Vous êtes sur la page 1sur 5

La maison de l'islam

Comprendre l'islam... dans son authenticité, avec contemporanéité


AccueilCatégories d'articlesArticles classés par thèmeDroits de reproductionQui suis-je ?
RappelContact

Est-il vrai que l'être humain est "lieutenant" de Dieu


sur terre ?
Anas22 juillet 2008 D- Généralités au sujet de l'islam

Dans le Coran, Dieu rapporte ce récit concernant le premier homme, Adam : "Et
quand ton Seigneur dit aux anges : "Je vais mettre sur la terre un khalîfa". Les anges
dirent : "Vas-tu mettre sur terre ceux qui vont y semer le mal et verser du sang ?
Alors que nous proclamons ta pureté avec ta louange et te glorifions ?"" (Coran 2/30).
Qu'est-ce que le terme khalîfa désigne ici ? Que signifie cette fonction ? Concerne-t-
elle Adam uniquement ou bien l'homme en tant que tel ?

-
Qui est désigné "khalîfa" de qui, et qu'est-ce que cela représente ?

Le mot arabe "khalîfa", un dérivé du verbe "khalafa" (qui veut dire "prendre la place
de"), signifie étymologiquement "celui qui prend la place de", "remplaçant de". Nous
allons revenir un peu plus bas sur le sens de ce mot.
La première question qui se pose ici concerne le fait de savoir si cette fonction de
"khalîfa" est spécifique à Adam ou est liée à l'humain en tant que tel ?
Ibn Kathîr souligne que c'est bien l'humain en tant que tel qui semble être désigné ici
"khalîfa". En effet, la question que les anges firent immédiatement après ("Vas-tu
mettre sur terre ceux qui vont y semer le mal et verser du sang ?") indique qu'ils
avaient bien compris que cette mission concernait l'humain en tant que tel et non pas
seulement Adam, puisque celui-ci ne va pas "semer le mal sur terre".
La seconde question est de savoir de qui Adam – ou plutôt l'être humain, d'une
façon plus générale – est le khalîfa : des autres créatures qui l'ont précédé sur
terre, ou bien de Dieu ?
Les deux avis existent chez les commentateurs du Coran... Si certains d'entre
eux citent comme seule possibilité le premier avis, d'autres, comme Ibn Kathîr et Ibn
ul-Jawzî, citent les deux avis existant chez les commentateurs, tandis que d'autres
encore, à l'instar de ar-Râzî et as-Suyûtî, penchent clairement pour le second avis.
Selon ces derniers commentateurs, c'est bien de Dieu que Adam est désigné le
"khalîfa" sur terre. Attention : cette fonction concerne l'être humain en tant que tel, et
non le dirigeant des pays musulmans (le "calife") : ce dernier ne remplit pas sa
fonction administrative en tant que "représentant de Dieu sur terre", une telle notion
ne correspondant pas à ce que disent les sources authentiques de l'islam. La nuance est
à bien comprendre. Cliquez ici pour lire mon article sur le sujet.
La troisième question est : que représente la fonction de "khalîfa de Dieu sur
terre" ?
Si "khalîfa" signifie "remplaçant", il ne peut, par rapport à Dieu, signifier "remplaçant
en son absence", car Dieu ne disparaît pas. Le terme "khalîfa" décrit juste ici une
prérogative particulière que Dieu accorde à l'homme, et que nous traduirons ici par :
être gérant sur terre.
Cette gérance ("khilâfa") repose premièrement sur la possibilité pour l'être humain de
choisir ses actions ("ikhtiyâr"). C'est bien ce que les anges avaient compris, eux qui
demandèrent immédiatement : "Vas-tu mettre sur terre ceux qui vont y semer le mal et
verser du sang ?" D'après un des commentaires (cf. Tafsîr ul-Qurtubî), ils avaient
compris d'eux-mêmes que tous les hommes n'emploieraient pas leur faculté du choix
pour le bien et le juste. Et cette faculté de choisir ses actes est due au fait que,
contrairement à l'ange et à l'animal – qui, l'un et l'autre, ne peuvent agir hors de leur
code naturel –, l'homme possède la possibilité de se comporter de façon totalement
contraire à sa nature – sa nature physique, spirituelle, mentale ou éthique. Cette faculté
du choix grâce à sa volonté est due à la présence, en l'homme, de caractéristiques qu'il
a en commun avec l'ange – la spiritualité –, de besoins qu'il partage avec l'animal – ses
