Vous êtes sur la page 1sur 12

Produit Scalaire - corrigés feuille 3

Calculer avec des produits scalaires et utiliser des relations métriques page 1 / 12
exercice 1
! 3 ! ! ! 3 ! ! 3 ! ! 3 ! 2 3
1) situation 1 : AM = AN donc : AM AN = AN AN = AN AN = AN = AN 2
8 8 8 8 8
! ! 3 2
Or : AN = 4 donc : AM AN = (4) = 6
8
! ! ! ! ! ! ! !
situation 2 : AM AN = AM AN cos (AM AN ) = AM AN cos (AM ; AN )
! ! p p ! !
\
AM AN = 3 2 cos 5 car : AM = 3 ; AN = 2 et AM ; AN de mesure 5
! ! p ! ! p
AM AN = 3 2 ( 1) car cos 5 = cos( |{z}
4 + ) = cos = 1 . Ainsi : AM AN = 3 2
2k ; k=2
! ! 1 1 85
situation 3 : AM AN = [AM 2 + AN 2 M N 2 ] = [(10)2 + (7)2 (8)2 ] =
2 2 2
3 2 4 ! 2+3 ! 5 ! 4+3 ! 1
situation 4 : A ;M ;N donc : AM soit AM ; AN soit AN
1 1 5 1+1 2 5+1 6
! !
D’où : AM AN = xAM
! x ! + y ! y ! = (5
AN AM AN
1) + (6 2) = 7

2) ! ABCD étant un carré de centre O , le projeté orthogonal de C sur (AB) est B et :


! ! ! ! ! 2
AB AC = AB AB = AB = AB 2 = 32 = 9
! ! ! !
! ABCD étant un carré , AB et AD sont orthogonaux et : AB AD = 0
! 1 !
! Comme centre du carré ABCD , O est le milieu de [AC] et AO = AC . Donc :
2
! ! ! 1 ! 1 ! 2 1 2
AC AO = AC AC = AC = AC
2 2 2
D’autre part en appliquant le théorème de Pythagore dans le triangle ABC rectangle isocèle en B , on obtient :
! ! 1 18
AC2 = AB 2 + BC 2 = 32 + 32 = 18 . D’où : AC AO = AC 2 = =9
2 2
! 1 ! ! 1 ! 1 !
! O est le milieu de [AC] donc : OC = AC et OA = CA = AC . Par conséquent :
2 2 2
! ! 1 ! 1 ! 1 1 ! ! 1 ! 2 1 18 9
OC OA = AC AC = AC AC = AC = AC 2 = =
2 2 2 2 4 4 4 2
! 1 !
! Comme centre du carré ABCD , O est le milieu de [BD] et OB = DB . Donc :
2
! ! ! 1 ! ! 1 ! 1 ! !
AD OB = AD DB = ( DA) DB = DA DB
2 2 2
! ! ! !
D’autre part : DA DB = DA DA car A est le projeté orthogonal de B sur (DA) . Donc :
! ! 1 ! ! 1 ! 2 1 1 9
AD OB = DA DA = DA = DA2 = 32 =
2 2 2 2 2
4 4
3) k!
u k = 3 , k!v k = 2 ; (!
\u;! v ) de mesure donc : !
u ! v = k!u k k! v k cos (!u;!v ) = 3 2 cos
3 3
! ! 1 ! !
u v = 6 cos( + ) = 6 cos = 6 = 3= u v
3 3 2
! x = k! u ! v k = k! u k + k! 2(!u !
2 2 2
vk v ) = 32 + 22 2( 3) = 19

! y = ( 2!
u + 3!
v ) ( 3!
u !
v ) = 6(!
u !
u ) + 2(!
u !
v) 9(!
v !
u) 3(!
v !
v)

y = 6(!
u )2 + 2(!
u !
v) 9(!
u !
v) 3(!
v )2 car (!
u !
v ) = (!
v !
u ) ( symétrie du produit scalaire )

y = 6 k! 7(!
u ! 3 k!
2 2
uk v) v k = 6(3)2 7( 3) 3(2)2 = 63

! pour déterminer le réel z ( qui est positif comme norme d’un vecteur ) on commence par calculer son carré

z 2 = k3! 2!
v k = k3!
u k + k2! 2(3!
u 2!
v ) = 9 k!
u k + 4 k! 12(!
u !
2 2 2 2 2
u vk vk v ) = 9(3)2 + 4(2)2 12( 3) = 133
p
Ayant z2 = 133 et z > 0 on déduit : z = 133

http://www.math-lycee.com produit scalaire - corrigés feuille 3


exercice 2 On donne k!
u k = 3; k!
v k = 2 et (!
u;!
\ v ) de mesure
3
!!
u !
v = k!
uk k!
vk !\ !
cos avec mesure de l’angle orienté ( u ; v )
! 1
u !v = k! u k k!v k cos = 3 2 =3 page 2 / 12
3 2
! k!
u +! v k = k!u k + 2 (!
u ! v ) + k!
2 2 2 2
v k = (3) + 2(3) + (2)2 = 19
p
k!
u +!v k = 19 et k!u +!v k > 0 donc k!u +!
2
v k = 19
p
! k! !
v k = k! 2 (!
u !
v ) + k! 2(3) + (2)2 = 7 ; k! !
v k = 7 et k! !
v k > 0 donc k! !
2 2 2 2 2
u uk v k = (3) u u u vk= 7

! x = (2!
u +!
v) ( !
u + 3! 2 (!
u ) + 6 (!
u ! (!
v !
u ) + 3 (!
v ) et (!
u !
v ) = (!
v !
2 2
v)= v) u)

2 (!
u ) + 5 (!
u !
v ) + 3 (! 2 (3) + 5 (3) + 3 (2) = 9 car (! u ) = k!
u k , (!v ) = k!
2 2 2 2 2 2 2 2
x= v) = vk
53 ! ! 53
! y = 32 !
u 5!
v ( 3! u + 4!
v ) = 2 (! ( u v ) 20 (!
2 2 2 2
u) + v ) = 2 (3) + (3) 20 (2) = 45
3 3
! z = (3!u 2!
v ) = (3) (! 12 (! u ! v ) + ( 2) (!
2 2 2 2 2 2 2
u) v ) = 9 (3) 12 (3) + 4 (2) = 61

exercice 3 ABCD est un rectangle de centre O tel que : AB = DC = 4 et AD = BC = 3 ;

A’et C’sont les projetés orthogonaux respectifs de A et de C sur (BD) .


