Vous êtes sur la page 1sur 32

République Algérienne démocratique et populaire

NOTE DE CALCUL

Projet : Étude d’une villa R+3

Bureau d’étude : H. AICHOUCHE

2021/2022
1 Présentation de l’ouvrage
L’ouvrage de cette étude est villa en R+3 en Béton armé à usage d’Habitation implanté à Blida, la
structure est conçue en RDC et trois étages.

1.1 Caractéristiques géométriques

1.1.1 Dimensions en élévation


- Hauteur du bâtiment ………………….. 14m
- Hauteur d’étage courant …………………3.40 m
- Hauteur Du RDC …………………………3.80m

1.1.2 Dimensions en plan


- Longueur totale…………………………... 14.22m
- Largeur totale …………………………. 10.08 m

1.2 Logiciels utilisés

- Autodesk AutoCAD

- ETABS

- Socotec

2 Hypothèses de calcul
Le calcul en béton armé est basé sur les hypothèses suivantes :

- Les sections droites restent planes après déformation.


- Il n'y a pas de glissement entre les armatures d'acier et le béton.
- Le béton tendu est négligé dans le calcul de la résistance à cause de sa faible résistance à la
traction.
- Le raccourcissement unitaire du béton est limité à 3,5‰ en flexion simple ou composée et à
2‰ dans la compression simple
- L'allongement unitaire dans les aciers est limité à 10‰

3 Caractéristiques des matériaux


3.1 Acier de ferraillage

Conformément au CBA93, Art A.2.2.1 ET Art A.3.1.3.3

Les caractéristiques mécaniques des différentes nuances d’acier sont les suivantes :

- Module d’élasticité longitudinale : E = 200 000 MPa.


- Coefficient de dilatation : α = 10-5 par °c

2
Nuances Fy (MPa)
Ronds lisses Fe 220 215
Fe 240 235
Barres HA Fe 400 400
Fe 500 500

fe
σ bu=
γs

γs = {1.151 SASD
3.2 Le béton

La résistance à la compression est obtenue par écrasement en compression axiale d’éprouvettes


normalisés (1632) cm² ; pour les ouvrages courants, on admet une résistance caractéristique à la
compression à 28 j de

25 MPa → fc28=25 MPa.

NB : cette résistance est obtenue pour une composition de béton courant.

3.3 Cas de charges et combinaisons

Cas de charge Combinaisons utilisés


Poids Propre ELU (1.35 G+ 1.5Q)
Charge permanente ELS(G+Q)
Charge d’exploitation G+Q ± Ex , y
Charge sismique 0.8 G ± Ex , y

4 Charges et surcharges
Les charges et surcharges seront tirée du DTR BC2.2. Les charges Sismiques seront calculées suivant
le RPA99(2003).

4.1 Charges permanentes

Conformément au DTR BC2.2

4.1.1 Plancher courant à corps-creux

No Matériaux e(cm) P (kN/m2)


(1) Carrelage+ Mortier de pose 2 0.9
(2) Sable 2 0.36
(3) Plancher à corps creux (16+5) 2.85
(4) Enduit plâtre 2 1
(5) Cloisons de distribution 10 0.2
Total 5.31

3
4.1.2 Plancher terrasse inaccessible corps-creux

No Matériau e(cm) P (kN/m2)


(1) Protection en gravier 5 1
(2) Etanchéité multicouche / 0.12
(3) Isolant thermique / 0.02
(4) Forme en pente 10 2
(5) Plancher à corps creux (16+5) 3.1
(6) 4.2 Enduit plâtre 1 0.2
Total 6.19

4.2.1 Plancher courant dalle pleine

No Matériaux e(cm) P (kg/m2)


(1) Carrelage+ Mortier de pose 2 0.9
(2) Sable 2 0.36
(3) Dalle plaine 20 5
(4) Enduit plâtre 2 0.2
(5) Cloisons de distribution 10 1
Total 7.46

4.3 Charges d’exploitation

Exploitation Valeur prévue par le règlement (kN/m²)


Habitation 1,5
Balcon 3,5
Escalier 2,5
Commerce 5
Terrasse inaccessible 1
Parking 2.5

5 Prédimensionnement
Nous avons fixé au préalable les dimensions des différents éléments résistant de la structure
tout en respectant certaines conditions notamment celle de la flèche pour le
prédimensionnement des poutres (porteuses et non porteuses), et du flambement pour pré-
dimensionner les poteaux (BAEL 91). Ces dimensions doivent remplir les conditions
imposées par le RPA.

