Vous êtes sur la page 1sur 20

République du Bénin Année Scolaire 

: 2019 – 2020
DDESTF-O Classe : Tle C
CEG Sèkandji Durée : 04 heures

1ère EVALUATION DE PRODUCTION SCOLAIRE DU 1ER SEMESTRE


EPREUVE : PCT

A/ chimie et Technologie
Contexte

Au cours d’une séance, de travaux dirigés, le professeur Sébastien propose une évaluation
formative de terminale scientifique, sur :

- La réaction d’un chlorure d’acyle A avec un alcool B saturé donnant un composé organique
C.
- L’oxydation des ions iodure (I-) par les ions peroscodisulfate ( S2 O2−¿
8
¿
).

Support

 REACTIONS CHIMIQUES
 Le chlorure d’acyle A de formule C n H 2 n+ LCOCl, contient 13,3% en masse d’oxygène. A
possède un atome de carbone asymétrique.
 Le chlorure d’acyle A réagi avec l’alcool B saturé dont le pourcentage massique en oxygène
est égal au pourcentage massique en oxygène de A pour donner un produit C.
 Quand B est soumis à l’action d’une solution acidifiée de permanganate de potassium en
défant, il conduit à un corps D qui réagit positivement avec la 2,4- D.N.P.H. et avec la
liqueur de fehling.
2+¿ ¿

 On donne le couple oxydant réducteur : M n O−¿/4


M ¿
n

 OXYDOREDUCTION
 On mélange à une température donnée un volume Y1 = 200 ml d’une solution d’iodure de
potassium (KI) de concentration molaire C1 = 0,1 mol/L et un volume V2 = 100 ml d’une
solution de peroscodisulfate de sodium (Na2S2O8) de concentration molaire C2 = 0,4 mol/L ;
on note S la solution obtenue.
 Pour déterminer la concentration molaire de I2 formée dans S à un instant t donné, on
prélève un volume Vo= 10ml de S que l’on place dans une nole jaugée plongée
automatiquement dans de l’eau glacée. La diode formée à cet instant est dosé par une
solution de thiosulfate de sodium Na2S2O3 de concentration C1 = 0,01mol/L ; l’équation du
dosage est : 2S2O2−¿¿
3 + I 2 → S4 O2−¿¿
6 +2I-

Les valeurs des volumes Vr de thiosulfate utilisés à chaque instant, de même que les concentrations
[ I 2 ] correspondantes, sont consignées dans le tableau ci- dessous
t(min) 2 4 8 12 16 20 30 40 52 60 68 70 84

Vr(mL) 10 18,4 29,2 36,4 41,6 46 54 58,8 63,2 65 65,6 66,8 66,8

[ I 2 ]( 5 9,2 14,6 18,2 20,8 23 27 29,4 31,6 32,5 32,8 33,4 33,4
−3
10 mol /L ¿

Echelle : 1cm pour 5min et 1cm pour 5.10−3 mol/L

Tâche : Expliquer des faits et décrire l’utilisation de matériel

1.

1-1- Détermine la formule brute de A et donner toutes ses formules semi- développées possibles et
leur nom. En déduire la formule semi- développée exacte de A sachant qu’il possède un carbone
asymétrique.

1-2- Déterminer les formules semi- développées possibles de l’alcool B.

1-3- Déterminer les formules semi- développées des composés C et D et écrire les équations bilan
des réactions entre A et B et de l’oxydation de B en D.

2.

2-1- Ecrire l’équation bilan de la réaction d’oxydoréduction qui se produit ; les couples redox
correspondant sont : S2O2−¿¿
8 / SO2−¿¿
4 ; I 2/ I −¿¿ .

2-2- Calculer les concentrations molaires initiales des ions I −¿¿ et S2O2−¿¿
8 dans la solution S notée
−¿⌋ −¿ ⌋
respectivement ¿ ⌊ I o et ⌊ S 2 O8 2o ¿ ¿.

2-3- Etablir l’expression de I 2 en fonction de Vo. Vr et Cr qui a permis de remplir la troisième ligne
du tableau.

3.

3-1- Déterminer la composition molaire du mélange S à t = 30min.

3-2- Tracer la courbe ¿= f(t) sur un papier millimétré

3-3- En déduire le temps de demi-réaction t1/2 les vitesses volumique de formation d’I2 à t 1= 0, t1/2 et
à t 2 = 40min.

B/ Physique et Technologie
Contexte

Dans une revue scientifique, on peut lire : « un missile balistique est un missile dent la trajectoire est
influencée uniquement par la gravité et les forces de frottement de l’aire ».

« Un faisceau de particules homocinétiques et identiques, de charge q, émis à partir du filament d’un
canon d’un oscilloscope. Ces particules sont émis avec une vitesse initiale nulle et sont accélérés par
une tension U réglable établi entre le filament et la plaque A du canon ».
Par ailleurs, dans son ouvrage Principe mathématique de la philosophie naturelle  publié en
1687, Neuton exprime : « la force qui retient la lune dans son orbite est inversement proportionnelle
au carré de la sitance terre- lune. La gravité appartient à tous les corps et est proportionnelle à la
quantité de matière que chacun des corps contient ».

Des élèves se proposent d’étudier le missile balistique, le faisceau homocinétiques émis par
le canon d’oscilloscope et d’utiliser cette loi de Newton pour déterminer la masse M de la terre et
l’intensité Go du champ de gravitation terrestre à la surface de la terre. La constante de gravitation
étant notée K.

Support

 MISSILE BALISTIQUE

C’est la trajectoire que l’on va étudier, ignorant la phase initiale

d’accélération du missile sous l’effet de ses moteurs- fusées.

Dans un premier temps on néglige les forces de frottements.

Le missile est donc uniquement soumis à l’action de son poids, l’intensité de la pesanteur g =
9,8m/S2 étant supposée constante.

