Vous êtes sur la page 1sur 95

Generated by Foxit PDF Creator © Foxit Software

http://www.foxitsoftware.com For evaluation only.

Le droit de l’information au Maroc


Liberté de la presse et Communication
audiovisuelle

Najib MOUHTADI
Professeur de Science Politique
Directeur laboratoire de recherches sur la communication politique
Coordinateur du Master Communication publique et sociale

Licence professionnelle en communication financière

FSJES- Mohammedia Licence professionnelle en 1


communication
Generated by Foxit PDF Creator © Foxit Software
http://www.foxitsoftware.com For evaluation only.

Historique
Le code de la presse de 1958, a abrogé la majeure
partie des dahirs, arrêtés viziriels et résidentiels
qui régissaient jusqu'alors le domaine de la
publication. Il a été modifié et complété par le
dahir n°1-63-270 du 13 novembre 1963 et le dahir
portant loi n° l-73-285 du 10 avril 1973. Une
nouvelle révision a été adoptée par le parlement
et fut promulguée par dahir du 3 octobre 2002.
Seulement ce texte n’a été publié au Bulletin Officiel que
20 janvier 2003, soit près de quatre mois après.

FSJES- Mohammedia Licence professionnelle en 2


communication
Generated by Foxit PDF Creator © Foxit Software
http://www.foxitsoftware.com For evaluation only.

L’ombre de la législation française


La loi marocaine a hérité d’un ensemble de textes
régissant le mode de la publication et de la presse,
édictés par l’administration française sous le
protectorat. Entre mars et mai 1914 le protectorat a
mis au point le cadre juridique d’exercice des
libertés publiques.
Le dahir sur les réunions publiques a été promulgué le 14
mars,
Ø celui de la presse le 27 avril et,
Ø celui relatif au régime des associations le 24 mai de la
même année.

FSJES- Mohammedia Licence professionnelle en 3


communication
Generated by Foxit PDF Creator © Foxit Software
http://www.foxitsoftware.com For evaluation only.

Le dahir du 27 avril 1914 sur


« la liberté de la presse »
Ø Cette loi a introduit l’obligation de dépôt d’une
caution destinée selon les termes de l’article 4, à
couvrir les frais de « dommages intérêts et amendes,
auxquels les propriétaires, gérants ou auteurs des
articles incriminés pourront être condamnés. »
Ø La suspension et l’interdiction d’un journal se faisait
sur simple décision administrative contresignée par
le résident général. Un dahir du 20 novembre 1920
modifiait les dispositions de 1914 concernant la
publication de journaux et périodiques en langue
arabe ou hébraïque.

FSJES- Mohammedia Licence professionnelle en 4


communication
Generated by Foxit PDF Creator © Foxit Software
http://www.foxitsoftware.com For evaluation only.

Du temps de la colonisation
Les journaux étaient soumis à un arrêté viziriel
instituant l’autorisation préalable. Elle n’était pas
ne définitive et demeurait révocable à tout
moment. Des textes de loi ont, par la suite,
parsemé d’embûches l’itinéraire de la presse
écrite, servant de canevas futur au code de la
presse de 1958, même si les dispositions
discriminatoires à l’égard des marocains ont été
naturellement supprimées.

FSJES- Mohammedia Licence professionnelle en 5


communication
Generated by Foxit PDF Creator © Foxit Software
http://www.foxitsoftware.com For evaluation only.

Une loi restrictive


Il s’agit de la réglementation du colportage
soumis à autorisation administrative avec
interdiction de clamer autre chose que le
titre de la publication (dahir du 26-06-
1936), et surtout l’instauration du contrôle
et de la censure avant la mise en vente de
toute édition (dahir du 18-10-1937).

FSJES- Mohammedia Licence professionnelle en 6


communication
Generated by Foxit PDF Creator © Foxit Software
http://www.foxitsoftware.com For evaluation only.

L’ère de l’indépendance
Le code de la presse commence par la
réglementation de l'imprimerie, épine dorsale de
toute activité politique, culturelle ou artistique. Il
s'intéresse ensuite à la presse quotidienne et
périodique et, au droit de réponse. Un autre
chapitre porte sur les publications étrangères, et
enfin, la dernière partie est entièrement consacrée
aux sanctions des crimes et délits commis par voie
de presse.

FSJES- Mohammedia Licence professionnelle en 7


communication
Generated by Foxit PDF Creator © Foxit Software
http://www.foxitsoftware.com For evaluation only.

De la fabrication des
publications
Tout écrit rendu public (livres, journaux,
magazines ou revues) doit porter l'indication du
nom et l’adresse professionnelle de l'imprimeur.
De ce fait, il est interdit de distribuer ou vendre
des imprimés, s'ils ne portent pas la mention
exigée. En cas de violation, une amende de 500 à
3000 DH, et en cas de récidive, une peine
d'emprisonnement de 1 à 6 mois.

FSJES- Mohammedia Licence professionnelle en 8


communication
Generated by Foxit PDF Creator © Foxit Software
http://www.foxitsoftware.com For evaluation only.

Droit de la publication
Tout journal a son directeur de la publication. Une
déclaration en triple exemplaires précise le titre du
journal ou périodique, son mode de publication ainsi
que l'état civil, la nationalité et le domicile du
directeur de la publication et des rédacteurs
permanents.
La déclaration est faite au parquet du tribunal de
première instance du lieu où se trouvent
l'administration et la rédaction du journal.

FSJES- Mohammedia Licence professionnelle en 9


communication
Generated by Foxit PDF Creator © Foxit Software
http://www.foxitsoftware.com For evaluation only.

Formalités de déclaration
- La déclaration indique l'imprimerie, la langue de la
publication, le numéro de l'inscription de l'entreprise
au registre de commerce, le montant du capital
engagé, avec mention de l'origine des fonds. En cas
d'une personne morale, la nationalité des
propriétaires des titres représentatifs du Capital
Social.
- Une autre formalité concerne le dépôt légal et
l'ISSN valable pour les ouvrages et les journaux. Elle
est régie par le dahir du 7 octobre 1932 tel que
modifié en avril 1951 et juin 1959.

FSJES- Mohammedia Licence professionnelle en 10


communication
Generated by Foxit PDF Creator © Foxit Software
http://www.foxitsoftware.com For evaluation only.

Formalité de dépôt
Dés sa publication et à l'occasion de
chaque parution, il sera remis au parquet
du tribunal de 1ère instance, deux
exemplaires signés du directeur de la
publication. Deux autres exemplaires
doivent être déposés ou envoyés, sous pli
franco de port, au ministère de
l'information.
FSJES- Mohammedia Licence professionnelle en 11
communication
Generated by Foxit PDF Creator © Foxit Software
http://www.foxitsoftware.com For evaluation only.

Qu’est-ce qu’une publication !