! 2 ! 2
1) ! AC = AC 2 ; BD = BD2 . ABCD étant un rectangle , les triangles ABC et ABD

sont rectangles respectivement en B et A . Le Théorème de Pythagore est applicable dans

chacun de ces deux triangles et permet d’obtenir :

AC 2 = AB 2 + BC 2 et BD2 = AB 2 + AD2 : Or : AB = 4 et AD = BC = 3 . Donc :


! 2 ! 2
AC 2 = AB 2 + BC 2 = 42 + 32 = 25 et BD2 = AB 2 + AD2 = 42 + 32 = 25 et ainsi : AC = BD = 25
p
remarque : AC = BD = 25 = 5 . On retrouve une propriété connue : un rectangle a ses diagonales de même longueur
! ! ! !
! AB BC = 0 car ABCD rectangle entraîne AB et BC orthogonaux
! ! 1 ! ! ! 1 !
! OA AC = CA AC car O centre de ABCD et donc O milieu de [AC] ce qui entraîne OA = CA
2 2
! ! 1 ! ! 1 ! ! 1 ! 2 1 25 ! 2
D’où : OA AC = AC AC = AC AC = AC = 25 = ( car : AC = 25 )
2 2 2 2 2
! ! ! ! ! ! ! !
! CA DC = CA CD = CA CD = CD CD car A se projette orthogonalement sur (CD) en D ( (CD)?(AD) )
! ! ! 2
Donc : CA DC = CD = CD2 = 42 = 16
! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! !
2) D’une part : BA BD = BA BD cos(BA; BD) = BA BD cos(BA; BD) = 4 5 cos(BA; BD) = 20cos(BA; BD)
! ! 1 1 1
D’autre part : BA BD = [BA2 + BD2 AD2 ] = [42 + 52 32 ] = [16 + 25 9] = 16
2 2 2
! ! ! ! 16 ! ! 4
Donc : 20cos(BA; BD) = 16 puis : cos(BA; BD) = soit : cos(BA; BD) =
20 5
! ! ! ! ! ! ! ! ! !
3) ! En utilisant la relation de Chasles on obtient : AC DB = AB + BC DA + AB = AB + BC AB AD
! !
D’autre part : AD = BC car le rectangle ABCD est un parallélogramme particulier . Donc :
! ! ! ! ! ! ! 2 ! 2
AC DB = AB + BC AB BC = AB BC = AB 2 BC 2
! !
! déduction de la longueur A’C’. On vient de prouver : AC DB = AB 2 BC 2
! !
En utilisant la valeur des longueurs AB et BC on obtient : AC DB = 42 32 = 16 9 = 7
!
Les points A’et C’sont les projetés orthogonaux respectifs de A et C sur (BD) . Donc le vecteur AC se projette orthogonalement
! ! ! ! ! ! ! ! ! ! !
en A0 C 0 sur (BD) et AC DB = A0 C 0 DB avec A0 C 0 et DB colinéaires et AC DB = 7 . Donc A0 C 0 DB = 7 et 7 > 0 .
! ! ! !
Les deux vecteurs colinéaires A0 C 0 et DB ayant un produit scalaire positif sont colinéaires de même sens et A0 C 0 DB = A0 C 0 DB
DB 5
D’où : A0 C 0 DB = 7 puis A0 C 0 = = (BD = 5 d’après 1) )
7 7
http://www.math-lycee.com produit scalaire - corrigés feuille 3
! !
exercice 4 ABC est un triangle véri…ant : AB = 2 , AC = 5 et AB AC = 6 page 3 / 12
! ! ! ! !
2-1 En utilisant la relation de Chasles on a : BC = BA + AC = AC AB .
! 2 ! ! 2 ! 2 ! 2 ! !
2 AC AB car : k! u ! v k = k!
u k + k! 2 (!
u !
2 2 2
Donc : BC = AC AB = AC + AB vk v)
! 2 ! !
BC = AC 2 + AB 2 2 AB AC par symétrie du produit scalaire .
! !
D’autre part : AB = 2 , AC = 5 et AB AC = 6 .
! 2 2 2
Donc : BC = (5) + (2) 2 (6) = 25 + 4 12 = 17 et BC 2 = 17
p
Ayant BC 2 = 17 et BC > 0 on déduit : BC = 17 .
! ! ! ! p
2-2 Pour calculer BC BA et CA CB on utilise : AB = 2 , AC = 5 , BC = 17et le théorème suivant :
! ! 1
Pour tous points M , N et P , M N M P = MN2 + MP2 NP2
2
! ! 1 1 p 2 2 2 1
Donc : BC BA = BC 2 + BA2 CA2 = 17 + (2) (5) = (17 + 4 25) = 2
2 2 2
! ! 1 2 2 2 1 2 p 2 2 1
Et : CA CB = CA + CB AB = (5) + 17 (2) = (25 + 17 4) = 19
2 2 2
! ! ! !
Ainsi : BC BA = 2 et CA CB = 19 .
! 1 ! ! ! 1 ! ! 1 ! ! 1
2-3 I le milieu de [AB] donc : AI = AB et : AI AC = AB AC = AB AC = (6) = 3 . Et :
2 2 2 2
2 2 2
! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! 1 ! ! !
IA IC = IA IA + AC = IA IA + IA AC = IA + IA AC = AI + AI AC = AB AI AC
2
! ! 1 2 ! ! 1 2 ! !
IA IC = AB AI AC = (2) (3) = 2 en utilisant : AB = 2 et AI AC = 3
4 4
2-4 On note G le centre de gravité de ABC et A’, B’, C’les milieux respectifs des segments [BC] , [CA] et [AB] ( C 0 = I ) .

En utilisant la position du centre de gravité G sur chacune des trois médianes [AA’] , [BB’] , [CC’] on a :
! 2 ! ! 2 ! ! 2 !
AG = AA0 ; BG = BB 0 et CG = CC 0
3 3 3
D’autre part en utilisant trois fois la propriété caractéristique du milieu on a pour tout point M :
! ! ! ! ! ! ! ! !
2M A0 = M B + M C car A0 milieu de [BC] ; 2M B 0 = M A + M C car B 0 milieu de [AC] ; 2M C 0 = M A + M B car C 0 milieu de [AB]
! ! ! ! ! ! ! ! !
Donc : 2AA0 = AB + AC (avec M = A ) ; 2BB 0 = BA + BC (avec M = B ) ; 2CC 0 = CA + CB (avec M = C )
! 2 ! ! 1 ! 1 ! ! 1 ! 1 !
Et : AG = AA0 devient : AG = 2AA0 = AB + AC = AB + AC
3 3 3 3 3
! 2 !0 ! 1 !0 1 ! ! 1 ! 1 !
De même : BG = BB devient : BG = 2BB = BA + BC = BA + BC
3 3 3 3 3
! 2 !0 ! 1 !0 1 ! ! 1 ! 1 !
CG = CC devient : CG = 2CC = CA + CB = CA + CB
3 3 3 3 3
2 2 2
2 ! 2 1 ! 1 ! 1 ! 1 ! 1 ! 1 !
Donc : AG = AG = AB + AC = AB + AC 2 AB AC
3 3 3 3 3 3
1 1 1 1 ! ! 1 1 2 ! !
AG2 = AB 2 + AC 2 2 AB AC = AB 2 + AC 2 AB AC
9 9 3 3 2
9 9 9
! 2 1 ! 1 ! 1 1 2 ! !
De même : BG2 = BG = BA + BC = BA2 + BC 2 BA BC
3 3 9 9 9
2
! 2 1 ! 1 ! 1 1 2 ! !
Et : CG2 = CG = CA + CB = CA2 + CB 2 CA CB
3 3 9 9 9
p ! !
En utilisant la symétrie du produit scalaire et les valeurs numériques suivantes : AB = 2 , AC = 5 , BC = 17 ; AB AC = 6
! ! ! !
BC BA = 2 ; CA CB = 19 .on déduit :
1 1 2 ! ! 1 2 1 2 2 29 12 17
AG2 = AB 2 + AC 2 AB AC = (2) + (5) (6) = =
9 9 9 9 9 9 9 9 9
1 1 2 ! ! 1 2 1 p 2 2 25
BG2 = BA2 + BC 2 BA BC = (2) + 17 ( 2) =
9 9 9 9 9 9 9
2 1 2 1 2 2 ! ! 1 2 1 p 2 2 4
CG = CA + CB CA CB = (5) + 17 (19) =
9 9 9 9 9 9 9

