Vous êtes sur la page 1sur 16

L’ A C T U A L I T É A U Q U O T I D I E N

CONGO

200 FCFA N°4226 - J E U D I 7 AV R I L 2022


www.adiac-congo.com

DÉVELOPPEMENT NATIONAL

Faire des statistiques un outil


de suivi des projets du PND
Des experts examinent depuis
hier, à Brazzaville, la stratégie
nationale de développement
de la statistique devant
permettre la collecte et le
traitement des données
pour un meilleur suivi des
projets du Plan national
de développement (PND)
2022-2026. « De ce plan
national de développement
découlent différents plans
et stratégies sectoriels et
départementaux. Le Congo
a besoin d’un tel cadre pour
accompagner son élan de
développement », a déclaré
la ministre de l’Économie,
du Plan et de la Statistique,
Ingrid Olga Ghislaine Ebouka-
Babackas. Page 3 La photo de famille/Adiac

ENSEIGNEMENT PROCÈS THOMAS SANKARA


Les jeunes encouragés aux métiers La prison à perpétuité
scientifiques pour l’ex-président
Le Pr Francine Ntoumi, qui pré-
side la Fondation congolaise
pour la recherche médicale,
Blaise Compaoré
souhaite voir plus de jeunes, Le tribunal militaire de Ouaga-
filles comme garçons, s’orien- dougou a condamné par contu-
ter vers les séries scientifiques, mace, le 6 avril, l’ex-président
des formations qui offrent des Blaise Compaoré à la réclusion
débouchés et opportunités. A criminelle à perpétuité pour l’as-
l’occasion d’un échange avec sassinat de son prédécesseur,
le ministre de l’Enseignement Thomas Sankara, tué avec douze
préscolaire, primaire, secon- de ses compagnons dans un coup
daire et de l’Alphabétisation, d’Etat en 1987.
Jean Luc Mouthou, elle a formu- Outre Blaise Compaoré, Gilbert
Le ministre Jean Luc Mouthou et le Pr Francine Ntoumi échangeant sur l’orientation Diendéré et Hyacinthe Kafan-
lé le voeu de voir les établisse- des élèves vers les sciences
do, en fuite depuis 2016, ont été
ments scolaires à vocation scien- recherche. Le but étant de fami- équipements et d’échanger avec
jugés coupables de complicité.
tifique dotés de laboratoires de liariser les élèves avec certains les chercheurs. Page 6 De leur côté, Idrissa Sawadogo
et Nabonssouindé Ouedraogo
écopent de vingt ans de prison
COVID-19 ferme contre onze ans pour Yam-

Régression des contaminations mais prudence


ba Élysée Ilboudo.
Page 9

La Coordination nationale de gestion de la pandé- ration de la vaccination afin d’anticiper un éven-


mie du coronavirus a tenu une réunion le 5 avril à tuel rebond de la pandémie et de renforcer les EDITORIAL
Brazzaville, à l’issue de laquelle elle a souligné la contrôles aux frontières. L’état d’urgence sanitaire
régression des cas de la maladie sur l’ensemble du
territoire national avant d’appeler à la prudence.
a été prorogé de quatre-vingt-dix jours à compter
du 23 avril prochain.
Pages 4-5
Solution
La Coordination a également appelé à l’accélé- Page 2
2 | POLITIQUE L E S D É P Ê C H E S D E B R A Z Z AV I L L E N°4226 - Jeudi 7 avril 2022

LÉGISLATIVES ET LOCALES 2022


ÉDITORIAL
L’investiture réserve des surprises au PCT
Le Comité national d’investiture du Parti congolais du travail (PCT) est en réunion depuis le 5 avril

Solution
au Palais des congrès de Brazzaville pour sélectionner les candidats qui vont représenter le parti aux
élections législatives et locales de juillet prochain.

La neuvième réunion du Comité différentes circonscriptions électo- président Denis Sassou N’Gues-
national d’investiture du PCT sera, rales. so une majorité confortable dans

L
e sport congolais est malade et des états sans nul doute, une occasion des « L’exercice auquel nous allons les assemblées. Nous sommes,
généraux sont organisés pour apporter surprises et des déceptions au re- nous prêter au cours de cette une fois encore, face à notre
les solutions qui conviennent. Le mal gard du nombre impressionnant réunion, qui consiste à choisir responsabilité, la responsabili-
est si profond qu’il faut désormais l’attaquer des postulants. Le secrétaire gé- nos candidats aux élections qui té de choisir, avec beaucoup de
à la racine. Autrement dit, commencer le néral de cette formation politique, pointent à l’horizon, est sans nul logique et de bon sens, les cama-
chantier de redressement depuis la base. Le socle de la majorité présidentielle, doute l’un des moments les plus rades qui vont représenter notre
plus grand investissement dans ce secteur Pierre Moussa, dans son discours déterminants pour la victoire de parti à une compétition poli-
concerne l’humain. Plus on investit dans la d’ouverture, a parlé de l’efficacité notre parti à ces élections. Un tel tique d’envergure. Une respon-
formation, plus l’on peut espérer de bons électorale comme critère primor- exercice suscite des attentes par- sabilité historique que nous as-
dial du choix des candidats. « Sans ticulièrement fortes et légitimes sumerons tous dans un contexte
résultats. Cette démarche a donné des fruits
perdre de vue la nécessité d’un auprès des membres et sympa- particulier », a-t-il poursuivi, sou-
au football lorsqu’a été créé, en 2005, à équilibre hommes-femmes et thisants de notre parti ainsi que lignant la nécessité pour le Comité
Brazzaville, le Centre national de formation d’un équilibre intergénération- de l’ensemble du peuple congo- national d’investiture, mis en place
de football. nel, le choix de nos candidats, lais, au regard de l’enjeu des depuis 2011, de prendre la mesure
dans cette quête de crédibilité, élections en perspective », a rap- des justes arbitrages.
Au bout de deux ans, les Diables rouges ont doit être basé sur le critère pri- pelé le secrétaire général du PCT. Certains acteurs étant directe-
redoré leur blason notamment lors de la Coupe mordial de l’efficacité électorale, En effet, les élections législatives ment ou indirectement à la fois
d’Afrique des nations des moins de 20 ans, parce qu’il nous faut gagner et locales permettront le renouvel- juges et parties, Pierre Moussa a
remportée à Brazzaville en 2007 et gagné une pour siéger, gouverner et réussir lement de l’Assemblée nationale, appelé à un esprit convivial et au
médaille de bronze à la Coupe d’Afrique des », a-t-il martelé. des conseils départementaux et dépassement de soi. Le but étant,
nations du Rwanda en 2011 avec les moins de Il s’est également félicité de la dis- municipaux, ainsi que la détermi- a-t-il dit, de garantir à cette tribune
ponibilité et du courage des milliers nation du corps électoral pour les des choix crédibles aux yeux des
17 ans. Mais quelques années après, l’élan était
de personnes ayant manifesté leur élections sénatoriales de 2023. militants et sympathisants, ainsi
brisé.
intérêt de se porter candidats du « Dès lors, ces élections sont d’un qu’à ceux de l’ensemble du peuple
parti à ces élections. Ce qui donne, enjeu tout aussi majeur que congolais devenant de plus en plus
L’organisation des 11es Jeux africains a peut- selon Pierre Moussa, au Comité na- l’élection présidentielle. Les ga- regardant et critique vis-à-vis des
être résolu en partie le problème avec la tional d’investiture de larges possi- gner constitue donc un immense élus du PCT.
multiplication des infrastructures sportives. bilités de choix des gens qui vont défi que le PCT se doit de relever Parfait Wilfried Douniama
C’est un début ! Il suffit maintenant de faire porter l’ambition du PCT, dans les absolument, pour assurer au
preuve d’imagination pour démarrer un
véritable apprentissage professionnel au
long cours grâce à la création des centres de La majorité présidentielle décide d’aller en rangs serrés
formation dans toutes les disciplines sportives. ner au chef de l’Etat une ma- sidentielle. C’est cette même
Avec de la patience, le Congo relèvera le pari de Le collège des présidents de la
jorité confortable et stable », a dynamique qui se poursuit, qui
former ses champions de demain. majorité présidentielle s’est
réuni, le 5 avril à Brazzaville, sous déclaré Juste Désiré Mondélé a pour seule ambition de donner
la direction de son président par du Club 2002-PUR. une majorité au président de la
Cependant, la formation seule ne suffit pas. intérim, Pierre Moussa, pour Ce dernier a rappelé le lea- République », a-t-il ajouté.
Encore faut-il que les moyens suivent. L’appui examiner les stratégies dership dont a toujours fait Juste Désiré Mondélé a insisté
des pouvoirs publics et du Comité national communes à adopter en vue montre la majorité parlemen- sur la question des principes
olympique et sportif congolais (CNOSC) est d’affronter les prochaines
taire depuis la dernière prési- qui guident la majorité prési-
nécessaire. Dans la même vision, le CNOSC élections législatives et locales.
dentielle, lequel prône le ras- dentielle et qui ont été énon-
proposait déjà la création, à Kintélé, d’un semblement. « Vous avez vu cés et retenus comme dans le
« Il s’agit pour la majorité de
centre de perfectionnement olympique. Une comment, pendant la prési- passé, mais cette fois, en amé-
ne pas aller en rangs disper-
idée à creuser car les athlètes en quête d’un dentielle, les différents élus liorant les performances. « Je
sés mais plutôt en rangs ser-
camp d’entraînement tireront avantage d’un tel de la majorité présidentielle dis bien des principes dont le
rés, suivant les principes qui
dispositif. ont toujours animé et préoc- se sont déployés, retrouvés principal est celui d’un socle
cupé le président de la majo- comme responsables des commun pour aller à une
Les Dépêches de Brazzaville campagnes au niveau des victoire de la majorité prési-
rité présidentielle, à savoir la
discipline, la cohésion, l’uni- localités pour le compte du dentielle », a-t-il conclu.
candidat de la majorité pré- Jean Jacques Koubemba
té pour une fois de plus don-

