Vous êtes sur la page 1sur 18

1 er R a d j e b 1 4 3 2 - J e u d i 2 J u i n 2 0 1 1 - N ° 1 4 2 1 8 - N o u v e l l e s é r i e - w w w . e l m o u d j a h i d .

c o m - I S S N 1 1 1 1 - 0 2 8 7 ALGÉRIE - ETATS-UNIS
Le Président Bouteflika
reçoit le Haut commandant
des forces américaines
pour l'Afrique
L A R E V O L U T I O N PA R L E P E U P L E E T P O U R L E P E U P L E
LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE, M. ABDELAZIZ
BOUTEFLIKA, INAUGURE OFFICIELLEMENT
LA 44e ÉDITION DE LA FIA

Ph. T. Rouabah
PARTICIPATION Le Président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika,

À LA HAUTEUR
a reçu, hier à Alger, le général Carter Ham, Haut
commandant des forces américaines pour l'Afrique
(AFRICOM), commandement basé à Stuttgart,
en République fédérale d'Allemagne.
 LE COMMANDANT DU COMMANDEMENT
DES ETATS-UNIS POUR L'AFRIQUE (Africom)

DE L’ÉVÉNEMENT “Il n'y a pas de mercenaires


algériens en Libye” Page 32
ECONOMISTES ET PROFESSIONNELS,
INVITÉS DU FORUM D’EL MOUDJAHID

Ph. Louisa
L’utilisation
de l’intelligence humaine
CLÉ DE LA RÉUSSITE Page 7

EQUIPE OLYMPIQUE
ALGÉRIE - ZAMBIE DEMAIN À 19 H
TOUT
Ph. Nacéra

MISER
SUR
Le Président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika,
a inauguré, hier après-midi, au Palais des expositions,
Outre le Premier ministre, Ahmed Ouyahia, des membres
du gouvernement, de hauts responsables et les
LE MATCH
Pins maritimes, à Alger, la 44e édition de la Foire
internationale d'Alger (FIA 2011).
représentants du corps diplomatique accrédité à Alger
étaient présents à la cérémonie d'ouverture.
ALLER
Pages 16-17
Page 3

LE MINISTRE DE L’INTÉRIEUR
RÉUNIT LES WALIS 11e JOURNÉELESDESRÉFORMES
CONSULTATIONS SUR
POLITIQUES
ORGANISATIONS ESTUDIANTINES :
Une feuille Appel au renforcement
du rôle politique de la jeunesse
de route DJAHID YOUNSI, ANCIEN CANDIDAT
pour réussir les À LA PRÉSIDENTIELLE
“Transformer les consultations
réformes politiques en un dialogue national”
et économiques
Ph. : Nesrine

ILS SERONT REÇUS AUJOURD’HUI


Pages 4-5 Page 6 Le SG du RND et les notables de l’Ahaggar
Publicité

Quotidien national d’information — 20, rue de la Liberté - Alger — Tél. : (021) 73.70.81 — Fax : (021) 73.90.43 — 52e Année — Algérie : 10,00 DA - France : 1 €
2 EL MOUDJAHID

Météo Ce matin, à 9 h 30, au Palais des


à 9 h 30, Expositions, Pins Maritimes
Ce matin de la nation
n s eil stand S
au Co s
s orale L’inauguration du 3e édition
Question istres du Salon de l’exportation
à 6 m in
21° à Alger, nce plénière acre sa séa ales aux
algérienne
la nation cons or
Le Conseil de 9 h 30 aux questions tution, les Le ministre du Commerce, M. Mustapha Benbada,
à sti
d’aujourd’huion le communiqué de l’inansports, de
37° à Djanet ministres, sel
s Ressources
en ea u, Tr
rural, de la
présidera ce matin, à 9 h 30, au
Palais des Expositions, Pins
REGIONS NORD : Sahara oriental avec ministres de et du Développement rbanisme pour- Maritime au stand S, l’ouver-
Temps nuageux avec quelques pluies orageuses l’Agriculture nale et de l’Habitat et l’U es préoccupa- ture de la troisième édition du
quelques pluies orageuses locales en cours de jour- Solidarité natioà cette occasion aux divers Salon de l’exportation algé-
sur le littoral, puis deve- née. ront répondre res du Conseil. rienne qui est organisé par
nant plus fréquentes vers Les vents seront de sec- tions des memb l’Agence nationale pour la
les régions intérieures et teur est-nord-est modérés promotion et du commerce
les Hauts Plateaux centre à parfois assez forts (30/50 extérieur.
et est à partir de l'après- km/h) avec quelques soulè- Les 4, 5, et 6 juin,
midi et soirée. Les vents vements de sable sur le
seront de secteur est à Sahara central et la à 9 h à l’hôtel Mazafran Aujourd’hui
nord-est modérés (20/40 Saoura. Ailleurs, ciel par- de Zéralda
km/h) avec localement tiellement voilé. e Amar Ghoul aux usines de
rafales sous orages. La Les températures 4 session ordinaire fabrication
mer sera agitée. (maximales-minimales) du comité central des entreprises
prévues aujourd’hui
REGIONS SUD : seront comme suit : du FLN SAPTA –ENGOA -EVSM
Des passages nuageux Alger (21°-14°),
sur les Oasis et nord Annaba (22°-14°), Bechar La 4e session ordinaire du comité cen-
tral du FLN se déroulera sous la présiden- Dans le cadre de l’appli-
Sahara avec quelques (33°-20°), Biskra (27°-18°), cation des orientations du
pluies orageuses s'accen- Constantine (21°-11°), ce de M. Abdelaziz Belkhadem secrétaire général du parti les 4, 5
et 6 juin, à partir de 9 h à l’hôtel Mazafran de Zéralda. Président de la République et
tuant en cours de nuit, Djanet (37°-23°), Djelfa vient le soutien et l’encoura-
notamment sur l'axe (22°-10°), Ghardaïa (30°- gement de l’outil de produc-
Nâama, El Bayadh, Delfa 21°), Oran (23°-16°), Sétif tion national, le ministre des
et Laghouat. (18°-9°), Tamanrasset RND Travaux publics, le Dr Amar
Temps voilé à nuageux (37°-23°), Tlemcen (26°- Ghoul effectuera aujourd’hui,
sur le Hoggar/Tassili et le 14°). Ahmed Ouyahia une visite de travail aux
présidera vendredi, usines de fabrication des
entreprises suivantes :
Comité exécutif une réunion SAPTA-ENGOA-EVSM.

de la FIFA du Bureau national


Aujourd’hui, à 8 h 30,
Raouraoua installé Dans le cadre de ses rencontres pério- à l’hôtel El Riad, Sidi Fredj
diques, le Bureau national du RND tiendra,
dans vendredi matin une réunion de son bureau Journée d’étude
ses fonctions politique sous la présidence de son secré-
sur le développement
taire général, Ahmed Ouyahia. Au pro-
par Blatter gramme de cette réunion figurent l’examen des questions de l’ac- des industries nationales
tualité nationale et d’autres sujets d’ordre organique.
Le président de la Fédération Le ministre de
algérienne de football (FAF), l’Industrie, de la Petite et
M. Mohamed Raouraoua, a été Le 4 juin, à 9 h 30 à la salle omnisports moyenne entreprise et de la
officiellement installé dans ses Bougirat, Mostaganem Promotion de l’investisse-
fonctions au comité exécutif de la Fédération inter-
nationale de football (FIFA), lors du 61e congrès de l'instance Conférence des cadres de wilaya ment M. Mohamed
Benmeradi ouvrira, aujour-
mondiale du football, hier, à Zurich.
M. Raouraoua a reçu des mains du patron de la FIFA, fraî-
de Mostaganem d’hui, à 8 h 30, à l’hôtel El
Riad, Sidi Fredj, Alger, les
chement réélu pour un quatrième et dernier mandat, un "pin's" Le RND organise le 4 juin, à 9 h 30, à la salle omnisports travaux de la journée d’étude
de la FIFA et sa carte de visite en tant que nouveau membre Bougirat, wilaya de Mostaganem, une conférence des cadres de la sur le développement des
du comité exécutif du gouvernement du football. "Je vous wilaya sur le thème suivant : industries nationales au
souhaite la bienvenue au comité exécutif de la FIFA", a lancé - Le développement et l’élu quinquennal 2010-2014, la jeunes- développement des exporta-
Blatter en direction du président de la FAF. Dans une brève se et la femme et la participation du RND dans la sensibilisation tions hors hydrocarbures de
déclaration, M. Raouraoua a, à son tour, félicité M. Blatter et la mobilisation autour des réformes politiques. notre pays.
pour sa réélection à la tête de la FIFA avant de déclarer que :
"C'est un challenge intéressant d'être au comité exécutif de
cette instance pour promouvoir le football à l'échelle interna- Dimanche, 5 juin, à 9h à l’INFP
tionale ". Le premier responsable de l'instance fédérale avait Dimanche 5 juin à 19 h d’El Biar
largement élu le 23 février dernier à Khartoum au comité à l’hôtel Hilton d’Alger
exécutif de la Fifa en obtenant 39 voix, avant de participer, à El Hadi Khaldi préside
titre exceptionnel, à la réunion du comité exécutif de la Premier forum de la coopération la réunion de la commission
Fédération internationale de football (FIFA) les 2 et 3 mars
2011.
et des partenariats nationale
DP World El Djazair organise dimanche 5 juin à l’hô- Le ministre de la Formation
tel Hilton d’Alger à partir de 19 h le premier Forum de la
Journées d’étude coopération et des partenariats, de nombreuses institu-
et de l’Enseignement profes-
sionnel, M. El Hadi Khaldi,
sur « la justice des mineurs » tions publiques tels le ministère des Transports, les présidera le 5 juin à 9 h à
douanes, la police sont conviées à cette rencontre au côté l’Institut national de la forma-
Le ministère de la justice organise trois journées des représentations diplomatiques de plusieurs pays tion et de l’enseignement pro-
d’étude régionales (Est-Ouest-Centre) sur la «Justice des arabes et d’entreprises privées. Au cours de cette soirée fessionnel d’El Biar, la réunion
mineurs» durant le mois en cours. qui vise à rapprocher l’opérateur portuaire de ses parte- de la commission nationale
La première rencontre se tiendra aujourd’hui à 8 h chargée de la préparation de la
30, à l’hôtel Mazafron, alors les rencontres de wilayas de naires publics, des distinctions seront remises aux parte-
naires de DP World El Djazair. troisième conférence nationale
l’Est sont prévues pour le 9 juin à Annaba et celle des des jeunes stagiaires dans le
wilayas de l’Ouest auront lieu le 16 juin à Oran. secteur de la formation et de
droits
Défense des t
l’enseignement professionnel qui sera organisé les 20,
21 et 22 juin à la salle omnisports de la wilaya de Sétif,
de l’enfan sous le haut patronage du Président de la République.
Nedjma : le 30 33
souhaite Numéro vert ilayas
dans 15 w 9e anniversaire de la mort
bonne désormais de Mohamed Cherif Messaâdia
chance rt 30 33 est
Le numéro ve d’Alger, Blida, Bouira, Cérémonie de
rti r
aux Verts accessi ble à pa ba, Ouargla,
Tipasa, Anna edéa, Aïn recueillement au cimetière
Boumerdès, ouzou, M
A la veille du match décisif face à la sélection marocaine Oran, Tizi-
, Bé ch ar, Adrar, Bordj
Bou d’El Alia, demain, à 9 h 30
et fidèle à son engagement aux côtés du football algérien, Témouche nt
Oued.
Nedjma, sponsor officiel de l’équipe nationale et de la fédé- Arréridj et El L’association Machaâl chahid organise
ration algérienne de football (FAF) adresse ses plus chaleu- demain, à 9 h 30, une cérémonie de recueillement
reux messages d’encouragements aux Verts en leur confir- Ce soir, à 21 h, à la mémoire de Mohamed Cherif Messaâdia, au
mant une fois encore, son slogan : «Nedjma Dima cimetière d’El Alia, à l’occasion de 9e anniversaire de sa mort.
Maakoum». En prévision de ce derby footballistique comp- à l’espace Casbah
tant pour les éliminatoires de la coupe d’Afrique des Concert andalou Lundi, 6 juin à 10 h 30 au restaurant Tanit,
nations, CAN 2012, Nedjma se joint aux supporters algé-
riens en lançant une campagne de communication et d’en- de l’artiste Nassima Aéroport international d’Alger
couragement en faveur de la sélection nationale. Et pour
mieux exprimer son soutien indéfectible à l’équipe algé- L’établissement Arts et culture de la Point de presse d’Air France
rienne, une délégation de Nedjma conduite par son direc- wilaya d’Alger organise ce soir, à 21 h à l’es-
pace Casbah, au Complexe culturel Laadi-
et Alitalia
teur général, M. Joseph Ged se rendra à Marrakech, ville
qui abritera le match le juin courant. Flici, Théâtre de verdure un concert anda- Un point de presse sera tenu conjointement par Air France et
lou de l’artiste Nassima Alitalia, le 6 juin au restaurant Tanit.
Jeudi 2 Juin 2011
EL MOUDJAHID
Nation 3

LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE, M. ABDELAZIZ BOUTEFLIKA,


INAUGURE OFFICIELLEMENT LA 44E ÉDITION DE LA FIA 2011

Participation à la hauteur
de l’événement
Le Président de la
République, La 44e Foire
M. Abdelaziz
Bouteflika, a
internationale
inauguré, hier d'Alger
après-midi au en chiffres
Palais des
expositions, Pins La 44e édition de la Foire inter-
maritimes, à Alger, nationale d'Alger (FIA-2011),
inaugurée hier par le Président de
la 44e édition de la la République, regroupe plus de
Foire 1.000 entreprises nationales et
internationale étrangères.
- Durée de la manifestation : du
d'Alger (FIA 1er au 6 juin.
2011). Outre le - Entreprises participantes :
Premier ministre, 1.035, dont 565 étrangères.
- Participants : 33 pays, dont 28
Ahmed Ouyahia, sous pavillons officiels et 5 pays à
des membres du titre individuel.
gouvernement, de - Pays arabes : Egypte, Irak,
Jordanie, Koweït, Syrie, Palestine,
hauts responsables Maroc et Tunisie.
et les représentants - Pays européens : Turquie,
du corps Allemagne, Tchéquie, Serbie, Pays-
Ph : Nacera Bas, France, Italie, Pologne.
diplomatique - Pays d'Amériques (Nord et
accrédité à Alger représentés. Elle regroupe, en fait, 565 trer non seulement le produit local mais Sud) : Etats-Unis, Canada, Brésil,
entreprises et groupes industriels étrangers aussi leur savoir-faire et leur niveau de Argentine, Cuba, Venezuela et
étaient présents à la représentant 28 pays, dont la Turquie, qui développement. Auréolé par une réputation Chili.
cérémonie d'ouverture. est l’invitée d’honneur. La Turquie est qui va au-delà des frontières, ce rendez- - Pays asiatiques : Chine,
devenue ces dernières années un des plus vous représente la plus grande, mais aussi, Vietnam, Thaïlande et Iran.

L
ors de sa visite de cinq stands du importants partenaires économiques de la plus séduisante vitrine du produit local et - Pays africains : Sénégal.
pays invité d’honneur, la Turquie en l’Algérie, qui s’emploie à renforcer sa un espace stimulant pour découvrir les pro- - Nationalités des entreprises
l’occurrence, des explications lui ont coopération pour passer en pole position. duits venus d’ailleurs. Le pays se trouve participant à titre individuel : 5
été livrées sur les produits exposés. Il a par- La Turquie est le 7e client de l’Algérie avec dans un contexte marqué par des change-
(Espagne, Portugal, Madagascar,
ticulièrement exhorté les exposants à nouer plus de 2,4 milliards de dollars et son 8e ments favorisant le développement de l’en-
des partenariats avec leurs homologues fournisseur avec plus de 1,5 milliard de dol- treprise, pour laquelle est confié, sans parci- Inde et Pakistan).
algériens et pas simplement vendre et ache- lars en 2010, selon les statistiques des monie, le rôle de façonner le futur de l’éco- - Surface totale : 65.223 m²
ter des produits. A sa sortie du pavillon turc, Douanes algériennes. Il y a même une par- nomie nationale, qui vient d’amorcer un - Superficie globale occupée:
une troupe musicale traditionnelle turque a ticipation d’entreprises mastodontes dans tournant crucial, à la lumière de ce qui a été 40.172 m²
exécuté une danse folklorique en guise divers secteurs d’activités allant des ser- décidé comme mesures par le Président de - Superficie occupée par les
d’accueil qui a émerveillé les présents. vices, de l’électronique, de l’agroalimentai- la République, M. Abdelaziz Bouteflika, et exposants étrangers : 14.439 m²
Carrefour économique et commercial re au textile et cuir, en passant par les équi- par les acteurs socioéconomiques. L’autre (28,77%)
incontournable, la Foire internationale pements et les technologies. Viennent aspect important qui mérite, sans doute, - Superficie occupée par les
d’Alger (FIA) pour cette 44e édition, confir- s’ajouter 33 sociétés issues de cinq pays, d’être signalé est que cette manifestation se exposants nationaux : 35.000 m²
me cette vocation. Cette fois aussi la barre qui participent à titre individuel d’Espagne, veut aussi un espace de rencontres pour (71,22%)
est placée très haut. D’abord par une parti- du Portugal, de Madagascar, d’Inde et du nouer des contacts entre les professionnels - Invité d'honneur : la Turquie
cipation accrue et de qualité tant des entre- Pakistan. L’exposition étrangère occupe issus de divers secteurs économiques. - Nombre d'entreprises turques
prises nationales qu’étrangères. Les natio- une superficie de 14.439 m2, soit 28,77% de Examiner concrètement les possibilités de : 65 entreprises.
nalités participant sous pavillons officiels la superficie globale de la FIA. Pour les travailler ensemble, de nouer des contacts, - Secteurs d'activité des expo-
représentent huit pays arabes, huit euro- entreprises nationales, 470 au total, occu- d’identifier des niches d’investissement, sants : 31,50% activent dans l'in-
péens, sept des Amériques du Nord et du pant 55.000 m2, et dont plus de 27% tra- trouver de la complémentarité… tout cela dustrie, 16,99% dans les services,
Sud, quatre d’Asie et un pays d’Afrique. A vaillent en partenariat avec des sociétés existe. Comme de tradition, le public sera 11,32% dans le BTP et 6,54% dans
vrai dire, la FIA reçoit des entreprises étrangères, cette manifestation constitue nombreux et séduit. Il vous sera difficile si la mécanique, sidérurgie et métal-
venues des quatre coins du monde. Tous les pour elles une image fortement symbolique vous êtes sur Alger de manquer la 44e FIA. lurgie.
domaines d’activités économiques y sont et positive, par laquelle elles peuvent mon- Farid B.

ASSURANCES ETATS-UNIS-ALGÉRIE
AXA Algérie commercialisera Première réunion à Washington
ses produits dès septembre 2011 sur le programme de partenariat
AXA Assurances Algérie
(AAA) devrait commencer à
(FNI) Ahcène
AXA, la BEA et le FNI
Haddad. rances de AAA est le premier
septembre.
PNB en présence de l’Algérie
commercialiser ses produits avaient signé mardi un accord Cette compagnie va com-
d'assurances en Algérie début de partenariat pour la créa- mencer par introduire 6 pro- La première réunion de haut niveau turés mardi soir par un dîner-débat en
septembre 2011, a annoncé tion de deux sociétés d'assu- duits dont deux pour l'assu- du programme de partenariat écono- présence de la secrétaire d’Etat,
hier à Alger le directeur géné- rances de droit algérien. rance dommages et quatre mique entre les Etats-Unis et le monde Hillary Clinton, de l’ex-secrétaire
ral de cette compagnie, M. Le capital social des deux pour l'assurance vie, selon son musulman "Partenaires pour un nou- d’Etat américaine, Madeleine Albright
Adelane Mecellem. sociétés est fixé à la somme directeur général. veau départ" (PNB) s’est tenue mardi qui est la présidente du comité direc-
"Dès que nous aurons les de 2 milliards de dinars pour Ces produits seront com- dernier à Washington en présence de teur du PNB, ainsi que des représen-
agréments nécessaires on l'assurance dommage et mercialisés dans toutes les plusieurs pays, dont l’Algérie. tants locaux de ce programme, dont
commencera à commerciali- 1 milliard de dinars pour l'as- agences de la BEA et celles Le programme PNB (Partners for a l’Algérien Abdelmadjid Fechkeur.
ser nos produits", a indiqué surance vie. Le groupe Axa d'AXA avec 8 agences au New Beginning) chapeaute notam- Au cours de cette rencontre tenue à
M. Mecellem lors d'une détient 49% du capital de la départ dont 6 à Alger et une à ment l’initiative américaine de parte- l'Institut Aspen, les membres du PNB
conférence de presse organi- société, le FNI-BAD 36% et l'Est et une autre à l'Ouest du nariat avec les pays du Maghreb ont annoncé plusieurs nouveaux pro-
sée conjointement avec le la BEA 15%. pays. "Partenariat nord-africain pour les grammes de partenariats de centaines
PDG de la Banque extérieure Pour M. Mecellem, "la La compagnie compte opportunités économiques" (NAPEO) de millions de dollars dans l’objectif
d'Algérie Mohamed Loukal et date qui serait raisonnable" arriver, d'ici à 2015, à installer dont la première conférence s’était d'approfondir la coopération entre les
le directeur général du Fonds pour le début de commercia- 128 agences à travers tout le tenue en décembre dernier à Alger. Les Etats-Unis et les pays concernés par
national d'investissements lisation des produits d'assu- territoire national. travaux de cette rencontre ont été clô- cette initiative.

