Vous êtes sur la page 1sur 6

Accordé sous licence par IMANOR à LCIS

Facture N°2019FA00156 du 2019-07-29


Licence pour utilisateur unique,copie et mise en réseau interdites.

NM 03.7.080
Norme Marocaine 2013

Qualité de l’eau

Dosage des matières en suspension

Méthode par centrifugation

Norme Marocaine homologuée


Par décision du Ministre de l’Industrie, du Commerce et des Nouvelles
Technologies N° 366-13 du 31 Janvier 2013, publié au B.O 6132 du 7
Mars 2013.

Correspondance

La présente norme est en large concordance avec la NF T 90-105-2/1997.

Modifications

Elaborée par la commission de normalisation des eaux usées


Editée et diffusée par l’Institut Marocain de Normalisation (IMANOR)

© IMANOR 2013 ICS : 13.060.60


Accordé sous licence par IMANOR à LCIS
Facture N°2019FA00156 du 2019-07-29
Licence pour utilisateur unique,copie et mise en réseau interdites.

NM 03.7.080
2013

Droits d'auteur
Droit de reproduction réservés sauf prescription différente
aucune partie de cette publication ne peut être reproduite ni
utilisée sous quelque forme que ce soit et par aucun
procédé électronique ou mécanique y compris la photocopie
et les microfilms sans accord formel. Ce document est à
usage exclusif et non collectif des clients de l'IMANOR,
Toute mise en réseau, reproduction et rediffusion, sous
quelque forme que ce soit, même partielle, sont strictement
interdites.

Angle Avenue Kamal Zebdi et Rue Dadi Secteur 21 Hay Riad - Rabat © IMANOR 2016 – Tous droits réservés
Tél : 05 37 57 19 48/49/51/52 - Fax : 05 37 71 17 73
Email : normalisation@imanor.gov.ma
Accordé sous licence par IMANOR à LCIS
Facture N°2019FA00156 du 2019-07-29
Licence pour utilisateur unique,copie et mise en réseau interdites.

NM 03.7.080 2

SOMMAIRE

1 Domaine d’application………………………………………………… 3

2 Références normatives.……………………………………………….. 3

3 Définitions……………………………………………………………… 3

4 Principe………………………………………………………………… 3

5 Appareillage…………………………………………………………… 3

6 Echantillonnage et manipulation des échantillons………………….. 4

7 Mode opératoire………………………………………………………. 4

8 Calcul et expression des résultats……………………………………. 4

9 Rapport d’essai………………………………………………………… 5
Accordé sous licence par IMANOR à LCIS
Facture N°2019FA00156 du 2019-07-29
Licence pour utilisateur unique,copie et mise en réseau interdites.

NM 03.7.080 3

1 DOMAINE D'APPLICATION
La présente norme décrit une méthode de dosage des matières en suspension dans les
eaux usées et les effluents, par centrifugation.

La méthode par centrifugation s'applique notamment aux cas où la méthode par


filtration sur fibres de verre (voir NM EN 872) ne peut être utilisée par suite du colmatage
des filtres ou lorsque les teneurs en matières en suspension dans l'échantillon sont
particulièrement élevées. Si la durée de filtration doit être supérieure à environ 30 min,
l'utilisation de la méthode par centrifugation est recommandée.

2 REFERENCES NORMATIVES
Ce document comporte par référence datée ou non datée des dispositions d'autres
publications. Ces références normatives sont citées aux endroits appropriés dans le texte
et les publications sont énumérées ci-après. Pour les références datées, les amendements ou
révisions ultérieurs de l'une quelconque de ces publications ne s'appliquent à ce document
que s'ils y ont été incorporés par amendement ou révision. Pour les références non datées, la
dernière édition de la publication à laquelle il est fait référence s'applique.

NM EN 872 Qualité de l'eau - Dosage des matières en suspension-


Méthode par filtration sur filtre en fibres de verre.
NM ISO 5667-1 Qualité de l'eau - Échantillonnage - Partie 1: Lignes directrices pour la
conception des programmes et des techniques d'échantillonnage ;
NM ISO 5667-3 Qualité de l'eau - Échantillonnage - Partie 3 : Lignes directrices pour la
conservation et la manipulation des échantillons d'eau ;
ISO 6107-2 Qualité de l'eau – Partie 2 : Vocabulaire

3 DEFINITIONS
Pour les besoins du présent document, la définition suivante s'applique :

Matières en suspension : Matières éliminées par filtration ou centrifugation, dans


des conditions définies

4 PRINCIPE
Séparation des matières en suspension par centrifugation.

Séchage à 105 °C ± 2 °C et pesée.

