Vous êtes sur la page 1sur 52

MARCHE PUBLIC DE SERVICES

MAPA ASSURANCE N° MP 02-2018

LOT N° 2 :

ASSURANCE DE DOMMAGES AUX BIENS


ET DES RISQUES ANNEXES

Procédure "adaptée" selon les articles 27 et 59 du décret


n° 2016-360 du 25 mars 2016 et selon l'arrêté du 16 juin 2008
modifié par l'arrêté du 21 octobre 2011 portant règlement des
marchés des organismes de sécurité sociale

Le présent dossier de consultation comprend :

A. Un cahier des clauses techniques particulières (C.C.T.P) comprenant les


conditions particulières et les conventions spéciales
B. Les statistiques des sinistres (voir fichier distinct)

JUILLET 2018
MARCHE PUBLIC DE SERVICES

MAPA ASSURANCE N° MP 02-2018

A/ UN CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES


(CCTP)

LOT N° 2 :

ASSURANCE DE DOMMAGES AUX BIENS


ET DES RISQUES ANNEXES

Le présent dossier comprend :

Les conditions particulières


Les conventions spéciales

JUILLET 2018

BRISSET PARTENAIRES – TOUS DROITS RÉSERVÉS - Cahier 2018 - MSA Lorraine – Lot n° 2 - Assurances DAB PAGE 2/52
LES CONDITIONS PARTICULIERES

BRISSET PARTENAIRES – TOUS DROITS RÉSERVÉS - Cahier 2018 - MSA Lorraine – Lot n° 2 - Assurances DAB PAGE 3/52
LES CONDITIONS PARTICULIERES

Le contrat est constitué par les présentes Conditions Particulières ainsi que par les
Conditions Générales de l’Assureur ayant reçu l’agrément de la Direction des
Assurances, sachant que toute disposition qui serait plus favorable à l’Assuré
prévaudrait toujours sur les autres.

Le contrat est régi par le code des assurances et par les stipulations qui suivent

-------------

EFFET : .............................. 1er janvier 2019 à 0 heure

ECHEANCE : .............................. 1er janvier

DUREE : .............................. DEUX ANS et un terme définitif du marché fixé


au 31 décembre 2020 à minuit sachant que
les contrats sont résiliables annuellement par
chacune des parties moyennant un préavis
de 6 mois avant le 1er janvier 0 heure.

BRISSET PARTENAIRES – TOUS DROITS RÉSERVÉS - Cahier 2018 - MSA Lorraine – Lot n° 2 - Assurances DAB PAGE 4/52
L'ASSURANCE DES DOMMAGES AUX BIENS

BRISSET PARTENAIRES – TOUS DROITS RÉSERVÉS - Cahier 2018 - MSA Lorraine – Lot n° 2 - Assurances DAB PAGE 5/52
L'ASSURANCE DES DOMMAGES AUX BIENS

Sommaire

1. DECLARATIONS ............................................................................................................................................... 7

2. ENUMERATION DES GARANTIES ................................................................................................................... 8

3. MONTANT DES GARANTIES ........................................................................................................................... 9

4. MONTANT DES FRANCHISES ........................................................................................................................ 11

5. ETAT DESCRIPTIF DES SITES DE LA MSA LORRAINE .................................................................................. 12

6. DISPOSITIONS PARTICULIERES ..................................................................................................................... 13

BRISSET PARTENAIRES – TOUS DROITS RÉSERVÉS - Cahier 2018 - MSA Lorraine – Lot n° 2 - Assurances DAB PAGE 6/52
LES CONDITIONS PARTICULIERES

1 - DECLARATIONS

Souscripteur/Assuré : LA MSA LORRAINE

agissant tant pour son compte que pour celui de


qui il appartiendra (y compris pour le compte du
Comité d'entreprise)

Activités : Toutes les activités et services du souscripteur

Situation des risques : En divers lieux.

Qualité : Propriétaire, copropriétaire, locataire, sous locataire ou


détenteur à quelque titre que ce soit.

Caractéristiques des biens : Les bâtiments assurés sont généralement construits et


couverts en matériaux durs pour plus de 50 %, mais
certains d’entre eux peuvent comporter des matériaux
légers ou semi-légers et présenter des étages ordinaires
et des contiguïtés ou proximités avec des risques
aggravants de toute nature.

BRISSET PARTENAIRES – TOUS DROITS RÉSERVÉS - Cahier 2018 - MSA Lorraine – Lot n° 2 - Assurances DAB PAGE 7/52
2 - ENUMERATION DES GARANTIES

A) - INCENDIE ET EVENEMENTS ASSIMILES

B) - DOMMAGES ELECTRIQUES ET ELECTRONIQUES

C) - DEGATS DE LIQUIDES ET D'EAUX

D) - EVENEMENTS NATURELS / EVENEMENTS CLIMATIQUES

E) - VOL ET VANDALISME – VOL

F) - BRIS DES GLACES ET AUTRES PRODUITS VERRIERS

G) - BRIS DE MACHINES / MULTIRISQUES INFORMATIQUE

GBIS)- RISQUE TRANSPORT (EN PROPRE COMPTE)

H) - FRAIS ET PERTES DIVERS Y COMPRIS LES HONORAIRES D’EXPERT D'ASSURE

I) - FRAIS SUPPLEMENTAIRES D’EXPLOITATION

J) - RESPONSABILITES ET RECOURS

K) - ATTENTATS, TERRORISME, SABOTAGE, MOUVEMENTS POPULAIRES, EMEUTES, GREVES,


VANDALISME

L) - CATASTROPHES NATURELLES

M) - FRAUDES ET DETOURNEMENTS

N) - VOLET "TOUS RISQUES SAUF"

BRISSET PARTENAIRES – TOUS DROITS RÉSERVÉS - Cahier 2018 - MSA Lorraine – Lot n° 2 - Assurances DAB PAGE 8/52
3 - MONTANT DES GARANTIES

A) INCENDIE ET EVENEMENTS ASSIMILES


- Biens Immobiliers et Assimilés Valeur de reconstruction à neuf.
dont V.R.D (Voiries et Réseaux Divers) 1er risque de 50.000 €
- Biens Mobiliers et ceux en tous lieux Valeur de remplacement ou de
reconstitution à neuf dont 100.000 € en "tous lieux"
B) DOMMAGES ELECTRIQUES ET ELECTRONIQUES
- Appareils, installations et équipements
1er risque de 140.000 €
électriques ou électroniques jusqu'à 1000 KVA
C) DEGÂTS DE LIQUIDES ET D'EAUX
- Biens Immobiliers et Assimilés Valeur de reconstruction à neuf.
- Biens Mobiliers et ceux en tous lieux Valeur de remplacement ou de
reconstitution à neuf.
- Refoulement d'égouts et de canalisations 1er risque de 50.000 €
- Recherche des fuites et frais de terrassement 1er risque de 20.000 €
- Dommages aux conduites et aux appareils 1er risque de 15.000 €
- Eaux de ruissellement 1er risque de 300.000 €
D) EVENEMENTS NATURELS / EVENEMENTS CLIMATIQUES
- Biens Immobiliers et Assimilés Valeur de reconstruction
à neuf. dont événements
- Biens mobiliers et ceux en tous lieux Valeur de remplacement climatiques dans la
limite de 350.000 €
ou de reconstitution à
neuf.
E) VOL ET VANDALISME - VOL
- Sur détériorations
1er risque de 150.000 €
- Sur biens
dont :
Objets d'art et de valeur 1er risque de 25.000 €
Vol des espèces et valeurs
. en coffre-fort 1er risque de 7.000 €
. en meuble ou tiroir-caisse 1er risque de 3.500 €
Vol sur la personne 1er risque de 3.500 €
F) BRIS DES GLACES ET AUTRES PRODUITS VERRIERS
1er risque de 25.000 €
G) BRIS DE MACHINES / MULTIRISQUES INFORMATIQUE
- Machines, matériels, équipements et installations Valeur de remplacement ou de
d'informatique (y compris les micro portables), bureautique, reconstitution à neuf
d'audio et de vidéo, de servitudes, de protection et de
surveillance, d'exposition et de communication, de formation, (VàN du parc évalué à 1.300.000 €
les matériels pour la prévention, les appareils pour les dont maxi 100.000 € au titre
examens et services médicaux, les bornes interactives, les des PC portables)
défibrillateurs, les transmetteurs.
-- Eventuelle automatique (clause investissement) A hauteur de 200.000 €

Gbis) RISQUES TRANSPORTS


- Transports en propre compte 1er risque de 8.000 €

BRISSET PARTENAIRES – TOUS DROITS RÉSERVÉS - Cahier 2018 - MSA Lorraine – Lot n° 2 - Assurances DAB PAGE 9/52
3 - MONTANT DES GARANTIES (suite)

H) FRAIS ET PERTES
- Frais et pertes 2.000.000 €
- Frais de mise en conformité 300.000 €
- Frais de décontamination 300.000 €
- Frais de reconstitution des médias et archives 75.000 €
- Pertes indirectes forfaitaires 10 % de l'indemnité
- Honoraires d'experts d'assuré selon barème "UPEMEIC"
I) FRAIS SUPPLEMENTAIRES D'EXPLOITATION
- Frais supplémentaires d'exploitation 1.000.000 €
dont frais supplémentaires en informatique 75.000 €
- Période d'indemnisation 24 mois
J) RESPONSABILITES / RECOURS
- Tous dommages confondus 4.500.000 €
K) ATTENTATS, TERRORISME, SABOTAGE, MOUVEMENTS POPULAIRES ET ASSIMILES
- Biens immobiliers et assimilés
valeur de reconstitution à neuf
- Biens mobiliers
L) CATASTROPHES NATURELLES
- Biens immobiliers et assimilés
valeur de reconstitution à neuf
- Biens mobiliers
M) FRAUDES & DETOURNEMENTS
- Fraudes et détournements (y compris fraude informatique) 1er risque de 100.000 €
N) VOLET "TOUS RISQUES SAUF"
- Biens immobiliers et assimilés 1er risque de 100.000 €
- Biens mobiliers et ceux en tous lieux

