Vous êtes sur la page 1sur 11

3.

Le découpage en sous réseau (subnetting)


3.1 Définition
Le subnetting est une technique qui consiste à diviser (segmenter) un réseau plus large en plusieurs sous-
réseaux.

Avec subnetting Sans subnetting

3.2 Intérêts du subnetting

-Une meilleure gestion de l’adressage disponible : Structurer son réseau à l’image de l’organisation de
l’entreprise (Production, marketing…) par exemple.

-Un mélange des architectures de réseau peut être relié : comme l'Ethernet sur un segment et le Token ring
sur des autres

-Dans un réseau local, par sécurité, on peut vouloir isoler certain utilisateurs de certaines ressources.

-Isolation d'un réseau : La division d'un grand réseau en plusieurs réseaux de taille inférieure permet de
limiter l'impact d'éventuelles défaillances sur le réseau concerné.

-Optimisation de l'espace réservé à une adresse IP. Si une adresse de réseau de classe A, B ou C vous
est assigné et que vous disposez de plusieurs petits réseaux physiques, vous pouvez répartir l'espace de
l'adresse IP en multiples sous-réseaux IP et les assigner à des réseaux physiques spécifiques. Cette méthode
permet d'éviter l'utilisation d’@ de réseau supplémentaires pour chaque réseau physique.

- La congestion du réseau est réduite : les diffusions (broadcast) et le trafic local de réseau sont limités au
segment local (réduction du domaine de diffusion)

Domaine de
diffusion

Le découpage en sous-réseaux Page 1


Domaine de
diffusion 1 Domaine de
diffusion 2

Domaine de
diffusion 3

3.3 Caractéristiques
▪ Un réseau IP de classe A, B ou C peut être découpé en sous-réseaux.

▪ Chaque sous-réseau peut être découpé en sous-sous-réseaux et ainsi de suite.

▪ Il y a de même notion pour le réseau et le sous-réseau.

▪ Chaque sous-réseau a un seul identifiant réseau unique et il exige un masque pour le sous-réseau

3.4 Principe
Il consiste à diminuer la plage bits réservés aux adresses des machines pour étendre la plage des bits
réservés aux adresses des sous-réseaux.

En d’autres termes :

La partie hôte dans le plan d’adressage initial est subdivisée en partie sous réseau + identification hôte
sur ce sous réseau

3.5 Méthode générale de calcul des sous réseaux


1) Emprunter le nombre de bits suffisants de la partie hôte.

2) Calculer le nouveau masque de sous réseau.

3) Identifier les sous réseaux : adresses de sous réseau et de broadcast

4) Identifier les différentes plages d’adresses IP utilisables par les hôtes.

Le découpage en sous-réseaux Page 2


3.6 Exemple de découpage en sous réseaux

On considère le réseau d'adresse 134.214.0.0 et de masque 255.255.0.0.


On veut découper ce réseau en 8 sous-réseaux

1. Déterminer le nombre de bits à emprunter


On veut découper le réseau en 8 sous réseaux. Or 8 = 23. Donc on aura besoin d’emprunter 3 bits de la
partie hôte

2. Calcul du masque de sous réseau


Le masque de chaque sous-réseau est obtenu en mettant 3 bits supplémentaires à 1 du masque de réseau
initial.

Net-id : 16 bits Host-id : 16 bits

Masque de réseau : 11111111. 11111111. 00000000. 00000000 =255.255.0.0

Masque de sous-réseau : 11111111. 11111111. 11100000. 00000000 =255.255.224.0.0

Net-id : 19 bits Host-id : 13 bits

3. Identification des sous réseaux


Le net-id de chaque sous-réseau sera constitué de 19 bits :
Les 16 premiers bits seront ceux du net-id de l’adresse 134.214.0.0
Les 3 bits suivants seront constitués du numéro du sous-réseau (combinaisons binaires sur les 3 bits) :
000 (0), 001 (1), 010 (2), 011 (3), 100 (4), 101 (5), 110 (6) ou 111 (7).