Jeudi 2 Juin 2011


4
Nation EL MOUDJAHID

LE MINISTRE DE L’INTERIEUR
Une feuille de route pour réussir les réformes
politiques et économiques
L es travaux de la réunion des walis ini-
tiée par le ministère de l’Intérieur et
des Collectivités locales ont vu l’inter-
vention à la tribune, hier au Palais des nations
(Alger), de six ministres en plus de celle du
président du CNES (Conseil national écono-
mique et social), M. Mohamed Seghir Babès,
pour définir les termes d’une feuille de route
que les walis se doivent de mettre en œuvre
avec rigueur et dévouement pour garantir le
succès aux réformes historiques à caractère
politique et socioéconomique décidées der-
nièrement par le Président de la République.
Il s’agit de MM. Daho Ould Kablia, ministre
de l’Intérieur et des Collectivités locales,
Cherif Rahmani, ministre de l’Aménagement
du territoire et de l’Environnement, Rachid
Benaïssa, ministre de l’Agriculture et du
Développement rural, Noureddine Moussa,
ministre de l’Habitat et de l’Urbanisme,
Mustapha Benbada, ministre du Commerce,
Mohamed Benmeradi, ministre de l’Industrie,
de la PME et de la Promotion des investisse-
ments. Dans son intervention d’ouverture,
M. Ould Kablia a relevé le contexte dans
lequel intervient cette rencontre, un moment
où notre pays est engagé dans des décisions Ph. : Nesrine T.
historiques à caractère politique et socioéco-
nomique initiées par le Président de la ment, etc., M. Ould Kablia a noté des réalisa- Logement social : Tout en reconnaissant qu’en matière de
République lors des Conseils des ministres tions et des avancées notables, citant à cet contrôle les moyens disponibles au plan
des 3 et 22 février et du 2 mai 2011. Une nou- égard les allégements décidés pour la déli- transparence et équité humain et matériel sont faibles, le ministre a
vrance de la carte nationale d’identité, du pas- Pour sa part, M. Noureddine Moussa, par- indiqué qu’il est prévu de renforcer les effec-
velle dynamique est engagée aujourd’hui à lant du programme de logements à réaliser,
travers ces réformes, et chacun de nous se seport biométrique, avec notamment la sup- tifs de contrôle. Pour l’élimination du com-
pression de l’exigence du certificat de natio- notera qu’il s’agit d’un programme important merce informel, il y a lieu d’agir dans le sens
trouve interpellé sur les missions qui lui et ambitieux, exigeant un surcroît d’efforts de
incombent et les défis qu’il y a lieu de relever nalité, sauf pour les primo-demandeurs. Il y a du renforcement de l’offre en espaces au pro-
également les progrès de la numérisation qui la part de tous. Ce programme sans précédent fit des jeunes, les premières opérations réali-
pour reconquérir la confiance du citoyen et a pour objectif la réalisation de 2.450.000
opérer ainsi le saut qualitatif vers de nou- facilitent la délivrance des extraits de nais- sées s’avérant encourageantes.
sance 12 S. logements dans le cadre du plan quinquen- Pour sa part, M. Benmeradi a insisté sur la
velles formes d’administration et de gouver- nal. Le ministre de l’Habitat a estimé logique
nance à l’abri d’atteintes et de désordre de La prise en charge du problème du com- nécessité de renforcer les walis dans leurs
merce informel s’est traduite par les mesures que des terres soient dégagées pour la réalisa- capacités d’intervention. Le ministre de
toutes sortes, a souligné M. Ould Kablia. Un tion de logements. Il s’agit de projets d’utili-
travail qui s’inscrit dans la continuité des d’affectation de locaux commerciaux, d’exo- l’Industrie a déploré le fait que 40% des res-
nération fiscale durant deux années suivies té publique, et la loi le permet. Il est question source foncières des zones industrielles ne
actions de modernisation initiées. de revoir les conditions d’attribution du loge-
d’une fiscalisation progressive. Le ministre soient pas utilisées. C’est un grand gaspilla-
soulignera également l’importance qui devra ment social pour plus de transparence et ge, a-t-il relevé. Le gouvernement a décidé la
Gagner la confiance être accordée à l’écoute et à la communica- d’équité. réhabilitation d’un certain nombre d’entre-
des citoyens tion dans l’optique de veiller au respect de la Pour sa part, M. Benbada a évoqué les prises publiques mais le secteur privé est
Il ne s’agit point d’une préoccupation nou- dignité du citoyen. Des considérations qui ont actions menées par son département au plan appelé à prendre une place de plus en plus
velle imposée par la conjoncture. Il suffit de justifié le lancement d’un débat profond et de la régulation, de l’organisation et du importante, a fait remarquer M. Benmeradi.
se rappeler les orientations du Chef de l’Etat une large concertation sur la problématique contrôle du marché, ainsi qu’en matière d’éli- Le gouvernement va réaliser 36 grandes
appelant à la consolidation de la relation de du développement local, un dossier confié au mination de l’informel. Les actions ont porté zones industrielles, couvrant 8.000 ha et il
confiance entre l’Etat et le citoyen, la réhabi- CNES sur orientation du Président de la notamment sur la réhabilitation des marchés convient de s’assurer de l’accompagnement
litation des services publics, la fin de la routi- République. de gros. Le privé peut contribuer au renforce- dans les meilleurs délais pour la réalisation de
ne pour s’inscrire dans une logique d’innova- ment des infrastructures dans le cadre d’un ces projets. M. Benmeradi évoquera les
tion, de persévérance et de résultat. Le plan d’urbanisme commercial en bénéficiant mesures décidées lors de la dernière tripartite
ministre a instruit les walis de veiller attenti-
Complémentarité aménage- du soutien de l’Etat. au profit des entreprises (bonification des
vement à «bien remplir leur contrat» s’agis- ment du territoire - Il faut éliminer les quartiers du commerce taux d’intérêt, rééchelonnement de la dette...).
sant notamment de la mise en œuvre des environnement de gros et les remplacer par les zones d’acti- L’administration doit faire des progrès, elle
recommandations pratiques qui seront déga- Le président du CNES, M. Babès, a indi- vité commerciales modernes, a préconisé M. reste très bureaucratisée, a relevé le ministre,
gées à l’issue des travaux des cinq ateliers qué que cette participation au débat sur le Benbada qui a indiqué que le groupe Ardis va notant que le guichet unique doit être rentabi-
mis en place lors de cette rencontre, puisque développement local sera élargie à tous ceux ouvrir en septembre une grande surface avec lisé. La mission des walis sera davantage qua-
chacun est tenu par l’obligation de résultat, et qui peuvent exprimer les vues des citoyens. 1.000 emplois directs et 5.000 emplois indi- litative à l’avenir, dira-t-il.
les efforts de chacun seront évalués et mesu- La jeunesse, la presse, les notables locaux, les rects, le groupe ayant d’autres projets en vue. M. BRAHIM
rés. Les thèmes retenus concernent «l’amé- compétences et l’expertise nationale seront
lioration des relations entre l’administration sollicités pour apporter leur contribution. M.
locale et le citoyen et la réhabilitation de la
gestion des services publics locaux», «la ges-
tion des villes et des grandes métropoles»,
Babès n’a pas manqué de mettre en relief les
avancées remarquables réalisées par l’Algérie
au plan du développement humain, notre pays
“A obligation de moyens, obligation de résultats”
U
«l’allégement et l’harmonisation des procé- ayant rejoint la catégorie des pays à dévelop- n seul mot d’ordre que n’a cessé tés locales dont ils devraient faire la prio-
dures administratives», «le développement pement humain élevé et n’est pas loin des de marteler le ministre de l’inté- rité des priorités. Car que des citoyens en
des régions du Sud», «l’évaluation et le ren- pays à développement humain très élevé. rieur tout au long des travaux arrivent par exemple jusqu’à fermer des
forcement de la coordination intersectorielle Pour sa part, M. Cherif Rahmani notera groupant les walis avec leur tutelle : « APC, assiéger des dairas et tenir des sit-
au niveau local en relation avec le développe- que la politique mise en œuvre par son dépar- vous êtes tous tenus à une obligation de in aux portes mêmes des wilayas, voilà
ment et l’investissement économique». tement s’articule sur la complémentarité entre résultats ». Et la directive s’adresse tout qui ne paraît pas de nature à aplanir dif-
Le ministre a insisté sur les actions à enga- l’aménagement du territoire et l’environne- autant aux commis de l’état à l’échelon férends et autres divergences entre les
ger et les comportements et réflexes que les ment qui doit être protégé, cette politique local qu’aux assemblées élues. Le messa- administrateurs et les administrés. Par
représentants de l’Etat doivent adopter pour étant fondée sur un certain nombre d’axes : ge est donc on ne peut plus clair et les ailleurs l’instauration et la généralisation
gagner la confiance des citoyens. A cet égard, amélioration du cadre de vie des citoyens, éli- intéressés n’auront plus désormais qu’à de la bonne gouvernance au « sens plein
il y a lieu de veiller notamment à la transpa- mination et réduction des déchets et rejets s’inscrire dans cette nouvelle démarche et entier » du terme, ouvriront, à coup
rence, l’équité et la justesse des actions à industriels et autres, leur recyclage, promo- et sortir ainsi du caractère plutôt « ponc- sûr, plus de perspectives pour la refonda-
mettre en œuvre en faveur des citoyens, per- tion d’un développement industriel de quali- tuel » de leurs interventions. Autant dire tion de la relation entre gouvernants et
sévérer dans la communication et l’écoute du té, développement d’une culture de l’environ- donc qu’il est attendu d’eux un véritable gouvernés. Ce à quoi n’a pas manqué
citoyen en vue de prendre connaissance en nement, aménagement des territoires. Pour sa sens de l’anticipation. Car la bonne gou- d’exhorter l’assistance M.Ould Kablia en
temps réel de ses préoccupations, combattre part, le Dr Benaïssa notera que la question de vernance est à l’opposé même sinon la soulignant, lors de son intervention l’im-
vigoureusement les pratiques bureaucra- la sécurité alimentaire est une question de négation de la fameuse gestion d’épicier périeuse nécessité de « rompre avec la
tiques, la corruption, le gaspillage et le népo- souveraineté nationale, et la démarche de d’autant plus que le pays a formé suffi- routine et les mobilisations ponctuelles».
tisme à tous les niveaux de l’administration modernisation de l’agriculture et du renou- samment de cadres compétents et quali- Pourquoi faut-il, attendre, en effet, la
locale, faire de la facilitation, de l’allégement veau rural concerne aussi bien les terres fiés pour hisser à sa juste mesure le veille d’une visite d’un ministre dans une
et de l’harmonie les principes de base devant publiques que les terres privées. Cette dyna- niveau global de gestion Et transparente wilaya de la république pour mobiliser
guider toutes les actions dans les relations mique est à l’œuvre et s’accomplit dans la comme il se doit pour une meilleure et les troupes et parer au plus pressé ? C’est
avec l’usager. Le ministre a souligné égale- sérénité puisqu’il y a adhésion et participation plus efficiente prise en charge des donc contre de telles pratiques que le
ment la nécessité de moraliser la vie publique des agriculteurs et des éleveurs. Il y a mise en doléances des citoyens nonobstant leurs ministre s’est élevé tout en mettant en
et l’image publique que les cadres locaux ren- synergie des efforts des uns et des autres pour multiples attentes. Au demeurant M.Ould garde l’auditoire contre tout laxisme ou
voient. une répartition des richesses dans l’équité en Kablia, es qualité est bien placé pour le autres négligences dans la « concrétisa-
Dans une esquisse de bilan des efforts plus de la démocratie participative en marche. savoir en ce qu’il a en charge un ministè- tion des orientations politiques du prési-
déployés dans le cadre de la prise en charge Le développement rural touche l’ensemble du re en contact direct de par ses principales dent de la république ». Car la bonne
des préoccupations des citoyens au plan de territoire sans exclusion, ni marginalisation, prérogatives et attributions avec les gouvernance a un prix et nul ne saurit
l’allégement des procédures administratives, dira le Dr Benaïssa. citoyens. C’est donc en toute connaissan- s’y dérober…
de l’emploi, de la protection de l’environne- ce de cause qu’il a instruit les walis de A. Zentar
coller au mieux et au plus près aux réali-

Jeudi 2 Juin 2011


EL MOUDJAHID
Nation 5

REUNIT LES WALIS


40% du foncier économique inexploités Ils ont dit…
Près de 40% du foncier industriel males, citant l’exemple de la
en Algérie ne sont pas exploités, a Belgique qui dispose de superficies Djelloul Boukarabila, wali de Azzedine Mecheri, wali de Bordj
révélé le ministre de l’Industrie, de la de foncier industriel inférieures à Khenchela : Bou Arréridj :
PME et de la Promotion de l’inves- celles de l’Algérie mais qui réalise
tissement, M. Mohamed Benmeradi des valeurs ajoutées 10 fois plus que «Parachever le programme «Les hauts plateaux
qui a plaidé pour la déconcentration l'Algérie. M. Benmeradi a constaté
du pouvoir d’octroi des concessions dans ce sens que l’institution en 2006 et créer de la richesse» et les investissements dans
«Nous sommes dans une phase de parachèvement
du foncier destiné à l’investissement.
"Il y a 77 zones industrielles en
du seul mode des enchères publiques
pour la concession du foncier indus- du programme du Président de la République avec les zones industrielles»
une plus grande ouverture sur des projets d’investis- «La capitale de l’électronique dans les Hauts
Algérie et 12.000 hectares (ha) ont triel "a fait nettement reculer l’inves- Plateaux, allie zone industrielle et pôle agroalimen-
été consacrés à l’investissement tissement local", plaidant à l’amélio- sement destinés aux jeunes alors que l’opération d’at-
tribution des logements qui a débuté au niveau de taire grâce aux hommes d’affaires et investisseurs de
industriel, aujourd’hui 40% de ces ration du dispositif CALPI (Comité la région qui ont beaucoup contribué à la grandeur de
ressources ne sont pas utilisées", a d'assistance à la localisation et à la quatre communes, sera poursuivie tout au long du
semestre. Il y lieu de signaler par ailleurs qu’un nou- la ville. D’autres zones industrielles sont en cours de
déclaré M. Benmeradi, citant une promotion des investissements) qui réalisation sur une superficie de 484 hectares, exten-
étude réalisée à cet effet. Selon le malgré ses insuffisances a permis de veau programme d’habitat rural a débuté. Sur le plan
de développement local, la mise en valeur des péri- sibles à plus de 600 ha et des prévisions d’emplois de
ministre ce foncier n’est pas utilisé construire par le passé un tissu indus- 8.000, sans compter la nouvelle zone créée récem-
dans les conditions les plus opti- triel considérable”, selon lui. mètres pour les jeunes concerne 15 projets recensés
avec l’objectif de créer des richesses et de l’emploi ment à Ras el Oued pour constituer à son tour, un
avec en conséquence plus d’élan au développement important pôle industriel et économique. La wilaya
Le ministère du Commerce durable au niveau des communes et régions de la
wilaya ».
dispose d’un port sec pour acheminer les containers
de Bejaia en plus des infrastructures routières et
veut réglementer l’activité de gros l’autoroute Est/Ouest qui traverse la wilaya sur 190
km. D’autres projets d’envergures sont programmés
dans les zones frontalières Hocine Ouadhah, wali de
Mostaganem :
pouvant créer plus de 4.000 emplois sur les 12.000
attendus pour l’ensemble du projet. En matière de
Le ministre du Commerce, M. quantités considérables de produits, logements, plus de 500 logements sociaux ont été
Mustapha Benbada, a annoncé que
son département envisageait de sou-
notamment du blé vers les pays limi-
trophes. Cette fraude au niveau
«L’accent est mis sur les attribués et dans deux mois 750 LSL seront récep-
mettre l’exercice de l’activité du des frontières a provoqué dernière- actions d’investissements tionnés pour le seul chef-lieu de ville de BBA et je
veillerais à ce que cela se fasse dans la transparence
commerce de gros dans les zones ment des perturbations dans l’offre
frontalières à un agrément du wali. de certains produits alimentaires. Le agricoles et de pêche» et la justice.
Pour améliorer les relations avec les citoyens et
'Un groupe de travail au niveau du groupe de travail à cet effet a noté rentabiliser le développement local, des efforts sont
ministère du Commerce a proposé dans ses conclusions que le nombre «Les efforts de développement local, à la deuxiè-
me année de l’exécution du plan quinquennal se tra- nécessaires pour réduire les incompréhensions, les
de réglementer l’activité du commer- des registres du commerce délivrés injustices et éradiquer les mauvais comportements».
ce de gros dans les communes fronta- dans ces zones frontalières pour les duisent par l’amélioration des conditions de vie et de
lières'', en la soumettant à un agré- grossistes est beaucoup plus impor- travail des populations à travers la réalisation d’un
ment délivré par les walis, a déclaré tant que celui attribué pour les com- nombre important de logements et notamment l’habi- Aboubaker Abdelmalek,
M. Benbada lors de la réunion merçants de détail. Il a demandé tat rural dans notre wilaya. C’est un facteur de stabi- wali délégué de Dar El Beida :
ministre de l’Intérieur/walis. Cette ainsi aux walis de donner leur avis lité et de développement agricole pour les jeunes.
proposition vise à lutter contre les sur cette proposition du ministère du Mostaganem qui a une double vocation avec des
potentialités agricoles et de pêche, l’accent est mis
«510 locaux pour jeunes
réseaux de contrebande des denrées Commerce.
alimentaires, qui font transiter des sur les actions de soutien aux investissements agri- et autant d’activités
coles. La wilaya qui dispose d’un littoral de plus de
140 km de côtes connait des efforts conséquents en économiques et de PME»
A retenir… projets d’investissements publics et notamment pri-
vés en plus de l’aménagement des ZET. Quant à la
«La wilaya déléguée, l’une des circonscriptions
de la capitale, connaît un effort de développement
 Les walis sont appelés à procéder environ la moitié a été distribuée, pêche, un secteur porteur, il enregistre plus de 5.000 important avec tous les projets et grandes infrastruc-
au traitement des demandes de l’en- dans le cadre de l'opération 100 emplois directs avec une flottille de pêche qui a été tures engagées par l’Etat dans tous les domaines. A
semble des terres agricoles en souf- locaux par commune. A propos de multipliée par trois, ces dernières années et les jeunes titre d’exemple, le programme des locaux destinés
france afin de mobiliser les assiettes cette opération, il convient de signa- ont investi ce créneau grâce aux aides de l’ANSEJ et aux jeunes sera bientôt mis en cession selon les for-
foncières nécessaires à la réalisation ler que 98.192 locaux sur les l’ANGEM. Au sujet de l’instruction du Président de mules de l’aide aux jeunes pour lutter contre le chô-
du programme quinquennal 2010- 110.000 programmés ont été réali- la république relative à l’attribution des logements, mage et créer l’environnement à l’emploi. La wilaya
2014, notamment en matière de sés, dont 48.504 distribués, ce qui l’opération se déroule normalement jusqu’à la fin du déléguée compte 510 locaux pour relancer les activi-
logements dans les grandes villes. représente 49% du nombre total de mois de juin et au fur et à mesure des réceptions avec tés économiques et créer les PME avec une plus
locaux réalisés. Le reste est en une transparence puisque des commissions ont été grande attention aux demandeurs éligibles aux acti-
 Une enquête nationale d'opinion cours de distribution. Ces locaux, installées et où participent les représentants des quar- vités pour cette catégorie. Pour l’attribution des loge-
destinée à mesurer la qualité de l'ac- qui étaient destinés initialement à un tiers. Cela réduit les contestations. En termes de ments selon l’instruction des autorités politiques, se
cueil dans les services publics sera usage exclusivement productif ou de nombre de réalisation, la wilaya enregistre 600 loge- fera dans la transparence et l’équité et le quota de
lancée prochainement. Elle servira à services, sont élargis aux activités ments sociaux et 1.000 LSP. Il est important de signa- logements attribué par la wilaya d’Alger ira aux défa-
apporter des éclaircissements sur les commerciales et libérales pour ler que le logement rural occupe une place importan- vorisés conformément aux orientations du Président
principales préoccupations et absorber le commerce informel. La te dans ce programme au regard du caractère de la de la République, du Premier ministre du wali. A ce
attentes des citoyens des services de distribution des locaux était par le région». sujet, il faut signaler que toutes les communes auront
la wilaya, de la daïra et de la com- passé « confrontée à des contraintes bientôt leur quota tandis que le programme est en
mune. Ce sondage aiderait à la créa- d'ordre réglementaire », qui ont été cours en vue de satisfaire l’ensemble des besoins.
« levées » suite à la promulgation
Abderrahmane Kadid,
tion, au niveau des services d’ac-
cueil des administrations, d’un du nouveau décret exécutif régissant wali de Mila : Saïd Meziane,
bureau chargé de suivre le traite-
ment des requêtes et doléances des
le programme de 100 locaux par
commune, a-t-il dit.
«La capitale de l’eau veut wali de Tamanrasset :
citoyens. Cette opération permettra
par la suite, de « déterminer le redé-  Les walis sont désormais tenus
croire en ses capacités» «Le méga barrage,
ploiement du service public à travers par l'obligation de résultat pour «Le programme de développement local connait un programme complémen-
le dimensionnement des bureaux rompre avec la routine et les
devant être créés, déterminer les « mobilisations ponctuelles » et ins-
un grand succès avec des faits et des chiffres dans le
cadre de l’habitat puisque le TOL est de 5 % et la taire pour des jardins
crire ainsi leur action dans une
profils des personnels chargés de
leur encadrement et statuer sur les logique d' « innovation » et de
crise de logement est derrière nous. Le chômage est
en baisse constante avec les possibilités d’emplois et
potagers au cœur du Sud»
moyens humains et matériels à « persévérance ». « Walis, présidents « La wilaya qui vient de réceptionner le mégapro-
de création d’opportunités de travail et d’investisse- jet hydraulique, en avril dernier, et un programme
mettre en place, ainsi que les méca- d'APC, chefs de daïra ou tout autre ments. Mila qui est, en quelque sorte le second bar-
nismes d’action à y déployer. responsable local, à quelque niveau complémentaire du Président de la République, dédié
rage en Afrique, Béni Haroun, la capitale de l’eau, à la création des centres de vie dans l’ensemble du
qu'il soit, sont appelés à faire preuve connait de grandes réalisations économiques, agri-
 Le dispositif mis en place pour la d'écoute et d'efficacité pour assurer territoire du Hoggar, se prépare à la mise en œuvre
coles et socioprofessionnelles. Nous comptons créer des cadres de son développement harmonieux en vue
personnalisation des passeports bio- des prestations de qualité et des zones d’activité en agroalimentaire et coordina-
métriques permettra le traitement répondre, au mieux, aux préoccupa- de structurer les zones de vie et désenclaver les vil-
tion des efforts avec les wilayas limitrophes. Une lages qui composent la wilaya en matière d’habita-
d'environ 5.000 dossiers/ jour, ce tions de nos concito-yens ». Pour ZET est programmée avec des mises en valeur dont
qui représente une capacité de pro- cela, le ministre de l'Intérieur et des tion, de vie et de travail dans les domaines des
les études ont été terminées. Des facilités et des sou- affaires publiques. Des dizaines de villages vont
duction d’un million de passe- Collectivités locales a exhorté les tiens seront accordés aux jeunes. Ce sera une occa-
ports/an. L’ensemble des équipe- walis à assumer leurs responsabili- bénéficier de ces efforts et infrastructures de base au
sion pour contribuer à la création de richesse et au développement local et de création de meilleures
ments acquis à cet effet est opéra- tés, notamment celles inhérentes à développement local, des plus values au pays. Au
tionnel, et les tests effectués ont été la gouvernance et à l'intermédiation conditions de vie. Toute la région et ses zones limi-
sujet des logements, 3.146 logements (publics loca- trophes seront concernées par le programme de déve-
concluants. Cependant seul l’aspect vis-à-vis des citoyens, notamment tifs) sont prêts et les commissions travaillent pour
lié à la réalisation de l’imprimé par le biais des assemblées élues. loppement dans ses segments agricoles avec la mise
leur distribution équitable et en toute transparence. en valeur des périmètres et de concession de terres
devant sécuriser le passeport biomé- Pour preuve, les photos et les noms des bénéficiaires
trique, opération confiée à la  Les walis ont été appelés à aux jeunes, en plus des activités de petits élevages
seront affichés pour éviter les manœuvres. Les res- grâce à une somme d’un milliard de dinars retenue à
Banque d’Algérie, n’est toujours rompre avec la routine et les ponsables de la wilaya mènent parallèlement une
pas résolu. « mobilisations ponctuelles » pour cet effet. J’espère que nous pourrons faire bénéficier
campagne de sensibilisation et de communication l’ensemble des villages par la mise en place des pro-
Il s’agit du film en plastique s'inscrire dans une nouvelle tous azimuts en direction des habitants pour un plus
recouvrant le passeport afin de sécu- démarche basée sur la « persévéran- jets planifiés dans ce plan de proximité et de déve-
grand sens de la citoyenneté et de proximité en direc- loppement rural (PPDR). Aussi j’entends réunir les
riser les deux premières pages com- ce » et le « résultat » afin de conso- tion des citoyens. En matière de modernisation, l’ate-
portant l’identification et la signali- lider la relation de confiance entre représentants des villages pour leur annoncer les
lier «allègement et harmonisation des procédures mesures et les actions que nous allons prendre,
sation de l’intéressé. l'Etat et le citoyen. Ainsi, les walis, administratives», les réformes de l’administration
De ce fait, l’ouverture des plis autant que les chefs de daïra et les notamment en direction des jeunes où de grandes
sont importantes, à l’exemple de la réduction des possibilités sont proposées dans le cadre de l’aide
concernant l’appel d'offres lancé à ce présidents d'APC, sont tous appelés délais, l’allègement des pièces des dossiers, la modi-
sujet sera effectuée « très prochaine- à faire preuve « d'écoute et d'effica- aux jeunes avec les formules de l’ANSEJ, l’ANGEM
fication des textes règlementaires en matière de et le crédit Rfik pour les jeunes fellahs, grâce aux 16
ment » . Quatre fournisseurs étran- cité » pour assurer des « prestations conformité, de souplesse pour aller dans le sens de la
gers se sont proposés pour cette opé- de qualité » et « répondre, au mieux, périmètres de mise en valeur des terres agricoles
modernité, la gouvernance et surtout pour lutter situés à In Guezzam, In Salah, In Ghar. D’autres pro-
ration. aux préoccupations des citoyens ». contre la bureaucratie, qualifiée de fléau porteur de jets sont prévus pour étendre la satisfaction autour
grands maux et bloquant les efforts de développe- des points d’eau qui seront reversés aux exploi-
 Près de 100.000 locaux à usage ment».
professionnel ont été réalisés, dont tants. »
Propos recueillis par Houria Akram