http://www.math-lycee.com produit scalaire - corrigés feuille 3


page 4 / 12

exercice 5 1) Démontrons le théorème de la médiane : 8M 2 P , M E 2 + M F 2 = 2M P 2 + 12 EF 2 avec P milieu de [EF]


! 2 ! 2
Soit M un point quelconque du plan . M E 2 + M F 2 = M E + M F . D’autre part :
! ! ! ! 2 ! ! 2 ! 2 ! 2 ! ! ! !
! M E = M P + P E donc : M E = M P + P E = M P + P E + 2 M P P E = M P 2 + P E 2 + 2 M P P E
! ! ! ! ! ! !
! M F = M P + P F = M P P E car P milieu de [EF] entraîne : P F = P E . D’où :
! 2 ! ! 2 ! 2 ! 2 ! ! ! !
MF = MP PE = MP + PE 2 M P P E = M P 2 + P E2 2 M P P E
! ! ! !
Par conséquent : M E 2 + M F 2 = M P 2 + P E 2 + 2 M P P E + M P 2 + P E 2 2 M P P E = 2M P 2 + 2P E 2
1 1 1 1
Or : P milieu de [EF] entraîne : P E = EF et P E 2 = EF 2 . D’où : M E 2 + M F 2 = 2M P 2 + 2 EF 2 = 2M P 2 + EF 2
2 4 4 2
Ainsi : 8M 2 P , M E 2 + M F 2 = 2M P 2 + 12 EF 2 avec P milieu de [EF] .

2) Application : C est un cercle centré en O et de rayon r .

F est un point distinct de O et intérieur au cercle C . On

mène par ce point F deux droites perpendiculaires

notées 1 et 2 qui coupent le cercle C respectivement

en A , C et en B , D . On note I le milieu de [AC] et J

le milieu de [BD] .

2-1 A justi…er : F A2 + F B 2 + F C 2 + F D2 = 4r2

F A2 + F B 2 + F C 2 + F D2 = F A2 + F C 2 + F B 2 + F D2

En utilisant deux fois le théorème de la médiane au point F

on obtient :
1
F A2 + F C 2 = 2F I 2 + AC 2 car I milieu de [AC]
2
1
F B + F D = 2F J + BD2 car J milieu de [BD]
2 2 2
2
1 1 1 1
D’où : F A + F B + F C 2 + F D2 = 2F I 2 + AC 2 + 2F J 2 + BD2 = 2 F I 2 + F J 2 + AC 2 + BD2
2 2
2 2 2 2
Le triangle FIJ est rectangle en F car (IF ) = 1 , (JF ) = 2 et 1 et 2 perpendiculaires en F . Le théorème de Pythagore est

applicable dans ce triangle et F I 2 + F J 2 = IJ 2 .


1 1
D’où : F A2 + F B 2 + F C 2 + F D2 = 2 IJ 2 + AC 2 + BD2
2 2
1 2 1 2 1
I milieu de [AC] donc : AC = 2AI et : AC = (2AI) = 4AI 2 = 2AI 2
2 2 2
1 1 2 1
J milieu de [BD] donc : BD = 2BJ et : BD2 = (2BJ) = 4BJ 2 = 2BJ 2
2 2 2
D’où : F A2 + F B 2 + F C 2 + F D2 = 2IJ 2 + 2AI 2 + 2BJ 2

A , B , C et D étant situés sur le cercle C , les triangles OAC et OBD sont isocèles de sommet principal O . I et J étant les

milieux respectifs de [AC] et de [BD] ; les médianes [OI] et [OJ] issues de O pour chacun de ces deux triangles sont les

médiatrices respectives des segments [AC] et de [BD] et les triangles OAI et OBJ sont rectangles respectivement en I et en J .

Le théorème de Pythagore est applicable dans chacun de ces triangles .

D’où : OA2 = OI 2 + AI 2 et OB 2 = OJ 2 + BJ 2 . D’autre part : A 2 C , B 2 C donc : OA = OB = r .

D’où : r2 = OI 2 + AI 2 et r2 = OJ 2 + BJ 2

Ainsi : AI 2 = r2 OI 2 et BJ 2 = r2 OJ 2 .

http://www.math-lycee.com produit scalaire - corrigés feuille 3


L’égalité F A2 + F B 2 + F C 2 + F D2 = 2IJ 2 + 2AI 2 + 2BJ 2 devient ainsi : page 5 / 12

F A2 + F B 2 + F C 2 + F D2 = 2IJ 2 + 2 r2 OI 2 + 2 r2 OJ 2

D’où : F A2 + F B 2 + F C 2 + F D2 = 4r2 + 2IJ 2 2OI 2 2OJ 2 = 4r2 2 IJ 2 OI 2 OJ 2

Le triangle OIJ est rectangle en O : En e¤et :

! (OJ) ? (BD) et (AC) ? (BD) entraîne (OJ)==(AC)

! (OJ)==(AC) et (AC) ? (OI) entraîne (OJ) ? (OI)

Le théorème de Pythagore est applicable dans le triangle OIJ et : IJ 2 = OI 2 + OJ 2 puis IJ 2 OI 2 OJ 2 = 0

L’égalité F A2 + F B 2 + F C 2 + F D2 = 4r2 2 IJ 2 OI 2 OJ 2 devient ainsi :

F A2 + F B 2 + F C 2 + F D2 = 4r2 2 (0) soit F A2 + F B 2 + F C 2 + F D2 = 4r2

2-2 En déduire : AB 2 + CD2 = AD2 + CB 2 = 4r2

Avec 1 et 2 perpendiculaires en F et contenant respectivement A , C et B , D , les quatre triangles FAB , FBC ,

FAD et FDC sont rectangles en F . Le théorème de Pythagore est applicable dans chacun de ces triangles .