Net-id : 19 bits Host-id : 13 bits

10000110. 11010110. NNNhhhhhh. hhhhhhhh


000………... . …………
001………….. . …………
134 . 214 .
111………….. . …………

Calcul de l'adresse de chaque sous-réseau

Pour obtenir l'adresse réseau, tous les bits du host-id sont positionnés à 0.
On obtient donc comme adresse pour chaque sous-réseau :

134.214.(000 00000).00000000 soit 134.214.0.0


134.214.(001 00000).00000000 soit 134.214.32.0
134.214.(010 00000).00000000 soit 134.214.64.0
134.214.(011 00000).00000000 soit 134.214.96.0
134.214.(100 00000).00000000 soit 134.214.128.0
134.214.(101 00000).00000000 soit 134.214.160.0
134.214.(110 00000).00000000 soit 134.214.192.0
134.214.(111 00000).00000000 soit 134.214.224.0

Le découpage en sous-réseaux Page 3


Adresses de broadcast (diffusion)

Pour obtenir l’adresse de broadcast, on met à 1 tous les bits du host-id.


Les adresses de broadcast sont donc :

134.214.(000 11111). 11111111 soit 134.214.31.255


134.214.(001 11111). 11111111 soit 134.214.63.255
134.214.(010 11111). 11111111 soit 134.214.95.255
134.214.(011 11111). 11111111 soit 134.214.127.255
134.214.(100 11111). 11111111 soit 134.214.159.255
134.214.(101 11111). 11111111 soit 134.214.191.255
134.214.(110 11111). 11111111 soit 134.214.223.255
134.214.(111 11111). 11111111 soit 134.214.255.255

4. Plages d’adresses utilisables :

Réseau Plage d’adresses


134.214.(000 00000).00000000 134.214.(000 00000).00000001 - 134.214.(000 11111).11111110
134.214.0.0 134.214.0.1 - 134.214.31.254

134.214.32.0 134.214.32.1 - 134.214.63.254


134.214.64.0 134.214.64.1 - 134.214.95.254
134.214.96.0 134.214.96.1 - 134.214.127.254
134.214.128.0 134.214.128.1 - 134.214.159.254
134.214.160.0 134.214.160.1 - 134.214.191.254
134.214.192.0 134.214.192.1 - 134.214.223.254
134.214.224.0 134.214.224.1 - 134.214.255.254

Exercice d’application

Exercice 1 :
On attribue le réseau 132.45.0.0/16. Il faut redécouper ces réseaux en 8 sous-réseaux.
1) Combien de bits supplémentaires sont nécessaires pour définir huit sous-réseaux ?
2) Quel est le masque réseau qui permet la création de huit sous-réseaux ?
3) Quelle est l'adresse réseau de chacun des huit sous-réseaux ainsi définis ?
4) Quelle est la plage des adresses utilisables du sous-réseau numéro 3 ?
5) Quelle est l'adresse de diffusion du sous-réseau numéro 4 ?

Address: 132.45.0.0 10000100.00101101. 00000000.00000000


Netmask: 255.255.0.0 = 16 11111111.11111111. 00000000.00000000

1. Pour découper l'adresse réseau de départ en huit sous-réseaux, 3 bits supplémentaires


sont nécessaires (23 = 8).
2. Le nouveau masque réseau est 255.255.224.0
Address: 132.45.0.0 10000100.00101101.000 00000.00000000
Netmask: 255.255.224.0 = 19 11111111.11111111.111 00000.00000000

