Vous êtes sur la page 1sur 2

DEUXIEME DEVOIR SURVEILLE DU TROISIEME TRIMESTRE

EPREUVE DE SVT CLASSE : 5eme

DUREE : 1H30Min

Critères d’appréciation de votre copie

CRITERES MINIMAUX CRITERES DE PERFECTIONNEMENT


-Pertinence de production au double plan de - Présentation matérielle de la production
démarche et du contenu de la production -Originalité de la production
-cohérence interne de la production

PARTIE I : RESTITUTION ORGANISEE DES CONNAISSANCES

La poudre jaune contenues dans les étamines est le pollen .Lorsque la plante est en fleur
(floraison), l’abeille peut transporter ce pollen des étamines sur les stigmates : c’est la
pollinisation.

Dans un développement bien structuré en introduction, corps du devoir et conclusion justifie


la nécessité de la pollinisation de la plante puis indique quelques agents facilitant le transport
du pollen sur le pistil chez les végétaux.

PARTIE II : RESOLUTION DE PROBLEME

Un élève de la classe de 3eme après les cours de reproduction explique à son grand
frère que chez les êtres vivants, la reproduction peut être sexuée ou asexuée. Le grand
frère insatisfait, engage une discussion avec son jeune frère. Pour les départager on te
propose les documents suivants :

Document 1 : Les différentes étapes de la fécondation

Chez les animaux à reproduction sexuée, les testicules produisent des spermatozoïdes et les
ovaires produisent des ovules. Les spermatozoïdes du mâle doivent se mélanger aux ovules de
la femelle pour qu’ils deviennent des œufs. Grâce aux battements de leur flagelle, les
spermatozoïdes tourbillonnent autour des ovules. Un seul d’entre pénètre, la tête la première
dans l’ovule et le féconde. Le noyau de l’ovule et le noyau qui était contenu dans la tête du

1
spermatozoïde fusionnent. Cette fusion aboutit à un œuf ou à un zygote. Dans tous les cas,
l’œuf donne naissance à un embryon dont les besoins nutritifs importants sont satisfaits soit
par les réserves de l’œuf chez les ovipares, soit par les échanges avec le sang maternel chez
les vivipares. A la naissance, le jeune peut être selon les espèces, semblable à l’adulte
(développement direct) ou très différent de l’adulte (développement indirect).

Les schémas ci-dessous décrivent pêle-mêle ce phénomène de la fécondation.

Vous aimerez peut-être aussi