L'article 11 définit la publication comme :
« tout journaux, magazines, cahiers ou
feuilles d'information n'ayant pas un
caractère strictement scientifique,
artistique, technique ou professionnel et
paraissant à intervalles réguliers et à
raison d'une fois par an au moins. »
FSJES- Mohammedia Licence professionnelle en 12
communication
Generated by Foxit PDF Creator © Foxit Software
http://www.foxitsoftware.com For evaluation only.

Non ! aux fonds étrangers…


Il est interdit aux publications de recevoir
des fonds et avantages quelconques d'un
gouvernement étranger, sauf paiement des
frais d'une publicité.
En cas d'infraction à ces dispositions par le
propriétaire du journal, son directeur de
publication ou l'un de ses collaborateurs,
sont punis d'une peine d'emprisonnement
et d'une amende.
FSJES- Mohammedia Licence professionnelle en 13
communication
Generated by Foxit PDF Creator © Foxit Software
http://www.foxitsoftware.com For evaluation only.

Attention à la publicité !
Les responsables d'une publication ne peuvent
recevoir de l'argent ou des avantages aux fins de
travestir en information de la publicité financière.
Dans le cas contraire, la peine est d'un mois à 1 an
d'emprisonnement et une amende de 100 à 3000 DH
ou l'une des deux peines seulement.

Remarque : des journaux commettent parfois ce


genre d'infraction, sans que la tutelle n'entreprenne
une action à l’encontre des contrevenants.

FSJES- Mohammedia Licence professionnelle en 14


communication
Generated by Foxit PDF Creator © Foxit Software
http://www.foxitsoftware.com For evaluation only.

Rôle de la publicité
La publicité étant une source importante de
financement, la loi réglemente ce secteur en imposant
aux publications de fixer des tarifs publicitaires au
moins pour six mois et d'appliquer le même tarif pour
tous les annonceurs.
La loi impose par ailleurs la mention publicité pour tout
encart publicitaire. Pour ce qui est des annonces légales,
leur tarif est fixé par arrêté du ministre de la
communication
FSJES- Mohammedia Licence professionnelle en 15
communication
Generated by Foxit PDF Creator © Foxit Software
http://www.foxitsoftware.com For evaluation only.

Questions de gestion
La comptabilité de l'entreprise de presse doit
en principe être contrôlée par l'État. Le
compte d'exploitation est à présenter chaque
semestre au ministère de la communication.
Outre la vérification du tirage des publications
(organe indépendant), le compte d'exploitation
et le bilan de la publication sont publiés
annuellement sur les colonnes du journal.

FSJES- Mohammedia Licence professionnelle en 16


communication
Generated by Foxit PDF Creator © Foxit Software
http://www.foxitsoftware.com For evaluation only.

Vérification de la comptabilité
Le décret du 18 mars 1965, a posé le cadre
général de la tenue de la comptabilité et de la
vérification du tirage. Il est demandé aux
entreprises publiant des écrits ou périodiques,
(imprimeries et sociétés d’édition) de tenir un
journal comptable et un grand livre permettant
l'établissement du compte d'exploitation
semestriel et du bilan de fin d'exercice.
FSJES- Mohammedia Licence professionnelle en 17
communication
Generated by Foxit PDF Creator © Foxit Software
http://www.foxitsoftware.com For evaluation only.

Que les imprimeurs !


Remarque : On pourrait penser que ces
clauses ne concernent que les imprimeurs,
mais les progrès technologiques aidant,
certaines entreprises de presse se trouvent
également concernées, car possédant
différentes phases de publication (saisie des
textes, photogravure, impression numérique et
publication électronique).

FSJES- Mohammedia Licence professionnelle en 18


communication
Generated by Foxit PDF Creator © Foxit Software
http://www.foxitsoftware.com For evaluation only.

Imprimeurs, mode d’emploi…


Toute entreprise imprimant un journal ou un écrit, est
astreinte à la tenue régulière d'une comptabilité matière
qui fait ressortir :
v l'origine, la date et la quantité des entrées,
v la date, l'heure et la quantité des mises en fabrication,
v pour chaque vacation de travail, la date et l'heure de la fin
des fabrications ainsi que la désignation et le tirage des
imprimés produits,
v la date, la destination et la quantité des sorties et plus
généralement, pour chaque qualité de papier et par
magasin, le stock théorique du papier vierge et le tirage de
chaque numéro de journal ou d'écrit périodique.

FSJES- Mohammedia Licence professionnelle en 19


communication
Generated by Foxit PDF Creator © Foxit Software
http://www.foxitsoftware.com For evaluation only.

Conservation de preuves
Ces comptabilités doivent être conservées
pendant une période de dix ans.
Les opérations de contrôle échouent aux
fonctionnaires du ministère de Tutelle
mandatés, qui sont habilités à prendre
connaissance à toute heure ouvrable des
bureaux et magasins, des comptabilités et des
pièces qui les justifient.
FSJES- Mohammedia Licence professionnelle en 20
communication
Generated by Foxit PDF Creator © Foxit Software
http://www.foxitsoftware.com For evaluation only.

De l’assistance de l’État
Depuis 1987, l'État apporte une aide financière à la
presse écrite partisane, particulièrement les
quotidiens dans le but de donner à celle-ci les
moyens de contribuer de manière positive à la
consolidation de la démocratie et à
l'approfondissement de la conscience politique. Suite
à une lettre Royale du 19 décembre 1986 adressée au
Premier ministre, la presse écrite reçoit une dotation
annuelle de 20 millions de DH, prévue depuis, dans
les lois de finances.

FSJES- Mohammedia Licence professionnelle en 21


communication
Generated by Foxit PDF Creator © Foxit Software
http://www.foxitsoftware.com For evaluation only.

Autres avantages
La presse marocaine du SNPM (Syndicat National de
la Presse Marocaine) bénéficie d'autres avantages :
v Exonération de certains droits (25% du prix à
l'importation) pour le papier journal,
v 50% des frais de téléphone et de télex,
v 500.000 DH par an, réservés à l'expédition des
journaux à l’étranger. En plus, la presse nationale est
abonnée gratuitement aux services de l'agence MAP.

FSJES- Mohammedia Licence professionnelle en 22


communication
Generated by Foxit PDF Creator © Foxit Software
http://www.foxitsoftware.com For evaluation only.

Vers un Contrat/Programme
Tout récemment, le ministère de la Communication
et la Fédération Marocaine des Éditeurs de Journaux
(FMEJ), ont signé un Contrat Programme – en
marge des Assises Nationales de la Presse tenues en
mars 2005 à Skhirat - pour la modernisation de
l’entreprise de presse au Maroc.
Aux termes de cet accord, une Commission Paritaire
de la Presse Écrite (CPPE), a été institué pour étudier
les dossiers des entreprises devant bénéficier des
dispositions de ce Contrat Programme.

FSJES- Mohammedia Licence professionnelle en 23


communication
Generated by Foxit PDF Creator © Foxit Software
http://www.foxitsoftware.com For evaluation only.

