Vous êtes sur la page 1sur 6

Université Abdelmalek Essaadi Année Universitaire : 2019/2020

Faculté des sciences Filière : SMC-S4


Département de chimie Module : Thermodynamique chimique
Tétouan
T.D. SERIE N°2
Exercice 1 :

Un flacon d’une solution aqueuse de l’acide orthophosphorique (H3PO4) porte les indications suivantes :
98 g.mol-1 , P = 4% , d= 1,02
1- Calculer la molarité et la molalité de cette solution.

2- Trouver les nombres de mole 𝑛H3PO4 et 𝑛solvant dans un litre de cette solution.
3- Déterminer les fractions molaires x1 et x2 dans cette solution.
Exercice 2 :

Le volume (V) en ml d’après l’expérience d’une solution de m moles d’acide acétique (CH3COOH) dans
1000g d’eau est donné à 25°C par l’expression suivant V = A + Bm + Cm2, la valeur de m est comprise
entre 0,16 et 2,25.
̅1 et V
1- Donner l’expression de V ̅2 les volumes molaires partiels du soluté et du solvant en fonction de m.

2- Pour une solution aqueuse contenant 2 moles d’acide acétique par litre, quelle est la valeur de m.
Données : A= 1002,935 ; B= 51,832 ; C= 0,1394
Exercice 3 :

Pour préparer un mélange binaire constitué de A1 (Méthanol) et de A2 (Iodure de potassium) on ajoute une
quantité de KI à 1000g de CH3OH à T=298K et à P=1atm.
Le volume molaire apparent de KI dans ce mélange obéit à la relation empirique suivante :
𝜑2 (ml.mol-1) = 21,45 + 11,5 √𝑚 (m : molalité de la solution)
1- Donner la définition d’une grandeur molaire apparente et expliquer brièvement sa signification.
2- Exprimer en fonction de m le volume d’une solution constituée de m moles de KI et 1000g de CH3OH.
̅1 , V
3- Calculer V, 𝜑2 , V ̅2 pour une solution constituée de 133g de KI et 1000g de CH3OH.

4- On considère une solution infiniment diluée de KI dans CH3OH, exprimer m en fonction de x2 (fraction
molaire de KI) et en déduire l’expression de V en fonction de x2.
Données : M(KI)= 166g.mol-1 ; M(CH3OH) = 32 g.mol-1 ; ρ(CH3OH) 786,5 g.L-1
Exercice 4 :

Considérant un système homogène formé de plusieurs constituants, à T et P données le nombre de mole de


chaque constituant peut varier.
1- Donner l’expression générale du potentiel chimique d’un constituant Ai.
2- Pour un système formé d’une mole d’un gaz parfait pur, donner et démontrer l’expression du potentiel
chimique du constituant.
3- Si le système est un mélange des gaz parfaits, exprimer le potentiel chimique d’un constituant Ai en
fonction de T, P, xi.
Université Abdelmalek Essaadi Année Universitaire : 2019/2020
Faculté des sciences Filière : SMC-S4
Département de chimie Module : Thermodynamique chimique
Tétouan
CORRECTION
T.D. SERIE N°2
Exercice 1 :

1. Calculer la molarité et la molalité de cette solution ?

La molarité correspond à la quantité de soluté contenue dans un litre de solution

n
𝑪= (mol.𝒍-1)
 𝒅𝒆 𝒔𝒐𝒍𝒖𝒕𝒊𝒐𝒏

𝑚H3PO4
𝑛H3PO4 𝑀H3PO4 𝑚H3PO4
Donc pour cette solution : C = = =
𝑉𝑠𝑜𝑙𝑢𝑡𝑖𝑜𝑛 𝑉𝑠𝑜𝑙𝑢𝑡𝑖𝑜𝑛 𝑉𝑠𝑜𝑙𝑢𝑡𝑖𝑜𝑛 𝑀H3PO4

