Vous êtes sur la page 1sur 4

ENSA de Tanger / Cycle – Ingénieur GSTR TP Télécoms

Pr. Abdelouahid Lyhyaoui

MODULATION ET DEMODULATION PAM


MODULATIO D’IMPULSIONS EN AMPLITUDE

Introduction
Les systèmes de transmission sont tournés depuis longtemps vers les techniques numériques. La
mise en œuvre des réseaux de communication reposant sur le traitement des signaux échantillonnés
et numérisés. Ces techniques numériques présentent des avantages considérables par rapport à
l’exploitation des réseaux de types analogiques. Citons, pour prendre quelques exemples, de
meilleures performances, une plus grande souplesse et surtout une meilleure fiabilité.

Pour transmettre des signaux analogiques, tels que la parole ou les signaux vidéo par des moyens
numériques, il est nécessaire de convertir ces signaux sous forme numérique, ou « digital». Ce
processus est appelé conversion analogique-digitale (CAD) dont la réciproque est une conversion
digitale-anlogique (CDA). La technique utilisée est parfois appelée modulation par impulsions
numériques. Les deux techniques de conversion analogique numérique les plus importantes sont la
modulation par impulsions codées (MIC) ou plus souvent PCM ‘Pulse Code Modulation’ et la
modulation delta (DM Delta Modulation).

Mais avant de passer à la modulation PCM il est nécessaire de savoir la modulation PAM qui
constitue une étape préliminaire de la modulation PCM.

But de la manipulation :

Parmi les objectifs de cette manipulation nous pouvons citer :

 La familiarisation avec le principe de modulation d’impulsions en amplitude (PAM)


« Pulse Amplitude Modulation », à savoir l’échantillonnage et l’opération de multiplexage
temporel.

1
ENSA de Tanger / Cycle – Ingénieur GSTR TP Télécoms

Partie pratique :

Figure 1 : Schéma de la maquette complète PAM/PCM.

Description du matériel utilisé :

TAD 0400 PAM (Pulse Amplitude Modulation)


TAD 0401 PAM Modulation (échantillonnage).

• Principe de la modulation PAM en un seul canal,


• Le signal d’entrée est un signal sinusoïdal et analogique.
TAD 0402 Démodulation PAM

• Principe de la démodulation PAM en un seul canal,


• Le signal d’entrée est le signal sortant du modulateur PAM.
TAD 0403 Multiplexage temporel

• Principe de multiplexage temporel : principe de la division temporelle dans la modulation


PAM.

2
ENSA de Tanger / Cycle – Ingénieur GSTR TP Télécoms

Figure 2 : Modulateur/démodulateur PAM

Travail demandé :
1. PAM- modulation (échantillonnage) :

Exercice 1 :
L’entrée utilisée est un signal sinusoïdal
 Mettre le signal source sur le canal 1 du modulateur PAM/DPAM, choisir la fréquence 500
HZ et un gain égal à 1 pour le canal 1.
 Mettre le signal source du canal 2 dans la position LF2, qui doit être connectée à la masse
via le connecteur « jumper ».
 Dans le canal Y1 de l’oscilloscope : visualiser le signal sortent du filtre passe bas, dont la
fréquence de coupure est 4 kHZ, le signal sortant du circuit d’échantillonnage avec
maintien, et le signal de sortie du modulateur (D)PAM.
 Dans le canal Y2 de l’oscilloscope visualisé le signal de synchronisation à la sortie de
SYNC.
1. Comment le signal PAM est généré à partir d’un signal analogique ?
2. Quel est la fréquence d’échantillonnage utilisé dans cet exercice ?
3. Interpréter les résultats obtenus.

Exercice 2
Visualisation d’un signal périodique à partir d’un signal analogique à l’aide d’un modulateur PAM.

 Mettre le signal du canal 1 en source analogique DC (-5V…+5V).

3
ENSA de Tanger / Cycle – Ingénieur GSTR TP Télécoms

 Ajuster le voltage avec un contrôle fin sur +3.0V (mesuré à l’aide d’un multimètre),
 Mettre le gain du canal sur 1 (unité).
 Dans le canal Y1 de l’oscilloscope visualiser : le signal d’entrée du PAM, le signal
démultiplexé avec maintien « demultiplexed and hold » avant le filtrage, et le signal de
sortie filtré par le canal 1 à la sortie LF1.
 Dans le canal Y2 de l’oscilloscope, visualiser le signal de synchronisation à la sortie SYNC.
 Interpréter les résultats obtenus.

TAD 0402 Démodulation PAM

Exercice 3 :
Visualisation d’un signal périodique à partir d’un démodulateur PAM.

 Mettre le signal source fermé sur le canal 1, dans le démodulateur PAM/DPAM on choisit
la fréquence 500 Hz et un gain égal à 1 pour le canal 1.
 Dans le démodulateur PAM/DPAM visualiser le signal d’entré du PAM dans la voie Y1 de
l’oscilloscope, visualiser de même le signal démultiplexé avec maintien avant le filtre et le
signal filtré à la sortie LF1.
 Dans la voie Y2 de l’oscilloscope, visualiser le signal de synchronisation à la sortie SYNC.
 Interpréter les résultats obtenus.

Exercice 5
Visualisation d’un signal modulé PAM par un multiplexage temporel.

 Mettre le signal source fermé sur le canal 1dans le démodulateur PAM/DPAM positionné sur
SIN 500 Hz, et pour le canal 2 sur SIN 1000 Hz.
 Mettre le gain du canal sur 1 (unité).
 L’extérieur trigger de l’oscilloscope est utilisé pour la synchronisation de sortie SYNC.
 Dans le bloc du modulateur PAM/DPAM, visualiser les signaux : à la sortie du filtre, à la sortie
de l’élément échantillonnage avec maintien (sample-and-hod), et à la sortie du modulateur.
 Comment les deux canaux sont échantillonnés ?
 Décrire le signal multiplexé à la sortie du PAM.
 Dans le bloc du démodulateur PAM/DPAM, visualiser le signal démultiplexé avec maintien
avant le filtre et après filtrage du canal 1 à LF1out et le canal 2 à LF2out.
 Comment les deux canaux sont séparés ?
 Varier l’amplification du signal d’entrée. Est-ce que cette variation introduit une interférence
entre les deux canaux ?
 Commenter ce résultas.
4

Vous aimerez peut-être aussi