Le découpage en sous-réseaux Page 4


Pour obtenir la liste des huit adresses de sous-réseaux, on construit la table des combinaisons
binaires sur les 3 bits supplémentaires du masque réseau.
Numéro 0 : 10000100.00101101.000 00000.00000000 soit 132.45.0.0
Numéro 1 : 10000100.00101101.001 00000.00000000 soit 132.45.32.0
Numéro 2 : 10000100.00101101.010 00000.00000000 soit 132.45.64.0
Numéro 3 : 10000100.00101101.011 00000.00000000 soit 132.45.96.0
Numéro 4 : 10000100.00101101.100 00000.00000000 soit 132.45.128.0
Numéro 5 : 10000100.00101101.101 00000.00000000 soit 132.45.160.0
Numéro 6 : 10000100.00101101.110 00000.00000000 soit 132.45.192.0
Numéro 7 : 10000100.00101101.111 00000.00000000 soit 132.45.224.0

4 Adresse du sous-réseau numéro 3 : 132.45.96.0


Network: 132.45.96.0/19 10000100.00101101.011 00000.00000000
HostMin: 132.45.96.1 10000100.00101101.011 00000.00000001
HostMax: 132.45.127.254 10000100.00101101.011 11111.11111110

5 Adresse de diffusion du sous-réseau numéro 4 :132.45.159.255


Network: 132.45.128.0/19 10000100.00101101.100 00000.00000000
HostMin: 132.45.128.1 10000100.00101101.100 00000.00000001
HostMax: 132.45.159.254 10000100.00101101.100 11111.11111110
Broadcast: 132.45.159.255 10000100.00101101.100 11111.11111111

Exercice 2 :
Une société dispose d'un réseau de 512 machines réparties en 5 sous-réseaux. Les adresses IP étant des adresses
privées.
Démontrer qu’on ne peut pas travailler en classe C pour l’adressage de ce réseau.

Corrigé

On a 512 machines réparties dans 5 sous-réseaux ce qui donne environ 103 machines
par sous-réseaux.
Pour 103 machines, on a besoin de 7 bits (126 machines potentielles).
Pour avoir 5 sous-réseaux, il faut consacrer 3 bits (6 sous-réseaux potentiels)
Cela nous donne 7 + 3 = 10 bits pour l’identifiant sous-réseaux + hôte. On ne peut donc pas travailler en classe C. Nous
adopterons des adresses de classe B.

Exercice 3 :
Le Local IR dont dépend votre entreprise vient de vous attribuer l'adresse IP 214.123.155.0.
Vous devez créer 10 sous-réseaux distincts pour les 10 succursales de l'entreprise, à partir de cette adresse IP.
1. Quel est la classe de ce réseau ?
2. Quel masque de sous-réseau devez-vous utiliser ?
3. Combien d'adresses IP (machines ou routeurs) pourra recevoir chaque sous-réseau ?
4. Quelle est l'adresse réseau et de broadcast du 5i eme sous-réseau?
5. Combien d'adresses IP distinctes est-il possible d'utiliser avec un tel masque, tout sous-réseaux possibles
confondus ?

Corrigé
1. Classe C
2. Pour avoir 10 sous-réseaux différents, il faut que le réseau utilise 4 bits supplémentaires pour coder les sous-
réseaux. Le masque original contenait 24 bits (255.255.255.0). Il doit maintenant en contenir 28 pour chaque
succursale d'o u le masque : 255.255.255.240
3. Chaque sous-réseau pourra contenir au maximum 14 (24 - 2) machines

Le découpage en sous-réseaux Page 5


4. @Réseau : 214.123.155.64 Broadcast : 214.123.155.79
5. 14 machines * 16 sous réseaux= 224

Exercice 4 :
Une société dispose d'un réseau de 254 machines réparties en 7 sous-réseaux. La répartition des machines est la
suivante :
· Sous-réseau 1 : 38 machines
· Sous-réseau 2 : 33 machines
· Sous-réseau 3 : 52 machines
· Sous-réseau 4 : 35 machines
· Sous-réseau 5 : 34 machines
· Sous-réseau 6 : 37 machines
· Sous-réseau 7 : 25 machines
Les adresses IP étant des adresses privées, on vous demande :
1. De choisir l'identifiant du réseau
2. De calculer le nombre de sous-réseaux potentiels et le nombre maximum de machines par sous-
réseau
3. De définir les identifiants de chaque sous-réseaux, sa plage d’adresses, ainsi que son @ de broadcast