La limitation contractuelle d'indemnité (L.C.I.) non indexée par sinistre est fixée à 16.000.000 € pour
l'ensemble des dommages, pertes, frais et tous préjudices confondus
dont 5.000.000 € au titre du "Contenu" hors "informatique / bureautique'

BRISSET PARTENAIRES – TOUS DROITS RÉSERVÉS - Cahier 2018 - MSA Lorraine – Lot n° 2 - Assurances DAB PAGE 10/52
4 - MONTANT DES FRANCHISES

FRANCHISE GENERALE DE 350 € SAUF :

garanties D (événements naturels) ................................................. 10 %


mini 400 €
maxi 2.000 €
dont Evénements climatiques 2.500 €

garanties E (Vol des valeurs en coffre, en meubles fermés


et sur la personne) .............................................................................. NEANT

garanties F (Bris de glaces) ............................................................... 250€

garanties G (Bris de machines / Multirisques informatique) ....... 300 €

garanties Gbis (transports) ................................................................ 150 €

garanties I (frais supplémentaires d'exploitation)......................... 1.000 €

garanties K (Attentats) ....................................................................... 10%


mini 400 €
maxi 2.000 €

garanties L (catastrophes naturelles) ............................................. franchises légales

garanties M (fraudes et détournements)....................................... 2.000 €

garanties N (Volet "Tous risques sauf") ............................................ 2.000 €

Chocs ou impacts avec "un véhicule non identifié" ................... 500 €

BRISSET PARTENAIRES – TOUS DROITS RÉSERVÉS - Cahier 2018 - MSA Lorraine – Lot n° 2 - Assurances DAB PAGE 11/52
5 - ETAT DESCRIPTIF DES SITES DE LA MSA LORRAINE

Cet état est communiqué à titre purement indicatif

SUPERFICIE DEVELOPPEE TOTALE SHON :

- Immeubles en copropriété, en propriété ou en location

MSA 8.626 m2

+ garantie d'une trentaine de permanences temporaires avec ou sans convention


dans des locaux mis à la disposition de la MSA.

PREVENTION :

- Vérification des extincteurs mobiles : Vérifiés chaque année pour tous les sites
exploités (SICLI)

- Vérification des installations électriques : Vérifiés chaque année pour tous les sites
exploités (VERITAS)

BRISSET PARTENAIRES – TOUS DROITS RÉSERVÉS - Cahier 2018 - MSA Lorraine – Lot n° 2 - Assurances DAB PAGE 12/52
ETAT DES SITES D'EXPLOITATION DE LA MSA LORRAINE

Situation au 01/01/2019

Valeur assurée
Superficie
pour le contenu
Désignation Qualité Usage & activités développée Observation
TTC hors
SHON
informatique
NANCY
Siège social
15, avenue Paul Doumer 3.047 m2
Accueil
54 Vandoeuvre lès Nancy Propriétaire occupant (dont 38 m2 PVL
Activités administratives
et 19 m2 MUTUALIA)
Bureaux
EPINAL
Accueil
8, avenue du Général de Gaulle 3.457 m2
Propriétaire occupant activités administratives
88 Epinal (dont 38 m2 PVL)
Bureaux
METZ
Assurance de l’immeuble
17, avenue André Malraux
souscrite par le syndic de
57 Metz
Copropriétaire partiel Accueil 1.660 m2** copropriété à compter du 1er
occupant activités administratives (dont 19 m2 PVL et Janvier 2019. (** part de la
(Rdch et étages) Bureaux 32 m2 MUTUALIA) MSA copropriétaire en SHON
pour les parties privatives)

LES POINTS D'ACCUEIL


Bail avec garantie des RL et
SARREGUEMINES (57200)
Bureaux renonciation à recours
19, rue Gutenberg Locataire 67 m2
Accueil réciproque entre le bailleur, le
preneur et les assureurs

MORHANGE (57340)
Locataire Bureau 25 m2 Convention / Garantir les RL*
2, rue Pratel

LUNEVILLE (54300) 4 bureaux non occupés


Propriétaire non occupant 118 m2
1bis, rue Haxo / 88, boulevard d'Alsace libres et mis en vente

LUNEVILLE (54300)
Locataire Accueil 49 m2
80, rue Ernest Bichat

SARREBOURG (57400)
Bureaux
Le 1884 Propriétaire occupant 60 m2
Accueil
7, impasse des marronniers

YUTZ (57970) Propriétaire occupant et Bureaux 81 m2


2, avenue Gabriel Lippmann Propriétaire non occupant Accueil 10 m2

RAMBERVILLERS
Maison AG Locataire Bureau 12 m2
8, avenue Général Leclerc

REMIREMONT
Locataire Bureau 10 m2
3, rue de la Mouline

SAINT DIE
Coop. Ag. Bureau
Locataire 13 m2
16, rue Emile Durkheim Accueil
ZA Hellieule 2

NEUFCHATEAU
Bureaux
Maison du CCAS Locataire 17 m2 Garantir les RL*
Accueil
5, square des anciens d'Indochine

Autres permanences : une trentaine de permanences et d'accueil


temporaires assurés dans les locaux mis à
Permanences ---
disposition (à garantir au titre des risques locatifs
temporaires)

TOTAL GENERAL 8.626 m2

(PVL = PRESENCE VERTE LORRAINE) [une partie des locaux MSA est mis gracieusement à la disposition de PVL]

(* RL = Risques locatifs)

BRISSET PARTENAIRES – TOUS DROITS RÉSERVÉS - Cahier 2018 - MSA Lorraine – Lot n° 2 - Assurances DAB PAGE 13/52
6 - DISPOSITIONS PARTICULIERES

6-1) PRIME

Les éléments servant de base au calcul de la prime sont les suivants :

• Superficie développée*des biens immobiliers (SHON)


• Taux de prime fixé par l’Assureur.
• La variation de l'indice FFB

A chaque début d'année, l'assuré déclarera à l'assureur les cessions ou


acquisitions de locaux ainsi que la nouvelle superficie développée et globale des
biens immobiliers. L'assureur calculera ensuite une prime de révision.

En ce qui concerne la déclaration de l’Assuré, il est toléré une marge d’erreur de


15 % de cette superficie globale étant précisé que cette tolérance a également
pour objet de palier l’insuffisance de déclaration.

L’Assureur reconnaît avoir une connaissance suffisante des risques et renonce à


se prévaloir de toute déclaration supplémentaire, tant sur l’état que sur les
modifications que l’Assuré peut apporter aux bâtiments ou à leur affectation.

(*Sachant que les caves, greniers et combles sont repris pour la moitié de leur
superficie au sol).

6-2) MODIFICATION DU TARIF

Si la prime comporte une majoration supérieure à celle résultant du jeu de


l’indexation (article V-5), l’Assuré pourra alors, dans les formes prévues à l’article
L113-14 du Code des Assurances et dans les trente jours suivants celui où il a eu
connaissance de la modification, résilier le contrat.

La résiliation prendra effet six mois après l’envoi de la lettre recommandée ou


après la déclaration faite contre récépissé.

L'Assureur percevra une prime calculée sur les bases de la prime précédente, au
prorata du temps écoulé entre la date de la dernière échéance et la date de
résiliation.

6-3) ABROGATION DE LA REGLE PROPORTIONNELLE DE CAPITAUX

La sanction de la règle proportionnelle de capitaux prévue par l’Article L121-5 du


Code des Assurances est abrogée.

BRISSET PARTENAIRES – TOUS DROITS RÉSERVÉS - Cahier 2018 - MSA Lorraine – Lot n° 2 - Assurances DAB PAGE 14/52
6-4) GARANTIE AUTOMATIQUE

Il est convenu que l’Assuré est dispensé de déclarer en cours de contrat tout
changement dans la construction, l’affectation des bâtiments ainsi que tout
voisinage aggravant et toute renonciation à recours.

Les bâtiments, installations, matériels et tous investissements nouveaux


(y compris ceux en location ou en détention) bénéficient automatiquement et
sans déclaration préalable, des garanties du présent contrat sachant que
l’Assuré fera une déclaration de mise à jour annuelle des existants, au plus tard
TROIS MOIS après la date d’échéance principale.

Cette garantie éventuelle automatique s’exerce à concurrence de 15 % de la


superficie totale assurée (+ éventuelle automatique en assurance informatique et
Bris de machines comme indiqué sur les tableaux des montants de garanties).

La nouvelle prime annuelle sera donc fixée chaque année par application du
taux sur ces nouvelles superficies.

6-5) FRANCHISE

Les franchises s’appliquent par sinistre, quel que soit le nombre de bâtiments et
autres biens affectés par un même événement.

6-6) INDEXATION

Les primes et les montants des garanties seront indexés à chaque échéance
principale sur l’indice F.F.B. (indice publié par la Fédération Française du
Bâtiment).

A l’établissement du présent Cahier des Charges, l’indice est de : 981,80


(Valeur 31 mars 2018)

/!\ Il est convenu qu'à la date d'effet du contrat d'assurances, il s'agira de


l'indice FFB en vigueur sans modification des capitaux, franchises et tarifs par
rapport à l'offre initiale.

6-7) ASSURANCE POUR COMPTE

Le souscripteur-assuré agit tant pour son compte que pour le compte de qui il
appartient concernant tous les biens immeubles ou meubles lui appartenant ou
pouvant appartenir à autrui et dont il pourrait être reconnu dépositaire,
concessionnaire, détenteur ou gardien à quelque titre que ce soit, y compris les
sociétés civiles immobilières pour lesquelles il entend agir

BRISSET PARTENAIRES – TOUS DROITS RÉSERVÉS - Cahier 2018 - MSA Lorraine – Lot n° 2 - Assurances DAB PAGE 15/52
Disposition « Sociétés de Financement »

Certains biens garantis pouvant faire l’objet de contrats de location ou de


leasing. L'Assuré déclare agir en ce qui les concerne tant pour son compte que
pour celui des sociétés financières, de location ou de leasing.