LES DÉPÊCHES DE BRAZZAVILLE service), Lopelle Mboussa Gassia, Gloria Imelda Distribution et vente : Jean Lesly Goga Administration des ventes: Marina Zodialho, immeuble Les Manguiers (Mpila), Brazzaville -
Losselé Bureau de Kinshasa : 4, avenue du Port - Sylvie Addhas République du Congo
Les Dépêches de Brazzaville sont une Service Afrique/Monde : Yvette Reine Nzaba Immeuble Forescom commune de Kinshasa Tél. : (+242) 05 629 1317
publication de l’Agence d’Information d’Afrique (cheffe de service), Josiane Mambou Loukoula, Gombé/Kinshasa - RDC - /Tél. (+243) 015 166 200 Commercial Brazzaville : eMail : imp-bc@adiac-congo.com
centrale (ADIAC) Rock Ngassakys
Site Internet : www.brazzaville-adiac.com Service Culture et arts : Bruno Okokana (chef MAQUETTE Commercial Pointe-Noire : Mélaine Eta Anto INFORMATIQUE
de service), Rosalie Bindika, Merveille Jessica Atipo Eudes Banzouzi (Chef de service) Chef de service diffusion de Brazzaville : Directeur adjoint : Abdoul Kader Kouyate
DIRECTION Service Sport : James Golden Eloué (chef de PAO Guylin Ngossima Narcisse Ofoulou Tsamaka (chef de service),
service), Rude Ngoma Cyriaque Brice Zoba (Chef de service) Diffusion Brazzaville : Brice Tsébé, Darel Ongara, Myck Mienet Mehdi, Mbenguet
Directeur de la publication : Mesmin Boussa, Stanislas Okassou, Irin Maouakani, Christian Nzoulani Okandzé
Jean-Paul Pigasse LES DÉPÊCHES DU BASSIN DU CONGO : Jeff Tamaff, Toussaint Edgard Ibara. Diffusion Pointe-Noire : Bob Sorel Moumbelé
Secrétariat : Raïssa Angombo Rédacteur en chef délégué : Quentin Loubou Ngono /Tél. : (+242) 06 895 06 64 LIBRAIRIE BRAZZAVILLE
Durly Emilia Gankama (Cheffe de service) INTERNATIONAL Directrice : Lydie Pongault
RÉDACTIONS Directrice : Bénédicte de Capèle TRAVAUX ET PROJETS Émilie Moundako Éyala (chef de service),
Directeur des rédactions : Émile Gankama RÉDACTION DE POINTE-NOIRE Adjoint à la direction : Christian Balende Directeur : Gérard Ebami Sala Eustel Chrispain Stevy Oba,
Assistante : Leslie Kanga Rédacteur en chef : Faustin Akono Rédaction : Camille Delourme, Noël Ndong, Nely Carole Biantomba, Epiphanie Mozali
Photothèque : Sandra Ignamout Lucie Prisca Condhet N’Zinga, Hervé Brice Marie-Alfred Ngoma, Lucien Mpama, INTENDANCE Adresse : 84, bd Denis-Sassou-N’Guesso,
Mampouya, Charlem Léa Legnoki, Dani Ndungidi. Coordonnateur général:Rachyd Badila immeuble Les Manguiers (Mpila), Brazzaville -
Secrétaire général des rédactions : Prosper Mabonzo, Séverin Ibara Coordonnateur adjoint chargé du suivi des République du Congo
Gerry Gérard Mangondo Commercial : Mélaine Eta ADMINISTRATION ET FINANCES services généraux: Jules César Olebi
Secrétaire des rédactions : Clotilde Ibara Bureau de Pointe-Noire : Av. Germain Bikoumat : Directrice : Lydie Pongault Chef de section Electricité et froid: Siméon GALERIE CONGO BRAZZAVILLE
Rewriting : Arnaud Bienvenu Zodialo, Norbert Immeuble Les Palmiers (à côté de la Secrétariat : Armelle Mounzeo Ntsayouolo Directrice : Lydie Pongault
Biembedi, François Ansi Radio-Congo Pointe-Noire). Adjoint à la directrice : Abira Kiobi Chef de section Transport: Jean Bruno Ndokagna Chef de service : Maurin Jonathan Mobassi.
Tél. (+242) 06 963 31 34 Suivi des fournisseurs : Astrid Balimba, Magloire Nzonzi B.
RÉDACTION DE BRAZZAVILLE Comptabilisation des ventes, suivi des annonces DIRECTION TECHNIQUE
Rédacteur en chef : Guy-Gervais Kitina, RÉDACTION DE KINSHASA : Wilson Gakosso (INFORMATIQUE ET IMPRIMERIE) ADIAC
Rédacteurs en chef délégués : Directeur de l’Agence : Ange Pongault Personnel et paie : Directeur : Emmanuel Mbengué Agence d’Information d’Afrique centrale
Roger Ngombé, Christian Brice Elion Chef d’agence : Nana Londole Stocks : Arcade Bikondi Assistante : Dina Dorcas Tsoumou www.lesdepechesdebrazzaville.com
Grand-reporter : Nestor N’Gampoula, Rédacteur en chef : Jules Tambwe ItagaliCoor- Caisse principale : Sorrelle Oba Directeur adjoint : Guillaume Pigasse Siège social : 84, bd Denis-Sassou-N’Guesso,
Service Société : Rominique Nerplat Makaya donnateur : Alain Diasso Assistante : Marlaine Angombo immeuble Les Manguiers (Mpila), Brazzaville,
(chef de service) Guillaume Ondzé, Fortuné Économie : Laurent Essolomwa, PUBLICITÉ ET DIFFUSION IMPRIMERIE République du Congo
Ibara, Lydie Gisèle Oko Société : Lucien Dianzenza, Aline Nzuzi Coordinatrice, Relations publiques : Gestion des ressources humaines : Martial Tél.: (+242) 06 895 06 64
Service Politique : Parfait Wilfried Douniama Culture: Nioni Masela Mildred Moukenga Mombongo Email : regie@lesdepechesdebrazzaville.fr
(chef de service), Jean Jacques Koubemba, Sports : Martin Enyimo Chef de service publicité : Chef de service prépresse : Eudes Banzouzi Président : Jean-Paul Pigasse
Firmin Oyé Comptabilité et administration : Lukombo Rodrigue Ongagna Gestion des stocks : Elvy Bombete Directrice générale : Bénédicte de Capèle
Service Économie : Fiacre Kombo (chef de Caisse : Blandine Kapinga Assistante commerciale : Hortensia Olabouré Adresse : 84, bd Denis-Sassou-N’Guesso, Secrétaire général : Ange Pongault
N°4226 - Jeudi 7 avril 2022 L E S D É P Ê C H E S D E B R A Z Z AV I L L E POLITIQUE/ÉCONOMIE | 3

PND 2022-2026
Les statistiques pour assurer le suivi des projets
Des experts statisticiens et cadres des administrations publiques se sont réunis, le 6 avril à
Brazzaville, pour adopter la stratégie nationale de développement de la statistique 2022-2026.
Cet outil de statistiques devra permettre la collecte et le traitement de données pour le suivi des
projets liés au Plan national de développement (PND) de la même période.
La nouvelle stratégie natio- dividende social recherché
nale de développement de la (…) », a déclaré la ministre
statistique est censée servir de l’Économie.
de cadre « global et unifié » À cela il est nécessaire de
en vue de l’évaluation de ma- souligner le lien entre cet
nière continue des besoins outil national et la Straté-
des utilisateurs des informa- gie pour l’harmonisation des
tions statistiques. Elle de- statistiques en Afrique pour
vra également permettre un la période 2017-2026. La
cadre de mobilisation, d’ex- norme de l’Union africaine
ploitation et de mise en va- recommande la production
leur des ressources tant na- des statistiques de qualité
tionales qu’internationales, permettant d’atteindre l’in-
ainsi qu’une base pour une tégration socio-économique
gestion du système statis- du continent. D’après l’un
tique national. des experts, Gabin Ibemba,
La ministre Ebouka-Babackas posant avec des experts statisticiens et cadres des administrations publiques/Adiac
Lançant les travaux des ex- la norme africaine a défini les
perts, la ministre de l’Écono- « De ce plan national de et l’évaluation accentuent son élan vers l’émergence modalités de la production
mie, du Plan, de la Statistique développement découle- la demande en informa- parce que doté d’un nou- des données, notamment la
et de l’Intégration régionale, ront différents plans et tions chiffrées, fiables et veau PND 2022-2026, avec garantie d’indépendance et
Ingrid Olga Ghislaine Ebou- stratégies sectoriels et dé- récentes. Le Congo a plus une ambition forte tournée de confidentialité.
ka-Babackas, s’est félicitée de partementaux dont l’élabo- que jamais besoin d’un tel résolument vers la créa- Après cette phase de la vali-
l’engagement de la Banque ration, la révision, le suivi cadre pour accompagner tion de richesses pour un dation technique de la stra-
africaine de développement tégie nationale de dévelop-
(BAD) et de la Banque mon- « De ce plan national de développement découleront différents pement de la statistique, un
diale (BM) au côté du gouver- rapport sera déposé sur la
nement congolais. Le repré- plans et stratégies sectoriels et départementaux dont l’élaboration, table de la Commission supé-
sentant résident de la BAD, la révision, le suivi et l’évaluation accentuent la demande en rieure de la statistique pour
Antoine Marie Tioye Sie, et la informations chiffrées, fiables et récentes. Le Congo a plus que examen. Celle-ci va procéder
représentante résidente de la à la formulation d’un projet
BM, Korotoumou Ouattara, jamais besoin d’un tel cadre pour accompagner son élan vers de loi à soumettre au gouver-
ont réitéré la disponibilité de l’émergence parce que doté d’un nouveau PND 2022-2026, avec une nement, car le document doit
leurs institutions à accompa- être approuvé par un décret
ambition forte tournée résolument vers la création de richesses
gner la mise en œuvre de la pris en Conseil des ministres
stratégie nationale et du PND pour un dividende social recherché (…) », d’ici à juin prochain.
à vocation économique. Fiacre Kombo

28 e ANNIVERSAIRE DU GÉNOCIDE RWANDAIS RECOUVREMENT DES IMPÔTS


Un focus prévu au mémorial Vers le recensement des contribuables
Pierre-Savorgnan-de-Brazza du secteur informel
Le Rwanda commémore cette année le 28e anniversaire
de son génocide de 1994. Au Congo, une célébration
La direction générale des Impôts va d’ici peu recenser des contribuables du
spéciale sera organisée au mémorial Pierre-Savorgnan-de-
secteur informel, a annoncé, le 4 avril, Ludovic Ngatsé, ministre délégué en
Brazza. L’ambassadeur du Rwanda au Congo, Théoneste charge du Budget, lors de sa rencontre avec les cadres et directeurs centraux de
Mutsindashyaka, l’a annoncé le 5 avril à l’issue d’un échange la direction départementale des Impôts et du Domaine à Pointe-Noire.
avec le président de l’Assemblée nationale, Isidore Mvouba. Après avoir compris les principales tions. Nous pensons qu’on trouve- du Congo publiée le 5 avril 2019, à
Le président de la chambre basse du présenté les noms des parlemen- caractéristiques productives du sec- ra beaucoup de contribuables qui Brazzaville, par le ministère de tu-
Parlement et son interlocuteur ont taires rwandais nommés dans le teur informel et son poids dans l’éco- n’émargent pas dans nos fichiers telle et l’Institut national de la statis-
discuté, en premier, de la coopéra- groupe d’amitié parlementaire nomie nationale, les autorités congo- et cela sera aussi une source pour tique, le secteur informel embauche
tion parlementaire entre le Congo et rwandais pour le Congo. Aussi, laises se sont mises au travail pour améliorer les recettes fiscales de plus que la Fonction publique, avec
le Rwanda, qu’ils estiment excellente. nous lui avons informé de la com- définir la stratégie fiscale à adopter l’année 2022 », a dit Ludovic Ngatsé. environ 73 000 individus actifs qui
Les deux responsables ont ainsi dé- mémoration cette année du 28e vis-à-vis de ce secteur. Aujourd’hui, D’ici peu, la direction générale des exercent dans 40 200 unités éco-
battu des stratégies et mécanismes à anniversaire du génocide rwan- il s’avère que l’ampleur du manque à Impôts aura un fichier exhaustif nomiques. D’après cette étude, en
mettre en œuvre pour porter encore dais pour lequel une célébration gagner par l’Etat quant à l’inexploita- des contribuables du secteur infor- 2017, l’économie informelle a généré
plus haut l’étendard de ces rapports spéciale sera organisée courant ce tion du secteur informel est énorme, mel. Ce recensement va permettre plus de trois mille milliards F CFA. Il
entre les deux Parlements. mois d’avril au mémorial Pierre- dans l’ensemble des recettes fiscales non seulement à cette institution a été enregistré une augmentation de
Le diplomate rwandais a profité de Savorgnan-de-Brazza », a indiqué du pays. de mieux gérer la population fiscale création d’unités économiques avec
l’occasion pour annoncer au pré- Théoneste Mutsindashyaka. Il a solli- Pendant les retrouvailles avec les mais également d’élargir l’assiette de une moyenne de 2,29% depuis 2010,
sident de l’Assemblée nationale cité l’implication des parlementaires cadres et directeurs centraux de la l’impôt. « Nous avions réalisé en contre une baisse de création d’entre-
que son pays commémore cette an- congolais dans la commémoration de direction départementale des Impôts 2021 444 milliards de recette pour prises formelles de 2 770 sociétés en
née les vingt-huit ans du génocide cet événement. et du Domaine de Pointe-Noire, le mi- les impôts, dans le budget de 2022 2015 à 1 773 en 2018. Pourtant, les
rwandais, survenu en juillet 1994, Le diplomate rwandais et le pré- nistre délégué a rappelé l’importance on fixe 570 milliards. Il y a quand- revenus générés sont soumis à aucun
ayant causé le massacre de plus de sident de l’Assemblée nationale ont
de l’opération de recensement des même 130 milliards de plus, ce contrôle fiscal et les emplois créés ne
800 000 morts en dix jours. Il a, par aussi évoqué la coopération globale
contribuables du secteur informel qui veut dire qu’il y a beaucoup sont souvent pas déclarés à la Caisse
ailleurs, souligné à Isidore Mvouba entre les deux Etats. Ils ont, à cet ef-
pour améliorer les recettes fiscales. d’effort à fournir, parce qu’on ne nationale de la sécurité sociale. D’où
qu’au Congo un focus sera organisé fet, émis le vœu de voir le Congo et
à cet effet. « Je suis venu discu- le Rwanda développer des échanges « Nous allons passer partout sur va pas créer ces 130 milliards en l’importance de cette opération qui
ter avec le président de l’Assem- commerciaux à grande échelle, à tra- le territoire voir les commerçants, partant du néant », a poursuivi le vise à recenser toutes ces activités
blée nationale de la diplomatie vers des petits projets, dans le cadre les recenser et rapprocher le résul- ministre délégué . productrices qui échappent souvent
parlementaire entre le Congo et de la coopération sud-sud. tat de ce travail avec le ficher que Selon une étude sur la cartographie à la régulation de l’État.
le Rwanda. A cet effet, je lui ai Firmin Oyé nous avons dans nos administra- du secteur informel de la République Hugues Prosper Mabonzo
4 | DOCUMENT L E S D É P Ê C H E S D E B R A Z Z AV I L L E N°4226 - Jeudi 7 avril 2022

