Vous êtes sur la page 1sur 24

Ne pas jeter sur la voie publique. « Vous avez reçu gratuitement, donnez gratuitement. » (Mt 10,8)

l 1 v i s i b l e . c o m MENSUEL GRATUIT

l1visible.com

l 1 v i s i b l e . c o m MENSUEL GRATUIT CATHOLIQUE

MENSUEL GRATUIT CATHOLIQUE N° 12 FÉVRIER 2011

. c o m MENSUEL GRATUIT CATHOLIQUE N° 12 FÉVRIER 2011 A C T U A
. c o m MENSUEL GRATUIT CATHOLIQUE N° 12 FÉVRIER 2011 A C T U A
. c o m MENSUEL GRATUIT CATHOLIQUE N° 12 FÉVRIER 2011 A C T U A
. c o m MENSUEL GRATUIT CATHOLIQUE N° 12 FÉVRIER 2011 A C T U A
. c o m MENSUEL GRATUIT CATHOLIQUE N° 12 FÉVRIER 2011 A C T U A

A C T U A L I T É - S P I R I T U A L I T É - P S Y C H O L O G I E - C U L T U R E

R I T U A L I T É - P S Y C H O
“ La voie du bonheur passe par les autres ” INTERVIEW PAGE 6
“ La voie du bonheur
passe par les autres ”
INTERVIEW PAGE 6
voie du bonheur passe par les autres ” INTERVIEW PAGE 6 DOSSIER Être un bon père

DOSSIER

Être un bon père

PAGE 10

” INTERVIEW PAGE 6 DOSSIER Être un bon père PAGE 10 CARNETCARNET DEDEVOYAGEVOYAGE Montmartre Montmartre Butte
CARNETCARNET DEDEVOYAGEVOYAGE Montmartre Montmartre Butte Butte en en blanc blanc PAGE 16
CARNETCARNET DEDEVOYAGEVOYAGE
Montmartre Montmartre
Butte Butte en en blanc blanc
PAGE 16
SOCIÉTÉ Vous avez un message PAGE 4

SOCIÉTÉ

Vous avez un message PAGE 4

SOCIÉTÉ Vous avez un message PAGE 4

24 HEURES AVEC

Le curé de Rocamadour

PAGE 21

R E T R O U V E Z - N O U S S

R E T R O U V E Z - N O U S

S

Thierry Bizot

U R

N O T R E

S I T E

w w w . l 1 v i s i b l e . c o m

PAGE 21 R E T R O U V E Z - N O U S
PAGE 21 R E T R O U V E Z - N O U S

© Neil ZloZower/Fastimage

   
    xw n°12 février 2011

xw n°12 février 2011

2

RETOUR SUR L’ACTU

L’événement

Ils se sont rencontrés

I l s é t a i e n t

(presque) tous là.

© D.r.
© D.r.

Les Rencontres

Thomas More.

deux sessions d’ate- liers, de temps de ren- contres entre les per- sonnes et d’une conférence avec trois témoins: Tugdual Der- ville, secrétaire général de l’Alliance pour les Droits de la Vie, Jean- Pierre Denis, directeur de la rédaction de La Vie et Erasmo Figini, de l’association Commu- nion et Libération. Chaque année, les Ren- contres Thomas More suscitent des initiatives

communes entre res- ponsables associatifs. Pourquoi Thomas More? Il était chancelier d’Angleterre au XVI e siècle. Il est le saint patron des hommes politiques. Son nom symbolise les chrétiens engagés au service de la cité. a

www.thomasmore.fr

Les principaux

mouvements chré- tiens, d’inspiration chrétienne ou simple- ment en accord avec la pensée sociale chré- tienne, se sont retrou- vés samedi 15 janvier pour la 5 e édition des Rencontres Thomas More autour du thème : Voyez comme ils sèment ! Chaque année depuis cinq ans, ces ren- contres proposent à

tous les responsables d’associations et de mouvements chrétiens œuvrant au service de la société, de se retrouver pour une journée de réflexion, d’échanges et de prière, au collège des Bernardins, à Paris. La journée s’est organisée autour de

LE DESSIN

DU MOIS

Par Ixène

organisée autour de LE DESSIN DU MOIS Par Ixène 3 millions de visiteurs en Terre Sainte.

3millions

de visiteurs en Terre Sainte. L’année 2010

à

Bethléem pour la fête

de Noël dans la ville de naissance du Christ. La plus grande partie des visiteurs sont chrétiens, mais on note que les lieux liés à la vie de Jésus attirent bien au-delà des appartenances religieuses.

BÉNÉVOLAT

Vif succès pour l’Agence du service civique: 30000 jeunes de 18-25 ans se sont déjà inscrits sur son site internet. Parmi eux, au moins 5000 s’engagent dans des missions de six à douze mois au service d'ONG ou d'associations,

6000 dans d’autres

et

IL L’A DIT

 

«

Sur 300 pages, la presse

retenu trois lignes. Il a pu dire des choses autrement

a

plus intéressantes, personne n’en parle. Que voulez-

vous qu’il fasse? Qu’il se mette à danser sur la place Saint-Pierre pour attirer l’attention? »

Mgr André Vingt Trois, au sujet du livre Lumière du monde de Benoît XVI. (source : www.causeur.fr)

L’initiative

 

Du rock pour Haïti

Haïti compte sur votre Radiohead. Non content d’être l’un des groupes anglais les plus salués de ces vingt dernières années, Radiohead montre qu’il sait aussi avoir du cœur. Le groupe propose

de voir et d’écouter gratuitement un concert

donné le 24 janvier 2010 à Los Angeles. Et si le

streaming est gratuit, le téléchargement est pro- posé… en échange d’un don à l’ONG Oxfam, en faveur de la reconstruction d’Haïti. Un an après le séisme qui a ravagé le pays, l’initiative est aussi l’occasion de rappeler que la population a toujours besoin d’aide. a www.radiohead.com

Le groupe Radiohead, engagé pour Haïti.
Le groupe Radiohead, engagé pour Haïti.

MONDE

 

Il était une voix Ted Williams, un sans-abri de 53 ans fait la manche sur une route de l’Ohio (États-Unis) avec un petit panneau de carton: « J’ai une voix qui est un don de Dieu. » Effectivement impressionné par sa voix,

un journaliste publie une vidéo de lui sur YouTube, qui sera vue des millions de fois. Il devient la voix officielle d'une équipe de basket. Et retrouve sa maman de 92 ans perdue de vue: « L’un de mes souhaits les plus chers était qu’elle vive assez longtemps pour me voir m’en sortir. Je suppose que Dieu l’a gardée en vie pour que je puisse avoir cette chance. » Un vrai ‘american dream’.

D.r. © aFP PHoto/moHammeD aBeD©

n°12 février 2011 xw

n°12 février 2011 xw RETOUR SUR L’ACTU 3

RETOUR SUR L’ACTU

n°12 février 2011 xw RETOUR SUR L’ACTU 3

3

FOCUS « En Irak comme en Égypte, les chrétiens d’Orient sont chez eux, et ils
FOCUS
«
En Irak
comme en
Égypte, les
chrétiens
d’Orient sont
chez eux, et ils
le
sont pour la
plupart depuis
2000 ans. »
Nicolas Sarkozy,
lors des vœux
aux autorités religieuses
à l’Élysée.
«
Quelle est
la faute de
ceux qui ont
perdu leur
vie? De ceux
dont le sang
a
coulé ?
Quelle est
la faute de
ceux qui ont été déchiquetés
en morceaux par cet acte
lâche ? »
Chenouda III,
patriarche d’Alexandrie
et de Saint-Marc.
Égypte, Alexandrie. Un chrétien copte pleure devant une peinture du Christ couverte du sang des martyrs.
La veille, un attentat à la bombe a fait 21 morts dans une église, pendant la messe de la nuit du Nouvel an.
© BeN Curtis/aP/siPa
© roBert terZiaN / FeDePHoto

Portrait

BDcalée

C ’est l’histoire d’un dessina- teur qui a bien failli ne jamais se lancer dans la bande des-

sinée… et qui a pourtant réussi à être au cœur d’un petit phénomène d’édi- tion ! Tout juste lauréat du prix de la BD chrétienne à Angoulême, David Ratte savoure aujourd’hui le succès de sa trilogie Le Voyage des pères, écoulée à 60 000 exemplaires depuis trois ans. On y suit le périple souvent cocasse de Jonas, Alphée et Simon, dont les fils sont partis du jour au lendemain en suivant un certain Jésus de Nazareth. Croyant, énervé par l’image de la religion donnée dans des romans et des films comme le Da Vinci Code, l’auteur a choisi une approche fidèle, respectueuse, mais décalée. Et le succès a été tel qu’il

récidive en février avec L’Exode selon Yona, sorte de prélude au Voyage des pères, qui se déroule 1500 ans plus tôt, au temps de Moïse. Le road-movie biblique n’est donc pas prêt de s’arrêter. a

© D. r.
© D. r.

Le dessinateur de BD David Ratte.

▼ En janvier, les chrétiens font mémoire de l'adora- tion du Christ par les rois
En janvier, les chrétiens font mémoire de l'adora-
tion du Christ par les rois mages : c'est l'épipha-
nie. Ici, manifestation folklorique au Salvador.
EN IMAGE
© aFP Jose CaBeZas

4

SOCIÉTÉ

   
4 SOCIÉTÉ     xw n°12 février 2011

xw n°12 février 2011

EN CHIFFRES

Comprendre les médias

 

Les Français jugent crédibles à 60 % les

informations fournies

Vous avez un message

 

à

la radio, à 55 % les

informations fournies par les journaux,

Décryptage. Impossible d’échapper aux messages que nous recevons :

à

48 % par la

télévision et à 35 % par Internet. Étude TNS Sofres / Logica, réalisée pour La Croix le 21.01.2 010.

télévision, Internet, smartphone, etc. Comment garder notre liberté ?

U n moine expliquait récemment qu’il était frappé par les nou-

À force d’être connectés, ne sommes-nous pas déconnectés du réel ?

À force d’être connectés, ne sommes-nous pas déconnectés du réel ?

© FloreNCe leVillaiN / sigNatures

Mais ce n’est pas tout : en plaçant à même hauteur de museau le meilleur et le pire, le sordide et le clinquant, notre système médiatique ne nous pousse-t-il pas vers une forme de relativisme ? En nous per- suadant qu’il est indispensable que nous soyons informés de tout, ne s’agit-il pas de nous donner l’illusion que nous maîtrisons les événements ? Quand, en réalité, nous sommes juste un peu moins efficaces et plus déconnectés du réel, en raison du nombre d’heures passées devant notre écran au lieu d’aller visiter notre voisine malade ou d’emmener notre fils voir un match de foot ou de participer à la vie d'une associa- tion d’entraide de quartier. L’enjeu majeur consiste sans doute à trouver une distance salutaire pour retrouver notre liberté intérieure, en prenant du temps pour discerner et redéfi- nir le sens et l’usage du mot communication. Préservons notre silence intérieur afin de réapprendre à nous émerveiller de tant de beautés qui nous

entourent. a Émilie Pourbaix

LE LIVRE

velles générations de jeunes qui s’arrêtaient dans son monastère. Deux choses l’avaient particulièrement interrogé : leur durée d’at- tention - qui en moyenne n’excédait pas une douzaine de minutes - et le manque de recul dont ils faisaient preuve devant la télévision. Tout ce qu’ils y voyaient était vrai ! Cette anecdote, ajoutée à de nombreuses autres sonnettes d’alarme tirées par des psychologues, profes- seurs, éducateurs, pose la question de notre liberté face aux messages que nous recevons. Ils sont de plus en plus nom- breux - via Internet, réseaux sociaux, smartphones, chaînes TV, box, presse, etc. :

ils envahissent progressive- ment notre espace profession- nel, social, culturel et poli- tique. Et sont sans cesse plus efficaces, séduisants, intru- sifs : la publicité permet déjà de nous cibler et de nous

12 questions à se poser avant de laisser les enfants regarder la télévision, Associations familiales catholiques, Éditions de l’Emmanuel, 2 010.

Un petit manuel éducatif qui ouvre aux parents et aux éducateurs des pistes de réflexion et de dialogue autour de l’usage de la télévision.

proposer des messages « sur mesure » conformes à nos goûts et à nos attentes.

tion face à trop de nourritures médiatiques, sans possibilité de distanciation vis–à-vis de ce clapotis permanent ? Par ailleurs, sommes-nous suffisamment avertis des pièges de notre système média- tique ? Dans ce domaine, la palette est large: du simple miel pour attirer les mouches à l’utilisation du sacré par la publicité, en passant par les redoutables techniques de dialectique bien connues de certains leaders politiques.

IL L’A DIT :

CLAPOTIS CONSTANT

« On ne comprend absolument rien à la civilisation moderne si l’on n’admet pas tout d’abord qu’elle est une conspiration universelle contre toute espèce de vie intérieure. » Georges Bernanos, La France contre les robots.

Dès lors, de nombreuses ques- tions se posent. Avons-nous suffisamment le temps d’ana- lyser tous les signaux que nous recevons quotidiennement pour juger leur véracité ? Ce message m’est-il utile ? Me rapproche-t-il des autres? Me permet-il de grandir ? Ou sommes-nous plutôt en réac-

Trois questions à Marc Jeanson: « Devenir plus libres »

© D.r.
© D.r.

Marc Jeanson, directeur fondateur de DCX, société de production de films d’entreprise & documentaires TV. www.dcx.fr Contacter Marc Jeanson:

marc.jeanson@dcx.fr

Marc Jeanson est directeur de la société de production audiovisuelle DCX. Il a mis en place une forma- tion pour apprendre à décrypter et prendre du recul vis-à-vis de notre système médiatique.

Comment les jeunes que vous formez reçoivent-ils votre enseignement ? Ils sont à chaque fois captivés, car nous examinons à l’aide d’une centaine d’illus- trations concrètes des exemples qu’ils connaissent et qui font partie de leur environnement direct et de leur culture. Comprendre « comment c’est construit », et « comment ça marche » les amuse et les passionne… Et surtout les rend acteurs quand dès le lendemain ils mettent en application ce qu’ils ont appris. C’est la liberté retrouvée ! On voit qu’en connais-

sant mieux les techniques qui nous conditionnent - souvent à notre insu -, il est très possible de prendre du recul, de la distance, pour devenir plus libres.