Par conséquent, l’Assureur s’engage, en cas de sinistre, à verser aux dites sociétés
les indemnités prévues.

6-8) RENONCIATION A RECOURS

Les Assureurs renoncent à tous recours qu’ils seraient en droit d’exercer au


moment du sinistre contre les personnes physiques ou morales de Droit Public ou
de Droit Privé tels que les locataires ou occupants, propriétaires éventuels, à
quelque titre que ce soit.

Toutefois (et hors conventions de renonciation à recours réciproque ou simple


signées entre les parties intéressées), si la responsabilité de l'occupant, auteur ou
responsable du sinistre est assurée ou en cas de malveillance avérée, l'assureur
peut, malgré sa renonciation, exercer son recours dans les limites où cette
assurance produit ses effets.

6-9) CONNAISSANCE DES RISQUES

L’Assureur ayant la possibilité de visiter quand il le souhaite les risques objets du


contrat avant de délivrer ses garanties, il les accepte en l’état, reconnaissant
ainsi s’en être fait une opinion suffisamment précise pour lui permettre de calculer
son tarif. En conséquence, il renonce expressément à l’application d’une
quelconque règle proportionnelle ou autre sanction à l’occasion d’un sinistre.

L’Assureur ayant toujours la possibilité de visiter les risques à tout moment et sur
simple demande de sa part, il s’engage à communiquer ses éventuelles
observations par courrier recommandé à l’Assuré au moins une fois par an.

A défaut de quoi, il renonce à se prévaloir de toute déclaration ou omission, tant


sur l’état que sur les modifications que l’Assuré peut apporter en cours de contrat
aux bâtiments, divers contenus ou à leur affectation, ainsi que celles intervenant
au voisinage immédiat.

6-10) T.V.A.

Principe :

En cas de sinistre, les indemnités que l’Assureur sera amené à régler devront
comprendre la Taxe sur la Valeur Ajoutée au taux en vigueur.

BRISSET PARTENAIRES – TOUS DROITS RÉSERVÉS - Cahier 2018 - MSA Lorraine – Lot n° 2 - Assurances DAB PAGE 16/52
6-11) TERRITORIALITÉ

EN TOUS LIEUX
(France et Europe)

6-12) ASSURANCE EN VALEUR A NEUF

Les biens seront estimés, en cas de sinistre, sur la base d’une VALEUR A NEUF
égale à leur valeur de reconstitution à l’identique (remplacement ou
reconstruction) au prix du neuf au jour du sinistre, sans toutefois pouvoir dépasser
la valeur d’usage (valeur vétusté déduite), majorée du tiers de la valeur de
reconstitution.

L’assurance « valeur à neuf » ne porte en aucun cas sur le linge, les effets
d’habillement, les véhicules à moteur, les animaux, les récoltes, les
approvisionnements de toute nature, les matières premières, les marchandises, les
modèles ni sur les objets dont la valeur n’est pas réduite par leur ancienneté (tels
que bijoux, pierreries, perles fines, dentelles, statues, tableaux de valeur,
collections d’objets rares et précieux).

L’assurance « valeur à neuf » ne porte pas non plus sur les appareils, machines,
moteurs électriques et électroniques et leurs accessoires, ainsi que sur les
canalisations électriques dans le cas où ils sont atteints par un dommage
d’origine interne, tel que visé au paragraphe B de l’article II des Conventions
Spéciales (sauf en ce qui concerne les appareils d'informatique et de
bureautique).

L’assurance « valeur à neuf » ne garantit pas le remplacement d’un matériel


démodé ou pratiquement irremplaçable, ni le coût de reconstruction spéciale
de ce matériel. La valeur de reconstitution prise pour base d’estimation de celui-
ci sera celle d’un matériel de rendement égal.

L’Assuré s’engage à maintenir les biens ainsi garantis en état normal d’entretien.

L’indemnisation en « valeur à neuf » ne sera due que si la reconstruction, en ce


qui concerne les bâtiments ou le remplacement, en ce qui concerne le mobilier
ou le matériel, est effectué, sauf impossibilité absolue ou sauf nécessité du service
Public, DANS UN DELAI DE DEUX ANS A PARTIR DE LA DATE DU SINISTRE.

La reconstruction pourra s'effectuer sur tout le territoire national.

BRISSET PARTENAIRES – TOUS DROITS RÉSERVÉS - Cahier 2018 - MSA Lorraine – Lot n° 2 - Assurances DAB PAGE 17/52
COEFFICIENT ANNUEL ET VALEUR MAXIMALE DE DEPRECIATION FORFAITAIRE applicables
aux appareils et machines électriques et électroniques dans le seul cas où ils sont
atteints par un dommage d’origine interne tel que visé au paragraphe B de l’article
II des conventions spéciales :

◊ 10 % par an, avec un maximum de 70% pour les postes de radio ou de télévision,
les appareils électroménagers, les machines électriques ou électroniques de
bureau, les matériels d’informatique et de bureautique ainsi que pour les moteurs
et les machines électriques tournantes en général.

◊ 3 % par an, avec un maximum de 70% pour les transformateurs, les canalisations
et tous les appareils autres que ceux énumérés ci-dessus.

Le rembobinage complet d’un appareil entre la date de sortie de l’usine et le


jour du sinistre diminue de moitié la dépréciation acquise par l’appareil à la date
de rembobinage.

Le montant des dommages ainsi évalué est majoré des frais de transport et
d’installation. Les frais de transport et d’installation ne sont pris en charge qu’à
concurrence d’une somme au plus égale à 15 % du montant des dommages,
frais de transport et d’installation non compris.

Le montant d’un dommage partiel est estimé au prix de la réparation pièces et


main-d’œuvre diminué de la vétusté calculée forfaitairement comme indiquée
ci-dessus et de la valeur de sauvetage, l’indemnité ainsi calculée ne pouvant
excéder celle qui résulterait de la destruction complète de l’appareil.

/!\ Dans tous les cas, le plafond maximum de vétusté reste fixé à 70 %

◊ AUCUNE VETUSTE ou DEPRECIATION NE SERA APPLICABLE sur les appareils et


matériels d’informatique et de bureautique les trois premières années à compter
de la date de première mise en service.

Clause de conversion

Dans tous les cas, l'assuré conserve le choix entre une indemnisation en valeur de
reconstitution à neuf et une indemnisation en valeur de reconstitution vétusté
déduite majorée de 20 %

BRISSET PARTENAIRES – TOUS DROITS RÉSERVÉS - Cahier 2018 - MSA Lorraine – Lot n° 2 - Assurances DAB PAGE 18/52
6-13) CLAUSE DE DELAI DES DECLARATIONS DE SINISTRES

Pour les sinistres autres que ceux résultant d’un vol, le délai prévu pour la
déclaration des sinistres est porté à un mois. Passé ce délai, l’Assureur ne pourra
opposer une réduction d’indemnité ou une déchéance totale que s’il apporte la
preuve formelle (sauf cas fortuit ou de force majeure de l’Assuré) qu’il a subi un
préjudice directement lié au retard pris dans la déclaration du sinistre.

La déchéance totale pour déclaration tardive ne sera possible que si l’assureur


apporte la preuve (en plus du préjudice qu’il subit) de la mauvais foi
intentionnelle de l’Assuré.

6-14) REGLEMENT DE L’INDEMNITE

Les indemnités dues à l’Assuré lui seront versées dans la limite des montants
assurés et après déduction des franchises fixées aux présentes Conditions
Particulières.

Le paiement de l’indemnité sera effectué dans les 30 jours, soit de l’accord


amiable, soit de la décision judiciaire définitive. Ce délai en cas d’opposition ne
court que du jour de la main levée.

L’indemnité est payable en EURO.

En cas de dommages matériels garantis supérieurs à 100 fois l’indice, l’Assureur


versera, sur demande de l’Assuré, accompagnée de l’état de pertes signé par
lui, un acompte au moins égal à 50 % de l’état des pertes, et ce dans un délai de
60 jours à compter de la présente demande.

Lorsque la garantie des biens assurés est accordée en valeur de reconstitution à


neuf, la différence entre cette valeur et la valeur vétusté déduite est versée dès
présentation des justificatifs.

BRISSET PARTENAIRES – TOUS DROITS RÉSERVÉS - Cahier 2018 - MSA Lorraine – Lot n° 2 - Assurances DAB PAGE 19/52
LES CONVENTIONS SPECIALES

BRISSET PARTENAIRES – TOUS DROITS RÉSERVÉS - Cahier 2018 - MSA Lorraine – Lot n° 2 - Assurances DAB PAGE 20/52
L'ASSURANCE DES DOMMAGES AUX BIENS

Sommaire

1. LES DEFINITIONS............................................................................................................................................. 22

2. LES GARANTIES .............................................................................................................................................. 27

3. LES EXCLUSIONS

3-1) Les exclusions particulières .............................................................................................................. 47

3-2) Les exclusions générales .................................................................................................................. 51

BRISSET PARTENAIRES – TOUS DROITS RÉSERVÉS - Cahier 2018 - MSA Lorraine – Lot n° 2 - Assurances DAB PAGE 21/52
LES CONVENTIONS SPECIALES

1 - LES DEFINITIONS

ACCIDENT : Tout événement soudain et imprévu susceptible de causer des


dommages.

ACTIVITE : Il est convenu que les activités déclarées ne sont fournies qu’à
titre indicatif et ne sont nullement limitatives.