D’où : F A2 + F B 2 = AB 2 , F B 2 + F C 2 = BC 2 , F A2 + F D2 = AD2 , F C 2 + F D2 = CD2 .

Par conséquent : AB 2 + CD2 = F A2 + F B 2 + F C 2 + F D2 = F A2 + F B 2 + F C 2 + F D2

Et : AD2 + BC 2 = F A2 + F D2 + F B 2 + F C 2 = F A2 + F D2 + F B 2 + F C 2 = F A2 + F B 2 + F C 2 + F D2

D’autre part : F A2 + F B 2 + F C 2 + F D2 = 4r2 d’après 2-1

Donc : AB 2 + CD2 = AD2 + CB 2 = F A2 + F B 2 + F C 2 + F D2 = 4r2

exercice 6 ABC est un triangle et I est le milieu de [AB] .


1
En utilisant un théorème de la médiane on a pour tout point M du plan : M A2 + M B 2 = 2M I 2 + AB 2 car I est le milieu de [AB] .
2
1
Avec M = C on obtient : CA2 + CB 2 = 2CI 2 + AB 2 .
2
1 1 1 1 1 1 1
D’où : CA2 + CB 2 AB 2 = 2CI 2 puis : CI 2 = CA2 + CB 2 AB 2 soit : CI 2 = AC 2 + BC 2 AB 2 égalité 1
2 2 2 4 2 2 4
situation 1 : ABC est un triangle isocèle de sommet principal A tel que : AB = AC = 7 ; BC = 5
1 2 1 2 1 2 49 25 49 49 148 49 99 9
L’égalité 1 devient : CI 2 = (7) + (5) (7) = + = 37 = = = 11
2
2 2 4 2 2 4 4 4 4 4 4
2 3p 3p
Ayant : CI = 11 et CI > 0 on déduit : CI = 11
2 2
situation 2 : ABC est un triangle rectangle isocèle en B tel que : AB = 4

Le triangle ABC étant isocèle en B avec AB = 4 , on a : BA = BC = 4 .

ABC étant un triangle rectangle isocèle en B , le théorème de Pythagore est applicable .

D’où : AC 2 = BA2 + BC 2 = 42 + 42 = 32
1 1 2 1 2 p
L’égalité 1 devient : CI 2 = (32) + (4) (4) = 16 + 8 4 = 20 = (2 5)2
2 2 4
p 2 p
Ayant : CI 2 = 2 5 et CI > 0 on déduit : CI = 2 5

situation 3 : ABC est un triangle équilatéral tel que : AB = 5 . Donc : AB = AC = BC = 5


2
1 2 1 2 1 2 3 5p
L’égalité 1 devient : CI 2 = (5) + (5) (5) = (5)2 = 3
2 2 4 4 2
2
5 p 5 p
Ayant : CI 2 = 3 et CI > 0 on déduit : CI = 3
2 2
http://www.math-lycee.com produit scalaire - corrigés feuille 3
exercice 7 ABCD est un rectangle véri…ant : AB = 6 et BC = 3 page 6 / 12
n ! ! ! ! o
1) ensemble = M 2 P = M A AB + M B AB = 0

M désigne un point du plan . Alors :


! ! ! !
M 2 , M A AB + M B AB = 0
! ! !
M 2 , M A + M B AB = 0

En utilisant la propriété caractéristique du milieu on a :


! ! !
M A + M B = 2M I avec I milieu de [AB] .
! !
Donc : M 2 , 2M I AB = 0
! ! ! !
M 2 ,2 M I AB = 0 , M I AB = 0
! !
et M 2 , M I ? AB
! !
L’équivalence M 2 , M I ? AB permet d’a¢ rmer :

est la droite perpendiculaire à (AB) passant par I

milieu de [AB] .

Autrement dit : est la médiatrice du segment [AB] .

45
ensemble C1 = M 2 P = M A2 + M B 2 =
2
45
M désigne un point du plan . Alors : M 2 C1 , M A2 + M B 2 =
2
En utilisant un théorème de la médiane on a : M A + M B = 2M I 2 + 21 AB 2 avec I milieu de [AB] .
2 2

45 2 45
Donc : M 2 C1 , 2M I 2 + 12 AB 2 = , 2M I 2 + 12 (6) = car : AB = 6
2 2 2
45 45 9 9 3 3
M 2 C1 , 2M I 2 + 18 = , 2M I 2 = 18 , 2M I 2 = , M I 2 = , M I 2 = , M I = (M I > 0)
2 2 2 4 2 2
3 3
L’équivalence M 2 C1 , M I = permet d’a¢ rmer : C1 est le cercle de rayon centré en I milieu de [AB] .
2 2
n ! ! o
ensemble C2 = M 2 P = M A M B = 16
! !
M désigne un point du plan . Alors : M 2 C2 , M A M B = 16
! ! 1
En utilisant un théorème de la médiane on a : M A M B = M I 2 4 AB
2
avec I milieu de [AB] .
1 2
Donc : M 2 C2 , M I 2 4 AB
2
= 16 , M I 2 = 14 AB 2 + 16 , M I 2 = 1
4 (6) + 16 car : AB = 6
2
M 2 C2 , M I 2 = 25 , M I 2 = (5) , M I = 5 (M I > 0)

L’équivalence M 2 C2 , M I = 5 permet d’a¢ rmer : C2 est le cercle de rayon 5 centré en I milieu de [AB] .

2) ensemble D = M 2 P = M A2 M B 2 = 24
! 1 !
2-1 H est le point de [AB] tel que IH = AB : Pour justi…er que H est un point de D il su¢ t de montrer : HA2 HB 2 = 24
3
! ! ! ! 1 ! 1 ! 1 ! ! 1 ! ! 1 !
D’autre part : ! HA = HI + IA = IH + BA = AB + BA ( I milieu de [AB] entraîne : IA = BA ; IH = AB)
2 3 2 2 3
! 2 ! 3 ! 5 ! ! 5 ! 5 5
HA = AB AB = AB et HA = HA = AB = AB = 6 = 5 ( AB = 6 )
6 6 6 6 6 6
! 5 ! 5 ! 5
! H intérieur au segment [AB] car HA = AB = BA et 0 < < 1 . Donc : HB = AB AH = 6 5 = 1
6 6 6
Par conséquent : HA2 HB 2 = 52 12 = 25 1 = 24 et H est bien un point de D .

http://www.math-lycee.com produit scalaire - corrigés feuille 3


2-2 M désigne un point du plan . Alors : page 7 / 12

M 2 D , M A2 M B 2 = 24 , M A2 M B 2 = HA2 HB 2 ( 24 = HA2 HB 2 d’après 2-1 )