Comment connaissez-vous ces tech- niques ? Je les ai apprises durant mes études et mes premières années de vie professionnelle: comment s’y prendre pour vous faire parcourir à votre insu tout un cheminement dans une annonce-presse en une fraction de seconde, comment vous envoyer un coup de poing à l’estomac avec

une affiche, ou comment vous faire passer de l’image première - l’image objective - à l’image seconde: l’image que l’on souhaite que vous mémorisiez.

N’y a-t-il pas un risque, en dévelop- pant trop l’analyse critique, de se dessécher ? Oui, c’est pourquoi il est indispensable d’acquérir un double regard:

critique pour ne pas être dupe des tech- niques, et d’admiration pour retrouver le sens de l’émerveillement. a

Propos recueillis par Émilie Pourbaix

n°12 février 2011 xw

n°12 février 2011 xw

© D.r.

pour L’1visible

pour L’1visible

L a plupart des couples qui souhaitent se marier à

l’Église ne possèdent pas les bases de la culture chrétienne, indispensables pour recevoir

ce sacrement. Différentes formules leur sont donc pro- posées pour qu’ils puissent avancer vers le mariage, en connaissance de cause.

LE PARCOURS « AVANT LE OUI »

L’association Alpha convie autour d’une table les couples fiancés, mais aussi ceux qui veulent réfléchir à leur engagement. Au menu des cinq soirées animées par un couple marié, des thèmes comme la communication ou la résolution des conflits, avec des pistes de réflexion, suivies d’exercices pratiques à faire à deux. La proposition s’ancre dans une vision chrétienne, mais s’adresse à tous. En vue d’un mariage à l’Église, elle nécessite un complément d’information sur la dimen- sion sacramentelle et donc le suivi d’une préparation

« classique ». Une formule efficace pour asseoir, sur des bases plus solides, un futur mariage, et prendre le temps de se projeter dans l’avenir.

L’ITINÉRAIRE « MARIAGE, ALLIANCE D’AMOUR »

Conçu par le père Étienne Helbert et Gisèle Gaillot, une conseillère conjugale, dans le diocèse de Strasbourg,

En pratique

Le questionnaire des fiancés

Quelles questions faut-il se poser avant d’opter

n

pour le mariage ? Extraits du questionnaire à

de vivre ensemble ?

l’usage des fiancés du père Geoffroy-Marie,

n

auteur, avec Alain et Élodie Le Gendre, du Couple

main pour durer?

durable (éd. Sarment). Le texte intégral est

n

disponible sur www.fiancailles.org

comment la vivre ?

n

n Sommes-nous libres de toute pression ? n Qu’est-ce qui, dans notre rencontre, a été

problèmes d’argent?

déterminant pour faire notre vie ensemble ?

n

LA VIE

FAMILLE

FAMILLE

étape : un décryptage du sacrement du mariage. L’iti- néraire est assez riche pour ne pas prendre à la légère le pas- sage devant l’autel, tout en utilisant une pédagogie à la portée des couples éloignés de la culture chrétienne.

LES CÉLÉBRATIONS DES FIANÇAILLES

Sous des appellations diverses, comme « dimanche de l’alliance » ou « célébration des fiançailles », de plus en plus de paroisses dédient une messe aux fiancés, en l’ins- crivant dans le parcours de préparation au mariage. C’est le cas de la paroisse Saint- Roch (Hérault), qui propose une messe de Saint-Valentin où tout est organisé pour mettre les couples à l’aise: un mot d’accueil, des chants et textes sur le thème de l’amour, une bénédiction collective et une invitation à un apéritif. À Villeurbanne, près de Lyon, les futurs mariés sont invités à rejoindre les autres parois- siens pour une veillée de réconciliation organisée pen- dant la semaine sainte. Le but de ces initiatives ? Réinscrire le sacrement de mariage au sein de la commu- nauté chrétienne et ne pas le réduire à une démarche inti- miste.

OÙ S’ADRESSER ?

n Cours Alpha France, Tél. : 01 82 28 75 80. Site: www.avantleoui.org n Centres de préparation au mariage, Tél. : 01 45 4826 72. Site: www.preparation- mariage.info

Céline Marcon a

5

Se marier ou pas? Comment se décider

La bonne idée. Sommes-nous prêts pour le mariage ? Quel est le sens de cet engagement? Pour aider les jeunes couples à mûrir leur décision, les paroisses proposent parcours et célébrations spécifiques.

paroisses proposent parcours et célébrations spécifiques. l’itinéraire « Mariage, alliance d’amour » accompagne

l’itinéraire « Mariage, alliance d’amour » accompagne vers le mariage en deux étapes. En premier lieu, les séances foca- lisent sur la construction d’un couple, éclairée par la Bible et des références laïques. Elles se concluent par une question posée aux couples : sont-ils vraiment prêts à se lier pour la vie devant Dieu ? Si non, ils peuvent s’arrêter. Si oui, ils enchaînent avec la seconde

À quel moment précis avons-nous décidé

Quelles sont les cartes que nous avons en

Qu’est-ce qu’une fidélité épanouissante et

Quelles sont les épreuves redoutées: stérilité,

infidélité, chômage, absences répétées, maladie,

Que veut dire être père, être mère ? a

L’hebdomadaire chrétien d’actualité - www.lavie.fr

L’hebdomadaire chrétien d’actualité - www.lavie.fr

6 L’ENTRETIENL’ENTRETIEN xw n°12 février 2011 ACTUALITÉ Qui a envie d’être aimé? l’adaptation de son
6
L’ENTRETIENL’ENTRETIEN
xw n°12 février 2011
ACTUALITÉ
Qui a envie d’être
aimé? l’adaptation de
son livre-témoignage,
au cinéma le 9 février,
avec Éric Caravaca.
ITINÉRAIRE
1995-1999: directeur
Musique et
divertissement de M6.
Il lance entre autres
Graines de stars, Fan
de et Hit Machine.
Depuis 1999:
Producteur et
co-créateur
d’Éléphant & Cie, avec
Emmanuel Chain.
À LIRE
Catholique anonyme,
Éd du Seuil.
SON BLOG
bizot.blog.croire.com
© CoriNNe simoN / CiriC
© D.r.

Thierry Bizot

Il était une foi

Qui a envie d’être aimé ? sort ce mois-ci sur les écrans. Le film s’inspire de l’histoire vraie et bouleversante d’un homme du showbiz qui laisse entrer Dieu dans sa vie. Cet homme, c’est Thierry Bizot.

Par Claire Perol

J usqu’à l’âge de 44 ans, j’ai été un catho- lique non pratiquant, non communicant, non convaincu », résume Thierry Bizot. Il a suffi de quelques soirées pour qu’il

change de vie. Invité par un professeur de son fils à des cours de catéchèse, l’ancien directeur musique de M6 bascule dans une foi vivante. Vibrante même. Il raconte alors cette incroyable aventure intérieure dans Catholique anonyme, grand succès de librairie. Dans quelques jours sort sur les écrans l’adaptation au cinéma de son best- seller. Rencontre.

De quoi parle votre film ? Du parcours d’un avocat de 40 ans, Antoine, à qui tout réussit, mais qui va, grâce à des catéchèses où il a été invité par hasard, prendre le temps de réfléchir à sa vie. Il va peu à peu ajuster ses relations avec son père, son frère, sa femme, afin de devenir un vrai père pour son propre fils adolescent. Qu’est-ce qui vous a amené à mettre à l’écrit, puis à l’écran, votre conversion ? À force de raconter ma conversion, ma femme, puis mon éditeur (Louis Gardel, au Seuil) m’ont invité à écrire cette histoire. Le film, c’est ma femme qui

a eu envie de l’écrire et de le réaliser, en constatant que ce sujet intéressait, passionnait même les gens

à qui on en parlait.

Vous animez un blog. Que s’y passe-t-il ? J’écris un papier chaque semaine, dans la veine du livre, c’est-à-dire en décrivant mes premiers pas dans la foi, sans révéler ma vie privée, sans commenter l’actualité, mais en me concentrant sur mon che- minement tout simple de chrétien. Quel est votre principal trait de caractère ?

La curiosité. Je croyais être un vrai trouillard, mais

à chaque fois que j’ai l’occasion de faire un pas

dans l'inconnu de plus, je suis tenté de le faire. C’est peut-être grâce à cela que je me suis converti. Le défaut que vous détestez chez vous ? Ma vanité. Quelle vertu cultivez-vous? L’humilité. La qualité que vous aimez chez une femme ? Sa poésie. Sa façon d’être, sa « musique » person- nelle, son mystère. Chez un homme ? Celle qui me touche, c’est la bonté. Celle que j’admire, le courage. Le métier dont vous rêviez enfant ? J’aurais voulu être un artiste! Une rock star ou un écrivain. Un rêve accompli ? Oui et non. Malgré mes

À VOIR

La télévision catholique - www.ktotv.com

Sur la chaîne KTO - le 12 février : Voutch / le 19 février : Bernard de la Villardière / le 26 février : Christian Karembeu - www.ktotv.com

n°12 février 2011 xw

n°12 février 2011 xw L’ENTRETIEN 7

L’ENTRETIEN

n°12 février 2011 xw L’ENTRETIEN 7

7

quelques livres, je suis plus un auteur qu’un écrivain. Le talent que vous aimeriez avoir? Jouer du piano comme un dieu! Et être plus à l’écoute des autres. Le mot que vous détestez le plus ? Égalité. Ou jupe-culotte. Votre occupation préférée ? Un bon déjeuner avec quelqu’un que j’aime, seul à seul, en discutant de sujets intimes. Le film qui vous a le plus marqué? Gran Torino, parce que c’est un film christique et parce qu'il m’a profondément parlé. Le personnage incarné par Clint Eastwood pense qu’il n’a rien à donner et rien

à perdre. Or il découvre qu’il a tout à donner et tout

à perdre. Il découvre que c’est celui qu’il déteste le

plus (son petit voisin asiatique) qui va lui ouvrir le

chemin d’un profond changement dans sa vie. C’est un peu ce qui m’est arrivé lors de ma conversion. La musique qui vous touche ? Houla ! Vaste sujet… En tête, la pop anglaise avec David Bowie, la chanson italienne et la musique classique. Votre boisson préférée? Un bordeaux rouge, plutôt un Côtes de Graves. Votre saint préféré ? Saint Paul m’édifie : il est admirable. Mais c’est saint Pierre qui me touche le plus : c’est un pauvre type et un grand homme. Que faites-vous le dimanche ? Du vélo d’ap- partement, les courses au marché, la messe. Je prépare le déjeuner, le dîner, je prends du bon temps en famille.

La personne qui vous a fait croire en l’homme? Jésus. Celui qui vous a montré le chemin vers Dieu? Le professeur de mon fils. C’est pendant une réunion parents-professeurs que nous avons eu une discus- sion sur la paternité. Il m’a compris, écouté et, un an plus tard, m’a invité à des cours de catéchèse.

« À 43 ans j’ai été soulagé de découvrir que je n’étais pas le seul maître de ma vie »

que je n’étais pas le seul maître de ma vie » C’est ce qui vous a

C’est ce qui vous a le plus remis en cause ? Oui. J’avais 43 ans et je me suis rendu compte - avec joie - de ma petitesse. Soulagé du poids d’avoir cru bêtement que j’étais le seul maître de ma vie. Comment cultivez-vous votre vie intérieure ? Je me remets en question continuellement. Maintenant, cette recherche permanente est orientée vers Dieu.

Concrètement, cela passe par quoi ? Je lis l’Évangile tous les matins, je dévore les livres de spiritualité. Je pense à Jésus tout le temps, j’en parle tout le temps. À certains moments, il se laisse voir et cela m’émeut. J’échange avec une moniale par mail une fois par semaine, avec un dominicain avec qui je déjeune souvent. En revanche, je ne suis pas très fort pour prendre des temps de prière… Votre prière favorite ? Je vous salue Marie. Quand je lui dis cela, lentement, je la vois qui est là, qui m’écoute. Je ressens à ce moment-là une affection maternelle extrêmement charnelle. Ce dont vous êtes le plus fier ? De n’avoir pas trop mal réussi mon couple, pour l’instant (depuis 21 ans) ! Et de ne pas avoir été un trop mauvais père. Ce que vous voudriez transmettre à Louise, Jacques, et Jeanne, vos enfants ? La voie du bonheur passe par les autres. Votre rêve le plus fou ? Je n’en ai pas… Je vis au jour le jour. Qui aimeriez-vous le plus rencontrer en tête à tête ? Jésus. Mais je l’ai déjà rencontré. Je crois que toute rencontre peut être extraordinaire. Votre devise ? On trouve son chemin en marchant. Votre état d’esprit présent ? Joyeux! Qu’est-ce qu’on peut vous souhaiter ? D’être capable de m’abandonner encore plus à la volonté du Christ. a

Conception : www.comquest.fr
Conception : www.comquest.fr

8

D’ACCORD PAS D’ACCORD

8 D’ACCORD PAS D’ACCORD xw n°12 février 2011

xw n°12 février 2011

Faut-il avoir peur de Dieu ?

Débat. Quelle image avons-nous de Dieu? Certains croient en un Dieu d’amour, quand d’autres voient le Dieu de la Bible comme un juge

impitoyable. Alors, faut-il craindre Dieu?

Débat entre Gilles et le père Joël Guibert

1

On voit bien, quand on lit l’Ancien Testament, que Dieu est violent, colérique, vengeur… On est très loin de l’idée d’un Dieu d’amour !

Une maman me racontait ce petit fait. De loin, elle aperçoit son petit garçon sur le point d’avaler une bouteille de Destop. Elle se met à hurler avec vio- lence: « Non, Jérémy, pas ça! » Téta- nisé de peur, le petit enfant laisse tomber la bouteille par terre et s’enfuit, en pleurant et en criant à sa maman:

« Pourquoi tu t’es mise en colère après moi? » Sa maman vient vite le serrer dans ses bras et lui dit: « Je ne suis pas en colère contre toi, mais je t’aime tellement! Je ne veux surtout pas que tu te fasses du mal. » La colère peut donc aussi jaillir d’un grand amour! Les colères de Dieu, c’est pareil: ce sont des souffrances d’amour. Il aime tel- lement l’homme qu’il crie « stop », lorsqu’il le voit faire le mal et donc se faire du mal. Peut-on lui en vouloir de nous aimer à ce point?

