Vous êtes sur la page 1sur 2

Le 12/04/2020

https://www.elearning.univ-blida.dz
Cours 01

Les quatre phases de fonctionnement des MCI (quatre temps) :


Les quatre phases de fonctionnement d’un moteur à quatre temps ont été définies dès 1862 par
Beau de Rochas :
 Admission (aspiration) d’air ou de mélange air / essence
 Compression de l’air ou du mélange
 Inflammation (combustion) rapide et détente du piston
 Echappement des gaz brûlés

Fig. Les quatre temps d’un moteur à combustion interne (Automobile)

Les différents temps (phases) pour les moteurs Essence et Diesel ont été expliqués en détails
dans le cours précèdent.
Mode d’injection dans les moteurs à combustion interne :
Dans les moteurs à combustion interne, l’injection du carburant peut se faire par :
Injection Indirecte d’essence : Injection d’essence à basse pression en amont de la soupape
d’admission au temps d’admission, l’organe responsable est appelé le Carburateur.
Injection Indirecte de Diesel : Injection de gazole à haute pression dans une chambre de
précombustion.
Injection Directe Diesel : Injection de gazole à très haute pression (2000 bars) directement
dans le cylindre en fin de compression
Injection Directe de l’Essence : L’injection est réalisée à l’aide d’injecteurs Essence
directement dans la chambre de combustion.

Moteurs à Combustion Interne (L3 CM) 1


Le 12/04/2020

Fig. Différents types d’injection de carburant (Essence/Diesel).


La figure ci-dessus montre les différents modes d’injection de carburant au niveau des cylindres
moteurs. On note que le mode d’injection directe est le plus utilisé dans les nouveau moteurs
(nouvelle technologie de fabrication des moteurs), ce mode d’injection est plus précis et moins
consommable de carburant.
Le type d’injection de carburant est l’un des modes de classifications des moteurs à
combustion internes, on note aussi la qualité d’admission de l’air d’où on peut distinguer les
deux grands types de moteurs :
Moteur atmosphérique :
Ces moteurs sont caractérisé par une admission de l’air par aspiration crée par la descente du
piston, delà, l’admission est effectuée sous la pression atmosphérique ;
 Le mélange air/essence est injecté à la pression atmosphérique lors de la phase
d’admission.
 Le taux de remplissage du cylindre est toujours inférieur à 100%.
 La puissance du moteur est toujours limitée par le taux de remplissage.
Moteur turbocompressé :
Dans ce type de moteurs, un compresseur centrifuge est implanté au niveau du canal
d’admission, ce dernier est alimenté par l’écoulement des gaz d’échappement ;
 Le mélange air essence ou air est injecté avec une certaine surpression
 La surpression est créée en faisant passer l’air d’admission dans un compresseur
 Cela crée une suralimentation (taux de remplissage plus important).

Moteurs à Combustion Interne (L3 CM) 2

Vous aimerez peut-être aussi