4
6 Etude sismique
Méthode d’analyse modale spectrale (MS).

Zone Groupe d’usage Site Facteur de qualité Q


III 2 S3 1.20

6.1 Justification du coefficient de comportement R

La distribution dépasse 20% pour les voiles  Système 2

 Le coefficient de comportement R=3.5

5
6.2 Calcul de l’effort sismique

Le calcul des sollicitations sismique se fait par la méthode d’analyse dynamique


modale spectrale, L’action sismique est représentée par le spectre de calcul suivant :

{
(
1 . 25 A 1+
T
T1 ( Q
2 .5 η −1
R )) 0≤T ≤T 1

Sa
=
2 .5 η ( 1. 25 A ) ( QR ) T ≤T ≤T 1 2

2. 5 η ( 1. 25 A ) ( ) (
T )
2/ 3
g Q T 2
T ≤T ≤3 .0 s 2
R

2. 5 η (1 . 25 A ) (
3 ) (T ) ( R)
2/ 3
T 2 3 Q 5/ 3
T >3. 0 s

Conformément au DTR BC.2.48, TAB4.1

Avec :

A : Coefficient d’accélération

η  : facteur de correction d’amortissement

η=√7 / ( 2+ ξ )=√ 7/ ( 2+10 ) ≥0.7  η=0.764

xx : pourcentage d’amortissement critique  xx = 10%

R : Coefficient de comportement de la structure

T1 ;T2 : périodes caractéristiques associées à la catégorie de site

Q : facteur de qualité

Pour notre étude les valeurs caractérisant le spectre de réponse sont présentées sur le tableau suivant :

A hh xx R T1 T2 Q
0.25 0.764 10% 3,5 0.15 0.50 1.2

6
Spectre de réponse sismique

7 Vérification vis-à-vis du règlement parasismique Algérien RPA99V2003


7.1 Vérification du comportement dynamique

- Résultats de l’analyse modale

Mode Period (sec) UX UY Masse cumulée UX Masse cumulée UY RZ


1 0,604 0,0282 0,7307 0,0282 0,7307 0,0161
2 0,56 0,6759 0,0391 0,7042 0,7698 0,107
3 0,474 0,1102 0,0029 0,8144 0,7727 0,6745
4 0,155 0,1027 0,0105 0,9171 0,7831 0,0008
5 0,148 0,0098 0,1287 0,9269 0,9118 0,0047
6 0,124 0,0022 0,0064 0,929 0,9182 0,1174
7 0,076 0,0434 0,0008 0,9725 0,919 0,0069
8 0,061 0,0022 0,0518 0,9747 0,9708 0,006
9 0,052 0,0032 0,0075 0,9778 0,9782 0,0452
10 0,035 0,02 0,0003 0,9978 0,9785 0,0008
11 0,03 0,0009 0,0197 0,9987 0,9982 0,0016
12 0,025 0,0013 0,0018 1 1 0,0189

 Vérification ART 4.3.4 RPA99V2003 :

7
Le nombre de mode à retenir dans chacune des deux directions d’excitation doit être tel que :
- La somme des masses modales effectives pour les modes retenues soit égale à au moins à 90%
de la masse totale de la structure :

Directions xx : 5eme mode : Masse cumulée =92.29%  Condition vérifiée

Direction yy : 5eme mode : Masse cumulée =91.18%  Condition vérifiée

 Vérification ART 4.3.6 RPA99V2003 :

La résultante des forces sismique à la base obtenue par combinaison des valeurs modales ne
doit pas être inferieure a 80% de la résultante des forces sismiques déterminer par la méthode statique
équivalente pour une valeur de la période fondamentale donnée par la formule empirique
appropriée.
Calcul de la force sismique par la méthode statique équivalente :
La force sismique totale à la base de la structure doit être calculée dans les deux directions par :

A×D×Q
V= W
R
Avec :

A : Coefficient d’accélération de zone ;