A.P.S.A.D. : Assemblée Plénière des Sociétés d’Assurances Dommages.

ASSUREUR : La Société d’Assurances auprès de laquelle le contrat a été


souscrit.

ASSURE : Le souscripteur et/ou toute autre personne morale créée ou à


créer, les mandataires dans l’exercice de leurs fonctions, tout
organisme de représentation des personnels, tout préposé ou
membre du personnel de l’Assuré ou toute autre personne pour
lequel le Souscripteur entend agir pour compte.

BRISSET PARTENAIRES – TOUS DROITS RÉSERVÉS - Cahier 2018 - MSA Lorraine – Lot n° 2 - Assurances DAB PAGE 22/52
BIENS : Les biens immobiliers :

Il s’agit de l’ensemble des bâtiments, annexes et dépendances,


locaux techniques, bâtiments précaires, bâtiments clos ou non,
constructions modulaires et installations temporaires situés en
tous lieux et dont l’Assuré est propriétaire, ou détenteur à
quelque titre que ce soit.

Sont également compris :

• Les clôtures, murs d’enceinte et aménagements immobiliers


par nature ou destination ;

• Les V.R.D. (voieries et réseaux divers).

ainsi que tous les agencements, aménagements, installations


et objets quelconques, intérieurs ou extérieurs, fixes ou
mobiles, réputés immeubles par nature, destination ou
incorporation, etc…

Tous agrandissements aux bâtiments existants, ainsi que toutes


constructions nouvelles, appentis, annexes, enceintes et
clôtures établis, sont compris dans l’assurance au fur et à
mesure de leur exécution.

Les biens mobiliers :

- Le matériel, le mobilier, les effets & vêtements, les


équipements et installations divers, sauf ceux assurés par
ailleurs par des contrats spéciaux ou des garanties
spécifiques.

- Les marchandises en tous états, fournitures,


approvisionnements et emballages.

- Les embellissements, aménagements et installations.

BRISSET PARTENAIRES – TOUS DROITS RÉSERVÉS - Cahier 2018 - MSA Lorraine – Lot n° 2 - Assurances DAB PAGE 23/52
- Les archives, documents, registres informatiques ou non.

- Les espèces et valeurs, les objets d'art et de valeur

et tous les autres biens mobiliers et matériels divers dont l’assuré


est propriétaire, locataire, gardien ou détenteur à quelque titre
que ce soit dans le cadre des activités qu’il exerce et situés en
divers lieux.

BIENS CONFIES : Biens mobiliers des tiers pendant le temps où l’Assuré ou ses
préposés les ont à leur disposition ou pendant lequel ils en sont
dépositaires, détenteurs, emprunteurs ou gardiens à quelque
titre que ce soit.

DOMMAGE
MATERIEL : Toute détérioration ou destruction d’une chose ou substance,
toute atteinte physique à des animaux.

ESPECES ET
VALEURS : Les espèces monnayées, les lingots et pièces en métaux
précieux, les billets de banque, les bons du Trésor, les titres, les
valeurs mobilières, les chèques et autres effets de commerce
ainsi que tous documents ayant une valeur négociable dont la
détention correspond à l’usage de la profession, ou monétaire
tels que tickets restaurant, titres de transport, timbres-poste.

FRANCHISE : Somme fixe et/ou fraction d’un dommage que l’assuré


conserve à sa charge sur le coût d’un sinistre. La franchise
s’entend toujours par événement quelque soit le nombre de
garanties mises en jeu.

FRAUDE : Tout acte délictueux tombant sous le coup des dispositions du


Code Pénal relatives aux faux en écriture, à l'escroquerie, à
l'abus de blanc-seing et à l'abus de confiance y compris en cas
de Fraude informatique

BRISSET PARTENAIRES – TOUS DROITS RÉSERVÉS - Cahier 2018 - MSA Lorraine – Lot n° 2 - Assurances DAB PAGE 24/52
INDEXATION : Les garanties, franchises et primes (et en général toutes les
sommes figurant au contrat) varient automatiquement, à
chaque échéance principale, en fonction de l’évolution de
l’indice mentionné aux Conditions Particulières.

LIEU
D’ASSURANCE : Dans les biens immobiliers et assimilés désignés aux Conditions
Particulières, ainsi qu’en tous lieux.

OBJETS
PRECIEUX : Les objets précieux : bijoux, pierreries, perles fines, objets en
métal précieux (or, argent, platine, vermeil).

OBJETS
DE VALEUR : Les objets de valeur : sculptures, statues, tableaux, armes
anciennes, tapis, tapisseries, fourrures, objets en ivoire ou en
pierres dures et ornements sacerdotaux, d’une valeur unitaire
supérieure à 15,25 fois l’indice F.F.B, collections d’une valeur
globale ou supérieure à 76,22 fois l’indice F.F.B, autres biens
mobiliers d’une valeur unitaire supérieure à 30 fois l’indice F.F.B
ou, s’ils constituent un ensemble, d’une valeur globale
supérieure à 152,45 fois l’indice F.F.B

RECOURS DES
LOCATAIRES : Ce sont les responsabilités pouvant incomber à l’assuré qui agit
en qualité de propriétaire ou de bailleur à l’égard des
locataires ou occupants d’un bâtiment en raison des
dommages matériels et/ou immatériels qu’ils peuvent subir.

RISQUES
LOCATIFS : Responsabilité découlant des Articles 1302 et 1732 à 1735 du
Code Civil, en raison des dommages causés aux locaux et/ou
installations temporaires dont vous êtes locataire ou occupant
total ou partiel.

BRISSET PARTENAIRES – TOUS DROITS RÉSERVÉS - Cahier 2018 - MSA Lorraine – Lot n° 2 - Assurances DAB PAGE 25/52
SINISTRE : Toutes les conséquences dommageables d’un même
événement ou d’un même fait générateur, susceptibles
d’entraîner la garantie hormis les dispositions particulières
propres aux « Catastrophes Naturelles » en application des
dispositions de la Loi n° 82-600 du 13 juillet 1982 et arrêtés des
07.09.83 et 05.09.00 et de l'article 12 de la loi n° 2004 - 811 /
articles L125-1 et L125-2 du code des assurances.

Toutes réclamations engagées par des tiers contre l’assuré et


susceptibles d’entraîner les garanties du contrat.

TEMPETE : Par tempête, il faut entendre toute action directe ou indirecte


du vent dont l’intensité anormalement élevée cause des
dommages dans la commune du risque sinistré ou dans les
communes avoisinantes.

TIERS : Toute personne physique ou morale autre que l’assuré, étant


précisé que les préposés sont considérés comme tiers entre eux,
ainsi que vis à vis de l’assuré lui-même.

VALEUR DE
RECONSTITUTION
A NEUF : C’est le montant nécessaire à la remise en état, à la
reconstruction ou au remplacement à l’identique des biens
sinistrés au jour du sinistre.

VETUSTE : Montant équivalent à la perte de valeur d’un bien du fait de


l’usure, de la diminution de rendement ou de puissance, du
vieillissement technique, de l’obsolescence ou toute autre
cause technique. Ce montant est fixé de gré à gré par
expertise ou selon les dispositions contractuelles.

VOL – TENTATIVE
DE VOL : Soustraction frauduleuse ou tentative de soustraction
frauduleuse d’un ou plusieurs biens assurés, caractérisée par
des indices sérieux rendant vraisemblable l’intention des auteurs
de commettre un vol total ou partiel des biens assurés et ayant
également causé aux biens assurés des dommages matériels.

BRISSET PARTENAIRES – TOUS DROITS RÉSERVÉS - Cahier 2018 - MSA Lorraine – Lot n° 2 - Assurances DAB PAGE 26/52
2 - LES GARANTIES

A) INCENDIE ET EVENEMENTS ASSIMILES

Sont garantis les dommages matériels résultant :

• d’incendie (combustion, conflagration, embrasement avec flammes en


dehors d’un foyer normal),

• d’explosion et d’implosion de toute nature,

• de la chute de la foudre et tout autre phénomène lié à l’électricité


atmosphérique, y compris les dommages causés par la chute des éléments
voisins,

• de l’émission soudaine ou fortuite de fumée ou gaz de toute nature et de


toute origine,

• du choc d’un véhicule terrestre identifié ou non,

• des conséquences du franchissement du mur du son par un appareil de


navigation aérienne,

• du choc ou de la chute d’appareil et d’engin aérien ou spatial ainsi que de


tout autre objet,

• des moyens de secours et/ou des mesures de sauvetage.

B) DOMMAGES ELECTRIQUES ET ELECTRONIQUES

Sont garantis les dommages matériels d’origine interne subis par les machines,
matériels, appareils et installations électriques ou électroniques ainsi que leurs
accessoires, les canalisations électriques ou téléphoniques y compris les
transformateurs (jusqu’à 1.000 KVA), moteurs, groupes, autocommutateurs,
téléphonie, informatique et bureautique, audio et vidéo, canalisations enterrées
et murées et résultant de :

• l’incendie, l’explosion, l’implosion,

• l’électricité,

• la chute de la foudre ou l’influence de l’électricité atmosphérique,

• l'échauffement et l'excès de chaleur.

BRISSET PARTENAIRES – TOUS DROITS RÉSERVÉS - Cahier 2018 - MSA Lorraine – Lot n° 2 - Assurances DAB PAGE 27/52
C) DEGATS DE LIQUIDES ET D'EAUX

Sont garantis les dommages matériels causés aux biens par tous liquides et
résultant :

• De fuites, ruptures, débordements, engorgements provenant notamment :

* des conduites et canalisations d’adduction, de distribution et


d’évacuation (souterraines ou aériennes),

* des chêneaux, des gouttières et des conduites d’évacuation,

* des appareils à effet d’eau ou de vapeur y compris de chauffage.