Les caractéristiques initiales du mouvement balistique sont la vitesse initiale ⃗


v o et l’angle initial α.
On appelle portée du tir la distance D jusqu’à la cible (supposée sur le plan horizontal), et flèche du
D
tir la hauteur maximale H atteinte pour une abscisse égale  ; leurs expressions respectives sont : D
2
V 2o sin (2 α ) V 2 sin2 α
=  ; H = o
g 2g

 CANON D’OSCILLOSCOPE
 On règle la tension U pour que les particules atteignent la plaque A avec une vitesse V =
16000km. S−1
On donne U= 2672kV ;

Particules Protons Ions Hélium (¿ Electrons

Masse (Kg) 1,6.10-27 6,68.10-27 9,1.10-31

 Le faisceau de particules obtenu pénètre entre les plaques horizontales P1 et P2 d’un


condensateur à la vitesse de 16000km. S−1 . La longueur L des plaques vaut 8cm.
La tension entre les armatures est U 1= V p 1−V p 2 ; la distance entre les armatures est d.
 GRAVITATION TERRE – LUNE
 On admet que la terre et la lune possèdent chacune une répartition sphérique de masse. La lune,
de masse m, décrit une orbite circulaire de rayon r autour de la Terre. La Terre a pour masse M,
pour rayon R et pour centre d’inertie O.
On notera V la vitesse de la lune autour de la Terre.
Donnée : r = 60R ; R = 6370km ; K = 6,67.10−11N.m2.kg

Tâche : Expliquer des faits


1.
1-1- * appliquer la deuxième loi de Newton au missile de masse m, afin de trouver les
composantes de son vecteur accélérationa⃗ .
 En déduire les composantes de son vecteur vitesse ⃗v . que peut- on dire du mouvement du
missile selon l’axe (Ox) ? selon l’axe (Oy) ?

1-2- En déduire les équations horaires du mouvement.

 L’un des objectifs des missiles balistiques est d’avoir une portée maximale. La vitesse initiale
Vo est de Mach 7, c’est- à- dire sept fois la vitesse du son V son = 330 m/s. calculer la valeur
de la vitesse initiale Vo, en mètres par seconde.

1-3- * Montrer qu’un angle de tir initial de α = 45° permet d’avoir une portée maximale.
Calculer la valeur de D dans ce cas en mètres puis en kilomètres.

 Déduire de la valeur de D précédente et des équations horaires, la durée totale t total du vol du
missile jusqu’à sa cible.
 A partir des valeurs de D et de t total trouvées, expliquer pourquoi il est très difficile de se
protéger contre les missiles balistiques.

2.

mV 2
2-1- Montrer que la valeur absolue de la charge q de chaque particule est : |q| = .
2U
|q|
2-2- Calculer la valeur absolue de la charge q et le rapport massif de chacune des particules
m
étudiées du tableau.

2-3- Préciser le signe de U 1 pour que les particules sortent du champ par un point d’ordonnée
négative.

 Etablir l’équation cartésienne du mouvement d’une partie entre les armatures du


condensateur.
 Déterminer l’ordonnée du point de sortie.

3.

3-1- Indiquer un référentiel approprié pour étudier le mouvement de la lune autour de la Terre.

 Cet écrit de Newton est plus connu sous le nom d’une loi que l’on précisera et énoncera.
 Donner les caractéristiques de la force ⃗F exercée par la Terre sur la lune. Reproduire la figure
1 sur votre copie et y représenter, sans soucis d’échelle, cette force.

3-2- * Sur le même schéma, représenter le vecteur champ de gravitation terrestre ⃗G au centre de la
lune. Donner son intensité en fonction de K, M et r puis en fonction de Go, R et r.

 Déterminer l’accélération a⃗ du centre d’inertie de la lune.


 Montrer que le mouvement de la lune autour de la Terre est circulaire uniforme.
 Etablir l’expression de Go en fonction de V, r et R.

3-3- Sachant que la période de rotation de la lune autour de la Terre est T (lune) = 27 j 7h 43min ;
déterminer :

 La valeur de Go. comparer la valeur trouvée à celle du champ de pesanteur go habituellement


utilisée ;
 La masse M de la Terre.
CEG ‘’SEKANDJI’’ ANNEE SCOLAIRE : 2019-2020
CLASSE : 3ème
DUREE : 02 H
PREMIERE SERIE DE PRODUCTION SCOLAIRE DU PREMIER SEMESTRE
EPREUVE: PCT

Compétences disciplinaire évaluée: CD1


Critère de perfectionnement: Lisibilité, cohérence et innovation
A- Chimie et Technologie
Contexte:
Les apprenants d’une classe de 3ème scientifique se sont rendus au laboratoire sous la direction de leur
professeur pour préparer quatre solutions aqueuses A, B, C et D et réaliser un dosage acido-basique. Lors de ces
travaux pratiques, certains apprenants ont rencontré des difficultés dans le choix du matériel adéquat et de la
reconnaissance de la nature des solutions.
Support :
 Informations relatives aux expériences réalisées au laboratoire
- La solution A est une d’acide chlorhydrique (H3O+ + Cl-) obtenue en dissolvant 224 mL de chlorure d’hydrogène
gazeux dans 500mL d’eau distillée. Cette solution donne une coloration rouge avec l’hélianthine
- La solution B est une solution de soude ( Na+ + OH-) contenant 4g de soluté par litre de solution. Elle donne une
coloration rose violacée avec la phénolphtaléine.
- La solution C est une solution de chlorure de sodium (Na++Cl-) de concentration molaire C0= 4mol.L-1 et de
volume 1,5L. Elle donne une coloration verte avec le BBT.
- Un apprenant prélève 10 mL de la solution C auquel il ajoute 90mL d’eau pour obtenir la solution D.
Matériel disponible au laboratoire pour
Schéma du dispositif réalisé pour
la préparation des solutions
le dosage acido-basique

a
- Le bécher contient 10 mL b
de la solution B. f
- La burette est remplie par la
solution A c
- L’indicateur coloré utilisé d
pour le dosage est le BBT e

g Titre

Tâche : Exploite tes connaissances sur les notions d’équilibre et sur les solutions aqueuses pour expliquer des
faits.
Consigne :
1-
1.1- Nomme chaque élément du matériel disponible puis retiens le matériel nécessaire à la préparation de la solution
D.
1.2- Donne le mode opératoire de la préparation de la solution et complète le tableau ci-dessous
A B C D