D : Facteur d’amplification dynamique moyen ;

Q : Facteur de qualité ;

R : Coefficient de comportement et

W : Poids total de la structure

Estimation de la période fondamentale de la structure par la formule empirique :

T1 = CT hN3/4

H N =14 m ; C T =0.05  T1=0.362 Sec

T2 = 0,09 h N / √ D

Direction X :

0,09 × 14
T 2=  T2= 0.397 Sec
√10.08
Direction Y :

0,09 × 14
T 2=  T2=0.336 s
√14.04
Détermination de la période T de calcul du facteur d’amplification dynamique D :

8
Tx-empirique =min(Temp,T1x) Tx 0,362 s 1,3Tx 0,470 s
Ty- empirique =min(Temp,T1y) Ty 0,336 s 1,3Ty 0,437 s

T-analytique (ETABS)
Tx Ty
0.604 0.604
On remarque que:

Tx analytique > Txempirique  T=Tx empirique=0.362 s

Ty empirique >Ty empirique  T=Ty analytique=0.336 s

Calcul du facteur d’amplification dynamique D :

2.5 0  T  T2
 2
D  2.5 T2 / T 3 T2  T  3 sec
 2 5
2.5 T2 / 33 3 / T 3 T  3 sec
Direction X :

Tx empirique=0.362 s < T2=0.5  D=2.5n


Direction Y :
Ty analytique=0.336 s < T2=0.5  D=2.5n
Tableau récapitulatif des résultats de la méthode statique équivalente :
A D Q R W (KN) V (KN) 0,8V (KN)
x-x 0,25 1,909 1,200 3,5 5254,53 859,97 687,98
y-y 0,25 1,909 1,200 3,5 5254,53 859,97 687,98

  Fx Fy F
Ex max 765,773 69,869 768,9538
Ey max 69,869 729,8007 733,1376

Ex > 0,8Vx rx = 0,8Vx/Fx rx 0,894


Ey > 0,8Vy ry=0,8Vy/Fy  ry 0,938

 Vérification ART 7.4.3.1 RPA99V2003

9
L’effort normal de compression de calcul est limité par la condition suivante :

V : l’effort normal réduit.

Nd : effort normal de calcul s’exerçant sur une section, en (N)

Bc : section du poteau en (mm2)

Fc28 : résistance caractéristique à la compression du béton en (Mpa).

Statio fc2 li
Story Column Load Case/Combo P BC v r
n 8 m
/ / / m N mm² / / / %
Story 78,0092
C6 G+Q+EX Min 0 936 109,8 160 000 0,23
1 %
Story 75,5672
C6 G+Q+EX Min 0 694 273,2 122 500 0,22
2 %
25 0,3
Story 49,8226
C6 G+Q+EX Min 0 457 745,1 122 500 0,14
3 %
Story 25,4056
C6 G+Q-EY Min 0 233 414 122 500 0,076
4 %

Remarque :

La numérotation des poteaux est la même que celle sur le fichier de la modélisation par
ETABS.

10
 Vérification ART 5.10 RPA99V2003 :

Les déplacements latéraux d’un étage par rapport à l’étage qui suit ne doivent pas dépasser 1% de la
hauteur de l’étage.

Le déplacement horizontal à chaque niveau K de la structure est calculé comme suit :

Δ K =R . Δek

Δ ek  : déplacement due aux forces sismiques Fi. (Y compris l’effet de torsion).

R  : coefficient de comportement (R=3,5).

Le déplacement relatif au niveau « K » par rapport au niveau « K-1 » est égal à :
Δ K =Δ k −Δ k−1

Sens x-x

X-Dir Δk [cm] h étage[cm]


Story Élévation[m] Location R R*X[cm] 1% h étage r
[cm]
Story4 14 Top 2,2327 7,8145 1,5904 323,0000 3,2300 49,2384%
Story3 10,6 Top 1,7783 6,2241 2,3937 323,0000 3,2300 74,1068%
3.5
Story2 7,2 Top 1,0944 3,8304 2,3898 323,0000 3,2300 73,9876%
Story1 3,8 Top 0,4116 1,4406 1,4406 323,0000 3,2300 44,6006%
Base 0 Top 0,0000 0,0000 0,0000 323,0000 3,2300 0,0000%