2

La preuve qu’il faut avoir peur de Dieu, c’est que même un des dons du Saint-Esprit s’appelle la « crainte de Dieu » ! C’est imbu- vable un truc pareil… Le problème, c’est que nous ne mettons pas les mêmes choses sous le même « truc » dont vous parlez. En réalité, il s’agit ici d’une tout

autre crainte : celle de faire de la peine, de blesser une personne qui nous aime. Je vois à votre alliance au doigt que vous êtes marié. Je suis sûr que, plus votre amour grandit pour votre épouse, plus vous avez la crainte de lui faire de la peine, même pour des pecca- dilles. Et vous voudriez qu’avec l’amour infini de Dieu ce soit dif- férent ?

3

Quand on regarde la vie des saints, ils vivent tous de sacrées tuiles et meurent dans de grandes souf- frances. Cela montre bien que, même avec ses amis, Dieu n’est pas tendre et ne leur épargne pas les grandes épreuves. Pas très encourageant…

Vous avez raison. Il suffit d'entendre Thérèse d'Avila dire au Christ « Si c'est ainsi que vous traitez vos amis, il n'est pas étonnant que vous en ayez si peu ! » Mais lorsqu’on regarde la vie des saints, on ne voit que leurs souffrances extérieures mais on est incapable de deviner le bonheur immense qui les habite :

joie d’être aimé et d’aimer. Dieu les inonde de son amour au point que leur croix est en quelque sorte « dépassée par l’amour ». Pas de peur de Dieu chez les saints, même dans leur souffrance. C’est ce que dit la petite Thérèse : « Ma voie est toute de confiance et d’amour, je ne comprends pas les âmes qui ont peur d’un si tendre Ami. »

« Dans l’Ancien Testament, on voit que Dieu est violent, vengeur… » Gilles Dieu, Gilles
« Dans l’Ancien
Testament,
on voit que Dieu
est violent,
vengeur… »
Gilles
Dieu, Gilles en a bien un peu entendu parler dans son enfance : une messe de temps en
temps, un peu de caté, une grand-mère croyante… Pourtant, sans trop savoir ce en quoi il
croit, l’image qu’il a de Dieu ne lui donne pas tellement envie d’en savoir plus.
© ixeNe

4

En tout cas, pour les chrétiens, mieux vaut quand même avoir peur de Dieu si on veut être sauvé : ceux qui ne font pas sa volonté subiront son jugement et iront en enfer !

Vu le scénario que vous avez dans la tête, je comprends que vous soyez peu pressé de passer de l’autre côté ! Pour vous, « juge- ment », ça veut dire automatique- ment « condamnation ». Or, Dieu ne se présentera pas à vous comme un sombre « justicier », mais comme un Cœur qui veut vous « justifier », c’est-à-dire vous sauver. Un psaume de la Bible dit : « J’aime tes préceptes ; par ta justice, fais-moi vivre. » Une Justice qui fait vivre, ça ne vous donne toujours pas envie de la connaître ?

5

Je dois avouer que je suis assez tourmenté par l’idée du juge- ment de Dieu : j’ai peur qu’il ne me pardonne pas mes fautes et d’aller en enfer. Cette idée me terrifie.

Ce jugement en Dieu ne vous tombera pas dessus, malgré vous :

« C’est d’après ta conscience que tu seras jugé », disait un grand évêque. C’est donc chacun qui, dans la vérité et l’infinie miséri- corde de Dieu, choisira et désirera de toutes ses forces entre le oui et le non à l’amour (ciel ou enfer) ; entre le plus et le moins dans l’ordre de l’amour (ciel ou passage par le purgatoire). Osons le dire :

le jugement là-haut, quelle que soit l’issue choisie par chacun, ce sera ce que l'on aura désiré de tout notre cœur !

ALLER PLUS LOIN

n°12 février 2011 xw

n°12 février 2011 xw D’ACCORD PAS D’ACCORD 9

D’ACCORD PAS D’ACCORD

n°12 février 2011 xw D’ACCORD PAS D’ACCORD 9

9

UNE HISTOIRE DE CŒUR

« J’ai connu un chrétien qui se plaisait à dire qu’il était titulaire d’un ‘bac moins quatre’. Il me confiait: "Vous savez, monsieur le curé, nous avons été élevés dans une religion de codes: Grand A, Premièrement chiffre romain, alpha, petit a. Il m’a fallu passer d’un Dieu de crainte à un Dieu d’amour. C’est autrement plus exigeant." Il répétait souvent qu’il est plus difficile de suivre un Dieu d’amour qu’un Dieu de crainte. "On préfère avoir à obéir à un règlement plutôt qu’aimer un Père." Avec un code, vous essaie- rez toujours de vous en tirer, de trouver des raisons de passer outre. Mais face à un Dieu d’amour, face au Dieu de l’Évangile, ce n’est plus sur l’in- terdit ou le possible que vous avancez. C’est une histoire de cœur. C’est la peur de blesser un ami. On ne peut pas faire le malin. » a Paraboles d’un curé

de campagne, Pierre Trevet, t. 3, à paraître aux Éd. de l’Emmanuel.

6

D’accord mais, si je me convertis, je vais devoir tout changer dans ma vie : mes habitudes, mes rela- tions affectives, mon rapport à l’argent, etc. Et moi, je ne veux pas du tout changer ma manière de vivre !

Ah, vous êtes comme beaucoup, vous voudriez avoir le beurre et l’argent du beurre, posséder l’harmonie intérieure de la foi mais sans avoir à vous « compromettre » avec Dieu! Désolé, mais la vie chrétienne, c’est comme le mariage : pour expérimen- ter la joie d’être aimé de l’autre, il faut se donner à lui. Commencez donc par faire juste un petit pas vers Dieu, et vous verrez qu’il ne va pas étouffer votre envie de vivre mais au contraire la booster. Vous connaissez le pape Benoît XVI ? Il a une belle parole pour vous : « Si le petit enfant Jésus de la crèche vous tend les bras, ce n’est pas pour vous prendre ce que vous avez mais pour vous donner tout ce qu’il a! »

7

En vous écoutant, on se dit que cette peur de Dieu, c’est l’Église qui l’invente pour mieux possé- der les consciences. Ou alors on naît avec…

Effectivement, nous naissons avec cette peur profonde de Dieu, peur de l’amour et c’est souvent inconscient: cela vient du péché. Si le cœur vous en dit, lisez les premières pages du livre de la Genèse, dans la Bible. L’auteur n’a pas suivi les cours de monsieur Freud, mais quelle leçon de haute psychologie! On voit tout d’abord qu’Adam et Ève, en se coupant de l’amour de Dieu, tombent aussitôt dans la peur de ne plus être aimés inconditionnellement de Dieu. Il est dit aussi qu’un mystérieux serpent, le diable, cherche à augmenter cette peur en faisant croire à Adam et Ève que Dieu ne les aime pas et qu’il a des intentions tordues à leur endroit. Et le pire, c’est qu’ils ont fini par le croire! Ainsi, chacun, croyant ou non, naît avec cette blessure, cette peur de l’amour, cette peur de Dieu.

« Dieu aime tellement l’homme qu’il crie ‘stop’ lorsqu’il le voit faire le mal. »
« Dieu aime
tellement l’homme
qu’il crie ‘stop’
lorsqu’il le voit
faire le mal. »
Père Joël Guibert
Ce prêtre du diocèse de Nantes, est détaché par son évêque pour la prédication de retraites.
Il est en train d’écrire son deuxième ouvrage, sur la miséricorde de Dieu.
© ixeNe

8

Comment peut-on guérir de cette peur de Dieu tapie au fond de notre cœur?

On guérit de la méfiance par la confiance! Regardez les saints, ils sont experts en guérison du cœur par l’amour. Les épreuves de la vie vous font douter de l’amour de Dieu? Écou- tez Thérèse de Lisieux: « Naviguez sur la mer orageuse du monde avec l’aban- don et l’amour d’un enfant qui sait que son Père le chérit et ne saurait le laisser seul à l’heure du danger. » Vos ratés vous font douter de l’amour de Dieu? Écoutez sainte Faustine : « Même si j’avais eu sur la conscience les péchés du monde entier, ainsi que ceux de toutes les âmes condamnées, je n’aurais cependant pas douté de la bonté divine,

mais sans réfléchir, je me jetterais dans l’abîme de la miséricorde divine. » En vivant à fond ces paroles, que d’an- goisses nous nous épargnerions. Et quelle découverte du vrai visage de Dieu! a

Et quelle découverte du vrai visage de Dieu! a RENAÎTRE D’EN HAUT Joël Guibert Éd. de

RENAÎTRE D’EN HAUT

Joël Guibert Éd. de l’Emmanuel, 2008.

RECHERCHE LA PAIX ET POURSUIS-LA

Jacques Philippe, Éd. des Béatitudes, 2000.

LE CHEMIN DE L’IMPERFECTION

André Daigneault, Éd. Anne Sigier, 2001.

L’IMPERFECTION André Daigneault, Éd. Anne Sigier, 2001. Cet article est réalisé à partir de vos questions

Cet article est réalisé à partir de vos questions et de vos objections ; écrivez-nous à redaction@l1visible.com - Les prochains thèmes seront :

« L’Église est-elle machiste ? » et « La souffrance peut-elle avoir un sens ? »

• tour d’horizon de 191 pays • • ouvrage de référence clair et exhaustif •
• tour d’horizon
de 191 pays •
• ouvrage de référence
clair et exhaustif •
• 6 langues •
Incontournable !
rapport
au format numérique
15€

Sommes-nous libres

de croire ?

rapport 2010 sur la liberté religieuse dans le monde

rapport 2010 sur la liberté religieuse dans le monde
rapport 2010
sur la liberté religieuse
dans le monde

disponible en français, anglais, allemand, espagnol, italien, portugais

AED, 29 rue du Louvre 78750 Mareil-Marly

www.aed-france.org

Commandez sur www.aed-france.org

AED

AIDE A L'ÉGLISE EN DÉTRESSE

Partout où l’Église a besoin de nous

Association catholique reconnue par le Saint-Siège. Membre associé du Conseil National de la Solidarité des Evêques de France

10

PSYCHOLOGIE

10 PSY CHOLOGIE xw n°12 février 2011

xw n°12 février 2011

Pères cherchent repères

© D.r.
© D.r.

Jacques Arènes

Psychologue clinicien et psychanalyste. Chroniqueur à La Vie. Maître de Conférences à l’Institut Catholique de Lille. Codirecteur du département sociétés humaines et responsabilité éducative au collège des Bernardins. Marié et père de deux filles. Conseiller scientifique de Devenir adulte, Hachette, 2 009.

PAROLE DE SAGESSE

La tradition juive rapporte cette parabole.

« Il en est comme d’un roi qui pos- sédait des coupes délicates. “Si j’y verse du brûlant, dit le roi, elles se fendront, et s’y j’y verse du glacé, elles se contracteront.” Que fit le roi ? Il mêla le brûlant au glacé et versa le tout dans les coupes, et elles résistèrent. C’est ce que dit le Saint Béni Soit-Il : “si je crée le monde sous le signe de la mansuétude, les crimes seront sans nombre, mais d’un autre côté, comment pourra- t-il subsister sous le signe de la rigueur ? Je vais donc le créer sous l’égide de la mansuétude et sous celle de la rigueur, et puisse-t-il ainsi subsister! » Midrach Rabba, Section Berechit, ch. 12, p. 157. a

Éducation. Du père autoritaire et absent au papa poule, les jeunes pères se cherchent encore. Ils peinent à trouver le juste équilibre et à prendre leur place dans la famille et dans le couple. Et si une paternité épanouie restait à inventer ?

J etons un œil dans le rétro- viseur. Jusqu’à récemment, l’aspect institutionnel et biologique était le fonde-

ment de la paternité : le père permet- tait à l’enfant de s’inscrire dans une lignée. Il était aussi, dans le cadre conjugal, le garant de l’ouverture au monde de l’enfant. Aujourd’hui, les lignes ont beaucoup bougé. La paternité est passée de l’ère autoritaire et lointaine à l’ère affec- tive. Et le père biologique a perdu de l’importance au profit d’une vision adoptive de la paternité, présente auparavant mais qui s’est beaucoup affirmée. Le père n’est plus une ins- titution ! Au passage, les valeurs masculines ont perdu du poids: effort, rigueur, contrainte, autorité sont désormais mal vues, associées à une force négative. Au point que les pères ont souvent du mal à trouver leur place dans le couple et dans la famille. Parmi les nombreux hommes venant aujourd’hui consulter un psycholo- gue, la plupart se posent des ques- tions sur leur place de père. D’où vient cette crise ? Elle est liée à celle, plus générale, du mascu- lin. Aujourd’hui, ce sont les femmes qui mènent la barque du bateau conjugal. Elles n’ont plus besoin des hommes, ni économi- quement, ni même pour avoir des enfants. Les familles sont désor- mais matricentrées. Par ailleurs, les jeunes hommes ont souffert d’avoir eu des pères souvent autoritaires et/ou absents et rejettent cette image paternelle : ils ne veulent plus jouer le rôle figé - le « mauvais rôle » - de celui qui porte l’autorité. Ils préfèrent, comme la mère, avoir

le « bon rôle » et donner leur avis sur l’éducation, prendre soin au quoti- dien des enfants… Ainsi, dans les jeunes couples, l’autorité ne repose plus sur l’un des deux parents en particulier : elle est partagée… et reste du coup assez abstraite. Les femmes aussi encouragent les hommes dans cette direction. Elles souhaitent qu’ils participent davan- tage, appelant de leurs vœux un modèle plus égalitaire. De cette nouvelle donne, on peut évidemment reconnaître un bon acquis: les pères sont désormais plus proches de leurs enfant, les connais- sent mieux et créent une plus grande complicité avec eux.