Soluté

Solvant

Couleur avec BBT

Couleur avec
hélianthine

Couleur avec la
phénolphtaléine
1.3- Nomme le schéma du dispositif du dosage en utilisant uniquement les lettres
- Détermine la concentration molaire des solutions A et B puis écrire l’équation globale et l’équation bilan de la
réaction du dosage.

B- Physique et Technologie
Contexte :
En vue de mesurer le niveau d’assimilation des savoirs construits sur les notions d’équilibre d’un solide, un
professeur des SPCT propose à ses apprenants les supports suivants.
Support 1
Pour transporter du sable sur la dalle d’un bâtiment, les ouvriers utilisent une rouette et le système schématisé ci-
dessous.

r L

30°

Données et informations :
Le chef chantier demande à un ouvrier ne pouvant exercer qu’une force de 400 N de transporter 50 kg de sable.
Le brancard de la brouette à une longueur de 40 cm. Le centre de gravité de la charge est situé à 20 cm du pneu de la
brouette.
A défaut de la brouette, l’ouvrier utilise un treuil dont La longueur de la manivelle est L = 2 r
On donne g=10N.kg-1 ,Echelle 1cm →100N
Support 2
Le système schématisé sur le support est un jeu proposé par l’un de vos camarades de classe lors des journées
culturelles passées. Le jeu est gagné si le joueur réussit à poser une masse marquée au point C de la barre pour la

. .
maintenir en équilibre horizontal.
A O C
B Δ
Données et informations
FA = 1 N ; FB = 2 N ; AB = 25 cm ; AC = 80 cm
Le point O représente le centre de gravité de la barre et Δ l’axe de rotation.
Tâche : Pour ton évaluation, tu es invité (e) à prouver ton niveau de maîtrise de ces différentes notions.
Consignes :
2.1- Prouve que l’ouvrier ne peut pas soulever directement cette quantité de sable sans intermédiaire et explique
comment l’ouvrier peut soulever cette quantité de sable avec la brouette puis déduis l’intérêt de la brouette.
2.2- Fais le schéma simplifié de la brouette chargée en y indiquant les forces appliquées et déduis le type de levier
auquel elle appartient puis déterminer la valeur de l’intensité de la force à exercer par l’ouvrier pour transporter cette
quantité de sable avec la brouette
2.3-Cite deux autres leviers du même type que la brouette.
3-
3.1- Ecris la condition d’équilibre de la charge posée sur le plan incliné.
3.2- Calcule l’intensité de la force exercée par l’ouvrier sur la manivelle.
3.3- Ecris la condition d’équilibre de la barre AC et dis dans ce cas précis si la barre AC est en équilibre horizontal
(Sinon précise dans quel sens elle est déviée). (support2)
- Si la barre n’est pas en équilibre, donne le sens, la direction et l’intensité de la force ⃗
F qu’il faut appliquer en C
pour réaliser l’équilibre horizontal.
CEG SEKANDJI ANNEE SCOLAIRE: 2019- 2020
CLASSE: 1ère C
DUREE: 03 h
PREMIERE SERIE D’EVALUATION DU PREMIER SEMESTRE
EPREUVE : SPCT
Compétence disciplinaire évaluée
CDN°1 et CDN°3
Critère de perfectionnement : Clarté et précision dans vos productions

A / CHIMIE ET TECHNOLOGIE
Contexte :
L’existence d’un très grand nombre de composés organiques naturels et synthétiques explique la
constitution d’une branche spéciale de la chimie appelée chimie organique. La chimie organique met à profit
toutes les techniques modernes de la chimie. Ces techniques permettent d’isoler les composés organiques en
les séparant des autres corps, d’identifier les éléments chimiques qui les constituent, d’en déterminer les
proportions et de trouver à partir de ces résultats, la formule brute de ces composés. Elles permettent
également de synthétiser certaines molécules naturelles et même d’en fabriquer de nouvelles. Quelles sont
ces techniques permettant d’identifier les éléments chimiques et d’en déterminer les proportions ? Comment
à partir des résultats obtenus, déterminer la formule brute d’un composé organique ?
Les alcanes représentent une catégorie d’hydrocarbure importante dans la branche de la chimie
organique. Ils sont considérés comme source importante d’énergie. Leurs dérivés sont utilisés dans la
synthèse des fréons qui se présentent sous plusieurs types : fréon011 ; fréon022 ; fréon113 ; fréon114 etc.
Ces produits conçus pour être utiles à l’homme ; constituent aujourd’hui des problèmes écologiques.
Voilà des préoccupations auxquelles tente de répondre LABAKE, une élève en classe de 1ère
scientifique et ceci, à partir des résultats issus de deux expériences.
Support :
 On donne en g/mol les masses molaires atomiques : C : 12 ; O : 16 ; N : 14 ; H : 1 ;
Mg : 24 ; Cu : 63,5
Expérience1:
La décomposition de la chlorophylle par l’oxyde de cuivre donne du dioxyde de carbone, de l’eau, de
l’oxyde de magnésium et de cuivre selon l’équation :

CnH2nOpMg + z CuO x CO2 + y H2O + MgO + zCu.