Communiqué de la Coordination nationale de


gestion de la pandémie de coronavirus covid-19
suite à sa réunion du mardi 5 avril 2022
La Coordination nationale de gestion de la pandémie de corona- 2022, la Coordination nationale avait adopté une nouvelle straté-
virus covid-19 s’est réunie pour la 35e fois ce mardi 5 avril 2022, gie de riposte adaptée à l’évolution de la pandémie à covid-19 dans
de 10h00 à 11h00, par visioconférence et sous la très haute auto- notre pays, caractérisée par l’adoption de mesures d’allègement
rité de son excellence, M. Denis Sassou N’Guesso, président de la des restrictions ainsi que des mesures de soutien à l’économie et
République, chef de l’Etat. en faveur du renforcement de la protection sociale.
A été invité à se joindre aux membres de la Coordination nationale 1) Evolution de la situation épidémiologique
le Pr Antoine Ange Abena, président du Comité d’experts. La situation épidémiologique au niveau mondial se caractérise,
Deux points étaient inscrits à son ordre du jour, à savoir : dans un contexte global d’allègement des mesures de restriction,
- L’examen du 35e rapport de la task force à la Coordination natio- par une remontée des cas de contamination, en France notam-
nale de gestion de la pandémie de coronavirus covid-19 ; ment ; la Chine a dû, par exemple, reconfiner totalement ou par-
tiellement des villes comme Shanghai et Hong-Kong.
- Les recommandations de la Coordination Nationale.
Le nombre de cas confirmés dans le monde est passé de 428 511
602 cas sur la période précédente à 462 758 117 cas au 17 mars
I/ - De l’examen du 35e rapport de la task force près la Coor- 2022, soit une augmentation de 34 246 516 cas avec une moyenne
dination nationale de gestion de la pandémie de coronavirus journalière de 1 556 660 cas supplémentaires. Le nombre de décès
covid-19 est, quant à lui, passé de 5 911 081 à 6 056 725 décès, soit une aug-
mentation de 145 644 décès.
Invité par le président de la République à prendre la parole, M.
Alphonse Claude N’Silou, ministre d’Etat, ministre du Commerce, Cependant, le taux de létalité a décru, passant de 1,37% à 1,30% sur
des Approvisionnements et de la Consommation, pour le compte la même période.
de la task force, a rappelé qu’au terme de sa session du 28 février Dans le cas spécifique du Congo, la situation épidémiologique se
N°4226 - Jeudi 7 avril 2022 L E S D É P Ê C H E S D E B R A Z Z AV I L L E DOCUMENT I 5

présente ainsi qu’il suit: 3) Au titre de la mise en œuvre des mesures de soutien à l’économie
-379 403 personnes testées, pour 24 000 cas confirmés de Covid- Pour rappel, les mesures de soutien à l’économie portent sur
19 depuis le trois leviers : i) l’alimentation du fonds de soutien aux entreprises ;
14 mars 2020, date du premier cas déclaré dans notre pays. ii) la mise en œuvre du plan d’apurement des arriérés intérieurs et
iii) l’assainissement de l’environnement économique.
Situation au 17 mars 2022 :
La Coordination nationale a noté que les crédits relatifs au Fonds de
-188 cas actifs ; soutien aux entreprises, doté de 6 milliards de FCFA, sont ouverts.
-384 décès, soit un taux de létalité de 1,6%. Par ailleurs, la stratégie d’apurement de la dette intérieure est en
cours de finalisation, l’objectif étant de déterminer le portefeuille
Entre le 21 février et le 17 mars 2022, le nombre de cas confirmés
des créances auditées qui feront l’objet de paiement courant l’an-
de Covid-19 est passé de 23 905 à 24 000 cas, soit une augmenta-
née 2022.
tion de 95 cas et une moyenne journalière de 4 cas.
II/ - Des recommandations de la Coordination nationale
Dans la même période, le nombre de décès est passé de 378 à 384,
soit 6 décès supplémentaires. En dépit de la situation épidémiologique encourageante sur le ter-
rain, la Coordination nationale suggère que les autorités en charge
La proportion des personnes complètement vaccinées est de 11,08%.
de la riposte maintiennent une attitude globale de grande prudence.
Le nombre de doses de vaccin disponibles est actuellement de 2
Il s’agit, en particulier, d’accélérer la vaccination afin d’anticiper un
038 720.
éventuel rebond de la pandémie dans notre pays et de renforcer de
La régression de la pandémie, observée depuis le mois de janvier manière stricte les contrôles aux frontières, eut égard aux derniers
2022 se poursuit. développements de la pandémie dans certaines parties du monde.
Cependant, la vaccination patine, appelant, face au risque de rebond La Coordination nationale propose, en outre, la mesure suivante :
de la pandémie, à la mise en œuvre effective et rapide des nouvelles
- Présenter une preuve de vaccination attestant l’état vaccinal à la
mesures.
covid-19 en cas de rassemblement de plus de cent personnes (veil-
2) Mise en œuvre de la nouvelle stratégie de riposte contre la lées, cultes, messes, événements sportifs, séminaires, congrès,
pandémie colloques, meeting, etc.).
A titre de rappel, la Coordination nationale a, en sa session du 28 Mesures reconsuites
février dernier, adopté une nouvelle stratégie de riposte contre la
-Proroger l’état d’urgence sanitaire de 90 jours à compter du 23 avril
pandémie, se déclinant en quatre points, à savoir : i) la communica-
2022.
tion ; ii) le dépistage ; iii) la vaccination ; iv) la prise en charge des
malades. - Le port obligatoire et conforme du masque individuel est maintenu :
S’agissant de la communication, diverses actions ont été réalisées + dans les milieux fermés ;
ou sont en cours, notamment suivant trois axes : i) communica- + dans les transports en commun (autocars, taxis, trains, bateaux, héli-
tion, prévention et contrôle des infections ; ii) réalisation des émis- coptères et avions), et privés (voiture, bateaux et avions privés) ;
sions et tribunes radios et télévisées ; iii) décentralisation des
activités de prévention, de contrôle des infections ainsi que de com- + à l’occasion de toutes les activités en milieu ouvert qui sup-
munication. posent une concentration de population (manifestations familiales,
sportives et rassemblements à caractère politique ou autres) ;
Il convient d’y ajouter le plan média établi sous l’autorité de la Pré-
sidence de la République. Les ministères en charge de la communi- - Recommander à toutes les catégories socio-professionnelles cibles
cation et de la santé devront déployer une communication de proxi- de la vaccination de se faire, vacciner et inviter les employeurs tant
mité incitant à la vaccination, réaliser des publics que privés à inciter leurs employés à en faire autant ;

émissions institutionnelles télévisées et radiodiffusées et intensi- - Organiser régulièrement le dépistage des personnes les plus expo-
fier la communication numérique pour toucher les publics jeunes. sées au risque de contamination ;

Concernant le dépistage, les actions menées ont consisté en la réa- -Réaliser régulièrement des tests rapides antigéniques nasopha-
lisation d’une enquête séro-épidémiologique sur l’ensemble du ter- ryngés dans tous les départements du pays pour le dépistage de
ritoire national. routine de la covid-19 ;

A cet égard, la Coordination nationale invite les autorités compé- -Maintenir l’interdiction de l’utilisation des tests rapides antigéniques
tentes à approfondir et élargir cette enquête, afin d’en assurer une salivaires dans les points d’entrée et de sortie du territoire ;
exploitation optimale. - Exiger la présentation, à la frontière, d’un test RT-PCR négatif de
Concernant la vaccination, il faut noter que les activités réalisées moins de 72h pour tous les passagers à l’entrée au Congo, à l’excep-
concernent le renforcement de la logistique de vaccination, les opé- tion des enfants de moins de dix ans ;
rations d’intensification de la vaccination elle-même, la surveillance -Faire respecter les gestes barrières pendant le déroulement de tout
et la gestion des manifestations adverses post- immunisation et la événement familial, notamment les mariages, veillées funèbres,
communication sur les risques et l’engagement communautaire. levées de corps et obsèques, situations particulièrement propices
La prise en charge des patients a porté sur le suivi des cas covid- à la contamination à la covid-19.
19 au niveau communautaire grâce à des équipes mobiles, la réali-
sation de la prise en charge au cas par cas, de même que le renfor- Fait à Brazzaville, le 6 avril 2022
cement de la logistique et de la formation des agents de santé. Au
24 mars 2022, les données de terrain indiquent : Pour la Coordination nationale de gestion de la pandémie de
coronavirus covid-19,
- CHU de Brazzaville : 1 cas sous-oxygène ;
- Leyono : 0 cas depuis décembre 2021 ; Le ministre de la Communication et des Médias
Porte-parole du gouvernement
- Mfilou : 0 cas depuis janvier 2022 ;
- Pointe-Noire : 0 cas en hospitalisation ; Thierry Lézin Moungalla
- Autres départements : 0 cas en hospitalisation.
6 | SOCIÉTÉ L E S D É P Ê C H E S D E B R A Z Z AV I L L E N°4226 - Jeudi 7 avril 2022

ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL

Orienter les élèves vers les séries scientifiques


Le ministre de l’Enseignement préscolaire, primaire, secondaire et de l’Alphabétisation, Jean Luc
Mouthou, et la présidente de la Fondation congolaise pour la recherche médicale, le Pr Francine
Ntoumi, ont échangé sur les mécanismes visant à sensibiliser les jeunes à s’orienter vers les séries
scientifiques pour accompagner le processus du développement du pays dans divers secteurs.
Le développement au seulement à Brazzaville,
sens large va de pair avec Pointe-Noire et Dolisie mais
la science, la technologie. qu’elle s’élargisse sur l’éten-
Raison pour laquelle, le mi- due du territoire national.
nistère de l’Enseignement Les conditions doivent être
préscolaire, primaire, secon- réunies pour que ce soit fait
daire et de l’Alphabétisation dès la rentrée scolaire pro-
et la Fondation congolaise chaine à travers le pays.
pour la recherche médicale Le ministre et le Pr Francine
travaillent de concert. « Il Ntoumi ont convenu que les
faut encourager les filles établissements scolaires, à
comme les garçons, dès le vocation scientifique, soient
plus jeune âge, à connaître dotés de laboratoires. Pour y
l’importance des sciences arriver, la Fondation congo-
pour qu’ils contribuent à laise pour la recherche
résoudre les problèmes de médicale est déterminée à
développement auxquels le mettre à disposition ses la-
pays est confronté », a indi- Le ministre Jean Luc Mouthou et le Pr Francine Ntoumi échangeant sur l’orientation des élèves vers les sciences/DR
boratoires afin de recevoir
qué le Pr Francine Ntoumi sciences et les opportunités les établissements scolaires. thou a souhaité que cette les élèves devant se fami-
au sortir de son entrevue qu’elles offrent se font dans Le ministre Jean Luc Mou- initiative ne se focalise pas liariser avec certains équi-
avec le ministre Jean Luc pements, échanger avec
Mouthou. les chercheurs… « C’est au
Actuellement, la Fonda- « Il faut encourager les filles comme les garçons, dès le plus ministère de nous utiliser
tion congolaise pour la re- jeune âge, à connaître l’importance des sciences pour qu’ils comme il se doit », a souli-
cherche médicale organise contribuent à résoudre les problèmes de développement gné le Pr Francine Ntoumi,
les campagnes de sensibi- présidente de ladite Fonda-
lisation à l’importance des auxquels le pays est confronté » tion.
Rominique Makaya

COOPÉRATION
L’UMNG, le Cames et le Cesag veulent résoudre
les préoccupations du développement
Le président de l’Université Marien-Ngouabi (UMNG), le Pr Gontran Ondzotto, a signé le 1er avril à Brazzaville, avec le
directeur général du Centre africain d’études supérieures en gestion (Cesag), Serge Balibié Auguste Bayala, et le secrétaire
général par intérim du Conseil africain et malgache pour l’enseignement supérieur (Cames), Abou Napon, un accord-cadre de
coopération interuniversitaire.
L’ accord siogné entre les trois salles de cours.
parties a pour but de mettre Les parties s’engagent, dans le
en œuvre la thèse de doctorat respect de leur finalité propre,
«Gouvernance et développe- à poursuivre et approfondir la
ment» et de développer la coo- collaboration instaurée entres
pération entre elles dans les do- elles, suite à l’adoption, par
maines de l’enseignement et de le bureau du PTRC-GD, de la
la recherche. Il a pour objectifs Charte de la thèse de doctorat
de développer la mobilité des «Gouvernance et développe-
enseignants, des chercheurs et ment», lors de la cinquième
des étudiants afin de faciliter la édition des journées scienti-
coordination et la collaboration fiques du Cames, tenues à Da-
d’activités pédagogiques ; la kar, du 6 au 9 décembre 2021.
coordination et la collaboration Pour sa part, l’UMNG s’engage
en matière de recherche scien- à héberger, en son sein, la for-
tifique entre les chercheurs des mation doctorale Gouvernance
universités de l’espace Cames ; et développement, et à recevoir
l’élaboration de projets de re- des étudiants des universités
cherche scientifique conjoints de l’espace Cames, sous réserve
Les signataires de l’accord présentant /DR
; l’échange d’informations et qu’ils remplissent les conditions
de publications scientifiques ; d’admission en vigueur dans la aidera, sans doute lorsque Cames, Abou Napon, a souligné ressources humaines de qualité
la cotutelle de la thèse de doc- Charte de la thèse de doctorat les moments de doutes vien- que cet accord viendra renfor- afin de faire en sorte que la for-
torat «Gouvernance et déve- «Gouvernance et développe- dront, à pouvoir surmonter cer effectivement le partenariat mation qui sera dispensée soit
loppement». A cela s’ajoutent ment». « Le secrétaire général ces différentes appréhensions entre les deux institutions à tra- de qualité.
l’échange d’étudiants ; l’or- par intérim du Cames que je et à toujours aller de l’avant », vers la formation doctorale qui Le directeur général du Cesag,
ganisation de conférences à voudrais entièrement saluer a commenté le président de sera ouverte au sein de l’UMNG. Serge Balibié Auguste Bayala,
l’occasion de séminaires et pour être le témoin de cet en- l’UMNG, Gontran Ondzotto. Le Cames, à travers experts et a souhaité que vivent à jamais
rencontres scientifiques ; l’équi- gagement et je dirais, la par- Intervenant à son tour, le se- professeurs, fera tout pour que l’UMNG et le Cames.
pement des laboratoires et des tie prenante essentielle, nous crétaire général par intérim du l’UMNG et le Cesag aient les Guillaume Ondze
N°4226 - Jeudi 7 avril 2022 L E S D É P Ê C H E S D E B R A Z Z AV I L L E SOCIÉTÉ | 7