constantes physiques –, de la nécessité de vivre en groupe, et d'une raison. Ce sont ces
différentes composantes de son être qui l'obligent à faire des choix éthiques.
D'autre part, vivant sur terre et doté de besoins matériels, l'homme a besoin de tirer
profit des ressources de la terre tout en la partageant avec ses autres habitants –
minéraux, végétaux, animaux, autres humains. Or, n'étant pas, comme nous venons de
le voir, prisonnier d'un instinct et d'un code immuables mais doté au contraire de la
possibilité de choisir, il va être amené à agir considérablement sur tout ce qui l'entoure
("at-tassarruf fil-kawn").
Ce sont là les deux aspects de la gérance de l'homme d'après as-Syôhârwî : la
possibilité de choisir ses actes ("al-ikhtiyâr") et celle d'agir sur ce qui l'entoure ("at-
tassarruf fil-kawn") (cf. Qassas ul-qur'ân, as-Syohârwî, tome 1 pp. 26-27).
-
Gérance (khilâfa) et responsabilité (amâna) :
La gérance donne donc à l'homme le droit de choisir et celui de tirer profit des
ressources terrestres : "Dieu est Celui qui a fait descendre du ciel une eau puis a fait
apparaître grâce à elle des fruits, comme nourriture pour vous. Et Il a assujetti pour
vous le navire afin qu'il vogue sur la mer par Sa Permission. Et Il a assujetti pour
vous les fleuves. Et Il a assujetti pour vous le soleil et la lune, voués à un perpétuel
mouvement. Et il a assujetti pour vous la nuit et le jour. Et Il vous a donné de tout ce
que vous Lui avez demandé. Et si vous comptez les bienfaits de Dieu, vous ne pourrez
les dénombrer…" (Coran 14/32-34).
Cependant, la gérance lui impose d'elle-même des devoirs – les nécessaires limites et
orientations à respecter dans ses actions –, car elle est synonyme de comptes que le
gérant devra rendre au propriétaire : "Nous avons présenté le dépôt aux cieux, à la
terre et aux montagnes. Ils ont refusé de s'en charger et en ont été effrayés. Et
l'homme s'en est chargé" (Coran 33/72) ; d'après un des commentaires, le "dépôt" ici
mentionné est la responsabilité pour ses actions.  "Afin de vous mettre à l'épreuve et
de voir lequel d'entre vous est meilleur en actes" (67/2). La gérance est donc
synonyme, pour l'homme, de droits sur terre mais aussi, parallèlement, de devoirs. De
devoirs qu'il a vis-à-vis de ses propres exigences spirituelles et éthiques. De devoirs
qu'il a vis-à-vis des autres hommes. De devoirs qu'il a vis-à-vis des autres habitants de
la terre. Tous ces devoirs sont liés à la conscience du devoir vis-à-vis de Dieu, le
Propriétaire (Mâlik), qui demandera à l'homme, le gérant, des comptes à propos de sa
gestion et des devoirs qui lui incombaient.
Cette conscience du devoir vis-à-vis de Dieu – et donc vis-à-vis des autres choses –
implique la reconnaissance de l'existence de Dieu et de Son unicité, en d'autres
termes : la foi en Lui. "Et quand ton seigneur a pris des reins des fils de Adam leur
descendance et leur a fait témoigner sur eux-mêmes : "Ne suis-je pas votre
Seigneur ?" "Si, nous en témoignons". Ceci afin que vous ne puissiez pas dire le jour
du jugement : "Nous étions insouciants de cela", ni dire : "Ce sont nos ancêtres qui
t'ont donné des associés avant (nous), et nous formions une descendance venue après
eux…"" (Coran 7/172-173). La pleine prise de conscience, par l'homme, de sa mission
de gérant passe donc par sa reconnaissance volontaire du fait que c'est Dieu qui est
propriétaire et qu'il est Son serviteur. Gérant (khalîfa) donc, mais aussi serviteur
('abd).
Voilà tout ce qu'implique le concept coranique de "gérance" dont Dieu avait informé
les anges qu'il gratifiait l'être humain.

Wallâhu A'lam (Dieu sait mieux).

Enregistrer

 ←  Quelle est la différence entre "prophète de Dieu" et "messager de Dieu" ? - ‫ما‬

‫بين النبي والرسول ؟‬ ‫الفرق‬

 Qu'est-ce qui se passe après la mort ?  →


Rechercher

Publicité

IqraShop.com Site marchand spécialisé dans le produits culturels islamiques (livre,


logiciel, cédérom, cassette audio & vidéo, articles divers).