De quoi s’agit-il ?
Le Contrat Programme prévoit :
v de mettre en place un cadre professionnel chargé de
veiller au respect de la déontologie,
v d’organiser, et réguler la profession,
v de prémunir celle-ci contre toute pratique portant
atteinte à la noblesse de sa mission.
Une commission conjointe a été créée pour étudier les
moyens d’améliorer les conditions de la diffusion.
Elle est constituée des représentants du Ministère et des
éditeurs de journaux en coordination avec les
distributeurs de presse.
FSJES- Mohammedia Licence professionnelle en 24
communication
Generated by Foxit PDF Creator © Foxit Software
http://www.foxitsoftware.com For evaluation only.

Convention collective…
Dans ce cadre, une convention entre SNPM et la
Fédération Marocaine des Éditeurs de Journaux
(FMEJ) a été signée le mercredi 14 décembre, à
Rabat. Il s’agit de la convention collective cadre
des journalistes professionnels.
Elle vise à accompagner le processus de mise à niveau
de la presse écrite, et le développement des
prestations de la FMEJ en tant qu’association
professionnelle représentant le secteur.

FSJES- Mohammedia Licence professionnelle en 25


communication
Generated by Foxit PDF Creator © Foxit Software
http://www.foxitsoftware.com For evaluation only.

Détails de la nouvelle convention


La convention définit les conditions de
recrutement des journalistes, leurs
rémunérations sur la base de la grille de
classement en vigueur au sein de l'entreprise.
Elle prévoit en outre, des avantages au profit
des journalistes (indemnités de transport, aide
au logement, frais de mission, 13ème mois, etc.)

FSJES- Mohammedia Licence professionnelle en 26


communication
Generated by Foxit PDF Creator © Foxit Software
http://www.foxitsoftware.com For evaluation only.

Respect Législation du Travail


Pour la durée du travail et les congés, elle réfère
au régime général du Code du Travail et au
Statut particulier des journalistes professionnels,
et définit les conditions d'inscription obligatoire
des journalistes à la CNSS, en plus de couvertures
complémentaires (risques de maladie, invalidité et
vieillesse) souscrites par l'entreprise au profit des
journalistes ou de l'ensemble du personnel.

FSJES- Mohammedia Licence professionnelle en 27


communication
Generated by Foxit PDF Creator © Foxit Software
http://www.foxitsoftware.com For evaluation only.

Entrée en vigueur
La convention définit aussi les obligations
professionnelles tant pour l'entreprise de
presse que pour les journalistes.
Elle prévoit des plans de qualification et de
formation professionnelle, la représentativité
des journalistes, le droit syndical.
Son entrée en vigueur est prévue pour le
1er janvier 2006.

FSJES- Mohammedia Licence professionnelle en 28


communication
Generated by Foxit PDF Creator © Foxit Software
http://www.foxitsoftware.com For evaluation only.

Les prévisions de l’accord


Une aide de 50 millions de Dirhams est
octroyée aux entreprises de la presse écrite
munies du numéro de la commission
paritaire. Les journalistes bénéficient
également de tarifs préférentiels pour le
déplacement (avion et train) et pour le
transport de la presse nationale au Maroc
et à l’étranger
FSJES- Mohammedia Licence professionnelle en 29
communication
Generated by Foxit PDF Creator © Foxit Software
http://www.foxitsoftware.com For evaluation only.

Pourquoi ?
v La subvention de l’État vise à aider à la
modernisation de la presse écrite.
v Une commission procède au calcul de la
distribution de l’aide publique.
v À titre exceptionnel, elle peut octroyer une
partie de l’aide publique, à des entreprises ne
possédant pas de numéro de commission afin de
les aider à remplir les conditions requises.

FSJES- Mohammedia Licence professionnelle en 30


communication
Generated by Foxit PDF Creator © Foxit Software
http://www.foxitsoftware.com For evaluation only.

Récapitulatif
Conditions de base
Ø Avoir le numéro de la commission
paritaire,
Ø Adhérer à l’OJD (Office de Justification de la
Diffusion),
Publicité
Ø Le ministère s’engage à réviser les tarifs
des annonces et réguler le marché
entre Presse écrite et Audiovisuel.
FSJES- Mohammedia Licence professionnelle en 31
communication
Generated by Foxit PDF Creator © Foxit Software
http://www.foxitsoftware.com For evaluation only.

REGLEMENTATION DE LA VENTE

Ø Les autorités locales (wali, gouverneurs)


déterminent les lieux d'affichage, par arrêté. Elle
désignent les lieux exclusivement destinés à
recevoir les affiches des lois et autres actes de
l'autorité publique.
Ø Il est interdit aux particuliers de placarder leurs
affiches en ces lieux. Pour les différencier, les
affiches émanant de l'autorité sont imprimées sur
papier blanc.
Ø Les mêmes autorités « pourront déterminer » les
emplacements interdits à l’affichage privé ou la
publicité.
FSJES- Mohammedia Licence professionnelle en 32
communication
Generated by Foxit PDF Creator © Foxit Software
http://www.foxitsoftware.com For evaluation only.

Les limites de la liberté de la


presse
- La première concerne le Souverain dont la personne est
constitutionnellement "inviolable et sacrée" ,
- La deuxième est relative à la forme du régime
"Monarchie constitutionnelle, démocratique et sociale",
- La troisième se rapporte au respect de la religion
"l'Islam, religion de l’État…".
- La quatrième exception puise sa raison dans les déboires de
l’histoire liées au dépeçage de ses territoires, et
concerne l'intégrité territoriale. Le consensus réalisé
par partis politiques et acteurs de la vie publique, fait
qu’elle ne puisse tolérer ni atteinte ni remise en cause.

FSJES- Mohammedia Licence professionnelle en 33


communication
Generated by Foxit PDF Creator © Foxit Software
http://www.foxitsoftware.com For evaluation only.

Crimes et délits commis par voie


de presse
Le code de la presse établit une échelle
vaste de sanctions allant de la simple
amende à une lourde peine de prison.
Il sanctionne :
La provocation aux crimes et délits, et fait
une distinction entre :
délits contre la chose publique et,
délits contre la personne.
FSJES- Mohammedia Licence professionnelle en 34
communication
Generated by Foxit PDF Creator © Foxit Software
http://www.foxitsoftware.com For evaluation only.

Provocation aux crimes et délits


La loi assimile les discours, cris ou menaces
proférés dans les lieux publics aux écrits et
imprimés vendus, distribués ou exposés
dans les lieux publics.
Sont punis comme complices, les personnes
reconnues coupables de provocation même
si celle-ci n'a été suivie que d'une tentative
de crime.
FSJES- Mohammedia Licence professionnelle en 35
communication
Generated by Foxit PDF Creator © Foxit Software
http://www.foxitsoftware.com For evaluation only.