RIPOSTE À LA COVID-19
TRIBUNE LIBRE
La neutralité carbone: une question Des financements additionnels
de sobriété énergétique bientôt opérationnels
D
epuis la première Conférence des parties (Cop) signataires de Les parties prenantes impliquées dans la mise en œuvre du Projet de riposte d’urgence au
la Convention-cadre des Nations unies sur le changement clima- covid-19 (Pruc-19) actualisent les documents de sauvegarde, à savoir le cadre de gestion
tique de Berlin 1995, les 197 pays membres cherchent à atteindre environnementale et sociale, le plan de gestion de la main-d’œuvre et de mobilisation des
la neutralité carbone, définie comme l’émission de la même quantité de parties prenantes. Leurs mises à jour vont accélérer le processus d’opérationnalisation des
carbone dans l’atmosphère que celle que la nature peut absorber. Ils financements additionnels auxquels le projet a bénéficié.
luttent vainement contre l’excès des gaz à effet de serre (GES) dans Dans le cadre du projet de riposte d’urgence santé publique, du Centre d’opération des ur-
l’atmosphère qui augmente la température terrestre et menace la survie à la covid-19, la République du Congo a bé- gences en santé publique et de la direction de
de l’humanité. néficié de deux financements additionnels à l’épidémiologie et de lutte contre la maladie.
hauteur de 12 et 3,00 millions de dollars de « L’objectif de développement du projet
En cause, la faible sobriété énergétique liée aux routines de consommation la Banque mondiale. A cet effet, des consul- Pruc-19 demeure le même. Car, les acti-
de l’homme qui utilise plus de 80% des énergies fossiles contre 20% des éner- tations des parties prenantes sont organisées vités proposées sont alignées sur l’objectif
gies renouvelables, alors que la neutralité carbone nécessite l’inversion de ces par le Pruc, du 5 au 6 avril à Brazzaville, et initial, à savoir prévenir, détecter et ré-
proportions. se poursuivront à Pointe-Noire, Dolisie et pondre à la menace posée par la covid et
Owando. renforcer le système national de prépara-
1) La résistance au changement : Les Cop3 (Tokyo, 1997) et Cop 21 (Paris, Le premier financement additionnel appor- tion de la santé publique », a indiqué son
2015) ont valorisé les modèles des puits d’oxygène forestier et marin pour tera un appui au gouvernement dans l’acqui- coordonnateur, Jean-Pierre Elenga Okandze,
détruire les GES. Le premier extrait les GES en les détruisant par la photo- sition et le déploiement de vaccins covid-19, dans un communiqué de presse.
synthèse oxygénique des plantes (45%), le second les stocke dans les océans conforme aux normes. Il permettra égale- Avec différents financements additionnels,
(25%) et le sous-sol (30%), où la photosynthèse anoxygénique produit le ment de renforcer les systèmes de santé celui du Pruc-19 s’élève à vingt-six millions
CO2 organique non polluant. Mais, la capacité d’absorption des puits diminue compétents, indispensables pour un déploie- de dollars au total, accordé par la Banque
à mesure que la température terrestre augmente. ment réussi en cas de pandémie. mondiale, afin d’accompagner le Congo dans
Le second, quant à lui, vise le renforcement ses efforts de relever les défis de santé pu-
En effet, les GES sont composés à 52% de CO2, du méthane (42%), du du système de santé. Il s’agit notamment de blique.
protoxyde d’azote (4%) et d’autres gaz (2%). Selon l’AFP (2019), le CO2 a la modernisation du Laboratoire national de Lopelle Mboussa Gassia
augmenté de 147% depuis 1790, le méthane (259%) et le protoxyde d’azote
(123%). Ces variations détruisent la couche d’ozone et réchauffent la tempé- ASSISTANCE
rature terrestre de 16 à 21°C d’ici 2100. Le carbone généré et régulé par la
nature est de 771 Gt de CO2 dont les vapeurs d’eau (55%), les nuages (17%) Le Rotary Club offre des médicaments aux
et le CO2 (28%). L’homme y ajoute 439 Gt équivalent CO2 par an dont 29% districts sanitaires de Bacongo et Moungali
par les procédés industriels, 23% résidentiel et tertiaire, 17% déforestation,
15% transports, 13% agriculture et 3% déchets et égouts. Sur les 2900 Gt de Le président du Rotary Club Brazzaville Djoué Doyen, Chander Lhys Moeny Makaya, a remis
le 6 avril plus de 3 600 traitements contre le paludisme à base d’artémisinine tel que
CO2 de budget carbone de l’humanité, 1900 ont déjà été consommés.
recommandé par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et le Programme national de
Or, entre 1990 et 2017, la pollution au CO2 a augmenté de 60 %, montrant les lutte contre le paludisme (PNLP), au profit des districts sanitaires de Brazzaville,
représentés par les Centres de santé intégrés (CSI) de Bissita et de Moukondo.
limites des mesures de réduire de la température de 2 à 1,5°C d’ici 2030 et
de 0°C en 2050, liées à la résistance au changement énergétique de l’homme.

2) L’impossible transition énergétique : Jusqu’à la Cop26 (Glasgow, 2021), la


Cop a opté pour une éco-colorimétrie pour financer :

- les économies rouges ou polluantes de Chine (26% du CO2 mondial), des


USA (16%), d’Union Européenne (11%), d’Inde (6,2%), de Russie (5,20%)
et du Japon (3,90%) qui sont invitées à réduire leurs émissions pour atteindre
2°C de réchauffement climatique d’ici 2100 (Cop21);

- les économies vertes ou écologiques, fournisseurs des crédits de carbone


aux industries polluantes sur 17 marchés de carbone, valant entre 1,90 et 20/
tonne (Cop3). Le Fonds vert pour le climat de 100 Mds $ (Cop16), aide les
pays en développement à réduire leurs émissions des GES ;

- les économies bleues, valorisent l’écosystème bleu par le Fonds bleu de 65


Mds (Cop22) du puits forestier du bassin du Congo et le Fonds bleu marin de
l’Union Européenne de 79 Mds du puits méditerranéen (2012). Le président du Rotary Club Brazzaville Djoué Doyen remettant
un échantillon du don au directeur départemental de la Santé / DR
Mais, étant prises dans des proportions inégales, ces éco-colorimétries pri- Le don destiné aux districts sanitaires de PNLP a présenté récemment à Brazzaville le
maires, ne produisent pas des énergies propres proches du blanc quasi-éner- Brazzaville a été réceptionné par le direc- plan de la campagne dénommée « Zéro palu
gétique. teur départemental de la Santé, Jean Claude je m’engage en République du Congo », lors
Moboussé, en présence du personnel médi- de la réunion organisée en partenariat avec
3) Vers les économies renouvelables : La nature réduit le carbone par pho- cal du CSI de Bissita situé dans l’arrondisse- Catholic Relief Service. Cette campagne a
tosynthèses, procédés reproductibles en laboratoire par équilibrage du car- ment 2, Bacongo. pour objectif d’accompagner la mobilisation
bone par rapport à l’énergie solaire. La photosynthèse oxygénique produit La donation s’inscrit dans le cadre de la cé- des parties prenantes dans la lutte contre le
des énergies propres à dominance électrique à l’image de la synthèse addi- lébration de la Journée mondiale de la santé, paludisme au Congo à l’horizon 2023.
tive des couleurs primaires (rouge, vert et bleue) prises dans des propor- ce 7 avril, a-t-il expliqué. Jean Claude Mo- Selon le rapport de l’OMS sur le paludisme
tions identiques qui donnent du blanc quasi-énergétique. La photosynthèse boussé a rappelé à cette occasion que dans dans le monde, pendant la pandémie de co-
anoxygénique engendre des produits à dominance magnétique de type: le cadre du profil épidémiologique, c’est tou- vid-19, a-t-il dit, les pays et leurs partenaires
jaune (énergies), cyan (mines) et magenta (hydrocarbures) non polluantes jours le paludisme qui occupe la première ont réussi à éviter le pire des scénarios en
comme dans la synthèse soustractive des couleurs secondaires, prises dans place en matière de morbidité et de mortali- ce qui concerne le nombre des décès dus à
des proportions identiques qui donnent l’énergie magnétique. té. Ces deux dernières années, la série s’est celui-ci, en mettant sur pied une riposte ur-
empirée à cause de la pandémie du corona- gente et acharnée.
Enfin, la photosynthèse générale, cumule simultanée des deux mécanismes virus. «Aujourd’hui à la veille de cette célé- D’après ce rapport, a-t-il ajouté, le nombre
précédents, produit les énergies propres à dominance électromagnétique. bration, nos amis de Rotary Club nous font de cas de paludisme a été estimé à 241 mil-
C’est l’équivalent de la synthèse partitive en colorimétrie, génératrice des un don de médicaments pour prendre en lions en 2020 contre 227 millions en 2019,
couleurs tertiaires: orange (énergies), violet (mines) et pourpre (hydrocar- charge des cas. Ceci intègre, d’ailleurs, la soit une hausse de près de quatorze millions
bures). La culture de ces produits s’accompagne de la fabrication et de l’utili- stratégie nationale de la prise en charge du de cas, ainsi 95% des cas ont été enregistrés
paludisme simple et grave, gratuite, pour dans la région Afrique de l’OMS. En termes
sation du moteur à énergie renouvelable.
les cibles de 0 à 15 ans et de la femme en- de décès, 627 000 personnes sont mortes
Ainsi, en inversant les termes de l’équation du mix énergétique, et en repro- ceinte. Nous allons y veiller pour que l’on en 2020 contre 558 000 en 2019, soit une
duisant artificiellement la photosynthèse naturelle, l’homme peut réaliser des se rende compte qu’effectivement le médi- hausse de 69 000 personnes. Entre les pé-
économies renouvelables et atteindre la neutralité carbone. Encore faut-il cament a été utilisé à bon escient en faveur riodes 2005-2011 et 2015-2019, l’utilisation
vaincre les routines de consommation énergétique de l’homme. des malades», a indiqué le directeur dépar- des ACT chez les jeunes enfants pour les-
temental de la Santé. quels des soins avaient été sollicités est pas-
Emmanuel Okamba, Pour sa part, le président du Rotary Club sée d’une médiane de 39% à 76% en Afrique
maître de conférences HDR en sciences de gestion Brazzaville Djoué Doyen, Chander Lhys subsaharienne.
Moeny Makaya, a déclaré qu’au Congo le Guillaume Ondze
8 | ANNONCES L E S D É P Ê C H E S D E B R A Z Z AV I L L E .. N°4226 - Jeudi 7 avril 2022

