Vous êtes sur la page 1sur 16

Généralités Séries à termes positifs Séries absolument convergentes Développement décimal propre d'un réel

Séries numériques

Ammar Moulahi
Facultés de Sciences de Monastir
Département de mathématiques
Classes préparatoires

3 avril 2020

logo_UL.jpg
Généralités Séries à termes positifs Séries absolument convergentes Développement décimal propre d'un réel

Plan de la présentation

1 Généralités

2 Séries à termes positifs


Exemples
Comparaison à une intégrale

3 Séries absolument convergentes

4 Développement décimal propre d'un réel


logo_UL.jpg
Généralités Séries à termes positifs Séries absolument convergentes Développement décimal propre d'un réel

Dénitions
Dans ce chapitre, (un )n désigne une suite de nombres dans K
(K = R ou C).
On appelle série de terme général un et on note un , la suite
P
des sommes partielles (Sn )n
n
X
Sn = uk
k=0

On note aussi par n≥0 un ou n≥n un si un est dénie à


P P
0

partir de n ≥ n0 . P
On dit que la série un converge si la suite de ses sommes
partielles (Sn ) est convergente. On dit qu'elle diverge dans le
cas contraire. Dans le cas de la convergence, on note
+∞
logo_UL.jpg
X
uk = lim Sn .
n→+∞
k=0
Généralités Séries à termes positifs Séries absolument convergentes Développement décimal propre d'un réel

Dans le cas de convergence, on note


+∞
X
uk = lim Sn .
n→∞
k=0

Le nombre +∞ k=0 uk s'appelle la somme de la série un .


P P

On note RN = n≥N+1 un le reste d'ordre N de la série un


P P
et dans le cas de convergence, on écrit
+∞
X
RN = un .
n=N+1

La série un converge si, et seulement si limN→+∞ RN = 0.


P
logo_UL.jpg
Généralités Séries à termes positifs Séries absolument convergentes Développement décimal propre d'un réel

Exemples
1. un est une série géométrique ( le terme général est une
P
suite géométrique de raison q de premier terme u0 ). La suite
des sommes partielles est :
n
X n
X 1 − q n+1
Sn = uk = u0 q k = u0 .
k=0 k=0
1−q
Une série géométrique est convergente si, et seulement si
|q| < 1 et dans ce cas
+∞
X u0
uk =
k=0
1−q
2. un est une série arithmétique ( le terme général est une
P
suite arithmétique de raison r de premier terme u0 ,
un = u0 + nr , n ≥ 0). La suite des sommes partielles est : logo_UL.jpg

n(n + 1)
n
X
S = u = nu + r
Généralités Séries à termes positifs Séries absolument convergentes Développement décimal propre d'un réel

Si la série un converge, alors la suite un ( terme général de la


P
série ) tend vers zéro.

un converge ⇒ lim un = 0.
X
n→+∞

La réciproque est fausse.

logo_UL.jpg
Généralités Séries à termes positifs Séries absolument convergentes Développement décimal propre d'un réel

Une série à termes positifs est une série de suite des sommes
partielles croissantes.
Une série à termes positifs est convergente si, et seulement si
la suite de ses sommes partielles est majorée.
Le résultat reste vrai si le terme général est une suite positive sauf
pour un nombre ni de termes.
Corollaire
Soit(un ) et (vn ) deux suites de nombres réels positifs telle que

un ≤ vn . Alors
P P
Si vn converge ⇒ un converge.
P P
Si un diverge ⇒ vn diverge.
logo_UL.jpg
Généralités Séries à termes positifs Séries absolument convergentes Développement décimal propre d'un réel

Corollaire
Soit (un ) et (vn ) deux suites de nombres réels positifs telle que
P P
un ∼+∞ vn . Alors, les séries un et vn ont même nature.

logo_UL.jpg
Généralités Séries à termes positifs Séries absolument convergentes Développement décimal propre d'un réel

Exemples

1
1. La série est convergente. En eet, pour tout n ∈ N,
P
2+e n
on a
1 1
0≤≤
2 + en en
P 1 1
e n est une série géométrique de raison e , elle est
convergente.
2. La série 2+e n est convergente. En eet, on a
P n 2

limn→∞ 2+e n = 0 ceci implique qu'il existe une contante


n e n/
2 2

c > 0 tel que pour tout n ∈ N, on a


n2 c
0≤ ≤ n/2
2+e n e
1
est une série géométrique de raison √1e , elle est
P
e n/2
convergente.
La série en diverge. En eet, pour tout n ∈≥ 0, on a
P n

en 1 logo_UL.jpg
≥ ≥0
n n
est la série harmonique est divergente.
Généralités Séries à termes positifs Séries absolument convergentes Développement décimal propre d'un réel