𝑚(H3PO4)
P= x 100 ==> 𝑚(H3PO4) = 0,04 𝑚𝑠𝑜𝑙𝑢𝑡𝑖𝑜𝑛
𝑚𝑠𝑜𝑙𝑢𝑡𝑖𝑜𝑛

𝑚𝑠𝑜𝑙𝑢𝑡𝑖𝑜𝑛
𝜌solution 𝑉𝑠𝑜𝑙𝑢𝑡𝑖𝑜𝑛
d= = ==> 𝑚𝑠𝑜𝑙𝑢𝑡𝑖𝑜𝑛 = 1000. 𝑑 . 𝑉𝑠𝑜𝑙𝑢𝑡𝑖𝑜𝑛
𝜌𝑒𝑎𝑢 1000

(𝜌𝑒𝑎𝑢 = 1𝑔. 𝑐𝑚−3 = 1𝑔. 𝑚𝑙 −1 = 1000 𝑔. 𝑙 −1 )

0,04 𝑚𝑠𝑜𝑙𝑢𝑡𝑖𝑜𝑛 0,04 .1000.𝑑 .𝑉𝑠𝑜𝑙𝑢𝑡𝑖𝑜𝑛 0,04 .1000 . 1,02


Alors : C = = = = 0,416 mol.l-1
𝑉𝑠𝑜𝑙𝑢𝑡𝑖𝑜𝑛 𝑀H3PO4 𝑉𝑠𝑜𝑙𝑢𝑡𝑖𝑜𝑛 𝑀H3PO4 98

𝑔 .𝑙 −1
(𝑔.𝑚𝑜𝑙−1 = 𝑚𝑜𝑙. 𝑙 −1 )

La molalité (b ou m ) correspond à la quantité de soluté contenue dans 1000g de solvant.

n
𝒃= (mol.𝒌𝒈-1)
kg 𝒅𝒆 𝒔𝒐𝒍𝒗𝒂𝒏𝒕

𝑚H3PO4
𝑛H3PO4 𝑀H3PO4 𝑚H3PO4
Alors : b = = =
𝑚𝑠𝑜𝑙𝑣𝑎𝑛𝑡 𝑚𝑠𝑜𝑙𝑣𝑎𝑛𝑡 𝑚𝑠𝑜𝑙𝑣𝑎𝑛𝑡 𝑀H3PO4

Avec 𝑚𝑠𝑜𝑙𝑢𝑡𝑖𝑜𝑛 = 𝑚𝑠𝑜𝑙𝑢𝑡é + 𝑚𝑠𝑜𝑙𝑣𝑎𝑛𝑡 ==> 𝑚𝑠𝑜𝑙𝑣𝑎𝑛𝑡 = 𝑚𝑠𝑜𝑙𝑢𝑡𝑖𝑜𝑛 + 𝑚𝑠𝑜𝑙𝑢𝑡é

Et 𝑚𝑠𝑜𝑙𝑢𝑡𝑖𝑜𝑛 = 1000. 𝑑 . 𝑉𝑠𝑜𝑙𝑢𝑡𝑖𝑜𝑛

0,04 𝑚𝑠𝑜𝑙𝑢𝑡𝑖𝑜𝑛 0,04 . 1000.𝑑 .𝑉𝑠𝑜𝑙𝑢𝑡𝑖𝑜𝑛


Alors : b = =
𝑀CH3PO4 ( 𝑚𝑠𝑜𝑙𝑢𝑡𝑖𝑜𝑛 − 𝑚𝑠𝑜𝑙𝑢𝑡é ) 𝑀CH3PO4 ( 1000.𝑑 .𝑉𝑠𝑜𝑙𝑢𝑡𝑖𝑜𝑛 − 0,04 . 1000.𝑑 .𝑉𝑠𝑜𝑙𝑢𝑡𝑖𝑜𝑛 )
0,04 0,04
= = = 4,25 . 10-4 mol.g-1 = 4,25 . 10-1 mol.kg-1
98 ( 1 − 0,04 ) 98 ( 1 − 0,04 )
2. Trouver les nombre de moles 𝒏𝐇𝟑𝐏𝐎𝟒 et 𝒏𝐬𝐨𝐥𝐯𝐚𝐧𝐭 dans un litre de cette solution
𝒏
 𝑛(H3PO4) Pour 𝑉𝑠𝑜𝑙𝑢𝑡𝑖𝑜𝑛 =1 : On a 𝐶 = 1 𝑑𝑒𝐇𝟑𝐏𝐎𝟒
𝑠𝑜𝑙𝑢𝑡𝑖𝑜𝑛