Provocation…
Les vols, crimes de meurtre, de pillage et
d'incendie, destructions par substances explosives
ou crimes ou délits contre la sûreté extérieure de
l'État, sont punis de 1 année à 5 ans de prison,
dans le cas où cette provocation n'a pas été suivie
d'effet.
Sont passibles des même peines, la provocation ou
participation à un crime contre la sûreté intérieure
de l'État, ainsi que l'apologie des crimes de meurtre,
pillage, vol ou incendie et autres.
FSJES- Mohammedia Licence professionnelle en 36
communication
Generated by Foxit PDF Creator © Foxit Software
http://www.foxitsoftware.com For evaluation only.

Délits contre la chose publique


Toute offense (article 38) envers La Personne du
Roi, des princes et princesses royaux, est punie de
la réclusion de 3 à 5 ans et d’une amende de 10.000 à
100.000, 00 DH (Auparavant une peine de 5 à 20 ans et
une amende de 100.000 à 1. 000.000 DH).
En plus, au titre de l’article 41, la publication
responsable de ce délit peut-être frappée d’un arrêt
de parution pour une période n’excédant pas 3 mois.

FSJES- Mohammedia Licence professionnelle en 37


communication
Generated by Foxit PDF Creator © Foxit Software
http://www.foxitsoftware.com For evaluation only.

La chose publique…
Fausse nouvelle
Est punie de 5 ans de prison et d'une amende
de 1000 à 100.000,00 DH ou l'une de ces deux
peines, toute personne reconnue responsable
de la publication, la diffusion ou la
reproduction de nouvelles fausses, falsifiées
ou mensongères attribuées à des tiers ayant
troublé ou étant susceptible de troubler l'ordre
public.
FSJES- Mohammedia Licence professionnelle en 38
communication
Generated by Foxit PDF Creator © Foxit Software
http://www.foxitsoftware.com For evaluation only.

Protection des personnes


q Délits contre les personnes
ü La diffamation
ü L’injure
q Délits contre les chefs d'État et
agents diplomatiques étrangers
ü Hommes politiques d'un pays étranger
ü Les représentants diplomatiques

FSJES- Mohammedia Licence professionnelle en 39


communication
Generated by Foxit PDF Creator © Foxit Software
http://www.foxitsoftware.com For evaluation only.

Délits contre les personnes


a- La diffamation
C'est l'allégation ou l'imputation d'un fait qui porte
atteinte à l'honneur ou à la considération des
personnes ou du corps auquel le fait est imputé.
La publication de cette allégation de manière directe
ou indirecte (par voie de reproduction) est punissable
même si elle vise une personne ou corps non
expressément nommée, mais dont l'identification est
rendue possible par les termes du discours utilisé ou
tous autres moyens tels que définis par l'article 38.
FSJES- Mohammedia Licence professionnelle en 40
communication
Generated by Foxit PDF Creator © Foxit Software
http://www.foxitsoftware.com For evaluation only.

Les sanctions …
La diffamation envers les cours, tribunaux, armées,
corps constitués, administrations publiques :
3 mois à 3 ans de prison et une amende de 1000 à
100.000,00 DH ou l'une des deux peines.
Les mêmes peines s’appliquent pour la diffamation
envers les ministres, fonctionnaires, dépositaires ou
agents de l'autorité publique.
La diffamation touchant la vie privée de ces mêmes
personnes est punie de sanctions révisées à la
baisse : 1 mois à 1 an de prison et 500 à 20.000,00
DH ou l'une des deux peines.
FSJES- Mohammedia Licence professionnelle en 41
communication
Generated by Foxit PDF Creator © Foxit Software
http://www.foxitsoftware.com For evaluation only.

L'injure
Elle est définie comme une expression
outrageante, un terme de mépris ou invective qui
ne renferme l'imputation d'aucun fait.
- Envers les corps et personnes désignées ci-dessus,
l’injure est punie d'un emprisonnement de 6 jours à 3
mois et d'une amende de 500 à 50.000,00 DH ou l'une
des deux peines.
- Envers les particuliers sans qu’elle ne soit précédée de
provocation, elle est punie d'un emprisonnement de 6
jours à 2 mois et de 500,00 à 50.000,00 DH.
Lorsque l'injure n'est pas publique, elle est punie de
200 à 240 DH.

FSJES- Mohammedia Licence professionnelle en 42


communication
Generated by Foxit PDF Creator © Foxit Software
http://www.foxitsoftware.com For evaluation only.

Délits contre chefs d'État et agents


diplomatiques étrangers
1 - les hommes politiques d'un pays étranger
Toute offense commise publiquement envers les chefs d'état,
chefs de gouvernement ou ministres des affaires étrangères
d'un pays tiers :
§ une amende de 1000 à 100.000,00 DH et
§ la prison de 3 mois à 1 an ou l'une des deux peines
2 - les représentants diplomatiques
L'outrage commis publiquement envers les agents
diplomatiques ou consulaires étrangers, est puni :
§ un emprisonnement de 1 mois à 1 an, et
§ amende de 1000 à 100.000,00 DH ou l'une des deux
peines seulement.
FSJES- Mohammedia Licence professionnelle en 43
communication
Generated by Foxit PDF Creator © Foxit Software
http://www.foxitsoftware.com For evaluation only.

Immunités de la défense
A- Garanties de la défense : la présomption
d’innocence
Il existe des limites expressément stipulées
par la loi. Il s'agit des actes d'accusation avant
leur lecture en audience publique ; considérée
comme une substitution à la justice ou une
anticipation abusive à l'acte d'accusation en
opposition contre le principe de la
présomption d'innocence.
FSJES- Mohammedia Licence professionnelle en 44
communication
Generated by Foxit PDF Creator © Foxit Software
http://www.foxitsoftware.com For evaluation only.

Il s'agit également de la publication par


tous moyens de : Photos, gravures, dessins ou
portraits destinés à reproduire en tout ou
partie, les circonstances d'un crime ou délit
de meurtre, parricide, infanticide,
empoisonnement, menaces, coups et
blessures, attentat aux mœurs, arrestations
illégales, séquestrations arbitraires.

FSJES- Mohammedia Licence professionnelle en 45


communication
Generated by Foxit PDF Creator © Foxit Software
http://www.foxitsoftware.com For evaluation only.

B- Protection de la vie privée


Il est interdit de rendre compte des procès
en diffamation ou injures, des débats de
procès en déclaration de paternité, en
divorce et en séparation de corps.
En plus, il est interdit de rendre compte des
délibérations intérieures des juridictions.

FSJES- Mohammedia Licence professionnelle en 46


communication
Generated by Foxit PDF Creator © Foxit Software
http://www.foxitsoftware.com For evaluation only.

1- Les bonnes mœurs


q Il est interdit de vendre, distribuer, louer,
afficher ou exposer, et même offrir, des imprimés,
photos, films ou clichés à caractère pornographique
ou comportant des images contraires aux bonnes
mœurs. En, cas d’infraction : un emprisonnement de
1 mois à 2 ans et une amende de 200 à 6000 DH.
q Il est passible des même peines, quiconque aura
fait entendre publiquement des chants, cris ou
discours contraires aux bonnes mœurs ou aura attiré
l'attention sur une occasion de débauche ou publié
une annonce ou correspondance du même genre.