ÊTRE PRÉSENT LE PLUS POSSIBLE

Pour autant, ce désir d’une symétrie totale des rôles est un leurre dange- reux. La mère a forcément une lon- gueur d’avance sur le père, du fait de sa relation avec l’enfant pendant la grossesse. Le père ne peut vouloir la même relation qu’elle. Souvent écrasé de travail et rentrant plus tard du bureau que la mère, il peine à être aussi proche des enfants qu’elle qui, malgré son travail, parvient plus, en général, à rester présente. Il peut être malheureux de cette situation car il ne souhaite pas reproduire ce que son propre père a fait avec lui et désire être présent le plus possible. Par ailleurs, les enfants ont aussi besoin de lois claires et fortes pour grandir. L’amour suppose un équi- libre entre rigueur et tendresse pour se construire de manière solide et durable. Et c’est plus naturellement le rôle du père de rappeler la loi qui

Éducation ? L’éducation est le quotidien des parents, même s’ils n’y réfléchissent pas constamment.
Éducation ?
L’éducation est le quotidien
des parents, même s’ils
n’y réfléchissent pas
constamment. L’étymologie
le montre bien, éduquer
c’est « conduire hors de » :
hors de l’enfance pour
mener vers l’âge adulte.
Faire d’un enfant un adulte,
c’est l’aider à acquérir des
compétences pour entrer
dans le monde adulte. C’est
aussi former le jugement
de l’enfant, l’accompagner
dans l’acquisition d’une
vraie liberté et l’aider
à mettre en place des
relations affectives ou
amicales durables et
nourrissantes. Cet aspect
est, au premier chef, du
ressort de la famille.
LEXIQUE

donne un cadre pour devenir adulte :

c’est une fonction plus naturelle pour lui. Pour autant, faire preuve d’au- torité ne signifie pas être « autori- taire » et dur. L’autorité est une force qui s’impose sans violence. Bien pensée et aimante, elle est une preuve d’amour et une condition

nécessaire à la croissance. Mais, s’il doit dire la loi, le père doit aussi assurer une présence corporelle

et émotionnelle auprès des enfants,

dès la naissance. En effet, de nos

jours, il n’a le droit de dire « non »

et de faire preuve d’autorité, que s’il

a aussi partagé les émotions, les

PSYCHOLOGIE 11 n°12 février 2011 xw « Les nouveaux pères créent une plus grande complicité
PSYCHOLOGIE
11
n°12 février 2011 xw
« Les nouveaux
pères créent
une plus grande
complicité avec
leurs enfants »
© getty

Les hommes ne veulent plus jouer le « mauvais rôle » de celui qui porte l’autorité.

jeux, les efforts quotidiens et les aventures de ses enfants. Ceux-ci, pour accorder du crédit et reconnaître l’autorité et la rigueur de leur père, ont besoin de sentir qu’il partage des moments avec eux par pur plaisir. Il n’est plus possible, ni souhaitable, d’être un père absent, uniquement porté par la parole de la mère. La relation du père avec l’enfant est plus ludique et exploratoire : le père garantit la découverte du monde en dehors de la sphère maternelle.

BESOIN DES FEMMES

Cette juste place de pères, les hommes ne peuvent la prendre que s’ils sont légitimés par les femmes :

c’est d’elles qu’ils reçoivent leur rôle et leur autorité. Ainsi, on voit bien que c’est dans une juste complémentarité entre l’homme et la femme que les pères

aaa

TÉMOIGNAGE

« Les bons et les mauvais pères »

Jacques Arènes est père de famille. Il raconte sa propre découverte de la paternité.

Il existe des temps dans la paternité. Quand j’étais

plus jeune - il y a 20 ans quand mes filles étaient des nourris- sons - je pensais qu’être père supposait de beaucoup s’ap- pliquer et de faire les choses

« bien ». Je croyais aussi,

même si je ne le disais pas

comme ça, qu’il existait des

« bons » pères et des « mau-

vais » pères, et qu’il suffisait d’être du bon côté. En vieillis- sant, j’ai eu, comme tout père, des difficultés de positionne-

ment, de compréhension avec mes enfants - notamment à l’adolescence. Cela m’a rendu plus modeste. Je conseille toujours les parents, quand c’est nécessaire, mais je me rends compte qu’entre parents

et enfants, il faut le temps du cheminement d’un côté comme de l’autre. Le temps

est un élément essentiel. Quand on est parent, il ne faut pas attendre immédiatement le « retour sur investisse- ment ». Il faut bien réfléchir

quand on prend une décision importante, le faire évidem- ment dans une vraie concerta- tion de couple quand c’est possible. Mais, il faut aussi savoir être patient. On peut avoir la bonne attitude, confor- tée par les conseils de nos proches, et laisser à l’enfant le temps de cheminer, mûrir, grandir. Les fruits de notre éducation s’épanouissent sur des années… Nous n’en voyons pas tout de suite le résultat. a

12

12 PSY CHOLOGIE xw n°12 février 2011

PSYCHOLOGIE

12 PSY CHOLOGIE xw n°12 février 2011

xw n°12 février 2011

aaa

« Pères cherchent repères »

pourront trouver leur place au sein de la famille. Et pour cela, le couple parental est fondamental : c’est lui qui permet à chacun des parents de penser ses différences de fonctions et de les préserver. En effet, chacun selon son sexe a un rapport à l’en- fant différent, qui lui donne aussi un rôle autre. Ainsi le père, qui ne porte pas l’enfant dans son corps, est moins angoissé par la fragilité du bambin et plus capable de tran- cher. Cela ne l’empêche pas d’avoir une complicité avec l’enfant. Mais il peut naturellement aider la mère à trouver une juste distance avec l’enfant, à couper le cordon, pour lui permettre d’exister, sans fusion. Par cette distance il est aussi le mieux placé pour apprendre la vie sociale à l’enfant au sein de la famille. L’avenir des pères sera donc de trou- ver un équilibre dans lequel chaque parent aura sa place. L’égalité entre l’homme et la femme n’est pas forcé-

ment l’identité. Les conjoints peuvent être égaux dans une juste gestion des différences. a

Y A-T-IL ENCORE UN PÈRE À LA MAISON ? Jacques Arènes Éd. Fleurus, 2001. LETTRE
Y
A-T-IL ENCORE UN PÈRE
À
LA MAISON ?
Jacques Arènes
Éd. Fleurus, 2001.
LETTRE OUVERTE AUX FEMMES
DE CES HOMMES (PAS ENCORE)
PARFAITS…
Jacques Arènes
Fleurus Essais, 2005.
PÈRE MANQUANT FILS MANQUÉ
Guy Corneau, J’ai lu, 2010.
WWW.BLOGFAMILLES2011.FR
MÉMOIRES DE NOS PÈRES
film de Clint Eastwood, 2006, en dvd.
ALLER PLUS LOIN

SO-L12-11

SO-L12-11 Participez MENSUEL GRATUIT CATHOLIQUE l1visible.com N°07 SEPTEMBRE 2010 A C T U A L I
Participez MENSUEL GRATUIT CATHOLIQUE l1visible.com N°07 SEPTEMBRE 2010 A C T U A L I
Participez
MENSUEL GRATUIT CATHOLIQUE
l1visible.com
N°07 SEPTEMBRE
2010
A C T U A L I T É - S P I R I T U A L I T É - P S Y C H O L O G I E - C U L T U R E
au développement
DOSSIER
8 clés pour
faire confiance
se
PAGE 12
CARNETDEVOYAGE
Madrid, ville verte
Simon
d’Artigue
de
PAGE16
SOCIÉTÉ
Le
logement
étudiant
PAGE 4
24 HEURESAVEC
Unaumônierd’étudiants
PAGE21
“ “
a beaucoup
a beaucoup
Dieu d’humour
Dieu d’humour
! !
” ”
INTERVIEW
PAGE 6
Anne Roumanoff
R
E T R O U V E Z - N O U S
S U R
N O T R E
S I T E
w w w . l 1 v i s i b l e . c o m
)810,Mt(»t.neuitemtrageznndo,ementtiutragreçuezvasuoV«.euqliubpvoielasurjetersapNe
Souscrivez un abonnement de soutien du montant de votre choix : 30€ 45€ 60€ €
Souscrivez un abonnement de soutien
du montant de votre choix :
30€
45€
60€
20€ (mini)
Vous recevrez L’1visi b l e pendant 1 an, soit 11 numéros.
Vos coordonnées :
Nom :
Prénom :
Adresse :
CP :
Ville :
Tél. :
Portable :
E-mail :

Bulletin à retourner sous enveloppe timbrée accompagnée de votre règlement à l’ordre de L’1visible, à l’adresse suivante :

L’1visible, 20 rue Jean-Baptiste Pigalle, 75009 Paris

Abonnez-vous sur internet www.l1visibleetvous.com

Dix clés pour…

Être un bon père

Hommes

1 Soigner son couple. La première étape pour être un bon père, c’est d’être un bon mari ! Voir leurs parents

heureux et amoureux est ce qui aide le mieux les enfants à se construire.

2 Accepter ses limites. Être un bon père ne signifie pas être un père parfait. Messieurs, sortez de vos illusions d’une

paternité idéale et acceptez que vous pouvez faire des erreurs. Et même parfois de demander pardon à vos enfants.

3 Être cohérent. Les enfants ont un grand besoin de pouvoir faire confiance à leurs parents. Les pères doivent vivre en

cohérence avec ce qu’ils disent et exigent : tenir sa parole, être cohérent au sein de leur couple, ne pas exercer l’autorité par

crises, faire preuve de stabilité en s’intéressant à tout ce qui concerne l’enfant (et pas seulement les carnets de notes), ne pas exiger d’un enfant ce qu’on ne peut faire soi-même.

4 Montrer ses faiblesses. Ne pas jouer les héros, pour initier l’enfant et lui rappeler qu’elles font partie de la réalité.

5 Exprimer ses sentiments. Ne pas avoir peur de ses émo- tions, de dire à l’enfant des paroles encourageantes, des

mots tendres - sans pour autant vouloir faire comme la mère.

6 Donner un cadre. S’affirmer et ne pas avoir peur de mettre des limites à l’enfant : c’est lui rendre un grand service et lui

donner un cadre qui lui permettra de se construire solidement.

7 Passer du temps avec l’enfant. Prendre du temps avec

l’enfant pour l’éveiller, le cultiver, jouer, explorer le monde

avec lui. Ces moments de plaisir partagés construisent la com- plicité et permettent d’exercer l’autorité.

Femmes

8 Donner à l’homme sa place de père. Sans la légitimation par la mère, l’homme ne peut prendre pleinement sa place

de père et donner à l’enfant ce dont il a besoin pour se construire.

9 Donner à l’homme sa place d’époux et d’amant. Per- mettre à un homme de jouer son rôle d’époux et d’amant,

c'est l'aider à trouver facilement sa place de père. Si le couple est déséquilibré et que la femme n’existe qu’en tant que mère, l’homme est frustré et le père étouffé. Séduisez votre conjoint, passez de bons moments à deux, en amoureux : n’oubliez pas qu’avant d’être des parents, vous êtes un couple !

10 Ne pas s’arroger toute la compétence. Certaines femmes vivent leur statut de mère comme une consé-

cration, compensant ainsi une faible estime d’elles-mêmes (sur le plan professionnel notamment) ou contrebalançant des difficultés dans la relation amoureuse. Elles font donc tout pour tenir sous leur pouvoir l’éducation des enfants. Et empêchent le père d’entrer en relation avec ses enfants. Laissez vos maris participer et s’occuper des enfants ! a

n°12 février 2011 xw

n°12 février 2011 xw L’ÉGLISE,L’ÉGLISEC’ESTPOURPAS SORCIERLES NULS! 13
n°12 février 2011 xw L’ÉGLISE,L’ÉGLISEC’ESTPOURPAS SORCIERLES NULS! 13

L’ÉGLISE,L’ÉGLISEC’ESTPOURPAS SORCIERLES NULS!

13

Les saints
Les saints

Les saints

pour L’1visible

Nos compagnons du quotidien

La sainteté marche à « l’ordinaire »

Entre le temps de Noël et le temps du Carême (qui débute le 9 mars), l’Église nous invite à vivre au rythme de ce qu’elle appelle « le temps ordinaire ». Elle nous rappelle ainsi une grande vérité :

il n’y a pas de meilleure voie pour réussir notre vie que d’être des saints. et ce, d’abord, dans l’accomplissement tout simple, ordinaire, de notre vie de tous les jours.

tout simple, ordinaire, de notre vie de tous les jours. Sur la terre comme au Ciel!

Sur la terre comme au Ciel!

Le « temps extraordinaire », nous le connaîtrons après notre mort, dans la vie éternelle, auprès de Dieu. L’Évangile nous révèle qu’alors nous serons des saints resplendissants comme des soleils, car nous verrons Dieu face à face.

comme des soleils, car nous verrons Dieu face à face. Citation « C’est pourquoi, avec les

Citation

« C’est pourquoi, avec les anges et tous les saints, nous proclamons ta gloire en chantant d’une seule voix :

Saint ! Saint ! Saint ! Le Seigneur ! » (La messe)

: Saint ! Saint ! Saint ! Le Seigneur ! » (La messe) Dieu seul est
: Saint ! Saint ! Saint ! Le Seigneur ! » (La messe) Dieu seul est
: Saint ! Saint ! Saint ! Le Seigneur ! » (La messe) Dieu seul est

Dieu seul

est saint

Dieu est Amour, il veut notre bonheur. Lui seul est saint, mais il veut sanctifier les hommes qu’il aime. Les saints ont simplement laissé agir en eux la grâce de Dieu, malgré leurs faiblesses, leurs difficultés, leur mauvais caractère, leurs maladies.

leurs difficultés, leur mauvais caractère, leurs maladies. Des exemples… En nous inspirant de la vie des

Des

exemples…

En nous inspirant de la vie des saints, nous découvrons ce qu’il faut faire pour vivre en ami de Dieu: être témoin du Christ dans nos vies et vivre selon son commandement, nous aimer les uns les autres jusqu’au bout, comme il nous a aimés. Redécouvrez la vie des saints, chaque jour dans la revue Magnificat ou sur le site internet www.nominis.cef.fr

Magnificat ou sur le site internet www.nominis.cef.fr … et des compagnons Mystérieusement, les saints nous

… et des compagnons

Mystérieusement, les saints nous accompagnent au long de notre pèleri- nage sur la terre. Ils sont à notre écoute, ils relaient nos prières et intercèdent pour nous auprès de Dieu.

MAGNIFICAT

Ascension du Christ dans l’église Saint-Nicolas de Véroce en Haute-Savoie.

Ascension du Christ dans l’église Saint-Nicolas de Véroce en Haute-Savoie.

Le mensuel pour prier chaque jour avec l’Église - www.magnificat.com

14

UNE VIE QUI BASCULE

14 UNE VIE QUI BASCULE xw n°12 février 2011

xw n°12 février 2011

pour L’1visible Dieu en plein cœur Né Né de de père père inconnu inconnu et
pour L’1visible
Dieu en
plein cœur
Né Né de de père père inconnu inconnu et et élevé élevé
par par un un truand truand : : avec avec un un tel tel
début début dans dans la la vie, vie, rien rien ne ne semblait semblait
prédisposer prédisposer René-Luc René-Luc à à devenir devenir prêtre. prêtre.
Témoignage. Témoignage.
© DaViD latour/CiriC

J e suis né à Nîmes dans une famille de cinq enfants. Ma mère, divorcée, a eu mes deux frères d’un premier mariage, puis moi et

mes deux petites sœurs avec son second mari. Mais juste avant la naissance de ma dernière sœur, notre père est parti et nous ne l’avons jamais revu.