• Des infiltrations au travers des toitures, ciels vitrés, skydomes, pyrodomes,


balcons, terrasses et des toitures en terrasse, murs, fenêtres, portes, soupiraux,
lucarnes et autres ouvertures.

• D’engorgement, de débordement ou de refoulement des égouts et des


canalisations souterraines.

• Des eaux de ruissellement.

• De bris, débordement ou renversement de récipients et réservoirs de toute


nature (y compris les châteaux d’eaux).

• Du gel causé aux appareils fixes à effet d’eau ou de vapeur ou de


chauffage, aux conduites situés à l’intérieur des bâtiments normalement
chauffés.

Toutefois, les conséquences du gel ne sont couvertes que :

* lorsqu’il a une intensité anormale telle qu’il endommage un certain


nombre d’installations,
ou
* lorsque, bien qu’ayant une intensité normale, il survient de façon
concomitante à un événement soudain et imprévu qui le rend
dommageable.

• Les garanties sont étendues aux frais de recherche de fuites, y compris les
frais de terrassement et de réparation.

BRISSET PARTENAIRES – TOUS DROITS RÉSERVÉS - Cahier 2018 - MSA Lorraine – Lot n° 2 - Assurances DAB PAGE 28/52
D) EVENEMENTS NATURELS / EVENEMENTS CLIMATIQUES

Sont garantis les dommages matériels causés aux biens mobiliers et immobiliers et
provoqués par :

• L’action du vent ou des corps entraînés, renversés ou projetés par celui-ci


lorsqu’il a une intensité telle qu’il détruit, brise ou détériore des bâtiments de
bonne construction dans la commune du risque assuré ou dans les
communes avoisinantes.

• L’action mécanique de la grêle.

• Le poids de la neige, de la grêle, de la glace ou de l’eau accumulée sur les


toitures.

• Tout autre événement climatique

BRISSET PARTENAIRES – TOUS DROITS RÉSERVÉS - Cahier 2018 - MSA Lorraine – Lot n° 2 - Assurances DAB PAGE 29/52
E) VOL ET VANDALISME

Sont garanties les pertes résultant de la disparition, la destruction ou la


détérioration des biens, des espèces et valeurs par suite de vol ou de tentative
de vol ou d’acte de vandalisme ou d'acte de malveillance commis dans l’une
ou l’autre des circonstances suivantes :

• effraction,
• escalade,
• introduction clandestine,
• usage de fausse clef,
• précédé ou accompagné ou suivi de violences ou de malveillance ou de
meurtre ou de tentative de meurtre ou de toutes autres menaces sur les
biens ou sur la personne de l’assuré ou de l’un des membres de son
personnel ou de son entourage.

Concernant les transports d’espèces et de valeurs :

Sont également garanties les pertes résultant des mêmes faits :

• par suite de vol ou tentative de vol précédé, accompagné ou suivi de


meurtre, tentative de meurtre, de violences ou menaces dûment établies sur
la personne du porteur, d’un membre de sa famille, ou de son ou ses
accompagnateurs,

• ou par suite d’un accident ou événement de force majeure, tel un accident


de la circulation ou un malaise du porteur.

Les garanties sont étendues aux risques suivants :

Détériorations immobilières

La garantie est acquise aux dommages et/ou aux pertes causés aux immeubles,
y compris aux portes et à leurs moyens de fermeture, aux fenêtres, à leur système
de protection ainsi qu’à l’installation d’alarme et également aux équipements et
installations considérés comme immeuble par destination.

Frais de clôture et de gardiennage

La garantie est acquise aux frais de clôture et de gardiennage provisoire.

Frais de remplacement des clés et des systèmes de fermeture

BRISSET PARTENAIRES – TOUS DROITS RÉSERVÉS - Cahier 2018 - MSA Lorraine – Lot n° 2 - Assurances DAB PAGE 30/52
OBLIGATIONS SPECIALES EN CAS DE SINISTRE

Dans le cadre de la présente garantie, les dispositions sont complétées comme suit :

Sauf impossibilité par cas fortuit ou de force majeure, l’Assuré doit, aussitôt qu’il a
connaissance du sinistre et même s’il ne paraît pas y avoir à priori de dommages
effectifs :

Faire par écrit ou verbalement contre récépissé, à l’Assureur ou à son Agent ou


Courtier, la déclaration de chaque sinistre, au plus tard dans les 72 heures après
que le service ASSURANCES en ait eu connaissance.
Il indiquera en outre, les circonstances qui lui sont connues et le montant
approximatif des dommages.

Prévenir la Police Locale ou la Gendarmerie dans les 24 HEURES qui suivent, la


constatation du vol, de la perte ou des détériorations.

Mettre opposition partout où besoin sera sur les titres et valeurs disparus ou
détruits, s’il s’agit d’effets de commerce, remplir toutes les formalités d’opposition
ou prestations prévues par la Loi.

Prêter son concours à l’Assureur, en vue de faciliter la recherche des malfaiteurs,


la récupération des objets dérobés, et prendre toutes mesures utiles en vue de la
sécurité et de la conservation des objets non volés.

Dans les dix jours qui suivent, remettre au Commissaire de la Police Locale ou à la
Gendarmerie et adresser à l’Assureur un état détaillé et estimatif, des objets volés,
la liste exacte des séries et numéros des titres et valeurs disparus, et indiquer le
montant des espèces et billets de banque dérobés.

Déposer une plainte au Parquet si l’Assureur l’exige.

L’Assureur ne pourra opposer une déchéance de garantie ou une règle


proportionnelle que s’il prouve que le non respect de ces dispositions (1 à 6) lui a
entraîné un préjudice.

BRISSET PARTENAIRES – TOUS DROITS RÉSERVÉS - Cahier 2018 - MSA Lorraine – Lot n° 2 - Assurances DAB PAGE 31/52
RESTITUTION DES OBJETS VOLES :

En cas de récupération de tout ou partie des objets volés à quelque époque que
ce soit, l’Assuré s’oblige à en aviser, dans les plus brefs délais, l’Assureur par lettre
recommandée.

Si les objets volés sont récupérés avant le paiement de l’indemnité, l’Assuré devra
en reprendre possession et l’Assureur ne sera tenu qu’au paiement des
détériorations éventuellement subies.

Si les objets volés sont récupérés après le paiement de l’indemnité, l’Assuré aura
la faculté d’en reprendre possession moyennant remboursement de l’indemnité,
sous déduction des détériorations, à condition d’en faire la demande sous
quinzaine à partir du jour où il aura été avisé de la récupération.

Passé ce délai, l’Assureur devient de plein droit, propriétaire des objets récupérés.

Dans tous les cas de récupération, l’Assuré sera indemnisé par l’Assureur des frais
qu’il aura pu engager à cet effet.

MESURES DE PROTECTION :

L’Assuré s’engage à utiliser en dehors des heures d’ouverture les moyens de


protection et de fermeture dont il dispose contre le vol et notamment la
fermeture des portes à clef et des fenêtres et l’utilisation des volets, des
persiennes, des grilles, etc…

En ce qui concerne les billets, titres et valeurs diverses, il est convenu que ces
biens doivent être enfermés dans des meubles, coffres forts, tiroirs caisses fermés à
clef dont l’assuré peut disposer sauf en cas de transports pour lesquels l’assuré est
dispensé de ces obligations.

BRISSET PARTENAIRES – TOUS DROITS RÉSERVÉS - Cahier 2018 - MSA Lorraine – Lot n° 2 - Assurances DAB PAGE 32/52
F) BRIS DES GLACES ET AUTRES PRODUITS VERRIERS

Sont garantis le coût du remplacement et des réparations, (y compris les frais de


pose et de transport) à la suite de BRIS atteignant les produits énumérés ci-après :

• Les glaces, vitres, vitraux, marbres et autres produits verriers ou plastiques de


même usage se trouvant à l’extérieur ou à l’intérieur des bâtiments ou des
ouvrages quels que soient leur nature, leur position ou leur enchâssement, y
compris les appareils sanitaires.

• Les enseignes en verre ou plastique de même usage se trouvant tant à


l’intérieur qu’à l’extérieur des locaux y compris celles constituées de tubes.
• Les inscriptions, décorations, gravures et lettres peintes ou appliquées ainsi
que les films et vernis anti-solaires, les couvertures transparentes des capteurs
solaires y compris les dommages aux autres parties du capteur.
• Les parois vitrées d’abris et les produits verriers ou plastique des mobiliers
urbains.

Sont compris dans la garantie :

• Les frais de clôture et/ou de gardiennage provisoire.

• Les dommages causés aux autres biens causés par les débris de verre.

• Les frais de dépose, de déplacement et de replacement du mobilier, du


matériel et des marchandises nécessités par les réparations.

• Les frais supplémentaires de pose et de réparation résultant notamment :

de difficultés particulières de pose ou de dépose des produits


assurés et entraînant des travaux supplémentaires et
complémentaires.

G) BRIS DE MACHINES / MULTIRISQUES INFORMATIQUE

Sont garantis tous les dommages et pertes matériels accidentels (de faits internes
et/ou externes et du fait de toute action humaine) atteignant les matériels fixes
ou mobiles en tous lieux et notamment les équipements et les installations
techniques d’informatique, de bureautique, de servitude, de protection et de
surveillance, de télésurveillance, de mise sous pli, d’audio et de vidéo, les bornes
et mini-bornes interactives, de communication et d'exposition, les défibrillateurs,
les télétransmetteurs ainsi que les matériels pour la prévention, la formation et les
matériels et équipements pour les services médicaux (services de la médecine du
travail, de la prévention et du contrôle médical) que l’Assuré détient en
propriété, en location, en prêt ou à quelque titre que ce soit.

Ces matériels, équipements et installations techniques sont assurés en tous lieux et


sans désignation pendant qu’ils sont en activité, au repos et également au cours
des opérations d’entretien, de réparation et de transports (chargement et
déchargement compris).