Jeudi 2 Juin 2011


6
Nation EL MOUDJAHID

11e JOURNÉE DES CONSULTATIONS SUR LES RÉFORMES POLITIQUES


Organisations estudiantines :
Appel au renforcement du rôle
politique de la jeunesse
Dignes représentants de la nouvelle génération, les délégués des organisa-
tions estudiantines nationales ont salué, hier, à l’unanimité, la mise en
œuvre du processus de consultations et des réformes engagées.

E n effet, les neuf organisations jeunesse dans les institutions élues dans ce contexte, pour une limita-
estudiantines, reçues en et autres organismes, en commen- tion des mandats électoraux, « y
même temps par l'Instance çant d’abord, par « abaisser l’âge compris celui du Président de la
de consultations au siège de la d’éligibilité » qui est actuellement République », dira-t-il.
Présidence de la République ont de 28 ans, « à 23 ans par exemple », Pour sa part, le représentant du
également affirmé être « honorées » dira-t-il, signalant par là que l’âge mouvement de la Solidarité natio-
par l’invitation qui leur a été adres- légal de raison et la majorité, com- nale estudiantine (SNE) a mis en
sée. mencent « dix ans plus tôt » ! évidence la nécessité de procéder à
Ils plaideront dans ce contexte, Une idée partagée par le deuxiè- une « révision profonde de la
à la baisse de l'âge légal de candida- me intervenant, le délégué de Constitution et la protection des
ture aux instances élues du pays, l'Union nationale des étudiants constantes de l’Etat algérien, tel que
« étant donné que l’âge légal pour algériens (UNEA), qui a mis l’ac- son caractère républicain basé sur la
voter est de 18 ans », à la promotion cent, lui, sur la mise en place d’un démocratie le multipartisme et Ph. : A. Yacef
des femmes dans divers secteurs système permettant le respect du l’Etat de droit».
« avec pour seule condition, la com- principe de l'alternance au pouvoir, Un à un, avec une minute d’in- permettra lui, « une meilleure repré- femme à occuper des postes poli-
pétence », et enfin, impliquer « et cela pour accorder plus de tervention pour chacun, les repré- sentativité des aspirations des tiques.
davantage les jeunes compétences chance à la jeunesse de participer à sentants de ces organisations, vêtus citoyens et électeurs ». Le délégué de l'Union générale
dans la gestion et la prise de déci- la gestion du pays ». Une chance de costumes sobres et à l’allure fort Idem pour la Ligue nationale des étudiants algériens (UGEA) a
sion. qui devrait être à la portée des uni- sérieuse, sans doute à cause de la des étudiants algériens (LNEA) qui mis en exergue la promotion du rôle
Aussi, très à l’aise devant la versitaires « qui peinent à trouver solennité de l’événement, ont pré- a appelé à concilier système prési- politique de la femme au sein de la
presse, le représentant de l'Union un emploi d’abord, et à s’insérer senté chacun, leur vision de l’avenir dentiel et système parlementaire société, proposant par ailleurs la
générale estudiantine libre (UGEL) dans la vie politique par la suite. Ce du pays, tel le délégué de tout en préconisant la mise en place réactivation du Conseil supérieur de
a souligné le premier, la nécessite qui est pratiquement impossible », l'Organisation nationale de la soli- de la référence « compétence », l'information tout en accordant
de renforcer le rôle politique de la expliquera le délégué, qui plaidera, darité estudiantine (ONSE), qui a comme unique condition d’accès davantage de liberté à la presse
émis l’idée, de ne point statuer sur aux postes supérieurs. nationale.
le régime politique en Algérie, pré- Pour sa part, l'Alliance pour le Intervenant en dernier, le repré-
ILS SERONT REÇUS AUJOURD’HUI férant le fait que celui-ci oscille
« entre le système présidentiel et le
renouveau estudiantin national
(AREN) a considéré que la révision
sentant de l'Union nationale de la
jeunesse algérienne (UNJA) a plai-
semi-présidentiel », arguant par là de la Constitution devrait « consa- dé, lui aussi, pour l'ouverture du
Le SG du RND et les notables qu’il faut d’abord prendre en comp-
te la maturité et la conscience poli-
crer » le principe de la séparation
des pouvoirs et de l'indépendance
champ audiovisuel ainsi que la pro-
motion du rôle de la femme, de
de l’Ahaggar tiques des partis et de la société.
Dans cet ordre d’idées, il appellera
de la justice dans le cadre d'un régi-
me présidentiel. De son côté, le
même qu’il suggérera l’instauration
de systèmes de contrôles « fermes
à l’instauration d’un conseil de délégué de l'Organisation nationale et efficaces » sur toutes les institu-
L’instance chargée des consultations sur les réformes politiques avec déontologie et d’éthique, notam-
les partis, les personnalités nationales et les représentants de la société des étudiants algériens (ONEA) a tions de l’Etat : « la débandade,
ment dans le secteur de l’audiovi- appelé à valoriser le rôle de la c’est fini, il faut aller vers l’efficaci-
civile recevra ce matin, le secrétaire général du RND, Ahmed Ouyahia. suel, et à la suppression du système
Dans l’après-midi , la commission présidée par Abdelkader Bensalah société civile en tant qu'intermé- té si on veut réussir ce pari du chan-
électoral wilayal pour être remplacé diaire entre la société et l'adminis- gement », dira enfin ce dernier.
recevra une délégation représentant les notables de l’Ahaggar. par un système de « daïras », qui tration, encourageant aussi la Amel Zemouri

DJAHID YOUNSI, ANCIEN CANDIDAT JOURNÉE PARLEMENTAIRE SUR LA LOI ÉLECTORALE


À LA PRÉSIDENTIELLE Ziari propose une instance indépendante
«Transformer pour le contrôle des élections
les consultations en
J
uristes, universitaires, parle-
mentaires, représentants de
un dialogue national» partis politiques et du mouve-
ment associatif, étaient nombreux
duire, a-t-il précisé, les hier à la Journée parlementaire qui
"aspirations" du peuple, s’est tenue hier au siège de l’APN,
notamment les jeunes. sous le thème : « La loi électorale :
L'ancien candidat à la pré- mode de scrutin et surveillance des
sidentielle de 2009 a, en élections ». Présidée par Dr
outre, mis l'accent sur la Messaoud Chihoub, vice-président
nécessité d'aller vers une
"démocratie du peuple de l’institution, la manifestation a
souverain", en mettant fin, été marquée par la présentation de
a-t-il expliqué, à la situa- communications académiques por-
tion de "monopole poli- tant sur les modes de scrutin dans
tique, médiatique et syndi- les systèmes électoraux, le contrô-
cal". M. Younsi a égale- le des élections et les dispositions
ment appelé à ce que toute pratiques de contrôle judiciaire des
personne qui accède au opérations électorales, avant l’ins-
pouvoir "n'use pas de ses tauration d’un large débat, riche et Ph. : Billel
prérogatives, ni de la frau- ouvert.
de, et n'instrumentalise A cette occasion, le Pr tous les systèmes ont leurs avan- référendums (prolongation des
pas l'administration pour Abdelaziz Ziari, président de tages et leurs inconvénients. Le délais de recours et droit de
se maintenir au pouvoir". l’APN, a présenté une intéressante président de l’APN a ajouté que la contestation des décisions prises).
M. Younsi a remis à consolidation de notre système A ce propos, M. Ziari a émis le

L es consultations sur les


réformes politiques initiées
en Algérie gagneraient à être
transformées en un "dialogue natio-
nal", a suggéré, hier, à Alger l'an-
l'Instance un total de 108 sugges-
tions, préconisant notamment,
concernant la frange de la jeunesse,
une répartition "équitable" des
communication sur le thème, lue
par le Dr Messaoud Chihoub, dans
laquelle il a d’abord rappelé
quelques principes de l’exercice
électoral, qui entre comme on le
sait dans le cadre des réformes
politiques initiées par le Président
souhait d’une réflexion dans le
cadre de la loi électorale- portant
sur la création d’une haute instan-
démocratique, à travers les précé- de la République, passe par la révi- ce neutre et indépendante pour
cien candidat à la présidentielle de richesses" en offrant aux jeunes des sion des mécanismes garantissant prendre en charge l’organisation et
opportunités de travail, au lieu de la dentes consultations électorales en
2009, M. Djahid Younsi. Dans une Algérie, avant de faire part de l’en- la transparence et l’intégrité des le contrôle des élections, comme
déclaration à la presse, à l'issue de distribution de la rente.
L'Instance de consultations sur gagement d’une réflexion sur la scrutins électoraux, la consécra- cela existe dans beaucoup de pays.
sa rencontre avec les membres de tion des dispositions qui assurent Il a ensuite souligné l’importance
l'Instance de consultations sur les les réformes politiques est repré- réforme profonde et globale du
sentée par son président, M. système électoral national, vu la la neutralité de l’administration de ce débat politique et les propo-
réformes politiques, M. Younsi a ainsi que le contrôle de l’opération sitions émises par les participants,
appelé à transformer ces consulta- Abdelkader Bensalah, assisté de faiblesse du taux de participation,
tions en un dialogue national pour MM. Mohamed Touati et causé par le phénomène de l’abs- électorale, dans toutes ses étapes. parmi les spécialistes du droit, les
"éviter que les avis crédibles ne Mohamed Ali Boughazi. tentionnisme. Il a ensuite mis en Il a ensuite souligné la nécessité de personnalités nationales, les partis
soient dilués". Au terme de ces consultations relief la richesse de la représenta- consacrer le droit de recours judi- politiques concernant la réforme
En ce sens, il a estimé nécessai- qui se poursuivront jusqu'à la fin du tion politique au parlement algé- ciaire pour tout électeur inscrit sur du système électoral dans sa glo-
re d'œuvrer à prévenir une "éven- mois de juin prochain, un rapport rien (21 partis sur les 24 qui sont les listes électorales, candidat, balité, lesquelles seront prises en
tuelle explosion" (sociale) et non final détaillé, reflétant "fidèlement" agréés), en l’attribuant à l’adop- parti politique ou liste indépendan- considération par la commission
pas seulement la "reporter", insis- les avis et les propositions émis par te, en appelant à l’approfondisse- parlementaire en charge de l’opé-
les participants, sera soumis au tion du système proportionnel par
tant à ce propos sur la "crédibilité" la loi organique relative aux élec- ment du rôle du Conseil constitu- ration.
et le "sérieux" du processus de Président de la République, M. tionnel en matière de contrôle des Mourad A.
Abdelaziz Bouteflika tions, sans oublier de relever que
réformes, lesquelles devraient tra- élections présidentielles et des

Jeudi 2 Juin 2011


EL MOUDJAHID
Nation 7

ECONOMISTES ET PROFESSIONNELS, INVITÉS D’EL MOUDJAHID M. Mohammed Bennini,


DG d’Algex
L’utilisation de l’intelligence “Une mise
humaine, clé de la réussite à niveau
La part et la
par Tahar Mohamed Al Anouar des institutions
responsabilité des administratives
acteurs économiques
dans le processus des
est nécessaire”
réformes, c’est autour ● Notre potentiel à l’export
de ce thème qui plonge pourrait atteindre 10 milliards de
dans l’actualité dollars sur 10 ans.
immédiate qu’a eu lieu “Le dispositif d’aide à l’exportation n’a pas
concerné tous les secteurs”. Aussi, “les institu-
la table ronde d’hier tions directement concernées par la mise en
au centre de presse œuvre de ces mesures, n’ont pas été suffisam-
ment aux normes”. D’autre part, “le secteur du
d’El Moudjahid, où ont commerce n’a pas, seul, le rôle de développer
été réunis spécialistes les exportations”. Ce sont là les arguments
avancés par le directeur général d’Algex, pour
et professionnels pour expliquer la faiblesse, sinon le recul de nos
en débattre. Ph : Louisa
exportations qui ont atteint, en 2010, 1,6 mil-
liard de dollars. Un chiffre boosté par l’expor-

C ette table a été rehaussée


par la présence de M. Ammar
Makhloufi, ancien ministre de
l’Energie et des Mines.
M. Yaïci Farid, professeur à l’université
te beaucoup de dysfonctionnements.
450.000 entreprises c’est tout à fait insuffi-
sant, alors que l’on devrait en avoir au
moins 1.500.000. On compte dans notre
La responsabilité des acteurs
économiques est entière
tation du sucre par le groupe Cevital. M.
Mohammed Bennini, qui était hier l’invité de la
rédaction de la Chaîne III, a ajouté que les
entreprises n’ont pas bénéficié “de l’accompa-
La part de responsabilité des acteurs éco- gnement nécessaire suivant les normes, en
de Béjaïa en économie et directeur général pays, 70 entreprises pour 100.000 lits, amont notamment, car l’offre et l’incitation à la
ailleurs ce chiffre est porte à 300. nomiques, elle, est entière. Elle doit être
au ministère de la Prospective et adossée, suggère l’orateur, sur une politique production n’ont pas été au rendez-vous”. Dans
Statistiques. M. Rédha Amrani, consultant de bonne gouvernance, une stabilité poli- le même contexte, le DG d’Algex fera état de
en économie industrielle, M. Abdelhak L’investissement public n’est tique, un engagement clair et précis des ins- lourdeurs bureaucratiques “qui existent enco-
Lamiri, professeur et spécialiste en manage- pas la solution d’avenir titutions composées par les représentants du re”, d’où “la nécessité de mise à niveau des ins-
ment. M. Serraï Malek, P-DG d’entreprise peuple, une politique économique claire- titutions administratives”. L’invité de la rédac-
et consultant, M. Bensaci Zaïm, président Dans un pays où on injecte de l’investis- ment réfléchie, basée sur des objectifs diffé- tion insistera, par conséquent, sur le fait que “ce
du Conseil consultatif de promotion de la sement public presque exclusivement, cela renciés, à court, moyen et long terme sur- dispositif fasse l’objet d’un accompagnement”.
PME, M. Oubbad Mourad, conseiller au présente quelques risques, le développe- tout. A ce propos, M. Bennini a indiqué qu’un volet
niveau de l’ANGEM, sont intervenus dans ment n’est pas toujours bien maîtrisé, avec Pour l’orateur, une croissance écono- “exportation” devra être introduit dans le pro-
le cadre de cette rencontre. cela la production stagne (0,5% par an) et il mique réelle et permanente permet de rédui- cessus de mise à niveau et fera l’objet d’une
y a toujours en matière de création d’entre- re le chômage et mettre à l’abri le personnel expertise des capacités de l’entreprise à l’ex-
L’amorce d’un dialogue prise insuffisance en nombre et de qualité politique de soubresauts sociaux. Elle per- port”. Et de rappeler cette évidence “qu’une
moindre. L’Etat doit être réorganisé pour met également le maintien du pouvoir entreprise qui n’exporte pas est appelée à dis-
M. Zaïm Bensaci, qui est intervenu en répondre aux nouvelles exigences. d’achat des ménages, l’offre de services paraître, car le marché est ouvert”. C’est pour-
premier, a relevé l’amorce du dialogue qui Il est impossible de réussir une politique publics de qualité et proches des préoccupa- quoi le Salon de l’exportation, a souligné M.
s’engage aujourd’hui entre les pouvoirs de changement sans une réorganisation tions citoyennes. Elle permet enfin une libre Bennini, a prévu des rendez-vous d’affaires (B
publics et les différents acteurs à tous les sérieuse de l’Etat. L’objectif de l’Etat doit communication qui implique les citoyens et to B) au profit des entreprises qui le souhaitent.
niveaux. être de dialoguer et parvenir en réunissant les tenir concernés par ce qui se passe dans Pour le premier responsable d’Algex, le vrai
Il a noté que le pays est en quête d’une toutes les compétences, d’avoir une vision le pays. Dans toutes les grandes démocra- problème de l’Algérie réside dans la “propor-
nouvelle stratégie. Il a défendu l’idée sou- sur les vingt prochaines années. ties, les élections se font sur la base de pro- tion de nos exportations manufacturées à forte
vent avancée aujourd’hui d’une non-discri- Actuellement l’organisation de l’Etat est grammes économiques et sociaux qui enga- valeur ajoutée” qui reste en deçà de nos capaci-
mination entre le public et le privé, l’égalité éclatée, chaque institution réalise son petit gent la société civile, le dialogue et la tés réelles. “Nous avons un potentiel important
de droits entre les opérateurs économiques plan. concertation. M. Serraï se prononce pour en matière de transformation et de capacités
pour leur permettre d’apporter leur contri- Le facteur clé de la réussite se trouve des assises sectorielles qui concerneraient humaines capables à exporter et donc à exploi-
bution dans la politique de développement. dans l’utilisation de l’intelligence humaine. l’industrie, l’agriculture, les services. Il ter”, dira M. Bennini. Par conséquent, “il y a un
M. Bensaci a aussi parlé d’assainissement Il faut une concertation et c’est à partir de là tient pour positive la décision détenue des processus de certification, de normalisation à
de l’environnement (justice, administration, qu’on peut parler de management et d’effi- assises de la société civile qu’organise le entreprendre. C’est une défaillance importante
etc.) pour permettre, là aussi, aux acteurs cacité. CNES prochainement. pour nos entreprises”, admettra-t-il.
économiques de jouer leur rôle. L’Etat, relève l’orateur, doit donc revoir Selon l’intervenant, “il ne s’agit pas de
La PME doit être au centre de la vendre dans l’immédiat, mais de se comparer
réflexion dans les stratégies à mettre en
sa copie, le patronat doit viser à l’unifica- Vision stratégique partagée aux autres, car l’enjeu consiste à innover, à se
tion de ses rangs et avoir pour objectif de
place, est-il noté, accompagnée par le déve- booster la compétitivité des entreprises. déployer, à exporter”.
M. Rédha Amrani, consultant en écono- Citant l’exemple de la Corée du Sud qui a
loppement de la sous-traitance, le dévelop- Il faut que cesse cette discrimination mie industrielle, se pose la question de
pement du secteur des services, le soutien à entre public-privé. Les entreprises, qu’elles installé un lourd dispositif à l’export avant
savoir si le pays dispose d’entrepreneurs qui même d’exporter, M. Bennini estime “qu’il
dispenser aux porteurs de projets. soient publiques ou privées dès lors qu’elles peuvent prendre en charge les défis qui se
Pour M. Yaïci Farid, le problème de disposent de ressources, doivent avoir la faudra encadrer nos entreprises, les initier à
posent présentement au pays. Il y a nécessi- l’expertise à l’international”. Dans sa lancée, il
l’économie algérienne se situe inévitable- possibilité de se développer. Le soutien de té, dit-il, d’avoir une vision stratégique qui
ment dans le développement de l’entreprise, l’Etat, l’encadrement de celui-ci doit aller dira la nécessité d’encourager l’exportation de
aurait été partagée. Tous les secteurs doi- produits traditionnels, comme les pâtes alimen-
facteur de promotion de l’économie généra- exclusivement aux entreprises dites straté- vent pour cela être concernés. L’orateur
le et de croissance et source de création giques. taires, dont les capacités sont estimées actuelle-
accorde une importance très grande à l’exis- ment à 20 millions de dollars. Ce créneau a sus-
d’emplois. L’orateur défend, lui aussi, le S’agissant des acteurs sociaux, les syndi- tence de centres d’analyse, de suivi pour
principe de non-discrimination entre public cats, leur rôle est de négocier et avoir en cité une dynamique, c’est pourquoi, le proces-
diffuser le progrès. Il est urgent, dit-il, de sus doit être encouragé dans d’autres filières, a-
et privé, agir par le biais d’incitations et non ligne de mire, suggère l’orateur, la producti- mettre en place ou de développer ces
d’interdictions et de contraintes. M. Yaïci vité. Les entreprises qui sont performantes t-il déclaré. En termes de potentiel national à
espaces intermédiaires. L’Algérie, note l’export, M. Mohammed Bennini le situe entre
évoquant la loi de finances complémentaire peuvent de la sorte, améliorer les salaires l’orateur, a des ressources naturelles. Elle a
2009 qui a porté sur le réaménagement de versés aux travailleurs. 50 et 60 %, ce qui n’est pas “brillant”. Aussi,
permis l’émergence d’infrastructures pour notre pays a les moyens d’atteindre les 10 mil-
l’investissement direct extérieur, note qu’el- La fonction publique, elle même, doit assurer leur gestion, mais on semble avoir
le a eu pour effet de pénaliser les investis- avoir une politique salariale. Dans son inter- liards de dollars d’exportations dans 10 ans,
oublié les infrastructures institutionnelles, soit 5 milliards de dollars à moyen terme.
seurs concernés, dont par ailleurs on peut en vention, M. Malek Serraï, s’interroge sur la relève l’orateur.
avoir besoin, note-t-il. Cette loi doit pouvoir définition qu’on doit porter sur les acteurs Donc, ce n’est pas tant le chiffre qui nous inter-
L’Algérie est un des plus grands marchés pelle, mais plutôt la structure de nos exporta-
évoluer, relève l’orateur. économiques et définir leur rôle. La compo- du monde arabe, mais on connaît des retards
Le seul critère doit être celui de l’oppor- sante, ce sont les gestionnaires, dit-il, les tions. Car il y a les dattes, le verre et les pro-
dans un certain nombre de domaines (indus- duits manufacturés que nous pouvons promou-
tunité de l’investissement, et l’effet de l’ac- producteurs aussi (industrie, agriculture, trie, etc.) qui nécessitent des décisions
tivité ciblée sur le fonctionnement de l’éco- services, les prestataires de services voir. “C’est là le gisement de l’avenir”.
rapides. Concernant la vente de dattes algériennes
nomie. On peut, à partir de là, protéger les publics). La grande priorité semble pourtant, aux
ressources naturelles nationales par diffé- S’agissant du rôle des institutions écono- sous des marques étrangères, tunisiennes
yeux de M. Amrani, la création d’un marché notamment, M. Bennini affirmera que “des
rents mécanismes et parmi eux, la participa- miques, il y a celles chargées d’études et de de la compétence. Pour M. Oubbad
tion majoritaire publique. réflection, les instituts spécialisés aussi réseaux parallèles activent avec la complicité
Mourad, conseiller à l’ANGEM, le pro- d’Algériens”, d’où le processus de labellisation
Nous avons besoin dans tous les cas (ONS, CREAD, ISGP, CNES, INSEG, gramme du micro-crédit développé par
d’améliorer nos instruments de régulation. INPED), les ministères techniques : en cours de “Deglet Nour” par le ministère de
l’agence s’inscrit dans cette émergence l’Agriculture.
L’investissement doit être libre. Il ne faut Finances, Commerce, Agriculture, d’acteurs économiques à travers le micro-
pas à partir de là prendre des lois qui desta- Industrie, les institutions de souveraineté En ce qui concerne les légumes et fruits
crédit. Il s’agit d’une stratégie qui vise la frais, le DG d’Algex dira “qu’on est incapables,
bilisent le marché. (Banque d’Algérie, l’administration fiscale, promotion des capacités des individus et des
celle des douanes, les directions spécialisées avec la logistique actuelle, d’exporter dans de
catégories sociales. bonnes conditions”. “Nous ne pouvons expor-
450.000 entreprises, de wilaya, les associations spécialisées de la Le micro-crédit vise bien à l’insertion de ter de tels produits dans des conditions aléa-
société civile). jeunes promoteurs à travers la création d’ac-
il en faudrait 1.500.000 Il y a lieu, note l’orateur dans cet exa- toires”. A propos des obstacles à l’entrée de nos
tivités de production de biens et de services. produits sur certains marchés européens, M.
men, de tenir compte des expériences Les objectifs poursuivis ciblent la lutte
Intervenant à son tour, M. Lamiri vécues des crises financières et écono- Bennini laissera le soin au département du
Abdelhak relève dans son intervention que contre le chômage, visent à assurer la stabi- commerce d’y répondre. Sur ce registre, M.
miques passées, des décisions à caractère lisation des populations, le développement
s’agissant du rôle des entreprises, de celui juridique et à portée économique (lois de Bennini a affirmé que l’Algérie a visé les mar-
des acteurs économiques, beaucoup de dia- de l’esprit d’entrepreneuriat. Les banques chés maghrébins, africains et ceux de l’UE.
finances, décrets d’application, les conclu- sont parties prenantes de ce processus.
gnostics ont été faits, mais on s’est beau- sions tirées de ces expériences et les recom- “Nous avons commencé par les agrumes avec
coup arrêté sur les symptômes et pas assez mandations qui s’en dégagent). le Suède”, dira-t-il.
sur les causes. Le système productif présen- T. M. A. D. Akila