! !
En utilisant deux fois un théorème de la médiane on a : 8P 2 P , P A2 P B 2 = 2 IP AB
! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! !
Donc : M 2 D , 2 IM AB = 2 IH AB , IM AB = IH AB , IM AB IH AB = 0
! ! ! ! ! ! ! !
M 2 D , IM IH AB = 0 , HI + IM AB = 0 , HM AB = 0
! !
L’équivalence M 2 D , HM AB = 0 permet d’a¢ rmer :
! 1 !
D est la droite perpendiculaire à (AB) passant par le point H dé…ni par IH = AB .
3
! !
3) ensemble E = M 2 P = M A2 = 4M C 2 point K dé…ni par : KA + 2KC = ! o
! ! ! ! ! ! ! ! !
3) 3-1 point J dé…ni par : JA 2JC = o KA + 2KC = o , KA + 2 KA + AC = ! o
! ! ! ! ! ! ! ! ! !
JA 2JC = ! o , JA 2 JA + AC = ! o KA + 2KC = ! o , KA + 2KA + 2AC = ! o
! ! ! ! ! ! ! ! !
JA 2JC = ! o , JA 2JA 2AC = ! o KA + 2KC = ! o , 3KA = 2AC
! ! ! ! ! ! ! 2 !
JA 2JC = ! o , JA = 2AC KA + 2KC = ! o , KA = AC
3
! ! ! ! ! ! ! ! ! 2 !
JA 2JC = o , AJ = 2AC KA + 2KC = o , AK = AC
3
Cette équivalence permet d’a¢ rmer : J est l’extrémité Cette équivalence permet d’a¢ rmer : K est l’extrémité
! 2 !
du représentant du vecteur 2AC d’origine …xée en A du représentant du vecteur AC d’origine …xée en A
3

3-2 M désigne un point du plan . Alors :


! 2 ! 2 ! 2 ! 2
M 2 E , M A2 = 4M C 2 , M A = 4 M C , M A = 2M C
! 2 ! 2 ! ! ! !
M A + 2M C = 0 . ( car : k! k!v k = (!u ! v ) (!
u +!
2 2
M 2 E , MA 2M C = 0 , M A 2M C uk v))
! ! ! !
D’autre part en utilisant les égalités JA 2JC = ! o et KA + 2KC = ! o dé…nissant J et K , on a pour tout point M :
! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! !
! M A 2M C = M J + JA 2 M J + JC = M J + JA 2M J 2JC = M J + JA 2JC = M J + (! o ) = MJ
! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! !
! M A + 2M C = M K + KA + 2 M K + KC = M K + KA + 2M K + 2KC = 3M K + KA + 2KC = 3M K + (! o ) = 3M K
! ! ! ! ! !
Par conséquent : M 2 E , M A 2M C M A + 2M C = 0 devient : M 2 E , MJ 3M K = 0
! ! ! ! ! !
D’où : M 2 E , 3 M J M K = 0 , M J M K = 0 et M 2 E , M J ? M K .
! !
Cette équivalence permet d’a¢ rmer : l’ensemble E est l’ensemble des points M tels que : M J ? M K .

Un théorème permet de conclure : E est le cercle de diamètre [JK] .

exercice 8 1) Le triangle ABC est tel que : AB = 5; AC = 9; BC = 6 .

E1 = M 2 P = M A2 M B 2 = 45

E2 = M 2 P = M B 2 M C2 = 56

E3 = M 2 P = M A2 M C2 = 11 .

1-1 En utilisant la propriété caractéristique de E2 on a :

A 2 E2 , AB 2 AC 2 = 56

Or : AB = 5; AC = 9 donc : AB 2 AC 2 = 52 92 = 25 81 = 56

L’équivalence A 2 E2 , AB 2 AC 2 = 56 permet de déduire : A 2 E2 vrai .

http://www.math-lycee.com produit scalaire - corrigés feuille 3


ensemble E2 M est un point quelconque du plan . Alors : M 2 E2 , M B 2 M C2 = 56 page 8 / 12
! !
Un théorème de la médiane permet d’obtenir : pour tout point M , M B 2 M C 2 = 2 JM BC avec J milieu de [BC] .
! !
En particulier pour le point A : AB 2 AC 2 = 2 JA BC

D’où : M 2 E2 , M B 2 M C 2 = 56 devient avec A 2 E2 , AB 2 AC 2 = 56 : M 2 E2 , M B 2 M C 2 = AB 2 AC 2


! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! !
D’où : M 2 E2 , 2 JM BC = 2 JA BC , JM BC = JA BC , JM BC JA BC = 0
! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! !
Et : M 2 E2 , JM BC JA BC = 0 , JM JA BC = 0 , AJ + JM BC = 0 , AM BC = 0
! !
Et : M 2 E2 , AM ? BC . Cette équivalence dé…nit E2 comme la droite passant par A et perpendiculaire à (BC) .

E2 est donc la hauteur hA du triangle ABC issue de A .

1-2 Démontrer que l’ensemble E3 est la hauteur hB du triangle ABC issue de B .

Justi…ons d’abord : B 2 E3 en utilisant : AB = 5; BC = 6

BA2 BC 2 = 52 62 = 25 36 = 11 donc B 2 E3 est vrai .

ensemble E3 M est un point quelconque du plan . Alors : M 2 E3 , M A2 M C 2 = 11


! !
Un théorème de la médiane permet d’obtenir : M A2 M C 2 = 2 KM AC avec K milieu de [AC] .
! !
En particulier : BA2 BC 2 = 2 KB AC .
! ! ! !
Avec M et B éléments de E3 on obtient : M A2 M C 2 = 2 KM AC = 11 et BA2 BC 2 = 2 KB AC = 11
! ! ! !
Donc : M 2 E3 , M A2 M C 2 = 11 devient : M 2 E3 , M A2 M C 2 = BA2 BC 2 , 2 KM AC = 2 KB AC
! ! ! ! ! ! ! ! ! ! !
D’où : M 2 E3 , KM AC = KB AC , KM AC KB AC = 0 , KM KB AC = 0
! ! ! ! ! ! !
Et : M 2 E3 , BK + KM AC = 0 , BM AC = 0 , BM ? AC .

E3 est donc la droite passant par B et perpendiculaire à (AC) . D’où : E3 = hB

1-3 ensemble E1 = M 2 P = M A2 M B 2 = 45 ( rédaction succinte )

CA2 CB 2 = 92 62 = 81 36 = 45 donc C est élément de E1 .


! !
Par théorème : pour tout point M : M A2 M B 2 = 2 IM AB avec I milieu de [AB] .
! ! ! !
comme en 1-1 et en 1-2 on construit : M 2 E1 , M A2 M B 2 = CA2 CB 2 , IM AB = IC AB
! ! ! ! ! ! ! ! ! ! !
M 2 E1 , IM AB IC AB = 0 , IM IC AB = 0 , CM AB = 0 , CM ? AB et : E1 = hC

2) On se place dans le cas général : a , b , c sont des réels positifs et : a = BC , b = CA , c = AB . On note hA ; hB ; hC

les hauteurs de ABC issues respectivement de A , B , C .

