Vous êtes sur la page 1sur 2

Résumé de Cours : CALCULS INTEGRALES

CALCULS INTEGRALES
PROF : ATMANI NAJIB 2BAC SM

I) INTEGRATION D’UNE FONCTION CONTINUE. II) LA VALEUR MOYENNE ET THEOREME DE LA


Définition : Soit 𝑓 une fonction continue sur un intervalle 𝐼, 𝑎 MEDIANE
et 𝑏 deux éléments de 𝐼 ; et 𝐹 une fonction primitive de 𝑓 sur 𝐼. si f est une fonction continues sur un intervalle I et a  I
Le nombre 𝑭(𝒃) − 𝑭(𝒂) s’appelle l’intégrale de la fonction 𝒇 et b  I et a  b alors il existe au moins un réel c dans
entre 𝒂 et 𝒃 on écrit : [a ; b].Tel que : f  c   1 f  x  dx
b

ba  a

 f  x dx =  F  x   a = F b   F  a 
b b

1 b
f  x  dx S’appelle La valeur moyenne de f
a

on lit somme f  x  dx de 𝒂 à 𝒃 et on l’appelle intégrale de a b  a a


à b.Le réel 𝑎 s’appelle la borne inférieure de l’intégrale et le sur [a ; b]
réel 𝑏 s’appelle la borne supérieure Remarque : la variable 𝑡 III)TECHNIQUES DE CALCULS D’UNE
est une variable muette, on peut le changer par n’importe INTEGRALE.
qu’elle variable 1) L’utilisation directe des fonctions primitives :
Propriété1 : Toute fonction continue sur [𝑎, 𝑏] est intégrable

 f  x dx existe et finie.


b
sur [𝑎, 𝑏] c’est-à-dire
a

Propriété2 : Soient 𝑓, 𝑔 et 𝑓’ des fonctions continues sur


un intervalle 𝐼, 𝑎, 𝑏 et 𝑐 trois éléments de 𝐼 et 𝛼 un réel, on a

f   x dx   F  x   a  F  b   F  a 
b

b
1)
a

 dx   x a    b  a 
b
  f  x dx  0
b a
2) 3)
a a

 f  x dx   f  x dx
a b
4)
b a

 f  x dx   f  x dx   f  x dx (Relation de Chasles)


b c b
5)
a a c

  f  g  x dx   f  x dx   g  x dx (linéarité)


b b b
6)
a a a

7)   f  x dx    f  x dx
b b
(linéarité)
a a

Intégrales et ordre
Soient f et g deux fonctions continues sur un intervalle I et
a  I et b  I et a  b
1)Si f est positive sur [a ; b], alors  f  x  dx  0
b


2) Si x   a; b ; f  x   g  x  alors :
 f  x  dx   g  x  dx
b b

a a

f  x  dx  f  x  dx
b b
3)  a  a

La ligne en couleur gaune est une généralisation des 4 lignes


précédentes.

Prof/ATMANI NAJIB 1
2)Intégration par partie : V) INTEGRALE ET CALCUL DES VOLUMES
Soient 𝑢 et 𝑣 deux fonctions dérivables sur un intervalle 𝐼 Propriété1 : Soit (S ) un solide compris entre les plans
et 𝑢′ et 𝑣′ sont continue sur 𝐼 et soient 𝑎 et 𝑏 deux éléments 𝑍 = 𝑎 et 𝑧 = 𝑏
de l’intervalle 𝐼 on a : le volume par unité de volume du solide (S ) est :
b
 u  x  v  x  dx  u  x  v  x    u  x  v  x  dx a S (t )dt Où 𝑆(𝑡) est la surface de l’intersection du
b b b

a a a
V(S ) 
3) Intégration par changement de variable : solide 𝒮 et du plan 𝑧 = 𝑡
Soient 𝑔 une fonction dérivable sur Propriété2 :Soit 𝑓 une fonction continue sur [𝑎, 𝑏].
[𝑎, 𝑏] telle que 𝑔′ continue sur [𝑎, 𝑏] et 𝑓 une fonction La rotation de la courbe  C f  au tour de l’axe des
continue sur 𝑔 ([𝑎, 𝑏]) on a :

( f g )  t  .g '(t )dt   f  x  .dx abscisses engendre un solide de volume V     f  x  2 dx


b g (b )

b

a g (a) a

Cette propriété s’appelle propriété du changement de u.v (par unité de volume)


variable. si le repere est :  o; i; j; k  u.v  i j k
IV) INTEGRALE ET SURFACE.
1)Soit f une fonction continue sur un intervalle [a ; b] l’aire, VI) SOMMES DE RIEMANN
exprimée en unités d’aire, du domaine situé entre la courbe Soit 𝑓 une fonction continue sur [𝑎, 𝑏] ; a b
On pose : sn  b  a  f  a  k b  a  et
n 1
Cf, l’axe des abscisses et les droites d’équation :
 n 
 
n
est : A  f   f  x  dx ua
b k 0
x = a et x = b
ba n
 ba 

a
Sn  f a  k 
2)Si si f une fonction continue et positif sur [a ; b] n k 1  n 

Les sommes sn et S n s’appelle les somme de Riemann.


A   f    f  x  dx.ua
b

Les suites  sn n et  S n n sont convergentes et


a

3) si f une fonction continue et négatif sur [a ; b]


lim sn  lim Sn   f  x  dx
b

A   f     f  x  dx.ua
b n n a

v x 
 f  t  dt
a
VII) DERIVATION DE
u x

1) Soit 𝑓 une fonction continue sur 𝐼


4)Si on a par exemple : et 𝑎 ∈ 𝐼 ; la fonction 𝐹 définie par :

F  x    f  t  dt est la fonction primitive de la fonction 𝑓


x

qui s’annule en 𝑎. La fonction 𝐹 est dérivable sur 𝐼


et (∀𝑥 ∈ 𝐼) (𝐹′(𝑥) = 𝑓(𝑥))
v x 
S   f  x   g  x  dx  f  t  dt
b
2) Dérivée de la fonction
a u x

Soit 𝑓 une fonction continue sur un intervalle 𝐽


 f  x   g  x  dx    g  x   f  x  dx
c b
S
a c 𝑢 et 𝑣 deux fonctions définie, dérivable sur 𝐼 telles que :
v x 
f  t  dt
5) Si on a par exemple :
𝑢(𝐼) ⊂ 𝐽 et 𝑣(𝐼) ⊂ 𝐽. La fonction 𝐹(𝑥) = 
u x

est dérivable sur 𝐼


et :(∀𝑥 ∈𝐼)(𝐹′(𝑥) = 𝑣′(𝑥) × 𝑓(𝑣(𝑥)) −𝑢′(𝑥) ×𝑓(u(𝑥))
C’est en forgeant que l’on devient forgeron
a' b' b Dit un proverbe.
A   a f (x )dx    f (x )dx   f (x )dx
a' b' C’est en s’entraînant régulièrement aux calculs et exercices

Que l’on devient un mathématicien

Prof/ATMANI NAJIB 2

Vous aimerez peut-être aussi