5 APPAREILLAGE
Matériel courant de laboratoire et notamment :

5.1 Centrifugeuse permettant une séparation nette des phases après une durée de
fonctionnement d'environ 20 min, munie de pots de préférence de 200 ml à 500 ml.

5.2 Étuve dont la température peut être maintenue à 105 °C ± 2 °C.

5.3 Balance analytique d'une précision d'au moins 0,1 mg.


Accordé sous licence par IMANOR à LCIS
Facture N°2019FA00156 du 2019-07-29
Licence pour utilisateur unique,copie et mise en réseau interdites.

NM 03.7.080 4

6 ÉCHANTILLONNAGE ET MANIPULATION DES ECHANTILLONS


Les échantillons sont obtenus conformément aux guides d'échantillonnage
appropriés, tels que les normes NM ISO 5667-1 et NM ISO 5667-3. Éviter de remplir
complètement les flacons afin de permettre un mélange efficace lors de l'agitation du
flacon.
Analyser l'échantillon dans les plus brefs délais, si possible dans les 4 h suivant le
prélèvement. Conserver les échantillons qui ne peuvent être analysés dans les 4 h à l'abri de
lumière, à une température inférieure à 8 °C, mais ne pas congeler l'échantillon.

Interpréter prudemment les résultats obtenus à partir d'échantillons analysés après


plus de 24 h de conservation.

N'ajouter aucun adjuvant pour la conservation des échantillons.

Si la durée entre l'échantillonnage et l'analyse dépasse 4 h, l'indiquer dans le rapport


d'essai ainsi que les conditions de conservation.

7 MODE OPERATOIRE
Attendre jusqu'à ce que les échantillons soient environ à température ambiante.
Homogénéiser le contenu du flacon, par exemple en agitant.

Si cela est possible, introduire la totalité de l'échantillon (voir article 6) dans le pot de
la centrifugeuse et centrifuger durant environ 20 min. Le volume de cet échantillon doit
être tel qu'il conduise à la pesée d'au moins 30 mg de matières en suspension.

Si la totalité de l'échantillon ne peut trouver place dans le pot, opérer en plusieurs fois,
en décantant chaque fois, après environ 20 min de centrifugation, le liquide surmontant le
culot au fond du pot jusqu'à ce que tout l'échantillon ait été centrifugé. Décanter.

Recueillir le culot déposé dans une capsule préalablement séchée à 105 °C ± 2 °C jusqu'à
masse constante, refroidie en dessiccateur et pesée à 0,1 mg près. Rincer le pot de
centrifugeuse deux fois, avec chaque fois environ 20 ml d'eau distillée et recueillir les eaux
d'entraînement dans la capsule.

Sécher ensuite la capsule et son contenu à 105 °C ± 2 °C, laisser refroidir dans un
dessiccateur et peser à 0,5 mg près. Recommencer les opérations de séchage, de
refroidissement et de pesée jusqu'à ce que la différence entre deux pesées successives
n'excède pas 0,5 mg.

Si des particules flottantes sont présentes dans la phase liquide à l'issue de la


centrifugation, filtrer et analyser ces particules selon le protocole décrit dans la norme
NM EN 872. Dans ce cas, il conviendra d'ajouter le résultat obtenu par filtration au résultat
obtenu par centrifugation afin d'obtenir la teneur en matières en suspension de
l'échantillon.

8 CALCUL ET EXPRESSION DES RESULTATS


Calculer la teneur en matières en suspension d'après l'expression :
Accordé sous licence par IMANOR à LCIS
Facture N°2019FA00156 du 2019-07-29
Licence pour utilisateur unique,copie et mise en réseau interdites.

NM 03.7.080 5

Où :

p est la teneur en matières en suspension, en milligrammes par litre;


V est le volume, en millilitres, de la prise d'essai;
Mo est la masse, en milligrammes, de la capsule vide;
M1 est la masse, en milligrammes, de la capsule et de son contenu après séchage à
105 °C.

Si une filtration des matières flottantes a été effectuée, calculer la teneur en matières
en suspension de l'échantillon en ajoutant les résultats obtenus par centrifugation et
filtration et en rapportant le total au volume de la prise d'essai.

9 RAPPORT D'ESSAI
Le rapport d'essai doit comporter une référence à la présente norme, ainsi que les
indications suivantes:

a) date et lieu de l'essai ;


b) marque d'identification de l'échantillon analysé;
c) présence de particules flottantes dans l'échantillon, le cas échéant;
d) fabricant et type de filtre utilisé, le cas échéant;
e) résultat selon l'article 8;
f) toute divergence par rapport au mode opératoire décrit dans la présente norme
ainsi que toute circonstance ayant pu affecter le résultat, par exemple la durée de
conservation entre l'échantillonnage et l'analyse.

Vous aimerez peut-être aussi