E1 = M 2 P = M A2 M B 2 = k1 ; E2 = M 2 P = M B 2 M C 2 = k2 ; E3 = M 2 P = M A2 M C 2 = k3

2-1 valeurs de k1 , k2 et k3 pour que E1 , E2 , E3 contiennent respectivement C , A , B .

C 2 E1 , CA2 CB 2 = k1 , b2 a2 = k1 ; A 2 E2 , AB 2 AC 2 = k2 , c2 b2 = k2

B 2 E3 , BA2 BC 2 = k3 , c2 a2 = k3

2-2 En changeant 56 en c2 b2 dans la démonstration faite en 1-1 on obtient : E2 = M 2 P = M B 2 M C 2 = c2 b2 = h A

En changeant 11 en c2 a2 dans la démonstration faite en 1-2 on obtient : E3 = M 2 P = M A2 M C 2 = c2 a2 = hB

En changeant 45 en b2 a2 dans la démonstration faite en 1-3 on obtient : E1 = M 2 P = M A2 M B 2 = b2 a2 = hC

http://www.math-lycee.com produit scalaire - corrigés feuille 3


2-3 On note H le point d’intersection de hA et hB . page 9 / 12

On a donc d’après 2-2 : HB 2 HC 2 = c2 b2 et HA2 HC 2 = c2 a2

Par conséquent : HA2 HC 2 HB 2 HC 2 = c2 a2 c2 b2

D’où : HA2 HC 2 HB 2 + HC 2 = c2 a2 c2 + b2 Soit : HA2 HB 2 = b2 a2

Or : hC = M 2 P = M A2 M B 2 = b2 a2 . Donc : H 2 hC est vrai .

On retrouve la propriété : les trois hauteurs d’un triangle sont concourantes en un point H appelé orthocentre de ce triangle .

exercice 9 On considère un triangle ABC tel que : AB = 4 ; AC = 5 ; BC = 6 .

Avec les anciens programmes , cet exercice était traité en utilisant la notion de barycentre ( notion qui n’est plus utilisée au lycée

où la géométrie non analytique se fait de plus en plus rare dans les programmes ! ) .
! !
1) H est le point dé…ni par l’égalité vectorielle : 3HA + 2HB = ! o .
! ! ! ! !
1-1 ! En utilisant la relation de Chasles on construit : 3HA + 2HB = ! o , 3HA + 2 HA + AB = ! o
! ! ! ! ! ! ! ! ! ! 2 !
D’où : 3HA + 2HB = ! o , 3HA + 2HA + 2AB = ! o , 5HA + 2AB = ! o , 5HA = 2AB , HA = AB
5
! ! ! 2 !
Ainsi : 3HA + 2HB = ! o , AH = AB . Cette équivalence permet d’a¢ rmer :
5
2 !
H est l’extrémité du représentant du vecteur AB d’origine …xée en A . D’où la construction de H sur le segment [AB] .
5
! M désigne un point quelconque du plan . En utilisant la relation de Chasles on construit :
! ! ! ! ! ! ! ! ! ! !
3M A + 2M B = 3 M H + HA + 2 M H + HB = 5M H + 3HA + 2HB . Or : H est dé…ni par : 3HA + 2HB = ! o . Donc :
! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! !
3M A + 2M B = 5M H + 3HA + 2HB devient : 3M A + 2M B = 5M H + ! o = 5M H . Ainsi : 8M 2 P , 3M A + 2M B = 5M H
n ! ! ! ! o
1-2 Déterminons l’ensemble suivant : D = M 2 P = 3 M A AC 2 M B CA = 0
! ! ! !
M désigne un point quelconque du plan . Alors : M 2 D , 3 M A AC 2 M B CA = 0

En utilisant les propriétés du produit scalaire on construit ensuite :


! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! !
M 2 D , 3 M A AC + 2 M B CA = 0 , 3 M A AC + 2 M B AC = 0 , 3M A AC + 2M B AC = 0
! ! ! ! ! !
M 2 D , 3M A + 2M B AC = 0 . Or : 8M 2 P , 3M A + 2M B = 5M H d’après 1-1 .
! ! ! ! ! ! ! !
Donc : M 2 D , 5M H AC = 0 , 5 M H AC = 0 , M H AC = 0 ( 5 6= 0) et : M 2 D , M H ? AC .

Cette équivalence permet d’a¢ rmer : D est la droite perpendiculaire à (AC) passant par H .
! ! ! ! ! !
2) valeurs des trois produits scalaires suivants : AB AC , BA BC et CA CB

En utilisant les longueurs des côtés du triangle ABC ( AB = 4; AC = 5; BC = 6 ) et l’expression du produit scalaire dé…nie par :
! ! 1
8M 2 P ,8N 2 P , 8P 2 P , M N M P = [M N 2 + M P 2 N P 2 ] on obtient :
2
! ! 1 2 2 1 2 1 5 ! ! 1 1 1 27
AB AC = [AB + AC BC ] = [4 + 52 62 ] = [5] = ; BA BC = [BA2 + BC 2 AC 2 ] = [42 + 62 52 ] = [27] =
2
2 2 2 2 2 2 2 2
! ! 1 1 1 45 ! ! 5 ! ! 27 ! ! 45
CA CB = [CA2 + CB 2 AB 2 ] = [52 + 62 42 ] = [45] = . Ainsi : AB AC = , BA BC = , CA CB =
2 2 2 2 2 2 2
! ! ! !
3) G est le point dé…ni par l’égalité vectorielle : 2GA + 3GB + GC = o .
! ! ! ! ! ! ! !
3-1 ! En utilisant la relation de Chasles on construit : 2GA + 3GB + GC = ! o , 2GA + 3 GA + AB + GA + AC = ! o
! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! !
D’où : 2GA + 3GB + GC = o , 2GA + 3GA + 3AB + GA + AC = o , 2GA + 3GA + GA = 3AB AC
! ! ! ! ! ! ! 3 !
1 ! ! 3 ! 1 !
Puis : 2GA + 3GB + GC = !
o , 2GA = 3AB AC , GA = AB
AC , AG = AB + AC
22 2 2
3 ! 1 !
Cette équivalence permet d’a¢ rmer : G est l’extrémité du représentant du vecteur somme AB + AC d’origine …xée en A .
2 2

