Vous êtes sur la page 1sur 4

Année universitaire : 2021/2022 Enseignante : Sana REKIK

Fondements des réseaux


TP1 : Réseaux LAN (Différence entre Hub et Switch)

Objectifs de ce TP :
 Prise en main du simulateur réseau.
 Choisir le matériel pour construire un réseau Peer to Peer (P2P).
 Comprendre l’adressage IP / Réaliser la configuration IP des PCs.
 Tester la connexion dans un LAN à l'aide de la fonction Ping.
 Comprendre le principe de fonctionnement d’un concentrateur (hub).
 Comprendre le principe de fonctionnement d’un commutateur (switch)
Simulateur réseau utilisé dans ce TP :
 CPT (Cisco Packet Tracer)

Partie 1 : Création d'un réseau P2P

Le réseau P2P est un réseau qui nécessite le minimum de matériel. Il faut simplement utiliser :
▪ deux postes informatiques équipées de deux cartes réseau Ethernet ;
▪ un câble à paires torsadées croisées (avec connecteur RJ45 pour pouvoir le connecter
aux cartes réseau) ;
Pour construire un réseau P2P:
➢ Lancer le simulateur " Cisco Packet Tracer "
➢ Ajouter 2 PCs « Generic », puis relier par un câble les deux postes (choisir FastEthernet).

Figure 1 : Réseau P2P

La couleur verte (aux extrémités du câble) indique que la configuration matérielle est correcte.
Question 1 : Quel câble doit-on utiliser pour connecter les PCs entre eux?

Pour faire communiquer les postes :


➢ Cliquer sur l’icône « Add simple PDU » ( )

Lorsqu’un poste envoi des données à un matériel connecté au réseau,


on dit qu’il émet une trame. Une trame désigne un bloc d’informations qui
circule sur un support « PDU » (Protocol Data Unit) ou « unité de données de
protocole ».

➢ Cliquer ensuite dans l’ordre sur le poste émetteur de l’information (PC0 par exemple)
puis sur le poste destinataire (PC1 par exemple).
Question 2 : Qu'est-ce que vous obtenez? Pourquoi l'information ne peut pas circuler?

Pour configurer les adresses IP des postes


➢ Cliquer sur le PC
➢ Choisir le menu « Desktop »
➢ Cliquer sur « IP Configuration »
➢ Affecter l’adresse : 192.168.0.1 au PC0, cliquer dans la zone du masque de sous-réseau,
(celui-ci sera défini automatiquement et par défaut : 255.255.255.0)
➢ Faire de même pour l’autre PC avec l’adresse IP : 192.168.0.2.
➢ En mode « Realtime »
o Cliquer sur le PC0
o Choisir menu « Desktop »
o Cliquer sur « Command Prompt »
o Effectuer un Ping de PC0 vers PC1

Le Ping (acronyme de Packet INternet Groper) est l'un des outils


d'administration de réseau le plus connu et le plus simple puisqu'il permet,
grâce à l'envoi de paquets, de vérifier si une machine distante répond et, donc,
qu'elle est bien accessible par le réseau. Sa mise en œuvre de base nécessite
l'ouverture d'une fenêtre invite de commande sous Windows (shell en CLI),
comme la plupart des outils de diagnostic réseau.
L'outil ping permet donc de diagnostiquer la connectivité d’un poste sur le
réseau grâce à la commande: ping « adresse IP ».

➢ Passer en mode « simulation »


o Cliquer sur « Edit Filters », puis cocher UNIQUEMENT le protocole ICMP. Il
faut refaire cela à chaque nouvelle construction de réseau à décocher l’ensemble
des protocoles et ne laisser que le protocole ICMP.
o Recommencer l’envoi d’une trame entre les 2 postes (« Add simple PDU »)
o Commencer la simulation en cliquant sur le bouton « Play »
Question 3 :
- Décrivez ce qu’il se passe.
- Cliquez sur l’enveloppe pour ouvrir le PDU. Dans quelle couche réseau du modèle OSI
retrouve t’on les adresses IP des postes ?
- Combien d’échanges y a-t-il eu entre les deux postes ? Quel est le temps moyen d’échanges
de données entre les postes ?

Partie 2 : Création d'un réseau LAN avec concentrateur (Hub)

Construire le réseau uniformément à la topologie illustrée ci-dessous.


➢ Ajouter un Generic Hub et 4 PCs
➢ Connecter Port0 du hub au FastEthernet du PC0, Port1 au FastEthernet du PC1, etc.
Question 4 : Quel câble doit-on utiliser pour connecter les PCs avec le Hub?

➢ Configurer les postes en leur affectant une @ IP (selon le tableau ci-dessous) et un


masque de sous-réseau (par défaut).
PC @ IP
PC0 192.168.0.1
PC1 192.168.0.2
PC2 192.168.0.3
PC3 192.168.0.4

➢ En mode « Realtime », tester la connexion du PC0 vers PC3 à l'aide de la fonction Ping.
➢ Passer en mode « simulation » et envoyer une trame de PC0 vers PC3 (en utilisant « Add
Simple PDU »

Question 5 : Décrire la procédure d’envoi et déduire le fonctionnement du hub (comment travaille-t-


il?)
Question 6 : Qu’appelle-t-on ce mode de transmission ?

Question 7 : En mode « simulation », envoyer deux trames simultanément de PC0 vers PC3 et
de PC3 vers PC0.
Observer ce qu'il se passe. Déduire le comportement du Hub dans ce cas ?

Partie 3 : Création d'un réseau LAN avec commutateur (Switch)

Construire le réseau uniformément à la topologie illustrée ci-dessous.


➢ Ajouter un Switch 2950-24 et 4 PCs
➢ Connecter Fa0/1 du switch au PC0, Fa0/2 au PC1, etc.
➢ Configurer les postes en leur affectant une @ IP (voir tableau ci-dessus - de la partie 2)
et un masque de sous-réseau (par défaut).
➢ En mode « Realtime », effectuer un ping de PC0 vers PC3.
➢ Passer en mode « simulation »
o Consulter la table d’adresses MAC du Switch et décrire les informations trouvées (en
cliquant sur la loupe en haut, puis sur le Switch et en choisissant "MAC Table")
o Envoyer une trame de PC0 vers PC3 (en utilisant « Add Simple PDU »)

Question 8 : Décrire la procédure d’envoi et déduire le fonctionnement du Switch


Question 9 : Qu’appelle-t-on ce mode de transmission ?
Question 10 : Envoyer deux trames simultanément de PC0 vers PC3 et de PC3 vers PC0.
Observer ce qu'il se passe. Comment se comporte le Switch suite à la réception de deux paquets à la
fois ?
Question 11 : Comparer le fonctionnement du Switch et du Hub et déduire les avantages du
commutateur (switch) par rapport au concentrateur (hub) ?

Vous aimerez peut-être aussi