Vous êtes sur la page 1sur 5

La définition de la normalisation 

Etymologie : du latin norma, équerre, règle. Dans une activité de production, la


normalisation est un ensemble de règles, de spécifications et de techniques
ayant pour but de définir les méthodes de fabrication et les produits afin de
satisfaire des besoins précis.

www.toupie.org/Dictionnaire/Normalisation.htm

La normalisation a pour objet de fournir des documents de référence


comportant des solutions à des problèmes techniques et commerciaux
concernant les produits, biens et services, qui se posent de façon répétée dans
des relations entre partenaires socio-économiques, scientifiques et techniques.

Objectifs de la normalisation :

Améliorer la qualité des biens et services, et le transfert des technologies ;

Réduire les entraves techniques au commerce et la non-discrimination ;

Faire participer des parties intéressées à la normalisation et respecter le


principe de transparence ;

Eviter le chevauchement et la duplication des travaux de normalisation ;

Encourager la reconnaissance mutuelle des règlements techniques, des normes


et des procédures d'évaluation à effet équivalent ;

Economiser les ressources et de protéger l'environnement ;

Réaliser les objectifs légitimes.

https://www.caci.dz

la normalisation de la production :

Dans une activité de production, la normalisation est un ensemble de règles, de


spécifications et de techniques ayant pour but de définir les méthodes de
fabrication et les produits afin de satisfaire des besoins précis. Elle permet de
rationaliser la production, les unités de mesure ou les symboles.

www.toupie.org/Dictionnaire/Normalisation.htm

les domaines de la normalisation :

Cette activité est encadrée par le décret n°2009-697 du 16 juin 2009.

C'est une activité volontaire, largement soutenue par les milieux industriels qui
la financent en grande partie, par le paiement de cotisations aux organismes de
normalisation et de droits des sièges dans les commissions normalisation et par
l'achat des normes. En effet, en concourant au développement économique et
à l’innovation tout en prenant en compte des objectifs de développement
durable, la normalisation constitue un outil stratégique pour l’entreprise lui
permettant de disposer d’avantages concurrentiels dans la compétition
mondiale.

La normalisation concerne la plupart des domaines essentiels à la vie


économique : énergie, transport, matériaux, BTP, biens d'équipement, biens de
consommation, management et services, santé, agroalimentaire,
environnement, technologies de l’information et de la communication...

La normalisation peut également venir en appui de la réglementation


technique et de certaines politiques publiques en particulier en matière de
santé, de sécurité, de protection de l'environnement et pour la loyauté des
transactions. Ainsi, la normalisation joue un rôle central dans la constitution du
marché européen et dans la mondialisation des échanges.

La normalisation au service des entreprises | entreprises.gouv.fr


Les instituts de normalisation:

Monde: ISO (international standardization organisation)


Europe: CEN (Comité Européen de Normalisation)
France: Allemagne: Royaume-Uni:

Afnor (association DIN (Deutsches BSI (British Standard


française de Institut für Normung) Institute)
normalisation)

Généralités sur la normalisation et la qualité (franceserv.com)

 Institut Algérien de Normalisation :


 ISO-IANOR-institut Algérien de normalisation :

L’ISO (Organisation internationale de normalisation) est une organisation


internationale non gouvernementale, indépendante, dont les 165 membres
sont les organismes nationaux de normalisation.

Par ses membres, l’Organisation réunit des experts qui mettent en commun
leurs connaissances pour élaborer des Normes internationales d’application
volontaire, fondées sur le consensus, pertinentes pour le marché, soutenant
l’innovation et apportant des solutions aux enjeux mondiaux.

L'IANOR est l'organisme national de normalisation. Il est chargé notamment


de:

 Veiller à l'élaboration des normes nationales en coordination avec les


autres secteurs ;

 Identifier les besoins normatifs nationaux ;

 Veiller à la mise en œuvre du plan national de normalisation ;

 Assurer la diffusion des informations relatives à la normalisation et ses


activités connexes ;
 Gérer le point national d'information sur les Obstacles techniques au
commerce (OTC) de l'Organisation Mondiale du Commerce (OMC) ;

 Gérer la marque de conformité aux normes algériennes.

o Les normes ISO :

 Les normes sur le management de la qualité pour travailler plus


efficacement et limiter les produits défectueux.
 Les normes sur le management environnemental pour réduire les
impacts environnementaux, limiter les déchets et adopter une
démarche plus durable.
 Les normes sur la santé et la sécuritépour prévenir les accidents sur
le lieu de travail.
 Les normes sur le management de l'énergie pour réduire notre
consommation d’énergie.
 Les normes sur la sécurité des denrées alimentaires pour prévenir
toute contamination des denrée.
 Les normes sur la sécurité de l’information pour assurer la sécurité
des informations sensible.

https://www.iso.org/fr/standards.html

 L'Adoption d'une Norme Algérienne :


 Pour qu'une norme soit adoptée par l'IANOR, elle doit d'abord être
examinée et validée par les membres des différents comités
techniques nationaux.
 Les comités techniques nationaux sont composés de représentants
des institutions et organismes publics, des opérateurs
économiques, des associations de protection du consommateur et
de l'environnement et de toutes autres parties intéressées.
 Ces comités ont pour missions :
 D'établir des projets de programme des travaux de normalisation
et les transmettre à l'organisme chargé de la normalisation ;
 D'établir les avants projets et les projets de normes inscrits dans
les programmes de travail ;
 De communiquer les projets des normes à l'organisme chargé de
la normalisation en vue de les soumettre à l'enquête publique et
administrative ;
 De procéder à l'examen périodique de normes nationales ;
 D'examiner des projets de normes internationaux ; 
 De proposer à l'organisme chargé de la normalisation des délégués
choisis parmi leurs membres aux réunions des comités Techniques
internationaux.

Domaine d'application :
- Services Normes Fondamentales ;

- Agro - Alimentaire ;

- Matériaux de Construction ;

- Mine, Métrologie et Mécanique ;

- Electro Techniques ;

- Chimie & Pétrochimie ;

- Santé, Sécurité & Environnement.


Source : www.ianor.dz

Vous aimerez peut-être aussi