Jeudi 2 Juin 2011


EL MOUDJAHID
Nation 9

PASSEPORT BIOMÉTRIQUE JOURNÉES PORTES OUVERTES SUR


L’ENFANT ET L’ENVIRONNEMENT
Le nouveau dispositif 25.000 écoles bénéfi-
permettra le traitement cient de l’éducation
environnementale
de 5.000 dossiers/jour
D
ans le cadre de la célébration de la journée mondiale de
l’Enfance (1er juin) et la journée mondiale de
l’Environnement (5 juin), le ministère de l’Aménagement du

L
e dispositif mis en place pour
la personnalisation des pas- territoire et de l’Environnement, en collaboration avec le ministère
seports biométriques permet- de l’Education nationale, ont organisent depuis, hier, des journées
tra le traitement d’environ 5.000 portes ouvertes sur l’enfant et l’environnement dans le cadre du
dossiers jour, ce qui représente une développement durable. Présidé par M. Cherif Rahmani, ministre de
capacité de production d’un million l’Aménagement du territoire et de l’Environnement, cette manifes-
de passeports/an, a indiqué hier, à tation éducative prendra fin 5 juin au jardin d’essai du Hamma,
Alger le ministre de l’Intérieur et Alger.
des Collectivités locales, M. Daho
Ould Kablia.
Avant de faire des haltes au niveau des stands des participants
L’ensemble des équipements tels que le Centre national de développement des ressources biolo-
acquis à cet effet sont opérationnels gique, le Conservatoire national des formations de l’environnement,
et les tests effectués ont été école de l’éducation à l’environnement du Jardin d’essai et le
concluants, a affirmé M. Ould Commissariat national du littoral, Chérif Rahmani a mis en exergue
Kablia dans une allocution à l’ou- la place de l’enfant dans la protection de l’environnement en décla-
verture de la réunion des walis. Il rant que «l’enfant est porteur d’espoir et de promesses, il faut
a relevé, cependant, que seul l’as- accompagné cet enfant qui deviendra adulte et jouera un rôle impor-
pect lié à la réalisation de l’imprimé tant dans la protection de l’environnement » avant de poursuivre
devant sécuriser le passeport bio- « La journée mondiale de l’enfance sera suivie par celle de l’envi-
métrique, opération confiée à la mission au niveau national reliant devrait être scanné d’ici à la fin de ronnement et nous pensons que le meilleur défenseur de l’environ-
Banque d’Algérie, n’est toujours l’ensemble des administrations et l’année. Rappelant les mesures nement n’est autre que l’enfant qui est porteur de message à ses
pas résolu. Il s’agit du film en plas- services concernés aux centres de d’allègement déjà prises pour l’éta-
tique recouvrant le passeport afin production principal et secondaire. parents», expliquera le ministre de l’Environnement.
blissement du passeport biomé-
de sécuriser les deux premières De même, une plate-forme tech- A une question sur le partenariat entre le secteur de l’environne-
trique et de la carte nationale
pages comportant l’identification et nique et organisationnelle a été d’identité (CNI), le ministre a cité ment et celui de l’Education, le ministre a affirmé qu’aujourd’hui
la signalisation de l’intéressé. déployée au niveau de l’ensemble notamment la suppression des actes l’éducation dans les écoles n’est plus ce qu’elle était « L’éducation
De ce fait, l’ouverture des plis des daïras et circonscriptions admi- de naissance 12 S et du certificat de classique est révolue, l’école s’ouvre sur son environnement et sur
concernant l’appel d’offres lancé à nistratives, ainsi qu’au niveau des nationalité pour le renouvellement les technologies modernes, c’est dans ce cadre-là que nous avons
ce sujet sera effectuée " très pro- autres structures concernées pour de la CNI ainsi que la suppression conclu notre partenariat durable avec l’Education pour dont le pre-
chainement" selon le ministre, pré- cette opération. Pour ce qui est de la du certificat de nationalité du dos- mier acte a été de généraliser l’éducation environnementale aux
cisant que quatre fournisseurs numérisation de l’état civil, le sier passeport pour ces mêmes cas 25.000 écoles que compte le pays », ajoutera le membre du gouver-
étrangers se sont proposés pour ministère de l’Intérieur procédera et la simplification du formulaire de nement. Pour inculquer à nos enfants une bonne base sur laquelle ils
cette opération. prochainement à la généralisation peuvent contribuer à la protection de l’environnement, dans un
graduelle de cette opération qui a demande de ce document.
Le ministère de l’Intérieur a pro-
déjà été lancée dans certaines com- Le ministre a indiqué que l’un monde de plus en plus agressé par la pollution générée par les indus-
cédé, d’autre part, à la mise en
œuvre d’un système centralisé de munes importantes par la numérisa- des principaux acquis de l’informa- tries modernes, les deux ministères en question ont préparé des for-
traitement et d’émission du titre de tion des registres des naissances. tisation réside dans le climat qui a mateurs, et édité des documents scolaires utilisant des techniques
voyage avec notamment la réalisa- L’Algérie compte environ caractérisé les opérations entre l’ad- modernes pour que cet enfant devient un acteur principal dans la for-
tion d’un centre de production des 210.000 registres contenant 70 mil- ministration centrale et les services mation » a indiqué Chérif Rahmani avant de poursuivre sa visite en
titres et documents sécurisés à lions actes alors que l’entrée en locaux concernés. compagnie d’un groupe de chérubins.
Alger et un deuxième projeté à la vigueur de l’opération 12 S a per- Il a, par ailleurs, exprimé son Par ailleurs, des dizaines de bambins des crèches d’Alger, magni-
wilaya de Laghouat pour relayer le mis la saisie d’environ 3 millions souhait pour le maintien du même fiques dans leurs beaux habilles tous neufs et avec leurs belles fri-
centre principal en cas circonstance actes de naissance et la délivrance niveau de coordination et de mobi- mousses ont participé à des ateliers d’arts plastiques, de cuisine et
exceptionnelle. de plus de 2,5 millions actes 12 S. lisation concernant la poursuite de jardinage dans lesquels ils se sont donnés à cœur joie.
Il s’agit également de la réalisa- Le ministre a indiqué en ce sens ce processus dans de "meilleures M. MENDACI
tion d’un réseau haut débit de trans- qu’un total de 10.778.000 actes conditions".

MIGRATION CLANDESTINE LA DÉCISION REVIENT


AU CONSEIL NATIONAL
La limitation de la libre circulation Le SNAPAP
des personnes mise en cause veut aller vers
L a qualité de vie et les barrières impo-
sées à la libre circulation des per-
sonnes entre les deux rives de la
mais elles sont d’ordre éco-
nomique, social, culturel et
politique. L’absence de pers-
une grève
Méditerranée seraient les causes principales pectives, les mauvaises Au Snapap, le feuilleton de la grève refait
du phénomène de la migration irrégulière conditions de vie, l’inégalité surface. Le Syndicat national autonome des
qui a pris de l’ampleur dans les pays du et l’injustice sont autant de personnels de l’administration publique qui
Maghreb cette dernière décennie. facteurs avancés. «On s’est réuni hier à Bab Ezzouar a pris la réso-
C’est du moins ce qui ressort de l’en- devient harraga non pas par
accident mais parce que cer- lution d’observer une grève nationale dont la
quête menée sur le terrain par le Forum date sera fixée après la réunion du Conseil
algérien pour la citoyenneté et la modernité taines conditions sont réunies
pour passer à l’acte. La majo- national qui aura lieu durant la deuxième
(FACM) en partenariat avec le Comité per-
manent pour le partenariat euro-méditerra- rité a eu des trajectoires quinzaine du mois courant. Dans un com-
néen (COPPEM) et la région Sicilienne en sociales stigmatisées, perçus muniqué parvenue, hier, à notre rédaction,
Italie. comme étant dévalorisantes. le SNAPAP dénonce « la non application
Financé par le PNUD, ce travail de Ces personnes disposent de des décisions prises auparavant et l’absence
recherche connu sous l’appellation du suffisamment d’informations de dialogue et de concertation avec le syndi-
«Projet Al-083 : Migration/ développe- sur la voie à prendre pour cat en tant que partenaire social effectif ».
ment» tire aussi sa substance de l’initiative quitter le pays», constate M. Selon le SNAPAP, l’annonce de la grève
conjointe sur la migration et le développe- Musette qui s’inscrit en faux intervient suite à l’arrêt de travail du 16
ment (ICMD) liant la Commission euro- la rive, informe encore M. Noureddine contre la pénalisation de l’ac- avril dernier qui a touché pratiquement tous
péenne aux Nations unies. Sbia, président du FACM.Alors que cer- te de migrer irrégulièrement «qui ne fait les secteurs administratifs. Parmi les reven-
M. Saib Mohamed Musette, chercheur, taines études recensent le désir d’immigrer que stigmatiser à vie le candidat» plaide
pour la libre circulation des personnes et dications formulées par le SNAPAP, le com-
qui a mené l’enquête sur le trafic des chez 30 % de la population algérienne, le muniqué cite la régularisation de la situation
migrants algériens qui empruntent la voie nombre des candidats à la migration clan- l’amélioration de la qualité de vie.
Interrogé sur l’ampleur qu’a prise la migra- de tous les travailleurs contractuels par leur
maritime pour rejoindre l’Italie explique, destine est beaucoup moins important, intégration dans des postes budgétaires
d’emblée, que son étude conduite entre sep- explique M. Musette, qui a dressé le profil tion irrégulière ces dernières années en
tembre 2010 et février 2011 est loin d’être de ces gens tentés par l’aventure interdite. Algérie, le chercheur estime que la nature stables, la promulgation des régimes indem-
un travail quantitatif du flux migratoire Ces candidat sont plutôt des deux sexes, mobile du phénomène le rend insaisissable. nitaires restants et l’unification du taux des
mais plutôt une étude qualitative basée sur même si les hommes sont plus nombreux, Pour le quantifier, il faut prendre en primes et indemnités à 40% pour les corps
l’interrogation des migrants qui ont fait le ils sont pour la plupart jeunes, 26 ans en considération ses diverses étapes et enquê- communs et techniques et la révision du sys-
voyage, souvent sans succès et qui sont moyenne, et célibataires avec tout de même ter du côté des pays de départ et des pays tème des allocations familiales. Les rédac-
revenus en Algérie, après un séjour irrégu- une minorité d’adultes voire des chefs de d’accueil et collecter l’information au teurs du communiqué mettent l’accent sur
lier en Italie. familles, avec des niveaux d’instruction dif- niveau des différents services de sécurité l’actualisation des textes sociaux notamment
Le projet a eu pour objectif principal de férents. Ils sont aussi pour la plupart des impliqués. Il reste que le processus de régu- les décrets n° 179/82 et 303/82 liés aux
mettre en évidence la migration irrégulière chômeurs et des défavorisés qui subissent le larisation des migrants au niveau des pays œuvres sociales et la révision de l’article 87
à travers ses différentes phases allant du poids de l’échec et de l’exclusion et sont en d’accueil, comme cela s’est fait aux USA, qui contredit la décision 03/06 datant du
désir d’immigrer, la prise de décision, la majorité des primo-migrants. Les raisons est, de l’avis de M. Musette, le meilleur
moyen pour cerner le trafic des migrants 05/07/2011 lié au statut général de la fonc-
réunion des conditions d’immigrer par voie du phénomène ne se résument pas donc, tion publique.
maritime jusqu’à l’arrivée de l’autre côté de selon les résultats de l’enquête, au chômage irréguliers.
Hamida B. S. S.

Jeudi 2 Juin 2011


EL MOUDJAHID Société 11
MARCHE «DUBAÏ» JOURNÉE INTERNATIONALE DE L’ENFANT
DE BAB-EZZOUAR
L’inquiétude Aider les mères biologiques
des habitants à reprendre leurs enfants
de la cité Bousshaki L
a journée internationale de
l’Enfant, célébrée par la commu-
nauté internationale en ce 1er juin,
a été fêtée chez nous par une journée de
sensibilisation et d’animation sur l’im-

L a prolifération de locaux commerciaux au


marché dit Dubaï, à la cité El Djorf de Bab
Ezzouar (Alger), ne semble pas plaire aux
habitants du quartier qui voient d’un très mauvais
œil l’anarchie et la pagaille nées de l’activité com-
portance et la prépondérance des prin-
cipes de culture et de nationalisme dans
l’éducation des enfants. Tenue au siège
du ministère de la Solidarité, la ren-
contre, présidée par le premier respon-
merciale. sable du département M. Saïd Barkat, a
Dans une lettre adressée aux autorités concernées vu la présence des ministres de
(APC de Bab Ezzouar, circonscription administra- l’Education et celui de la Jeunesse et des
tive de Dar El Beida, gendarmerie nationale,…), les Sports, dont les deux secteurs sont direc-
habitants de la cité Bousshaki déplorent en effet tement concernés par le thème choisi
l’état « épouvantable » et « catastrophique » dans pour cette journée. L’occasion a ainsi été
donné à M. Barkat pour rassurer quant à
lequel se trouve désormais leur quartier et attirent à « la sérénité et au sérieux », avec lesquels
cette occasion l’attention des responsables concer- notre pays élabore sa politique de prise
nés sur les conséquences « désastreuses » causées en charge de l’enfant algérien. « En dépit
par l’implantation tous azimuts et surtout anar- des périodes difficiles par lesquelles est
chique des commerces du marché de Dubaï, assi- passé notre pays, terrorisme, décennie
milés du reste à un véritable « bidonvil- noire, l’Algérie a toujours fourni beau-
le commercial». coup d’efforts pour épargner aux enfants Ph. : Louisa
« Toutes les issues sont bloquées et si, par mal- de payer les erreurs des adultes », dira le ont pu être récupérés par leurs mamans tion pour un travail de proximité. Pour ce
heur, un incendie se déclenche dans notre cité, ministre de la Solidarité. M. Barkat indi- naturelles. Pour M. Barkat, « la famille qui est du thème de la journée d’étude
l’ambulance ne pourrait pas entrer », s’insurgent-ils quera que cette prise en charge est pluri- est la base essentielle et la première école d’hier, les intervenants ont tous reconnu
dans leur lettre de protestation. Cette situa- disciplinaire et qu’elle commence dès la dans l’éducation d’un enfant ». Pour ce l’apport et l’influence du conte dans la
tion, arguent les habitants de la cité El Djorf, entra- naissance de l’enfant jusqu’aux amphis qui est de la prise en charge des jeunes transmission des valeurs de culture, et de
ve toute circulation et mouvement des personnes et de l’université. Abordant l’épineux pro- enfants en difficulté sociale et en danger nationalisme dans l’éducation d’un
elle n’est pas sans dommages sur les travaux d’uti- blème de l’enfance abandonné, le moral, le département de la solidarité a enfant. La rencontre a été agrémentée par
lité publique (bitumage, assainissement, réparation ministre de la Solidarité reconnaît que opté pour un large programme basé sur la une animation culturelle assurée par les
cette question reste une « tare » pour la sensibilisation et la communication, ainsi enfants de l’école des sourds-muets de
des pylônes électriques,…) car elle ne laisse pas de communauté algérienne, mais que le
marge de manœuvre aux entreprises concernées, que le renforcement d’un réseau infra- Télemly, ainsi que par les jeunes rési-
nombre des enfants abandonné n’est pas structurel de prise en charge réel. Il exis- dants au centre de réinsertion de mineurs
lit-on encore dans la lettre des habitants protesta- aussi important que prétendu. La poli- te ainsi 44 établissements spécialisés qui en danger d’El Biar. Des pièces de
taires qui reconnaissent toutefois que certains des tique de l’Etat dans ce domaine est d’en- accueillent ces jeunes mineurs en diffi- théâtre, des chants ainsi que des opérettes
leurs ont grandement contribué à cet état de fait, courager et aider financièrement et mora- culté en milieu résidentiel, 48 services relatifs à l’éducation de la culture et des
« pour des intérêts personnels et purement lement les mères biologiques à reprendre d’observation et d’éducation en milieu coutumes algériennes ont ainsi été pré-
lucratifs». leurs enfants. Il révèlera que sur 2.000 ouvert ainsi que 15 annexes créées dans sentés.
S.A.M enfants abandonnés à leur naissance, 800 des quartiers à forte densité de la popula- Farida Larbi

