Vous êtes sur la page 1sur 38

Cours : Réseaux d’entreprise

Chapitre 2:
Identification et adressage IP
Identification des ordinateurs
sur le réseau

? ? ?

?
?
? ?
Identification des ordinateurs
• Adresse MAC (Medium Access Control) de la carte
réseau (utilisée par les commutateurs)
– 00-04-75-8C-28-C3
• Adresse IP (protocole IP) (utilisée par les
routeurs)
– 192.168.1.10
• Nom d’hôte (Internet)
– serveur.stage.priv
Adresse logique IP
• Adressage des ordinateurs
– 4 nombres allant de 0 à 255 séparés par 3 points
– exemple :
• 193.55.33.45
• Tous les ordinateurs connectés à Internet ont
une adresse IP (même provisoire pour des
connexions par modem)
Adressage IP
• Chaque ordinateur dans l’Internet possède
une adresse unique

• Une adresse IP:


– Identifiant de réseau
– Identifiant de machine
Adressage IP (version 4)

Qu ’est ce qu ’une adresse IP ?


Elle identifie l’emplacement d’un ordinateur sur le réseau
Elle identifie un réseau dans la table de routage d’un routeur
Elle doit être unique
Les adresses de cette version respectent un format standard w.x.y.z , w,x,y
et z allant de 0 à 255

Il existe une autre version des adresses IP (version 6) sur 6 octets au lieu
de 4 octets qui permet de résoudre le problème d’unicité des adresses
actuel.

6
Adresses IP

On distingue en fait deux parties dans l'adresse IP:


• Une partie des nombres à gauche désigne le réseau (on l'appelle netID)
• Les nombres de droite désignent les ordinateurs de ce réseau (on l'appelle host-ID)
Prenons un exemple:

Internet est représenté ci-dessus par deux petits réseaux.

Réseau de gauche : 194.28.12.


Il contient alors les ordinateurs suivants: 194.28.12.1 à 194.28.12.4

Réseau de droite : 178.12.77.


Il contient les ordinateurs suivants: 178.12.77.1 à 178.12.77.6
Configuration minimale

• Pour qu’un terminal puisse communiquer


sur un réseau IP, il doit connaître au
minimum :
– Son adresse IP
– L’adresse du masque réseau
– L’adresse du routeur par défaut
• En réalité, d’autres adresses peuvent être
nécessaires de connaître : serveurs DNS,
WINS, etc.
L’adresse de masque

• Le masque a la forme d’une adresse IP (32


bits) permettant de séparer la partie réseau
(et sous-réseau) de la partie machine.
• Élément essentiel de la configuration
réseau.
L’adresse de masque
• Un masque sur 16 bits signifie que 16 bits
sont alloues pour la partie reseau et les 16
restantes sont pour la partie machine
• Format binaire
– 11111111.11111111.00000000.00000000
• Format décimal
– 255.255.0.0
• Terminologie Cisco
– /16 = masque sur 16 bits (255.255.0.0).
Cas pratique
193.55.100.1 193.55.100.2

193.55.103.4

193.55.200.5
193.55.200.3
Si le masque est 255.255.0.0 :
Toutes les stations appartiennent au même réseau
193.55.100.1 193.55.100.2

193.55.103.4

193.55.200.5
193.55.200.3
Si le masque est 255.255.255.0 :
Nous avons 3 réseaux distincts

193.55.100.1 193.55.100.2

193.55.103.4

193.55.200.5
193.55.200.3
Adresse IP

Adresse : 193.55.33.45

Masque de sous-réseau : 255.255.0.0

Numéro du réseau Numéro de la station


Politique d’adressage
• L'adresse IP de chaque machine est gérée par
l'administrateur réseau.
• Il existe deux possibilités pour faire cela :
- fixer une valeur à chacun des postes
- utiliser un serveur d'adresses IP (DHCP)
• Des protocoles (ARP et RARP) vont ensuite
convertir l’adresse logique (IP) en adresse
physique (MAC) et réciproquement
Les classes d’adresses IP
•Adressage avec classes (classfull):
Classe A : De 1.0.0.0 à 127.0.0.0 Gros Réseaux
Classe B : De 128.0.0.0 à 191.255.0.0 Moyens Réseaux
Classe C : De 192.0.0.0 à 223.255.255.0 Petits Réseaux (attribuables soi-
même)

