Vous êtes sur la page 1sur 2

Le bail à usage professionnel «il remplace désormais ce qu’on appelait le bail commercial » dont

l’intitulé ne correspondait plus au contenu réel du bail professionnel.


Ainsi le statut du bail à usage professionnel était aussi applicable à des professionnels tels que les
professions libérales (avocat, médecin, architecte,) qui n’ont pas la qualité de commerçant

La révision de l’acte uniforme sur les questions de fonds


L’acte uniforme relatif au droit commercial général (AUDCG)
Il a été des révisions de l’acte uniforme relatif au droit commercial général sur les questions de
fonds dans le but de produire des règles modernes et adaptés à la vie des affaires.
Il est ainsi préconisé une informatisation du registre de commerce et du crédit mobilier (RCCM)*
avec l’institution d’un fichier régional interconnecté aux fichiers nationaux dont il centralise les
données. Ainsi de façon électronique on arrive à organiser la collecte et la diffusion de l’information
économique afin d’assurer la transparence et la loyauté nécessaire au développement des activités
économiques./***1Cet acte uniforme relatif au droit commercial général or sur le droit commercial
général OHADA car il constitue le droit commun de cette matière.
Il est applicable à tous commerçant, personne physique ou morale qui se trouve sur le territoire de
l’un des états membres ou dans l’espace OHADA
L’acte uniforme relatif au droit commercial général révisé, celui du 15 décembre 2010 comporte
dorénavant 307 article (l’ancien acte de1999 avait 276 article).
L’acte UDCG nouveau traite des questions suivantes :
 Le statut du commerçant
 Le registre du commerce et du crédit mobilier(RCCM)
 Le bail à usage professionnel
 Les intermédiaires du commerce
 La vente entre professionnel

L’entreprenant est un entrepreneur individuel, personne physique qui, sur simple déclaration prévue
dans l’AUDCG exerce une activité professionnel, civile, commercial, artisanal ou agricole.
Il faut noter que : l’entreprenant est dispensé d’immatriculation au registre du commerce et du
crédit immobilier
Des actes de commerce par nature ou par forme
En effet constitue des actes de commerce par nature les activités suivantes :
 L’achat des biens mobilier ou immobilier en vue de les revente,
 les opérations de banque, de change, de courtage, d’assurance et de transit,
 les contrats conclus entre commerçant
 les opérations de location de meuble
 les opérations de transport et télécommunication
 les opérations des intermédiaire de commerce (courtier, agent commercial, le
commissionnaire)
 les actes effectués par les sociétés commercial

La classification des sociétés commercial


Les sociétés commercial reconnues par l’acte sont :
1. Les sociétés de personnes
Elles sont caractérisés par la considération de la personne de la société c’est-à-dire INTUITI
PERSONAE
exemple de société de personne, nous avons la société en nom collectif (SNC), Société en
commandité simple(SCS)
2. Société des capitaux : elles sont constitué en considération des capitaux des associés, seul
l’apport en argent des associés qui compte. Ex : La société Anonyme, La société par action
simplifiée, La société à responsabilité limitée (SARL), Les sociétés à risques. Pour ces
societe, les associés ne sont tenus des dettes sociale qu’à concurrence de leur apport

Vous aimerez peut-être aussi