Je ne garde aucun souvenir de lui.

À 27 ans, ma mère s’est retrouvée seule pour

nous élever dans notre mas en Camargue. Foyer de la DASS, incendie dans notre maison… Les épreuves n’ont pas manqué durant les premières années de ma vie. En 1976, j’ai dix ans lorsque ma mère rencontre Martial et décide de vivre avec lui. Mais nous découvrons bientôt qu’il fait partie du milieu du

grand banditisme. La situation dégénère rapide- ment : Martial boit et devient violent, il frappe ma mère. Nous décidons de fuir. Arrêté, il est mis en prison. À sa sortie, la violence reprend de plus belle, jusqu’à ce soir de novembre 1979 où il vient se suicider devant nous d’une balle en plein cœur.

À cette période de ma vie, je suis un adolescent

troublé. Je vole dans les magasins, sors avec les filles, fais des courses poursuites avec les flics sur ma moto. Surtout, je deviens violent avec ma mère en paroles mais aussi en actes. Alors que je prends la pente glissante de la délin- quance, un événement va changer ma vie. Ma mère rencontre Marie-Dominique, qui nous pro- pose d’aller écouter Nicky Cruz, un ancien chef de gang de New York converti. D’emblée, je suis saisi par son histoire. Il y a tant de passerelles entre sa vie et la mienne. À la fin

de son témoignage, il propose à ceux qui veulent changer de vie de s’avancer vers le podium. Je m’approche et je prie : « Jésus, tu as changé la vie de Nicky, tu peux changer la mienne… » Et des larmes forcent la barrière de mes paupières. Cela faisait pourtant longtemps que je n’avais plus pleuré. Je n’avais par exemple pas versé une larme lorsque Martial s’était suicidé. Les souffrances avaient terriblement endurci mon cœur.

« Je prenais la pente glissante de la délinquance »

« Je prenais la pente glissante de la délinquance » Nicky a semé la parole, Marie-Dominique

Nicky a semé la parole, Marie-Dominique m’aide à faire pousser la graine de l’amour de Dieu. Elle m’apprend à prier, m’explique ce que je dois faire ou ne pas faire. Trois mois après ma conversion, elle m’emmène à un pèlerinage international du Renouveau charismatique à Lourdes. Un soir devant la grotte, je donne ma vie à Jésus.

FLASH-BACK

À l’époque où Martial est en prison, ma mère m’annonce que je n’ai pas le même père que mes sœurs. Mon père est allemand. Il s’est arrêté chez nous en 1965 alors que ma mère était en plein divorce. Il a demandé le gîte, le couvert et… il a

pris tout ce qui va avec ! Ils sont restés trois mois ensemble, mais ils ont dû se séparer car cet homme avait lui aussi des problèmes d’alcoolisme. À peine séparée, ma mère a découvert qu’elle était enceinte… de moi ! C’était une situation très difficile. Plusieurs personnes lui ont alors suggéré d’avorter. Mais ma mère a eu le courage de me garder. Le 24 mai 1985, à la veille de la dernière épreuve du bac, l’oral d’allemand, je reçois un coup de fil : « Allô, je voudrais parler à René-Luc. » Je réponds que c’est moi. Cette personne me dit alors : « Je suis ton père ! » Je n’en crois pas mes oreilles. Lorsque je le rencontre le lendemain, il me demande pardon pour toutes ces années où il n’a pas pu s’occuper de moi à cause de son alcoolisme. Une femme qu’il a rencontrée à Berlin l’a aidé à s’en sortir. Du coup, il est parti longuement à ma recherche. Le plus incroyable, c’est que je réalise que lui, le protestant, est venu me chercher en priant à Lourdes… en juin 1980, alors que je m’y trouvais moi-même ! Nous avons peut-être prié côte à côte à la grotte de Massabielle, sans le savoir… a

À LIRE DIEU EN PLEIN CŒUR père René-Luc, Presses de la Renaissance, 2008. (Droits d’auteur
À LIRE
DIEU EN PLEIN CŒUR
père René-Luc,
Presses de la Renaissance, 2008.
(Droits d’auteur reversés pour les séminaristes.)

IL EST VIVANT

Aujourd’hui, dans nos vies - www.ilestvivant.com

Ascension du Christ dans l’église Saint-Nicolas de Véroce en Haute-Savoie.

UNECOUPVIE QUIDE CHAPEAUBASCULE 15 n°12 février 2011 xw L’autre Saint-Valentin UN SPECTACLE LES HOMMES VIENNENT
UNECOUPVIE QUIDE CHAPEAUBASCULE
15
n°12 février 2011 xw
L’autre Saint-Valentin
UN SPECTACLE
LES HOMMES
VIENNENT DE MARS,
LES FEMMES DE VÉNUS
Dans cette adaptation
théâtrale du livre de
John Gray, Paul
Dewandre décrit avec
humour les différences
de fonctionnement de
l’homme et de la
femme, en s’appuyant
sur des situations
quotidiennes de la vie
de couple.
Fou rire garanti!
Bonne idée. C’est la Saint-Valentin! L’association Alpha propose des dîners
romantiques dans toute la France. Les amoureux y découvrent des outils
pratiques pour consolider leur relation. Pour un amour au long cours.
M arthe et Alexandre se tiennent la main.
Dans une atmosphère intime et convi-
viale, ils dînent aux chandelles. Comme
les autres couples attablés dans la salle autour
www.billetreduc.com
UN SITE
Des renseignements
sur les soirées Saint
Valentin autrement
partout en France ?
Rendez-vous sur le
site www.saintvalentin-
autrement.fr
d’eux. Quoi de plus normal a priori pour une soirée
de la Saint-Valentin? Sauf qu’ici, on ne se regarde
pas seulement dans le blanc des yeux : au cours du
dîner, un couple de bénévoles propose un topo sur
la vie à deux, des quizz et des exercices à faire en
duo. C’est la Saint-Valentin autrement.
En organisant ces dîners dans toute la France,
l’association chrétienne Alpha veut donner du sens
à
cette fête commerciale et en faire l’occasion d’une
UN LIVRE
UN COUPLE POUR LA
VIE, C’EST POSSIBLE!
Ce livre aborde sept
grands thèmes
fondamentaux de la
vie de couple : poser
de bons fondements,
l’art de la
communication, la
vraie rencontre amoureuse. En effet, devant le
nombre de divorces – un couple sur deux en
France - l’urgence est réelle d’accompagner les
couples, en leur proposant des outils concrets pour
faire grandir leur amour. Dans ces soirées pas
comme les autres, tout est donc conçu pour
apprendre aux conjoints présents à mieux se
connaître, se comprendre, et finalement mieux
s’aimer.
Le soir de la Saint-Valentin, l'association Alpha propose dans toute la France
des dîners au cours desquels des couples réfléchissent sur leur relation.
UN AMOUR HEUREUX
résolution des conflits,
L’objectif est d’aider les amoureux de tous âges à
construire un amour heureux, solide et durable.
la
puissance du
pardon, les relations
avec les beaux-
parents, une sexualité
vraie, témoigner son
amour à son conjoint.
Pour préparer,
construire et donner
un nouveau souffle à
tous les couples.
C’est aussi bien sûr une excellente occasion de
laisser les enfants à la baby sitter pour s’offrir une
pause romantique ! Pas d’inquiétude à avoir : il n’y
a aucun échange avec les autres convives, la prio-
rité est donnée à l’intimité. « Nous étions nombreux
et pourtant, nous avions l’impression d’être seuls,
tous les deux, et nous avons pu enfin parler
ensemble », confient Sophie et Rémi qui ont tenté
l'expérience l’année dernière. Et rien n’est laissé
au hasard pour que la soirée soit réussie : « L’or-
Depuis 20 ans, l’ICES s’investit entièrement dans
la formation intellectuelle et humaine,
de milliers d’étudiants.
Éd. Alpha Couple, 15 €.
Grâce à un encadrement privilégié,
ganisation était parfaite : l’accueil, l’ambiance, la
déco, le thème, la gentillesse, le service, le repas, la
discrétion, etc. », s’enthousiasment Marc et Hélène.
Ceux qui n’auront pas été rassasiés par cette mise
en bouche apprécieront qu’une suite soit proposée
les étudiants vivent
l’expérience
RESTO
de l’école universitaire,
véritable tremplin vers la vie professionnelle.
Pour tous les
amoureux qui veulent
fêter la Saint-Valentin
autour d’un repas
gourmand,
LaFourchette.com
à
cette soirée : le Parcours Alpha couple. Au menu?
Portes ouvertes:
Sept soirées construites sur le même principe, pour
approfondir la construction de la relation de
samedi 19 mars 2011
a
sélectionné des
milliers de restaurants
dans toute la France.
1 er site gratuit de
couple. Les thèmes abordés sont la communica-
tion, la résolution des conflits, le pardon, une
sexualité vraie et épanouie, les relations avec la
belle-famille, l’argent, etc.
Pour l’association Alpha, la Saint-Valentin, c’est
d’abord l’occasion de rappeler qu’un couple, ça se
construit. Comme en témoignent Lorraine et
Matthieu, mariés depuis huit ans: « Nous avons
pris conscience que pour que notre couple dure et
surtout soit toujours dans un amour dynamique,
il fallait en prendre soin. » a Agnès Chareton
Licences & Masters
réservation de
restaurants en temps
réel. Des tas de
réductions sur
l’addition.
Droit
Histoire
8
filières
Langues
Lettres
Mathématiques
Physique-Chimie
www.laFourchette.com
Biologie politiques
Sciences
www.ices.fr
17 Bd des Belges - 85000 La Roche Sur Yon
02 51 46 12 13 - info@ices.fr
© ialPHa FraNCe

© PHiliPPe lissaC / goDoNg

16

CARNET DE VOYAGE

16 CARNET DE VOYAGE xw n°12 février 2011

xw n°12 février 2011

La colline sacrée de Montmartre haute de 130 mètres est le point culminant de Paris.

Basilique du Sacré-Cœur de Montmartre

Butte en blanc

Perché sur une colline, le Sacré-Cœur attire dix millions de visi- teurs par an. Un lieu où croiser l’âme de Paris.

Le visage du Christ de la coupole. © PHiliPPe lissaC / goDoNg
Le visage du Christ de la coupole.
© PHiliPPe lissaC / goDoNg

R endez-vous des artistes, des amoureux et des mys- tiques, Montmartre est une

colline inspirée. Pour accéder au Sacré-Cœur, on laisse ses talons aiguilles à Pigalle, on tourne le dos aux larges trottoirs aguicheurs pour entamer une montée un peu raide. Je n’ai pas l’esprit d’escalier, mais je préfère les degrés si typi- quement parisiens au funiculaire. Dire qu’au XIX e siècle, on était encore à la campagne ici ! Les pavés me parlent d’un Paris oublié. Spontanément je ralentis le pas, lève le nez, amusée par ces quatre coupoles qui jouent à cache- cache avec moi et les façades des immeubles. Quand elle s’impose à moi, dans une vision en contre- plongée, redressant sa tiare, cou- verte d’écailles, la basilique a toujours existé. Pourtant cette imposante architecture blanche n’a que 125 ans. Depuis 1875 le Sacré- Cœur ne dort ni ne sommeille. Jour et nuit une garde de gens comme

Poésie de Montmartre la nuit. © séBastieN Désarmaux / goDoNg
Poésie de Montmartre la nuit.
© séBastieN Désarmaux / goDoNg

vous et moi se relaie sur cette hau- teur pour faire monter vers Dieu une prière continue.

MONTAGNE SACRÉE

Sacré lieu ! Je ne tarde pas à com- prendre que dès l’époque préhisto- rique, les hommes sont venus prier ici. Vestiges de culte druidique, temples gallo-romains, martyre de saint Denis, plus ancienne église de

Texte : Magali Germain Photos : Godong

Paris, abbaye : cette colline a une longue histoire derrière elle. Entrée sous la coupole, je ferme les yeux intimidée par un Christ monumen- tal sur 400 m 2 de mosaïque au plafond de l’abside. Dans la grande basilique, je cherche des yeux le petit cercle de l’adoration. Je suis impressionnée par cette chaîne ininterrompue de prière devant l’hostie blanche depuis 125 ans. Derrière moi, par les portes grandes ouvertes de la basilique, les toits de Paris s’étendent à perte de vue. En ressortant, sur les marches, mon regard embrasse encore une fois le panorama parisien. Un air d’accor- déon m’emmène place du Tertre. Là, je découvre ma vue préférée sur le Sacré-Cœur, pris de flanc. Finie la pose, agile comme un lapin, je file musarder dans les ruelles du village. Sur les pas des grands noms de la peinture, de la chanson, de la litté- rature, je respire l’air gouailleur et populaire de Montmartre. Ici Paris reste toujours Paris. a

© PHiliPPe lissaC / goDoNg©

© D.r.

PasCal DeloCHe / goDoNg

n°12 février 2011 xw

n°12 février 2011 xw CARNET DE VOYAGE 17

CARNET DE VOYAGE

n°12 février 2011 xw CARNET DE VOYAGE 17

17

goDoNg n°12 février 2011 xw CARNET DE VOYAGE 17 INTERVIEW « Le grand rendez-vous » Le

INTERVIEW

« Le grand rendez-vous »

Le père Jean Laverton, recteur de la basilique, supervise les 125 ans du Sacré-Cœur.

Pourquoi vient-on au Sacré-Cœur du monde entier ? La basilique est mondialement connue. Après Notre- Dame, avant le Louvre, c’est le lieu le plus visité de Paris. De 6 à 23 heures, chaque jour, pèlerins et visiteurs sont accueillis.

Pourquoi dit-on le Sacré-Cœur ? C’est le sanctuaire du cœur du Christ et de la miséricorde de Dieu. Son

Cœur exprime le centre de la personne et de l’amour du Christ. Depuis 125 ans, le Saint-Sacrement est exposé dans l’eucharistie jour et nuit.