BRISSET PARTENAIRES – TOUS DROITS RÉSERVÉS - Cahier 2018 - MSA Lorraine – Lot n° 2 - Assurances DAB PAGE 33/52
Gbis) L’ASSURANCE TRANSPORT

L’objet de la garantie (formule tous risques)

Tous les matériels, marchandises et équipements lorsqu’ils se trouvent dans


un véhicule sont garantis à la suite de toutes détériorations ou disparitions y
compris lors du transport, du chargement et du déchargement ainsi qu’à
l’occasion de l’un des événements suivants :

- accidents de la circulation,

- événements naturels,

- vol ou tentative de vol du véhicule transporteur, des matériels, des


mobiliers ou des marchandises,

- rupture d’organes mécaniques du véhicule, éclatement des


pneumatiques,

- incendie,

- versement du véhicule ou du chargement.

BRISSET PARTENAIRES – TOUS DROITS RÉSERVÉS - Cahier 2018 - MSA Lorraine – Lot n° 2 - Assurances DAB PAGE 34/52
H) FRAIS ET PERTES DIVERS Y COMPRIS LES HONORAIRES D’EXPERT D'ASSURE

Après tous évènements garantis, l’assureur prendra en charge à concurrence d’un


montant global, l’ensemble des frais et pertes que l’assuré peut être amené à
supporter.

La garantie porte sur l’ensemble des frais et préjudices suivants :

• La perte des loyers et des charges (24 mois)

• La perte d’usage.

• Les troubles de jouissance.

• Les frais de déplacement et de replacement, de réinstallation et de


relogement.

• Les frais de démolition, de déblais, de destruction et de neutralisation,


d’étaiement, de stockage, de dépoussiérage et de nettoyage.

• Les frais d’acheminement (éventuellement à grande vitesse) de toutes


pièces de remplacement d’un matériel endommagé.

• Les frais engagés pour réduire les conséquences et l'ampleur du sinistre

• Les frais exposés à la suite de mesures conservatoires imposées par


décision administrative, notamment de dépollution, de
décontamination ou d’assainissement :
Ce poste comprenant les frais de destruction ou de neutralisation des
biens assurés, rendus obligatoires par la réglementation (y compris les
frais de transport jusqu’aux lieux de traitement).

• Le remboursement des primes d’assurance « Dommage-Ouvrage »


et/ou « Tous Risques Chantiers ».

• Le remboursement des frais et honoraires de bureaux d’études,


d’experts, de contrôle technique, d’ingénierie, d’architectes ou de
décorateurs.

• Les frais nécessités par une mise en conformité des lieux avec la
législation ou la réglementation en vigueur (garantie limitée à la partie
du bâtiment sinistré) sachant que demeurent exclus les frais résultant
du non-respect par l'assuré des dispositions réglementaires lui
incombant avant le sinistre

• Les frais de gardiennage, de protection et de clôture provisoire.

• Les frais de reconstitution des moules, modèles, outillages, archives,


supports quelconques et tous documents ou biens utiles aux activités
de l’assuré ainsi que les frais de reconstitution de toutes informations
informatiques sous quelque forme que ce soit y compris les
informations traitées.

BRISSET PARTENAIRES – TOUS DROITS RÉSERVÉS - Cahier 2018 - MSA Lorraine – Lot n° 2 - Assurances DAB PAGE 35/52
Pertes indirectes forfaitaires :

L’assureur garantit le versement d’une somme forfaitaire de 10% de


l’indemnité due au titre des dommages et frais garantis à titre de pertes
indirectes.

Honoraires d’experts d'assuré :

La garantie s’applique au remboursement des frais et honoraires payés par


l’assuré à l’expert qu’il a lui-même choisi et nommé, ainsi que ceux du tiers
expert éventuel.

Le montant de ce remboursement n’excèdera pas le montant des


honoraires résultant de l’application du barème de l'UPEMEIC (Union
Professionnelle des Experts en Matière d'Evaluations Industrielles et
Commerciales).

BRISSET PARTENAIRES – TOUS DROITS RÉSERVÉS - Cahier 2018 - MSA Lorraine – Lot n° 2 - Assurances DAB PAGE 36/52
I) FRAIS SUPPLEMENTAIRES D’EXPLOITATION

L’assureur garantit l’ensemble des Frais Supplémentaires d’Exploitation que


l’assuré peut être amené à supporter ou à engager à l’occasion d’un sinistre
garanti atteignant les biens assurés pour lui permettre de maintenir l’exercice des
activités.

Les garanties sont acquises à la suite de l’un des évènements suivants :

• Incendie et évènements assimilés.

• Dommages électriques et électroniques.

• Dégâts des liquides et d'eaux

• Evènements naturels.

• Vol et vandalisme vol.

• Bris de machines et dommages aux équipements d’informatique, de


bureautique, d’audio et de vidéo, de servitude, de communication,
matériels médicaux et de prévention.

• Attentats et évènements annexes.

• Catastrophes naturelles.

Indemnisation :

Les dommages sont constitués de tous les frais exposés par l’assuré, ou pour son
compte, en vue d’assurer la continuité de l’exploitation des services et d’en
limiter les conséquences.

Dispositions particulières :

a) Impossibilité d’accès :

Dans le cas où un sinistre se produirait non loin des lieux du risque, et aurait
pour conséquence d’en gêner ou d’en rendre impossible l’accès, la
garantie s’exercerait comme si le sinistre avait touché directement les biens
assurés.

b) Réinstallation dans d’autres lieux :

En cas de sinistre, la garantie du contrat est étendue à la réinstallation de


l’assuré dans de nouveaux lieux.

BRISSET PARTENAIRES – TOUS DROITS RÉSERVÉS - Cahier 2018 - MSA Lorraine – Lot n° 2 - Assurances DAB PAGE 37/52
J) RESPONSABILITES / RECOURS

Lorsqu’un événement est garanti, l’assurance couvre les conséquences


pécuniaires de la responsabilité qui peut être mise en jeu vis-à-vis des
propriétaires, des voisins ou de tout autre tiers à raison des dommages de toute
nature.

K) ATTENTATS ET EVENEMENTS ANNEXES

Sont garantis tous les dommages matériels, causés aux biens assurés et résultant
d’un des évènements suivants :

d’attentats et actes de terrorisme (loi n° 2006-64 du 23 janvier 2006), d’actes


de vandalisme ou de sabotage, de grève, d’émeutes, de mouvements
populaires, d’attroupements et rassemblements.

BRISSET PARTENAIRES – TOUS DROITS RÉSERVÉS - Cahier 2018 - MSA Lorraine – Lot n° 2 - Assurances DAB PAGE 38/52
L) CATASTROPHES NATURELLES

(Loi N° 82-600 du 13 juillet 1982 – Arrêtés des 7 septembre 1983 et 5 septembre


2000 - Article 12 de la loi n° 2004 - 811 / Articles L 125-1 et L125-2 du code des
assurances)

Article L125-1 alinéa 1

Objet de la garantie :

La présente assurance a pour objet de garantir à l’assuré la réparation


pécuniaire des dommages matériels directs "non assurables" à l’ensemble des
biens garantis par le contrat ayant eu pour cause déterminante l’intensité
anormale d’un agent naturel lorsque les mesures habituelles à prendre pour
prévenir ces dommages n'ont pas empêcher leur survenance ou n'ont pu être
prises.

Mise en jeu de la garantie :

La garantie ne peut être mise en jeu qu’après publication au Journal Officiel de


la République Française d’un Arrêté Interministériel ayant constaté l’état de
catastrophe naturelle.

Etendue de la garantie :

La garantie couvre le coût des dommages matériels directs "non assurables" subis
par les biens, à concurrence de leur valeur fixée au contrat et dans les limites des
conditions prévues par le contrat lors de la première manifestation du risque.

Franchise non indexée :

Nonobstant toute disposition contraire, l’assuré conserve à sa charge une partie


de l’indemnité due après sinistre. Il s’interdit de contracter une assurance pour la
portion du risque constitué par la franchise.
Pour les biens à usage d’habitation, les véhicules terrestres à moteur et les autres
biens à usage non professionnel, le montant de la franchise est fixé à 380 € (sauf
pour les dommages imputables aux mouvements de terrain différentiels
consécutifs à la sécheresse et/ou à la réhydratation des sols pour lesquels le
montant de la franchise est fixé à 1.520 €).
Pour les biens à usage professionnel et/ou les ouvrages en cours de travaux, le
montant de la franchise est égal à 10 % du montant des dommages matériels
directs non assurables subis par l’assuré, par établissement et par événement,
sans pouvoir être inférieur à un minimum de 1.140 € (sauf pour les dommages
imputables aux mouvements de terrain différentiels consécutifs à la sécheresse
et/ou à la réhydratation des sols pour lesquels ce minimum est fixé à 3.050 €).
Toutefois sera appliquée la franchise éventuellement prévue par le contrat, si
celle-ci est supérieure à ces montants.

BRISSET PARTENAIRES – TOUS DROITS RÉSERVÉS - Cahier 2018 - MSA Lorraine – Lot n° 2 - Assurances DAB PAGE 39/52
Pour les communes non dotées d'un plan de prévention des risques naturels
prévisibles, la franchise est modulée en fonction du nombre de constations de
l'état de catastrophe naturelle intervenues pour le même risque au cours des
5 années précédant la date de la nouvelle constatation, selon les modalités
suivantes :
- 1er et 2ème constatation : une fois la franchise,
- 3ème constatation : deux fois la franchise,
- 4 ème constatation : trois fois la franchise,
- 5ème constatation et constatations suivantes : quatre fois la franchise.

Les dispositions de l'alinéa précédent cessent de s'appliquer à compter de la


prescription d'un plan de prévention des risques naturels prévisibles pour le risque
faisant l'objet de la constatation de l'état de catastrophe naturelle dans la
commune concernée. Elles reprennent leurs effets en l'absence d'approbation
du plan précité dans le délai de 5 ans à compter de la date de l'arrêté de
prescription du plan de prévention des risques naturels.

