Vous êtes sur la page 1sur 6

USDB-SNV-L1 Module : biologie végétale 2021-2022

BIOLOGIE VÉGÉTALE
USDB-SNV-L1 Module : biologie végétale 2021-2022

Chapitre I : Introduction à la biologie végétale

1. Introduction:
Les végétaux sont des organismes qui occupent une place importante dans le monde
vivant, en effet leur métabolisme est primordial pour le reste des êtres vivants qui profitent de
l'oxygène rejeté par ces organismes autotrophes. Le règne végétal se caractérise au niveau de
leur structure, d'abord par leurs cellules, puis par la structure de leurs tissus.

2. Définition : la biologie végétale est la science consacrée à l’étude des végétaux,


actuellement c’est une science qui englobe plusieurs domaines :

 La morphologie végétale : Étude de l’aspect externe des plantes, en décrivant les


organes des végétaux,
 La cytologie et l’histologie : Étude de la structure et le fonctionnement des cellules et
des tissus,
 L’anatomie végétale : Étude de la disposition des tissus à l’intérieur d’un organe
végétale,
 La physiologie végétale : Traite le fonctionnement des organes et des tissus, les
mécanismes de la nutrition, respiration, croissance, reproduction…,
 La taxinomie et la systématique : S’intéresse à la classification des plantes,
 L’écologie végétale : Étude des relations existantes entre les plantes et leurs
environnements,
 La biologie moléculaire : s’intéresse à la structure et la fonction des molécules
biologiques qui se trouvent au niveau des cellules végétales…etc

 Définition d’un végétal :

Comment peut-on définir une plante par les principales caractéristiques et particularités
d’une cellule végétale par rapport à la cellule animale ?

Les cellules animales et végétales sont des cellules eucaryotes. Elles ont donc plusieurs
caractéristiques communes, telles que la présence d’une membrane cellulaire et d’organites
cellulaires, comme le noyau, les mitochondries, et le réticulum endoplasmique. Cependant les
cellules végétales ont certaines particularités comme la présence de la paroi cellulaire riche
en cellulose, des chloroplastes riches en chlorophylle, et d’une vacuole.

1
USDB-SNV-L1 Module : biologie végétale 2021-2022

Les végétaux sont donc des organismes photosynthétiques (autotrophes),


généralement immobiles (absence du système nerveux, à l’exception de quelques algues qui
sont mobiles) dont les cellules possèdent des vacuoles et des parois riches en celluloses.
la reproduction chez les plantes peut être sexuée (gamètes mâles et femelles) ou asexuée
(reproduction végétative).

3. Intérêts des végétaux : Les plantes sont d’une très grande importance dans notre vie
ou dans l’environnement :

Intérêt écologique et environnementale :


• Les plantes permettent la production de l’O2 et l’absorption de CO2 par photosynthèse
(elles sont considérées comme le poumon de la terre),
• Les plantes sont des producteurs primaires grâce à leurs autotrophie (en constituant le
premier chainant de la chaine alimentaire).
Intérêt alimentaire : que ce soit pour l’homme ou pour les animaux
• des plantes céréalières, fruits et légumes, épices, plantes oléagineuses, plantes
fourragères, des plantes ornementales…etc.
Intérêt médicale :
• Beaucoup de médicaments sont produit à partir des plantes, notamment ceux des
maladies cancéreuses.
Intérêt économique :
• Beaucoup de pantes sont utilisés dans l’industrie à l’exemple du bois, du coton, du
caoutchouc….etc. (plantes industrielles)

4. Classification des végétaux :

La classification des végétaux s’appuie sur plusieurs critères cytologiques, anatomiques et


morphologiques :

4.1. Les Thallophytes:


Ce sont des végétaux dont la structure est très simple appelé thalle, le thalle est
composé par des cellules qui se ressemblent sans différenciation physiologiques où on ne peut
distinguer ni racine, ni tige, ni feuilles ni vaisseaux conducteurs. Ils sont constitués soit par
des cellules isolées soit par des filaments.

2
USDB-SNV-L1 Module : biologie végétale 2021-2022

En fonction des espèces, certaines thallophytes sont unicellulaires comme les


cyanobactéries (les algues bleues) ou présentant des structures complexes et pluricellulaires,
comme les champignons et les levures. La reproduction se fait par des spores ou des gamètes.

4.2. Les Cormophytes :


Ce groupe est composé par les végétaux supérieurs qui correspondent à des organismes
toujours pluricellulaires et dont les cellules eucaryotes sont réunies en tissus formant à leur
tour des organes beaucoup plus complexe qu’un thalle appelé cormus d’où le nom de
cormophyte.

Les cormophytes sont divisées en plusieurs embranchements :

4.2.1 Les Bryophytes :


Ce sont les mousses. Des cormophytes cryptogames [Appareil reproducteur (game)
caché (crypto) sans fleurs ni graines] où la plante est formée de sortes de "tiges" et de
"feuilles", par contre il n y a pas de racines ni de tissus conducteurs.

Photo de Splachnaceae

4.2.2. Les Ptéridophytes :


Ce sont les fougères. Des cormophytes cryptogames dont Le système racinaire et l'appareil
conducteur apparaissent mais il n y a pas de fleurs ni de graines.

Les fougères

4.2.3 Les Préspermaphytes


C’est un groupe intermédiaire entre les ptéridophytes et les spermaphytes.

3
USDB-SNV-L1 Module : biologie végétale 2021-2022

4.2.3. Les Spermaphytes (Phanérogames)

C’est des cormophytes phanérogames [Appareil reproducteur (game) visible (phanéro)


fleurs et graines], caractérisé par l’apparition de la fleur et de la graine d’où le nom de
spermaphytes (du grec, sperma: graine; phytes : végétal…), il est subdivisé en deux sous-
embranchements :

A. Gymnospermes :

(Gymnos : nu ; sperma : graine), dans lesquelles les ovules (ébauches des futures graines) et
les graines elles-mêmes ne sont pas entourées d’enveloppes closes

Gymnospermes

C. Angiospermes :

Regroupent les plantes à fleurs, et donc les végétaux qui portent des fruits. Angiosperme
signifie « graine dans un récipient » en grec par opposition aux gymnospermes (graine nue).
Ils représentent la plus grande partie des espèces végétales terrestres, avec de 250 000 à 300
000 espèces. Les Angiospermes comprennent les Dicotylédones et les Monocotylédones.

Diverses fleurs et inflorescences d'angiospermes

4
USDB-SNV-L1 Module : biologie végétale 2021-2022

Les Angiospermes sont des végétaux supérieurs eucaryotes dont la cellule eucaryote est
constituée d’un vrai noyau, d’une paroi pectocellulosique, d’une grande vacuole, des plastes
et des cytosomes. Les Angiospermes comprennent deux classes à savoir :

- les Monocotylédones (plante à fleurs dont la graine n'a qu'un seul cotylédon).
- les Dicotylédones (plante dont la graine possède deux cotylédons)

Carte récapitulative de la classification des végétaux eucaryotes

Vous aimerez peut-être aussi