FSJES- Mohammedia Licence professionnelle en 47


communication
Generated by Foxit PDF Creator © Foxit Software
http://www.foxitsoftware.com For evaluation only.

2- La moralité
La notion de moralité semble restreinte aux
jeunes et mineurs de 16 (articles 65 et 66). En
dehors des poursuites judiciaires sus indiquées, le
Premier ministre et les autorités locales, peuvent
interdire l'exposition sur la voie publique et dans
tous lieux ouverts au public, les publications
contraires à la moralité publique ou nuisibles à la
jeunesse. L'infraction à ces arrêts est punie d'une
amende de 200 à 1200 DH.

FSJES- Mohammedia Licence professionnelle en 48


communication
Generated by Foxit PDF Creator © Foxit Software
http://www.foxitsoftware.com For evaluation only.

Poursuites judiciaires et
répression
Sont passibles, comme auteurs principaux,
des peines constituant la répression des
crimes et délits commis par voie de presse
et à défaut, dans l'ordre décroissant :
1- Les directeurs de publication, 2- Les
éditeurs, 3-Les auteurs, 4- Les imprimeurs,
5-Les vendeurs, 6-Les distributeurs et
7-Les afficheurs.
FSJES- Mohammedia Licence professionnelle en 49
communication
Generated by Foxit PDF Creator © Foxit Software
http://www.foxitsoftware.com For evaluation only.

Poursuites judiciaires
En cas de mise en cause des directeurs de la
publication ou éditeurs, les auteurs sont
poursuivis comme complices.
Toutes les infractions énumérées, relèvent de la
compétence des tribunaux de lère instance, à
l'exception de l'infraction prévue par l’article 41,
relative à l'offense envers la personne du Roi ou
des Princes et Princesses Royaux.
Cette dernière est de la compétence des chambres
criminelles des cours d'appel.
FSJES- Mohammedia Licence professionnelle en 50
communication
Generated by Foxit PDF Creator © Foxit Software
http://www.foxitsoftware.com For evaluation only.

Questions de procédure
Les poursuites sont exercées en conformité avec les
dispositions de procédure en vigueur devant la
juridiction compétente, sauf pour ce qui suit :
la poursuite n’a lieu que sur plainte de la
personne diffamée ou injuriée,
1. lorsque l’injure ou la diffamation concerne les cours,
tribunaux ou corps constitués, la poursuite n’a lieu
que sur délibération en Assemblée Générale ou à
défaut sur plainte du chef du corps concerné,

FSJES- Mohammedia Licence professionnelle en 51


communication
Generated by Foxit PDF Creator © Foxit Software
http://www.foxitsoftware.com For evaluation only.

Questions de procédure
3. en cas d’injure ou de diffamation envers les membres
du gouvernement, la poursuite a lieu soit sur plainte des
intéressés eux-mêmes, soit sur plainte du ministre de
l’Intérieur adressée au ministre de la Justice,

4. s’il s’agit d’un témoin, la poursuite n’a lieu que sur


plainte du témoin lui-même,
5. l’offense ou l’outrage envers des chefs d’état ou de
gouvernement étrangers et des agents diplomatiques ou
consulaires, donne lieu à poursuite soit à la requête de
la personne offensée ou outragée, soit sur demande
adressée au Premier ministre ou au ministre des
Affaires étrangères.
FSJES- Mohammedia Licence professionnelle en 52
communication
Generated by Foxit PDF Creator © Foxit Software
http://www.foxitsoftware.com For evaluation only.

Questions de procédure
Sous peine de nullité de la poursuite, le
prévenu doit recevoir la citation, cinq jours
au moins avant la date de l’audience. La
citation à comparaître doit préciser et
qualifier le fait incriminé et indiquer le
texte du dahir applicable à la poursuite.

FSJES- Mohammedia Licence professionnelle en 53


communication
Generated by Foxit PDF Creator © Foxit Software
http://www.foxitsoftware.com For evaluation only.

Questions de procédure
Le prévenu dispose d’un délai de 48 heures, pour prouver
la vérité des faits diffamatoires. Pour ce faire, il rappelle
les faits articulés et qualifiés dans la citation, fournit la
copie des pièces, les noms, professions et adresses des
témoins par lesquels il entend faire sa preuve.
Remarque : Initialement le texte de 1958 prévoyait un
délai de 5 jours (modification introduite par le dahir du
13 novembre 1963). Le SNPM et des associations des
droits de l’homme, sont pour une nouvelle révision de du
régime répressif du code de la presse, un projet qui
continue de mûrir.

FSJES- Mohammedia Licence professionnelle en 54


communication
Generated by Foxit PDF Creator © Foxit Software
http://www.foxitsoftware.com For evaluation only.

Questions de procédure
1- La loi, prévoit l’application des circonstances
atténuantes pour tous les cas prévus par le code
de la presse, sauf pour ce qui est du cas visé à
l’article 41.
2- Dans tous les délits de diffamation, l’action
civile est inséparable de l’action publique, sauf
dans le cas de décès de l’auteur du fait incriminé.
3- En cas de condamnation, la suspension du
journal ou du périodique, pouvant être prononcée
par la même décision de justice, ne doit pas
dépasser 3 mois
FSJES- Mohammedia Licence professionnelle en 55
communication
Generated by Foxit PDF Creator © Foxit Software
http://www.foxitsoftware.com For evaluation only.

Action civile
Dans les délits de diffamation, l’action
civile est inséparable de l’action publique,
sauf dans le cas de décès de l’auteur du fait
incriminé.
En cas de condamnation, la suspension du
journal ou périodique, prononcée par
décision de justice, ne doit pas dépasser 3
mois.
FSJES- Mohammedia Licence professionnelle en 56
communication
Generated by Foxit PDF Creator © Foxit Software
http://www.foxitsoftware.com For evaluation only.

Réparations
La condamnation à l’amende ou
réparations civiles, oblige le journal
nonobstant appel, opposition ou recours en
cassation, de consigner le montant des
réparations civiles et amendes dans un
délai de 15 jours.
À défaut, elle cessera à la diligence du
ministère public.
FSJES- Mohammedia Licence professionnelle en 57
communication
Generated by Foxit PDF Creator © Foxit Software
http://www.foxitsoftware.com For evaluation only.

Saisie, suspension et Interdiction

• LA SAISIE : Si la liberté de la presse est la règle,


le législateur a prévu des cas d’exception
nécessitant une intervention radicale pour venir à
bout d’une action jugée susceptible de troubler
l’ordre public.
• L’art. 77 donne au ministre de l’intérieur, la
faculté d’ordonner la saisie administrative de tout
numéro d’un journal ou écrit dont la publication
est considérée de nature à troubler l’ordre public.

FSJES- Mohammedia Licence professionnelle en 58


communication
Generated by Foxit PDF Creator © Foxit Software
http://www.foxitsoftware.com For evaluation only.