Obligation de l’Assuré :

L’assuré doit déclarer à l’assureur ou à son représentant local tout sinistre


susceptible de faire jouer la garantie, dès qu’il en a connaissance et au plus tard
dans les 10 jours suivant la publication de l’Arrêté Interministériel constatant l’état
de catastrophe naturelle.
Quand plusieurs assurances contractées par l’assuré peuvent permettre la
réparation des dommages matériels directs non assurables résultant de l’intensité
anormale d’un agent naturel, l’assuré doit, en cas de sinistre et dans le délai
mentionné au précédent alinéa, déclarer l’existence de ces assurances aux
assureurs intéressés. Dans le même délai, il déclare le sinistre à l’assureur de son
choix.

Obligation de l’Assureur :

L’assureur doit verser l’indemnité due au titre de la garantie dans un délai de 3


mois à compter de la date de remise par l’assuré de l’état estimatif des biens
endommagés, ou de la date de publication de l’Arrêté Interministériel constatant
l’état de catastrophe naturelle, lorsque celle-ci est postérieure. A défaut, et sauf
cas fortuit ou de force majeure, l’indemnité due par l’assureur porte, à compter
de l’expiration de ce délai, intérêt aux taux de l’intérêt légal.

BRISSET PARTENAIRES – TOUS DROITS RÉSERVÉS - Cahier 2018 - MSA Lorraine – Lot n° 2 - Assurances DAB PAGE 40/52
Article L125.1 alinéa 2

Objet de la garantie :

La présente assurance a pour objet de garantir à l’assuré le paiement d’une


indemnité correspondant à la perte du bénéfice brute et aux frais
supplémentaires d’exploitation résultant, pendant la période d’indemnisation
prévue par le contrat, de l’interruption ou de la réduction de l’activité de son
entreprise ayant eu pour cause déterminante l’intensité anormale d’un agent
naturel affectant les biens de cette entreprise, lorsque les mesures habituelles à
prendre pour prévenir ces dommages n'ont pu empêcher leur survenance ou
n'ont pu être prises.

Mise en jeu de la garantie :

La garantie ne peut être mise en jeu qu’après publication au Journal Officiel de


la République Française d’un Arrêté Interministériel ayant constaté l’état de
catastrophe naturelle.

Etendue de la garantie :

La garantie couvre, sans possibilité d’abattement spécial sur le montant des


éléments du risque servant à la détermination de la prime ou cotisation, les
conséquences pécuniaires de l’interruption ou de la réduction de l’activité de
l’entreprise, dans les limites et aux conditions fixées par le contrat pour le risque
principal, telles qu’elles existaient lors de la première manifestation du risque.

Franchise non indexée :

L’assuré conserve à sa charge une partie de l’indemnité due après sinistre


correspondant à une interruption ou à une réduction de l’activité de l’entreprise
pendant 3 jours ouvrés, avec un minimum de 1.140 €
Toutefois, sera appliquée la franchise éventuellement prévue par le contrat, si
celle-ci est supérieure à ce montant.
L’assuré s’interdit de contracter une assurance pour la portion du risque constitué
par la franchise.
Dans une commune non dotée d'un plan de prévention des risques naturels
prévisibles pour le risque faisant l'objet d'un arrêté portant constatation de l'état
de catastrophe naturelle, la franchise est modulée en fonction du nombre de
constations de l'état de catastrophe naturelle intervenues pour le même risque
au cours des 5 années précédant la date de la nouvelle constatation selon les
modalités suivantes :
- 1er et 2ème constatation : application de la franchise,
- 3ème constatation : doublement de la franchise applicable,
- 4ème constatation : triplement de la franchise applicable,
- 5ème constatation et constatations
suivantes : quadruplement de la franchise
applicable

BRISSET PARTENAIRES – TOUS DROITS RÉSERVÉS - Cahier 2018 - MSA Lorraine – Lot n° 2 - Assurances DAB PAGE 41/52
Les dispositions de l'alinéa précédent cessent de s'appliquer à compter de la
prescription d'un plan de prévention des risques naturels prévisibles pour le risque
faisant l'objet de la constatation de l'état de catastrophe naturelle dans la
commune concernée. Elles reprennent leurs effets en l'absence d'approbation
du plan précité dans le délai de 4 ans à compter de la date de l'arrêté de
prescription du plan de prévention des risques naturels.

Obligation de l’Assuré :

L’assuré doit déclarer à l’assureur ou à son représentant local tout sinistre


susceptible de faire jouer la garantie, dès qu’il en a connaissance et au plus tard
dans les 30 jours suivant la publication de l’Arrêté Interministériel constatant l’état
de catastrophe naturelle.
Quand plusieurs assurances contractées par l’assuré peuvent permettre la mise
en jeu de cette même garantie, l’assuré doit, en cas de sinistre et dans le délai
mentionné au précédent alinéa, déclarer l’existence de ces assurances aux
assureurs intéressés. Dans le même délai, il déclare le sinistre à l’assureur de son
choix.

Obligation de l’Assureur :

L’assureur doit verser l’indemnité due au titre de la garantie dans un délai de


3 mois à compter de la date de remise par l’assuré de l’état estimatif des pertes
subies, ou de la date de publication de l’Arrêté Interministériel constatant l’état
de catastrophe naturelle, lorsque celle-ci est postérieure. A défaut, et sauf cas
fortuit ou de force majeure, l’indemnité due par l’assureur porte, à compter de
l’expiration de ce délai, intérêt aux taux de l’intérêt légal.

BRISSET PARTENAIRES – TOUS DROITS RÉSERVÉS - Cahier 2018 - MSA Lorraine – Lot n° 2 - Assurances DAB PAGE 42/52
M) FRAUDES ET DETOURNEMENTS

Est garantie l'indemnisation de la perte pécuniaire que l'assuré pourrait subir


(dans le cadre notamment de son exploitation ou dans celui de fonds extérieurs
tels que Fonds régionaux, F.S.L. ou RSA), par suite de fraude et/ou détournement
(telle que faux et usage de faux, escroqueries, abus de confiances, actes de
malveillance et autres actes délictueux et frauduleux) commise par ses agents,
avec complicité de tiers ou par des tiers seuls, y compris dans le cadre des
systèmes informatiques.

La garantie est étendue à la prise en charge des honoraires d'expert et des frais
supplémentaires mais également aux frais de poursuite judiciaire supportés par
l'assuré avec l'accord de l'assureur pour engager des poursuites légales contre
l'auteur ou les auteurs d'un acte délictueux garanti.

Fonctionnement de la garantie FRAUDE

Date de survenance du sinistre :

C'est la date :
- de réalisation de la fraude s'il s'agit d'un sinistre isolé,
ou
- du premier acte délictueux s'il s'agit d'un sinistre continu.

Imputation d'un sinistre à l'année d'assurance :

- Sinistre isolé :
Quelque soit la date de sa survenance, la fraude (ou acte délictueux)
est imputée à l'année d'assurance pendant laquelle elle est découverte.

- Sinistre continu :
Une série de fraudes commises par un préposé agissant seul ou par
plusieurs préposés complices constitue un seul et même sinistre.
Quelque soit la date de sa survenance, tout sinistre est imputé à l'année
d'assurance au cours de laquelle est découvert le premier acte
délictueux.

BRISSET PARTENAIRES – TOUS DROITS RÉSERVÉS - Cahier 2018 - MSA Lorraine – Lot n° 2 - Assurances DAB PAGE 43/52
Prise en charge d'un sinistre :

La garantie s'applique aux actes délictueux commis ou découverts


pendant la période de validité du contrat.

Reprise du passé :

La garantie est étendue aux pertes pécuniaires résultant de tout acte


délictueux commis au cours des 24 derniers mois précédant la date d'effet
du présent contrat pour autant que :
- l'assuré n'en ait pas eu connaissance à la date de la prise d'effet du
contrat,
- en cas de sinistre continu, le premier acte de la série soit commis au
cours des 24 mois précédant la date d'effet,
- l'acte délictueux soit découvert pendant la période de validité du
présent contrat. Dans ce cas, tout sinistre est imputable à la première
année d'assurance du contrat.

BRISSET PARTENAIRES – TOUS DROITS RÉSERVÉS - Cahier 2018 - MSA Lorraine – Lot n° 2 - Assurances DAB PAGE 44/52
N) VOLET "TOUS RISQUES SAUF"

I - OBJET DE L'ANNEXE

La présente annexe a pour objet de garantir l'assuré contre tout dommage matériel
direct résultant d'événements autres que ceux définis aux articles A) B) C) D) E) F) G)
Gbis) K) L) et M) affectant les biens énumérés aux Conditions Particulières, et sous
réserve des exclusions ci-après et des exclusions indiquées en titre 3 des présentes
conventions spéciales.

II - EXCLUSIONS

BIENS EXCLUS

1) Biens immobiliers en cours de construction sauf pour les événements A) D) H) J)


et L).

2) Les terrains, bois sur pied, récoltes, tous végétaux.

3) Biens en cours de transport fluviaux, maritimes, aériens ou terrestres (sauf pour


les biens objet des garanties G et Gbis).

4) Matériels ou marchandises en plein air, (sauf en cas d'incendie, d'explosion ou


de vandalisme).

5) Les véhicules à moteur, trains et matériels roulants assurés par contrats


spéciaux.

6) Les appareils de navigation aérienne, maritime et fluviale.

7) Toute pièce nécessitant de par sa nature ou son fonctionnement un


remplacement périodique lorsque le sinistre est limité à cette pièce.

EVENEMENTS DIRECTS EXCLUS

8) La pollution ou un mélange accidentel sauf en ce qui concerne les biens de


l'assuré, s'ils sont la conséquence d'un événement garanti au titre du contrat.