11
Sens y-y

Y-Dir Δk [cm] h étage[cm]


Story Élévation[m] Location R R*Y[cm] 1% h étage r
[cm]
Story4 14 Top 22,276 7,7966 2,0423 323,0000 3,2300 63,2276%
Story3 10,6 Top 16,441 3.5
5,7544 2,3370 323,0000 3,2300 72,3514%
Story2 7,2 Top 9,764 3,4174 2,2306 323,0000 3,2300 69,0573%
Story1 3,8 Top 3,391 1,1869 1,1869 323,0000 3,2300 36,7446%
Base 0 Top 0 0,0000 0,0000 323,0000 3,2300 0,0000%

12
8 Ferraillage des éléments
8.1 Ferraillage des poutres

Le calcul du ferraillage des poutres se fait en flexion simple avec vérification de l’effort tranchant. Les
moments fléchissant sont déterminés par les combinaisons ELU, ELS et ELA.

Note : les résultats exposés ci-dessous sont ceux de la poutre la plus sollicité

- Armatures minimales :

f t 28
BAEL: Amin =0.23 b .d
fe 0

RPA : Amin =5 % h .b

Avec : B : l’aire de la section de la poutre.

13
 Poutre principale B3 (30X40)

Sollicitations de calcul :

En Appuis En travée
M ACC [ KN . m]
M ELU [KN . m] M ELS [KN . m] M ACC [ KN . m] M ELU [KN . m] M ELS [KN . m]
-72,3013 -52,43 -109,0372 62,696 45,4684 54,5725

Résultats de calcul :

Armatures Armatures inférieure


Section Choix des armatures
supérieure cm2 cm2
Appui 7.70 4.62 3T14+2T14
Travée 4.62 5,65 3T14+2T14

Vérification de la contrainte tangente limite ultime


τu (Mpa) τu adm(Mpa) Observation
0.72 2.5 Vérifiée

Vérification vis-à-vis de l’ELS :

σ bc ≤ σ bc adm

σ st ≤ σ st adm

σ bc adm σ st σ st adm
Section M ELS [KN . m] σ bc (Mpa) Observation
(Mpa) (Mpa) (Mpa)
Appui -52,43 7.99
15 250 Vérifiée
Travée 45,4684 6.47 169.6

 Poutre secondaire B12 (30X35)

Sollicitations de calcul :

En Appuis En travée
M ACC [ KN . m]
M ELU [KN . m] M ELS [KN . m] M ACC [ KN . m] M ELU [KN . m] M ELS [KN . m]
-21,23 -15,39 -61,28 18,7097 13,5685 35,8556

Résultats de calcul :

Armatures Armatures inférieure


Section Choix des armatures
supérieure cm2 cm2
Appui 5.65 3.39 3T12+2T12
Travée 3.39 3.39 3T12

14
Vérification de la contrainte tangente limite ultime
τu (Mpa) τu adm(Mpa) Observation
2.5 Vérifiée

Vérification vis-à-vis de l’ELS

σ bc ≤ σ bc adm

σ st ≤ σ st adm

σ bc adm σ st σ st adm
Section M ELS [KN . m] σ bc (Mpa) Observation
(Mpa) (Mpa) (Mpa)
Appui -15,39 3.31
15 250 Vérifiée
Travée 13,5685 3.51 137.7

15
8.2 Ferraillage des poteaux

NOTA : N : effort normal négatif de compression.

Les résultats exposés ci-dessous sont ceux du poteau le plus sollicité.

Niveau : RDC

- Armatures minimales :

Section d’acier minimal RPA : A s−min=0.009× B

A s−min=0.009× 0.40 ×0.40=14.4 c m2

f t 28
Section d’acier minimal BAEL (Condition de non fragilité) : A s−min=0.23× d ×b ×
fe

A s−min=2.78 c m2

16
Sollicitations de calcul

My Section
Désignatio Sectio Combinaiso 2 2
n n n
N [KN] [KN.m A s−cal [c m ] A s choisi [c m ] d’Acier
] s
- -
C6 40X40 ELU 0 14.4 8T16
1232.41 6,5494

C6 40X40 0.8G+E -555 42.20 0 14.4 8T16

C6 40X40 G+Q+E -855.9 42.37 0 14.4 8T16

Niveau :1er

- Armatures minimales :

