Vous êtes sur la page 1sur 6

Prof 

: R.LAAMOURY COMPTABILITÉ GÉNÉRALE 2020/2021


E) présentation du tableau de passage (tableau des redressements et reclassements) :

1
Prof : R.LAAMOURY COMPTABILITÉ GÉNÉRALE 2020/2021
Application :

Soit le bilan comptable de l'entreprise "A.S.L." au 31 / 12 / 2017 :

ACTIF Brut Amort. Net PASSIF Montant


Prov.
Frais préliminaires 2.425 - 2.425 Capital 70.000
Immobilisations 71.250 23.650 47.600 Réserves 7.100
Titres de participation 10.800 300 10.500 Résultat 10.950
Stocks 35.850 1.150 34.700 Dettes de financement 11.500
Clients 14.250 - 14.250 Prov. pour risques et charges 8.975
Clients douteux 1.600 650 950 Fournisseurs 18.250
Clts - effets à recevoir 10.350 - 10.350 Frs - effets à payer 7.150
Autres créances 2.100 - 2.100 Autres dettes 1.875
T. et Val de Placement 2.475 - 2.475
Banque 8.750 - 8.750
Caisse 1.700 - 1.700
Total 161.550 25.750 135.800 Total 135.800
Informations complémentaires :

 Les immobilisations sont estimées à 60.000 DH


 Les titres de participations sont cotés en bourse pour une valeur de 14.675 DH
 Le stock global est estimé à 30.000 DH.
 Le stock outil est fixé à 1.000 DH.
 Les créances douteuses seront couvertes au moins dans 2 ans.
 8.000 DH des effets à recevoir est encaissable (escomptable).
 Les provisions pour risques et charges : une provision de 1.250 DH correspond à un risque de
moins de 1 an. Par contre, une provision de 4.250 DH ne couvre dans la réalité aucun risque,
l'entreprise sera amenée dans moins de 10 mois à payer cette provision à l'Etat comme impôt.
 Une dette de 4.500 DH d'un fournisseur est à échéance supérieure à 1 an.
 Une partie des dettes de financement (3.000) est à rembourser dans 9 mois.
 Le résultat : une fraction de 2.000 DH sera distribuée dans 3 mois, le reste est considéré
comme réserve.
Tableau des redressements et reclassements :
Éléments EMPLOIS RESSOURCES
VI VE VR VD CP DMLT DCT
Totaux 60.525 34.700 30.125 10.450 88.050 20.475 27.275
comptables
Immob. en non Val. - 2.425 - 2.425
Immobilisations + 12.400 + 12.400
Titres de part. + 4.175 + 4.175
Stock - 4.700 - 4.700
Stock minimum + 1.000 - 1.000
Créances douteuses + 950 - 950
Effets à recevoir - 8.000 + 8.000
Provisions pour RC - 1.250 + 1.250
Provisions pour RC - 4.250 + 4.250
Fournisseurs + 4.500 - 4.500
Dettes de fin. - 3.000 + 3.000
dividendes - 2.000 + 2.000
Totaux financiers 76.625 29.000 21.175 18.450 95.500 16.475 33.275

2
Prof : R.LAAMOURY COMPTABILITÉ GÉNÉRALE 2020/2021
Présentation du bilan financier (bilan réel) : Au 31/12/2017

EMPLOIS Montant % RESSOURCES Montant %


Valeurs immobilisées 76.625 52.75% Capitaux propres 95.500 65.75%

Valeurs d’exploitation 29.000 19.96% Dettes à moyen et 16.475 11.34%


Valeurs réalisables 21.175 14.58% long terme
Valeurs disponibles 18.450 12.71% Dettes à court 33.275 22.91%
terme
Total 145 250 100% Total 145 250 100%

II) Analyse par la méthode des ratios :


Les ratios sont les outils d’analyse financière les plus répandus. Ils sont variés et différents
suivant les objectifs visés par l’E/se.
1) Définition du ratio :
Un ratio est un rapport entre deux grandeurs significatives, il exprime leur importance relative et permet
de mesurer la relation qui doit exister entre ces deux grandeurs.
L’enseignement importé par les ratios est indispensable à un gestionnaire ou à un responsable d’E/se, au
niveau interne, à un prêteur ou d’autres tiers, au niveau externe. Ils permettent, notamment des analyses
statistiques et dynamiques de la gestion de l’E/se, de sa structure financière et de sa rentabilité.
2) Calculs et interprétation des principaux ratios de structure financière :
A) Ratio d’autonomie financière (RAF):
RAF= capitaux propres / dettes
Ce ratio mesure le degré d’autonomie financière de l’E/se vis-à-vis des créanciers, on estime
généralement qu’il doit au moins être égal à 1.

