Vous êtes sur la page 1sur 47

Introduction à la comptabilité

Marc DOUCET
La T.V.A intracommunautaire et la T.V.A
sur avances et acomptes
SOMMAIRE

Les différents régimes de T.V.A

La T.V.A intracommunautaire

Le problème de la T.V.A avec les avances et


acomptes
Les différents régimes de T.V.A

Principe
Dans la réalité il existe trois régimes de T.V.A :
le régime réel normal
le régime simplifié
le régime des micro-entreprises.
Une entreprise relève de l'un ou l'autre de ces régimes en
fonction du montant de son CA en prestation de service
et du montant de son CA total.
Les différents régimes de T.V.A

Les limites entre les trois régimes de T.V.A


CA Total
< 76 300 ≥ 76 300 et < 763 000 ≥ 763 000
CA prestation service

< 27 000 Micro-entreprise Réel simplifié Réel normal

≥ 27 000 et < 230 000 Réel simplifié Réel simplifié Réel normal

≥ 230 000 Réel normal Réel normal Réel normal


Les différents régimes de T.V.A

Les conséquences comptables et fiscales des trois


régimes de T.V.A
Régime des micro-entreprises
Régime du réel simplifié
Régime du réel normal
La T.V.A intracommunautaire

Principe
Depuis le 1er janvier 1993, il y a libre circulation des biens
entre les États membres de l'Union européenne.
On appelle :
"Livraisons", les ventes intracommunautaires ;
"Acquisitions", les achats intracommunautaires.
La T.V.A intracommunautaire

=> Les livraisons sont exonérées de T.V.A.


=> Les acquisitions sont soumises à la T.V.A dans le pays
d'arrivée ; et donc :
la facture reçue est hors taxes ;
la T.V.A est due par l'acquéreur ;
il ne s'agit pas à proprement parler d'une T.V.A collectée ;
cette T.V.A est récupérable : elle est donc à la fois due et
déductible.
La T.V.A intracommunautaire

Conséquences :
Par exception à la règle générale, les comptes "Clients" et
"Fournisseurs" sont ici tenus H.T.
La T.V.A intracommunautaire

Les comptes particuliers relatifs à la T.V.A


intracommunautaire
Ces comptes sont les suivants :
Pour la T.V.A due : 4452 T.V.A due intracommunautaire
Pour la T.V.A déductible : 445662 T.V.A déductible
intracommunautaire.
La T.V.A intracommunautaire

Les comptes particuliers relatifs à la T.V.A


intracommunautaire
La T.V.A sur acquisitions étant à la fois :
due : crédit de 4452 ;
et déductible ; débit de 445662
Ces deux comptes sont soldés l'un par l'autre lors de
l'établissement de la déclaration de T.V.A (CA3).
La T.V.A intracommunautaire

Le problème de l'exigibilité de la T.V.A


intracommunautaire
Principe
La T.V.A sur acquisitions est exigible le 15 du mois qui suit le
mois d'acquisition ou bien (cas le plus fréquent) à la date de
la facture si cette dernière est établie avant le 15 en
question.
La T.V.A intracommunautaire

On peut schématiser ainsi le problème :


La T.V.A intracommunautaire

Remarque
On peut préférer la formulation suivante :
exigibilité à la facturation ou le 15 du mois
qui suit le mois de livraison si, à cette date,
la facturation n'a pas encore eu lieu.
La T.V.A intracommunautaire

Le problème de l'exigibilité de la T.V.A


intracommunautaire
Exemple 1
Acquisition le 22 mai. Facture datée du 29 mai. Date
d'exigibilité de la T.V.A ?
=> Date facture : avant le 15 juin
=> Donc exigibilité le 29 mai (date facture)
=> Déclaration CA3 de mai.
La T.V.A intracommunautaire

Le problème de l'exigibilité de la T.V.A


intracommunautaire
Exemple 2
Acquisition le 22 mai. Facture datée du 18 juin. Date
d'exigibilité de la T.V.A ?
=> Date facture postérieure au 15 juin
=> Donc exigibilité le 15 juin (le 15 du mois qui suit le
mois d'acquisition)
=> Déclaration CA3 de juin.
La T.V.A intracommunautaire

