Vous êtes sur la page 1sur 6

TRAUMATOLOGIE objectifs de l ’étude

DU SKI ALPIN ⇒ comparer 2 séries (même hôpital)


⇒ 1968 - 1976 (Pr H. Bèzes)
A propos - 5200 blessés (5200 lésions)
de 2 études - tous des accidents de ski de piste
B. Rubens-
Rubens-Duval ⇒ 1990 - 1997 (Pr D. Saragaglia)
épidé
pidémiologiques - 4647 blessés
D.Saragaglia
à 20 ans - 3570 accidents de ski de piste (3788
C. Diemer lésions)
d ’intervalle
A. Huboud-
Huboud-Perron
Service de chirurgie orthopédique et de traumatologie du sport.
⇒ Corré
Corréler l ’évolution
’évolution de la traumatologie
CHU de Grenoble Hôpital-sud. 38130 - Echirolles à l ’évolution
’évolution du maté
matériel

POPULATION

SERIE DU PR BEZES
⇒ 5200blessés
(Annales de chirurgie)
⇒ uniquement du ski alpin
(1976)
⇒ 59 % d ’hommes et 41 % de femmes
⇒ population jeune
- 75 % : moins de 40 ans
- âge moyen : 22 ans (2-77)

LES LESIONS
les lésions du membre supérieur
Lésions du groupe I
⇒ 15 % de l ’ensemble des lésions
(tête, face, rachis, thorax,
⇒ dont 45 % de lésions de la ceinture
abdomen, bassin) scapulaire
⇒ 9 % de l ’ensemble des lé
lésions ⇒ et 21 % de lésions de la main
(entorse de l ’ A.M.P. du pouce = 40 %)
⇒ dont 5.5 % de lé
lésions du bassin
⇒ et 33 % de lé
lésions du rachis
les lésions du membre
inférieur

⇒ 76 % de l ’ ensemble des NOTRE SERIE


lésions (PR SARAGAGLIA)
⇒ dont
- 3.3 % de fractures du fémur
- 18.8 % de lésions du genou
- 57.6 % de fractures de la jambe
- 18.5 % de lésions du cou de pied

POPULATION LES LESIONS

lésions du groupe I
⇒ 4647 blessé
blessés (4920 lé
lésions) dont : (tête, face, rachis, thorax, abdomen, bassin)
- 3570 skieurs alpins (3788 lé
lésions)
- 535 accidents de surf ⇒7 % de l ’ensemble des lésions
⇒ dont 20 % de fractures du bassin
- 322 accidents de ski de fond etc…
etc…
⇒ 29 % de lésions du rachis

⇒ parmi les 3570 skieurs alpins


- 53 % d ’hommes et 47 % de femmes
- âge moyen de 29 ans (22 ans)

les lésions du membre les lésions du membre inférieur


supérieur ⇒ 62 % de l ’ensemble des lésions
⇒ 31 % de l ’ensemble ⇒ dont
des lésions - 8.1 % de fractures du fé
fémur
⇒ dont 37.5 % de lésions - 60 % de lé
lésions du genou
de la ceint. scapulaire
- 19 % de fractures de la jambe
⇒ et 29 % de lésions de - 7.3 % de lé
lésions du cou de
la main (entorse de l’A.M.P. pied
du pouce (67 % ))
Comparaison des Lésions
du Groupe I

⇒ diminution du pourcentage des lé


lésions
COMPARAISON DES 7 % versus 9 % (p < 0.01)
⇒ diminution des lé
lésions de la tê
tête
DEUX ETUDES 1.7 % versus 4.6 % (p < 0.01)
⇒ augmentation des lé
lésions du bassin
1.4 % versus 0.5 % (mais p > 0.01)

attention biais de recrutement

comparaison des lésions du comparaison des lésions du


membre supérieur membre inférieur
AUGMENTATION ⇒ augmentation
- des lé
lésions du genou
- pourcentage des lésions 37 % versus 14.4 % (p < 0.01)
31 % versus 15 % (p < 0.01)

- lésions de l ’épaule et de la - des fractures du fé


fémur
ceinture scapulaire 5 % versus 2.5 % (p < 0.01)
11.6 % versus 6.8 % (p < 0.01)