Pourquoi l’hostie est-elle ainsi exposée aux regards? Le regard compte beaucoup ici. On regarde le Christ avec la conviction que c’est lui le premier qui nous a aimés: dans l’adoration, nous nous rendons présents à sa présence afin que notre cœur devienne semblable au sien. C’est la possibilité de vivre un nouveau départ. a

« Le regard compte beaucoup. Ici, on regarde le Christ avec la conviction que c’est
« Le regard compte beaucoup. Ici, on regarde le Christ avec la conviction que c’est

« Le regard compte beaucoup. Ici, on regarde le Christ avec la conviction que c’est lui le premier qui nous a aimés. »

« Le regard compte beaucoup. Ici, on regarde le Christ avec la conviction que c’est lui
Offre Découverte 3 MOIS pour 15 € seulement soit près de 40% de réduction
Offre Découverte 3 MOIS pour 15 € seulement soit près de 40% de réduction

Offre Découverte

3 MOIS pour 15

seulement

soit près de 40% de réduction

Offre Découverte 3 MOIS pour 15 € seulement soit près de 40% de réduction

Abonnement DECOUVERTE

à compléter et à renvoyer sous enveloppe affranchie à l’adresse suivante :

Il est vivant - 20 rue Jean-Baptiste Pigalle - 75009 Paris

: Il est vivant - 20 rue Jean-Baptiste Pigalle - 75009 Paris OUI, je profite de

OUI, je profite de cette offre Découverte pour m’abonner à la nouvelle formule de Ilestvivant. Je recevrai Il est vivant pendant 3 mois pour 15 € seulement au lieu de 24 €, soit une économie de près de 40%.

au lieu de 24 €, soit une économie de près de 40%. Mode de paiement :

Mode de paiement :

Chèque à l’ordre de IL EST VIVANT Carte bancaire Visa Mastercard N° Expire fin
Chèque à l’ordre de IL EST VIVANT
Carte bancaire
Visa
Mastercard
Expire fin

Je note les 3 derniers chiffres près de la signature au dos de la carte :

derniers chiffres près de la signature au dos de la carte : Date et signature :

Date et signature :

Mes coordonnées :

PNF-L1-0111

Nom :

Prénom :

Adresse :

CP : Ville :
CP :
Ville :

Pour faciliter nos échanges :

Téléphone :

Téléphone :
Téléphone :
Téléphone :
Téléphone :
Téléphone :

Courriel

@

Offre valable jusqu’au 31/03/2011. Il est Vivant - Service abonnements – 20 rue Jean-Baptiste Pigalle – 75009 Paris - RCS Paris FR 673 409 656 56. Conformément à la Loi Informatique et Liberté du 6 janvier 1978, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification ou d’opposition aux données personnelles vous concernant.

ou d’opposition aux données personnelles vous concernant. Ici la foule des fidèles se relaie nuit et

Ici la foule des fidèles se relaie nuit et jour pour prier devant le Corps du Christ exposé.

nuit et jour pour prier devant le Corps du Christ exposé. L’ostensoir qui porte l'hostie en

L’ostensoir qui porte l'hostie en haut du maître-autel.

qui porte l'hostie en haut du maître-autel. INSOLITE À DÉCOUVRIR MONTMARTRE, MONT DES MARTYRS LE
INSOLITE À DÉCOUVRIR MONTMARTRE, MONT DES MARTYRS LE BON BOCK Montmartre tire son nom et
INSOLITE
À DÉCOUVRIR
MONTMARTRE,
MONT DES MARTYRS
LE BON BOCK
Montmartre tire son nom
et sa renommée du
martyre de saint Denis
au III e siècle. Comme
en témoigne l’actuelle rue
des Martyrs, c’est sur
la butte que le premier
évêque de Paris fut
martyrisé avec ses
compagnons Rustique
et Éleuthère. Décapités
Depuis que Monet en peignit
le cadre en 1879,
ce restaurant a conservé
un air d’antan.
2, rue Dancourt.
Tél.: 0146064345.
1130: Adelaïde
de Savoie, épouse
de Louis VI le Gros,
fonde l’abbaye
de Montmartre.
QUELQUES
DATES
1873: Vœu national.
L’Assemblée nationale
proclame la basilique
d’utilité publique.
Sa construction est
financée par des fonds
provenant d’une
souscription nationale.
250 : Passion de saint
INFOS
à mi-pente, les trois
Denis au Mons
Martyrium.
PRATIQUES
confesseurs ramassèrent
leur tête et gravirent
Basilique du Sacré-
Cœur de Montmartre :
la butte. Redescendant par
le versant nord,
ils achevèrent leur marche
35, rue du Chevalier-
de-la-Barre
75 018 Paris.
à six kilomètres de là,
www.sacre-coeur-
à Saint-Denis,
montmartre.fr
à l’emplacement
de l’actuelle basilique.
Adoration de nuit :
Tél.: 01 53 41 89 03.

POUR EN SAVOIR+

www.l visible.com

© aFP JosePH BarraK

18

AGENDA

18 AGENDA xw n°12 février 2011

xw n°12 février 2011

1 e r et 2 février er et 2 février

PARIS (75)

UN POËTE

AU PARADIS

© D.r.
© D.r.

Venez écoutez le chanteur Roger Martineau au théâtre de Ménilmontant. Auteur, compositeur, interprète, il a réalisé treize albums en duo avec son frère Patrice, 100 000 disques vendus. Infos: 0146369860 infos@martineau-pr.com un-poete-au-paradis. martineau-pr.com

infos@martineau-pr.com un-poete-au-paradis. martineau-pr.com 1 e r au 18 février CHARLEVILLE-MEZIERES (08) FESTIVAL

1 er au 18 février

CHARLEVILLE-MEZIERES

(08)

FESTIVAL DES

ENFANTS DU

CINEMA

Projection de films - courts et longs métrages - dans lesquels des enfants ou des adolescents sont les héros. Plus de 15 nationalités sont présentes à l’écran, et racontent les enfants du monde. lesenfantsducinema.free.fr

4 au 6 févrierracontent les enfants du monde. lesenfantsducinema.free.fr DINAN (22) WEEK-END SPIRITUEL Week-end animé par le père

DINAN (22)

WEEK-END

SPIRITUEL

Week-end animé par le père Hervé Gosselin et la communauté, sur le thème:

Devenir sainte, c’est mon devoir, Marthe Robin. Foyer de charité de Tressaint. Infos : 02 96 85 86 00

19 et 20 février PARAY-LE-MONIAL FORUM D’HIVER Faites une pause au cœur de l'hiver !

19 et 20 février

PARAY-LE-MONIAL

FORUM D’HIVER

Faites une pause au cœur de l'hiver ! © etieNNe VillemaiN
Faites une pause au cœur de l'hiver !
© etieNNe VillemaiN

Vous avez entre 18 et 30 ans, vous avez envie d’une pause spirituelle et festive : venez faire l’expérience de l’Esprit Saint, avec de nombreux jeunes, sur le thème :

Accueillir l’Esprit Saint et en vivre. Animé par les écoles d’évangélisation et les jeunes de la communauté de l’Emmanuel. Avec Mgr Yves le Saux. a Infos : 03 85 81 56 38 www.forumdesjeunes.com

5 au 12 février SAINT-BRIEUC (22)
5 au 12 février
SAINT-BRIEUC (22)

BABEL DANSE

© D.r.
© D.r.

Babel Danse est le rendez- vous des danses nomades et des cultures du monde véhiculées par la musique, le cinéma, le conte, le multimédia Démonstrations, stages, ateliers, contes, expositions, bals à la MJC du Plateau. www.mjcduplateau.fr

6 février CHÂTEAUNEUF-DE-
6 février
CHÂTEAUNEUF-DE-

GALAURE (26)

ANNIVERSAIRE

MARTHE ROBIN

© D.r.
© D.r.

Célébration du 30 e anniversaire du décès de Marthe Robin, en présence de Mgr Luigi Ventura, nonce apostolique en France. Foyer de charité de Châteauneuf-de-Galaure. Infos : 04 75 68 79 00

6 février KTO
6 février
KTO

LA CASA DI DIO

En 1943, des soldats italiens faits prisonniers en Afrique du Nord sont internés, un an plus tard, dans un camp au Pays de Galles. Là-bas, ils vont surtout construire et décorer leur propre chapelle avec très peu de moyens. Étonnamment, les autochtones s’invitent au chantier et apportent leur contribution. 21 h 45 sur KTO

 

COLLOQUE | 12 et 13 février

 

Chrétiens du Proche-Orient

| 12 et 13 février   Chrétiens du Proche-Orient Q uel avenir pour les Chrétiens du

Q uel avenir pour les Chrétiens du Proche-Orient ? C’est le thème de ce colloque. Samedi 12 : Les chrétiens du Proche-Orient et leur deve-

nir. Dimanche 13 : Islam et christianisme : avons-nous le même Dieu ? Intervenants : Annie Laurent (expert au Synode des évêques du Moyen- Orient), père Samir Khalil Samir (jésuite copte, docteur en théologie orientale et islamologie), un Irakien chrétien réfugié en France, etc. a Lieu: Lille, ICAM (Institut Catholique d’Arts et Métiers). Infos : ColloqueChretiensOrientLille@gmail.com

 
  10 au 13 février Jusqu’au 13 mars LIMOUSIN (19, 23,87) © D.r.

10 au 13 février

Jusqu’au 13 mars LIMOUSIN (19, 23,87)

Jusqu’au 13 mars LIMOUSIN (19, 23,87)

© D.r.

© D.r.

LE HAVRE (76)

SALON VERT

BISTROTS

ET NATURE

D’HIVER

Outre l’exposition vivante et les animations autour des animaux de la ferme, ce salon est

Outre l’exposition vivante et les animations autour des animaux de la ferme, ce salon est organisé en 4

pôles : artisanat et saveurs du terroir, environnement, écotourisme et jardins & végétaux. www.salonvertetnature. com

Une vingtaine de bistrots, restaurants et auberges du territoire de Millevaches (Corrèze, Creuse, Haute- Vienne et alentours) proposent des dimanches d’hiver chaleureux, rythmés en trois temps :

Venez découvrir une comédie musicale avec 40 jeunes sur scène. Du théâtre, de la danse et des chants. Et un message

à faire passer : celui de la

« apéro tchatche », déjeuner aux saveurs limousines puis concert, avec à l’affiche de jeunes talents français du blues, du jazz et des musiques du monde. www.pays-sage.net

non-violence

à la lumière

© D.r.

de l’Évangile. Auditorium du CERIA. www.lanovattitude.be

de l’Évangile. Auditorium du CERIA. www.lanovattitude.be 12 et 13 février

12 et 13 février

VERSAILLES (78)

"AVANT LE OUI - UN MARIAGE…

12 et 13 février ÇA SE PRÉPARE !"

12 et 13 février

ÇA SE PRÉPARE !"

ANDERLECHT

"Avant le oui" est un parcours qui est proposé à tous les couples, chrétiens

(BELGIQUE)

LA NOVATTITUDE

L'AMOUR QUI DURE

L'AMOUR QUI DURE
13 février / Saint-Valentin : les paroisses fêtent le couple. Messe célébrée en direct à

13 février / Saint-Valentin : les paroisses fêtent le couple. Messe célébrée en direct à 10 h 45, de la chapelle de la Maison Massabielle, avec les équipes Notre- Dame à Saint-Prix (95). a France 2, 10 h 30 à 12 h 00

D.r. © D.r.©

n°12 février 2011 xw

n°12 février 2011 xw AGENDA 19

AGENDA

n°12 février 2011 xw AGENDA 19

19

ou non, qui souhaitent réfléchir sur un projet de mariage et désirent le construire sur des bases solides. Des tablées conviviales autour de plusieurs thèmes dont : La communication, l’engagement, la résolution des conflits, maintenir l’amour en éveil, notre projet de vie. Infos : www.fondacio.fr/ fondacio/spip.

php?article441 18 au 20 février
php?article441
18 au 20 février

NOUAN-LE-FUZELIER

(41)

ÉCOLE DE PRIÈRE

La communauté des Béatitudes organise une école de prière pour les enfants de 7 à 11 ans. Infos : 02 54 88 77 33 bethanie@wanadoo.fr

Du 18 au 20 févrierde 7 à 11 ans. Infos : 02 54 88 77 33 bethanie@wanadoo.fr ANNECY (74) CARNAVAL

ANNECY (74)

CARNAVAL

© D.r.
© D.r.

La Venise des Alpes organise un carnaval dont l’effervescence

hante les canaux. Plus de 200 carnavaliers masqués défilent dans les rues de la vieille ville, le long des canaux. www.lac-annecy.com

18 au 27 février MANDELIEU-LA-
18 au 27 février
MANDELIEU-LA-

NAPOULE (06)

FÊTE DU MIMOSA

© D.r.
© D.r.

Le corso fleuri est l’une des plus vieilles fêtes de village de la Côte d’Azur. Corso, batailles de fleurs, randonnées pédestres, visite de forceries et de plantations. Infos : ot-mandelieu.fr/ mandelieu/animations_ mandelieu_la_napoule/ Fête_du_Mimosa/ Et aussi à Bormes-Les- Mimosas (83), 26 et 27 février. Infos : www. bormeslesmimosas. com/evenements/ corso.htm

Du 18 février au 9 mars MENTON (06) FÊTE DU CITRON © D.r. Menton se

Du 18 février au 9 mars

MENTON (06)

FÊTE DU CITRON

© D.r.
© D.r.

Menton se pare de jaune : l’agrume, véritable emblème de la ville, y règne en maître absolu. On y admire les chars décorés d’oranges et de citrons, qui évoluent le long du bord de mer. Rien que pour la fête du citron, Menton importe plus de 300 tonnes d’agrumes. a www.feteducitron.com

19, 20 février LYON (69)
19, 20 février
LYON (69)

TOUS FRAGILES,

TOUS HUMAINS

2 e colloque Fragilités

Interdites ? Tous fragiles, tous humains. La valeur d’une société se mesure à la manière dont elle traite ses membres les plus fragiles. Organisé par l’Arche. Intervenants :

Bruno Frappat, Julia Kristeva, Axel Kahn, Jean- Marie Petitclerc, Jean Vanier, Jean-Paul Delevoye, etc. Infos : 04 72 13 93 81

colloquelyon@fragilites-

interdites.org

www.fragilites-

interdites.org

19 au 25 févrierinterdites.org www.fragilites- interdites.org AIX-EN-PROVENCE (13) EXERCICES SPIRITUELS Vous avez entre 18

AIX-EN-PROVENCE (13)

EXERCICES

SPIRITUELS

Vous avez entre 18 et 30 ans ? Venez vous initier aux exercices spirituels de saint Ignace de Loyola au cours d’une retraite de cinq jours. Lieu :

Centre spirituel La Baume-les-Aix. Infos : programme@ labaumeaix.com www. labaumeaix.com

Infos : programme@ labaumeaix.com www. labaumeaix.com Du 20 février au 9 mars SARREGUEMINES (57) CARNAVAL ©

Du 20 février au 9 mars

SARREGUEMINES (57)

CARNAVAL

© D.r.
© D.r.