Le problème de l'exigibilité de la T.V.A


intracommunautaire
Exemple 3
Acquisition le 5 septembre, facture datée du 12 septembre.
Date d'exigibilité de la T.V.A ?
=> Date facture antérieure au 15 octobre
=> D'où exigibilité le 12 septembre
=> CA3 de septembre.
La T.V.A intracommunautaire

Le problème de l'exigibilité de la T.V.A


intracommunautaire
Exemple 4
Acquisition le 19 janvier, facture datée du 25 février. Date
d'exigibilité de la T.V.A ?
=> Date facture postérieure au 15 février (soit au 15 du
mois qui suit le mois d'acquisition)
=> Donc exigibilité le 15 février
=> CA3 de février.
La T.V.A intracommunautaire

Le problème de l'exigibilité de la T.V.A


intracommunautaire
Application
Après avoir effectué les calculs nécessaires, calculer la T.V.A
du au titre du mois de mai relative aux opérations suivantes
données hors taxes :
La T.V.A intracommunautaire

Achats de matières premières


à des commerçants français : 800 000 €
à des commerçants italiens : 160 000 €
Ventes de produits finis
à des commerçants français : 1 120 000 €
à des commerçants australiens : 168 000 €
à des commerçants irlandais : 280 000 €
La T.V.A intracommunautaire

Achats d'immobilisations
à un industriel hollandais : 140 000 €
Réponse
T.V.A collectée sur ventes en France :
19,60 % de 1 120 000 = (exportations : exonérées) =
219 520
La T.V.A intracommunautaire

Achats d'immobilisations
Réponse
T.V.A due sur acquisitions intracommunautaires :
en Italie : 19,60 % de 160 000 = 31 360
en Hollande : 19,60 % de 140 000 = 27 440
58 800
Total = 219 520 + 58 800 = 278 320
La T.V.A intracommunautaire

T.V.A déductible :
sur achats immobilisations: 19,60 % de 140 000 = 27 440
(dont intracommunautaire : la totalité soit 27 440*)
sur achats mat. premières: 19,60 % de 960 000 = 188 160
(dont intracommunautaire: 19,60 % de 160 000 = 31 360*)
215 600
*27 440 + 31 360 = 58 800 : à la fois due et déductible.
T.V.A due = 278 320 – 215 600 = 62 720
Le problème de la T.V.A avec les avances et acomptes

Les avances et acomptes sur achat de biens


corporels
Principe
Ces acomptes ne sont pas soumis à la T.V.A puisque
s'agissant de biens (y compris les achats
d'immobilisations) la T.V.A est exigible lors de la livraison
du bien (et pas à l'encaissement total ou partiel).
Le problème de la T.V.A avec les avances et acomptes

Les avances et acomptes sur achat de biens


corporels
Exemple 1
Le 15 mars, commande d'une machine : 25 000,00 H.T.
Ce même jour, versement d'un acompte de 5 000,00 € par
chèque.
Le 5 avril, livraison de la machine et réception de la facture.
Le 30 avril règlement du solde de la facture par chèque
Le problème de la T.V.A avec les avances et acomptes

Question :
Passer les écritures chez l'acheteur et le vendeur
Ecritures chez l’acheteur

15/03/N
238 Avance et acompte sur commandes 5 000,00
512 Banque 5 000,00

Enregistrement du versement de l'acompte


(l'écriture ne fait pas apparaître de T.V.A)
5/04/N
2154 Matériel industriel 25 000,00
44562 T.V.A déductible sur immobilisations (25 000 * 0,196) 4 900,00
238 Avance et acompte sur commandes 5 000,00
404 Fournisseur d'immobilisations (29 900,00 – 5 000,00) 24 900,00

Enregistrement de la facture
30/04/N
404 Fournisseur d'immobilisations 24 900,00
512 Banque 24 900,00

Versement du solde à payer


Écritures chez le vendeur

15/03/N
512 Banque 5 000,00
4191 Clients : Avances et acomptes reçus 5 000,00

5/04/N
411 Client 24 900,00
4191 Clients : avances et acomptes reçus 5 000,00
44571 T.V.A collectée (25 000,00 * 0,196) 4 900,00
701/707 Vente de produits finis 25 000,00
30/04/N
512 Banque 24 900,00
411 Client 24 900,00
Le problème de la T.V.A avec les avances et acomptes

