Vous êtes sur la page 1sur 3

’Expression « Ainsi parle l’Eternel » apparaît des centaines de fois dans la Bible.

De tous les temps, elle


nous présente un Dieu qui aime particulièrement s’adresser à Son peuple et entretenir avec lui une vraie
relation. Déjà dans la Genèse (Genèse 3 : 8), il nous est révélé que Dieu descendait les soirs visiter
l’homme et passer du temps en sa compagnie. Aujourd’hui encore, Dieu nous parle constamment et
désire avoir une vraie relation avec chacun de nous. Hélas, Sa voix se noie dans la multitude des voix de
notre cœur. Comme Samuel (au début), nous n’arrivons pas à discerner quand Dieu nous parle, pour
nous rendre attentif à Son écoute.

« Dieu parle cependant, tantôt d’une manière, tantôt d’une autre, et l’on n’y prend point garde. » Job 33
: 14

Dieu est souverain et Il décide de comment Il s’adresse à nous. Ainsi, Il peut s’adresser à nous
audiblement, par des songes, des visions, des rêves, des intuitions, une prédication, une musique qui
passe ou encore de simples pensées qui nous traversent l’esprit, etc. Les scientifiques nous apprennent
d’ailleurs, que nous avons quotidiennement des dizaines de milliers de pensées qui naissent et
disparaissent dans notre cerveau. Ce sont des pensées diverses et variées, les unes aussi bruyantes que
les autres. Elles nous viennent soit de nous-mêmes, de Dieu ou de satan. Dans un tel vacarme intérieur,
cela peut paraître difficile voire impossible de discerner distinctement la voix de Dieu quand Il nous
parle.

A travers les points ci-dessous, vous pouvez avoir l’attitude qui vous permettra de filtrer toutes les voix
qui vous viennent à l’esprit, afin de laisser émerger uniquement, celles qui viennent de Dieu.

1. Ne pas chercher Dieu dans la chair.

Dieu est Esprit (Jean 4-24) et c’est en esprit que nous sommes appelés à entretenir une relation avec Lui.
Chercher Dieu dans la chair, les sensations et les émotions etc. nous ouvre un boulevard vers la
confusion. Cela ne veut pas dire que Dieu n’utilisera jamais nos émotions et sensations pour nous parler.
Comme nous l’avons dit, Dieu est souverain et nous pouvons avoir parfois des émotions prophétiques.
Mais, c’est une erreur que de Le chercher dans la chair car Il est esprit. Il y a certains qui, par exemple,
quand ils ne ressentent pas des frissons durant l’adoration ou la prière en déduisent tout de suite que
Dieu n’était pas là. Or Dieu choisit de se révéler à nous comme Il veut, lorsque nous sommes en esprit
avec Lui. C’est généralement à notre esprit qu’Il s’adresse, même si notre chair peut en ressentir et en
manifester de temps à autres les effets.

2. La conformité avec la Parole de Dieu.

Le test de la conformité de nos pensées avec la Bible est l’indicateur 1er qui nous révèle les pensées
susceptibles de nous venir de Dieu. En effet, s’il y a une chose par laquelle Dieu est tenu, c’est bien Sa
Parole. Jean 1 : 1 nous enseigne que la Parole est Dieu. Ainsi, Dieu ne peut jamais se contredire. Il est
cohérent dans toute sa nature et Il ne peut jamais remettre en cause Sa Parole. C’est pourquoi il est
important d’avoir une vie de méditation de la Parole afin d’en être rempli. Alors si la voix que vous
entendez vous dit quelque chose de non conforme en quelque point que ce soi, à la Parole de Dieu
clairement exprimée dans la Bible (philippiens 4 : 8), cela ne vient certainement pas de Dieu. Toutefois,
cet indicateur ne suffit pas à lui seul à vous persuader que vos pensées viennent forcément de Dieu. Car,
on l’ignore parfois mais le diable connait aussi très bien la Bible et comme il l’a fait avec Jésus, il peut
venir vous séduire à partir des saintes écritures.

3. La paix de Dieu dans notre cœur.

Si nous sommes réellement né(e)s de nouveau, nous sommes habités et conduits par le Saint-Esprit
(Romains 8 : 14). Sa présence en nous nous donne de ne pas faire notre propre volonté mais de toujours
faire la volonté du Père. A cet effet, Il tire constamment sur la sonnette d’alarme, dès lors que nous nous
écartons tant soit peu du chemin de la volonté de Dieu. Le moyen privilégié par lequel il exerce cet
arbitrage est sa paix dans nos cœurs. Cette paix est l’un des indicateurs les plus fiables de la voix de
Dieu. En effet, le diable ne peut nous procurer la paix. C’est pourquoi, quand bien même il enrichit ceux
qui lui appartiennent et les comble de biens, ils ne sont pas en paix. Donner la paix est hors de son
pouvoir car lui-même il n’est pas en paix. On peut le comprendre car il vit dans l’attente d’un jugement
qui le condamnera à passer l’éternité en enfer. Christ seul est le prince de paix et Lui seul peut procurer
la paix aux siens par le Saint-Esprit. C’est la raison pour laquelle vous perdez la paix dès que vous vous
éloignez de Lui. Si donc la voix que vous entendez dans votre esprit ne vous procure pas la paix, il est
fort probable qu’elle ne vienne pas de Dieu.

4. Le test des temps et des circonstances.

Dieu est le maître des temps et des circonstances. Bien souvent, quand c’est Lui qui nous parle, les
temps et les circonstances s’ajustent parfaitement en notre faveur, pour l’accomplissement de Ses
desseins. De même, quand ce n’est pas Dieu qui nous parle, Il utilisera souvent les temps et les
circonstances, pour nous bloquer, nous empêcher de nous égarer. Il est vrai que parfois, bien qu’étant
dans la volonté de Dieu, le diable se lève (comme ce fut le cas avec Daniel) pour nous combattre. Mais la
persévérance dans la prière vient forcément à bout de lui. Si donc vous vous êtes levés, croyant avoir
entendu Dieu et que les obstacles et blocages se succèdent et persistent malgré vos prières, c’est
l’Eternel qui essaie de vous faire comprendre que vous êtes en dehors de sa volonté.

5. La finalité de la Gloire et du bon plaisir de Dieu.

Dieu fait tout pour Sa Gloire, pour son bon plaisir. Tout existe par Lui et pour Lui, pour Sa seule Gloire
(Romains 11 : 36). Le psaume 149 : 4 nous révèle par ailleurs que « Dieu prend plaisir à Son peuple ». Si
nous sommes sauvés et rachetés, c’est bien pour servir à la Gloire de Dieu. Alors, si la finalité de
l’instruction ou de l’information que nous communique la voix que nous entendons dans notre esprit
n’est pas de glorifier Dieu, alors c’est certainement notre propre voix ou celle de Satan que nous
entendons.

Vous aimerez peut-être aussi