PUB

El Moudjahid/Pub ANEP N° 858255 du 02/06/2011

Jeudi 2 Juin 2011


EL MOUDJAHID
Histoire 15

RÉCITS DE LA BATAILLE D’ALGER PAR YACEF SAÂDI

De Melouza à Wagram
Des drames affreux ont ensanglanté l’Algérie
combattante. Des populations du douar de Melouza
ont été passées par le fil de l’épée. Wagram, petit
village, a été le théâtre d’une abominable tuerie.
Soixante ouvriers saisonniers furent abattus sans
rémission. Il s’agit, là, d’actes prémédités et
exécutés froidement par l’armée française et les
commandos «noirs». A l’évidence, cette machinerie
diabolique était ourdie pour discréditer le FLN et
l’ALN. La presse coloniale toujours prompte à
maquiller la vérité contribua à favoriser l’intox et
le parjure. Yacef Saadi, chef historique de la Zone
Autonome d’Alger (ZAA), revient dans ce récit, sur
ces expéditions punitives et meurtrières. Il expose
les vrais motifs pour rétablir les faits.
Wagram, le village martyr souche avaient été constituées grâce à l'infil-

A
près le massacre du 17 mai 1957 Entre Beni-Ilman et son chef-lieu le dis-
au chemin Vauban par les para- trict, Mellouza, c'est celle -ci qui va commen- tration des maquis de la région par les ser-
chutistes, deux graves événe- cer à donner mauvaise conscience à certains. Nous sommes jeudi 30 mai 1957, à côté vices d'action psychologique et les services
ments étrangers à la ville ne vont Le nom de ce district se répand aussitôt du village de Wagram, il y a une ferme de très spéciaux du colonel Jacquin.
pas manquer d'influer sur nos comme une traînée de poudre Le «phénomè- colon - Son propriétaire s'appelle Couland Il
plans de redressement. Il s'agit de Melouza et ne» s'opère grâce aux canaux du service d'ac- est huit heures du matin, des hommes en Les commandos “noirs”
Wagram. tion psychologique de l'armée, lequel se tenue militaire, armés, tiennent en respect 60 passent à l’action
Melouza d'abord. C'est un district monta- réjouit de l'aubaine . Ses manipulants s'en ouvriers saisonniers dans la cour même de la
gneux enchâssé entre des collines aux genêts emparent et vont en user avec délectation . ferme . Un ordre fuse et c'est le massacre. Les Les habitants de Saïda, de Mécheria, de
adventices, situé sur le flanc sud du Leur objectif est évidemment clair connais- soldats abattent de sang-froid 35 ouvriers et Chellala Al - Gharbia se souviennent encore
Djurdjura. Le drame a lieu au douar (village ) sant la différence fondamentale qui nous en blessent 25 autres. Ce jour- là, c'est la fin du malheur qui s'est abattu sur eux sous la
des Beni-Ilman le 28 mai 1957. Il est 8 heures sépare des messalistes, ils veulent y insinuer de quinzaine . forme de ces commandos dont le signe dis-
du matin. Depuis l'aube, des hommes en uni- le poison qui doit nous menerà la « guerre Les saisonniers devaient percevoir le tinctif était la tenue noire pour le commandos
forme de soldats encerclent le douar. Qui fratricide » Il faut donc les contrer. misérable salaire de « serfs » surexploités et «noir», la coiffe ornée d'un écusson montrant
sont-ils et pourquoi sont- ils là ? Le lieu est Malheureusement, l'intox n'a pas cessé soudain tout bascule, au lieu de l'argent à la tête de mort au- dessus de deux tibias croi-
propice aux passages en tous genres La « neu- d'enfler depuis quelques jours . Déjà les recevoir on les règle à coup de mitraille - sés Deux autres formations du même genre
tralité » de ses habitants ne gêne pas les pro- gens, d'habitude plus discrets, s'interpellent Motif ? Mieux vaut s'abstenir d'en chercher ont également sévi dans cette même région
tagonistes du drame qui empruntent assez les uns les autres pour connaître la vérité ? Le car dans une guerre comme la nôtre, ce ne les commandos «Cobra» et «Georges», dont
souvent cet itinéraire sans enregistrer d'hosti- procédé du 5èmebureau ( propagande et men- sont pas les extrémistes qui manquent. Une les éléments sont connus pour avoir écumé la
lité particulière à leur endroit. De quel bord songe ) suscite partout des interrogations chose est certaine : Le massacre à été commis région de Saîda jusqu'à Djebel Boudarga et
sont ces habitants ? Personne ne sait Mais qui a pu commettre un crime aussi abo- sur des « suspectés » acquis au F.L.N. , par les Arbaouette sur la route de Labiod - Sid -Ech -
Le parcours par le douar Beni - Ilman a minable. gens, colons, soldats camouflés, peu importe Cheikh. De là imaginer que l'un des deux
servi au F.L.N. et à ses troupes . Les messa- Cette fois , avant d'entreprendre quoi que qui ne se sont pas gênés pour utiliser la haine commandos (deux régiments! ) a pu massa-
listes du « général» Bellounis l'ont emprunté ce soit, je dois savoir , pensai -je ! Et pour en afin de justifier leurs actes - A Wagram, le crer les 35 hommes de la ferme Couland, il
L'armée française aussi . Apparemment, ce savoir plus , la seule solution possible c'est plaisir de tuer par haine a été évident. n'y a qu'un pas qu'on peut aisément franchir.
n'est qu'un village pacifique mais dont la d'aller la source envoyer` une liaison auprès Autre certitude attestant qu'aucun amalga-
rumeur locale s'est déjà emparée pour le clas- du commandement de la Wilaya III pour « me n'est à craindre l'hypothèse d'une dualité
ser parmi les fervents soutiens de Bellounis, - tirer cette histoire au clair » Le messager s'en F.L.N. -M.N.A. ne peut servir d'alibi à cer- Une presse aux “ordres”
homme-lige de Messali Hadj, néanmoins ami alla. Son séjour dans les montagnes de tains car dans la région de Saîda et dans
de la France coloniale et grand serviteur de Kabylie dura environ une semaine. Mais à l'Oranais en général, l'audience du M.N.A. A proximité de Wagram, on peut, puis-
ses intérêts en Algérie son retour, il ne rapporta qu'une confirmation (parti de Messali Hadj ) n'a jamais pu prendre qu'on y est, citer un autre forfait commis à
des faits et un chiffre censé contredire ceux son envol. Reste l'armée ! ou les colons, dont Aïn - Naâma dans des circonstances ana-
mis en circulation par la rumeur. A l'en croire, un nombre impressionnant s'était constitué en logues , et également sur des ouvriers agri-
Le corps expéditionnaire c'étaient 302 habitants du douar Beni-Ilman formation contre -terroriste pour « casser de coles. Mais l'attitude la plus étrange a été
saute sur Melouza qui avaient été massacrés et non pas 350 ou l'arabe » . Ces mêmes colons au sein desquels celle de la presse.
400 comme écrit plus haut. Et, évidemment le S.D.E.C. (service secret français ) avait Habituellement muette et prompte à «
Le district de Mellouza, malgré son altitu- c'étaient les français qui les avaient extermi- toujours recruté pour renforcer les tueurs de« maquiller « la vérité», elle ouvrit cette fois ses
de, n'est pas loin des Bibans, région qui couve nés. main rouge » , un appendice à son service, colonnes en imputant le massacre en question
depuis toujours un relent de messalisme On Où était la vérité ? Je ne l'apprendrais que chargé de décimer étudiants, lycéens et autres au F.L.N.. La rumeur s'amplifia. Mais tout
peut donc par extension intégrer les Beni- plus tard . Trop tard ! . Mais je pensais déjà à lettrés algériens . Il est donc clair cette fois cela fut vain. Car chaque algérien, à ce
Ilman dans la même catégorie Mais est-ce une entreprise bien plus audacieuse, plus qu'à Wagram ce n'était pas la «main rouge » moment-là avait encore en mémoire l'affaire
pour autant un foyer actif du messalisme ? Le meurtrière . Fin du second épisode. qui s'était déplacée pour tuer des hommes du chemin Vauban et les atrocités qu'y avait
douar Beni -Ilman a été donc rasé de la surfa- Un autre évènement vint aussitôt me dont le système colonial avait besoin, plus commises le 1er R.P.C. Visiblement l'intox ne
ce de la terre avec 350 ou 400 habitants, conforter dans mon intention. Cela se que toute autre chose, pour fonctionner et per- servait pas à grand chose . Grâce au « débal-
chiens et chats compris . Mais sur le moment passait à l'autre bout du pays, dans le Sud durer . Reste un dernier aspect du problème la lage »forcément suspect aux yeux de beau-
, nous ne savions qu'une chose : que les Oranais, plus précisément à Wagram, un vil- participation zélée de divers commandos coup qu'elle avait entretenu, l'opinion des
auteurs de cet acte ce sont les détachements lage situé à une trentaine de kilomètres au sillonnant la région de Saïda et d'Aflou toute Algériens en était à exiger des actions de
du corps expéditionnaire français . Fin du pre- Sud-Ouest de Saïda . Après Mellouza, c'est à proche. Ces formations de mercenaires et de représailles.
mier épisode . une autre tuerie que nous étions confrontés. tueurs à gages composées d'Algériens de Y. S

PUB

El Moudjahid/Pub El Moudjahid/Pub du 02/02/2011

Jeudi 2 Juin 2011


16 EL MOUDJAHID
pique Spo
Equipe olym ALGÉRIE - ZAMBIE DEMAIN À 19 H

Tout miser sur le match a


M
ardi, fin de matinée. avant 19 h et ça va être du
La vie reprend timi- passer le temps.», nous con
dement son cours à joueur chez qui le repos
Sidi-Moussa. Le commence à se faire ressenti
soleil tape fort. Les cela ne tienne, le simple fait
têtes chauffent tellement que le quer la Zambie, les JO de L
vigil a dû s’abriter dans sa guérite, et le chemin qui y mène, fa
donnant même l’air d’avoir la tement oublier aux joueurs
flemme de venir nous ouvrir. Un et la lenteur du temps.
grand complexe fait de petits hôtels «On a hâte d’en découdre
et de terrains d’entraînement. Sur un match important. Ça va s
l’allée menant à l’hôtel H, où la en aller et retour, mais pour n
sélection olympique est logée, premier objectif et de marq
deux équipes, a priori cadettes, moins trois buts sans en en
s’adonnaient à une opposition. Ce Ça nous permettra d’entre
matin-là, les Olympiques n’avaient match retour avec sérénité»
pas entraînement. Les joueurs en Aouedj, le milieu offensif du
relaxation sur les nombreux fau- qui avait la cheville droite b
teuils mousseux, disposés un peu «J’ai été touché à l’entraîn
partout devant des écrans plasma Rien de grave », rassurait-il
qui ornaient les murs du hall du donc, en dépit des trois sema
premier étage. Les joueurs stage bloqué, se dévoile une
n’avaient pas entraînement avant mination certaine de passe
19 h. «On n’a pas entraînement brio l’écueil zambien.

ENTRETIEN AVEC MOHAMED CHALALI :


“Il faudra leur marquer un maximum de buts !”
Mohamed Chalali, «Momo» pour les Pourtant, cela fait près d’un an maintenant Un petit peu, oui. On essaye de passer le
intimes fait office de patron de cette sélec- que vous vous préparez ensemble, qu’est-ce qui comme on peut, même si ce n’est pas t
fait que les automatismes ne sont pas encore facile. Les journées se ressemblent un peu
tion olympique. A 22 ans, le pensionnaire là ? mon goût (rires). Mais bon, c’est comme
de Paninios (D1, Grèce) dégage une séré- Ce n’est pas une question d’automatismes. La n’est pas là pour passer des vacances. Nou
nité certaine. Aimablement, il a accepté de cohésion y est. En fait, c’est plus s’adapter un sys- un but à atteindre. Il faut faire fi du reste…
tème de jeu. A nous replacer très vite dès la perte
nous parler de cet Algérie-Zambie de ven- du ballon. Exercer un pressing haut. S’habituer au Il y a aussi le Maroc-Algérie de samed
dredi. système de coulissage dans le marquage et la cou- en parlez sans doute entre vous…
verture. Voilà… On travaille beaucoup pour y arri- Oui tout le temps. C’est un match impo
Le groupe a amorcé la dernière ligne droite ver.
dans la préparation de cet Algérie-Zambie, où N’avez-vous pas le sentiment qu’il
en êtes-vous dans votre préparation ? Vous sentez-vous, néanmoins prêts pour votre actualité ?
Ça bosse encore. On a encore du travail à faire. réceptionner la Zambie ? Un petit peu, mais c’est normal…
Enfin, des petites imperfections à corriger à un Oui, on est prêts. Cela fait quand même trois
certain niveau, mais dans l’ensemble, ça va, nous semaines qu’on prépare ce match. On vous sait très proche de Djabbour
avons bien travaillé. Personnellement, j’ai hâte d’en découdre. C’est un vous eu de ses nouvelles ?
match très important où il faudra asseoir notre Oui. On s’envoie régulièrement des tex
Vous dites qu’il y a encore quelques imper- suprématie. On joue chez nous ! Il faudrait leur Dans le football, on ne peut rien prévoir. On peut est tout le temps en contact. Quoique là, je n
fections à peaufiner, de quoi s’agit-il ? faire comprendre ça. toujours faire match nul ici et gagner là-bas. su qu’il s’était blessé (rires). J’ai dû lire la
Je fais plus allusion au bloc. Lorsqu’on perd le Seulement, la priorité est le match de vendredi pour l’apprendre.
ballon, on doit resserrer les rangs de manière à ne Si l’on comprend bien, la stratégie, c’est de qu’on doit absolument bien gérer.
pas concéder trop d’espaces. prendre une option sur la qualification ici… Vous allez l’appeler ?
On le fait, mais de manière lente. Le foot, ça va Oui, c’est le but. Il faut marquer le maximum 20 jours de préparation, de mise au vert, Oui, dans l’après-midi…
vite. Parfois, l’adversaire ne vous laisse pas le de buts, sans en encaisser. Après, il ne faut pas loin de vos familles, cela doit peser à la longue,
temps de vous repositionner. Il faut aller vite. occulter le match retour qui sera aussi important. non ? Entretien réalisé par Amar Be

CHAMPIONNAT PROFESSIONNEL DE LIGUE 2 (28e journée) La LN


les date
Périlleux déplacement pour le NAHD et le CA Batna matches en r
de la L
L e CS Constantine qui a pratique- à la relégation, alors que trois autres arrive à venir à bout de son adversaire du face à l’O. Médéa qui reste une équipe
ment arraché son ticket d’accès en équipes, le Paradou AC, la JSM Skikda jour, l’ES Mostaganem, chose qui ne difficile à surprendre sur son terrain. La Ligue nationale d
Ligue 1 grâce à sa victoire vendre- et l’AB Merouana jouent leur survie en semble pas du tout évident. L’AB Abdel. T. (LNF) a arrêté les
di dernier obtenue à l’extérieur contre la ligue 2. L’AB Merouana, qui a réussi à Merouana tentera de mettre à profit le matches en retard du c
JSM Skikda (2-1), recevra le Paradou obtenir un point lors de son dernier déterminant avantage du terrain. nat professionnel de L
AC et ne devrait rencontrer aucune diffi- déplacement à Constantine face au La JSM Skikda, en déplacement, football, jusqu'à la fin
culté pour s’imposer et fêter ainsi, MOC, tentera de confirmer si l’équipe n’aura, par contre, pas la partie facile PROGRAMME DES MATCHES son en cours. Les m
comme il se doit avec ses supporters, son (vendredi 3 juin) Kabylie - JSM Béjaia à
accession. Ce qui n’est pas le cas pour (21 journée) et ES Sé
e

les deux autres postulants à l’accession, à SA Mohammadia - MO Constantine Eulma (22e journée) p
savoir le CA Batna et le NA Hussein Dey CR Témouchent - ASM Oran pectivement à 18 h e
appelés à affronter à l’extérieur, respecti- CS Constantine - Paradou AC joueront dimanche 5 ju
vement, le RC Kouba et le MSP Batna. O. Médéa - JSM Skikda que le match entre MC
C’est assurément le CA Batna qui aura la MSP Batna - NA Hussein-dey l'ASO Chlef (21e jour
mission la plus difficile avec son USM Bel-Abbès - US Biskra lieu le mardi 7 juin. L
périlleux déplacement à Kouba. RC Kouba - CA Batna programmé la rencontre
AB Merouana - ES Mostaganem de la 24e journée, WA T
Le RC Kouba suite à sa victoire face
au NA Hussein Dey (1-0), s’est lourde- JS Kabylie (24e journé
ment incliné la semaine dernière face à Pts J mardi 14 ju
Classement 27
l’ES Mostaganem (3-0). Kouba voudra 1. CS Constantine 51 La journée du same
certainement rester invincible dans son 49 27 verra le déroulemen
2 . CA Batna 26
fief et offrir une victoire à ses fans. Le 3. NA Hussein Dey 47 matches en retard, il s'a
41 27 Sétif-AS Khroub à
match s’annonce serré et intéressant à 4. O. Médéa 27
5. USM Bel-Abbès 40 journée), JS Kabylie - M
suivre. 37 27
Troisième au classement avec un 6. RC Kouba (17 h) et MC Alger-WA
37 27
match en retard, le NA Hussein Dey ten- -. ES Mostaganem 27
(19 h), pour le compte
8. ASM Oran 36 journée. Le dernier
tera d’arracher au moins un nul pour 35 27
consolider sa position en tête du classe- 9. MSP Batna 27 mise à jour au program
10. US Biskra 34 tra aux prises l'ES Sé
ment. Si pour la tête du classement, tout 34 27
--. SA Mohammadia 27 Kabylie (26e journée)
est presque clair à deux journées de la fin 12. MO Constantine 33 28 juin à 19 h. Pour rapp
du championnat de ligue 2, ce n’est pas 30 27
13. Paradou AC 27 et dernière journée du c
le cas pour les équipes menacées par la 14. JSM Skikda 28
27 27 nat de Ligue a été f
relégation en division inférieure. Le CR 15. AB Merouana 26 juillet
Témouchent est pratiquement condamné 16. CR Témouchent 22

Jeudi 2 Ju
ports EL MOUDJAHID 17
L’EQUIPE NATIONALE DEPUIS HIER À MARRAKECH
LES VERTS DÉTERMINÉS
aller !
dur pour «Ça va être dur. Nous les avons
À RÉALISER UN BON RÉSULTAT
L’équipe nationale
est depuis hier soir à
confiait un vus jouer, ils sont très bons. Ils Marrakech, ville qui
os imposé
entir. Qu’à
sont très forts dans les duels.
L’équipe s’est renforcée par cinq
abritera samedi 4 juin
fait d’évo- joueurs des A. Ça ne va être une la deuxième manche
e Londres sinécure», prévient Belali, l’un des du derby magrébin
, fait subi- atouts de Azeddine Aït Djoudi en
urs l’ennui attaque. Maroc - Algérie, pour
Celui-ci, qui a dû s’absenter le compte de la
udre. C’est pour la journée, afin, nous a-t-on
va se jouer dit, de régler quelques affaires à la quatrième journée des
ur nous, le fédération, avait programmé une éliminatoires
marquer au séance technico-tactique en début
encaisser. de soirée et une séance vidéo après de la CAN 2012 du
ntrevoir le le dîner. groupe D.
ité», lâche «On devrait visionner cette fois,
f du MCO quelques-uns de nos matches. On La victoire des Verts en match
te bandée. voudrait montrer aux joueurs, aller face à la sélection marocaine
raînement. images à l’appui, leurs lacunes et a remis en course l’équipe nationa-
it-il. Ainsi comment les corriger», explique le. Les quatre sélections qui for-
maines de Omar Hamened, l’un des assistants ment le groupe D, à savoir
une déter- du sélectionneur. l’Algérie, le Maroc, le primer dans les médias, affichent déclaré qu’il est fixé à 80% sur le Casablanca, où à Rabat, ne baisse
asser avec Les U23 ont encore une journée Centrafrique et la Tanzanie totali- une détermination et se disent tous onze rentrant. Comprendre qu’il a pas les bras pour autant et reste
pour peaufiner leur préparation. Aït sent chacune 4 points. C’est dire qu’ils réaliseront un grand match fait son choix en fonction de la optimiste, même s’il reconnaît que
que la rencontre Maroc-Algérie pour remporter ce duel qui reste forme actuelle des joueurs et du la rencontre face à l’Algérie s’an-
Djoudi veut apporter quelques s’annonce déterminante à plus
réglages à son dispositif tactique. synonyme de qualification. choix tactique. Si sur ce plan, le nonce difficile et c’est dans la
d’un titre. Le vainqueur de ce duel Première satisfaction, la forme de sélectionneur n’a rien dévoilé, il logique des choses. Pour ce faire, il
« On doit travailler plus en bloc. prendra une option sérieuse pour la
On devrait défendre en groupe », la majorité des cadres de la sélec- s’est montré rassurant pour ne pas compte sur l’apport du public et il
qualification. En attendant, l’effer- tion, même si la blessure de dire qu’il est convaincu de sur- table pour un jeu résolument offen-
signale Mohamed Chalali, le capi- vescence est perceptible et la ten- Djebbour compliquera un peu la prendre l’équipe marocaine. La sif.
taine et buteur attitré des sion monte au fur et à mesure que tâche de Benchikha, l’obligeant à pression du match s’exercera sur A quelques jours de ce match
Olympiques. Ceux-ci espèrent l’on se rapproche du jour “J” aussi revoir ses plans. Néanmoins, le les Lions de l’Atlas et Benchikha au sommet, une véritable finale,
compter sur l’appui des supporters bien du côté des deux sélections sélectionneur national peut se tar- compte en tirer profit. comme dirait Benchikha, c’est la
er le temps demain soir au 20-Août. «Lors des que de leurs supporters. guer cette fois de disposer de l’en- Du côté de la sélection maro- guerre psychologique qui est enta-
s toujours deux matches amicaux face au L’équipe nationale qui vient de semble des joueurs dont il avait caine, le fait marquant à noter est mée. Chaque sélectionneur tient à
peu trop à Sénégal, les tribunes étaient à boucler son stage à Murcie aura besoin pour cette confrontation sans doute la succession de défec- préparer au mieux son équipe sur
me ça. On chaque fois vides. On espère comp- encore deux séances de derniers contre le Maroc, contrairement au tions enregistrées ces derniers le plan physique et moral. L’heure
Nous avons ter sur nos supporters cette fois. On réglages tactiques à Marrakech, à match aller où il a fallu pallier à jours suite à des blessures. Lors de est à la motivation des troupes et
te… aura besoin de leur soutien », inter- l’heure du match pour mieux l’absence de plusieurs titulaires. sa dernière conférence de presse, les Verts, conscients de l’enjeu de
pelle Ziti. Le message est lancé ! s’adapter à cette tranche horaire et Satisfait du stage qui s’est déroulé le sélectionneur marocain Eric cette rencontre, ne jurent que par
medi, vous Amar Benrabah à la température ambiante. dans de bonnes conditions, selon Gerets qui regrette toujours le fait une victoire.
Les joueurs qui ont eu à s’ex- ses dires, Abdelhak Benchikha a que le match ne se joue pas à Abdel. T.
mportant. Publicité
’il occulte

our, avez-
textos. On
je n’ai pas
e la presse

Benrabah

LNF fixe
ates des
n retard
a Ligue 1
e de football
les dates des
u champion-
e Ligue 1 de
fin de la sai-
es matchs JS
ia à huis clos
Sétif - MCE
) prévus res-
h et 19 h, se
5 juin, tandis
MC Alger et
ournée) aura
in. La LNF a
ntre en retard
WA Tlemcen -
rnée) pour le
4 juin à 17 h.
medi 18 juin
ment de trois
l s'agit de ES
b à 19 h (24e
- MC Saïda
WA Tlemcen
mpte de la 25e
nier match de
ramme, met-
Sétif à la JS
ée), le mardi
rappel, la 30e
u champion-
été fixée au 8
let prochain.