Conclusion
En fait s'agissant de livraisons de biens il apparaît de la
T.V.A déductible ou collectée à la facturation (pas au
règlement).
Le problème de la T.V.A avec les avances et acomptes

Les avances et acomptes sur achat de prestation de


services ou sur travaux immobiliers
Principe
Les écritures seront différentes pour l'enregistrement de la
facture selon que l'entreprise est soumise au régime de droit
commun (T.V.A exigible à l'encaissement) ou si l'entreprise a
opté pour les débits (T.V.A à la facturation).
Le problème de la T.V.A avec les avances et acomptes

En revanche pour l'enregistrement des acomptes, en cas


de prestation de service ou de travaux immobiliers, les
écritures seront identiques quel que soit le régime auquel
est soumise l'entreprise. Les acomptes sont toujours
soumis à T.V.A (que l'entreprise ait opté ou non pour les
débits).
Le problème de la T.V.A avec les avances et acomptes

Donc ne confondez pas l'enregistrement de la facture et


celui des acomptes en cas de prestations de services ou
de travaux immobiliers.
Le problème de la T.V.A avec les avances et acomptes

Exemple 1
Le 15 mars, commande de travaux immobiliers :
25 000,00 € H.T.
Ce même jour, versement d'un acompte de 1/3 du montant
T.T.C, par chèque.
Le 5 avril fin des travaux et réception de la facture.
Le 30 avril règlement du solde de la facture par chèque.
Le problème de la T.V.A avec les avances et acomptes

Questions
Écritures chez l'acheteur et le vendeur s'il n'y a pas d'option
sur les débits.
Écritures chez l'acheteur et le vendeur si l'option sur les
débits à été prise.

Écritures s'il n'y a pas d'option sur les débits


Écritures chez l’acheteur

15/03/N

4091 Avance et acompte sur commandes (25 000,00 * 1,196 * 1/3) 9 966,67
44566 T.V.A déductible sur achat B/S (9 966,67/1,196) * 0,196 1 633,33
512 Banque 9 966,67
4458 T.V.A, compte d'attente 1 633,33

Enregistrement du versement de l'acompte


(le versement comporte de la T.V.A)
5/04/N

615 Entretiens et réparations 25 000,00


4458 T.V.A, compte d'attente (25 000,00 * 0,196) 4 900,00
4091 Avance et acompte sur commandes 9 966,67
401 Fournisseur 19 933,33

Enregistrement de la facture
30/04/N

401 Fournisseur 19 933,33


44566 T.V.A déductible (4 900,00 – 1 633,33) ou (19 933,33/1,196) *0,196 3 266,67
4458 T.V.A compte d'attente 3 266,67
512 Banque 19 933,33

Versement du solde à payer


Écritures chez le vendeur

15/03/N

512 Banque 9 966,67


4458 T.V.A compte d'attente 1 633,33
4191 Clients : avances et acomptes reçus 9 966,67
44571 T.V.A collectée 1 633,33
5/04/N

411 Client 19 933,33


4191 Clients : avances et acomptes reçus 9 966,67
4458 T.V.A compte d'attente (25 000,00 * 0,196) 4 900,00
704/706 Vente de prestations de service 25 000,00
30/04/N

512 Banque 19 933,33


4458 T.V.A compte d'attente (pour solde) 3 266,67
411 Client 19 933,33
44571 T.V.A collectée 3 266,67
Le problème de la T.V.A avec les avances et acomptes

Remarque

Imaginons que le client règle le 5 avril en même temps


que la facturation !
Écritures chez l’acheteur

15/03/N

4091 Avance et acompte sur commandes (25 000,00 * 1,196 * 1/3) 9 966,67
44566 T.V.A déductible sur achat B/S (9 966,67/1,196) * 0,196 1 633,33
512 Banque 9 966,67
4458 T.V.A, compte d'attente 1 633,33

Enregistrement du versement de l'acompte (le versement comporte de la


T.V.A)
5/04/N

615 Entretiens et réparations 25 000,00


44566 T.V.A déductible [(25 000,00 * 1,196 – 9 966,67)/1,196] * 0,196 3 266,67
4458 T.V.A, compte d'attente (pour solde) 1 633,33
4091 Avance et acompte sur commandes 9 966,67
512 Banque 19 933,33