<="" a="" style="max-width: 100%; height: auto; vertical-align: top; border:


0px;">

Ajouter votre publicité ici


Catégories

Catégories  Sélectionner une catégorie  0- Espace audio  (2)  1- Connaissez-vous Dieu ? ( ‫هللا ربنا تبارك‬
‫)وتعالى‬  (121)     1.1 - Généralités au sujet de Dieu  (15)        "Allah" est le Nom, en arabe, de Celui qui
est le Créateur de toute chose  (5)     1.2 - Qualificatifs de Dieu (‫)صفات هللا‬  (40)        - La Parole de
Dieu (‫)كالم هللا‬  (5)     1.3 - Les (99 et plus) Noms de Dieu ( ‫)أسماء هللا‬  (17)     1.4 - Les Décisions de Dieu
- Ce que Dieu a prédestiné (‫)القدر‬  (22)     1.5 - Reconnaître Dieu comme divinité ( ‫)تأليه هللا‬, et ne
diviniser rien d'autre que Lui (‫)توحيد هللا في األلوهية‬  (42)        1.5' - Le concept de Culte de Dieu ( ‫عبادة‬
‫)هللا‬  (7)  2- Spiritualité (‫ )الروحانية‬et autres Actions du Cœur (‫)أعمال القلب‬  (61)     - 2.1 -
Généralités  (14)     - 2.2 - Evoquer Dieu (‫)ذكر هللا‬  (19)        - 2.2.2 - Actions destinées à faire
progresser la spiritualité (‫)عبادات‬  (10)     - 2.3 - L'intention (‫)النية‬  (15)        - 2.3.1 - Différences
d'intention (‫)اختالف القصد‬  (10)        - 2.3.2 -  La sincérité dans l'intention ( ،‫إخالص العمل هلل في النية‬
‫)واالحتساب‬  (7)     — - 2.4 - Autres Actions du Cœur (‫)أعمال قلبية أخرى‬  (4)  3- De la pédagogie en islam,
pour sa propre progression et pour l'enseignement aux autres  (15)  A- Les facultés du "Cerveau" ( ‫)ال ُم ّخ‬
et du "Cœur" (‫)القلب‬  (29)     - "‫"العلم والمعرفة‬, "Connaître" : Ce que nous ne pouvons pas / ce que nous
pouvons /devons savoir  (2)     - A quel degré de certitude ( ‫ )درجة اليقين‬savons-nous ce que nous savons
?  (9)     - Quelques concepts liés à la pensée pure  (7)  B- Le fait de Raisonner avec son Coeur ( ‫عقل‬
‫)بالقلب‬, et la Révélation divine (‫)السمع‬  (21)  C- Différents Messagers de Dieu / Différents
peuples  (109)     a - Généralités  (15)     b - Adam et Eve ( ‫)عليهما السالم‬  (8)     c - Abraham ( ‫)عليه السالم‬
et l'Alliance avec Dieu  (12)     d - Moïse (‫ )عليه السالم‬- Judaïsme  (22)     e - Jésus fils de Marie ( ‫عليهما‬
‫ )السالم‬- Christianisme  (22)     f - Les fils d'Ismaël, et les Arabes  (16)     g - Muhammad ( ‫صلى هللا عليه‬
‫ )وسلّم‬fils de Abdullah - Musulmans  (23)        - Depuis le décès du Prophète Muhammad ( ‫صلى هللا عليه‬
‫)وسلّم‬  (8)     h - Divers  (11)  D- Généralités au sujet de l'islam  (57)     b - Quelques termes et formules
récurrents  (41)  E- La Parole  (19)     --- Quelques règles liées à la langue arabe  (10)  E'- Le
Coran  (150)     a - Généralités au sujet du Coran  (20)     b - Compilation du texte coranique ( ‫جمع‬
‫)القرآن‬, et variantes ( ‫)األحرف السبعة‬  (21)     c - Principes à connaître pour une compréhension correcte de
versets coraniques ( ‫)أصول التفسير‬  (25)     d - Commentaire de versets coraniques  (52)     e - Récits
coraniques (‫)قصص قرآنية‬  (32)     f - Réciter le texte coranique  (3)  F- Vie et enseignements (Sunna) du
Prophète (‫)صلى هللا عليه وسلم‬  (102)     a - Généralités au sujet de la Sunna  (28)        a.b - Différentes
catégories de "Sunnas" (‫) ُسنَّة تعبُّ ِديّة ؛ ُسنَّة َمصل ِحيّة ؛ ُسنَّة عا ِديّة ؛ سنَّة ذوقيّة ؛ سنَّة اتفاقيّة‬  (24)     b - Le Prophète (
‫ )صلى هللا عليه وسلم‬faisait-il des Ijtihâds ?  (10)     c - Principes quant à l'authentification de ce qui est
attribué au Prophète (‫)أصول الحديث‬  (17)     d - Vie et déroulement de la mission du Prophète ( ‫السيرة‬
‫)النبوية‬  (16)     e - Commentaire de quelques propos du Prophète ( ‫)شرح أحاديث‬  (41)  G- La foi :
croyances (‫( )عقائد‬autres que celles relatives à Dieu, déjà traitées en 1)  (168)     a - Généralités  (33) 
La foi : minimum (‫ )أصل‬et perfection (‫)كمال‬  (14)        Les deux types d'Hypocrisie (‫ )النفاق‬: Nifâq
Akbar et Nifâq Saghîr  (9)     b - Au sujet de la création (‫)الخلق‬  (68)        b.a - Généralités  (12)        b.b
- Le temps et l'espace ( ‫)الزمان والمكان‬  (3)        b.c - Le Trône et le Calame - Le Paradis et la
Géhenne  (2)        b.d- Les Cieux et la Terre  (8)        b.e - Au sujet des anges (‫)المالئكة‬  (7)        b.f - Au
sujet des esprits (‫)الج ّن‬  (14) 
ِ       b.g - Les éléments matériels  (8)        b.h - Au sujet de l'homme (