==> 𝑛H3PO4 = C2 = 0,416 mol


𝑚𝑠𝑜𝑙𝑢𝑣𝑎𝑛𝑡
 𝒏𝐬𝐨𝐥𝐯𝐚𝐧𝐭 Pour 𝑉𝑠𝑜𝑙𝑢𝑡𝑖𝑜𝑛 =1 : On a 𝑛𝑠𝑜𝑙𝑢𝑣𝑎𝑛𝑡 =
𝑀𝑠𝑜𝑙𝑢𝑣𝑎𝑛𝑡

𝑚𝑠𝑜𝑙𝑢𝑡𝑖𝑜𝑛 = 𝑚𝑠𝑜𝑙𝑢𝑡é + 𝑚𝑠𝑜𝑙𝑢𝑣𝑎𝑛𝑡 ==> 𝑚𝑠𝑜𝑙𝑢𝑣𝑎𝑛𝑡 = 𝑚𝑠𝑜𝑙𝑢𝑡𝑖𝑜𝑛 − 𝑚𝑠𝑜𝑙𝑢𝑡é

msolution = 1000. 𝑑 . 𝑉𝑠𝑜𝑙𝑢𝑡𝑖𝑜𝑛 ==> msolution = 1000. 𝑑 (𝑉𝑠𝑜𝑙𝑢𝑡𝑖𝑜𝑛 1𝑙)

𝑚𝑠𝑜𝑙𝑢𝑡é = 𝑛𝑠𝑜𝑙𝑢𝑡é . 𝑀𝑠𝑜𝑙𝑢𝑡é = C . 𝑀𝑠𝑜𝑙𝑢𝑡é

1000.𝑑 − C . 𝑀𝑠𝑜𝑙𝑢𝑡é 1000 . 1,02 − 0,416 . 98


Donc 𝑛𝑠𝑜𝑙𝑢𝑣𝑎𝑛𝑡 = = = 54,4 mol
𝑀𝑠𝑜𝑙𝑢𝑣𝑎𝑛𝑡 18

3. Déterminer les fractions molaires x1 et x2 dans cette solution


nj
Par définition la fraction molaire de Aj xj =
∑ ni
𝑛𝑠𝑜𝑙𝑢𝑡é 𝑛𝑠𝑜𝑙𝑣𝑎𝑛𝑡
==> 𝑥𝑠𝑜𝑙𝑢𝑡é = et 𝑥𝑠𝑜𝑙𝑣𝑎𝑛𝑡 =
𝑛𝑠𝑜𝑙𝑢𝑡é + 𝑛𝑠𝑜𝑙𝑣𝑎𝑛𝑡 𝑛𝑠𝑜𝑙𝑢𝑡é + 𝑛𝑠𝑜𝑙𝑣𝑎𝑛𝑡

Pour un volume de 1L de cette solution :

𝑛H3PO4 = 0,416 mol et 𝑛𝑠𝑜𝑙𝑢𝑣𝑎𝑛𝑡 = 54,4 mol


0,416 54,4
𝑥𝑠𝑜𝑙𝑢𝑡é = = 0,0076 et 𝑥𝑠𝑜𝑙𝑣𝑎𝑛𝑡 = =0,9924
0,416 + 54,4 0,416 + 54,4

Exercice 2 :

̅𝟏 et 𝐕
1. Donner l’expression de 𝐕 ̅𝟐 les volumes molaires partiels du soluté et du solvant en
fonction de m.