•Classes d ’adresses :

Les adresse IP sont divisées en 3 classes (A,B,C)


classe A w=1 à 126 ( id réseau : w; hôte:x.y.z)
classe B w=128 à 191 ( id réseau: w.x ; id id hôte: y.z)
classe C w=192 à 223 ( id réseau: w.x.y ; id hôte: z)
L’adresse de masque
• Masque par défaut
– Classe A = 255.0.0.0
– Classe B = 255.255.0.0
– Classe C = 255.255.255.0
Adresse réseau

• L’adresse de réseau permet de spécifier le


réseau ou sous-réseau dans lequel on se
trouve. Tous les bits de la partie machine
sont alors mis à 0.
• Elle est obtenue en effectuant un ET bit a
bit à partir d’une adresse et son masque
réseau.
Adresse de diffusion

• L’adresse de diffusion (broadcast) permet


de rejoindre toutes les machines sur un
réseau ou sous-réseau.
• Tous les bits de la partie machine sont alors
mis à 1.
Exemple de masque

• Adresse de la machine : 192.168.10.18


– Masque par défaut = 255.255.255.0 (Classe C)
• Partie réseau = 192.168.10.
• Partie machine = 18
– Masque 255.255.255.208
• Masque = 255.255.255.1101 0000
• Il est donc sur 28 bits
• Machine = 192.168.10. 0001 0010
• L’adresse sous-réseau est
– 192.168.10.0001 0000 = 192.168.10.16
Adresse de diffusion

192.168.10.0001 1111 = 192.168.10.31

Notez que l’adresse de diffusion ne finit pas


nécessairement pas .255.
Addresses disponibles
• De AdrReseau+1 a AdrDiffusion -1
• Dans notre cas, la plage addressable est

192.168.10.33 a 192.168.10.46
L’intercommunication entre
193.55.100.3
193.55.100.2 les réseaux

193.55.100.1

?
193.55.200.5
193.55.200.3

193.60.100.2
193.60.100.5

193.60.100.3
193.60.100.1
ROUTAGE 193.55.100.11 193.60.100.4
193.55.100.3
193.55.100.2

193.55.100.1

193.55.200.5
193.55.200.3
193.55.100.100
193.60.100.100

193.60.100.5
Routeur 193.60.100.2
(passerelle)

193.60.100.3
193.60.100.1
193.60.100.4
Problème
• Explosion des tables de routage

– 254 adresses c’est trop peu pour une entreprise


– 65534 adresses c’est beaucoup trop => gaspillage
– La solution est d’attribuer plusieurs classes C
Explosion des tables de routage
1988 : 173 routes annoncées,
1992 : 8561 routes annoncées,
1995 : 65000 routes annoncées,
2005 : 170000 routes annoncées
Adressage sans classes (CIDR)
• Diminuer le nombre d’entrées des tables de
routage des routeurs Internet. On parle de
route agrégée.

• Les adresses IP sont allouées sous la forme de


blocs de taille variable sans considération de
classe.

• Supernetting / subnetting
VLSM

• Variable Length Subnet Masks


– Création de sous-réseaux
VLSM - Fonction
• Permettre d’obtenir des sous-réseaux plus
appropriés aux besoins.

• Sous-réseaux de tailles différentes


VLSM

• Permet de réduire la
taille des tables de
routage
• Règles de sécurité /
Filtrage spécifiques à
chaque sous-réseau
Sous-réseau de tailles différentes
• Réseau : 192.168.16.0 /24
• Création de 4 sous-réseaux de tailles
différentes : Réseau entier

Sous réseau
– 192.168.16.0 /27 N° 1

– 192.168.16.32 /30 Sous réseau


N° 2

– 192.168.16.64 /27 Sous réseau

– 192.168.16.128/25 N° 3
Sous réseau
N° 4
VLSM - Conditions requises
• Utiliser un protocole de routage supportant le VLSM
(protocole de routage classless).