‫)اإلنسان‬  (30)     c - Les prophètes et leur message ( ‫)األنبياء والرسل‬  (14)     d - Les Compagnons du
Prophète (‫)الصحابة‬  (10)        d.d - Les batailles qui ont eu lieu entre certains Compagnons ( ‫مشاجرات‬
‫)الصحابة‬  (6)     e - Evénements allant se dérouler avant la fin des temps ( ‫)أشراط الساعة‬  (16)        e' - Le
Messie Trompeur ( ‫)المسيح الدجال‬  (9)     f - La demeure dernière (‫)الدار اآلخرة‬  (26)     g - Croyances
diverses (‫)عقائد مختلفة‬  (18)        g.b - La bénédiction (‫)البركة والتبرُّ ك‬  (13)  H- Ce que le fondement même
de la foi implique  (41)     b - ‫ الوالء‬/ ‫ الوالية‬: Alliance de divinisation / de relation humaine - Alliance
humaine obligatoire / autorisée / interdite  (14)     c - ‫ ضرورة تحكيم الشرع‬: De la nécessité de prendre
comme référentiel ce que Dieu agrée  (15)  H' - Les œuvres ( ‫)األعمال سوى العقائد‬  (22)  I- Les
enseignements de la Révélation (‫ )الوحي‬appréhendés par la Raison humaine (‫)العقل‬  (94)     a -
Généralités  (8)     b - Les Croyances religieuses, appréhendées par la Raison humaine  (26)        -
Appréhender un texte au sens propre / au sens figuré ( ‫ تأويل اللفظ‬/‫)حمل اللفظ على معناه الظاهر‬  (15)     c - Les
Normes d'origine religieuse, appréhendées par la Raison humaine  (43)        - Se référer aux Textes (
‫)الشرع‬, et tenir compte du Contexte (‫)الواقع‬  (17)     d- Questions classiques ou actuelles  (29)  J-
L'Orthodoxie (‫)ما كان الرسول صلى هللا عليه وسلم عليه وأصحابه‬, & l'Hétérodoxie (‫)الضالل‬  (48)  J'- La science
islamique, les ulémas - )21(  ‫العلم الشرع ّي وعلماء الدِّين‬  K- Celui à qui la vérité n'était pas parvenue, ou qui
avait mal compris ( ‫)الجهل والتأويل الخطأ‬  (14)  M- Principes relatifs à l'interprétation des textes des
sources (‫)أصول االستنباط من النصوص‬  (182)     a - Les textes des Coran et Sunna eux-mêmes  (16)        -
L'abrogation d'un texte par un autre (‫)النسخ‬  (6)     b - Outils complémentaires  (48)        - Interprétation
selon la Ratio Legis, pour restreindre ou étendre la norme ( ‫ )تعليل الحكم فتخصيصه أو تعديته‬- Raisonnement
par Analogie (‫)القياس‬  (38)        - Le Consensus (‫)اإلجماع‬  (5)        - Les Cause (‫)سبب‬, Condition (‫)شرط‬,
Etc.  (3)     c - Quelques principes détaillés  (133)        - Devoirs et Droits (‫)الحقوق‬  (6)        -
Divergence d'interprétations ( ‫ االختالف‬/‫)التنازع‬  (38)           - Différentes tendances interprétatives : ‫أهل‬
)5(  ‫الظاهر وأهل الحديث وأهل الرأي‬        - Fatwâ, Ijtihâd / Suivre les avis d'un savant, ou d'une école
juridique (‫ التمذهب‬/ ‫ التقليد‬/ ‫)االجتهاد والفتوى‬  (19)        - Halal wa haram (‫)حالل وحرام‬  (20)        - Objectifs
supérieurs de la Sharî'a (‫)مقاصد الشريعة‬  (31)           - i - Règles générales / Règles détaillées ( / ‫أحكام ُكلّيّة‬
‫)أحكام تفصيلية‬  (11)           - ii - Bienfait (Maslaha, ‫ )مصلحة‬et Méfait (Mafsada, ‫)مفسدة‬  (11)        - Qadhâ,
Qâdhî / Jugement émis par un juge ( ‫)قضاء القاضي‬  (12)        - Ta'âwun (‫ ; )التعاون‬Muqaddima (‫; )المقدمة‬
Dharî'a (‫ ; )الذريعة‬Hîla (‫' ; )الحيلة‬Urf, l'Usage (‫)العُرف‬  (11)  N- Questions liées au culte ( ‫مسائل متعلقة‬
‫)بالعبادات‬  (46)     – L'Aumône (Sadaqa) (et sa composante obligatoire : la Zakât)  (5)  O- Aliments (
‫ )األطعمة‬et boissons (‫)األشربة‬  (11)  P- Vêtements et apparence  (8)  Q- La vie quotidienne  (18)  R- La
femme en islam  (48)     a - La femme en soi  (10)     b - La femme dans le couple  (12)     c - La
femme dans la société  (17)     d - Tenue vestimentaire de la femme  (12)  S- Mariage et famille  (27) 
Questions intimes  (5)  T- Ecologie  (4)  U- Technique et éthique  (8)  V- Finances et économie  (32) 
W- Plus de compréhension  (32)  X- La société humaine  (59)     Culture, identité, communauté,
nationalité  (28)  Y - Le dirigeant (‫)األمير‬  (8)  Y' - La cité ( ‫)سياسة المدينة‬  (47)     --- Pays musulmans (‫دار‬
‫ )اإلسالم‬/ Pays non-musulmans (‫)دار غير مسلمة‬  (19)        --- Les musulmans et le Sécularisme et la
Laïcité  (6)  z-edito  (1)  Z'- Engagement  (16)  Z''- Paix et conflit en islam  (30)  Z'''- Relations Inter-
Nation-ales  (30)     - L'Occident  (12)     - La Palestine et l'Etat d'Israël  (7)  Z''''- Divers  (11) 