Prenant n1 et n2 les nombre de moles de l’eau (solvant) et de l’acide acétique (soluté) pour cette solution
contenant m moles de CH3COOH dans 1000g de l’eau

1000
𝑛1 = et 𝑛2 = m
18

Le volume V de cette solution est donné par la formule suivant : V = A + Bm + Cm2

V
̅1 + 𝑛2 V
V = 𝑛1 V ̅2 = 𝑛1 V
̅1 + m V
̅2 avec 𝑉̅ 2 = ( ) P,T, n1
𝑛2

V
D’où : 𝑉̅ 2 = ( ) P,T, n1 = B + 2 Cm = 51,832 + 0,2788 m
𝑚
̅1: on a V = 𝑛1 V
Pour V ̅1 + 𝑛2 V ̅1 = A + Bm + Cm2 − 𝑚( B + 2 Cm) = A + Bm + Cm2 − B 𝑚− 2 C m2
̅2 ==> V
𝑛1 𝑛1

18
̅1 =
Alors V (A – C m2 ) ==> 𝐕̅𝟏 = 18,053 – 0,00251 m2
1000

2. Pour une solution aqueuse contenant 2 moles d’acide acétique par litre, quelle est la valeur de m.

Soit 𝑛′1 𝑒𝑡 𝑛′2 le nombre de moles d’eau et d’acide acétique qu’il y a dans 1000ml de solution

Avec 𝑛′ 2 = 𝐶 = 2

𝑛′1 𝑒𝑡 𝑛′2 Sont nécessairement proportionnels aux valeurs de 𝑛1 𝑒𝑡 𝑛2 (ou m) relatives à 1000g d’eau.

1000 2
Alors : 𝑛′1 = 𝑘 𝑛1 = k et 𝑛′2 = 𝑘 𝑛2 = k m = 2 ==> k =
18 𝑚

2 1000
Et donc 𝑛′1 =
𝑚 18

2 1000 18 2
D’après la relation : ̅1 + 𝑛′2 V
V = 𝑛′1 V ̅2 ==> 1000 = . ˟ (𝐴 – 𝐶 𝑚 ) + 2(B + 2Cm)
𝑚 18 1000

 𝐶 𝑚2 − (500 − B)m + A= 0 (équation du second degré)


Dont une seule racine convient : m = 2,24

Exercice 3 :

1- Donner la définition d’une grandeur molaire apparente et expliquer brièvement sa signification.

Pour une solution infiniment diluée, on peut considérer que l’ajout d’un soluté (2) à un solvant (1) largement
majoritaire ((nombre de moles de (1) = n1= Cte) n’induit une modification que de la grandeur molaire du
soluté, cette variation appelée grandeur molaire apparente du soluté notée 𝝓2, alors ces grandeurs
molaires sont associées aux solutés et ce sont très sensibles à toute variation de composition.

L’expression du grandeur d’état extensive devient : = 𝒏1𝒁*1 + 𝒏2𝝓2

 Pour Z= V : V = 𝒏1V*1 + 𝒏2𝝓2

2- Exprimer en fonction de m le volume d’une solution constituée de m moles de KI et 1000g de


CH3OH.

 Considérant un nombre de mole de soluté (KI) 𝒏1 dissous dans un 1 Kg = 1000 g du solvant


𝑚1 1000
(CH3OH) de nombre de mole 𝒏2 : V = 𝒏1V*1 + 𝒏2𝝓2 = V*1 + m𝝓2 = V*1 + m𝝓2
𝑀1 𝑀1
𝑊 𝑛2
𝒏1= 𝑀1 , Pour W1 = 1Kg du solvant la molalité m = = 𝑛2 (W=masse)
1 𝑤1
𝑚1 1000
V = 𝒏1V*1 + 𝒏2𝝓2 = V*1 + m𝝓2 = V*1 + m𝝓2
𝑀1 𝑀1
𝑚1 𝑊 𝑉1 𝑀1 𝑀1
On a : 𝜌1 = 𝒏1= 𝑀1 = ==> 𝜌1 = ==> V1∗ =
𝑉1 1 V∗1 V∗1 𝜌1

Et 2 (ml.mol-1) = 21,45 + 11,5 √𝑚

1000 𝑀1 1000
 V= . + m(21,45 + 11,5 √𝑚) = + m(21,45 + 11,5 √𝑚)
𝑀1 𝜌1 𝜌1

1000 3 3
V= −3
+ 21,45 m + 11,5 𝑚2 = 1271,46 + 21,45 m + 11,5 𝑚2
786,5 . 10

̅𝟏 , 𝐕
3- Calculer V, 𝝋𝟐 , 𝐕 ̅𝟐 pour une solution constituée de 133g de KI et 1000g de CH3OH.