http://www.math-lycee.com produit scalaire - corrigés feuille 3


! ! ! ! ! !
! BG en fonction de BA et de BC ! CG en fonction de CA et de CB page 10 / 12
! ! ! ! ! !
BG = BA + AG ( relation de Chasles ) CG = CA + AG ( relation de Chasles )
! 3 ! 1 ! ! 3 ! 1 !
Or : AG = AB + AC Or : AG = AB + AC
2 2 2 2
! ! 3 ! 1 ! ! ! 3 ! 1 !
Donc : BG = BA + AB + AC Donc : CG = CA + AB + AC
2 2 2 2
! ! 3 ! 1 ! ! ! ! 3 ! ! 1 !
BG = BA BA + AB + BC ( relation de Chasles ) CG = CA + AC + CB CA ( relation de Chasles )
2 2 2 2
! ! 3 ! 1 ! 1 ! ! ! 3 ! 3 ! 1 !
BG = BA BA + AB + BC CG = CA + AC + CB CA
2 2 2 2 2 2
! ! 3 ! 1 ! 1 ! ! ! 3 ! 3 ! 1 !
BG = BA BA BA + BC CG = CA CA + CB CA
2 2 2 2 2 2
! ! 1 ! ! ! 3 !
Ainsi : BG = BA + BC Ainsi : CG = CA + CB
2 2
3-2 valeurs numériques respectives de AG2 , BG2 , CG2
2 2 2 2 2
! 3 ! 1 ! ! ! 1 ! ! 2 ! 3 !
D’après 3-1 AG2 = AG = AB + AC , BG2 = BG BA + BC , CG2 = CG =
= CA + CB
2 2 2 2
! ! ! ! 2 2 ! 2 2 ! 2 ! ! ! 2
Or pour tous vecteurs u et v , pour tous réels a et b : ka u + b v k = a k u k + b k v k + 2ab ( u v ) et : M N = M N 2
2
3 ! 1 ! 9 1 13 ! ! 9 1 3 ! !
Donc : AG2 = AB + AC = AB 2 + AC 2 + 2 AB AC = AB 2 + AC 2 + AB AC
2 2 4 4 22 4 4 2
2
! 1 ! 1 1 ! ! 1 ! !
BG2 = 2 2
BA + BC = BA + BC + 2 ( 1) BA BC = BA2 + BC 2 BA BC
2 4 2 4
2
! 3 ! 9 3 ! ! 9 ! !
CG2 = CA + CB = CA2 + CB 2 + 2 ( 1) CA CB = CA2 + CB 2 + 3 CA CB
2 4 2 4
! ! 5 ! ! 27 ! ! 45
D’autre part : AB = 4; AC = 5; BC = 6 ( hypothèse ) et : AB AC = , BA BC = , CA CB = ( d’après 2) ) .
2 2 2
9 1 3 ! ! 9 2 1 2 3 5 25 15
Donc : AG2 = AB 2 + AC 2 + AB AC = (4) + (5) + = 36 + + = 46
4 4 2 4 4 2 2 4 4
1 ! ! 2 1 2 27 27 50 27 23
BG2 = BA2 + BC 2 BA BC = (4) + (6) = 16 + 9 = =
4 4 2 2 2 2 2
2 2 9 2 ! ! 2 9 2 45 135 212 135 77
CG = CA + CB + 3 CA CB = (5) + (6) + 3 = 25 + 81 = =
4 4 2 2 2 2 2
23 77
Ainsi : AG2 = 46 , BG2 = , CG2 =
2 2
4) ensemble E dé…ni par : E = M 2 P = 2M A2 + 3M B 2 + M C 2 = 5

4-1 M est un point quelconque du plan . Pour la suite , on note f (M ) = 2M A2 + 3M B 2 + M C 2

En utilisant la relation de Chasles et les propriétés du produit scalaire on construit ce qui suit :
! 2 ! ! 2 ! 2 ! 2 ! ! ! !
M A2 = M A = M G + GA = M G + GA + 2 M G GA = M G2 + GA2 + 2 M G GA
! 2 ! ! 2 ! 2 ! 2 ! ! ! !
M B 2 = M B = M G + GB = M G + GB + 2 M G GB = M G2 + GB 2 + 2 M G GB
! 2 ! ! 2 ! 2 ! 2 ! ! ! !
M C 2 = M C = M G + GC = M G + GC + 2 M G GC = M G2 + GC 2 + 2 M G GC

Par conséquent : f (M ) =2M A2 + 3M B 2 + M C 2 devient :


! ! ! ! ! !
f (M ) = 2 M G2 + GA2 + 2 M G GA + 3 M G2 + GB 2 + 2 M G GB + M G2 + GC 2 + 2 M G GC
! ! ! ! ! !
f (M ) = 2M G2 + 3M G2 + M G2 + 2GA2 + 3GB 2 + GC 2 + 2 2 M G GA + 3 M G GB + M G GC
! ! ! ! ! !
f (M ) = 2M G2 + 2GA2 + 3GB 2 + GC 2 + 2 M G 2GA + M G 3GB + M G GC
! ! ! !
f (M ) = 2M G2 2GA2 + 3GB 2 + GC 2 + 2 M G 2GA + 3GB + GC
! ! ! !
Or G est dé…ni par : 2GA + 3GB + GC = ! o . Donc : f (M ) = 2M G2 2GA2 + 3GB 2 + GC 2 + 2 M G (!
o)

D’où : f (M ) = 2M G2 2GA2 + 3GB 2 + GC 2 + 2 (0) = 2M G2 2GA2 + 3GB 2 + GC 2

On a donc justi…é : Pour tout point M du plan , 2M A2 + 3M B 2 + M C 2 = 2M G2 2GA2 + 3GB 2 + GC 2

http://www.math-lycee.com produit scalaire - corrigés feuille 3


4-2 déduction pour l’ensemble E page 11 / 12

M est un point quelconque du plan . Par dé…nition de E , on a : M 2 E , 2M A2 + 3M B 2 + M C 2 = 5

D’autre part : ! Pour tout point M du plan , 2M A2 + 3M B 2 + M C 2 = 2M G2 2GA2 + 3GB 2 + GC 2 d’après 4-1
23 77
! AG2 = 46 , BG2 = , CG2 = d’après 3-2
2 2
Donc : M 2 E , 2M A2 + 3M B 2 + M C 2 = 5

M 2 E , 2M G2 2GA2 + 3GB 2 + GC 2 = 5
23 77
M 2 E , 2M G2 2 (46) + 3 + =5
2 2
146
M 2 E , 2M G2 92 + =5
2
M 2 E , 2M G2 = 5 + 92 73

M 2 E , 2M G2 = 24
p 2
M 2 E , M G2 = 12 , M G2 = 2 3
p
M 2 E , M G = 2 3 ( M G > 0 comme longueur )
p
L’équivalence M 2 E , M G = 2 3 permet d’a¢ rmer :
p
E est un cercle C de rayon 2 3 et de centre le point G
! ! !
dé…ni par : 2GA + 3GB + GC = ! o
! 3 ! 1 !
Pour construire G on utilise : AG = AB + AC ( prouvé en 3-1 )
2 2
exercice 10 ABC est un triangle quelconque .