La suspension
Le ministre de l’intérieur dispose d’une
marge de manœuvre plus grande, puisqu’il
peut ordonner la suspension d’un journal
ou périodique lorsque ces derniers auraient
porté atteinte aux fondements
institutionnels, politiques ou religieux, sans
préjudice des sanctions pénales prévues par
les textes en vigueur.

FSJES- Mohammedia Licence professionnelle en 59


communication
Generated by Foxit PDF Creator © Foxit Software
http://www.foxitsoftware.com For evaluation only.

L’interdiction
Dans ce cas, le journal ou périodique peut
encourir la sanction la plus grave, puisque le
Premier ministre peut prononcer l’interdiction
par décret. Si la publication enfreint aux
sanctions susmentionnées, en continuant à sortir
sous une forme ou une autre, en dépit de la
décision de suspension ou d’interdiction, il est
prévu une peine d’emprisonnement de six mois à
5 ans et une amende de 1.200 à 50.000,00 DH.

FSJES- Mohammedia Licence professionnelle en 60


communication
Generated by Foxit PDF Creator © Foxit Software
http://www.foxitsoftware.com For evaluation only.

Aperçu
sur
La communication audiovisuelle

FSJES- Mohammedia Licence professionnelle en 61


communication
Generated by Foxit PDF Creator © Foxit Software
http://www.foxitsoftware.com For evaluation only.

Fin du monopole de l'Etat


Sur la radiodiffusion et télévision
(10 septembre 2002)

Sur la base de l'article 55 de la Constitution, le


gouvernement a abrogé ( 29 août 2002) les
dispositions du dahir de 1924 relatif au monopole de
l'Etat en matière de radiodiffusion et de télévision.

(loi n° 24-96 relative à la poste et aux télécommunications


promulguée par le dahir n° 1-97-162 du 7 août 1997).
Generated by Foxit PDF Creator © Foxit Software
http://www.foxitsoftware.com For evaluation only.

Dans l’attente du texte de loi devant déterminer la


délivrance des autorisations des services de
communication audiovisuelle :

La Haute Autorité de la Communication Audiovisuelle


(dahir n° 1-02-212 du 31 août 2002) était habilitée à délivrer
des autorisations :
- pour la création et l'exploitation des entreprises de
services de communication audiovisuelle
- ces autorisations ne sont pas accordées pour une
durée supérieure à cinq ans.

FSJES- Mohammedia Licence professionnelle en 63


communication
Generated by Foxit PDF Creator © Foxit Software
http://www.foxitsoftware.com For evaluation only.

RAPPEL HISTORIQUE

• Dès 1990 --- la télévision (RTM et 2M) a enregistré


un sursaut en matière de magazines d’infos.

• La multiplication d’émissions politiques ou à


thèmes sociaux, particulièrement sur la 2ème
chaîne, a permis au discours politique de
s’enrichir, et prendre de l’envergure,
• contribuant à la formalisation d’une opinion
publique.

• Certes, l’opinion publique est éclatée et difforme,


mais le phénomène en soi mérite d’être signalé.

FSJES- Mohammedia Licence professionnelle en 64


communication
Generated by Foxit PDF Creator © Foxit Software
http://www.foxitsoftware.com For evaluation only.

La création de la Haute Autorité de la


Communication Audiovisuelle (HACA)
• et la mise en place d’un Conseil Supérieur
de la Communication Audiovisuelle (CSCA),
sont de nature à apporter l’émulation
nécessaire au lancement de nouveaux
projets audiovisuels.

FSJES- Mohammedia Licence professionnelle en 65


communication
Generated by Foxit PDF Creator © Foxit Software
http://www.foxitsoftware.com For evaluation only.

• A l’instar du CSA en France, son rôle est de


porter de grands projets audiovisuels au
Maroc.
• Devoir de rigueur dans l’ouverture de
l’espace médiatique et l’ancrage des
mécanismes de veille pour la régulation du
marché.

FSJES- Mohammedia Licence professionnelle en 66


communication
Generated by Foxit PDF Creator © Foxit Software
http://www.foxitsoftware.com For evaluation only.

1ère remarque : La mise en place du CSCA


a favorisé la concurrence (radios) et
peut drainer des investissements en ce
domaine, en suscitant la transformation
de 2M et RTM.
2ème remarque : Les 2 TV se sont
transformées en sociétés publiques et
font partie de la SNRT.

FSJES- Mohammedia Licence professionnelle en 67


communication
Generated by Foxit PDF Creator © Foxit Software
http://www.foxitsoftware.com For evaluation only.

Qu’est-ce que la HACA ?

• La Haute Autorité de la Communication


Audiovisuelle est une institution publique
autonome, rattachée au Roi et chargée de réguler
le champ de la production audiovisuelle.
• Elle se compose d’un Conseil Supérieur de la
Communication Audiovisuelle (CSCA), organe
décisionnaire de l’Autorité, et d’une Direction
Générale, véritable organe exécutif.

FSJES- Mohammedia Licence professionnelle en 68


communication
Generated by Foxit PDF Creator © Foxit Software
http://www.foxitsoftware.com For evaluation only.

La Haute Autorité a une fonction


consultative auprès du Roi et lui propose les
personnalités à nommer à des fonctions ou
à des emplois publics devant s’exercer à la
tête d’organismes publics intervenant dans
le domaine audiovisuel…

FSJES- Mohammedia Licence professionnelle en 69


communication
Generated by Foxit PDF Creator © Foxit Software
http://www.foxitsoftware.com For evaluation only.

Cette clause est remarquable…


********
Elle est une nouveauté dans le procédé de
nomination aux hautes fonctions de l’Etat.
Dorénavant, c’est la Haute Autorité qui
endosse la responsabilité en matière de
désignation des directeurs chargés de la
gestion des médias publics.

FSJES- Mohammedia Licence professionnelle en 70


communication
Generated by Foxit PDF Creator © Foxit Software
http://www.foxitsoftware.com For evaluation only.

Au service du Gouvernement et du Parlement


************
La Haute Autorité a également obligation de donner
avis au Premier ministre et aux Présidents des deux
Chambres du Parlement, sur toute question relative à
la communication audiovisuelle.

FSJES- Mohammedia Licence professionnelle en 71


communication
Generated by Foxit PDF Creator © Foxit Software
http://www.foxitsoftware.com For evaluation only.

Quel statut ?
Ø Pour s’assurer de son autonomie par
rapport aux divers organes de l’Etat, son
budget est préparé par son Directeur
Général, délibéré par le Conseil et approuvé
par le roi.
Ø Nouveauté : Ses comptes sont contrôlés par
la Cour des Comptes et non par l’inspection
générale des finances comme tous les autres
établissements publics.
FSJES- Mohammedia Licence professionnelle en 72
communication
Generated by Foxit PDF Creator © Foxit Software
http://www.foxitsoftware.com For evaluation only.