GESTION DURABLE DE LA FAUNE

Le Congo doté
d’une plateforme juridique
Le programme de gestion durable de la faune sauvage (SWM) a lancé, le 5 avril à
Brazzaville, une plateforme juridique de compilation d’une documentation liée à la
protection de la faune, des aires protégées et à la sauvegarde de l’environnement.
L’outil permettra un accès facile aux données et analyses juridiques statutaires
relatives à la gestion de la faune au Congo.
L’atelier de lancement de ladite plateforme vir- nomie forestière, a signalé que la mise en les nombreuses attentes liées à la gestion durable WCS au Congo, Richard Malonga, a indiqué que
tuelle a été organisé par SWM en partenariat œuvre de cette plateforme juridique dédiée au de la faune sauvage au Congo », a-t-il déclaré. la nouvelle plateforme juridique est une inter-
avec le ministère de l’Economie forestière. Il Congo permettra de la rendre accessible À en croire Jean Bosco Nganongo, de nos jours, face permettant un accès facile aux données
avait pour objectifs, entre autres, la diffusion auprès de l’ensemble des parties prenantes plusieurs signaux révélateurs confirment, de et analyses juridiques statutaires relatives à
des principaux résultats des analyses juri- en vue d’améliorer leur compréhension des manière irréfutable, que le trafic des espèces l’utilisation de la faune au Congo. Elle est une
diques, la présentation du soutien apporté par règles régissant la gestion durable de la faune de faune sauvage est devenu la quatrième compilation de la documentation relative à la
le programme SWM aux réformes actuelles, sauvage et de leur faire prendre conscience menace universelle après le terrorisme, le tra- protection de l’environnement, les droits fon-
notamment les textes d’application du Code des forces et faiblesses du cadre juridique fic des stupéfiants et des êtres humains. Pour ciers, l’aménagement du territoire, l’utilisation
forestier et l’avant-projet de loi sur la faune et actuel. « Cette plateforme vise également à créer lui, cela menace dangereusement la paix, la de la faune sauvage, la production et la santé
les aires protégées. En effet, le nouvel outil per- les conditions pour une participation plus informée sécurité et l’intégrité des Etats. Il est d’autant animale et la sécurité sanitaire des aliments. «
mettra de rendre accessibles tous les résultats de tous les acteurs dans le processus de réforme plus nécessaire de prendre des mesures adé- Cette plateforme représente une valeur ajoutée
de l’analyse juridique réalisée tout en favori- de lois en cours qui doivent nécessairement quates et concertées pour faire face à ces inestimable en termes de disponibilité et d’acces-
sant un dialogue multi-acteurs sur les ques- prendre en compte des données du contexte menaces récurrentes. « J’en appelle donc à votre sibilité aux archives juridiques, et crée l’occasion
tions relatives à la gestion durable de la faune socio-économique de notre pays. Conçue pour expertise, dans l’utilisation de cet outil, ain de pour une prise de conscience collective des fai-
sauvage. Il s’agit, à cet effet, d’assurer une dif- nous, elle constitue donc un outil adéquat d’orien- proposer des solutions idoines pour la résolution blesses du cadre juridique en vigueur très impor-
fusion de ces analyses auprès du large public. tation et de communication entre les acteurs impli- de cette problématique et ce, à court, moyen et tant dans les réformes des lois et l’élaboration des
Ouvrant les travaux de cet atelier, Jean Bosco qués dans la conservation de la faune sauvage. long terme », a-t-il ajouté. textes sur la faune sauvage », a-t-il estimé.
Nganongo, représentant de la ministre de l’Eco- J’ose espérer que cette plateforme saura combler Pour sa part, le directeur général du programme Rappelant la richesse du Congo en biodiversité,
Théchel Ekoungoulou, représentant de la repré-
sentante de la FAO au Congo, a salué la publi-
cation de cette plateforme juridique en ligne.
« Celle-ci ne doit pas être considérée comme une
in en soi. Elle doit plutôt encourager et soutenir la
poursuite de la dynamique initiée à l’occasion de
cet exercice pour que les résultats de ce diagnos-
tic soient capitalisés dans le cadre des réformes
politiques et juridiques en cours et à venir », a-t-il
indiqué.
Notons que le programme de gestion durable
de la faune sauvage est financé par l’Union
européenne à hauteur de 97%, soit une contri-
bution de 45 millions d’euros. Pour ce qui est
du Congo, il représente près de 2,5 milliards
de FCFA. D’une durée de cinq ans, il est mis en
œuvre dans quinze pays d’Afrique, des Caraïbes
et du Pacifique.

RE ME RCIE ME NTS IN ME MORIAM

La famille Mbembe remercie les parents, amis, connaissances ainsi que tous Voici quinze années écoulées que les deux fruits que tu as lais-
ceux qui l’ont soutenue spirituellement, financièrement et moralement lors du sés et toute ta progéniture se battent pour essayer de combler
décès de Mme Honorine Loutaya (inspectrice des Impôts à la retraite) survenu le vide que tu as créé en eux, mais en vain.
le 20 mars 2022 à Brazzaville. Maman, où que tu peux être, saches que tu es toujours pré-
L’inhumation a eu lieu le mardi 5 avril au village Mayitoukou à GomaTsé-Tsé dans sente dans nos coeurs. Que l’Eternel miséricordieux continue
le département du Pool. de prendre soin de ton âme.
Que tous trouvent ici la valeur de fraternité. Colonel à la retraite Alphonse Bouatake Mackondo
N°4226 - Jeudi 7 avril 2022 L E S D É P Ê C H E S D E B R A Z Z AV I L L E
... AFRIQUE/MONDE | 9

GUERRE RUSSIE-UKRAINE PROCÈS SANKARA


Blaise Compaoré
Pékin reproche à l’Occident condamné à la perpétuité
les « deux poids, deux mesures » L’ancien président burkinabè, Blaise Compaoré, a
été condamné le 6 avril par contumace à la réclusion
Alors que l’Europe demande à la Chine de ne pas interférer dans les
sanctions visant la Russie, Pékin l’accuse de « deux poids, deux mesures ». criminelle à perpétuité , pour l’assassinat de son
Pour la présidente de la Commission européenne, tout soutien de Pékin à prédécesseur, Thomas Sankara.
Moscou ternirait gravement la réputation de la Chine en Europe. Blaise Compaoré, qui vit en exil à Abidjan (Côte d’Ivoire), est re-
L’Union européenne a deman- tive d’aider la Russie finan- férant à la guerre menée par la connu coupable d’avoir participé à l’assassinat de son prédéces-
dé à la Chine de ne pas inter- cièrement ou militairement, Russie en Ukraine, il a indiqué seur, Thomas Sankara, en 1987. L’autre grand absent du procès,
férer dans les sanctions visant cependant les démarches et que le double standard consis- Hyacinthe Kafando, l’ancien commandant de la garde de Blaise
la Russie, décidées en riposte mesures positives prises par tant à montrer de la sympathie Compaoré, a également été condamné à la perpétuité par un tri-
à son offensive militaire contre la Chine pour aider à mettre aux réfugiés en Ukraine, tout en bunal militaire.
l’Ukraine. C’est ce qui ressort des fin à la guerre seront saluées ignorant les réfugiés des pays Présent lors des audiences, le général Gilbert Diendéré, l’un des
déclarations des responsables par tous les Européens et la du Moyen-Orient, d’Afrique et principaux chefs de l’armée lors du putsch de 1987, écope égale-
européens, à l’issue des pourpar- communauté internationale ». d’Amérique latine, est « inac- ment de la prison à vie. Son avocat a jugé la condamnation de son
lers virtuels menés par la prési- Pour Pékin, l’Occident adopte ceptable », à cause « des deux client excessive. « En étant accusé présent, il a la même peine que
dente de la Commission euro- une approche à « deux poids, poids, deux mesures et de la ceux qui étaient absents », a déploré Mathieu Somé. Pour lui, « ce
péenne, Ursula von der Leyen; le deux mesures » dans la gestion qualification des dommages n’est pas tout à fait juste, car il (Gilbert Diendéré) est venu appor-
président du Conseil européen, des guerres en Irak, en Afghanis- civils en Ukraine de crimes ter sa contribution ».
Charles Michel; et le chef de la tan et en Syrie, en Afrique et en de guerre, tout en laissant les Dans les trois cas, la sentence du juge va ainsi plus loin que les
diplomatie européenne, Josep Amérique latine, en comparai- civils être blessés en Afghanis- réquisitions du parquet militaire. Celui-ci avait requis trente ans
Borrell; avec le Premier ministre son avec la guerre actuelle entre tan, en Irak et en Syrie ». de prison pour Blaise Compaoré et Hyacinthe Kafando, et vingt
chinois, Li Keqiang. « Nous Moscou et Kiev. « Je tiens à Pékin n’a pas condamné l’opé- ans pour Gilbert Diendéré. Les trois hommes sont condamnés pour
avons clairement indiqué à la souligner que la communauté ration militaire russe contre « attentat à la sûreté de l’Etat ».
Chine qu’elle ne devrait pas internationale ne devrait pas l’Ukraine et a rejeté les pressions Blaise Compaoré et Gilbert Diendéré sont aussi reconnus coupables
interférer dans nos sanctions adopter de doubles standards occidentales, demandant aux de « complicité d’assassinat » et Hyacinthe Kafando, soupçonné
contre la Russie », a déclaré sur la question palestinienne, pays occidentaux de respecter d’avoir mené le commando qui a tué Thomas Sankara, d’« assassi-
Von der Leyen. Ajoutant que Pé- entre autres questions inter- les « préoccupations légitimes nat ». Les avocats ont quinze jours pour faire appel de cette déci-
kin « a une influence sur Moscou nationales et régionales brû- » de la Russie en matière de sé- sion. « Le juge a donné son verdict selon la loi et tout le monde
» et exhortant le gouvernement lantes », a déclaré le porte-pa- curité. Le 24 février, la Russie apprécie. Notre but c’était que les violences politiques qu’il y a
chinois à « assumer sa respon- role du ministère chinois des a lancé une opération militaire au Burkina finissent. Ce verdict va donner à réfléchir à beau-
sabilité dans les efforts visant à Affaires étrangères, Wang Wen- en Ukraine, provoquant une co- coup de personnes », s’est réjouie Mariam Sankara, la veuve de
mettre un terme à la guerre ». bin. lère et des réactions négatives à Thomas Sankara, présente presque tout au long du procès.
Elle a estimé que tout soutien A l’issue de la visite du secré- l’échelle internationale, ainsi que De son côté, l’avocat de la famille Sankara, Guy Hervé Kam, s’est
de Pékin à Moscou ternirait « sé- taire d’Etat américain Antony l’imposition de sanctions finan- dit « fier d’être Burkinabè et avocat ». Huit autres accusés ont été
rieusement » la réputation de la Blinken, le président palestinien, cières et économiques inédites condamnés à des peines allant de trois à vingt ans de prison. Trois
Chine en Europe. Mahmoud Abbas, a déclaré que contre Moscou. La Russie a posé accusés ont été acquittés. Ouvert en octobre dernier, le procès
Charles Michel, pour sa part, a « les événements actuels en comme préalable, pour mettre avait été perturbé par le coup d’Etat militaire du 24 janvier dernier
déclaré : « Toute tentative de Europe ont montré les deux un terme à son opération, le re- qui a renversé le président élu Roch Marc Christian Kaboré.
contourner les sanctions ou poids, deux mesures interna- noncement de l’Ukraine à ses Trente-quatre ans après l’assassinat de Thomas Sankara, il aura
d’apporter un soutien à la tionales, malgré les crimes de plans d’adhésion à des entités et fallu plusieurs années d’instruction, l’audition de plus de cent dix
Russie prolongera la guerre, l’occupation qui équivalaient alliances militaires, dont l’Otan, témoins et six mois d’audience pour en arriver à ce verdict. Aucune
ce qui entraînera davantage à des nettoyages ethniques, et l’adoption d’un statut de « circonstance atténuante n’a été retenue pour les trois accusés, re-
de pertes en vies humaines et des discriminations raciales neutralité totale », ce que Kiev connus coupables d’« atteinte à la sécurité de l’État », de « compli-
un impact économique plus et des atteintes aux lieux sa- considère comme une « ingé- cité d’assassinat » et de « recel de cadavre ». Ils perdent également
important. Nous resterons éga- crés et de la transgression du rence dans sa souveraineté ». toutes leurs distinctions militaires.
lement vigilants à toute tenta- droit international ». Se ré- Noël Ndong Yvette Reine Nzaba
10 | ANNONCES L E S D É P Ê C H E S D E B R A Z Z AV I L L E N°4226 - Jeudi 7 avril 2022

PROJET DE DEVELOPPEMENT DE LA PECHE ET DE L’AQUACULTURE CONTINENTALES (PD-PAC)