• Les routeurs doivent implémenter un algorithme de


la correspondance la plus longue.
R 10.0.0.0/8 [120/12] via 201.100.11.2, 00:00:21, Serial0/0
R 10.0.1.0/24 [120/1] via 192.5.5.2, 00:00:21, FastEthernet0/0
R 10.0.0.0/30 [120/2] via 205.7.5.2, 00:00:21, FastEthernet0/1
S* 0.0.0.0/0 is directly connected, Serial0/0

• Appliquer un plan d’adressage hiérarchique.


Cas d’étude VLSM
 1ère étape :
 Identifier le besoin :

192.168.1.0/24

Bâtiment A
Bâtiment B
Liaison WAN

1er étage 3ème étage


Max 25 machines Max 25 machines

2ème étage 1er étage 2ème étage


Max 25 machines Max 50 machines Max 50 machines
Cas d’étude VLSM
• 2eme étape :
– Recensement :
– Liaison WAN = 2 adresses IP.
– 3 blocs de 25 utilisateurs.
– 2 blocs de 50 utilisateurs.

– Liaison WAN : 2x -2 >= 4 x=2:


• Masque : 255.255.255.1111 1100 /30

– Bâtiment A : 2x -2 >= 25 x=5


• Masque : 255.255.255.1110 0000 /27

– Bâtiment B : 2x -2 >= 50 x=6


• Masque : 255.255.255.1100 0000 /26
Cas d’étude VLSM

• 3ème étape :
– Si elle n’est pas imposée, choix de la classe d’adresse :
• Selon le contexte, découpage d’une classe plus grosse que ce qui est nécessaire, ou
agrégat d’adresses plus petites :

– Exemple pour une entreprise d’environ 1000 postes, on peut découper une classe B :
» Enorme gâchis d’adresses
Classe B

– Agréger plusieurs classes C :


» Pas de gâchis
169.16.0.0/22

Inutilisé

Classe C Classe C Classe C Classe C

193.54.0.0/24 193.54.1.0/24 193.54.2.0/24 193.54.3.0/24


Cas d’étude VLSM
192.168.1.0 /24

• 4ème étape : Bat B

– Déterminer les sous réseaux


1er étage LAN 1 192.168.1.0 /26

Bat B
2eme étage LAN 2
Pour le bâtiment B : 192.168.1.64 /26

• Deux /26
• En commençant par les plus gros blocs (les /26)

Plage non utilisée


Cas d’étude VLSM
192.168.1.0 /24

• Déterminer les sous réseaux


Bat B
1er étage LAN 1 192.168.1.0 /26

– Pour le bâtiment A :

• Trois /27 Bat B LAN 2


2eme étage 192.168.1.64 /26
• A la suite de l’existant

Bat A LAN 2
1er étage 192.168.1.128/27

Bat A
LAN 3 192.168.1.160/27
2eme étage

Bat A 192.168.1.192/27
LAN 4
3eme étage

Plage non utilisée


Cas d’étude VLSM
192.168.1.0 /24

• Déterminer les sous réseaux


Bat B
LAN 1 192.168.1.0 /26
1er étage

– 192.168.1.0/30 pour la liaison WAN

Bat B LAN 2
2ème étage 192.168.1.64 /26

Bat A LAN 2
1er étage 192.168.1.128/27

Bat A LAN 3 192.168.1.160/27


2ème étage

Bat A LAN 4 192.168.1.192/27


3ème étage

Liaison WAN LAN 5 192.168.1.224/30

Plage non utilisée


Cas d’étude VLSM

192.168.1.0 /24

Bâtiment A
Liaison WAN
192.168.1.224 /30
Bâtiment B

1er étage 3ème étage


Max 25 machines Max 25 machines
192.168.1.128 /27 192.168.1.160 /27

2ème étage 1er étage 2ème étage


Max 25 machines Max 50 machines Max 50 machines
192.168.1.192 /27 192.168.1.0 /26 192.168.1.64 /26

Vous aimerez peut-être aussi