La chlorophylle a pour formule (CnH2nOpMg) où n, p sont des entiers à déterminer. L’analyse
élémentaire d’une masse m = 15, 75g dans les conditions où le volume molaire gazeux est Vm = 25L/mol
donne 15,625L d’un gaz abordable par la soude, 11, 25g de masses des tubes à ponce sulfurique et 5g
d’oxyde de magnésium (MgO). La masse m’ de l’oxyde de cuivre nécessite 50g du composé. Une masse de
2g du composé contient 1Kg de feuilles de salade. On donne masse volumique de la chlorophylle : ρ = 5,
0410-3 Kg/L.
Expérience 2 :
 Informations relatives aux alcanes et à leurs dérivés :
(Liste1)
a) b) c) d)
Cl
CH3
CH3 H3C C2H5
CCl2 F2 CH3 – CH – CH – CH – C2H5
CH – CH3
C2H5
C2H5 CH2Cl – C – CH2 – C – CCl – CH3
CH3 CH3 CH – CH3

CH3

 Des noms de quelques molécules d’alcanes et dérivés:


(Liste 2):
e) 2,3-dichloropentane;
f) 2-méthylhexane;
g) diméthylpropane;
h) 1,2,3,4,5,6-hexachlorocyclohexane
 Informations relatives aux fréons
Les fréons de formule générale Cn+1Hp-1FqClZ sont des chloroFluoroCarbone (C.F.C) désignés par les trois nombres
entiers n, p, q. quand n vaut zéro, il est omis. Ainsi, un fréon donné est appelé: «fréon npq
Tâche: Pour ton évaluation, tu es invité (e) à exploiter les deux expériences pour répondre aux
préoccupations émises dans le contexte.
Consignes :
1-
1-1- Donne la définition d’un composé organique, la différence entre la chimie minérale puis cite deux
méthodes de mise en évidence de l’élément carbone dans l’ensemble des composés organiques.
1-2- Exprime x, y et z en fonction de n et / ou p ; détermine la masse de chacun des éléments chimiques
contenus dans la masse m du composé.
1-3- Dans les mêmes conditions de pression et de température, détermine la masse molaire moléculaire du
composé et détermine sa formule brute. (expérience1)
2-
2-1- Détermine la masse m’ de l’oxyde de cuivre et la masse de magnésium consommé lorsqu’on mange
250g de salades.
2-2- Justifier la catégorie d’hydrocarbure à laquelle appartiennent les alcanes, puis faire la nomenclature de
chacun des composés de la liste 1. (expérience2)
2-3- Ecrire la formule semi-développée de chacun des composés de la liste.
3-
3-1- Etablir la relation donnant z en fonction de n, p et q dans un fréon.
3-2- Ecrire la formule brute de chacun des fréons cités dans le contexte.
3-3- Donner deux avantages et un inconvénient liés à l’usage des fréons.

B / PHYSIQUE ET TECHNOLOGIE
Contexte :
Un chien enragé, pourchassé après avoir mordu, une victime est tombée dans un ravin circulaire dans
lequel il tourne à la vitesse constante du fait de son épuisement. Afin de l’abattre, un chasseur tire du point O
centre du cercle, la seule et unique balle qui restait dans son fusil. Les parents de la victime après les
premiers soins, ont contacté Eric, un médecin de la clinique MEGAN qui leur a donné un rendez- vous à 10h
30min dans sa clinique.
La malade doit quitter une ville A pour se rendre à la clinique située à une ville C, située sur un
même tronçon rectiligne AB. Le jour du rendez- vous, l’automobile transportant le malade a emprunté cette
voie secrète rectiligne AB, sans crevasses non pratiquée pour éviter les embouteillages. Le conducteur a dû
rouler pendant tout le voyage à une vitesse constante V1. Au moment précis où la voiture passe pour le point
A à la date t1, un policier ayant remarqué un individu couché dans le véhicule, juste pour regarder l’intérieur
se mit à sa poursuite avec sa moto qui passe à la date t2 devant un panneau situé à une distance d du point A
à la vitesse constante V2. Le médecin a quitté la ville B au même moment que l’automobile en direction de
la clinique. A la date t3, il passe par le point d’abscisse x’ à la vitesse V3. Le médecin serait- il à l’heure pour
le rendez- vous ? Le malade sera t- il traité à temps ?
Au retour de la clinique l’automobile a empruntée une route inclinée d’un angle par rapport à
l’horizontal (voir support). Au cours de la montée, le chauffeur a du solliciter l’aide d’un zém, qui exercer
une force ⃗ F inclinée d’un angle θ avec le plan incliné. Lorsque l’automobile arrive en D, le zém
l’abandonne et glisse le long de la piste DEHM en restant soumise à l’action d’une force de frottement
d’intensité f
Support
VC
o Chien
A
A C B

Chien + projectile
 Le rendez- vous du médecin.  L’abattage du chemin enragé.
- Le point A est choisi comme origine de - Le chemin est assimilé à un point matériel.
l’espace. - La balle du fusil se déplace à la vitesse
- L’origine des dates est fixée à 8h. constante Vp = 500m/s
- La distance AB = 450 Km. - Le chien se déplace à une vitesse constante
- La distance CB = 250 Km. Vc = 15 m/s.
V1 = 25 m/s ; V2 = 30 m/s ; t1 = 8h. - Le rayon du ravin circulaire R = 10m.
t2 = 8h 10s ; V3 = 25 m/s ; t2 = 8h 10s. - L’horizontal OA est choisi comme origine.
ϰ ' = 449875m ; d = 150m θ o = 0 rad et dans cette position
to = 0s.