Juin 2011
18
Culture EL MOUDJAHID

ASSIA DJEBAR
Alchimie de l'écriture et chemins de rencontre
C'est dans l'ombre d'Assia Djebar que L'espace salle de séjour et salon sans cloi-
nous remontons à notre tour le temps. Au son séparatrice aux grandes baies vitrées.
troisième étage sur le même palier que Mme Une chambre donnant sur une salle de bains
R, institutrice a l'école des filles que se trou- . une autre petite chambre sans parler de la
vait l'appartement des Imalayène. Combien cuisine et autres commodités. Sur Le bal-
de fois a-t-elle traversé ce passage et peut- con-terrasse, carrelé de dalles jaunes et
être posé un regard sur nous, fillettes qui lisses comme un miroir flammé Assia
traversions «le tunnel» et faire du chahut Djehar (F-Z lmalayène) est allongée après
pour le plaisir de criailler comme des hiron- son accident regarde les immeubles de la
delles du printemps. C'est sûr qu'en accom- rue M.
pagnant sa sœur à l'école primaire lui por- Dans ce flux littéraire de certains pas-
tant son cartable, elle a dû nous frôler et sages du texte et de la description de
nous faire un sourire à nous ces autres quelques quartiers d’Alger qui ont apparte-
petites sœurs unies «par la langue… nu à notre enfance .Puis les années passant,
Elle, la jeune fille de Cherchell entrait à les règles de la vie se mettant en place, un
la faculté d'Alger et évoluait dans un envi- jour mous empruntons le passage souterrain
ronnement intellectuel qui «n‘était pas et apercevons un monsieur aux cheveux
encore le nôtre. Nous en étions encore à la blancs au regard clair discutant avec un
maternelle. Et pour ne pas la perdre en cours ancien voisin et enseignant à la retraite une
de chapitres à travers les lignes du roman. voix murmure «Voilà Monsieur Imalayène
nous la retenons par un pan de sa robe. Et le père d'Assia Djebar... »
nous glissons à sa suite jusqu'à la brasserie Depuis cette aube de 1953 , est-ce dans
Victor Hugo. On reste là, dehors, à l'attendre l'une ou l'autre des villes corsaires d'autre-
jusqu'à ce qu'elle sorte de ce café sur cette fois est-ce vraiment dans cette immensité ce
Ph. D. R. artère pompeuse qu'est la rue Michelet. coin «enfance là-bas sur ce rivage où les
Puis invisibles, nous l'accompagnons au ruines se sentent plus majestueuses , plus
cinéma l'Empire dans cette rue monotone ensoleillées que les demeures des vivants

A
lors que les premiers échanges entre désignés par les premières lettres alphabé-
le lecteur et l'héroïne se tissent à tra- tiques, destinée aux fonctionnaires français qu'est la rue Denfert Rochereau et revenons est-ce là has que je cherche, moi , inlassable
vers les confessions du récit de Assia n'était habitée que par une poignée d'ensei- dans son sillage par la rue Auber, accompa- où se trouve la petite, l'obscure maison de
Djebar et qu'on refuse de délaisser le roman gnants d'origine algérienne. C'est dans ce gnatrices échappant à son regard. mon père?».
jusqu'à ce qu'on lise les derniers chapitres, bâtiment au bout du passage souterrain en Et nous faufilant, «ombres sœurs», on Le roman «Nulle part dans la maison de
on s'aperçoit que nombre de petites filles allant vers la droite que résidait la famille de vient à regagner cet immeuble austère et de mon père» sera désormais associé aux
anonymes ont vécu ou évoluer dans le péri- l'écrivain. «Le tunnel» abritait une librairie prenons avec elle l’ascenseur pour trouver lieux de notre enfance, nous les écolières
mètre de celle qui alors était F-Z gérée par une «dame de France» comme la asile au troisième étage, invisibles, dans anonymes.
Imalayène. La cité, aux quatre immeubles, nommaient les Algériens du quartier. cette grande maison de quatre pièces. Lamia Nacim

FESTIVAL CULTUREL
«NULLE PART DANS LA MAISON DE MON PÈRE»
EUROPÉEN DE ASSIA DJEBAR

Clôture en Quand la mémoire du corps


apothéose avec traduit l'espace langage
la chanteuse A près la lecture du dernier roman
d'Assia Djebar , peut-être est-ce
parce que c'est un vendredi après-
midi serein jusqu'à la monotonie , on est
Samira Brahmia empreint de douceur et d'amitié pour l'au-
teur de ce magnifique récit . Assia Djebar
dans cette lointaine Amérique et dans
cette ville nerveuse qu'est New York avec le mysticisme et la symbolique du
revient sur tout ce qui a fait son destin de «ney » et de la danse cosmique. La para-
fille jeunes fille, de lycéenne , d'étudiante bole soufie liée à jamais à la flûte, instru-
et de femme à part entière. Ce sont étape ment musical fait à partir d'un roseau «
après étape comme des portes qui s’ou- première chose créée par Dieu» , Jallal
vrent l'une après l'autre sur des moments Eddine Romi, le saint de Konya en
de vie . Dès les premières pages , le pre- Turquie, rapportant la légende des secrets
mier chapitre «Eclats d'enfance» on est confiés par le Prophète à Ali son gendre
pris par les événements qui ne surgissent consentant une fraternité littéraire . N'est-
pas de la mémoire, mais sont tissés en ce pas là un certain legs qui a cristallisé «
elle, l'habillent, la protègent. Des réminis- une transmission libératrice » que nous
cences qui ne remontent pas de loin. Oh, livre Assia Djebar par le verbe et la plume
non Elles sont à fleur de vie, au bout des ? Ainsi nous voyons affluer les signes du
paroles quotidiennes et présentes dans secret mystique qui accompagne l'auteur
Ph. D. R. leur présence. accompagnant la foi et les mystères de
C'est l'existence d'un bourgeon de l'univers «avant que le roseau si rapide-
Le 12e Festival culturel européen en fillette « elle a deux ans et demi, peut-être ment dressé ne surgisse de l'eau je vois, je
Algérie a été clôturé mardi soir par un trois... », qui d'année en année va se muer voie sur le monde « européen » et l'en- persiste à voir la face d'Ali illuminée ...qui
concert magistral donné à la salle Ibn- en fille d'Eve , forte , intelligente et de courage à suivre des études universitaires à mots psalmodiés comme des versets
Zeydoun (Alger) par la chanteuse pop world grande renommée. dans cette langue qui n'est pas la leur. Il confie la parole sacrée du Prophète inspi-
établie en France Samira Brahmia. Néanmoins restera toujours la fillette lui tracera sans le savoir la route des ré... »
Debout au milieu de la scène sous une aux sens aiguisés vis-à-vis des senteurs, citoyens du monde. Le lecteur continue de suivre à la trace
lumière feutrée, guitare entre les mains, des voix, des êtres, des sons et textures et Il y aura toujours une première fois la narratrice, sans se lasser jusqu'au bout
face à un public venu nombreux l'acclamer, de la beauté des choses, « je peux dans la vie de la femme de lettres: « Le du cheminement pour atteindre le lieu du
Samira visiblement émue, salue l'assistance entendre encore le froissement du tissu, premier livre, la première amie, le pre- « silence de soi », non sans avoir pris
avec beaucoup de nostalgie... son premier de ses plis fluides... ». Ainsi, l'auteur fait mier rendez-vous, les premiers voyages connaissance, tout au long de cette traver-
concert dans ce lieu de spectacle remonte à en sorte de prendre le lecteur par la main seules ... » des moments-force d'accom- sée, en toile de fond , le visage de
2001. Elle entame la soirée par une chanson et l’emmener sur le fleuve tranquille de la plissement de soi et d'expérience person- l'Algérie des années quarante et cinquante
de son unique album "Naïlya", un album mémoire. Sa mémoire à elle. C'est comme nelle. Ce sera ainsi jusqu'à la fin du sous la colonisation. C'est avec les yeux
dont la majorité des titres sont d'expression un doux chant andalou, sans tristesse roman, «cette auto-analyse » comme d'une adolescente privilégiée par rapport
anglaise, avant d'enchaîner avec l'éternelle aucune, «dans cette Algérie coloniale où l'écrit Assia Djebar. De même qu'il y a un aux autres filles « arabes » qu'elle côtoie
"Azzi Essa'a" de Slimane Azem, interprétée chaque société ne voyait que son propre liminaire à la poésie arabe classique qui un monde « de chômeurs accroupis ... des
à la manière de la coqueluche du rock groupe... » que la petite fille de Cherchell n'est d'écoute sensuelle que dans la langue enfants mendiants qui ... regardent en
va découvrir non pas un monde mais des dont elle est l'essence. silence. »
algérien Cheikh Sidi Bémol. Un ambiance mondes qu'elle fera vivre de sa « main L'adolescente d'alors s'enflamme face Là au cours de ses premiers déplace-
conviviale s'est vite créée et imposée durant scripteuse ». A l'exemple, côté algérien, ments, la jeune fille côtoie une Algérie «
toute la soirée. au compagnon qui, lui, détient la clé du
des premiers chagrins, la leçon de bicy- savoir poétique, de la sensualité des divisée en deux espèces... les cafés
"La Ilaha Ila Allah" de Youcef Boukella clette et son jeu interdit , du hammam des maures surpeuplés et bruyants d'un côté et
n'a pas laissé le public indifférent de par les Mo'allaqates. Elle ressent comme un vide
fêtes familiales , de la danse, ainsi que dans cet enseignement en langue françai- de l'autre.., plusieurs brasseries euro-
vocalises, atteignant les plus hautes des tout un univers de parfums de femmes péennes avec de très hautes glaces , des
octaves, de la voix puissante de cette artiste se reçu depuis le primaire, une instruction
dans leurs jardins secrets dans une ville qui l'ampute de la sève lyrique et du ryth- miroirs , des lustres qui m'impression-
cosmopolite qui prépare un deuxième bourgeoise. Le père, cet instituteur indi- nent» L'immoralité d'un système écono-
album dont la sortie est prévue en avril me intime des Mo'allaqates que Tank le
gène, a une place, sans vouloir blasphé- fiancé pouvait réciter « ... ce garçon pos- mique fondé sur l'accaparement des
2012. mer, de Dieu dans la vie de la fillette aînée richesses par un petit nombre, forçant les
Samira Brahmia, en symbiose avec le sédait un trésor ... dont l'accès me restait
d'une fratrie de trois enfants. fermé, hormis les traductions aussi plates plus nombreux et les plus faibles à vivre
public comme avec ses musiciens, poursuit Jusqu'à la fin de ce long récit la pré- que savantes ... le français ne pouvant en dans la misère , une population « indigè-
son voyage musical en survolant des sence de celui-ci sera constante, apparais- rien rendre les allitérations , les allu- ne», la sienne comme elle l'exprimera «
paysages mélodieux riches en sonorités. Sa sant comme étant une des forces qui ont sions.., le jeu intérieur des rimes arabes ... les nôtres». C'est avec les mots de «la
célèbre "Le fabuleux destin", un hymne régi le chemin de vie de la narratrice. Plus oui le français devient langue morte mémoire du corps » , cette «seconde peau,
pour l'égalité des sexes, rythmé par le que la mère, le père sera le garant auprès quand il n'est capable que de traduire le intérieure» qu'Assia
tempo authentique du Bendir, a reçu des de sa fille aînée du respect des règles de sens non la pulpe du fruit... Djebar nous a livré l'un de ses plus
salves d'applaudissements. l'honneur « ne pas montrer ses jambes » Puis on assiste à ce rapprochement beaux romans
mais en même temps celui qui lui ouvre la L. N.