Corrigé :

1) Nombre de sous-réseaux : 7
Nombre de bits nécessaires : 3 bits (8 sous-réseaux potentiels)
Nombre maximum de machines : 52
Nombre de bits nécessaires pour coder ces machines: 6 bits
Nombre de bits nécessaire pour ID sous-réseau et ID hôte : 3 + 6 = 9
On ne peut pas travailler en classe C, nous adopterons donc des adresses de classe B
ID réseau : 172.16.0.0

2) 8 sous réseaux potentiels, 213 – 2 machines par sous réseau

Réseau plage Broadcast

1. 176.16.0.0 176.16.0.1 - 176.16.31.254 176.16.31.255


2. 176.16.32.0 176.16.32.1 - 176.16.63.254 176.16.63.255
3. 176.16.64.0 176.16.64.1 - 176.16.95.254 176.16.95.255
4. 176.16.96.0 176.16.96.1 - 176.16.127.254 176.16.127.255
5. 176.16.128.0 176.16.128.1 - 176.16.159.254 176.16.159.255
6. 176.16.160.0 176.16.160.1 - 176.16.191.254 176.16.191.255
7. 176.16.192.0 176.16.192.1 - 176.16.223.254 176.16.223.255
8. 176.16.224.0 176.16.224.1 - 176.16.255.254 176.16.255.255

Le découpage en sous-réseaux Page 6


3.7 La méthode VLSM (Variable Length Subnet Masks ou Masque de sous réseau à
longueur variable)

Permet le découpage de l'espace d'adressage en blocs de taille variable, en divisant les sous réseaux en sous
sous réseaux, permettant ainsi une utilisation plus efficace de l'espace d'adressage (minimiser le gaspillage
d’adresses)

Soit le réseau 192.168.1.0./24

Le réseau 192.168.1.0/24 doit être divisé en 6 sous-réseaux (3 pour le bâtiment A, 2 pour le bâtiment B et 1
pour la liaison WAN)

Question : combien de machines peuvent-elles être adressées dans chaque réseau ?

Pour obtenir 6 sous réseaux, il faut prélever 3 bits sur le host-id, ce qui va engendrer 23 =8 sous réseaux.
Il reste 5 bits pour les hôtes : 25 – 2 = 30 machines par réseau.

On constate alors que des adresses vont être gaspillées dans certains sous réseaux, notamment la liaison
WAN (un besoin de seulement 2 adresses)

A l'inverse, certains réseaux sont sous dimensionnés, puisqu'ils ont besoin de 50 adresses, et que le sous
réseau calculé ne peut en offrir que 30.

Solution :
Adapter la dimension des réseaux au plus près des besoins. Faire appel au subnetting VLSM

La mise en œuvre des sous-réseaux à masques variables

1. Recenser les besoins.


Il faut avoir une vision claire des besoins de chaque sous réseau, terme d'adresses IP à fournir :
Liaison WAN : 2 adresses IP.
Bâtiment A : 3 blocs de 25 adresses IP.
Bâtiment B : 2 blocs de 50 adresses IP.

2. Trouver les masques.


Il s'agit de trouver le masque le plus adapté pour fournir les adresses demandées, en limitant donc au
maximum les adresses gaspillées.

Le découpage en sous-réseaux Page 7


Pour la liaison WAN :
Il faut 2 adresses : donc il faut un masque créant ces deux adresses plus les deux réservées (réseau et
braodacst) : avec 2 bits, on peut créer 22 – 2 = 2 hosts.
Le masque à appliquer à ce sous réseau est donc d’une longueur de 30 bits (32-2)

Pour le bâtiment A :
Il faut 25 adresses : donc il faut un masque créant ces 25 adresses plus les deux réservées (réseau et
braodacst) : avec 5 bits, on peut créer 25 – 2 = 30 hosts.
Le masque à appliquer à ce sous réseau est donc d’une longueur de 27 bits (32-7)

