot 12 Chauffage VMC Plomberie Rénovation de la salle de tennis et
des vestiaires de football - Trégunc

3.6 ELECTRICITE - REGULATION

3.6.1 Coffret électrique


Le titulaire du présent lot devra la fourniture et la pose d'une armoire électrique de protection et de régulation
des équipements de plomberie - chauffage, elle sera implantée dans la chaufferie.

Les équipements, localisés dans l'armoire électrique et en aval de cette armoire, sont à la charge à la charge du
présent lot.

Enveloppe

Le présent lot devra la fourniture et pose d'un coffret de distribution métal type XL3 160 réf 0 200 03 de
marque LEGRAND ou équivalent présentant les caractéristiques suivantes :
Coffret 24 modules - 3 rangées
Châssis extractible avec rails DIN et plastrons montés
Flancs latéraux amovibles
Haut et bas amovibles et sécables pour insérer la plaque passe-câbles découpable
Obturateurs
Porte repères adhésif clipsable
Barreau laiton pour conducteurs de protection monté
IP40 - IK08 avec porte
Dimensions : 600 H x 575 L x 147 P
Porte plate métallique avec barillets à clefs type 405

L'entrepreneur devra prévoir 50% de disponibilité dans le tableau afin d'y intégrer par la suite les modules de
régulation et d'obtenir 30% de disponibilité une fois la régulation installée.

Connexions

Le tableau de répartition sera très soigneusement câblée avec cosses serties à la pince ; tous les équipements
seront facilement accessibles. La répartition par peignes d'alimentation type PRODIS ou équivalent sera
recherchée.

Les connexions seront repérées en correspondance avec le schéma et les câbles de l'installation.

A la partie inférieure du tableau, il sera prévu une série de bornes (y compris les bornes de terre suffisantes),
permettant d'effectuer facilement le raccordement entre les connexions intérieures et les lignes générales de
distribution basse tension.

Composition de l'armoire

1 disjoncteur différentiel de calibre approprié pour chaque départ principal type DX3 de marque
LEGRAND ou équivalent (voir tableau des alimentations en page suivante),
1 protection différentielle pour chaque départ
1 protection 10A pour l'alimentation de la régulation

Repérage

L'ensemble des tableaux, coffrets de raccordements, boîtiers, etc ..., sera repéré à l'aide d'étiquettes Dilophane
gravées et fixées par collage.

Le repérage des appareils de commande, disjoncteurs, sectionneurs, boîtes à boutons, sera également prévu
sur les tableaux par des étiquettes identiques à celles citées ci-dessus.

Le repérage des manœuvres particulières, correspondant aux positions d'appareil de commande démuni
d'indication ou n'ayant qu'un repérage d'origine sans correspondance avec leur utilisation, sera explicité à l'aide
d'étiquettes gravées et fixées, à proximité immédiate de ces appareils de commande.

Les câbles seront repérés à chacun de leur extrémité par une bague numérotée, dont les numéros seront
reportés sur les schémas de l'armoire.

Dans les tableaux, boîtes de raccordement, etc ... la documentation (schémas, repérage des différents organes)
sera insérée dans une pochette PVC spécialement prévue à cet effet.

31 Février 2016
B.E.T.
CCTP - lot 12 Chauffage VMC Plomberie Rénovation de la salle de tennis et
des vestiaires de football - Trégunc

Alimentations spécifiques

Les alimentations électriques seront les suivantes :

Type
Lot Désignation Alimentation P abs de Origine Localisation Commentaire
Câble
Armoire Local
CVC Chaudière 400V + N + T - R02V -
CVC chaufferie
Armoire Local
CVC Préparateur ECS 400V + N + T - R02V -
CVC chaufferie
Pompe de Armoire Local
CVC 400V + N + T - R02V -
distribution CVC chaufferie
Armoire Local
CVC Pompe de bouclage 400V + N + T - R02V -
CVC chaufferie

Les puissances définies dans le tableau ci-dessus sont données à titre indicatif, elles seront à confirmer par
l'entreprise titulaire du lot chauffage - ventilation.

Les installations seront réalisées conformément aux règles, normes, DTU en vigueur.

Les commandes d'arrêt, de marche automatique et marche manuelle, permettant la gestion de chaque appareil,
seront installées en façade de l'armoire électrique.

Des témoins lumineux permettront de signaler toutes disjonctions, mises en sécurité et défauts.

3.6.2 Canalisations
Généralités

Les canalisations emprunteront essentiellement les chemins de câbles existants. Le chauffagiste devra prévoir
l'installation de chemins de câbles ou goulottes nécessaire au cheminement des réseaux électriques. La
distribution terminale sera réalisée sous conduits encastrés dans les parois si possible.

Les principes de distribution des cheminements principaux devront êtres réalisés de la manière suivante :
sur chemins de câbles existants
sur chemins de câbles PVC type POLYSIS de marque PLANET WATTOHM ou équivalent à la charge du
présent lot

Les principes de distribution des dérivations secondaires devront êtres réalisés de la manière suivante :
toronnées avec suspentes en vide de faux-plafonds
sous conduits ICTA encastrés dans les doublages

L'entreprise titulaire du présent lot devra à sa charge toutes les sujétions nécessaires à la réalisation du câblage
tels que le cheminement, les fixations, la protection mécanique, les boîtes de dérivations, les percements et
calfeutrements soignés, les saignées,...