Jeudi 2 Juin 2011


24
Télévision
io n
EL MOUDJAHID

Le programme d’aujourd’hui S éél é cct io Le programme de Demain


CANAL ALGERIE
09:30 El ghaib
ARTE
18:00 Arte Journal
18:30 Globalmag
DU WEEK END CANAL ALGERIE
09:30 El ghaib (16) rediff
19:40 Ayla
21:05 A la recherche de la mémoire :
Eric Kandel, la passion d'une vie
22:40 Sur les gratte-ciel de New York
10:05 Technologia el moustaqbel
10:35 El haousse
11:00 Bien-être ''rediff''
12:00 Journal en français +météo
18:55 La force cachée des plantes :
Comme des bêtes !
19:40 Ils se marièrent et eurent beau-
J EUDI 10:00 Technologia el moustaqbel
10:30 El haouse
11:00 Uni-vert ''rediff''
23:55 Court-circuit : Spécial Frissons
23:56 Interview
00:10 Red balloon
coup d'enfants 12:00 Journal en français +météo 00:23 Happy Slapping Mutant
12:20 Doumou'e el warde 21:20 Bashung, faisons envie 12:30 Rawaat el khelq ''les noms 00:50 Mystères de Lisbonne : L'en-
13:40 Chahrazed
14:30 Rahalat bahria
22:15 Tracks
23:10 The Last Supper
19 45 sacré du dieu'' fant sans nom
13:30 Prière du vendredi (direct)
15:20 Marie tempête ''2e ptie''
16:40 Sabeq oua laheq II
00:45 Casino
Julie Lescaut : 14:00 Manarate islamia
14:20 Association awtar tlemcen
M6
17:10 Moughamarate milo
M6 14:45 Ma kache kazouz ya azouz ''3e 05:30 Tout le monde peut jouer
17:30 El chems el fedhia II
18:00 Journal en amazigh 05:30 Tout le monde peut jouer
La mariée du pont neuf ptie''
16:40 Sabeq oua laheq II (20)
06:05 M6 clips
06:20 Disney Kid Club
18:20 El ghaib 05:05 M6 clips Réalisateur: Chris- 17:10 Moughamarate milo (17) 07:20 M6 Kid
19:00 Journal en français +météo 05:20 Disney Kid Club 17:30 El chems el fedhia II (25) 08:00 M6 boutique
19:30 Une ville, une histoire ''ténés'' tophe Barbier. Avec:Véro-
07:20 M6 Kid 18:00 Journal en arabe 09:15 Falcon Beach : Abus de
20:00 Journal en arabe nique Genest (Julie confiance
08:00 M6 boutique Lescaut), Jennifer Lauret 18:20 El ghaib (17 et fin)
20:40 Caméra cachée n°06 09:15 Falcon Beach : En avant la 19:00 Journal en français +météo 10:00 Desperate Housewives : La sé-
21:00 Uni-vert musique !
(Sarah), Jean-Charles 19:30 Visite ''Oran'' duction est un art
22:00 Med tahar fergani Chagachbanian (Roland), 10:45 Desperate Housewives : Sous le
10:00 Desperate Housewives : 20:00 Journal en arabe vernis
23:35 Senteurs d'algérie ''adrar'' Cette comédie qu'on appelle la vie Guillaume Gabriel 20:45 Danger route
00:00 Journal en arabe 11:45 Le 12 45
10:45 Desperate Housewives : (Gilles), Sodadeth San 21:10 Footabll ''ALGE- 12:00 Scènes de ménages
Robin (Kim). RIE/ZAMBIE''(en différé)
TF1 11:45 Le 12 45 22:40 Dzair show
12:35 Meteor
14:35 Meteor
05:30 Tfou 12:05 Rain Man Une jeune femme est re- 23:40 Nacer mokdad 16:05 Missing : disparus sans laisser
14:35 Camping-car trouvée étranglée, allongée 00:30 Journal en arabe de traces : Mon seul amour
07:30 Téléshopping 16:45 Un dîner presque parfait
16:35 Un dîner presque parfait dans une barque dérivant sur
08:15 Cinq toutous prêts à tout
09:05 Brothers & Sisters : Plus dure
17:45 100 % mag : Spécial Foire de
Paris la Seine. Ce mode opératoire TF1 17:45 100 % mag
18:45 Le 19 45
est la chute 18:45 Le 19 45 rappelle à Julie une affaire 05:30 Charlie et Lola : Promis que je 19:05 Scènes de ménages
10:55 Petits plats en équilibre 19:05 Scènes de ménages qu'elle a résolue il y a trente ferai attention 19:45 Bones : En pleine tempête
11:00 Les 12 Coups de Midi ! 19:45 Mamma Mia ! ans. Le tueur vient de sortir 05:45 Tfou 22:15 Bones : Perdu dans l'espace
11:50 L'affiche du jour 23:00 Earl : Le mal me fait du bien
21:40 Le phénomène ABBA de prison, mais Julie a du 07:20 Météo 00:20 Earl : Killerball
12:00 Journal 22:50 Abba : Live à Wembley mal à croire qu'il ait pu re- 07:25 Téléshopping
00:00 K-Ville : Vengeance divine 08:15 Soeur Thérèse.com : Sur le che-
12:40 Petits plats en équilibre
12:50 Trafic info
commencer, à peine libéré.
Pourtant, une traque s'engage lorsque le criminel désigne clai- min de la vérité CANAL +
10:05 Brothers & Sisters : La bague au
12:55 Erin Brockovich, seule contre
tous
CANAL + rement Julie comme sa prochaine victime... doigt 05:55 La matinale
10:55 Petits plats en équilibre 07:10 Le journal des jeux vidéo
15:15 Garfield 2 05:55 La matinale : Best of 07:30 White Material
11:00 Les 12 Coups de Midi ! 09:10 Le petit journal de la semaine
17:00 Spéciale Bêtisier 07:10 Groland.con
18:05 La roue de la fortune 07:30 Imogène McCarthery 19h 35 11:50 L'affiche du jour
12:00 Journal
09:30 Dexter : Sainte Brigitte
10:15 Dexter : Tic tac, tic tac
18:50 Tout commence par une idée 08:50 Robin des Bois 12:40 Petits plats en équilibre
11:20 L'édition spéciale 11:20 L'édition spéciale
19:00 Journal
19:35 C'est ma Terre
19:45 Julie Lescaut : La mariée du
13:00 Une exécution ordinaire
14:45 Le journal des jeux vidéo
Danse avec les loups 12:55 Les feux de l'amour
13:50 L'amour XXL
15:35 Parenthood : Les enfants d'abord
13:00 Ensemble, nous allons vivre une
très, très grande histoire d'amour
Réalisateur: Kevin 14:35 Action discrète
pont Neuf 15:00 Lovely Bones 16:25 Ghost Whisperer : Double vision 14:45 Spécial investigation
17:10 L'album de la semaine : Costner. Avec:Kevin Costner
21:30 Julie Lescaut : Défendre (John Dunbar/Danse avec les 17:15 Les Experts : Miami : Protection 14:50 La déferlante anti-islam :
Catherine Ringer rapprochée enquête sur la nouvelle extrême
jusqu'au bout 17:20 Les Simpson : Baisé volé loups), Mary MacDonnell
(Christine/Dressée avec le 18:05 La roue de la fortune droite
23:10 Preuve à l'appui : Piège sans 17:45 Le JT de Canal+ 15:40 Mammuth
issue poing), Graham Greene 18:50 Là où je t'emmènerai
18:05 Le grand journal (Oiseau bondissant), Rodney 19:00 Journal 17:10 L'album de la semaine :
00:00 Preuve à l'appui : Dans la 19:00 Les Guignols de l'info 19:35 Qualifications Euro 2012 : Biélo- Catherine Ringer
A Grant (Cheveux au vent),
peau d'un tueur 19:15 Le grand journal, la suite Floyd «Red Crow» . russie/France 17:20 Les Simpson : La plus grande
00:55 Reportages 19:50 Desperate Housewives : Tout histoire jamais ratée
00:10 C'est quoi l'amour ? 17:45 Le JT de Canal+
va bien, ne t'en fais pas Lieutenant de l'armée 18:05 Le grand journal
FRANCE 2 20:35 Desperate Housewives : Rien
à déclarer
nordiste pendant la guerre de
Sécession, John Dunbar est blessé au pied au cours d'une bataille. Il FRANCE 2 19:00 Les Guignols de l'info
19:15 Le grand journal, la suite
05:30 Télématin 21:15 Weeds : Quand faut y aller... refuse l'amputation et se lance sans armes au devant de l'ennemi, 05:30 Télématin 19:55 Crazy Night
07:55 Dans quelle éta-gère 21:45 Weeds : Un jeu d'enfant entraînant à sa suite les soldats de son régiment. Cet acte de folle
08:00 Point route 21:20 La proposition
22:10 The Office : Un noël déroutant bravoure fait de lui un héros, et il demande à être muté dans un avant- 23:05 Tournée
08:00 Chrétiens orientaux - Foi, es- poste de la «frontière» afin de connaître l'Ouest sauvage avant qu'il ne 08:05 Dans quelle éta-gère
pérance et traditions 22:35 The Office : Le banquier 08:10 Des jours et des vies 00:50 Le rêve italien
22:55 Hors du temps disparaisse. L'avant-poste en question est une cabane isolée où Dunbar
08:30 Orthodoxie doit survivre tant bien que mal en attendant les renforts. Il passe ses 08:35 Amour, gloire et beauté
00:40 Michèle Laroque et Kad
09:00 Présence protestante : Culte
Merad, la rencontre journées à prospecter la région, écrire son journal et tenter d'apprivoiser 09:00 C'est au programme
10:00 Motus
FRANCE 5
du jeudi de l'Ascension en Eurovi- un loup aussi solitaire que lui.
sion et en direct de l'Église luthé- 10:30 Les Z'Amours 06:50 Ludo zouzous
rienne St Thomas à Strasbourg FRANCE 5 11:00 Tout le monde veut prendre sa
place
07:55 Les maternelles
10:00 Le Jour du Seigneur : 100e 09:00 Allô Rufo
anniversaire de la consécration de la
cathédrale Notre-Dame-de-l'Immacu-
lée-Conception à Monaco
10:30 Le Jour du Seigneur : Messe
05:50 Ludo zouzous
07:45 Emission d'expression directe :
PRG
07:55 Les maternelles
VENDREDI 11:50 Soyons clairs
12:00 Journal
12:45 Consomag : Fruits et légumes :
les Amap
09:15 Spaghettis et tutti quanti
10:10 Au royaume du marlin
11:00 Ludo zouzous
célébrée en direct de la cathédrale 09:00 Allô Rufo 13:00 Internationaux de France de 12:35 Le magazine de la santé
Notre-Dame-de-l'Immaculée- 09:15 Je ne devrais pas être en vie : Roland-Garros 13:30 Allô, docteurs
Conception à Monaco Seul à la dérive
10:05 Le royaume du cobra
19h 55 16:55 Paris sportifs
17:05 On n'demande qu'à en rire
14:10 Bande de mangoustes : Des
11:05 Tout le monde veut prendre sa blessures à panser
place 11:00 Ludo zouzous 18:00 N'oubliez pas les paroles
11:55 Soyons clairs
12:00 Journal
12:35 Le magazine de la santé
13:30 Allô, docteurs
14:05 Bande de mangoustes : L'art de
Crazy Night 18:45 Image du jour : Internationaux
de Roland-Garros
18:50 Euromillions
14:40 Superstructures : Londres 2012
15:30 Je ne devrais pas être en vie :
13:00 Internationaux de France de Crash dans les Rocheuses
rester groupé Réalisateur: Shawn Levy. 19:00 Journal
Roland-Garros Avec:Steve Carell (Phil Foster), 16:30 C à dire ?!
14:30 Fourchette et sac à dos : Desti- 19:35 Un soupçon d'innocence
17:00 On n'demande qu'à en rire nation Pérou Tina Fey (Claire Foster), Mark 21:05 Avocats & associés : In Nomine 16:45 C dans l'air
18:00 N'oubliez pas les paroles 15:30 Ventes privées : un marché de Wahlberg (Holbrooke Grant), Ta- Patris
18:50 Image du jour : Internationaux
de Roland-Garros
dupes
raji P. Henson (L'inspectrice Ar-
royo). 22:05 Le partage de midi TV5
16:25 C l'info 23:15 Dans quelle éta-gère
19:00 Journal 16:30 C à dire ?! 23:20 Journal de la nuit 05:50 L'invité
19:35 Carnet de voyage d'Envoyé Pour tenter de rompre la routine
16:45 C dans l'air qui s'installe dans leur couple, Phil 23:35 Retour à Roland-Garros 06:00 Le journal de Radio-Canada
spécial et Claire Foster décident de passer 23:45 Taratata 06:30 Télématin
21:51 Mère Teresa, la folie de Dieu
22:40 Infrarouge
TV5 une soirée extraordinaire dans le 01:35 Des serpents dans la ville 07:30 Méditerraneo
restaurant le plus en vue de Man- 08:05 Une brique dans le ventre
22:41 Et Dieu dans tout ça ?
23:40 Dans quelle éta-gère
06:30 Télématin
07:30 Couleurs outremers
hattan. Sans réservation, ils n'ont
d'autre choix que de se faire passer
FRANCE 3 08:30 Destinations goûts : En Suisse
09:05 L'Amérique dans tous ses états :
08:05 Jardins & loisirs : Pétanque au jar- pour un autre couple, les Triplehorn, 05:45 Ludo
Hawaï
FRANCE 3 din
08:30 Littoral 09:06 Les crabes attaquent
afin d'obtenir une table. Mais à
peine leur entrée terminée, leur imposture est dévoilée par des gangsters im-
09:25 Plus belle la vie
09:55 Midi en France : Au Puy-en-Velay 10:00 TV5 monde, le journal
05:45 Ludo 10:00 TV5 monde, le journal pitoyables à la recherche des Triplehorn. Les Fosters sont obligés de fuir 10:45 Le 12/13 : Titres et météo 10:15 Tout le monde veut prendre sa
09:25 Plus belle la vie 10:15 Tout le monde veut prendre sa pour sauver leur peau. C'est le début d'une nuit démente qui va leur permet- 10:50 Edition de l'outre-mer place
09:55 Midi en France : Au Puy-en- place tre de faire exploser, entre autres, la monotonie de leur couple. 11:00 Edition régionale 11:05 Les escapades de Petitrenaud
Velay 11:05 Mixeur, les gouts et les idées 11:25 Journal national 11:30 Les Boys
10:45 Le 12/13 : Titres et météo 11:30 Les Boys 12:00 Midi en France : Au Puy-en-Velay 12:00 Jardins & loisirs : Pétanque au
10:50 Edition de l'outre-mer
11:00 Journal régional
12:00 Côté jardins : J'aménage mon bal- 19h 35 13:05 Inspecteur Derrick : Patrouille de
nuit
jardin
con 14:00 La grande bagarre de Don Ca- 12:30 Le journal de la RTBF
11:25 Journal national
12:00 Midi en France : Au Puy-en-
Velay
12:30 Le journal de la RTBF
13:55 Un village français : Notre père
14:45 Les villages de France : Crécy-la-
Un soupçon d'innocence millo
15:45 Slam
13:00 Mots croisés
14:50 Flash info
12:45 En course sur France 3 16:15 Un livre un jour 15:00 TV5 monde, le journal
Chapelle, Seine-et-Marne Réalisateur: Oli- 16:25 Des chiffres et des lettres 15:30 Questions pour un champion
13:05 Inspecteur Derrick : La nuit 15:00 TV5 monde, le journal vier Péray. Avec:Pas-
blanche 17:00 Questions pour un champion 16:05 L'Amérique dans tous ses états :
16:06 Bangkok, insectes frits à toute cale Arbillot (Marie), 17:43 Edition locale
13:55 Don Camillo monseigneur Mélusine Mayance Le Maine
15:55 Slam heure (Julie), Carole Franck
18:25 Journal national 17:00 TV5 monde, le journal
17:00 TV5 monde, le journal (Florence), Victoire Be- 19:00 Un jour à Roland 17:30 L'invité
16:35 Des chiffres et des lettres 19:10 Plus belle la vie
17:10 Questions pour un champion 17:40 Les Boys lezy (Farida), Louis-Do 17:40 Les Boys
18:05 Destinations goûts : Le Ritz de Lencquesaing (Do- 19:35 Thalassa
17:51 Edition nationale : les titres 21:30 Soir 3 18:05 Mixeur, les gouts et les idées
18:25 Journal national 18:30 Tout le monde veut prendre sa minique Roussel).
place 21:55 Vie privée, vie publique, l'hebdo 18:30 Tout le monde veut prendre sa
19:00 Un jour à Roland 23:05 Tout le sport place
19:10 Plus belle la vie 19:30 Le journal de France 2 Julie, dix ans, vit
20:00 Face aux Français... Conversa- avec sa mère, Marie, 23:11 L'enlèvement au séraila 19:30 Le journal de France 2
19:35 Danse avec les loups dans une maison isolée. 20:00 Les stars du rire
22:35 Une histoire épique tions inédites
21:50 TV5 monde, le journal Enfant solitaire, Julie ARTE 22:00 TV5 monde, le journal
22:40 Soir 3 s'invente des amis dont elle dessine les aventures dans des mangas in-
23:10 Le match des experts 22:00 Le journal de la TSR 18:00 Arte Journal 22:10 Le journal de la TSR
quiétants. Quand un crime, bien réel, a lieu dans la maison, Julie s'ac- 22:40 Temps présent
23:40 Vie privée, vie publique, 22:30 Questions à la une : Les concours cuse du meurtre et s'enferme dans le silence. En pénétrant le monde des 18:30 Globalmag `
l'hebdo de minimiss, un jeu dangereux ? mangas dessinés par sa fille, Marie se lance dans une enquête à al fois 18:55 La force cachée des plantes : 23:35 TV5 monde, le journal - Afrique
00:50 Soir 3a 23:35 TV5 monde, le journal - Afrique dangereuse et angoissante. Qui est le vrai coupable ?. Championnes de la com 23:50 Vérités assassines

Jeudi 2 Juin 2011


EL MOUDJAHID Détente 25
Page animée par Mourad Bouchemla

Mots CROISÉS
Nº 2809
Mots FLÉCHÉS Nº 2809
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10
BASE FANDAMENTALE JESUS Y EST NÉ
I EMBALLAGE
LARVES D’HUTRES
II UN LITRE DE VIN
III VILLE D’ALGERIE
SIMPLE
IV REVÊT LES SOLS
V A OPÉRÉ
VI
SAVAMMENT VASSAL
JETON
VII EN PHILO
VIII
FAIRE DES CALINS
IX
RICHESSES EN CAR
X SOLITAIRE
SIGNE DE CANCER AIME LA NATURE
Définitions ÊTRE EN COLÈRE ARTICLE
HORIZONTALEMENT BRÛLENT LA GOURGE
I - A cide organique - Prépare bien. II ÉTUDIE LES CORPS
- Capitale - s’en va ça et la. III - Son
ATTIRE L’ATTENTION
heure est bien anglaise - Frigorifier. IV - DÉMONSTRATIF
Verte contrée - Démonstratif. V- Vallée CHANTEUR
- Montrera sa joie. VI - Qualifient des
ÉCORCE
fumées - à enlever du pull. VII - Petite
Branche - Aussi un Aoûtat. VIII-
N’arriveront pas. IX - Tout le monde -
Singe - Court cours. X - Obligatoire.

VERTICALEMENT
1- Remise en route. 2- Région d’algerie - CERVIDÉ LIEU DE TOMBE
De naissance. 3- Travail d’ornement des EN TITRE
métaux précieux. 4- Ne poursuit plus. 5- MENER FER
REPOS DANS UNE
Régenter - De la négation. 6- Dans l’iode - AUX POINGS ON Y DANSE LETTRE
Palmier. 7- Écouler ailleurs. 8- Métro en
désordre - Est mort. 9- À la recherche de
candidats.10- Production des hauts
plateaux.

SOLUTION DES MOTS CROISES

1
1 2 3
A D N O R O D E I C
4 5 6 7 8 9 10 Grille Nº 2809 Mot CACHÉ
2 C A I R E O E R R E
3. Bourriche 33. Autoécole 15. Touchant C R E T O S S U O T R E T A T S N O C E
3 T H E C G I V R E R
6. Biconvexe 34. Incivique 20. Tradition B E E V U O R T Y E E I G O L O S O P B
11. Enclencher 35. Carmélité 22. Eclaircir
4 I R L A N D E E C E O R E Y A N N O M R T E L A R U E N A I
12. Manifester 36. Bocardage
5 V A L S E S R I R A 23. Tambourin U R E N I U Q U O B E G A I L L I A B C
13. Ajustement 37. Commencer
6 A L A C R E S I U L 14. Métallique 38. Courette 24. Turbidité R E M A M A T O U C H A N T I B C E C O
7 T I G E I L E P T E 25. Découcher R N A J E T R A D I T I O N E A H M R N
16. Banalement 39. Mascaret
8 I N E S P E R E E S 17. Chambrière 40. Sustenter 27. Bou-ismail I C N U T E C L A I R C I R T N A O E V
9 O N A S A I T R U T 18. Emoluments 41. Talismans 29. Constitue C L I S A T A M B O U R I N R A M L C E
10 N E C E S S A I R E 19. Crécerelle 42. Oubliette 30. Disruptif H E F T L T U R B I D I T E O L B U E X
SOLUTION DES MOTS FLECHES 21. Etroites 43. Esturgeon E N E E L D
1. Toussoter E C O U C H E R I E R M R E
26. Maritorne 7. Monnayer
2. Constater M C S M I B O U I S M A I L T M I E E D
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 28. Décolorer 8. Aneurale
1 31. Minutage 9. Bouquiner 4. Retrouvée A H T E Q C O N S T I T U E E E E N L E
A R N E P A C K I B
2 N A A M A S A I S E 32. Polygamie 10. Bailliage 5. Posologie R E E N U D I S R U P T I F S N R T L C
3 A G I R V A R L E T I R R T E N M I N U T A G E E T E S E O
4 T E S S E R E O P H T P O L Y G A M I E A U T O E C O L E L
5 O R S P U I S E U L Evidemment, parfaitement. O I N C I V I Q U E C A R M E L I T E O
6 M T A C R E S N L E R B O C A R D A G E C O M M E N C E R R
7 I D I R E C E T T E N C O U R E T T E M E M A S C A R E T E
8 S A N A T O R I U M E S U S T E N T E R T A L I S M A N S R
9 T I L B A L I L R I SOLUTION N° 2808 EMOTIONNABLE. N O U B L I E T E E E S T U R G E O N T
10 E M M E N O T T E R

Jeudi 2 Juin 2011


30 Vie pratique EL MOUDJAHID

Anniversaire CONDOLEANCES Vie religieuse


Joyeux anniversaire à
notre adorable et
charmant : Mohamed C'est avec peine et tristesse que nous avons appris le décès de
Farès Hibi
Cela fait déjà un (01)
an pour souffler ta M. LAMRI Nabil, neveu de notre Président-Directeur Général,
première bougie en ce 02
juin 2011. Papa Farhat, Mohamed Seghir LAOUISSI
maman et toute la famille
te souhaitent une longue
vie, un joyeux anniversaire, et beaucoup de En cette pénible circonstance, l'ensemble des cadres
succès, de joie et de bonheur.
dirigeants, le Secrétaire Général du Syndicat et l'ensemble des
El Moudjahid/Pub
Horaires des prières de la journée du
S.O.S.
travailleurs de l'Entreprise Nationale de Grands Travaux jeudi 30 Djoumada El Thani 1432
Une famille dans le besoin Pétroliers présentent leurs sincères condoléances à la famille correspondant au 1er juin 2011 :
Pauvre et démunie, une famille, dont la majorité
de ses membres sont handicapés et impotents, vit les — Dohr...............….....12 h 46
affres des aléas climatiques dans un petit logis du défunt et l’assurent en cette douloureuse circonstance de — ‘Asr.........................16 h 37
sombre et vétuste.
N’ayant pas les moyens d’acheter un climatiseur, — Maghreb................. 20 h 04
Madame BOUSERAIA Fatima-Zohra qui subvient leur profonde sympathie.
difficilement aux besoins de sa famille, lance un — ‘Icha....................... 21 h 43
appel aux âmes charitables en vue de lui offrir cet
appareil de climatisation, même usagé. Ce geste leur «Que Dieu le Tout-Puissant accorde au défunt Sa Sainte vendredi 1er Radjeb 1432 correspondant
épargnera les épreuves insupportables des chaleurs au 3 juin 2011 :
estivales. Miséricorde et l'accueille en Son Vaste Paradis »
En cas de réponse positive, veuillez appeler aux — Fedjr....................... 03 h 41
numéros de téléphone suivants : 021 74 76 86
0794 77 00 30 — Chourouk................05 h 30
El Moudjahid/Pub El Moudjahid/Pub ANEP 845487 du 02/06/2011

Condoléances CONDOLEANCES CONDOLEANCES


Le Directeur, la coordination syndicale Le Président du Conseil
et l’ensemble du personnel CNAS Agence
d’Alger, profondément attristés par le décès C'est avec peine et tristesse que nous avons appris le décès de d’Administration, les
du père de leur collègue : administrateurs, le Directeur
Madame Ferrat notre collègue
Général, les cadres et l’ensemble
El Moudjahid/Pub

née Kaced Nassira M. LAMRI Nabil d u p e r s o n n e l d e


présentent à cette dernière ainsi qu’à sa
famille leurs sincères condoléances et les (Ingénieur d'application) l’ANEP/Communication et
assurent en cette douloureuse circonstance Signalétique, présentent à
de leur profonde sympathie. En cette pénible circonstance, le Président-Directeur Général,
Monsieur DECHMI Mohamed,
le Secrétaire Général du Syndicat d'Entreprise, l'ensemble des Commissaire aux comptes, leurs
ANEP 845481 du 02/06/2011
cadres dirigeants et tous les travailleurs de l'Entreprise sincères condoléances à la suite
Nationale de Grands Travaux Pétroliers (EN.GTP), présentent du décès de son frère et
Vend l’assurent en cette pénible
à la famille du défunt leurs sincères condoléances et l’ assurent
Vend rectifieuse, circonstance de leur sympathie.
en ce pénible et douloureux événement de leur profonde Puisse Dieu le Tout-Puissant
vilebrequin, Berco 2200 sympathie. accorder au défunt Sa Sainte
marque italienne (très bon Que Dieu le Tout-Puissant accorde au défunt Sa Sainte Miséricorde et l’accueillir en Son
Vaste Paradis.
état). Miséricorde et l'accueille en Son Vaste Paradis. A Dieu nous appartenons et à
Tél.: (0779) 71.42.85 «A Dieu nous appartenons et à Lui nous retournons». Lui nous retournons.
El Moudjahid/Pub El Moudjahid/Pub ANEP 845486 du 02/06/2011 El Moudjahid/Pub

AVIS DE CONDOLEANCES

Le ministre, le secrétaire général, le chef de Cabinet et


S.P.A AU CAPITAL SOCIAL l’ensemble du personnel du ministère de l’Energie et des
DE 1 000 000,00 DA
Mines très affectés par le décès de BENMOHAMED
L’Entreprise publique économique SOITEX Abdelkader Djillali, cadre à la Direction de l’Energie et
Tlemcen informe l’ensemble des soumissionnaires des Mines de la wilaya d’Oran, présentent à toute sa
ayant répondu à l’avis d’appel d’offres national et famille leurs condoléances les plus attristées et l’assurent
international N° 01/2011 paru dans les quotidiens « El de leur profonde sympathie.
Moudjahid » et « Horizon « en date du 17.04.2011 que
Que Dieu Tout-Puissant accorde au défunt Sa Sainte
l’ouverture des plis est prévue pour le 7 juin 2011 à Miséricorde et l’accueille en Son Vaste Paradis.
10h00, au siège de la SOITEX, route de Chetouane,
desserte 1, zone industrielle - Tlemcen. A Dieu nous appartenons et à Lui nous retournons.