Section d’acier minimal RPA : A s−min=0.009× B

2
A s−min=0.009× 35 ×35=11.02c m

f t 28
Section d’acier minimal BAEL (Condition de non fragilité) : A s−min=0.23× d ×b ×
fe
2
A s−min=2.14 c m

Sollicitations de calcul

My Section
Désignatio Sectio Combinaiso N 2 2
n n n [KN]
[KN.m A s−cal [c m ] A s choisi [c m ] d’Acier
] s
-
C6 35X35 ELU -20.04 0 11.025 8T14
916.02
-
C6 35X35 0.8G+E -63.95 0 11.025 8T14
474.09
-
C6 35X35 G+Q+E -62.76 0 11.025 8T14
694.27

Niveau :2eme

Sollicitations de calcul

My Section
Désignatio Sectio Combinaiso N 2 2
n n n [KN]
[KN.m A s−cal [c m ] A s choisi [c m ] d’Acier
] s
-
C6 35X35 ELU -16.15 0 11.025 8T14
608.69
-
C6 35X35 0.8G+E -47,05 0 11.025 8T14
316,23

17
- -
C6 35X35 G+Q+E 0 11.025 8T14
457,74 45,814

Niveau :3eme

Sollicitations de calcul

My Section
Désignatio Sectio Combinaiso N 2 2
n n n [KN]
[KN.m A s−cal [c m ] A s choisi [ c m ] d’Acier
] s
C3 35X35 ELU -76.45 -34.67 5.8 11.025 8T14

-
C3 35X35 0.8G+E 64,25 0.68 11.025 8T14
13,629

C3 35X35 G+Q+E -9,956 1,2876 0 11.025 8T14

18
8.3 Ferraillage des voiles

Les voiles de contreventement sont calculés en flexion composée avec effort tranchant tout en tenant
compte des exigences de l’RPA99V.2003 et du DTR BC.2.42 « règles de conception et de calcul des
parois et mur en béton banché »

Disposition des voiles de contreventement

Voile Largeur (m) Epaisseur (cm)


Vx-1 1 20
Vx-2 1 20
Vy-1 1.20 20
Vy-2 1.20 20

19
Les résultats exposés si dessous sont les résultats obtenus sur le voile le plus sollicité sous la
combinaison de charge la plus défavorable (G+Q+EX/0.8G+E)

 Voile Vx1

20
 Voile Vx2 :

21
22
 Voile Vy1 :

23
24
25
 Voile Vy2 :

26
27
9 Fondations superficielles
9.1 Semelles isolées

NOTA : les résultats exposés ci-dessous sont ceux de la semelle la plus sollicité

28
9.1.1 Effort et sollicitation

9.1.2 Paramètres de calcul et dimensionnement

29
9.1.3 Vérification des contraintes et renversement

9.1.4 Vérification au poinçonnement

30
9.1.5 Calcul du ferraillage

9.1.6 Schéma du ferraillage

31
9.2 Semelle filante

9.2.1 Effort de sollicitation

joint label Fz ELS Fz ELU Lx Ly %x %y ELS x ELU x ELS y ELU y


/ KN KN m m / / KN KN KN KN
11 306,57 371,12 1,22 2,09 0,37 0,63 113,00 193,58 136,79 234,33
25 319,03 439,01 / / / / / / / /
7 544,31 748,76 3,81 2,09 0,65 0,35 351,50 192,82 483,52 265,24
3 363,66 498,09 2,80 2,09 0,57 0,43 208,23 155,43 285,20 212,89

9.2.2 Dimensionnement

P ELS P ELU L σ B B choix


label
Sens x-x
column
KN KN m KN/m2 m m
SF1 11; 25 ;7; 3 1090,93 946,94 10,4 241 0,44 1,5

9.2.3 Ferraillage
 Armature longitudinale

N u .( B sf −b p)
A s=
8 d f su
2
A s=10.97 c m

Section choisi  8T14 ; e=15 cm

 Armatures de répartitions

As
Ar = . B B en mètre
4
2
Ar =4.52 c m

Section choisi  3HA14/ml ; e=15cm

32

Vous aimerez peut-être aussi