Conduits

Les conduits employés, du type ICTA, ICTL et IRL, non-propagateurs de la flamme, seront conformes à la
norme NF EN 50. Le taux de remplissage des conduits ne devra pas excéder 60%.

Chemins de câbles

Les liaisons entre le coffret et les différents appareils seront installées de préférence sur les chemins de
câbles(voir paragraphe 3.3.3.4).

Câbles

La section des conducteurs sera déterminée en fonction des intensités admises suivant la norme NF.C 15.100,
et en fonction des chutes de tension maximum indiquées à l'article "Chutes de tension".

Compte-tenu de leur mode de pose, les câbles retenus seront choisis normalisées du type :
U 1000 RO2V pour toutes les canalisations (Sous fourreaux).

32 Février 2016
B.E.T.
CCTP - lot 12 Chauffage VMC Plomberie Rénovation de la salle de tennis et
des vestiaires de football - Trégunc

L'identification des circuits principaux (liaisons d'énergie) sera conforme aux normes en vigueur :
"Bleu" pour le neutre
"Vert/Jaune" pour la terre
Toutes couleurs pour les phases, sauf Bleu, Gris, Vert, Jaune ou double couleur

Tous les câbles et alimentations terminales comporteront un conducteur de protection (PC / Lumière / Forces
diverses) de section identique à celle des conducteurs actifs même s'il s'agit de départs vers des appareils de
classe 2.

3.6.3 Régulation
La régulation principale sera réalisée par le biais d'une sonde extérieure une sonde d'ambiance disposée
judicieusement.

La régulation locale sera réalisée par des robinets thermostatiques, RAE 5054 de chez DANFOSS, installés sur
les radiateurs.

Un réduit sera prévu afin d'abaisser la température des locaux pendant la période d'inoccuption.

Afin de gérer les relances de température, un bouton poussoir sera installé à l'entrée du vestiaire arbitres afin
de passer en mode confort pour une durée de 2 heures par exemple. Après cette période, le régulateur se
remet tout seul en mode automatique.

33 Février 2016
B.E.T.
CCTP - lot 12 Chauffage VMC Plomberie Rénovation de la salle de tennis et
des vestiaires de football - Trégunc

4. VERIFICATION ET ESSAIS
Une période d’une semaine (incorporée au planning contractuel d’avancement des travaux) sera prévue afin de
parfaire les installations et d'effectuer les réglages, tests, et essais avant la réception de chantier. L'entreprise
titulaire du marché inclut dans son offre les frais correspondants à cette phase de travaux.

4.1 CONDITIONS DES ESSAIS


Les conditions des essais applicables à l'installation à réaliser sont celles définies au Cahier des Charges
Administratives Générales applicables aux marchés publics des lots techniques, aux documents COPREC N°1 de
1998, aux D.T.U., aux règles de l'art et aux essais spécifiques exigés par les pièces écrites.

Des fiches détaillées seront établies par l'entreprise en se référant au modèle de document technique COPREC
N° 2 et communiquées au bureau d'études ainsi qu'au bureau de contrôle.

La visite du maître d’œuvre en vue de la réception ne s’effectuera qu’après remise par l’entreprise des fiches
d’autocontrôle et de résultats d’essais cités précédemment.

4.2 RECEPTION DES TRAVAUX


Lors de la visite effectuée par la Maîtrise d'œuvre en vue de la réception, les vérifications porteront
particulièrement sur :
la conformité au Cahier des Charges et aux plans d'exécution,
le contrôle de la qualité du matériel installé,
le contrôle des sections des tuyauteries et des fixations des canalisations,
l'étanchéité des réseaux hydrauliques,
le fonctionnement des installations et de leur sécurité (coffrets de coupure gaz,...,
les niveaux sonores engendrés par les installations,
la vérification du réglage de fonctionnement de tous les appareils, y compris la régulation
le contrôle des performances,
la mesure de la température de l'eau des réseaux de chauffage et d'eau de chaude sanitaire,
l'analyse de combustion de la chaudière à fournir par le chauffagiste,
les relevés des débits de ventilation.

La liste des essais citée précédemment n'est donnée qu'à titre indicative et n'est pas limitative.

L’entrepreneur mettra à la disposition du maître d’œuvre tout le matériel nécessaire aux


vérifications tels que les appareils de mesure ainsi que le personnel qualifié pour les diverses
manutentions et manipulations.

A l'issue de cette réception ou pré réception, tout défaut ou anomalie constaté devra immédiatement être
réparé par l'entrepreneur.

La réception sera prononcée par le Maître d'Ouvrage à l'achèvement complet des travaux, dans la mesure où
aucune réserve n'aura été apportée sur la qualité et la conformité de ceux-ci, sur les essais cités
précédemment, ainsi que sur la présentation des attestations de conformité établies par l'organisme de contrôle
désigné.
La fourniture des plans et schémas de D.O.E., en 3 exemplaires et au format informatique (Autocad dwg) et
conformes à l'exécution, fera partie intégrante des conditions de réception.

34 Février 2016
B.E.T.

Vous aimerez peut-être aussi