AVIS D’APPE L A CANDIDATURE N° SC 01/2022/ PD -PAC/UCP


POUR LE « RECRUTE ME NT D’UN OPÉRATE UR PRIVÉ E N CHARGE DE L’EXPLOITATION ET DE
LA GE STION DU CE NTRE COMMUNAUTAIRE DE PÊCHE (CCP) D’OKOMBÉ »
•Contexte •Valoriser/commercialiser du poisson ; d’infrastructures de stockage, la commer- didature
Le Gouvernement de la République du •Produire et vendre la glace ; cialisation, transport) ; Les personnes intéressées peuvent obte-
Congo a obtenu du Fonds International Maintenir et réparer des équipements de •Disposer d’un personnel afin de répondre nir des informations supplémentaires au
de Développement Agricole (FIDA), un froid et d’énergie solaire ; aux missions du CCP. sujet des termes de référence au Secré-
prêt de 5 490 000 DTS pour la mise en •Dépanner et entretenir les moteurs hors- •Méthode de sélection tariat de l’Unité de Coordination du Projet
œuvre du Projet de Développement de la bord ; Les critères d’éligibilité et la procédure à l’adresse ci-dessous, et aux heures sui-
Pêche et de l’Aquaculture Continentales •Traiter les déchets de poisson au béné- de sélection de consultant seront vantes : de 8 h à 16 h 00 (du lundi au ven-
(PD-PAC). fice des acteurs de la filière halieutique ; conformes aux procédures définies dans dredi).
En 2020 le PD-PAC avait effectué les tra- •Assurer la gestion comptable du CCP, les Directives du FIDA. La méthode de Les dossiers de manifestation d’intérêt
vaux de construction du Centre Commu- •Travailler avec les organisations pay- sélection est basée sur la qualité des doivent être déposés en version physique,
nautaire de Pêche à Okombé dans le dis- sannes ; consultants (SFQ). L’intérêt manifesté par à l’adresse mentionnée ci-dessous, au
trict de Ntokou (Département de la •Respecter les dispositions administra- un consultant n’implique aucune obliga- plus tard le 27 avril 2022 à 12 heures,
Cuvette). Après la réception de ce Centre tives et techniques en vigueur, notam- tion de la part de l’Emprunteur de le rete- heure locale, avec la mention « Avis d’ap-
en octobre 2021, il s’est avéré nécessaire, ment en matière de santé publique et de nir. pel à candidature pour le recrutement
de garantir une gestion efficace et effi- préservation de l’environnement. •Constitution du dossier de candidature d’un opérateur privé en charge de l’exploi-
ciente de cette infrastructure stratégique •Qualifications et profil du consultant et grille de notation tation et de la gestion du Centre Commu-
et structurante de la filière halieutique, •Être une personnalité morale, c’est-à- Le dossier doit être composé de : nautaire de Pêche (CCP) d’Okombé ».
A cet effet, l’Unité de Coordination du Pro- dire une coopérative, une entreprise ou •Les références des missions similaires
jet a l’intention d’utiliser une partie du un groupement d’entreprises ou encore du consultant appuyées par des supports L’adresse à laquelle, il est fait référence
montant de ce prêt pour effectuer les un groupement d’intérêt économique prouvant chaque référence fournie (20 est :
paiements au titre du contrat relatif au (GIE); points) ; PROJET DE DEVELOPPEMENT DE LA
contrat du consultant en charge de l’ex- •Être en règle vis-à-vis de l’administration •La liste du personnel, accompagnée des PÊCHE ET DE L’AQUACULTURE CONTI-
ploitation et de gestion du Centre Com- fiscale ; CV et copie de diplôme du personnel NENTALES (PD-PAC), sis au « VILLA Mai-
munautaire de Pêche (CCP) d’Okombé. •Justifier des capacités financières cité (20 points) ; son Blanche », derrière l’Ambassade des
•Objectifs de la mission requises (d’au moins 50 000 000 millions •Les documents administratifs et juri- USA, Arrêt de bus Blanche GOMES- Braz-
• Objectif général de FCFA) pour assurer le fonctionnement diques de la structure (5 points) zaville, Téléphone : (00 242) 06 435 10
L’objectif général de la mission est de de l’infrastructure (fonds de roulement, •Le bilan ou les états financiers prouvant 09 / 05 553 06 11, Email : pdpac.cg@
recruter un opérateur privé qui aura la personnel, logistique) et des capacités la capacité financière du consultant gmail.com
charge d’exploiter, de gérer, rentabiliser techniques à structurer un bon réseau de (50 000 000 FCFA ou plus) (5 points) ; Brazzaville-République du Congo.
et assurer le développement du Centre distribution afin de pouvoir commencer •Le plan d’affaire sur 3 ans, détaillant l’or-
Communautaire de Pêche d’Okombé. immédiatement l’exploitation du CCP, ganisation, l’exploitation et la gestion du Fait à Brazzaville, le 06 avril 2022
• Objectifs spécifiques dès la signature du contrat ; Centre Communautaire de Pêche
De manière spécifique, le gestionnaire •Avoir une expérience d’organisation d’Okombé (50 points). Le Coordonnateur du PD-PAC
privé aura pour tâches de : dans les activités similaires (la gestion •Informations et Réponse à l’avis à can-

NÉCROLOGIE

Les enfants Kiyindou et famille ont la profonde douleur d’informer


les parents, amis et connaissances du décès de leur père et frère,
Jean Kiyindou, 74 ans, ancien agent du ministère des Finances, sur-
venu dans la nuit du 29 au 30 mars à Brazzaville.
La veillée mortuaire se tient au n° 295, rue mère Marie, Bacongo
Brazzaville.
L’inhumation est prévue pour le mardi 12 avril 2022 au cimetière
familial de Lousséké, peu avant 17 km après le Pont Djoué, sortie Sud
de la capitale. Au préalable, une messe d’action de grâce sera dite,
en son honneur, le même jour, à la Paroisse Saint-Pierre-Claver de
Bacongo, à Brazzaville.

À VE NDRE
Une parcelle sur l’avenue Matsoua à Bacongo
Contacts :
06 661 47 77 /05 588 42 39
N°4226 - Jeudi 7 avril 2022 L E S D É P Ê C H E S D E B R A Z Z AV I L L E RDC/KINSHASA | 11

INSÉCURITÉ ALIMENTAIRE ET NUTRITIONNELLE

Des parlementaires africains en plaidoyer


auprès du ministre Jean-Jacques Mbungani
La délégation des parlementaires de l’Afrique centrale membres du Réseau de la sécurité
alimentaire et nutritionnelle, au cours de l’audience que lui a accordée le ministre de la
Santé publique, Hygiène et Prévention, Jean-Jacques Mbungani, a sollicité l’implication du
gouvernement congolais dans la lutte contre la malnutrition et l’insécurité alimentaire, véritables
fléaux en Afrique.
La rencontre a connu la par-
ticipation des représentants
de l’Organisation des Nations
unies pour l’alimentation
et l’agriculture (FAO) et de
quelques services sous tutelle
du ministère de la Santé. A
cette occasion, le secrétaire
général de l’Alliance parle-
mentaire gabonaise pour la
sécurité alimentaire et nutri-
tionnelle, Jr Nzamba Mombo,
a souligné la nécessité d’im-
pliquer toutes les parties à cet
effet. « Nous sommes venus
appuyer nos collègues parle-
mentaires de la République
démocratique du Congo pour
que cette alliance participe Le ministre de la Santé avec la délégation des parlementaires africains/DR
de manière tripartite (gou-
ce qu’il y a comme contenu
vernement-parlement-FAO)
« L’écho est favorable de la part du ministre de la Santé publique, dans leur fonctionnement. Ce
afin d’atteindre les objectifs
même exercice, a expliqué Jr
que la population attend de Hygiène et Prévention, qui a salué l’initiative en promettant d’être Nzamba Mombo, a été fait à
nous. Parce que l’implication
de tous les secteurs est impor-
notre interlocuteur au niveau du gouvernement. Je pars d’ici Sao Tomé, au Gabon et récem-
persuadé que nous parviendrons d’ici quelques jours à mettre ment au Cameroun où un ac-
tante dans cette question de la
cord a été obtenu et va bientôt
sécurité alimentaire et nutri- en place l’Alliance parlementaire au niveau de la République être mis en place.
tionnelle », a-til dit.
Il a, en outre, salué l’engage- démocratique du Congo » La délégation des parlemen-
taires de l’Afrique centrale a
ment du ministre de la Santé
niveau du gouvernement. Je renchéri. ment à l’atteinte des objectifs été conduite par le sénateur
à lutter contre l’insécurité ali-
pars d’ici persuadé que nous Pour rappel, en octobre 2018, de développement durable Jr Nzamba Mombo, secrétaire
mentaire. « L’écho est favo-
parviendrons d’ici quelques un forum a été organisé à Ma- et la faim zéro. En novembre général de l’Alliance parle-
rable de la part du ministre
jours à mettre en place l’Al- drid, en Espagne, au cours 2019, ce forum s’était tenu à mentaire gabonaise pour la
de la Santé publique, Hygiène
liance parlementaire au duquel il a été question de Brazzaville où il était rappelé sécurité alimentaire et nutri-
et Prévention, qui a salué
niveau de la République dé- réfléchir sur la situation d’in- aux parlementaires de mettre tionnelle,
l’initiative en promettant Blandine Lusimana
d’être notre interlocuteur au mocratique du Congo», a-t-il sécurité alimentaire parallèle- en place les alliances et voir

JUSTICE GOUVERNANCE
Des sanctions prévues contre des magistrats Les contrats de concessions
corrompus forestières à revisiter
La ministre d’Etat, ministre de la Justice et Garde des sceaux, au terme d’une visite La vice-Première ministre, ministre de
d’inspection dans les prisons de Kinshasa, a annoncé l’élargissement de ces visites à toutes les l’Environnement et du Développement durable,
prisons du pays pour « mettre fin aux anomalies décelées dans les milieux de détention ». Eve Bazaïba, vient de décider de la mise en place
d’une commission ministérielle en vue de la
Rose Mutombo a visité et des fossés entre les revisitation de tous les contrats de concessions
quelques prisons de la réalités sur le terrain et forestières en République démocratique du Congo.
ville-province de Kinsha- celles des registres des
sa, notamment la pri- magistrats. Rose Mutom- La décision de la vice-Première minsitre se fonde sur les différentes
son centrale de Makala. bo a également relevé la recommandations assorties du rapport de mission de l’Inspection gé-
Elle a promis de sévir surpopulation des prisons nérale des finances (IGF) sur le contrôle de la légalité des allocations et
contre les magistrats qui et maisons carcérales due cession des concessions forestières et des droits dus au Trésor public
se compromettent dans notamment à la compro- par les exploitants forestiers formels.
leur travail. A l’en croire, mission des magistrats La commission ainsi instituée devra actualiser le fichier des titulaires
des magistrats de la capi- qui envoient en prison des des titres forestiers et examiner les dossiers de chaque exploitant au
tale envoient à la prison détenus préventifs ou des cas par cas. Il est attendu d’elle un rapport détaillé dans un bref délai
centrale de Makala des personnes qui n’ont même en vue de permettre au gouvernement de recouvrer tous ses droits
personnes en situation pas de dossiers. D’ailleurs, forestiers.
préventive, sans procès certains de ces magistrats Le rapport de l’IGF, rappelle-t-on, a démontré non seulement le dysfonc-
ni condamnation. de parquet de Kinshasa tionnement dans le domaine forestier mais aussi a mis en exergue la né-
Elle a avoué s’être ren- sont déjà dans les viseurs cessité d’un assainissement du secteur à travers des mesures coercitives
du compte du dysfonc- de la ministre. et urgentes pour protéger et préserver le couvert forestier du pays.
L.D.
tionnement de la justice Lucien Dianzenza
12 | ANNONCES L E S D É P Ê C H E S D E B R A Z Z AV I L L E N°4204 - Mardi 8 mars 2022

PLATE FORME DE S ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE


INTE RVE NANT DANS LA SANTE E N RE PUBLIQUE DU CONGO
Santé * Equité * Résilience

1.Introduction
La République du Congo, comme la plupart des pays en voie de développement, fait face à des
grands défis liés à la santé en général et plus particulièrement ceux liés à la santé maternelle
et infantile dont le niveau d’atteinte des principaux indicateurs est faible. Toute soumission en ligne ou par mail se fera à l’adresse CG_HR@crs.
Pour améliorer le niveau de ces indicateurs, le Congo bénéficie des subventions NMF3 et org avec le titre du poste suivi du district sanitaire concerné comme objet
C19RM 2021-2023 du Fonds Mondial de lutte contre le Sida, la Tuberculose et le paludisme du message “Recrutement au poste de … (titre du poste et district sani-
(FMSTP) dont les interventions visent entres autres à renforcer la lutte contre le paludisme, la taire concerné)”.
COVID-19 et le système de santé y compris le système communautaire.
Dans le cadre de ces projets, la Plateforme des Organisations de La Société Civile Intervenant NB :
dans la sante en République du Congo (POSCO), souhaite recruter 138 Agents associatifs et -Les candidatures féminines et de personnes vivant avec le VIH ou éma-
161 Superviseurs communautaires respectivement pour ses sites prioritaires de prise en nant de populations clés/vulnérables ainsi que d’agents associatifs
charge du VIH et de la tuberculose et aires de santé et districts sanitaires. œuvrant dans les associations membres de la Plateforme des organisa-
2.Processus de soumission tions de la société civile intervenant dans la santé au Congo (POSCO)
Le Dossier d’Appel d’Offres est à retirer au bureau de CRS sis Près de l’école Rémo sur l’Ave- sont fortement encouragées.
nue du Tribunal, Quartier Air Afrique, Centre-ville, Brazzaville, République du Congo.
-Pour les candidats de Brazzaville :
Secrétariat de CRS, sis près de l’école Remo, Avenue du Tribunal, Quartier Air Afrique
-Pour les candidats des autres départements :
Sièges de chaque antenne départementale des Sous récipiendaires (SR) de CRS des 11 autres
départements y compris Pointe-Noire dont
les chefs d’antennes peuvent être contactés aux numéros de téléphones suivants :
N°4226 - Jeudi 7 avril 2022 L E S D É P Ê C H E S D E B R A Z Z AV I L L E SPORTS | 13