On utilise les notations suivantes :

! pour les longueurs des côtés du triangle : a = BC ; b = CA ; c = AB

! pour les mesures des angles géométriques associés aux sommets du


b pour l’angle associé au sommet A , B
triangle : A b pour l’angle associé

b pour l’angle associé au sommet C . Ces trois mesures


au sommet B , C

sont comprises strictement entre 0 et .


! ! ! ! ! ! ! 2 ! ! 2
1)1-1 En utilisant la relation de Chasles : BC = BA + AC = AC AB et BC = BC . Donc : BC 2 = BC = AC AB
! !
Or pour tous vecteurs ! u et !v , k!
u ! v k = k!u k + k! 2(!
u ! v ) et (!
u ! cos (!
u;!
2 2 2
vk v ) = AC AB v)
! ! 2 ! 2 ! 2 ! ! ! 2 ! 2 ! ! ! !
Donc : BC 2 = AC AB = AC + AB 2(AC AB) = AC + AB 2 AC AB cos (AC; AB)
! !
L’égalité 1 suivante : BC 2 = AC 2 + AB 2 2 cos (AC; AB) est donc justi…ée .

1-2 ! A b étant une mesure strictement comprise entre 0 et de l’angle géométrique associé au sommet A , une mesure de l’angle
!
\! b ou -A
b et cos A
b = cos( A) ! !
b . Donc : cos (AC; b.
orienté (AC; AB) est A AB) = cos A
! ! b
Avec les notations dé…nies en début d’exercice ; l’égalité : BC 2 = AC 2 + AB 2 2 cos (AC; AB) devient : a2 = b2 + c2 2bc cos A
b devient B
! en changeant A en B , B en C , C en A : BC devient CA , CA devient AB , AB devient BC , A b . Donc :
! ! ! ! b
BC 2 = AC 2 + AB 2 2 cos (AC; AB) devient : CA2 = BA2 + BC 2 2 cos (BA; BC) puis : b2 = c2 + a2 2ac cos B
b devient C
! en changeant A en C , B en A , C en B : BC devient AB , CA devient BC , AB devient CA , A b . Donc :
! ! ! ! b
BC 2 = AC 2 + AB 2 2 cos (AC; AB) devient : AB 2 = CB 2 + CA2 2 cos (CB; CA) puis : c2 = a2 + b2 2ab cos C

formules d’Al - Kashi a2 = b2 + c2 b puis b2 = c2 + a2


2bc cos A b et c2 = a2 + b2
2ac cos B b
2ab cos C

http://www.math-lycee.com produit scalaire - corrigés feuille 3


2) trois applications numériques des formules d’Al - Kashi page 12 / 12
b=
2-1 On donne : b = 3; c = 4 et A . A trouver ? a ; B b; C
b
3
1 p
! a2 = b2 + c2 2bc cos A b donc ; a2 = 32 + 42 2 3 4 cos = 25 24 = 13 ; a2 = 13 et a > 0 donc : a = 13
3 2 2
2 2
b donc 2ac cos B
b = c2 + a2 b2 et cos B b = c +a b 42 + 13 32 20 5
! b2 = c2 + a2 2ac cos B = p = p = p
2ac 2 13 4 8 13 2 13
Avec une calculatrice on obtient 46.10211375 pour Bb que l’on arrondit à : Bb = 46

! La somme des angles d’un triangle étant de 180 degrés , et b est : C


correspondant à 60 la valeur arrondie pour C b = 74
3
b= 4 b < . A trouver ? a
2-2 On donne : b = 2; c = 3 et sinA avec 0 < A
5 2
Pour pouvoir utiliser a2 = b2 + c2 b b . Or : cos2 A
2bc cos A il faut en préalable calculer la valeur de cos A b + sin2 A
b = 1 .Donc :
2 2
b=1 b=1 4 16 9 3
cos2 A sin2 A =1 = = .
5 25 25 5 !
2
2 b 3 3
b = ou cos A b= 3 b < entra^{ne cos A b= 3
b > 0 Donc : cos A
D’autre part : cos A = , cos A et 0 < A
5 5 5 2 5
r
b devient a2 = 22 + 32 2 2 3 3 = 29 ; a2 = 29 et a > 0 donc : a = 29 (a ' 2:41)
Ainsi : a2 = b2 + c2 2bc cos A
5 5 5 5
2-3 On donne : a = 8; b = 7; c = 10 . A trouver ? A b; Bb; C
b
2 2
b = c +a b2 2
b= b +c
2
a2 2
b = a +b
2
c2
D’après 1-2 cos B . De même : cos A et cos C . Donc :
2 2 2
2ac
2 2 2 2
2bc
2 2 2 2 2
2ab
b= b + c a 7 + 10 8 17 b= c + a b 10 + 8 7 23
cos A = = ; cos B = = ;
2bc 2 7 10 28 2ac 2 8 10 32
Avec une calculatrice on obtient 52.616800158 pour A b et 44.04862567 pour B b que l’on arrondit à : A
b = 53 et B b = 44
2 2 2 2 2 2
b = a +b
cos C
c
=
8 +7 10
=
13
; Avec une calculatrice on obtient 83.33457274 pour C b ; on arrondit à : C
b = 83
2ab 2 8 7 112

b + b cos A
3) objet de la question : justi…er l’égalité : c = a cos B b.

Dans cette question on utilise le milieu I de [BC] .

3-1 En se plaçant dans le triangle ABI une formule

d’Al - Kashi permet d’écrire : AI 2 = BA2 + BI 2 2BA BI cos B b


BC a
Avec I milieu de [BC] on a : BI = = et : BA = c .
2 2
2
Donc : AI = BA + BI2 2
2BA BI cos B b devient :
2
a 2 a b soit : AI 2 = c2 + a b
AI 2 = c2 + 2c cos B ac cos B
2 2 4
3-2 [AI] est la médiane du triangle ABC issue de A . En utilisant un théorème de la médiane on obtient :
BC 2 a2 a2
AB 2 + AC 2 = 2AI 2 + soit : c2 + b2 = 2AI 2 + . D’où : 2AI 2 = c2 + b2
2 2 2
Or : a2 = b2 + c2 2bc cos A b . Donc : b2 + c2 = a2 + 2bc cos A b
a2 2 2
b a . D’où : 2AI 2 = a + 2bc cos A
2
b puis : AI 2 = a + bc cos A
b
Et : 2AI 2 = c2 + b2 devient : 2AI 2 = a2 + 2bc cos A
2 22 2 2
4
a b et AI 2 = a + bc cos A
b on déduit :
3-3 déduction : Ayant prouvé précédemment : AI 2 = c2 + ac cos B
4 4
a2 2
b = a + bc cos Ab puis : c2 = ac cos B
b + bc cos A
b.
c2 + ac cos B
4 4
La longueur c du côté [AB] étant di¤érente de 0 , on peut diviser les deux membres de l’égalité précédente par c .
b + b cos A
On obtient ainsi : c = a cos B b.

http://www.math-lycee.com produit scalaire - corrigés feuille 3

Vous aimerez peut-être aussi