Le plus grand carnaval de Lorraine prend des airs de festival des arts :

artistes locaux, sociétés carnavalesques lorraines et alsaciennes et fête folklorique avec des bals masqués. www.carnaval desarreguemines.com

avec des bals masqués. www.carnaval desarreguemines.com 21 février BRUXELLES (BELGIQUE) FABRICE HADJADJ

21 février

BRUXELLES (BELGIQUE)

FABRICE

HADJADJ

Conférence-débat du philosophe et écrivain Fabrice Hadjadj. Thème :

Le paradis pour les nuls. 20h, à l’Institut d’Études Théologiques (IET).

Du 25 février au 6 mars. 20h, à l’Institut d’Études Théologiques (IET). CHALON-SUR-SAONE (71) CARNAVAL 2 e carnaval de France

CHALON-SUR-SAONE (71)

CARNAVAL

Du 25 février au 6 mars CHALON-SUR-SAONE (71) CARNAVAL 2 e carnaval de France après celui

2 e carnaval de France après celui de Nice, venez acclamer le roi Cabache et son épouse Moutelle. Défilé de grosses têtes en carton et atmosphère vénitienne sur les bords de Saône. carnavaldechalon.com

vénitienne sur les bords de Saône. carnavaldechalon.com Du 26 février au 8 mars PAU (64) CARNAVAL

Du 26 février au 8 mars

PAU (64)

CARNAVAL

Défilé et crémation de Sent Pançard lors d’un grand feu de joie. Le carnaval béarnais trouve ses racines dans l’histoire des peuples pyrénéens. www.carnavalbiarnes.fr

27 février au 5 mars
27 février au
5 mars

ORLÉANS (41)

CAMP SKI-PRIÈRE

27 février au 5 mars ORLÉANS (41) CAMP SKI-PRIÈRE La communauté Saint-Jean organise un camp ski

La communauté Saint-Jean organise un camp ski et prière, pour adolescent, de la cinquième à la terminale. Thème: « Enracinés et fondés dans le Christ, affermis dans la foi » (Col 2,7) Infos : Fr Giovanni Pietro 06 19 24 36 53 freregp@ gmail.com sites.google.com/site/ campskipriere

À VOIR jusqu’à fin mars

ORSCHWILLER (67)

Château du Haut- Koenigsbourg

© D.r.
© D.r.

L e week-end, le château du Haut-Koenigsbourg ouvre les portes, habituellement closes, de

ses cuisines de l’empereur Guillaume II. Remar- quable donjon avec vue sur la plaine d’Alsace et les Vosges. a Infos : 03 88 82 50 60

haut-koenigsbourg@cg67.fr

www.haut-koenigsbourg.fr/fr

NOUVEAU ! Vivez l’expérience de L’1visible, partagez-la à votre tour, commandez en ligne votre abonnement
NOUVEAU !
Vivez l’expérience de L’1visible,
partagez-la à votre tour,
commandez en ligne votre
abonnement et retrouvez
de nombreuses informations
pratiques.
Rendez-vous sur www.l1visibleetvous.com

Passez votre publicité dans la rubrique Agenda. Appelez-nous au 01 55 32 04 86

hgodet@l1visible.com

20

SÉLECTION

Shopping

CUISINE CONVIVIALE

Krampouz, crêpière électrique Yello, 40,97 € Au menu de l’hiver, il y a la fête de la chandeleur. On fond pour cette crêpière électrique. La qualité sur pâte. www.krampouz.com

OH ! OH ! CACAO.

Choc-whoua ! 250g, 6,90 € Ma cuillère a bon dos. Vanille, cannelle, noisette, orange. Tidouda, la plus sympa des épiceries en ligne présente un carnaval de cacaos. Un grand galop pour vos gâteaux, un p’tit yéyé dans le bol de lait ! www.tidouda.com

SOUS LA MAIN

Kitchen bazaar, Serviettes en papier, 33x33 cm, vendues par 20, 4,50 € Pour s’essuyer les babines après s’être léché les doigts. www.kitchenbazaar.fr

33x33 cm, vendues par 20, 4,50 € Pour s’essuyer les babines après s’être léché les doigts.
après s’être léché les doigts. www.kitchenbazaar.fr TOURNÉE 2011 Glorious 05/02 – PÉRONNE (80) 18/02 –
après s’être léché les doigts. www.kitchenbazaar.fr TOURNÉE 2011 Glorious 05/02 – PÉRONNE (80) 18/02 –
TOURNÉE 2011 Glorious 05/02 – PÉRONNE (80) 18/02 – ST ETIENNE (42) 05/03 – SAINT
TOURNÉE 2011
Glorious
05/02 – PÉRONNE (80)
18/02 – ST ETIENNE (42)
05/03 – SAINT DENIS (93)
02/04 – SAINTES (17)
16/04 – NANCY (54)
29/04 – ST JEAN DE LUZ (64)
07/05 – PONTLEVOY (41)
14/05 – DIJON (21)
17/05 – LYON (69)
20/05 – EVREUX (27)
21/05 – REIMS (51)
04/06 – BESANCON (25)
11/06 – FRAT’11– JAMBVILLE (78)
17/06 – PARIS (75)
18/06 – MONTFERMEIL (93)
25/06 – CANDÉ – ANGERS (49)
Retrouvez toutes les dates de la tournée
sur www.glorious.fr
“Citoyens des Cieux”
NOUVEL
ALBUM CD + DVD
Disponible en Fnac, Virgin, Procure, Siloë,
librairies religieuses
et sur toutes les plateformes de
téléchargement
UN DISQUE
sur toutes les plateformes de téléchargement UN DISQUE CD PETITS CHANTEURS D’AIX-EN- PROVENCE LES 100

CD

CD PETITS CHANTEURS D’AIX-EN- PROVENCE LES 100 PLUS GRANDS AIRS DE CHORALE Ils sont au Midi

PETITS

CHANTEURS

D’AIX-EN-

PROVENCE LES 100 PLUS GRANDS AIRS DE CHORALE

Ils sont au Midi ce que les Petits Chanteurs à la Croix

de Bois sont à Paris. La célèbre chorale toute en voix de velours et aube blanche

a compilé ses tessitures

enfantines dans un coffret de quatre CD. 100 airs. On connaît les chansons: belles partitions sacrées, classiques, gospel et variété. Ces mômes ont plus d’une corde vocale à leur arc. Sony 14,90 €

DVD

DES HOMMES ET DES DIEUX

Algérie, 1993. Huit moines chrétiens français vivent en harmonie avec leurs frères musulmans. Quand une équipe de travailleurs étrangers est assassinée par un groupe islamiste, la terreur s’installe dans la région. Malgré les menaces grandissantes qui les entourent, les moines décident de rester.

« Ce qui a lieu ici, c’est jeu d’amour ou rien du tout », avait écrit l’un des trappistes de Tibirhine. Warner bros video 19,90 €

xw n°12 février 2011

xw n°12 février 2011

LIVRES

LIVRES MANUEL DE SURVIE D’UNE MÈRE DE FAMILLE Holly Pierlot Éd 17 € Première levée, dernière

MANUEL DE SURVIE D’UNE MÈRE DE FAMILLE

Holly Pierlot

Éd

17 € Première levée, dernière couchée, c’est Maman ! Elle a tant à faire. Et si elle s’offrait une occasion d’y voir

de l’Emmanuel, 270 pages,

plus clair dans ses priorités ? Humour, bon sens et règle de vie, ce livre pourrait bien devenir votre planche de salut. Croyez m’man.

bien devenir votre planche de salut. Croyez m’man. UN DISPENSAIRE EN GUINÉE Dominique Robin La Martinière

UN

DISPENSAIRE

EN GUINÉE

Dominique Robin

La Martinière

96 pages, 154 photographies, 18 € Après l’exposition itinérante, voici le livre. Un dispensaire en Guinée décrit le centre de soins de Saint-Gabriel à travers 150 photographies et des témoignages recueillis sur place. Chaque jour, 500 personnes viennent s’y faire soigner. Un long chemin d’images, déjà un voyage.

faire soigner. Un long chemin d’images, déjà un voyage. LA MUTINERIE Ryo Azumi BLF Europe, 304

LA MUTINERIE

Ryo Azumi BLF Europe, 304 pages, 12,50 € Rébellion. La Mutinerie retourne aux origines. Adam et Ève, Noé, Abraham, Isaac, Jacob et Ésaü, Joseph, Moïse reprennent vie sous nos yeux. La très grande qualité du dessin et du scénario fait de ce 3 e opus de la collection La Bible en manga un sacré livre.

Sur le web

collection La Bible en manga un sacré livre. Sur le web WWW.ZEBIBLE. COM Ouvrir la Bible?
WWW.ZEBIBLE. COM Ouvrir la Bible? Bof. Si au moins, ce vieux livre était plus attractif…

WWW.ZEBIBLE.

COM

Ouvrir la Bible? Bof. Si au moins, ce vieux livre était plus attractif… Tu as entre 15 et 20 ans ? Une visite sur Zebible.com et on en reparle! C’est une communauté de jeunes internautes autour d’une édition complète de la Bible en ligne. Un vrai site-relais bourré de ressources téléchargeables, de musique, de dossiers, d’actu. Il y a même un jeu concours jusqu’à la fin du mois.

WWW.AVEC-MES- ENFANTS.FR Envie de partir en voyage avec vos schtroumpfs? Vous trouverez sur ce site

WWW.AVEC-MES-

ENFANTS.FR

Envie de partir en voyage avec vos schtroumpfs? Vous trouverez sur ce site la

destination idéale, les bons plans des familles en voyage, de quoi préparer et réussir votre séjour avec les kids.

destination idéale, les bons plans des familles en voyage, de quoi préparer et réussir votre séjour
destination idéale, les bons plans des familles en voyage, de quoi préparer et réussir votre séjour

n°12 février 2011 xw

n°12 février 2011 xw LE TOUR DU CADRAN 21

LE TOUR DU CADRAN

21

Il anime l'un des plus beaux lieux spirituels de France, accroché à un rocher. Rencontre avec un passionné à Rocamadour, au cœur du Lot.

Rencontre avec un passionné à Rocamadour, au cœur du Lot. Texte: Claire Perol Photos: Jacques Sierpinski

Texte: Claire Perol Photos: Jacques Sierpinski

24 heures avec un curé de sanctuaire

Son clocher est un rocher

8h00 Petit-déjeuner à la rési- dence des chapelains pour le père Ronan de Gou- vello,
8h00
Petit-déjeuner à la rési-
dence des chapelains pour
le père Ronan de Gou-
vello, avec l’équipe des
prêtres du sanctuaire.
C’est le moment de la
répartition des tâches
pour la journée. C’est
aussi un précieux temps
en communauté.

8h30

La prière des laudes permet d’offrir sa jour- née à Dieu. Le chant des psaumes s’élève sous la voûte et emplit le silence du petit jour naissant.

9h00 Pendant une demi-heure, le père Ronan rassemble les bénévoles, souvent des jeunes ou des
9h00
Pendant une demi-heure, le
père Ronan rassemble les
bénévoles, souvent des jeunes
ou des groupes scouts. L’occa-
sion pour lui de leur donner à
la fois un petit enseignement
sur la foi et de les briefer sur
les services à rendre. Au pro-
gramme pour ces trois jeunes
filles: balayage et rangement.

9h30

Une série de rendez-vous d’accompagnement spirituel commence. Le curé de Rocamadour reçoit les fidèles, les écoute, les conseille sur des points de leur vie spirituelle et dans des choix personnels.

11h00 Dans la sacristie, le jeune prêtre endosse sa chasuble et se prépare au point
11h00
Dans la sacristie, le jeune prêtre endosse sa
chasuble et se prépare au point culminant de
sa journée : la messe. « C’est pour moi le plus
grand moment. Célébrer l’eucharistie, c’est
tout le sens de ma vocation. »
12h30 C’est une tradition pour lui: chaque midi, direction le resto ! Un bon moyen
12h30
C’est une tradition pour
lui: chaque midi, direction
le resto ! Un bon moyen
pour rencontrer les restau-
rateurs et habitants du vil-
lage, répondant au doux
nom d’Amadouriens, avec
qui il a su tisser des liens
d’amitié solides.
18h00 À Rocamadour, les vêpres ont lieu chaque jour… au son de la guitare !
18h00
À Rocamadour, les vêpres
ont lieu chaque jour… au
son de la guitare ! Son
instrument en bandou-
lière, le père de Gouvello
entonne les chants, psal-
modie, bref, mène tout
cela d’une main de maes-
tro.
18h30 – 19h30 Le saint Sacrement est exposé à la prière des fidèles toute la
18h30 – 19h30
Le saint Sacrement est exposé
à la prière des fidèles toute la
journée, dans la crypte Saint-
Amadour. De 18 h 30 à
19 h 30, inutile de s’inscrire à
la permanence d’adoration :
c’est l’heure de prière du curé !
20h00 C’est SA spécialité. Avant la tombée de la nuit, le père Ronan se livre
20h00
C’est SA spécialité. Avant la tombée
de la nuit, le père Ronan se livre lui-
même à la visite du sanctuaire. Un
guide particulier pour un créneau
prisé des touristes. Il nous glisse à
l’oreille: « C’est pour moi l’occasion
rêvée de faire un véritable exposé sur
le sens de la foi chrétienne… Et ils
sont quelques uns à revenir le lende-
main ! » Nous aussi, on en redeman-
derait.

POUR EN SAVOIR+

www.notre-dame-de-rocamadour.com

22

COMMENT FAIRE POUR

 
22 COMMENT FAIRE POUR   xw n°12 février 2011

xw n°12 février 2011

LE CADEAU

 

Suivre la messe

 

MALIGNE, LA VALISE!

Une valisette bien pratique pour aider les enfants à suivre la messe comme des grands.

Comprendre. La messe vous paraît ennuyeuse, répétitive… voire inutile ? Et si, pour vous faire changer d’avis, on vous aidait à décoder ce qui s’y passe réellement et à en comprendre les étapes ? Suivez le guide!

Texte: Claire Perol - Dessins: Philippe Guitton

À partir de 3 ans.