D D
 Route empruntée par l’automobile.
V = 10m/s
DE = 1,2 m E
M = 5 Kg ; α = 30° ; θ = 25° H
o

o M
L’automobile est assimilée à un point matériel.
Tâche : Pour ton évaluation, tu es invité (e) à juger de la ponctuation du médecin et à donner des précisions
pour que le chien soit abattu d’un coup avec la seule balle qui restait dans le fusil.
1-
1-1- Définis le repère d’espace et trajectoire, détermine les équations horaires des trois mobiles (le malade, le
policier et le médecin) puis le temps mis par le policier pour rattraper le véhicule du malade.
1-2- Détermine l’heure d’arrivée du médecin et du malade à la clinique.
1-3- Dire si le médecin a respecté l’heure du rendez- vous.
2-
2-1- Déterminer la période et la fréquence du mouvement du chien sur sa trajectoire.
2-2- Exprime l’abscisse curviligne du chien en fonction du temps t, de la vitesse angulaire w et du rayon R
de la trajectoire puis écrire l’équation horaire de la balle en abscisse curviligne.
2-3- Détermine l’abscisse curviligne correspondant à la position à viser par le tireur au centre du cercle pour
que le chien soit abattu pour la première fois dès son entrée dans le ravin au point A.
3-
3-1- Enoncer le principe d’inertie et faire son application pour calculer l’intensité de la force ⃗ F et de la

réaction normale R N puis le travail et la puissance de chaque force.
3-2- Détermine l’intensité de la force de frottement lorsque le zém l’abandonne.
3-3- Calcule le travail du poids de :
E à H
H à M
 EàM
H à D BONNE CHANCE !
République du Bénin Année Scolaire : 2019-2020
DDESTFP-O Classe : Tle D
CEG Sèkandji Durée: 4 heures

PREMIER DEVOIR DU PREMIER SEMESTRE


EPREUVE DE PHYSIQUE CHIMIE ET TECHNOLOGIE
Compétences disciplinaires évaluées :
CD n°1 : Elaborer une explication d’un fait ou d’un phénomène de son environnement naturel ou construit en mettant en œuvre les modes de
raisonnement propres aux PCT.
CD n°2 : Exploiter les sciences physique, chimique et la démarche technologique dans la production, l’utilisation et la réparation d’objets
technologiques.
Critères de perfectionnement : Communiquer de façon précise et appropriée
A-CHIMIE ET TECNOLOGIE
Contexte
Au cours d’une séance de travaux pratiques, des élèves d’une classe de Terminale souhaitent
préparer une solution S1 par mélange de plusieurs produits, retrouver les caractéristiques d’une solution
commerciale S0 qui a perdu son étiquette et vérifier la déclaration de leur camarade Bio qui pense que la
valeur du pH d’un mélange de plusieurs solutions est la moyenne des pH de chacune des solutions.
Support :
 Informations et données relatives à la préparation de la solution S1 :
-Volume de la solution S1 : V= 2L
-Produits mélangés:
Une masse m1 = 10,44 g de sulfate d’aluminium cristallisé de formule (Al2(SO4)3,10 H2O) ;
Un volume V2= 300 mL d’une solution de sulfate de sodium (Na2SO4) de concentration molaire volumique
C2= 0,15 mol.L-1 ;
Un volume V3 = 200 mL d’une solution de sulfate de calcium (CaSO4) de concentration massique Cm=27,2
g.L-1
 Informations et données relatives à la solution S0 :
Pour retrouver les indications de l’étiquette, ils réalisent trois expériences :
-1ère expérience : ils ajoutent quelques gouttes de bleu de bromothymol à un prélèvement de la solution S0
et obtiennent une coloration jaune ;
-2ème expérience : un prélèvement V0 = 1mL de la solution S0 a été dilué 500 fois pour obtenir une solution
S ;
-3ème expérience : ils ajoutent à 5 mL de la solution S du nitrate d’argent et obtiennent 14,35 mg d’un
précipité blanc qui noircit à la lumière ;
-Volume de la solution commerciale Vs =1 L ;
-Masse volumique d’eau :e =1kg.L-1 ;
On, suppose que la dissolution du soluté dans l’eau s’est faite sans variation de volume.
 Informations et données relatives à la déclaration de Bio :
-Pour vérifier la déclaration de Bio, les élèves réalisent deux mélanges M1 et M2.
→Le mélange M1 réalisé de volume 300 mL est obtenu avec 100 mL d’une solution d’acide chlorhydrique
de concentration C1= 2.10-2 mol. L-1, 50mL d’acide sulfurique de pH2 = 2,5 et 150 ml d’une solution de
chlorure de magnésium de molarité C3 = 5.10-2 mol.L-1 ;
→Le mélange M2 de volume 200 mL et de pH = 12,4 est obtenu à partir d’un volume V1 d’une solution
d’hydroxyde de sodium de molarité C1=5.10-2 mol. L-1, d’un volume V2 d’une solution d’hydroxyde de
magnésium C2= 10-2 mol. L-1 et de 50ml d’une solution de chlorure de calcium CaCl2 de molarité C3= 2.10-2
mol.L-1
Autres informations
-Toutes les solutions aqueuses sont prises à 25°C ;
-Masses molaires atomiques en g. mol-1 : M(Ag)= 108 ; M(Al)=27 ; M(S)=32 ; M(O)=16 ; M(Ca)=40 ;
M(Na)=23 ; M(Mg)=24 ; M(Cl)=35,5 ; M(H)=1.
Tâche : Elaborer des explications sur les faits.
Consigne :
1.
1.1 Donner les effets de l’eau mis en jeu lors de la préparation de la solution S 1.
1.2 Décrire le mode opératoire de la préparation de la solution S1.
1.3 Faire le bilan qualitatif et quantitatif des espèces chimiques de la solution S 1
2.
2.1 Citer les informations révélées par les expériences 1et 3.
2.2 Décrire le mode opératoire de l’expérience 2.
2.3 Calculer la concentration C0 de la solution commerciale et remplir l’étiquette de sa bouteille en
fournissant les informations suivantes : nom de la solution, masse molaire, pourcentage p de soluté pur et
densité d de la solution.
3.
3.1 Décrire comment mesurer le pH d’une solution.
3.2 Calculer les pH inconnus des solutions utilisées pour préparer les mélanges M 1 et M2 puis les volumes
V1 et V2 du mélange M2.
3.3 Prendre position par rapport à la déclaration de Bio.
B- PHYSIQUE ET TECHNOLOGIE
Contexte :
Alidou, étudiant à l’UAC, voit son autobus démarrer lorsqu’il se trouvait à une distance d de
celui-ci. Il demanda à son taxi de l’aider à le rattraper.
Afi, une élève en classe de Terminale, témoin de la scène, souhaite utiliser ses acquis sur la
cinématique pour savoir si Alidou pourra prendre l’autobus. Eprouvant des difficultés, elle sollicite l’aide
de son camarade Jonas occupé à résoudre des évaluations sur le mouvement d’un mobile M1 dans un plan
et d’un mobile M2 en mouvement rectiligne sinusoïdale.
Support :
 Informations et données recueillies par Afi :
-L’autobus démarre à t=0s et garde une accélération a= 2,5 m.s-1 pendant une durée ϴ= 7s et ensuite le
conducteur maintient sa vitesse constante ;
-Le taxi moto roule à la vitesse constante V = 45km.h -1 ;
-Distance entre l’autobus et le taxi moto à t = 0s d= 20 m ;
-Distance entre la station de départ de l’autobus et le premier point d’arrêt :
D = 500m ;
-Origine des espaces : position du bus au démarrage
-On admet qu’Alidou pourra prendre le bus s’il arrive au premier arrêt avant le bus.
 Informations et données relatives au mouvement rectiligne sinusoïdal :
Le mobile M2 effectue 50 oscillations en une seconde. A l’instant t = 0s, il passe par le point d’abscisse x 0= -
1cm avec une vitesse algébrique vox = π √3 m.s-1. L’équation horaire déterminée par Jonas est x(t)=2.10-2sin
π
(100πt - ).
6
Information et données relatives au mobile M1 en mouvement dans un plan :