Attributions du Conseil Supérieur :


- veille « au respect, des lois et règlements applicables à la
communication audiovisuelle », et
- «instruit les demandes d'autorisation de création et
d'exploitation des entreprises de communication
audiovisuelle, selon les procédures légales et réglementaires
en vigueur et accorde les autorisations y afférentes…».

Le CSCA est doté de larges pouvoirs de


nature technique, et veille au respect des règles de la
déontologie, des différentes expressions politiques, et
dispose d’un réel pouvoir de Sanction.

FSJES- Mohammedia Licence professionnelle en 73


communication
Generated by Foxit PDF Creator © Foxit Software
http://www.foxitsoftware.com For evaluation only.

Le Conseil, organe décisionnel


Le Conseil Supérieur accorde les autorisations
d'utilisation des fréquences radioélectriques
affectées par l'Agence nationale de réglementation
des télécommunications au secteur de la
communication audiovisuelle. A cette fin, et en cas
de besoin, le conseil est habilité à créer une
commission de coordination avec les autres
organismes publics chargés de gérer le spectre des
fréquences et d'en assurer le contrôle.

FSJES- Mohammedia Licence professionnelle en 74


communication
Generated by Foxit PDF Creator © Foxit Software
http://www.foxitsoftware.com For evaluation only.

Fonction de contrôle
**********
Il veille au respect de la législation et de la
réglementation applicables aux règles et
conditions de production, de programmation
et de diffusion des émissions relatives aux
campagnes électorales que les organismes de
communication du secteur public et du
secteur privé doivent respecter.

FSJES- Mohammedia Licence professionnelle en 75


communication
Generated by Foxit PDF Creator © Foxit Software
http://www.foxitsoftware.com For evaluation only.

En période électorale
Le conseil transmet, suivant la périodicité qu'il
établit, au gouvernement, à la présidence des deux
chambres du Parlement et aux responsables des
partis politiques, des organisations syndicales et
des chambres professionnelles représentés au
Parlement, le relevé du temps d'intervention des
personnalités politiques, syndicales ou
professionnelles dans les émissions des organes de
radiotélévisions ; il peut, à cette occasion, formuler
toutes remarques qu'il juge utiles ;

FSJES- Mohammedia Licence professionnelle en 76


communication
Generated by Foxit PDF Creator © Foxit Software
http://www.foxitsoftware.com For evaluation only.

Contrôle de la publicité
***********
Veille au respect de la législation et de la
réglementation en vigueur en matière de publicité.

A cet effet, le conseil exerce un contrôle, par tous les


moyens appropriés, sur les modalités de
programmation des émissions publicitaires diffusées
par les organismes relevant du secteur public de la
communication ou, bénéficiaires d'un titre
quelconque d'exploitation dans le cadre de ce
secteur.

FSJES- Mohammedia Licence professionnelle en 77


communication
Generated by Foxit PDF Creator © Foxit Software
http://www.foxitsoftware.com For evaluation only.

Pouvoir de sanction
*********
Le C.S. sanctionne les infractions commises par les
organismes de communication audiovisuelle ou,
propose aux autorités compétentes, conformément
à la législation en vigueur et aux cahiers de
charges concernés, les sanctions encourues.
Il édicte les normes d'ordre juridique ou
technique applicables à la mesure de l'audience
des entreprises de communication audiovisuelle.
FSJES- Mohammedia Licence professionnelle en 78
communication
Generated by Foxit PDF Creator © Foxit Software
http://www.foxitsoftware.com For evaluation only.

Reçoit les plaintes


Le conseil supérieur de la communication peut recevoir
des plaintes émanant des organisations politiques,
syndicales ou des associations reconnues d'utilité
publique, relatives à des violations, par les organes de
communication audiovisuelle, des lois ou règlements
applicables au secteur de la communication audiovisuelle .
Etudie et traite les affaires à lui soumises
Il instruit lesdites plaintes et leur donne suite
conformément aux lois et règlements applicables à
l'infraction.
Peut être saisi par le juge
Dans ce cas, il donne son avis sur les plaintes fondées sur
des violations de la législation ou réglementation relative
au secteur de la communication audiovisuelle et que ladite
autorité aurait à connaître.

FSJES- Mohammedia Licence professionnelle en 79


communication
Generated by Foxit PDF Creator © Foxit Software
http://www.foxitsoftware.com For evaluation only.

Composition du Conseil
Le Conseil Supérieur de la communication comprend (9) neuf
membres ;
- Le président et quatre membres nommés par le Roi
- Deux membres nommés par le Premier ministre pour une
durée de cinq ans renouvelable une fois
- Deux membres nommés, l'un par le président de la chambre
des représentants et l'autre par le président de la chambre des
conseillers, pour une durée de 5 ans renouvelable une fois.
Tous les membres du conseil prêtent serment de bien et
fidèlement remplir leurs missions, de les exercer en toute
impartialité dans le respect des lois et de ne prendre aucune
position publique sur les questions relevant de la compétence
du conseil.

FSJES- Mohammedia Licence professionnelle en 80


communication
Generated by Foxit PDF Creator © Foxit Software
http://www.foxitsoftware.com For evaluation only.

Les limites de la fonction

Les fonctions de membre du Conseil supérieur de


la communication audiovisuelle sont
incompatibles avec tout mandat électif, tout
emploi public et toute activité professionnelle
lucrative permanente de nature à limiter
l'indépendance desdits membres,
à l'exception des fonctions d'enseignant -
chercheur dans les universités ou les
établissements supérieurs de formation des cadres.

FSJES- Mohammedia Licence professionnelle en 81


communication
Generated by Foxit PDF Creator © Foxit Software
http://www.foxitsoftware.com For evaluation only.

Droit de réserve
Pendant la durée de leurs fonctions et durant deux ans après
la cessation de leurs fonctions, les membres du Conseil
doivent s'abstenir de prendre une position publique sur les
questions dont le conseil a ou a eu à connaître ou qui sont
susceptibles de lui être soumises dans l'exercice de sa
mission.
Il leur est également interdit, pendant une durée de deux ans,
d'accepter un emploi salarié dans une entreprise de la
communication audiovisuelle. Les membres et agents du
Conseil sont tenus au secret professionnel pour les faits, actes
et informations dont ils ont pu avoir connaissance à l'occasion
de leurs fonctions.

FSJES- Mohammedia Licence professionnelle en 82


communication
Generated by Foxit PDF Creator © Foxit Software
http://www.foxitsoftware.com For evaluation only.

Traitement et émoluments
**********
Ø Le président du Conseil, président de la
Haute Autorité, est assimilé, quant à sa
situation administrative et financière, à un
membre du gouvernement.
Ø Les membres du Conseil perçoivent une
indemnité égale à l'indemnité accordée aux
membres du parlement et soumise au même
régime fiscal.
FSJES- Mohammedia Licence professionnelle en 83
communication
Generated by Foxit PDF Creator © Foxit Software
http://www.foxitsoftware.com For evaluation only.

Mode de fonctionnement
Le conseil se réunit sur convocation de son président, selon une
périodicité précisée par le règlement intérieur et, en tout cas, au
moins une fois par mois.

