Vous êtes sur la page 1sur 3

Les régimes totalitaires et la Seconde Guerre mondiale

1. Les régimes totalitaires

 Les caractéristiques communes des régimes totalitaires.

 Les régimes totalitaires sont fondés sur des projets de nature différente mais présentent des caractéristiques
communes. Ils s’appuient sur l’adhésion d’une partie des populations. Ils mettent en œuvre des pratiques
fondées sur la violence pour éliminer les oppositions et uniformiser leur société.

DEFINITION
 Régime totalitaire : dictature dans laquelle l’État cherche à contrôler toutes les dimensions de la vie :
population, économie, information, culture…

 Le régime stalinien

 Staline arrive au pouvoir après la mort de Lénine en 1924. Il décide d’accélérer la réalisation d’une société
communiste en URSS. Il souhaite transformer l’économie en la modernisant (industrialisation) et en
confiant sa gestion à l’État. La propriété privée disparaît, notamment pour les terres agricoles
(collectivisation).
 Pour mener à bien ce projet, il ne tolère aucune critique, celle-ci étant considérée comme une trahison. Les
opposants sont éliminés. La population est endoctrinée par la propagande et surveillée de près. En quelques
années, Staline crée un pouvoir absolu, fondé sur la terreur, jusqu’à sa mort en 1953.
 En 1937-1938, c’est la période qu’on appelle la « grande terreur » : la police politique arrête plus d’un
million de personnes considérées comme des « éléments antisoviétiques » ou des traîtres au régime. Plus de
500 000 sont condamnées à la peine de mort. Les autres subiront un enfermement de 5 à 25 ans dans un
camp du goulag.

BREVET
 Raconter et expliquer la stalinisation de l’URSS.
 Caractériser le régime stalinien.
REPERES
 Staline au pouvoir : 1924-1953
 La « grande terreur » stalinienne : 1937-1938

 Le régime hitlérien

 À la suite de la victoire du parti nazi en janvier 1933, son dirigeant Adolf Hitler est nommé chancelier
(équivalent du Premier ministre) par le président de l’Allemagne. Deux mois plus tard, il obtient les pleins
pouvoirs et met alors en place l’idéologie raciste qu’il a définie dans son livre Mein Kampf, paru en 1924.
Hitler reste au pouvoir jusqu’à la défaite de l’Allemagne en 1945.

 Antisémite, raciste et nationaliste, le régime hitlérien veut établir la domination du peuple allemand sur un
large « espace vital ». Il se caractérise par la suppression des libertés, l’omniprésence de la police et du parti
unique, la terreur, et une économie orientée vers la guerre. Dès 1935, les lois de Nuremberg empêchent les
Juifs d’accéder à certains emplois et leur interdisant les mariages ou relations avec des non-Juifs. Pendant la
seconde guerre mondiale, le régime organise la déportation et la mort de millions de Juifs et de Tziganes
dans les camps d’extermination comme Auschwitz.
BREVET
 Raconter et expliquer la mise en place du pouvoir nazi.
 Caractériser le régime hitlérien.
REPERES
 Hitler au pouvoir : 1933-1945
 Les lois de Nuremberg : 1935.

2. La Seconde Guerre mondiale, une guerre d’anéantissement (1939-1945)

 Un affrontement aux dimensions planétaires

 La Seconde Guerre mondiale oppose les combattants de l’Axe (Allemagne et ses conquêtes en Europe + ses
colonies, Italie et ses colonies, Japon et ses conquêtes en Asie) aux Alliés (Grande-Bretagne et ses colonies,
États-Unis, Canada, Brésil, URSS, Chine, Résistants français et les colonies françaises).

 Le conflit se déroule sur deux fronts principaux : celui de l’Europe (depuis l’Allemagne vers la France :
front de l’Ouest, et vers l’URSS : front de l’Est) et celui de l’Asie (depuis le Japon vers la Chine et l’Asie
du Sud-Est). La participation des colonies des États belligérants explique la dimension mondiale du conflit.

 Sur le front européen, on peut distinguer deux grandes phases dans le conflit. De 1939 à 1942, ce sont les
combattants de l’Axe qui remportent de nombreuses victoires : ils arrivent à contrôler la majorité du
territoire européen en décembre 1941. À partir de 1942, les Alliés reprennent l’avantage et parviennent
progressivement à libérer les territoires occupés par les nazis, grâce aux débarquements sur le front Ouest
en 1943 et 1944, et à la reprise de l’offensive soviétique sur le front Est en 1943. La guerre se termine en
Europe le 8 mai 1945.

 Sur le front asiatique, les Japonais ont d’abord l’avantage. Les États-Unis entrent en guerre après l’attaque
de leur base de Pearl Harbor en 1941. Mais ce n’est qu’avec le lancement des bombes atomiques sur
Hiroshima et Nagasaki en août 1945 que la guerre se termine en Asie.

REPERES
 La Seconde Guerre mondiale : 1939-1945
 Fin de la Seconde Guerre mondiale en Europe : 8 mai 1945
 Bombes atomiques sur Hiroshima et Nagasaki : août 1945.
 Une guerre d’anéantissement aux enjeux idéologiques et nationaux

 La guerre est idéologique : aux puissances de l’Axe défendant une vision du monde raciste s’opposent les
valeurs de démocratie et de liberté des Alliés. Les populations sont mobilisées par la propagande et pour
l’effort de guerre.

 La guerre a lieu sur terre et sur mer, et les progrès techniques font des armes des moyens de destructions de
plus en plus puissants, qui touchent aussi les populations civiles (bombardements, bombe atomique). Le
conflit fait plus de 50 millions de morts, dont une majorité de civils (62 %). L’URSS, avec 16 millions de
morts, est le pays le plus touché.

 La bataille de Stalingrad a lieu en 1942. L’Allemagne attaque en juin dans le but de s’emparer de la
première ville industrielle d’URSS. Un bombardement massif en août rase quasiment la ville. Mais Staline
donne l’ordre de ne céder sous aucun prétexte. Des milliers de soldats sont envoyés pour encercler les
Allemands. La guerre fait rage tout l’hiver, jusqu’à la capitulation allemande en janvier 1943. On dénombre
près de 800 000 morts.

 La guerre du Pacifique se déroule à partir de l’attaque par surprise, par les Japonais, de la base américaine
de Pearl Harbor. Les États-Unis répliquent, et combattent jusqu’au bombardement nucléaire de Hiroshima
et Nagasaki en 1945.

 Ces deux exemples montrent la mobilisation de toutes les forces matérielles et morales des peuples en
guerre.

BREVET
 Caractériser les enjeux militaires et idéologiques de la guerre.

 C’est dans ce cadre que le génocide des Juifs et des Tziganes est perpétré en Europe.

 Le régime hitlérien est fondé sur une idéologie raciste. Les mesures d’exclusions des Juifs validées par les
lois de Nuremberg se radicalisent en 1942 avec l’élaboration de la « solution finale » : il s’agit pour Hitler
d’éliminer les Juifs et les Tziganes. Un génocide est organisé de manière industrielle, dans les camps
d’extermination. Dans toute l’Europe, Juifs et Tziganes sont déportés vers ces camps où ils sont éliminés.
Auschwitz est le principal de ces camps. Ils sont découverts et libérés en 1945.

 Les Einsatzgruppen (« groupes d’intervention ») sont chargés de tuer les Juifs en masse à l’arrière du front
russe (essentiellement en Pologne).

REPERE
 La libération des camps d’extermination : 1945.
BREVET
 Décrire et expliquer le processus de l’extermination.

Vous aimerez peut-être aussi