Pour le bâtiment B :
Il faut 50 adresses : donc il faut un masque créant ces 50 adresses plus les deux réservées (réseau et
braodacst) : avec 6 bits, on peut créer 26 – 2 = 62 hosts.
Le masque à appliquer à ce sous réseau est donc d’une longueur de 26 bits (32-6)

3. Plan d’adressage méthodique


Il faut servir les plus gourmands en premier (on commence par les sous réseaux les plus grands) :

L'adresse et le masque de départ sont :

Le découpage en sous-réseaux Page 8


Le découpage en sous-réseaux Page 9
Exercice 5
Soit le réseau 192.124.16.0/21 suivant

Alger

Bejaia Sétif Batna Constantine


60 hôtes 40 hôtes 25 hôtes 25 hôtes

Donner le plan d’adressage VLSM en respectant les contraintes illustrées sur le schéma (Donnez le masque, la plage d’hôtes,
l’adresse de diffusion de chaque sous réseau)

Solution
Pour l'adresse réseau suivante Bejaia
: 192.124.16.0/21
Un plan d'adressage VLSM en respectant Sétif
les besoins :
 Le Réseau Bejaia:60 hôtes. Batna
 Le Réseau Setif:40 hôtes.
 Le Réseau Batna: 25 hôtes.
 Le Réseau Constantine:25 hôtes.
Const
 Liaison WAN: 4.

Le découpage en sous-réseaux Page 10


Exercice 6

LAN 1 : 120 hôtes : 192.168.30.0/25 (27 = 128 - 2 = 126 hôtes de 192.168.30.1 à 192.168.30.126)
LAN 2 : 90 hôtes : 192.168.30.128/25 (27 = 128 - 2 = 126 hôtes de 192.168.30.129 à 192.168.30.254)
LAN 3 : 60 hôtes : 192.168.31.0/26 (26 = 64 - 2 = 62 hôtes de 192.168.31.1 à 192.168.31.62)
LAN 4 : 24 hôtes : 192.168.31.64/27 (25 = 32 - 2 = 30 hôtes de 192.168.31.65 à 192.168.31.94)
LAN 5 : 30 hôtes : 192.168.31.96/27 (25 = 32 - 2 = 30 hôtes de 192.168.31.97 à 192.168.31.126)
LAN 6 : 20 hôtes : 192.168.31.128/27 (25 = 32 - 2 = 30 hôtes de 192.168.31.129 à 192.168.31.158)
LAN 7 : 24 hôtes : 192.168.31.160/27 (25 = 32 - 2 = 30 hôtes de 192.168.31.161 à 192.168.31.190)

Liaisons WAN :

a. 192.168.31.192/30 avec les adresses hôte 192.168.31.193 et 192.168.31.194


b. 192.168.31.196/30 avec les adresses hôte 192.168.31.197 et 192.168.31.198
c. 192.168.31.200/30 avec les adresses hôte 192.168.31.201 et 192.168.31.202

Exercice 7
Créer un système d’adressage à l’aide de la technique VLSM.

LAN 1 : 400 hôtes : 192.168.24.0/23 (29 = 512 – 2 = 510 hôtes de 192.168.24.1 à 192.168.25.254)
LAN 2 : 200 hôtes : 192.168.26.0/24 (28 = 256 – 2 = 254 hôtes de 192.168.26.1 à 192.168.26.254)
LAN 3 : 50 hôtes : 192.168.27.0/26 (26 = 64 – 2 = 62 hôtes de 192.168.27.1 à 192.168.27.62)
LAN 4 : 50 hôtes : 192.168.27.64/26 (26 = 64 – 2 = 62 hôtes de 192.168.27.65 à 192.168.27.126)

Il est possible d’attribuer les éléments suivants aux liaisons WAN :


192.168.27.128/30
192.168.27.132/30
192.168.27.136/30

Le découpage en sous-réseaux Page 11

Vous aimerez peut-être aussi