Avez vous lu ces articles ?

 Ce qui atténue ou fait disparaître la capacité juridique de l'homme de façon générale (comme la
folie) ou sa responsabilité juridique au sujet d'un acte particulier (comme la mégarde, l'erreur de
destinataire, l'oubli de la situation dans laquelle il se trouvait, etc.) (Introduction : 1/2) - ‫عوارض‬
‫األهلية‬
 Qu'est-ce que le Coran et la Sunna enseignent quant à la tenue vestimentaire de la femme ?
 Puis-je fournir à autrui ce dont il fera une utilisation illicite ? ( ‫) َمسْألَةُ اإلعانَة عَلي ال َح َرام‬
 Réciter et mémoriser le texte coranique, mais aussi...
 "La Parole de Dieu (‫ )كالم هللا‬est descendue jusqu'à nous". Qu'est-ce que cela veut dire ? La parole
de Dieu se matérialiserait-elle donc ?
Étiquettes

ame  amour avis C'- Le Coran clerge connaissance connaissance cachee copies corps culte cultuel cœur D- Le


Coran Dhu-l-Qarnayn Dieu divergence diversite divinité fatwa femme foi Gog homme ijtihad islam jeûn
e kufr laïcite Le Coran loi Magog mariage monothéisme mosquee Plus de
compréhension purification raison ratio legis révélation soufisme sunna temporel tombe variantes voile

Facebook

Copyright © 2021 Maison de l'islam

Auteur des articles : Anas Ahmed Lala

Vous aimerez peut-être aussi