► calculant 𝝓2 : 𝝓2 (ml.mol-1) = 21,45 + 11,5 √𝑚

𝑊2 1,33
n(KI) = 𝒏2 = = = 0,8 mol
𝑀2 166

𝑛2 0,8
Pour 1Kg du solvant (CH3OH) : m = = = 0,8 mol.Kg-1
𝑤1 1

𝝓2 = 21,45 + 11,5 √0,8 = 31,74 ml.mol-1

► calculant V :
3
d’après l’expression de V : V = 1271,46 + [21,45 x (0,8)] + [11,5 x (0,8)2 ] =1296,8 ml

̅ 2 = ( V ) P,T, n1 = ( V ) P,T, n1 = 21,45 + 3 . 11,5 . (0,8)2 = 36,88 ml.mol-1


1
̅𝟐 : 𝑉
► calculant 𝐕
𝑛2 𝑚 2

̅𝟏 :
► calculant 𝐕 ̅1 + 𝑛2 V
V = 𝑛1 V ̅2

̅2) = 32 [1296,8 - (0,8 . 36,88) ] = 40,55 ml.mol-1


̅1 = 1 ( V - 𝑛2 V
==> V 𝑛1 1000

4- On considère une solution infiniment diluée de KI dans CH3OH, exprimer m en fonction de x2 (fraction
molaire de KI) et en déduire l’expression de V en fonction de x2.

nj
► m = f(𝑥2 ) : La fraction molaire de Aj xj = ∑
ni

𝑛2
==> 𝑥2 = 𝑛1 >> 𝑛2 (solution infiniment diluée)
𝑛1 + 𝑛2

𝑛2 𝑚 𝑚 1000 . 𝑥2
Alors 𝑥2 = = 𝑊1 ≈ 1000 ==> 𝑚=
𝑛1 32
𝑀1 32

1000 . 𝑥2 1000 . 𝑥2 3
► V = f(𝑥2 ) : V = 1271,46 + 21,45 ( ) + 11,5 ( )2
32 32

3
V = 1271,46 + 670,3 𝑥2 + 2009 𝑥2 2
Exercice 4 :

1- Donner l’expression générale du potentiel chimique d’un constituant Ai.

 Définition du potentiel chimique 𝝁𝒊 en utilisant la dérivée partielle de G ∶ 𝝁𝒊 = (G/ni) P,T, nj

2- Pour un système formé d’une mole d’un gaz parfait pur, donner et démontrer l’expression du
potentiel chimique du constituant.
 Pour σ = un gaz parfait et pour 1 mole : V* = RT/P et dG* = dµ* = V*dP – S*dT
µ2 𝑃
 A T = Cte : dG* = dµ* = V*dP ∫µ1 𝑑µ* = ∫𝑃0 𝑅𝑇/P dP

D’où : µ*(T, P) = µ*(T,P0) + RT ln P/P0

Si : P0 = 1bar : µ*(T,P0) = µ0 (T ) (µ0 (T ) : potentiel chimique standard du GP)

Et donc µ*(T,P) = µ0 (T ) + RT Ln P

3- Si le système est un mélange des gaz parfaits, exprimer le potentiel chimique d’un constituant Ai en
fonction de T, P, xi.

 Pour les GP : PV= ∑ ni RT , Vi = ni Vi* , PiV= ni RT , Pi = xi P , PVi = ni RT , V = ∑ ni Vi*

Avec Pi = pression partielle du gaz Ai et Vi = Volume molaire du gaz Ai

 Soit Pi la pression partielle du constituant Ai dans le mélange gazeux sous P et T

 D’après question (2) l’expression de µi de Ai dans le mélange s’écrit:

µi (T, P) = µ°i (T) + RT LnPi ==> µi (T, P) = µ°i (T) + RT Ln P + RT Ln xi

Vous aimerez peut-être aussi