Ma petite valise pour aller à la messe, Maïte Roche, Éd. Mame, 16,90 €

L’accueil

L’accueil

EN SERVICE

Au début de la messe, le prêtre s’avance en procession : ensemble, nous formons un seul corps, l’Église. L’encens brûlé symbolise l’honneur rendu à Dieu. Le signe de croix manifeste notre foi en la Trinité. La prière pénitentielle (« Seigneur, aie pitié de nous ») exprime notre désir d’être sauvés par Dieu. Enfin, le « Gloire à Dieu » signifie le passage des ténèbres à la lumière.

 

Proposez à vos garçons de devenir servants d’autel! Un

bon moyen pour eux de suivre et de comprendre la messe. Renseignez-vous auprès de votre curé.

bon moyen pour eux de suivre et de comprendre la messe. Renseignez-vous auprès de votre curé.

La Parole

 

Quatre courts extraits de la Bible sont lus :

LA BONNE IDÉE

Ancien Testament, Psaume, Nouveau Testa- ment puis l’Évangile, qui raconte la vie et les paroles du Christ. La Parole de Dieu ainsi proclamée montre qu’il continue de parler aux hommes. Ces lectures sont suivies d’un commentaire d’explication de la foi : l’homé- lie. Puis les fidèles proclament leur foi (« Je crois en Dieu… »). Enfin, ils présentent à Dieu leurs prières pour tous les hommes.

Pour suivre facilement la messe et prier avec ses textes : offrez-vous un abonnement à un mensuel de prière.

Magnificat

 

magnificat.net

 

Parole et prière paroleetpriere.fr

Prions en Église prionseneglise.fr

L’eucharistie

 

SOLIDAIRE

C’est le moment central de la messe. Les fidèles offrent à Dieu leur vie, leur travail, leurs joies et leurs peines, présentés par le prêtre à travers l’offrande du pain et du vin, symboles de la vie des hommes : c’est l’offer- toire. Puis, agissant au nom du Christ, le prêtre invoque l’Esprit Saint et prononce les paroles de Jésus lui-même: « Ceci est mon corps, ceci est mon sang… » Alors, le pain et le vin deviennent réellement - par l’action mystérieuse de Dieu - le Corps et le Sang du Christ. Jésus lui-même est dès lors présent: vrai Dieu et vrai homme. Vient alors le merveilleux moment de la rencontre intime avec Dieu : la communion.

vrai Dieu et vrai homme. Vient alors le merveilleux moment de la rencontre intime avec Dieu
 

Vous êtes sourd, ou malentendant ? Il y a peut-être une messe gestuée près de chez vous. Renseignez- vous auprès de votre diocèse.

Fraternité catholique des sourds: fcs. malentendants.free. fr/objectif.htm

L’envoi

 

Le prêtre donne aux fidèles la bénédiction de Dieu. Puis l’as- semblée est invitée à ne pas garder pour elle le don d’amour reçu. Elle sort rejoindre le monde pour annoncer cette bonne nouvelle : par amour, Dieu s’est offert aux hommes pour les sauver!

"J'ai découvert que tout avait un sens." © P.raZZo/CiriC
"J'ai découvert que tout avait un sens."
© P.raZZo/CiriC

TÉMOIGNAGE

« Comme un réflexe »

Plus jeune, je n’étais pas très attiré par la messe. Enfants, nous passions notre temps à faire le bazar avec mes frères et sœurs… et nous finis- sions la messe dans un climat souvent tendu! Lorsque je suis parti faire mes études, j’ai com- mencé à suivre mes amis en allant à la messe en semaine. C’était plus court que le dimanche, et j’avais moins de mal à rentrer dedans. Je me suis

mis à mieux écouter ce que le prêtre disait, et j’ai découvert combien tout se tenait, tout avait un sens. Relire tel ou tel passage des prières de la liturgie m’aidait à mieux prier. Je peux dire que c’est ce contact plus fréquent avec la messe qui me donne, aujourd’hui, une vraie joie à m’y rendre. Même si maintenant que j’ai des enfants, c’est à moi de les y intéresser. Jean-Baptiste, 31 ans

© aKg-images

www.e-sudoku.fr

n°12 février 2011 xw

n°12 février 2011 xw
DÉTENTE

DÉTENTE

23

 
 

LE BLOC-NOTES de Defendente Génolini

LA PRIÈRE

DU MOIS

Saint Valentin, délivrez-nous de l’amour qui aveugle; obtenez-nous l’amour qui rend tout lumineux.

Dom Antoine Dumas

Saint Valentin a donné sa vie par amour…
Saint Valentin a donné sa vie par amour…

Dominique Glocheux

Le saint du mois

Saint Valentin - 14 février

E n voilà un qui est attendu par tous les amoureux… et tous les bijoutiers! Et pourtant, il n’y a vraiment aucun lien direct entre notre saint Valen- tin et les amoureux. La croyance du Moyen-Âge prétendait qu’en ce

jour les oiseaux commencent à s’accoupler. D’autres prétendent que c’est son nom, qui signifie santé et vigueur qui a fait de notre saint celui des amoureux. En fait, il n’y a pas un, mais deux Valentin en ce même jour. L’un fut prêtre martyr à Rome en 268. L’autre fut évêque de Terni et décapité en 273. Le premier arrive à convertir son juge Asterius qui affirme qu’il ne croira en Dieu que si sa fille de deux ans, aveugle, retrouve la vue. Valentin impose les mains à la fille… et elle voit! L’empereur Claude le Gothique, au début impressionné par Valentin, se laisse influencer et fait décapiter Valentin, Asterius et sa fille. Quant à l’évêque Valentin, il est appelé par le philosophe Craton de Terni à Rome pour guérir son fils malade. Il accepte, à condition que si la guérison a lieu, Craton et sa famille soient baptisés. Le fils est guéri. Chose dite, chose faite. De plus, trois élèves de Craton, émerveillés par ce miracle, se font aussi baptiser. Trop, c’est trop. Valentin est décapité. Les trois jeunes étudiants ramènent son corps, mais pour ce délit sont condamnés à mort. a

 

5 conseils pour aimer

 

Renoncez à vos attentes excessives, laissez-vous le temps de progresser.

Vérité et amour sont deux grands amis, séparés l’un de l’autre, ils se sentent seuls.

Dis ce que tu veux, l’autre ne peut pas tout deviner.

Pour ceux qui s’aiment, un retard est une absence.

L’amour ne s’impose pas, il s’offre.

une absence. L’amour ne s’impose pas, il s’offre. LES MOTS CROISÉS de Grammaticus 1 1 2

LES MOTS CROISÉS de Grammaticus

1 1

2

2

3

3

4 4

5 5

6 6

7 7

8 8

9 9

10 10

A B C D E F G H I J
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J

HORIZONTALEMENT

1. Anciens professionnels du tour de chant. 2. Pas encore connue – Ascensionniste chez Brecht. 3. Série Z! – Percent les oreilles. 4. Vraiment pas futées. 5. Faisait suer le fellah

– Pierre, Nicolas ou Alexandre

– Morceau de lustre. 6. Ne sait

trop où il va – Dans la queue des oiseaux. 7. Acte écologique – Signes de ponctuation. 8. Périphérie en Grèce. 9. Enlevé – Arbre et coquillage. 10. Défie – Obtins.

Âneries.4.Cris.–Navet3.Ui.–Inédite2.Ménestrel.1.

8.Tirets.–Tri7.Penne.–Erre6.An.–Tsar–Ra5.

Eus.–Nargue10.Ormeau.–Ôté9.Épire.

VERTICALEMENT

A. Tour de chant (sauf en

Suisse) – Informateur anonyme. B. Antichambre de cabinet ministériel – Mit un terme. C. Se jette dans la Baltique – Glisser. D. Ne craint

pas les caries. E. Méritent un

détour –Mérite un large détour.

F. Pris au sein en épelant –

Fine lame. G. Pour faire re-reluire. H. N’a plus besoin de bac – Patrie grecque d’un lion. I. Un ver peut l’être – Vaut de l’or. J. Placé –Centaure à tunique.

D.Riper.–NevaC.Arrêta.–E.N.A.B.On.–MinaretA.

H.Recirer.G.Rapière.–TTF.Trou.–SitesE.Édenté.

Nessus.–SisJ.Au.–LuisantI.Némée.–Ré

Nessus.–SisJ.Au.–LuisantI.Némée.–Ré SUDOKU 1     5 6 9    

SUDOKU

1

   

5

6

9

     

5

 

6

7

 

8

3

   
   

7

         

6

9

8

     

7

 

1

3

3

   

9

 

1

   

5

4

7

 

6

     

8

9

7

         

4

   
   

8

4

 

6

1

 

7

     

3

7

2

   

8

Votre avis nous intéresse !

Afin de mieux vous connaître et de vous proposer un journal encore plus proche de vous,

nous vous invitons à répondre à ces quelques questions. Cela ne vous prendra que quelques minutes. Merci de nous retourner ce questionnaire à : L’1visible – 20, rue Jean-Baptiste Pigalle – 75009 Paris.

1. Comment avez-vous connu L’1visible ? 10. Quel est l’article dans L’1visible 15. Pensez-vous que dans
1. Comment avez-vous connu L’1visible ?
10.
Quel est l’article dans L’1visible
15.
Pensez-vous que dans L’1visible
 Dans la rue.
que vous appréciez le moins et pourquoi ?
vous avez:
 Chez les commerçants.
 Trop de pages à lire.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
 Par des amis ou un voisin.
 Suffisamment de pages à lire.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
 Par de la famille.
 Pas assez de pages à lire.
11.
Quelle note d’appréciation
 Dans une église.
16.
Quels sujets aimeriez-vous lire dans
mettez-vous à chacune des rubriques.
2. De manière générale, lisez-vous
La note 10 signifie que vous l’appréciez beaucoup,  
L’1visible ?
L’1visible :
la note 0 que vous ne l’appréciez pas du tout :
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
p2. Retour sur l’actu
 En entier.
.
/ 10
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
 En partie.
p4. Société : Vous avez un message
p5. Famille : Se marier ou pas ?
p6. L’entretien: Thierry Bizot
p8. D’accord/pas d’accord: Peur de Dieu?
p10. Psychologie: Pères cherchent repères
p13. L’Église c’est pas sorcier: Les saints
.
/ 10
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
 Vous le parcourez seulement.
.
/ 10
17.
Avez-vous déjà visité le site internet
.
/ 10
3. En général, combien de temps prenez-
.
/ 10
de L’1visible : www.l1visible.com
vous pour lire L’1visible ?
.
/ 10
Oui
 Non
 Moins de 10 minutes.
.
/ 10
 Entre 10 et 20 minutes.
p14. Une vie qui bascule: Dieu en plein cœur
/ 10
Merci de répondre à ces quelques
 Entre 20 et 40 minutes.
p15. Coup de chapeau:
.
/ 10
questions vous concernant pour mieux
 Plus de 40 minutes.
p16. Carnet de voyage : Montmartre
.
/ 10
comprendre vos attentes:
p18.
Agenda
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
/ 10
4. Après la lecture de L’1visible, vous :
p20.
Sélection .
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
/ 10
Vous êtes:
 Un homme
 Une femme
 Le conservez pour relire des articles.
p21. Tour du cadran :
.
/ 10
Votre année de naissance :
 Ne le conservez pas.
.
.
.
.
.
.
.
.
p22. Comment faire pour: Suivre la messe .
.
/ 10
 Le donnez à quelqu’un.
Votre département:
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
p23.
Détente.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
/ 10
5. Dans votre foyer, combien de personnes
12.
Votre statut:
Voici une liste de raisons de lire
lisent L’1visible ?
L’1visible.
 Célibataire
 Marié
 Divorcé
 Veuf
 1
 2
 3
 4
 5 et +
Pour chacune d’entre elles, indiquez si vous êtes :  
 Prêtre, religieux (se)
6. Quelle note d’appréciation générale
  Tout à fait d’accord     Plutôt d’accord  
  Plutôt pas d’accord     Pas du tout d’accord  
Votre activité:
mettez-vous à la couverture de L’1visible.
La note 10 signifie que vous l’appréciez beaucoup  
et vous la trouvez attirante ; la note 0 que vous  
ne l’appréciez pas du tout et le trouvez sans intérêt :
Un journal gratuit qui donne
un autre regard sur l’actualité.
 Cadre
 Profession libérale
 Agent de maîtrise
 Employé
Un journal qui répond simplement
aux questions spirituelles.
 Ouvrier
 Retraité
 Au foyer
 Autre.
. .
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
. / 10
Un journal qui fait découvrir
les richesses de la culture chrétienne.
7. Quelle note d’appréciation générale
mettez-vous à la mise en page et au choix
des photos dans L’1visible.
Un Journal qui répond aux questions
psychologiques.
Faites-vous partie d’une ou
de plusieurs associations de type :
(Plusieurs réponses possibles)
 Culturelle
 Sportive
 Religieuse
La note 10 signifie que vous l’appréciez beaucoup ; 
Un journal actuel qui rejoint la vie des
gens et invite au dialogue avec l’Église.
la note 0 que vous ne l’appréciez pas du tout :
 Syndicale
 Autres
 Aucune.
Un journal facile à lire, agréable
. .
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
. / 10
Êtes-vous?
et rempli d’informations pratiques.
8. Quelle note d’appréciation générale
 Sans religion
 Musulman
13.
mettez-vous aux articles du numéro
de février.
Est-ce le premier numéro de L’1visible
 Catholique
 Protestant
que vous lisez?
 Juif
 Autre
La note 10 signifie que vous les appréciez beaucoup ;  
Oui
 Non
Vous allez à la messe ?
la note 0 que vous ne les appréciez pas du tout :
14.
Avez-vous déjà lu d’autres numéros
 Régulièrement tous les dimanches et plus.
. .
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
. / 10
de L’1visible et si oui combien ?
 Au moins une fois par mois.
9. Quel est l’article dans L’1visible
  4
 Quelques fois dans l’année.
1
 2
 3
 5
que vous appréciez le plus et pourquoi ?
 
 De façon très exceptionnelle.
6
 7
 8
. .
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
 Jamais.
Le questionnaire en ligne : plus simple et plus rapide sur www.l1visible-enquete.com

Vous souhaitez rencontrer la rédaction en participant

à la réflexion sur L’1visible ? Merci de nous donner vos coordonnées, nous vous contacterons:

Nom : .

Prénom : .

Adresse : .

Code postal : .

Ville : .

Téléphone / Portable : .

E-mail : .

L’1visible I 20, rue Jean-Baptiste Pigalle - 75 009 Paris I Nous contacter par mail : contact@l1visible.com

: . L’1visible I 20, rue Jean-Baptiste Pigalle - 75 009 Paris I Nous contacter par