Le président convoque les réunions du conseil en application


des dispositions du règlement intérieur, ou de sa propre
initiative, ou à la demande de la moitié au moins des membres
du conseil.
Dans tous les cas, le conseil se réunit pour examiner et délibérer
des questions inscrites à un ordre du jour précis, préparé par le
président avec l'assistance du directeur général de la
communication audiovisuelle. Le conseil délibère valablement
lorsque le président et quatre de ses membres sont présents.

FSJES- Mohammedia Licence professionnelle en 84


communication
Generated by Foxit PDF Creator © Foxit Software
http://www.foxitsoftware.com For evaluation only.

La Direction Générale de la
Communication Audiovisuelle

FSJES- Mohammedia Licence professionnelle en 85


communication
Generated by Foxit PDF Creator © Foxit Software
http://www.foxitsoftware.com For evaluation only.

Personnel de la HACA

La Haute Autorité de la communication


audiovisuelle dispose des services administratifs
et techniques et du personnel nécessaires,
regroupés au sein de la direction générale de la
communication audiovisuelle et placés sous la
responsabilité du directeur général de la
communication audiovisuelle.

FSJES- Mohammedia Licence professionnelle en 86


communication
Generated by Foxit PDF Creator © Foxit Software
http://www.foxitsoftware.com For evaluation only.

Le Directeur Général

Sous l'autorité du président, le directeur général est


chargé, outre les attributions particulières qui lui sont
expressément dévolues, de l'exécution des délibérations
du Conseil Supérieur, de l'administration et de la
gestion des services et du personnel administratif et
technique de la Haute Autorité de la communication
audiovisuelle.
Il assiste le président du conseil et prend toutes les
mesures nécessaires à l'accomplissement, par ledit
conseil, des missions qui lui sont confiées par le présent
dahir, les lois ou règlements en vigueur.

FSJES- Mohammedia Licence professionnelle en 87


communication
Generated by Foxit PDF Creator © Foxit Software
http://www.foxitsoftware.com For evaluation only.

Le Personnel de la D.G.

La Haute Autorité dispose d'un personnel


composé de fonctionnaires détachés des
administrations publiques et des établissements
publics et d'un personnel propre recruté
conformément au statut du personnel de la Haute
Autorité, qui est préparé par le directeur général et
approuvé par le conseil supérieur de la
communication.

FSJES- Mohammedia Licence professionnelle en 88


communication
Generated by Foxit PDF Creator © Foxit Software
http://www.foxitsoftware.com For evaluation only.

Pouvoir d’enquête
Il présente tous les 3 mois au conseil un rapport sur les
activités de la direction générale et l'exécution du
budget. Afin de remplir sa mission ou exécuter les
décisions du conseil, la direction générale dispose d'un
corps de contrôleurs, placé sous l'autorité du directeur
général. Ces contrôleurs sont chargés d'enquêter, et de
constater sur place, les infractions aux dispositions des
cahiers de charges et aux lois ou règlements en
vigueur.
Au besoin, ils sont assistés dans leurs missions,
d'officiers de police judiciaire désignés par l'autorité
compétente.
FSJES- Mohammedia Licence professionnelle en 89
communication
Generated by Foxit PDF Creator © Foxit Software
http://www.foxitsoftware.com For evaluation only.

Pouvoir de Sanction
**********
Lorsque le titulaire d'une licence d'établissement et d'exploitation ne
respecte pas les conditions imposées par la loi ou le contenu de sa licence,
le directeur général de la le met en demeure de mettre fin à l'infraction
relevée, dans un délai maximum de trente jours.

Si le titulaire ne se conforme pas à la mise en demeure, le directeur général


en rend compte au conseil, qui, après délibération, peut décider :
– d'adresser un avertissement à l'entreprise concernée ;
– de mettre en œuvre les sanctions prévues par le cahier de charges ;
– de transmettre le dossier de l'infraction à l'autorité compétente pour
suspendre, temporairement ou définitivement, l'autorisation délivrée ;
– de saisir l'autorité judiciaire ou professionnelle compétente pour
sanctionner l'infraction constatée

FSJES- Mohammedia Licence professionnelle en 90


communication
Generated by Foxit PDF Creator © Foxit Software
http://www.foxitsoftware.com For evaluation only.

Impératifs d’ordre public !


En cas d'atteinte aux prescriptions exigées par la défense
nationale et la sécurité publique, et lorsque l'infraction est
constatée par les contrôleurs de la Haute Autorité, le
président du conseil supérieur est habilité, par décision
motivée, après en avoir informé le directeur de l’ANRT et
l'autorité gouvernementale compétente, à suspendre, sans
délai, la licence d'exploitation de l'entreprise éditrice des
services.
Lorsque le titulaire d'une licence de fréquences
radioélectriques ne respecte pas les conditions fixées pour
l'usage de cette fréquence, le directeur de l’ANRT avise, sur
le champ, le directeur général de la communication
audiovisuelle.
FSJES- Mohammedia Licence professionnelle en 91
communication
Generated by Foxit PDF Creator © Foxit Software
http://www.foxitsoftware.com For evaluation only.

Obligation de réserve

Outre les obligations particulières liées à leurs


fonctions et qui leur sont imposées par le statut ou
par l'acte de recrutement, les agents de la direction
générale sont astreints au secret professionnel pour
les faits, actes et renseignements dont ils ont pu
avoir connaissance en raison de leurs fonctions.

FSJES- Mohammedia Licence professionnelle en 92


communication
Generated by Foxit PDF Creator © Foxit Software
http://www.foxitsoftware.com For evaluation only.

Question de budget

• Le budget de la Haute Autorité de la


Communication Audiovisuelle a d’abord été
inscrit au budget de la Cour Royale, avant d’être
transféré au premier ministre.

• On est en droit de se demander


Pourquoi ?
FSJES- Mohammedia Licence professionnelle en 93
communication
Generated by Foxit PDF Creator © Foxit Software
http://www.foxitsoftware.com For evaluation only.

On pourrait admettre que :


Le législateur a voulu lui garantir la
souplesse de fonctionnement, et l’a mise à
l’abri de toute forme
d’interférence externe, principalement des
dissensions partisanes.

Ainsi, elle est soustraite au contrôle


préalable du ministère des finances quant à
l’exécution de son budget, ne laissant que le
contrôle postérieur qu’exerce la cour des
comptes.
FSJES- Mohammedia Licence professionnelle en 94
communication
Generated by Foxit PDF Creator © Foxit Software
http://www.foxitsoftware.com For evaluation only.

Qui vise les dépenses ?


Le président du conseil supérieur est
ordonnateur du budget de la Haute
Autorité. Il peut instituer sous-ordonnateur
le directeur général pour les missions qui lui
sont confiées.
Le président présente les comptes de la
Haute Autorité au contrôle de la Cour des
comptes.

FSJES- Mohammedia Licence professionnelle en 95


communication