Exemple de l'entreprise ASL : RAF = 95 500 / (16.475 + 33.275) = 1,92  L’entreprise dispose
d’une autonomie financière par rapport aux créanciers.

B) Ratio de financement permanent (RFP) :


RFP = Capitaux permanents / actif immobilisé
Ce ratio indique dans quelle mesure les valeurs immobilisées sont financées par les capitaux
permanents. Généralement on considère que ce ratio doit être supérieur à 1 (ce qui traduit l’existence
d’un fonds de roulement positif).

Exemple : r = 95.500 + 16.475 / 76.625 = 1,41  Fonds de Roulement positif : les immobilisations
sont financées par les capitaux permanents.

C) Ratio de trésorerie : on distingue 3 niveaux de ce ratio :


1. Ratio de trésorerie générale (RTG) :
RTG = (Actif circulant HT+ trésorerie actif) / dettes à court terme

2. Ratio de trésorerie à échéance ou à terme (RTE)

RTE = (Créances + trésorerie actif) / dettes à court terme

Appelé aussi ratio de trésorerie réduite, ce dernier caractérise la liquidité de l’E/se à court terme.
En général, s’il est supérieur à 1, il peut être considéré comme satisfaisant.

3
Prof : R.LAAMOURY COMPTABILITÉ GÉNÉRALE 2020/2021
Pour notre exemple : r = 1,19  la trésorerie à échéance de l’entreprise est satisfaisante car les
valeurs réalisables et disponibles peuvent largement faire face aux DCT.

3. Ratio de trésorerie immédiate (RTI) :


RTI = trésorerie actif / dettes à court terme

Ce ratio exprime la capacité qu’aurait l’E/se à rembourser ses dettes à court terme avec ses seules
liquidités si tous ses fournisseurs exigeaient un paiement immédiate. Ce ratio est pratiquement
toujours inférieur à 1 compte tenu des échéances échelonnées des dettes à moins d’un an. Une valeur
trop élevée indique une trésorerie trop abondante.
Pour notre exemple :
R = 18 450 / 33 275 = 0.55  les disponibilités peuvent faire face à 55% des DCT si on avait
à payer ces dernières sur le champ.

D) Ratio de solvabilité (RS) :


RS = Actif total / dettes
Il mesure la capacité de l’E/se à honorer ses dettes, un ratio nettement supérieur à 1 indique que
l’E/se a une bonne marge de crédit auprès des créanciers qui se sentent en sécurité.

Notre exemple : r = 2,92  L’entreprise possède une bonne solvabilité générale.

III) Étude du fond de roulement :


1. Détermination du fonds de roulement financier :
Le fonds de roulement peut être calculé à partir d’un bilan financier, il est alors
appelé « fonds de roulement financier » ou « fonds de roulement liquidité » (FRL).

Valeurs immobilisées Financement permanent


Valeur d’exploitation Fonds de roulement - Capitaux propres
- DLMT
Valeur réalisables
Valeur disponibles
Le fonds de roulement financier est la partie des financements permanents employée à financer l’actif
moins d’un an.

Comme le montre le schéma ci-dessus, le fonds de roulement liquidité peut être déterminé de deux
manières :

 Par le haut du bilan :


FRL = financement permanent – valeurs immobilisées
Exemple : (reprenons l’exemple précédent)
FRL = 111 975 – 76 625 = 35 350 (représente un excédent de capitaux permanent
pour financer l’actif circulant).
 Par le bas du bilan :
FRL = (VE+VR+VD) – dettes à court terme
Exemple :
FRL = (29 000 + 21 175 +18 450) – 33 275 = 35 350.

4
Prof : R.LAAMOURY COMPTABILITÉ GÉNÉRALE 2020/2021
2. Utilité du fonds de roulements financier :
l'entreprise doit financer ses actifs supérieur à 1 an par des capitaux permanent mais aussi se
maintenir une marge de sécurité (FRL) pour financer les risques de ralentissement de la rotation des
actifs inférieurs à 1 an ainsi que les pertes de valeur de ces mêmes actifs.
Application d’évaluation :
Soit le bilan simplifié au 31/12/2016 de l’E/se SORBI (en milliers de DH).