DÉFAITE DES LÉOPARDS À CASABLANCA

L’autopsie d’Eric Tshibasu


Entraîneur du CS Don Bosco de Lubumbashi et sélectionneur des Léopards U17, Eric Tshibasu
a livré très brièvement son analyste tactique du match retour du barrage de la Coupe du monde
Qatar 2022 entre le Maroc et la République démocratique du Congo (RDC), soldé par une large
victoire des Lions de l’Atlas par quatre buts à un.
La défaite des Léopards, le 29 pour se qualifier », a-t-il soutenu. tous nous remettre en ques-
mars dernier au stade Moham- Pour Eric Tshibasu, le score a tion, en commençant par les
med V de Casablanca face aux été décevant parce que l’équipe autorités jusqu’aux suppor-
Lions de l’Atlas, au barrage re- marocaine procédait par des teurs afin d’arrêter de vou-
tour de la Coupe du monde Qa- contre-attaques, les Léopards loir des résultats sur l’instant,
tar 2022, continue d’alimenter l’ayant laissé des espaces. mais plutôt commencer à vou-
la chronique sportive au Congo Le technicien congolais s’est at- loir construire et donner de la
Kinshasa. Entraîneur du CS Don tardé aussi sur l’importance de chance aux gens. Il faut en-
Bosco de Lubumbashi et des l’organisation dans la recherche courager l’équipe quand elle
Léopards U17, Eric Tshibasu a des résultats probants en football. est dans le moment difficile
analysé cette double confronta- « Le peuple congolais doit com- pour que nous puissions un
tion. L’on rappelle qu’au match prendre que rien ne s’impro- jour avoir de meilleurs mo-
aller à Kinshasa, le score a été vise dans le football actuel. Il ments. Il faut changer tout de
d’un but partout, avant le cin- ne faut pas qu’à la veille d’une suite la mentalité dans le foot-
glant quatre à un au match re- qualification, les gens puissent ball congolais et comprendre
tour en faveur des Marocains. se réveiller en voulant se qua- que nous devons recommen-
Intervenant sur foot.cd, le tech- lifier. Oui, tous on avait envie, cer à travailler, sinon, on ar-
nicien congolais a indiqué. « Je mais il faut travailler parce que rivera à rien », a conseillé Eric
pense que nous nous sommes tout se paie par le travail », a-t- Tshibasu.
un peu sabordés nous-mêmes il fait insister. Privée de la phase finale de la
dans le système de jeu qui de- « Aujourd’hui, nous devons Coupe du monde, la RDC de-
vrait être travaillé un peu plus vra se recentrer sur les élimina-
tôt dans des matches amicaux, toires de la Coupe d’Afrique des
chose que nous n’avons pas
« Le peuple congolais doit comprendre que rien ne s’improvise dans nations prévue en Côte d’Ivoire
faite. On devrait rester dans le le football actuel. Il ne faut pas qu’à la veille d’une qualification, les en 2023. Et On devra déjà com-
système qui était déjà maîtrisé mencer la préparation de la
par des joueurs... Il nous fallait
gens puissent se réveiller en voulant se qualifier. Oui, tous on avait prochaine Coupe du monde pro-
rester juste sur le même plan de envie, mais il faut travailler parce que tout se paie par le travail » grammée en 2025.
jeu, chose qui nous a manqué Martin Enyimo

HANDBALL
Les arbitres et entraîneurs
édifiés sur les nouvelles
règles de jeu

Les arbitres et entraîneurs suivant l’exposé de l’expert/DR


La Fédération congolaise de handball organise depuis le 5 avril
un symposium sur les modifications des règles de jeu au hand-
ball. Ce séminaire consiste à vulgariser les nouvelles règles de
jeu mises à jour par la Fédération Internationale de handball en
mars dernier. Ces modifications des règles visent, selon l’expert
national Alain Fortuné Massimina, quatre objectifs. Il s’agit, entre
autres, de rendre plus attractif le handball, d’encourager le jeu
rapide, de protéger les athlètes tout en apportant la clarté dans la
mise en œuvre ou la pratique de ce sport collectif. « Nous devons
apporter le spectacle. Le jeu doit être rapide, libre et attrayant.
La protection des joueurs est désormais prise en compte dans
les nouveaux règlements », a expliqué Alain Fortuné Massimina.
Rude Ngoma
14 | ANNONCE L E S D É P Ê C H E S D E B R A Z Z AV I L L E N°4226 - Jeudi 7 avril 2022

RESULTAT DE LA PRESELECTION SUITE AUX AVIS D’APPEL À


MANIFESTATION D’INTERET « N°001/2022/AMI DU 18 MARS 2022
ET N°002/2022/AMI/DU 24 MARS 2022 RELATIFS A LA SELECTION
DE JEUNES DIPLOMES POUR STAGE PROFESSIONNELS AUPRES
DES UNITES DE COORDINNATION DES PROJETS FINANCES
PAR LA BANQUE MONDIALE AU CONGO »

À la suite du lancement du programme de stage professionnels en faveur des jeunes diplômés Congolais par le Bureau de la
Banque mondiale au Congo de concert avec les Unités de gestion des projets, les candidats dont les noms et prénoms suivent
sont conviés au test de connaissances ce samedi 9 avril 2022 à partir de 9h, à l’amphi de l’Ecole Nationale Supérieure d’Agronomie
et de Foresterie (ENSAF) (derrière le forum des jeunes entreprises).

N° Noms et Prénoms Spécialités

1 BATAMIO SILAHO Roslin Grace Géographie Humaine et Economique


2 BOMA Képhan Revelli Gestion Urbaine
3 BOUKONO Déo Reich Valdegrâce Recherche Gestion Durable des Forets
4 BWASSA-MALOANGA Aaron Physique de l’Atmosphère
5 DADY LEWA Economie Population et Développement
6 GASNA Eyoma-Yoma Urbanisme
7 IBARRA EKOMBA Urbanisme
8 KOUTIA MOUKSON Corneille Droit de l’environnement
9 LAMY ONGANGUE Gotran Karel Population et Développement
10 LIKIBI Kim Madou Mignon Gouvernance et Intégration Régionale
11 LOUBONDO Aurele Agronomie et Foresterie
12 LOUKEBAWO Enoc Agronomie
13 LOUVOUANDOU Lisa Francine Foresterie
14 MAMBEKE Mavie Ecotechnologie,Valorisation du Végetal
15 MANKESSI BI Charles Géographie
16 MATSOUMA Cedric Géosciences et Environnement
17 MAVOUNGOU Urbaine Géologie
18 MAYIMA MITAYENI Benjamin Géosciences de l’Environnement
19 MBANZA Garsain Giraud Eau et Assainissement
20 MBETE Paolo Gaël Thony Environnement
21 MBIMI MPOUNGUI Edvi Forlain Foresterie
22 MBOUNGOU Rosie Orcia.P Recherche en Gestion de l’Environnement
23 MIANZIOUKOUTA Jossen Edlys Physique de l’Atmosphère
24 MIANZIOUKOUTA Ossen Physique de l’Atmosphère
25 MOUANDA Ide Kervick Gestion de l’Environnement
26 MOUELE MISSAMOU Grace Dublin Varren Géosciences Appliquées
27 MOUKALA Grace Géosciences Appliquées
28 MOUKENGUE Lovely Géosciences Appliquées
29 MOUNDAGA Lassy Gerléo Sciences Agronomiques
30 MOUSSITOU MOUKOUENGO Rolland Urbanisme
31 MOUTSOUKOU LOUBAKI Krysna Belcka Chimie
32 MOUYANGOU Myria Providence Contentieux et Arbitrage des Affaires
33 NDOLO Paul Gurriel Urbanisme
34 NGALOUO Dios Prevu Gestion Urbaine
35 NGAMBOU TSIBA Floriane Célia Gestion de l’Environnement
36 NGANGA Destin Géosciences et Environnement
37 NGOKO LEMA Arno Démographie
38 NGOMA Chamy Helga Phostone Biologie
39 NGOMA KOUMOU Revina Botanique-Ecologie, physiologie végétale
40 NGONDO Blaise Pascal Biologie et Physiologie Végétale
41 NGUIMBI Paul Géosciences et Environnement
42 NKALA Cheldon Géographie Humaine et Economique
43 NZOUTOU LOUBONDO Aurèle Master Professionnel en Productions Végétales
44 OKOMBI MBANDZA R. Jeridann Economie de l’Environnement
45 PANGOU Gildas Grace Géologie et Environnement
46 SONIMBA Silvestre Agronomie et Environnement
47 WANDO Emilia Changement Climatique et Ressources en Eau
48 LEPONDO Debora Cecilia Bio-écologie et Physiologie Animale
49 NGOUALA MALOLO Gloire Elvyna Gestion Durable des Forêts

Le test de connaissances portera sur deux épreuves à savoir : (i) une épreuve technique, et (ii) un test psychotechnique. Les
candidats doivent se munir d’une pièce d’identité (Carte nationale d’identité ou passeport valide).
N°4226 - Jeudi 7 avril 2022 L E S D É P Ê C H E S D E B R A Z Z AV I L L E POINTE-NOIRE | 15

COVID-19
Les parties prenantes au projet PRUC-19 actualisent les documents
L’atelier de consultation du public et des parties prenantes pour l’actualisation du cadre de gestion environnementale et
sociale du Plan de mobilisation des parties prenantes (PMPP) et du Plan de gestion de la main-d’œuvre (PGMO) du PRUC-19
a été ouvert le 5 avril, à Pointe-Noire.
Dans le cadre de la mise en Ces réflexions seront assor-
œuvre du PRUC-19, financé ties des recommandations
par la Banque mondiale par qui seront soumises aux au-
le biais de l’Association inter- torités compétentes et aux
nationale de développement, partenaires.
le ministère de la Santé et Signalons que les objectifs
de la Population a bénéficié du premier financement ad-
de deux financements addi- ditionnel sont d’apporter un
tionnels. Une requête pour appui au gouvernement dans
un troisième financement l’acquisition et le déploie-
additionnel du PRUC-19 est ment des vaccins covid-19
en cours de préparation. conformes aux normes et
Afin de permettre le res- de renforcer les systèmes de
pect des conditions de mise santé compétents indispen-
en vigueur de ces finance- sables pour un déploiement
ments, il est prévu que le réussi et préparatoire en cas
gouvernement mette à jour Photo de famille à l’ouverture de l’atelier du PRUC-19 / Adiac de pandémie. Le deuxième
les documents du Cadre de deux autres financements, des impacts sociaux et en- cuments qui régissent les financement additionnel,
gestion environnementale et toujours dans le cadre de vironnementaux dans la plaintes des personnes quant à lui, vise le renforce-
sociale (CGES), du Plan de la lutte contre la covid-19, mise en œuvre de ce projet impactées par la mise en ment du système de santé. Il
gestion de la main d’œuvre il est question qu’on réac- », a dit Adou Ngapi Gabrielle œuvre du projet mais aus- contribuera à la modernisa-
(PGMO) et du PMPP. Ain- tualise les documents en Cornelie, responsable Vio- si de faire connaître, infor- tion du Laboratoire national
si, se justifie cette consulta- tenant compte des fonds lences fondées sur le genre, mer et obtenir l’adhésion de santé publique, du Centre
tion du public et des parties additionnels que nous al- EAS/HS du PRUC-19. du grand public ». d’opération des urgences en
prenantes sur lesdits docu- lons pouvoir obtenir. Nous En ouvrant l’atelier, le re- Les participants vont faire santé publique et de la di-
ments à Pointe-Noire mais sommes dans ce cadre-là présentant de la directrice des propositions pertinentes, rection de l’épidémiologie et
aussi dans d’autres localités parce qu’il faut informer départementale des Soins réviser et actualiser les diffé- de la lutte contre la maladie
du pays impactées par la les parties prenantes, re- et des Services de santé rents documents au cours avec un accent sur la vacci-
pandémie. « Etant donné cueillir leurs avis et réac- de Pointe-Noire a déclaré: des travaux en plénière et en nation et la communication
que nous sommes dans un tualiser les documents des « Nous sommes ici pour commissions concernant le communautaire.
processus d’obtention de sauvegardes puisqu’il y a réviser et amender les do- CGES, le PGMO et le PMPP. Hervé Brice Mampouya