-Le plan du mouvement est muni d’un repère orthonormé
 
o, i , j , k
;

{ x=2 t
-Les équations paramétriques du mouvement du mobile sont : OM y=−3 t ²+5 t t est en seconde, x et y
sont en mètres.
Tâche : Elaborer des explications sur les mouvements.
Consigne :
1.
1.1 Donner la nature du mouvement des deux mobiles étudiés par Afi.
1.2 Déterminer les équations horaires du mouvement du taxi moto et de l’autobus
1.3 Vérifier si l’étudiant pourra prendre l’autobus au premier arrêt.
2.
2.1 Définir mouvement rectiligne sinusoïdale.
2.2 Prendre position par rapport à l’équation horaire trouvée par Jonas.
2.3 Déterminer la date du 2ème passage du mobile M2 par le point d’abscisse x1= 1cm et sa vitesse en ce
point.
3.
3.1 Donner la nature du mouvement du mobile M1.
3.2 Donner les caractéristiques du vecteur vitesse et du vecteur accélération du mobile et proposer une
explications sur la nature du mouvement en fonction du temps.
3.3 Calculer la vitesse du mobile aux points d’ordonnée nulle et point d’ordonnée maximale.

Du courage
République du Bénin ANNNEE SCLAIRE 2019-2020
CEG SEKANDJI CLASSE : TleC
DDESTFP-O Durée : 4heures

PREMIERE SERIE DE PRODUCTIONS SCOLAIRES DU PREMIER SEMESTRE


EPREUVE DE PHYSIQUE CHIMIE ET TECHNOLOGIE
 Compétences disciplinaires évaluées :
-CD1 : Elaborer une explication d’un fait ou d’un phénomène de son environnement naturel ou construit en mettant
en œuvre les modes de raisonnement propres à la physique, à la chimie et à la technologie.
-CD2 : Exploiter la physique, la chimie et la technologie dans la production, l’utilisation et la réparation d’objets
technologiques.
-CD3 : Apprécier l’apport de la physique, de la chimie et de la technologie à la vie de l’homme.
 Compétence transversale évaluée : Communiquer de façon précise et appropriée.
A/CHIMIE ET TECHNOLOGIE
CONTEXTE
Trois défis s’imposent à M. NOUNAGNON, laborantin , nouvellement affecté au laboratoire d’un
lycée :
 Déterminer le pH d’une solution d’acide phosphorique préparée à partir d’une solution
commerciale ;
 Déterminer la concentration molaire commune C inconnue de cinq solutions aqueuses ;
 Etudier une solution d’acide.
Pour éprouver son fils Blaise, en classe de terminale scientifique, il le soumet à ces différentes
situations à travers le support suivant  .
SUPPORT
 ACIDE PHOSPHORIQUE
On dispose au laboratoire d’un flacon de solution commerciale S0 d’acide phosphorique H3PO4. L’étiquette
sur le flacon porte les indications suivantes : Volume 1L ; Masse volumique 𝛒=1580kg/m3 ; Pourcentage
massique d’acide pur p=74%.
On prépare à partir de S0, une solution S de concentration C et de volume V= 1,5L. On admet que l’action
de l’eau sur l’acide phosphorique est totale et s’effectue suivant l’équation :
H 3 PO4  3H 2O  PO43  3H 3O 
On donne : Masses molaires atomiques en g.mol-1 : M(H)=1 ; M(O)=16 ; M(P)=31.
 CINQ SOLUTIONS AQUEUSES.
On dispose au laboratoire de cinq solutions aqueuses de même concentration molaire C inconnue.
S1 : Solution d’acide chlorhydrique (HCl) ;
S2 : Solution d’acide sulfurique (H2SO4) ;
S3 : Solution d’hydroxyde de sodium (NaOH) ;
S4 : Solution de dihydroxyde de magnésium (Mg(OH)2
S5 : Solution de nitrate de calcium (Ca(NO3)2)
 On considère 50ml d’une solution A dans laquelle on a mélangé des volumes égaux v des cinq
solutions. A la solution A on ajoute de nitrate d’argent largement en excès et on obtient un précipité
blanc de masse 14,34 mg ;
 Mélange M : V1=50ml de la solution S1, V2= 100ml de la solution S2 et V5 = 200ml de la solution S5.
 On donne en g/mol : M(H)=1 ; M(C)=12 ; M(O)=16 ; M(Ag)=107,9 ; M(Cl)= 35,5.
 Les solutions sont prises à 25°C ; Ke = 10−14 .