Comparaison à une intégrale

Lemmes, théorèmes et corollaires


Soit f : [0, = ∞[→ R,
si f est croissante, alors pour tout n ≥ 1,
Z n Z n+1
f (t)dt ≤ f (n) ≤ f (t)dt
n−1 n

si f est décroissante, alors pour tout n ≥ 1,


Z n+1 Z n
f (t)dt ≤ f (n) ≤ f (t)dt
n n−1

on sommes ces inégalités, on obtient des encadrements des


sommes partielles et des restes des séries.
Corollaire
P 1 logo_UL.jpg
(séries de Riemann) La séries converge si et seulement si

α > 1.
Généralités Séries à termes positifs Séries absolument convergentes Développement décimal propre d'un réel

Comparaison à une intégrale

Corollaire
P 1
(séries de Bertrand) La séries converge si et seulement
nα (ln n)β
si α>1 ou α=1 et β > 1.

logo_UL.jpg
Généralités Séries à termes positifs Séries absolument convergentes Développement décimal propre d'un réel

Comparaison à une intégrale

Règles pratiques

1. Règle de Riemann Soit un une série à termes positifs et


P
nα · un admette une limite l lorsque n tend vers l'inni,
si α > 1 et l nie, alors P un converge.
P
si α ≤ 1 et l 6= 0, alors un diverge.
2. Règle d'Alembert Soit un , un > 0 et uun+n admette une
P 1

limite l quand n tend vers l'inn.


Si l < 1, alors un converge.
P
Si l > 1 ou +∞, alors un diverge.
P

3. Règle de Cauchy Soit un une série à termes positifs et n un
P
admette une limite l quand n tend vers l'inn.
Si l < 1, alors un converge.
P
Si l > 1 ou +∞, alors un diverge.
P
logo_UL.jpg
Généralités Séries à termes positifs Séries absolument convergentes Développement décimal propre d'un réel

Comparaison à une intégrale

Exercice

Etudier la convergence des séries un suivantes :


P
A.

1.un = n
n 2 +1
2.un = n√
n2 + n
3.un = n1 sin( n1 )
(−1)n +n n)  √n
4.un = n 2 +1
5.un = ln(n
n!√ 6.un = 21
7.un = an n!, a ∈ R 8.un = ne − n 9.un = ln(elnnn−1) .
B.

n
1 1+ n
 1 
1
1.un = n 2.un = n!
nan , n ∈R ; 3.un = 2n−
n+1
 n 2 q
4.un = 1 − cos( πn ) 5.un = n
n +1
2 6.un = cosh( n1 ) − 1.
logo_UL.jpg
Généralités Séries à termes positifs Séries absolument convergentes Développement décimal propre d'un réel

On
P dit que la série un est absolument convergente si la série
P
|un | est convergente
Théorème
Toute série absolument convergente est une série convergente.

En particulier, si (vn ) est une suite de P


réels positifs telle que
P
vn
converge et un = O(vn ), alors la série un est absolument
convergente est convergente.

logo_UL.jpg
Généralités Séries à termes positifs Séries absolument convergentes Développement décimal propre d'un réel

Théorème
Soit x ∈R Il existe une unique suite (an )n≥0 d'éléments de telle

que

a0 ∈ Z,
(an ) ∈ {0, 1, 2, ..., 9, pour n ≥ 1 et n'est pas stationnaire à 9,
x = +∞ an
P
n=1 10n .
P+∞ an
l'écriture x =
n=1 10n s'appelle le développement décimal propre
de x .

logo_UL.jpg
Généralités Séries à termes positifs Séries absolument convergentes Développement décimal propre d'un réel

Exercice

Soit (un )n∈N une suite de nombre réels positifs décroissante et tend
vers zéro quand n → +∞. Montrer que la série (−1) un est une
n
P
série convergente.
(Indication : montrer que les sous-suites (S2n ) et (S2n+1 ) des
sommes partielles sont adjacentes).

logo_UL.jpg

Vous aimerez peut-être aussi