Vous êtes sur la page 1sur 3

INSC INSC INSC

Pharmacocinétique
Définition :

La pharmacocinétique correspond au devenir du médicament


depuis son introduction jusqu’ à son élimination de l’organisme, elle
comprend quatre étapes :

– Absorption
– Distribution
– Métabolisme
– élimination

1/Absorption

L’absorption est un phénomène qui correspond au transfert du


médicament dans la circulation sanguine à partir de son site
d’administration.

Au cours de son transfert, la molécule médicamenteuse traverse


les organes et les tissus qui sont les barrières physiologiques.

 Les obstacles à franchir

Pour passer dans la circulation systémique sont des membranes


de type lipophile comme :

-la paroi du tube digestif lors de l'administration de comprimés

-la peau lors de l'administration de pommades

l'importance de la vidange gastrique :


 Si elle est trop rapide, les médicaments absorbés par
l'estomac n'auront pas suffisamment de temps pour
franchir les parois de l'estomac.
 si elle est trop lente, les médicaments absorbés par
l'intestin grêle parviendront dans le milieu sanguin avec
un certain retard.
 Importance du débit sanguin splanchnique :
Plus il est important plus l’absorption est importante.

INSC Page 1
INSC INSC INSC
 Interactions médicamenteuses en phase
d’absorption :

Deux médicaments administrés simultanément peuvent donner


lieu à un phénomène d’interaction médicamenteuse et entraîner la
diminution ou l’annulation de l’absorption de l’un des médicaments.

2 /Distribution :

Après l’étape de résorption qui concerne toutes les voies


d’administration à l’exception des voies directes, le médicament va
se trouver dans la circulation sanguine, à ce niveau, la molécule
médicamenteuse va se fixer soit aux protéines plasmatiques, soit
aux éléments figurés du sang.

 Interactions médicamenteuses en phase de


distribution:

C’est le cas de certains anti- inflammatoires et anti- coagulants exp :

Le couple : PHENYLBUTAZONE –DICOUMAROL, la conséquence de


cette association se traduit par une augmentation de la fraction libre
du Dicoumarol qui se traduit sur le plan clinique par une hémorragie.

3/Métabolisation (Bio transformation) :

Les médicaments sont transformés par des enzymes au niveau de


plusieurs sites de l’organisme, c’est une bio transformation qui
influence directement l’activité pharmacodynamique et l’élimination
des médicaments.

Schéma général du métabolisme :

 Formation d’un métabolite inactif à partir d’une


substance initialement active.
 Formation d’un métabolite actif à partir d’une
substance initialement active.
 Formation d’un métabolite actif à partir d’une
substance initialement inactive : Prodrug
 Formation de métabolites réactifs (toxiques)

 Notion de l’effet du premier passage hépatique :


Lors de la prise orale d'un médicament, suivie d'une absorption
gastro-intestinale, le principe actif est d'abord transporté par la
veine porte vers le foie avant d'atteindre la circulation systémique.
Le principe actif peut ainsi subir une métabolisation hépatique pré

INSC Page 2
INSC INSC INSC
systémique avant d'atteindre la circulation générale: c'est l’effet de
premier passage hépatique

 Interactions médicamenteuses en phase de


métabolisme :
On a deux types d’interactions médicamenteuses au niveau de la
phase de métabolisation :
a) L’inhibition enzymatique :
Correspond à une diminution ou annulation du métabolisme du
médicament associé par un autre médicament qui est inhibiteur
enzymatique.

Les conséquences cliniques de l’inhibition enzymatique est une


toxicité engendrée par le médicament associé car sa
concentration plasmatique se trouve élevée.

b) L’induction enzymatique :
Correspond à une accélération du métabolisme du médicament
associé par un médicament qui induit la synthèse des enzymes
responsables de son métabolisme et de la métabolisation du
médicament associé.

Conséquence pour le médicament inducteur : tolérance et pour le


médicament associé : inefficacité.

– Exp de médicament inducteur : PHENOBARBITAL (gardénal)

4 /Excrétion (élimination) :

L’excrétion des médicaments et leurs métabolites se fait par


plusieurs mécanismes et par de nombreux organes.

Les propriétés physico chimiques des molécules


médicamenteuses influencent directement leur excrétion

1. A/ Excrétion rénale :
2. B/ Excrétion digestive :
3. C/Excrétion salivaire :
4. D/Excrétion pulmonaire :
5. E/Excrétion lactée :
6. F/Excrétion sudorale : GRISEOFULVINE (antifongique).

INSC Page 3

Vous aimerez peut-être aussi