 ETUDE D'UNE SOLUTION ACIDE


 Une solution aqueuse d'un monoacide noté AH de concentration molaire C =7,9.10−3 mol/L a
un pH = 2,1. On prépare une solution en dissolvant une masse m d'un monoacide fort de masse molaire
M dans un volume V d'eau pure. On négligera la variation de volume consécutive à la dissolution de
l'acide. On mesure les pH de plusieurs solutions obtenues chacune par dissolution d'une masse m de cet
acide dans un volume V = 1L d'eau. Le graphe pH = f (log m) est reproduit en annexe [courbe (1)] ci-
dessous.
NB : il n'est pas demandé de rendre la courbe(1) avec la copie, on expliquera seulement l'exploitation qui
en est faite pour répondre à la question posée.
Données : masses molaires en g/mol : M(H) = 1 ; M(O) = 16 ; M(S) = 32 ; M(N) =14 ; M(Cl) = 35,5

Courbe1

 Mélange Sab : On prélève un volume Va = 20ml de la solution de l'acide de pH = 2,1 et on y


ajoute un volume Vb = 30ml d'une solution d'hydroxyde de sodium de concentration molaire Cb
= 5.10−2 mol/L.
Tâche : expliquer des faits et prendre position
1.
1.1- Etablir l’expression de C0 en fonction de p, ρ et M. Calculer C0.
1.2- Décrire le mode opératoire de préparation de la solution S après avoir préciser le matériel utilisé.
1.3-Calculer les concentrations molaires des espèces chimiques présentes dans la solution S. En déduire
son pH.
2
2.1-Ecrire les équations-bilan des réactions des solutés des solutions S 1 ; S2 ; S3 ; S4 et S5 avec l’eau. En
déduire la nature acido-basique de chaque solution.
2.2- Montrer que la concentration commune C des cinq solutions a pour valeur C= 10−2 mol /L . Calculer
les valeurs du pH des solutions S1 ; S2 ; S3 ; S4 et S5.
2.3- Faire le bilan qualitatif et quantitatif des espèces chimiques présentes dans le mélange M. En déduire
son pH.
3
3.1-Dire si le monoacide AH est un acide fort ou faible. Justifier la réponse et écrire alors l'équation-bilan de sa
réaction avec l'eau. Exprimer le pH de la solution en fonction de m, M et V.
3.2- Montrer, à partir du graphe, que le pH peut se mettre sous la forme: pH = a logm + b où a et b sont des
constantes dont on déterminera les valeurs. Déduire des résultats précédents la masse molaire M de l'acide
et l'identifier parmi les acides de formules: HCl;  HNO3 ; H2SO4 ; HClO3. 

3.3- Préciser la nature acide, base ou neutre du mélange Sab et calculer son pH. Déterminer le volume de
la solution d'hydroxyde de sodium qu’on devrait ajouter pour neutraliser exactement le volume V a d'acide
prélevé.
B/PHYSIQUE ET TECHNOLOGIE
CONTEXTE
TOPE, élève en classe de terminale scientifique, majeur de sa promotion est sollicité pour expliquer à un
groupe d’élèves, une évaluation formative, qui leur était un objet de tourments. Cette évaluation tripartite
porte sur :
 L’étude du mouvement d’un solide sur un plan incliné qui devient par la suite un projectile ;
 Le mouvement d’un proton à l’intérieur d’un dispositif délimitant une superposition de champs
électrostatiques ;
 Le mouvement d’une planète autour de la ligne des pôles.
SUPPORT
 SOLIDE DEVENU PROJECTILE y
Un solide (S) de masse m=250g assimilable à
un point matériel est lancé à la vitesse VA à partir
d’un point A le long de la plus grande pente de C
B
longueur AB = l = 2m d’un plan incliné où il existe
●On veut que le solide arrive au point B avec une vitesse VB = 6m.s-1. Au point B le solide quitte la piste
 d’intensité f = 0,5N. Ce

des forces de frottements
V H = OB
avec le vecteur vitesse B .
plan incliné fait avec l’horizontale un
A α x
●On place un mur
angle α= 30°. de hauteur H = OB à la distance d = 5m du point O origine du drepère.
 DISPOSITIF ÉLECTROSTATIQUE
Le dispositif ci-dessous comprend :
●Deux plaques (A) et (B) horizontales placées dans le vide à une distance d = 10cm l’une de l’autre et
soumises à une tension UAB = VA – VB = 80V. La plaque (A) est trouée en son milieu Mo ;
●Deux plaques (C) et (D) verticales placées dans le vide à une distance d’= 5cm l’une de l’autre et soumises
à une tension UCD = VC – VD positive.
 