El Moudjahid/Pub ANEP N° 7465 du 2/06/2011 El Moudjahid/Pub ANEP N° 858448 du 2/06/2011

BUREAUX REGIONAUX ANNABA :


CONSTANTINE TLEMCEN :12, place Kairouan Edité par l’EPE-SPA
7, cours de la Révolution EL MOUDJAHID
100, rue Larbi Ben M’hidi Tél.-Fax : (043) 27.66.66 Tél. : (038) 84.86.38
Tél. : (031) 64.23.03 Siège social : 20, rue de la Liberté, Alger
Fax : (04) 84.86.38
QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATION ORAN MASCARA : Maison de la Presse IMPRESSION
Edité par l’EPE-SPA Maison de la Presse Rue Senouci Habib Régie publicitaire Edition du Centre :
3, place du 1er Novembre Tél.-Fax : (045) 81.56.03
EL MOUDJAHID Tél. : (041) 39.34.94
EL MOUDJAHID
20, rue de la Liberté, Alger
Société d’Impression d’Alger (SIMPRAL)
Edition de l’Est :
au capital social de 50.000.000 DA CENTRE AÏN-DEFLA : Société d’Impression de l’Est, Constantine
ANNABA Tél./Fax : 021 73.56.70 Edition de l’Ouest :
20, rue de la Liberté, Alger 2, rue Condorcet Cité Attafi Belgacem (Face à la Poste) Société d’Impression de l’Ouest, Oran
Téléphone : 021.73.70.81 Tél. : (038) 86.64.24 Tél/Fax: 027.60.69.22 Edition du Sud :
ABONNEMENTS
BORDJ BOU-ARRERIDJ Unité d’Impression de Ouargla (SIA)
Présidente-Directrice générale Pour les souscriptions d’abonnements,
Ex-siège de la wilaya PUBLICITE achats de journaux ou commandes de DIFFUSION
de la publication Rue Mebarkia Smaïl, B.B.A. 34000 Pour toute publicité, s’adresser Centre : EL MOUDJAHID
Tél/Fax : (035) 68.69.63
photos, s’adresser au service commercial: Tél. : 021 73.94.82
Naâma Abbas à l’Agence Nationale de 20, rue de la Liberté, Alger. Est : SARL “SODIPRESSE”
SIDI BEL-ABBES Communication d’Edition et de Tél-fax : 031 92.73.58
Maison de la presse Amir Benaïssa Publicité “ANEP” Ouest : SARL “SDPO”
DIRECTION GENERALE Immeuble Le Garden, S.B.A. COMPTES BANCAIRES Tél-fax : 041 46.84.87
Téléphone : 021.73.79.93 Tél/Fax : (048) 54.42.42 Agence CPA “Che” Guevara - Alger Sud : SARL “TDS”
ALGER : 1, avenue Pasteur Tél-fax : 029 75.02.02
Fax : 021.73.89.80 CONSTANTINE : Tél. : (021) 73.76.78 - 73.71.28 - 73.30.43 Compte dinars n° 102.7038601 - 17 France : IPS (International Presse Service)
DIRECTION DE LA REDACTION Route de Sétif 7e km Fax : (021) 73.95.59 - Télex : 56.150 Agence BNA Liberté Tél. 01-46-07-63-90
Tél. : (031) 66.49.65 - (031) 92.30.99 Télex : 81.742 - Dinars : 605.300.004.413/14
Téléphone : 021.73.99.31 Fax : (031) 66.49.37
Fax : 021.73.90.43 - Devises : 605.310.010078/57 Les manuscrits, photographies ou tout autre
TIZI OUZOU : Cptes BDL - Agence Port Saïd document et illustration adressés ou remis à la
ORAN : 3, rue Mohamed Khemisti Rédaction ne sont pas rendus et ne peuvent faire
Internet : http://www.elmoudjahid.com Cité Mohamed Boudiaf (ex-2.000 logts) Tél. : (041) 39.10.34 - Dinars : 005.00 107.400.247 86 20.28 l’objet d’une réclamation..
E-mail : elmoudjahid@elmoudjahid.com Bâtiment 3, 1er étage, Nouvelle ville Fax : (041) 39.19.04 - Télex : 22.320 - Devises : 005.00 107.457.247 86 20.28
Tél. - Fax : (026) 21.73.00

Jeudi 2 Juin 2011


EL MOUDJAHID
Automobile Page animée par Mohamed Mendaci
31

LE CONCESSIONNAIRE SAÏDA LANCE LA NOUVELLE GROUPE RENAULT


La production
C I T RO ËN C 4 du moteur Energy
dCi 130 confiée à
De la haute couture l'usine de Cléon
en France!
technologique Dans le cadre du projet moteur Energy dCi 130, Renault
a investi pour l’heure 51 millions d’euros dans l’usine. Le
Groupe a créé une ligne d’assemblage et une ligne d’usi-
nage carters cylindres, tout en adaptant des lignes
flexibles existantes (lignes culasse, vilebrequin et bielle).
Grâce à la mobilisation des collaborateurs de Cléon et à

L
a nouvelle compacte concurrence. La version 1.6l un recours astucieux au carry-over industriel, Renault est
de charme de chez Essence 16 v 110 ch parvenu à réduire le coût et le délai d’industrialisation de
Citroën la C4 est «Attraction» est affichée au ce moteur de trois mois par rapport à celui du 2.0 dCi. La
désormais dispo- prix de 1 599 000 DA, la 1.6 ligne fonctionne selon le principe du kitting/picking.
nible sur le marché Vti 120 ch BVA «Confort» à 2 Dans une zone de préparation, un opérateur remplit un
algérien. Lancé au Sud du pays 049 000 DA, 1.6 HDI 90 ch « panier avec les éléments nécessaires à l’assemblage du
Attraction » à 1 699 000 DA moteur, par exemple les tuyaux, injecteurs, arbres à
par le représentant officiel de la cames ou encore poulies (kitting). Ce panier est automa-
marque Saïda Citroën (Filiale du et la «Confort» 1.6 HDI 110 tiquement amené par un chariot robotisé aux opérateurs
groupe GBH), la merveille tech- ch, à 1 990 000 DA. La C4 situés en bords de chaîne.
nologique est disponible dans le Exclusive haut de gamme Ce kit est alors récupéré par les monteurs (picking).
réseau de distribution de Saïda avec la même motorisation Ces procédés améliorent la productivité et optimisent la
avec trois finitions «Attraction», quant à elle coûtera 2 250 000 qualité en diminuant fortement les risques d’erreurs de
«Confort» et «Exclusive». DA. références. Depuis quelques années, l'usine de Cléon s’est
Longue de 4260 mm, large de Par ailleurs, la filiale du spécialisée dans les moteurs à haute technicité de
1773 mm, haute de 1456 mm et Groupe français GBH est Renault. Elle fabrique notamment le bloc Diesel 2.0 dCi
décidée de faire connaître à sa (130 à 180 ch, proposé chez Renault sur la famille
disposant d’un grand coffre dont Mégane, Koleos, Laguna, Latitude et Espace, mais aussi
le volume est de 408 litres, la clientèle les nouvelles techno- chez Nissan, sur Qashqai et X-Trail par exemple).
nouvelle C4 présentait au grand logies que la marque emploie
public lors du salon international dans ces nouveaux modèles.
de l’automobile d’Alger est dis- Pour cela, une version 1.6l 16
ponible avec trois motorisations La version Exclusive accueil en plus v 110 cv technologie micro-
1.6l Essence 16v 110 ch, 1.6 Vti 120 ch des équipements de «Confort» un accou- hybride e-HDI avec système Stop & Start
BVA, 1.6 HDI 90 ch et le 1.6 HDI 110ch. doir central arrière, Bluetooth + prise de nouvelle génération permettant d’at-
Côté équipements, le nouveau modèle USB, frein de stationnement électrique teindre 98g de CO2, et un dispositif de
de la marque aux deux Chevrons n’a rien automatique, lombaire électrique mas- récupération d’énérgie dans les phases de
à envier à la concurrence haut de gamme sant, radars de recul, jantes aluminium décélération, sera commercialisé en fin
pour se frayer le chemin entre les 16 pouces, vitres latérale et arrière sur- 2011, entre les mois de novembre et
modèles les plus vendues du segment teintées Aussi, elle est dotée de projec- décembre. Par rapport aux systèmes
«C» dominé par la Renault Megane et la teurs antibrouillard avec éclairage sta- concurrents basés sur un simple démar-
Peugeot 308. tique d’intersection, système de sur- reur renforcé, la technologie micro-
La version Confort est équipée d’un veillance d’angle mort, des sièges avant hybride e-HDI se positionne comme une
ABS-AFU, de 6 airbags, une climatisa- massant à réglage lombaire électrique et technologie de nouvelle génération, asso-
tion régulée Bi-Zone, des essuies avant d’une prise 230V utile lors des longues ciant un alternateur réversible piloté et un
automatiques, feux automatique, rétrovi- distances. Pour le prix de la nouvelle C4, système de boost batterie constitué par
seur extérieur électro chrome, un accou- le représentant de la marque a essayé de des super condensateurs.
doir assises avant, réglage lombaire siège s’aligner sur la tarification appliquée par La même technologie n’incitera pas le
avant, régulateur limitateur de vitesse, l a conducteur à désactiver le système au POUR FAIRE AVANCER LE
volant pommeau / frein à bénéfice d’une consommation quotidien-
main en cuir, projecteurs ne de carburant en baisse réelle. Saïda DOSSIER RENAULT
antibrouillard avec ambitionne de commercialiser pas
c a r n e i n g
lights…
moins de 350
«C4» à la Une nouvelle réunion
fin 2011.
prévue en juin
Une réunion entre les parties algérienne et française
concernées par le dossier de réalisation d'une usine auto-
mobile en Algérie par le constructeur français Renault est
prévue au mois de juin, a annoncé mardi l'ancien Premier
ministre français, M. Jean-Pierre Raffarin. "Il y aura une
réunion au mois de juin. Il s'agit de la poursuite des dis-
cussions sur un projet important de 50.000 véhicules et
beaucoup d'empois", a déclaré M. Raffarin lors d'une
conférence de presse conjointe avec le ministre de
l'Industrie, de la PME et de la Promotion de l'investisse-
ment, M. Mohamed Benmeradi, à l'issue du forum de
partenariat Algérie-France. Les discussions qui ont com-
mencé en février dernier "continuent toujours", a-t-il
ajouté, précisant que les positions entre les deux parte-
naires "se sont rapprochées". "La proximité entre les
deux parties est de plus en plus forte", a-t-il dit précisant
que les négociations prochaines vont se concentrer sur
"l’aspect commercial".

DÉBUT HIER DE LA VENTE PREMIÈRE IMAGE DU NOUVEAU DUSTER


DE LA VIGNETTE AUTOMOBILE Dacia Duster, un nouveau facelift
Les véhicules consommant
du carburant GPL/C sont exemptés L ancé en mai 2010 sur le mar-
ché algérien et élu par le
magazine français « 4x4
Magazine » en association avec le
programme de télévision
vente de la vignette automobile tion d’une vignette conforme. Il est à «Automoto» de TF1 comme
2011au niveau des receveurs des signaler que les véhicules immatriculés meilleur 4x4 de l’année 2011, le
Impôts et des receveurs d’Algérie 00 roulant avec la carte jaune depuis un Dacia Duster vient de recevoir sa
Poste qui était disponible en mars de mois devront disposer de la vignette. première séance d’esthétisme et de
chaque année a débuté, hier, 1 juin Le prix de la vignette des véhicules uti- relooking.
2011 alors que le dernier délai pour litaires, quant à lui, est fixé selon le Le Duster qui est badgé Renault en
s’acquitter de ce document est prévu le Poids Total en Charge (PTC) et non pas Amérique latine et en Russie sera
30 juin de l’année courante. selon la charge utile. La vignette doit proposé avec un nouveau bloc
Contrairement aux véhicules roulant être apposée sur le pare-brise du véhi- moteur « made in Losange » de 2.0 l
avec de l’essence et du diesel, ceux cule. Par ailleurs, les véhicules à diesel développant une puissance de
consommant du carburant GPL/C sont immatriculation spéciale appartenant à 140 ch. Il sera couplé à une boite
exemptés de la vignette 2011, favori- l’Etat et aux Collectivités Locales manuelle mais aussi automatique.
sant ainsi, les véhicules propres. (Communes - Wilayas), les véhicules Le SUV Duster a bénéficié d’un
Pour l’achat de la vignette 2011, les dont les propriétaires bénéficient de léger lifting à la face avant et ce
propriétaires de véhicule tourisme, uti- privilèges diplomatiques ou consu- après seulement une année d’exis-
litaires, de transport de voyageurs et laires, les ambulances, les véhicules tence sur les routes du monde.
des poids-lourds devront présenter la équipés de matériel sanitaires, les véhi- Les premières images du Renault
vignette de l’année 2010 aux receveurs cules équipés de matériel de lutte anti- Duster, montrent une calandre légè- phares a été rafraîchi. vers les portes. Commercialisé sur le
des impôts. La direction générale des incendie, et les véhicules équipés desti- rement différente que celle de la ver- A l'intérieur, un changement est marché russe, le modèle sera propo-
Impôts (DGI) explique qu’au cas où la nés aux handicapés. Les tracteurs et sion en circulation, la calandre nous visible avec le placement d’un nou- sé avec le nouveau moteur Renault,
vignette acquise est non conforme au autres engins agricoles ainsi que les fais rappeler celle de la berline haut veau tableau de bord, en sus d’une suscité
tarif légal du véhicule en question véhicules à moins de quatre roues ne de gamme Renault Latitude avec ses mini-chaîne Hifi avec écran. Enfin, il est utile de signaler que
entraîne le retrait de la carte grise, et sont pas concernés par l’achat de la larges ouvertures. A l'arrière, le plas- Les commandes électriques des depuis son lancement en avril 2010,
elle ne sera restituée qu’après présenta- vignette. tique détaillant a été remplacé par un fenêtres, généralement monté sur la 126 500 unités ont déjà été écoulées
chromé, tandis que le look des console centrale, ont été déplacées dans le monde.

Jeudi 2 Juin 2011


Pétrole Monnaie
Le Brent L'euro
à 115.86 à 1.437
dollars
le baril dollar

D E R N I E R E S
ALGÉRIE - ETATS-UNIS ABDELKADER MESSAHEL, LORS D’UNE CONFÉRENCE DE PRESSE
Le Président Bouteflika
reçoit le Haut
commandant des forces «L’Algérie est pour un dialogue inclusif
américaines pour l'Afrique
entre toutes les parties libyennes»
Bretagne et de représentants du

U n point de presse a été organisé,


hier, à la Résidence El Mithak,
par M. Abdelkader Messahel,
ministre délégué chargé des Affaires
maghrébines et africaines, sur les déve-
Pakistan, d’Afghanistan, à l’effet de
coordonner et d’organiser les synergies
dans le cadre d’un agenda commun dans
le domaine de la lutte contre le terroris-
loppements qu’a connus notre région. me et le crime organisé. La question de
Au préalable, M. Messahel a évoqué la la circulation d’armes sophistiquées
visite qu’effectue en Algérie, le général dans la région du Sahel et provenant de
Carter F. Ham, chef du commandement Libye est une menace à laquelle il faut
des Etats- Unis d’Amérique pour riposter et se mobiliser, a ajouté M.
l’Afrique (AFRICOM). Les rencontres Messahel. Le ministre a également mis
du général Ham avec les responsables l’accent sur l’institutionnalisation d’un
algériens vont permettre de passer en mécanisme de consultations politiques
revue l’état de la coopération entre les en instaurant une réunion ministérielle
deux pays dans le domaine militaire, fondée sur la règle de la rotation pour
d’opérer un échange de vues sur la situa- élargir la coopération régionale aux
tion régionale, particulièrement en autres secteurs qui sont concernés par la
Libye et au Sahel, sur les questions de lutte antiterroriste ou le développement

L e Président de la République, M. Abdelaziz


Bouteflika, a reçu, hier à Alger, le général Carter
Ham, Haut commandant des forces américaines
pour l'Afrique (AFRICOM), commandement basé à
Stuttgart en République fédérale d'Allemagne.
paix et de sécurité à l’échelle du conti-
nent africain. M. Abdelkader Messahel a
indiqué que les événements dans la
région nous concernent essentiellement.
des résolutions 1970 et 1973 du conseil
régional.

Sahara occidental : l’Algérie et


la Mauritanie conviées à la pro-
de l’ONU, le 26 juin prochain.
L'audience s'est déroulée en présence du ministre délé- L’histoire et la communauté de destin L’Algérie a une position immuable fon- chaine réunion de Manhasset
gué auprès du ministre de la Défense nationale, M. nous lient à ces pays. Ces développe- dée sur le principe de non-ingérence Concernant la question du Sahara
Abdelmalek Guenaïzia, et du ministre délégué chargé des ments touchent directement à notre dans les affaires internes des Etats. Elle occidental, M. Messahel a rappelé que
Affaires maghrébines et africaines, M. Abdelkader propre pays, sa sécurité nationale, notre a été un acteur actif dans la tentative de l’envoyé personnel du secrétaire général
Messahel. devenir. Dans ce même sillage, il a évo- sortie de crise, en plaidant pour la cessa- de l’ONU, l’ambassadeur pour le Sahara
Au sortir de l'audience que lui a accordée le Président qué, bien évidemment, la situation qui tion des hostilités, la protection des res- occidental, M. Christopher Ross, a invi-
Bouteflika, le général Ham a déclaré s'être également prévaut en Libye. L’Algérie, a-t-il rap- sortissants africains en Libye, l’encoura- té les parties en conflit en l’occurrence,
entretenu avec le Chef de l'Etat de la coopération militai- pelé, a apporté son appui à la feuille de gement d’un dialogue inclusif de toutes le Maroc, et le Front Polisario à tenir à
re bilatérale. route de l’Union africaine, élaborée le les parties libyennes en conflit. Manhasset, au début du mois de juin
"Nous avons aussi parlé des voies et moyens de ren- 19 mars 2011, par le Comité de haut prochain, une 7e rencontre informelle
forcer la coopération militaire entre les deux pays", a-t-il niveau de l’Union africaine sur la Libye, destinée, comme ses devancières, à pré-
considérant qu’elle constitue une sortie Lutte antiterroriste au Sahel :
dit. réunion à Alger au mois de sep- parer la reprise du 5e round des négocia-
de crise viable car elle privilégie l’arrêt tions, interrompues au mois d’avril
des hostilités, un dialogue global, la tembre 2008. L’Algérie et la Mauritanie sont
Concernant la région du Sahel, la
ires prise en charge des aspects humanitaires
Il n'y a pas de mercena
conviées à prendre part à cette réunion.
et la mise en place par les Libyens, réunion ministérielle de Bamako, tenue M. Abdelkader Messahel a par ailleurs
le 20 mai 2011 qui a regroupé l’Algérie,
algériens en Libye
d’institutions conformes à leurs aspira- indiqué dans son préambule que l’état
tions par la voie d’élections libres. le Mali, la Mauritanie et le Niger, a per- de la paix et de la sécurité en Afrique a
L’Algérie a mis en garde sur les mis de cerner les contours de la coopé- été au centre des travaux de la conféren-
is pour ration entre ces pays ainsi que leurs par-
mandement des Etats-Un retombées de ce conflit sur la sécurité et ce de l’Union africaine d’Addis-Abeba,
Le commandant du com ral de corps d'armée Carter F. la stabilité de la région du fait de la cir- tenaires pour renforcer la lutte antiterro- en mai 2011.
géné
l'Afrique (Africom), le r, qu'il n'existait pas de merce- culation des armes récupérées, selon riste. S’agissant du partenariat écono-
Ham a affirmé, hier à Alge érie en Libye. certaines informations, par les groupes La réunion a réitéré le contenu du mique Afrique-Reste du monde, M.
nair es envo yés par l'Alg fass e état terroristes affiliés à Al Qaïda dans le partenariat avec les acteurs extra régio-
ou de rapport qui Messahel a déclaré que l’Algérie conti-
"Je n'ai rien vu d'officiel cenaires en Libye", a déclaré Maghreb (AQMI). naux et les pays dits du champ. nue à œuvrer dans le sens de son renfor-
voi par l'Alg érie de mer e l'am-
à Fait important. M. Messahel a
d'en érence de presse organisé cement, mettant de ce fait, en exergue,
M. Ham lors d'une conf Approvisionnement des popula- annoncé la tenue d’une réunion au début les progrès du continent africain qui est
bassade des Etat s-Un is. du mois de septembre prochain à Alger,
tions libyennes : Alger a donné son devenu un pôle de croissance dans l’éco-
de quatre pays du Sahel, en l’occurren- nomie mondiale. L’Algérie déploie tous
accord de principe ce, l’Algérie, le Mali, la Mauritanie, le
M. Messahel a abordé dans son intro- ses efforts pour assurer un climat de sta-
12E RÉUNION MINISTÉRIELLE duction liminaire, la question de l’ap-
Niger qui devrait regrouper des experts
internationaux des Etats-Unis, de
bilité dans les pays du voisinage.
M. Bouraïb
DU FPEG provisionnement de la Libye en produits
de première nécessité. Cette requête a
Russie, de Chine, de France, de Grande-

M. Youcef Yousfi obtenu l’accord de principe du gouver-


nement algérien pour la fourniture de A PROPOS DES OTAGES ALGÉRIENS
au Caire denrées alimentaires, de médicaments, à
charge pour les opérateurs libyens, sans DÉTENUS EN SOMALIE
Le ministre de l'Energie
et des Mines, M. Youcef
distinction, d’entrer en contact avec
leurs homologues algériens pour faire “L’Algérie travaille dans la discrétion”
aboutir les contrats commerciaux pour
Yousfi, prendra part aujour- l’ensemble du territoire libyen. Le Le ministre délégué chargé des Affaires maghrébines et africaines, M.
d’hui, au Caire aux travaux Comité des sanctions relevant de Abdelkader Messahel, a indiqué que l'Algérie suit "de près" la situation de ses
de la 12e réunion ministériel- Conseil de sécurité a été informé de otages détenus en Somalie, victimes d'actes de piraterie, et œuvre à leur libération.
le du Forum des pays expor- l’opération en mai 2011 et il a été invité "Nous travaillons dans la discrétion avec nos partenaires et nos ambassades pour
tateurs de gaz (FPEG), a à désigner un représentant du système la libération des otages algériens détenus depuis le début de cette année en
indiqué hier, un communi- des Nations unies en poste à Alger, pour Somalie", a affirmé M. Messahel. Tout en rappelant les principes de l'Algérie à
qué du ministère. Au cours superviser l’opération au niveau du propos du phénomène de la piraterie, "qui se confondent avec ceux des Nations
de cette session, les point de livraison des produits de unies", le ministre délégué a précisé que les autorités algériennes suivent la situa-
ministres des pays membres Debdeb. L’Algérie va présenter son rap- tion et "sont en contact régulier" avec les otages à travers l'armateur, International
du Forum, dont l'Algérie, port à ce comité, sur la mise en œuvre Bulk Carriers, qui négocie pour obtenir leur libération.
procèderont notamment à
l'examen de la situation du
marché international du gaz,
précise-t-on de même sour- KIDNAPPING
ce. L'Algérie avait, rappel-
le-t-on, présidé le FPEG durant l'année 2010.
Le vieux Hammour libéré
DÉCÈS villages de la région de Mechtras a confié qu’il a été libé-

Les familles Zerhouni et Salah, parents et alliés, ont la


douleur d’annoncer le décès survenu mardi, à l’âge de 94
ans, de leur chère et regrettée mère, grand-mère, tante et
E nlevé le 14 mai dernier dans un faux barrage dressé
sur la route menant de Maatkas, à Mechtras, M
Hammour L’Hadj Ali, âgé de 71 ans, gérant d’une
marbrerie, a été libéré, sain et sauf, dans la nuit de mardi
ré sans paiement de rançon, soulignant que «seule la
mobilisation paie face à ces criminels».
Alors que M. Hammour a été libéré après près de 20
jours de séquestration, le jeune Mourad Bilek, âgé de 18
à mercredi dernier par ses ravisseurs, apprend-on de sour-
alliée ce sécuritaire. L’otage, qui a passé près de 20 jours en cap- ans, kidnappé le 11 mai dernier à Beni Aïssi, est, quant à
tivité entre les mains de ses ravisseurs, a été récupéré par lui, toujours entre les mains de ses ravisseurs, malgré la
HADJA RABHA ZERHOUNI des membres dans la commune de Souk El Tenine où il a forte mobilisation populaire en faveur de sa libération.
NÉE SALAH été abandonné par ses ravisseurs. Nous ignorons les Aucune information n’est disponible sur l’enlèvement du
La défunte a été inhumée le même jour au cimetière de conditions et circonstances exactes ayant abouti à la libé- jeune homme, frère d’un modeste entrepreneur, dont la
Aïn-Beïda à Oran. ration de M. Hammour par ses ravisseurs dès lors qu’il n’a famille, qui a obtenu tout le soutien de la population des
La veillée du troisième jour aura lieu à partir de 19 encore rien dit sur les circonstances de son enlèvement et Ath Douala, n’a pas cessé de faire pression sur les kid-
heures au domicile de son fils, situé en face du lycée tech-
nique des Palmiers, à Oran. sa séquestration, encore moins sur les conditions de sa nappeurs pour libérer sain et sauf son fils.
libération. Toutefois, un membre de la Coordination des Bel. Adrar

Vous aimerez peut-être aussi