CHAMPIONNATS DE BASKETBALL DE BRAZZAVILLE MUSIQUE


Cara inflige une correction à
Ombre céleste Les Reggaemen seront en fête
Le Club athlétique renaissance aiglons (Cara),
seniors hommes, a infligé une correction à
à Pointe-Noire
Ombre céleste (OC) 110 -12, lors de la deuxième La 8e édition de Kongo Dia Ntotila international Reggae
journée du championnat départemental de festival aura lieu du 14 au 15 avril, à Pointe-Noire.
basketball de Brazzaville.
Organisé par la Fondation Makeda que dirige aussi Sacha Gandy (Burkina Faso) qui relaye-
Les Aiglons signent ainsi leur deuxième victoire après le succès
le reggaeman, Jah Thiano, le festival Reggae ra l’événement via la BBC, tout comme Mory
de 71-65 face à Anges noirs basketball club (ANBC) lors de la
première journée. Avenir du rail (AVR) et Patronage sont sur va regrouper les artistes et groupes reggae Touré via sa radio Africa. Les chaînes Canal+,
la même lancée puisqu’ils ont eux aussi enchaîné les victoires. du Congo, d’Afrique, d’Europe et des Amé- RFI consacreront aussi des larges espaces au
AVR s’est imposé face à l’AS Thomas 82-44 puis Patronage l’a riques. festival. En marge de l’événement et confor-
emporté sur Réconciliation basket club (RCB) 75-62. Kongo Dia Ntotila international reggae festi- mément au crédo du festival “Scolarisation
Les Diables noirs suivent le rythme grâce à leur victoire sur Ra- val, qui se veut la vitrine du mouvement ras- pour tous, hôpital pour tous”, plusieurs ac-
cing olympique club ( RCO) 65-43. Après le report de son pre- ta, va réunir pendant deux jours les férus et tions à caractère philanthropique et social
mier match face à Basket club de Massengo (BCM), l’Etoile du amoureux du reggae qui vont se délecter aux seront menées. Un don des vivres et d’objets
Congo est bien entrée dans la compétition grâce à sa victoire rythmes de Makilo, Pavy Kombo, deux ar- divers sera fait à la Maison d’arrêt de Pointe-
75-39 sur Liber. ANBC a signé sa première victoire en dominant tistes de Brazzaville. Ils vont prester aux cô- Noire peu après la visite touristique avec tous
BCM 59-57. L’AS La Grandeur (AS G) a battu ANBC par forfait tés de Jah Thiano, Cilia Jules, Jah Dixie et An- les festivaliers.
20-00.
tar le Lion. Kassim Lafraz (RDC), initiateur Signalons qu’en février dernier, la Fondation
Chez les seniors dames, AVR a eu raison d’ANBC 42-20. Brazza
basket a battu les Diables noirs 53-26. L’Etoile du Congo a cour- d’un festival reggae à Kinshasa, l’année der- Makeda a fait don aux communautés locales
bé l’échine devant Ecole du basket du Congo (ECB) 20-49 puis nière, sera également présent tout comme du département du Pool vivant dans le dis-
Inter 1 a dominé Inter 2 (44-22). Ousman Keita (Gambie), Zarce & Fayar Man trict de Mindouli et les villages environnants.
Dans la catégorie des juniors, AVR a pris le meilleur sur les (Côte d’Ivoire), Freeman Musperf (Sénégal), Des communautés qui bénéficieront aussi,
Diables noirs 76-62. Inter a dominé Patronage 47-33. Cara a eu DJ Taff (Autriche), Ganja Tree (Jamaïque). après le festival, des dons des produits phar-
raison de GM 64-59. Etoile du Congo a pris le dessus sur RBC Les spectacles auront lieu à Cotton club et maceutiques et divers autres, grâce au par-
61-40. BCM a battu ANBC1 36-27 puis As G l’ a emporté sur seront diffusés en direct sur Cotton TV, la tenariat tissé par la Fondation Makeda avec
ECB 55-53. Chez les cadets, Génération miracle a surpris le chaîne en streaming de Marco Rosso, l’un des des organismes étrangers. La conférence de
Cara 59-46. Etoile du Congo a écrasé Patronage 60-5. ANBC a partenaires du festival et les spectacles de presse d’avant-festival a lieu, le 11 avril, sui-
pris le meilleur sur BCM 30-17 puis ECB a été battu par AS G l’Espace culturel Yaro seront diffusés en léger vie le lendemain de la conférence-débat sur
42-53.
James Golden Eloué différé sur la même chaîne. le mouvement rastafari.
Au nombre des partenaires médias, figurent Hervé Brice Mampouya
16 | DERNIÈRE HEURE .. L E S D É P Ê C H E S D E B R A Z Z AV I L L E N°4226 - Jeudi 7 avril 2022

UNESCO
Le Congo de retour au Conseil exécutif
Pour sa première prise de parole au Conseil exécutif de l’Unesco à l’occasion de sa 214e session, l’ambassadeur, délégué
permanent de la République du Congo, Henri Ossebi, vice-président et porte-parole, a parlé au nom de l’Afrique.
L’Unesco tient la 214e session de À ce sujet, l’Afrique se félicite de biodiversité et la mobilisation
son Conseil exécutif depuis le 30 la nomination de Lazare Eloun- des ressources significatives
mars jusqu’au 13 avril, à son siège dou comme directeur du Centre pour lutter contre la défores-
parisien sis Place de Fontenoy. du patrimoine mondial et des tation à travers notamment
Dans sa déclaration le 5 avril, programmes de renforcement le «Fonds bleu pour le bassin
Henri Ossebi s’est dit honoré de des capacités des experts enta- du Congo» ainsi que cela a été
représenter le Groupe électo- més (mentorat, formation des rappelé par le président Denis
ral V (a) à la vice-présidence du gestionnaires de site, etc). Sassou N’Guesso successive-
Conseil exécutif, et a remercié Par ailleurs, le diplomate congo- ment à la Cop 26, à Glasgow et
vivement ses collègues pour cette lais a mis en exergue la pandémie à Dakar, lors du récent sommet
marque de confiance. D’emblée, il de covid-19 ayant montré l’impor- mondial sur l’eau. Aussi est-ce
a saisi cette occasion pour réité- tance de l’éducation en tant que avec une grande satisfaction
rer ses chaleureuses félicitations moteur de la reprise mondiale que ma délégation constate la
à Tamara Rastovac Siamashvili, et de l’accélération des progrès prise en compte de ces problé-
présidente du Conseil exécutif, et dans la réalisation du programme matiques dans l’ordre du jour
lui a souhaité plein succès dans de développement durable à l’ho- de la 214e session du Conseil
ses nouvelles fonctions. rizon 2030, l’organisation réussie exécutif», a assuré Henri Ossebi.
Le vice-président a également du débat de haut niveau de la ré- Enfin, à l’occasion du 25e an-
félicité Audrey Azoulay, direc- union mondiale sur l’éducation, niversaire du projet «Route de
trice générale de l’Unesco, pour et la mise en place d’un comité l’esclavage», son Comité scien-
son introduction au débat en plé- directeur de haut niveau pour tifique international, lors de sa
nière. En sa qualité de nouveau renforcer l’action de coordination table ronde au Bénin en 2019, a
vice-président du Groupe V(a), et de soutien à l’ODD-4 Educa- proposé un titre «Route des per-
il a salué sincèrement la dignité tion 2030. « Pour cela, nous sonnes mises en esclavage : résis-
Henri Ossebi, délégué permanent du Congo auprès de l’Unesco / Unesco
et le patriotisme d’Amara Cama- souhaitons une meilleure sy- tance, liberté et patrimoine». « Le
ra qui, du fait des circonstances co dans le vécu quotidien de la unanimement appréciée au sein nergie dans les actions initiées Groupe Afrique réaffirme que,
particulières, n’a pas pu assurer population la plus fragile. du groupe Afrique et conforte ses conjointement par le secréta- en dépit du changement de
la continuité de son mandat dont Au nom du Groupe Afrique, Hen- membres, dans l’espérance que riat de l’Unesco, d’une part, et l’intitulé du projet, ce dernier
il a pris la relève. ri Ossebi a exprimé sa profonde l’application de la nouvelle stra- celui des Nations unies par les devrait maintenir son orienta-
gratitude à la directrice géné- tégie se déroule convenablement, priorités des Etats membres, tion sur l’esclavage transatlan-
Renforcer l’impact de l’Unes- rale ainsi qu’à Firmin Edouard malgré les moyens limités. d’autre part », a ajouté le délé- tique, en insistant notamment
co dans le vécu quotidien Matoko, sous-directeur général gué permanent. sur sa dimension historique et
Il a rappelé à ses collègues que chargé de la priorité Afrique et L’éducation, moteur de l’accé- Tenant compte du dérèglement ses conséquences actuelles »,
malgré le contexte international des relations extérieures, et à lération des progrès climatique accentué, avec son a-t-il laissé entendre.
tendu au début de ce biennium, l’ensemble du secrétariat pour le Dans le même registre, il a rap- cycle alterné des inondations Remerciant l’assistance pour son
le succès des activités liées aux soutien constant qu’ils apportent pelé quelques-unes des priorités et des sécheresses, le vice-pré- aimable attention, Henri Ossebi
priorités globales (Afrique et au continent africain. que les États membres du Groupe sident a fait la plaidoirie du Bas- a terminé sa déclaration tout en
égalité des genres), tout comme Évoquant l’engagement déjà Afrique souhaitent partager avec sin du Congo. « Le deuxième souhaitant plein succès aux tra-
celles relatives au Programme manifesté pour l’Afrique de la la directrice générale, dont la sau- bassin mondial de biodiversité vaux de cette session du Conseil
jeunesse et des petits pays insu- part de la directrice générale, le vegarde du patrimoine africain à soutient et soutiendra toujours exécutif.
laires en développement ne fera délégué permanent du Congo a travers un meilleur équilibrage de les initiatives de l’Unesco en
que renforcer l’impact de l’Unes- souligné combien celle-ci était la liste du patrimoine mondial. faveur de la préservation de la Marie Alfred Ngoma

FOOTBALL
Le championnat national Ligue 2 officiellement lancé
Après plusieurs mois de repos, le championnat national Ligue 2 a repris ses droits, le 5 avril au stade Alphonse-Massamba-
Débat. En match d’ouverture, l’AS Flamengo a battu l’AS Elbo sur un score de 2-1.
Grâce Ngakieni a donné l’avantage mières rencontres, le président de
à l’AS Elbo en première mi-temps. la Ligue nationale de football a sa-
Au retour des vestiaires, tout a lué le niveau des équipes.
basculé. Niel Otéla et Merol Mpelé « Le niveau de la Ligue 2 est as-
ont permis à Flamengo d’arracher sez bon. Nous devons tout faire
les trois premiers points. « Il faut pour encourager les jeunes qui
continuer à encourager les en- jouent dans ce championnat
fants. Je les ai motivés en leur en regardant l’organisation des
expliquant que le match n’était clubs s’il y a une opportunité
pas encore perdu et il fallait al- de les assister. C’est une bonne
ler de l’avant », a déclaré Tsou- affaire. C’est pourquoi, nous ac-
mou Likibi, le coach de Flamen- cordons beaucoup d’importance
go. Pour sa part, Guelor Yabingui, à la Ligue 2 , parce que c’est là
entraîneur d’Elbo, s’est justifié en où il y a le creuset de l’élite », a
indiquant: « Mon équipe a man- commenté Charles Otendé.
qué de concentration. Elle était Cette compétition, faut-il le rap-
un peu distraite. Nous avons peler, regroupe dix-huit équipes
un bon groupe. On a encore les dans la zone de Brazzaville contre
choses à améliorer. J’espère que vingt l’année dernière. A la fin de la
nous montrerons un autre vi- première phase, les cinq meilleures
sage prochainement». AS Penarol et le FC Racine se neutralisent/Adiac de Brazzaville joueront un play- off
En seconde rencontre, l’AS Pena- lors du prochain match », a pro- livré une belle prestation. C’est le 0). USM a battu Ajax de Ouenzé avec les quatre autres de Pointe-
rol et le FC Racine ont fait jeu égal mis Peya Obami, le coach de l’As premier match, on ne peut pas (2-1). Etoile de Talas a dominé Red Noire, en vue de déterminer le
(0-0). « Tel que nous avions pré- Penarol. se lamenter, le championnat est star sur le score identique. Mara- champion de la Ligue 2 qui accédera
paré ce match, 0-0 c’est déjà une « Pour un début, je suis un peu encore long », a laissé entendre cana a écrasé Real Impact (6-1), à l’élite la saison prochaine. Le fina-
petite victoire pour nous, parce satisfait. C’est la ligne d’attaque Davoulou Ngogna du FC Racine. puis le Racing club de Brazzaville liste jouera les barrages avec l’avant
que l’adversaire s’est bien préparé qui n’a pas pu marquer des A Kintélé, la Jeunesse sportive de l’a emporté sur Saint-Michel de dernière équipe de la Ligue 1.
aussi. Nous allons nous améliorer buts. L’équipe a dans l’ensemble Poto-Poto a eu raison de RCO (2- Ouenzé (2-1). Au terme des pre- James Golden Eloué

Vous aimerez peut-être aussi