- entorses de l ’A.M.P. du pouce ⇒ diminution


6 % versus 1.3 % (p < 0.01)
- des fractures de la jambe
- inchangé (diff. N.S.) 11.6 % versus 44 % (p < 0.01)
bras, coude, avant-bras, poignet
- des lé
lésions du cou-
cou-de-
de-pied
4.6 % versus 14.1 % (p < 0.01)

Discussion
1. évolution des lé
lésions du groupe I MAIS: ce n ’est pas la tendance
⇒ dans notre population : diminution actuelle
des lé
lésions
Fischler : 25 % des lésions du skieur
⇒ biais de recrutement :
- spécialisation entre 1968 et 1990 Langram, Sahlin : 15 % de
- actuellement Hôpital Sud : traumatologie traumatismes crânio-faciaux
isolée des membres
- Hôpital Nord : polytraumatisés,
neurochirurgie, chir. thoracique etc…
2. évolution des lésions du
Explications membre supérieur
⇒ pré
préparation du domaine skiable ⇒ augmentation des lé
lésions et surtout
- pistes = autoroutes des lé
lésions graves de l ’épaule
’épaule
- d ’où augmentation de la vitesse
(polytraumatisé
(polytraumatisés)
- fractures et fractures-
fractures-luxations
2.5 % versus 1.2 % (p < 0.01)
⇒ collisions, barres rocheuses, etc...
- explications
⇒ manque d ’enneigement et - augmentation de la vitesse
encombrement des pistes - neige damée +++ (béton)
⇒ skier « à tout prix » - déclenchement plus rapide des
fixations -> plongeon vers l ’avant
- chute sur le moignon de l ’épaule

3. évolution des lésions


du membre inférieur
⇒ pas de diminution des entorses de
l ’A.M.P. du pouce ⇒ diminution des fractures de la
jambe (44 % -> 11.6 %)
- bâton et dragonne toujours pré
présents et des lésions du cou de pied
- beaucoup moins d ’entorses du (14 % -> 4.6 %)
pouce en surf et en snowblade (pas
de bâ
bâton)
⇒ augmentation des lé lésions du
genou (14.4 % -> 37 %)

Modification des fixations


Explications
⇒ déclenchement dans plusieurs
Modification de la chaussure plans de l ’espace
brodequin -> chaussure haute
et rigide

⇒ et non dans 2 plans


(frontal et sagittal)
progression des lésions vers le
Evolution du ski haut du membre inférieur

⇒ VR 7 , VR 17,strato - Rigidité
Rigidité de la chaussure
(années 70) . Protection de la cheville
. Protection de la jambe
- Contrainte au niveau du genou et
⇒ skis paraboliques sur le LCA
(fin des années 1990)
- Réglage incorrect des fixations
⇒ mauvais dé
déclenchement
⇒ rupture du LCA (de 1,5 % à 13,5 %)

Augmentation des fractures du Prévention


plateau tibial (0.18 ⇒1.8 %) et des
1. Des Accidents Graves
fractures du féfémur (2.5 % ⇒ 5 %)
⇒ Réduction et harmonisation de la
vitesse des skieurs
- Augmentation de la vitesse
⇒ Régulation de la densité du trafic sur les
- Neige damée +++, mauvais pistes
enneigement ⇒ Port du casque systématique chez
- Contraintes de la chaussure et du l’enfant (diminution des traumatismes
graves)
ski (bras de levier +++) ⇒ Education des skieurs (civisme +++)

2. des entorses graves du genou


conclusion
⇒ Entretien et réglage régulier des
fixations
⇒ Amélioration du déclenchement
multidirectionnel des fixations
⇒ Chaussures à ouverture arrière en cas
de chute vers l ’arrière ?
1. évolution considérable de la
⇒ Programmes éducatifs (vidéo)
traumatologie du ski alpin des
années 70 aux années 1990
⇒ Evolution en sens inverse des
fractures de jambe et des entorses du
genou
⇒ Rôle fondamental : de la chaussure,
des fixations et des skis 2. Enjeu Economique Majeur
⇒ certaine «tolérance» des
⇒ Augmentation de la traumatologie
grave pouvoirs publics
- pré
préparation des pistes
- conditions d ’enneigement
- vitesse
- damage des pistes
- fré
fréquentation des pistes

Nouvelles Glisses merci de votre


= Nouvelles Lésions attention
surf des neiges
⇒ lésions +++ du poignet
et de l ’avant-
avant-bras

snow-
snow-blade
⇒ retour des fractures
de la jambe (53 % des
cas)