ACTIF Valeurs Amort. Valeurs PASSIF Montant


Brutes Prov. Nettes
Frais préliminaires 200 80 120 Capital 3 400
Terrains 1 000 - 1 000 Réserves 635
Matériel de transport 1 600 640 960 Résultat net 1 200
Matériel et outillage 800 320 480 Dettes de financement 1 500
Stocks 3 200 - 3 200 Prov. Durables pour R&C 700
Créances clients 2 720 500 2 220 Fournisseurs 1 100
Effets à recevoir 440 - 440
Banque 102 - 102
Caisse 13 - 13
Total 10 075 1 540 8 535 Total 8 535

Extrait du rapport établi par le service financier sur la situation réelle des éléments du patrimoine au
312/12/2016 (en milliers de DH).
 La valeur réelle des terrains est de 3 000.
 Le stock outil s’élève à 400.
 Les amortissements réels du matériel de transport sont d’un montant de 500, ceux du matériel
et outillage de 340.
 Une créance de 300 sur le client DRISS est d’une échéance supérieure à 12 mois.
 Le plafond de négociation des effets à recevoir est de 240.
 40% des bénéfices sont mis en réserves, le reste est distribué aux actionnaires.
 La provision pour risques et charges est sans objet et sera imposée au cours de l’exercice
suivant au taux de 35% (taux de l’IS).
T.A.F
a) Dresser et compléter le tableau des retraitements.
b) Présenter le bilan financier condensé (4 masses à l’actif et 3 masses au passif)
c) Calculer les ratios suivants : financement permanent – autonomie financière –
solvabilité générale – trésorerie réduite.
d) Calculer le fonds de roulement liquidité (FRL).
e) Rédiger un bref commentaire sur la situation financière de l’E/se.

5
Prof : R.LAAMOURY COMPTABILITÉ GÉNÉRALE 2020/2021
Solution :

a) Tableau de passage

Éléments EMPLOIS RESSOURCES


VI VE VR VD CP DMLT DCT
(stocks) (créances) Trésorerie
Totaux 2 560 3 200 2 660 115 5 235 2 200 1 100
comptables
Actif fictif. -120 -120
Terrais +2 000 + 2000
Stock outil +400 -400
Matériel de transport +140 +140
Matériel et outillage -20 -20
Créance +300 -300
Effet à recevoir -240 +240
Bénéfice -720 +720
Provision durable +455 -700 +245
Totaux financiers 5 260 2 800 2 120 355 6 970 1 500 2 065
b) Bilan financier condensé

EMPLOIS Montant % RESSOURCES Montant %


Valeurs immobilisées 5 260 49.92 Capitaux propres 6 970 66.16

Valeurs d’exploitation 2 800 26.58 Dettes à moyen et 1 500 14.24


Valeurs réalisables 2 120 20.13 long terme
Valeurs disponibles 355 03.37 Dettes à court 2 065 19.60
terme
Total 10 535 100 Total 10 535 100
c) Calcul des ratios :
 RFP= capitaux permanent / valeurs immobilisées = (6 970+1500)/5 260 = 1.61.
 RAF = capitaux propres / dettes = 6 970/(1500+2065) =1.95
 RS = actif total / dettes = 10 535/3 565= 2.95
 RTE = (réalisable + disponible)/ DCT = (2 120+355)/2 065 = 1.2
d) Calcul du FRL :
FRL = capitaux permanents – valeurs immobilisées = (6 970 +1 500) – 5 260 =3 210.
e) Commentaire :
L’E/e possède une bonne solvabilité générale puisque son actif représente à peu près 3 fois le
montant de ses dettes, ce qui traduit par une bonne autonomie par rapport aux créanciers et
donc par une bonne possibilité d’emprunter sur le marché financier.
Par ailleurs, les capitaux permanents couvrent totalement le financement des immobilisations
et laissent à l’E/se un FRL positif pour financer son cycle d’exploitation.
Enfin la trésorerie à échéance ou réduite de l’E/se peut largement faire face aux dettes à court
terme (pas de risque de non liquidité).

Vous aimerez peut-être aussi