Entre les deux paires de plaques règnent les champs électriques et ' supposés uniformes.
E E
Un proton H+ est libéré sans vitesse initiale à partir de Mo à l’instant t = 0s.
On donne e = 1,6.10-19 C et m = 1,6.10-27 kg

y
d
(A)
Mo

(D) d’
(C)

x
O (B) S
 LA PLANÈTE (P)
Une planète (P) assimilable à une sphère de rayon Rp est animée d’un movement de rotation uniforme
autour de la ligne des pôles (qui est perpendiculaire au plan de son équateur). On supposera que le repère
planètocentrique, don’t l’origine coïncide avec le centre de cette planète et dont les axes ont une direction
fixe par rapport aux étoiles, est galiléen.
●On étudie le movement d’un satellite artificial de masse m de cette planète assimilable à un point
matériel, par rapport au référentiel planètocentrique considéré comme galiléen. La trajectoire du satellite
est circulaire, de rayon r = Rp + h où h représente son altitude.
●Un satellite planètostationnaire reste en permanence à la verticale d’un même point de cette planète. Son
orbite est dans le plan de l’équateur de cette planète.
●A la surface de cette planète, l’intensité du champ de pesanteur est gop = 9,77N.kg-1. A l’altitude h, elle est
gop R²p
égale: G = .
( R p +h)²
Données: Constante de gravitation G = 6,67.10-11 SI ; masse de la planète Mp = 5,97.1024 kg ; rayon de la
planète Rp = 6390km ; Intensité du champ de pesanteur gop = 9,77 N.kg-1 ; période de la planète
Tp = 1440 min.
Tâche : expliquer des faits et prendre position.
1.
1.1. Etablir l’expression de la vitesse VA du solide (S) en fonction de VB ; f ; α ; l ; g et m. Faire l’application
numérique.

1.2.□ Etablir les équations horaires du mouvement du solide dans le repère orthonormé
 o, i , j  .
□ Etablir l’équation cartésienne de la trajectoire du solide. En déduire sa nature.
□ Déterminer les coordonnées (xs ; ys) du solide lorsqu’il atteint le sommet de sa trajectoire .
1.3. Montrer que la vitesse V’B qu’il faut communiquer au solide (S) en B pour qu’il se pose sur le mur au point C
g .d
s’écrit sous la forme : V’B = sin 2 . Faire l’application numérique.
2.
2.1. Exprimer en fonction de la charge élémentaire e, m, U AB, UCD, d et d’ les coordonnées du vecteur accélération du
proton.
2.2. En déduire les équations horaires x(t) et y(t) ainsi que l’équation cartésienne de la trajectoire du proton. Donner
sa nature.
2.3. Déterminer la valeur de la tension UCD pour que le proton sorte par le trou
3.
3.1. □ Montrer que le mouvement du satellite artificiel est uniforme dans le repère planètocentrique.
□ Exprimer la vitesse linéaire V du satellite artificiel en fonction de g op, Rp, et h.
□ Etablir les expressions littérales de la période et de la vitesse angulaire ω du satellite artificiel en fonction de
gop, Rp, et h dans ce repère.
3.2. Déterminer pour le satellite planètostationnaire, la vitesse angulaire ω’ dans le repère planètocentrique et le
rayon r’ de son orbite.
3.3. Pour le satellite artificiel (S) de masse m tournant sur une orbite à une altitude h 1, autour de la planète (P) :

Fp / s
□ Exprimer la force exercée par cette planète sur le satellite en fonction de m, M p, Rp, et h1.
□ En déduire l’expression G1 à cette altitude h1.
□ Donner l’expression G2 à une altitude h2 = 2h1.
R p +2 h1
□ Des mesures montrent que G1 = 2G2. Montrer alors que = 2.
R p+ h1
□ En déduire les valeurs de h1 et de h2 et celles G1 et G2.

Bonne reflexion
FIN
CEG SEKANDJI Année Scolaire 2019-2020

BP : PORTO-NOVO

PREMIER DEVOIR SURVEILLE DU 1er SEMESTRE

EPREUVE DE : PCT

C.D1 : Elaborer une explication d’un fait ou d’un phénomène de son environnement naturel ou construit en mettant
en œuvre les modes de raisonnement propres aux SPCT.

Critère de perfectionnement  : Lisibilité, soin et clarté  ; respect des règles d’orthographe et de grammaire

Contexte :

Bio un élève studieux de la classe de 6 ème décide de reprendre quelques expériences faites en classe et de
réviser ses cours afin de bien préparer la première série de devoirs. Pour cela il se procure de piles rondes, des
lampes électriques, des fils conducteurs et des interrupteurs. Il décide de réaliser un circuit électrique simple, des
associations de piles, alimenter des lampes par des piles et de déterminer la nature (conducteur ou isolant) de
certains éléments. Il a réalisé entre autre les montages suivants mais n’arrive pas à trouver des explications par
rapport aux résultats obtenus.

Support :
Montage2
Montage1
1,5V 1,5V 1,5V 1,5V
1,5V 1,5V 3V
C 4,5v

Tâche : Pour ton évaluation, tu es invité (e) à apporter des explications à Bio

1.
1.1 Cite les différents éléments dont Bio a besoin pour réaliser un circuit électrique simple et précise le rôle de
chaque élément
1.2 Définis un conducteur électrique et un isolant électrique
1.3 Cite trois exemples de conducteurs électrique et trois exemples d’isolants électrique
2.
2.1 Précise les bornes d’une lampe électrique et faire un dessin annoté d’une pile ronde.
2.2 Dis comment allumer une lampe par une pile ronde à l’aide de fils conducteurs.
2.3 Cite les différentes associations de piles qui existent et explique chaque association
3.
3.1 Dans les montages 1 et 2 exprime par calcul la tension délivrée par l’ensemble des piles de chaque montage.
3.2 Dans les montages 1 et 2 donne l’éclat de chaque lampe et explique ta réponse.
3.3 Fais le schéma normalisé de chacun des montages 1 et 2.

BONNE COMPOSITION

Vous aimerez peut-être aussi