Enregistrement de la facture
Écritures chez le vendeur

15/03/N

512 Banque 9 966,67


4458 T.V.A compte d'attente 1 633,33
4191 Clients : avances et acomptes reçus 9 966,67
44571 T.V.A collectée 1 633,33
5/04/N

512 Banque 19 933,33


4191 Clients : avances et acomptes reçus 9 966,67
4458 T.V.A compte d'attente 1 633,33
704/706 Vente de prestations de service 25 000,00
44571 T.V.A collectée 3 266,67
Le problème de la T.V.A avec les avances et acomptes

Conclusion
En fait s'agissant d'une prestation de service, il apparaît
de la T.V.A déductible ou collectée à chaque règlement et
non à la facturation.

Écritures s'il y a option sur les débits


Écritures chez l’acheteur
15/03/N

4091 Avance et acompte sur commandes (25 000,00 * 1,196 * 1/3) 9 966,67
44566 T.V.A déductible sur achat B/S (9 966,67/1,196) * 0,196 1 633,33
512 Banque 9 966,67
4458 T.V.A, compte d'attente 1 633,33

Enregistrement du versement de l'acompte (le versement comporte de la


T.V.A) => En fait, pour l'acompte, idem que lorsqu'il n'y a pas d'option sur
les débits => Il y a de la T.V.A déductible sur le règlement !
5/04/N

615 Entretiens et réparations 25 000,00


44566 T.V.A déductible (25 000,00 * 0,196) – 1 633,33 3 266,67
4458 T.V.A, compte d'attente (pour solde) 1 633,33
4091 Avance et acompte sur commandes 9 966,67
401 Fournisseur 19 933,33

Enregistrement de la facture
=> Il y a de la T.V.A déductible même si pas de règlement
30/04/N

401 Fournisseur 19 933,33


512 Banque 19 933,33

Versement du solde à payer


Écritures chez le vendeur
15/03/N

512 Banque 9 966,67


4458 T.V.A compte d'attente 1 633,33
4191 Clients : avances et acomptes reçus 9 966,67
44571 T.V.A collectée 1 633,33
5/04/N

411 Client 19 933,33


4191 Clients : avances et acomptes reçus 9 966,67
4458 T.V.A compte d'attente (pour solde) 1 633,33
44571 T.V.A collectée (25 000,00 * 0,196) – 1 633,33 3 266,67
704/706 Vente de prestations de service 25 000,00
30/04/N

512 Banque 19 933,33


411 Client 19 933,33
Le problème de la T.V.A avec les avances et acomptes

Remarque

Imaginons que le client règle le 5 avril en même


temps que la facturation !
Écritures chez l’acheteur

15/03/N

4091 Avance et acompte sur commandes (25 000,00 * 1,196 * 1/3) 9 966,67
44566 T.V.A déductible sur achat B/S (9 966,67/1,196) * 0,196 1 633,33
512 Banque 9 966,67
4458 T.V.A, compte d'attente 1 633,33

Enregistrement du versement de l'acompte (le versement comporte de la


T.V.A)
5/04/N

615 Entretiens et réparations 25 000,00


44566 T.V.A déductible [(25 000,00 * 1,196 – 9 966,67)/1,196] * 0,196 3 266,67
4458 T.V.A, compte d'attente (pour solde) 1 633,33
4091 Avance et acompte sur commandes 9 966,67
512 Banque 19 933,33

Enregistrement de la facture
Écritures chez le vendeur

15/03/N

512 Banque 9 966,67


4458 T.V.A compte d'attente 1 633,33
4191 Clients : avances et acomptes reçus 9 966,67
44571 T.V.A collectée 1 633,33
5/04/N

512 Banque 19 933,33


4191 Clients : avances et acomptes reçus 9 966,67
4458 T.V.A compte d'attente 1 633,33
704/706 Vente de prestations de service 25 000,00
44 571 T.V.A collectée 3 266,67
Le problème de la T.V.A avec les avances et acomptes

Remarque

Payant en même temps que la facturation, on se


retrouve exactement dans le même cas de figure
que lorsqu'il n'y a pas d'option sur les débits !