9) La fraude informatique, ou les erreurs dans la programmation, la suspension, la


déchéance ou l'annulation de tous contrats ou commandes, de tous brevets,
de toutes locations (autres que la garantie M).

10) La mise sous séquestre, saisie ou destruction en vertu du règlement de douane


ou de quarantaine, destruction et/ou manifestation par ordre des autorités
civiles ou militaires (à l'exception des actes de destruction ordonnés pour
empêcher la propagation d'un sinistre).

BRISSET PARTENAIRES – TOUS DROITS RÉSERVÉS - Cahier 2018 - MSA Lorraine – Lot n° 2 - Assurances DAB PAGE 45/52
11) Les retards ou carence dans la fourniture de services extérieurs ou d'énergie.

12) Le décollement des glaces, des marbres et tous revêtements.

DOMMAGES DIRECTS EXCLUS

13) Les conséquences d'engagements contractuels pris par l'assuré dans la


mesure où elles excèdent celles auxquelles il serait tenu en vertu des textes
légaux ou réglementaires.

14) Les amendes et les pénalités de retard.

15) Les conséquences d'un vice propre, d'un défaut de fabrication, de corrosion,
de moisissure ou de décomposition, de contraction, de fermentation ou
d'oxydation lente, de l'usure normale, de détérioration graduelle, de vermine,
d'évaporation ou de perte de poids de fonte, d'altération de saveur, de
couleur, de texture ou d'apprêt et de vapeurs.

16) Les conséquences pécuniaires de toutes les responsabilités délivrées par les
contrats "Responsabilité Civile Chef d'Entreprises" ("R.C. Exploitation",
"R.C. après livraison", "R.C. Professionnelle"), pouvant incomber à l'assuré.

17) Le coulage et le coût de la perte de tout liquide en dehors de la destruction


desdits liquides par un incendie, une explosion ou une tempête.

18) Les dommages causés directement aux machines ou matériels par un bris ou
un fonctionnement mécanique quelconque, l'erreur dans la programmation
ou des instructions données, la manipulation, l'usure, la détérioration
progressive, le vice propre. (Sauf en ce qui concerne les matériels
d'informatique, de bureautique et appareils divers tels que prévus en article
G).

19) Les dommages ou pertes provenant de manquants constatés lors


d'inventaires, de disparitions inexpliquées ainsi que tous les détournements et
falsifications (autres que la garantie M).

20) Les dommages visés par les assurances obligatoires.

BRISSET PARTENAIRES – TOUS DROITS RÉSERVÉS - Cahier 2018 - MSA Lorraine – Lot n° 2 - Assurances DAB PAGE 46/52
3 - LES EXCLUSIONS

3-1) LES EXCLUSIONS PARTICULIERES

Garanties A :

Outre les exclusions générales reprises au titre 3-2), demeurent exclus :

• les dommages causés par les coups de feu lorsqu’ils provoquent seulement
des crevasses et/ou des fissures aux appareils de chauffage,

• les dommages causés aux matériels, appareils et installations électriques ou


électroniques lorsqu’ils sont dus à une cause d’origine interne,

• les dommages consécutifs à des brûlures causées par un excès de chaleur


sans embrasement.

Garanties B :

Outre les exclusions générales reprises au titre 3-2), demeurent exclus :

• les fusibles, résistances, lampes et tubes électroniques,

• les générateurs et transformateurs de plus de 1000 KVA et les moteurs de plus


de 1000 KW,

• les composants électriques ou électroniques lorsque le dommage reste limité


à un seul élément interchangeable.

Garanties C :

Outre les exclusions générales reprises au titre 3-2), demeurent exclus les
dommages :

occasionnés par : - les évènements naturels tels que définis au titre D ci-avant,
- les entrées de liquide par les portes et les fenêtres laissées
ouvertes.

causés aux : - biens mobiliers se trouvant en plein air,


- installations ou appareil à l’origine des dommages sauf en
cas de gel,
- toitures, ciels vitrés, skydomes, pyrodomes, balcons, terrasses
et les toitures en terrasse.

BRISSET PARTENAIRES – TOUS DROITS RÉSERVÉS - Cahier 2018 - MSA Lorraine – Lot n° 2 - Assurances DAB PAGE 47/52
Garanties D :

Outre les exclusions générales reprises au titre 3-2), demeurent exclus les
dommages :

• résultant d’un défaut d’entretien ou de réparation indispensable incombant


à l’assuré (tant avant qu’après le sinistre), sauf cas de force majeure,

• aux bâtiments non entièrement clos et couverts, ou clos au moyen de


bâches et à leur contenu, sauf ceux dont les ouvertures sont nécessitées par
les conditions d’exploitation,

• aux bâtiments qui comportent en construction ou couverture, en quelque


proportion que ce soit de matériaux tels que carton ou feutre bitumé, toile,
papier goudronné, feuille ou film en matières plastique,

• aux biens mobiliers se trouvant hors locaux, sauf aux antennes, aux auvents,
portiques, panneaux, enseignes et autres installations similaires.

• occasionnés par le vent aux constructions dont les éléments porteurs ne sont
pas ancrés selon les règles de l’art dans des fondations, des soubassements
ou des dés de maçonnerie (sauf pour les constructions modulaires).

Garanties E :

Outre les exclusions générales reprises au titre 3-2), demeurent exclus :

• le vol des biens mobiliers se trouvant à l'extérieur, hors équipements fixés sur
immeubles ou sur tous autres ouvrages extérieurs.

• les bris de glaces et d’autres produits verriers ou plastiques.

Garanties F :

Outre les exclusions générales reprises au titre 3-2), demeurent exclus :

• les simples rayures, ébréchures, écaillures et autres dommages d’ordre


esthétique,

• les dommages survenus à l’occasion des travaux sur les biens garantis sauf
ceux nécessités par le nettoyage ou l’entretien,

• les dommages occasionnés par la vétusté ou le défaut d’entretien des


enchâssements,

• les dommages aux lampes d’éclairage et aux tubes ou lettres.

BRISSET PARTENAIRES – TOUS DROITS RÉSERVÉS - Cahier 2018 - MSA Lorraine – Lot n° 2 - Assurances DAB PAGE 48/52
Garanties G :

Outre les exclusions générales reprises au titre 3-2), demeurent exclus :

• les parties ou éléments considérés comme pièces d’usure et/ou nécessitant


du fait de leur fonction un remplacement fréquent et/ou périodique sauf s’ils
sont endommagés par un bris extérieur,

• les dommages consécutifs à l’usure normale et prévisible ainsi que ceux


résultant de l’oxydation, de la corrosion, de l’incrustation de rouille, de
l’encrassement, de l’entartrage,

• les dommages résultant de vices, de défauts et d’imperfections connus de


l’Assuré à la date de souscription du contrat,

• les dommages survenant avant leur remise en état lorsque le nouveau


dommage résulte directement des réparations imputables au sinistre
précédent,

• les dommages atteignant les courroies, les chaînes et bandes, les matériaux
réfractaires et les flexibles sauf s’ils sont endommagés par un bris extérieur,

• les dommages résultant d’une exploitation anormale et/ou non conforme


aux prescriptions du fabricant,

• les dommages d’ordre esthétique tels que rayures et écaillures.

• les vols, pertes et disparitions inexpliquées que ceux-ci soient ou non


constatés lors d'un inventaire

Garanties Gbis :
Outre les exclusions générales reprises au titre 3-2), demeurent exclus :

• Le vol des biens laissés dans les véhicules entre 22 heures et 6 heures du
matin, ainsi que pendant les jours de fermeture hebdomadaire et/ou
annuelle et les jours fériés, sauf si le véhicule est remisé dans un endroit clos.

• Le vol commis lorsque toutes les issues du véhicule ne sont pas fermées et
verrouillées.

• Les dommages dus à une absence ou une insuffisance d’emballage et/ou


de conditionnement.

Garanties K :
Outre les exclusions générales reprises au titre 3-2), demeurent exclus :

Ne sont pas couverts les dommages qui dans leur origine ou leur étendue,
résultent directement d’une guerre étrangère ou d’une guerre civile.

BRISSET PARTENAIRES – TOUS DROITS RÉSERVÉS - Cahier 2018 - MSA Lorraine – Lot n° 2 - Assurances DAB PAGE 49/52
Garanties M :

Outre les exclusions générales reprises au titre 3-2), demeurent exclus :

Les pertes pécuniaires résultant :

- de tout dommage matériel,

- de l'utilisation de cartes de crédit et/ou de cartes de paiement,

- de fraudes, lorsque la Direction Générale avait connaissance que le


préposé s'était rendu coupable d'un acte similaire, antérieur ou non à la
souscription du contrat et ayant donné lieu à indemnisation de la part
des assureurs,

- des décisions de placement et/ou investissement des valeurs gérées par


l'assuré pour son compte ou pour le compte de tiers :
dans tout produit financier,
dans toute société de droit privé ou publique cotée ou non en
bourse.

Les pertes indirectes, telles que pertes de bénéfice et d'intérêts, perte de


clientèle, manque à gagner, chômage ou réduction du chiffre d'affaires.

Les pertes pécuniaires subies par l'assuré ou les tiers consécutives à des
fautes, erreurs ou d'omissions commises directement par la Direction
générale.

BRISSET PARTENAIRES – TOUS DROITS RÉSERVÉS - Cahier 2018 - MSA Lorraine – Lot n° 2 - Assurances DAB PAGE 50/52
3-2) LES EXCLUSIONS GENERALES

Les dommages qui relèvent de fait inéluctable, c’est-à-dire lorsque


l’événement dommageable ne présente par le caractère aléatoire requis
pour l’exécution du contrat d’assurance : usure, corrosion ou entartrage
normal, défaut intentionnel d’entretien ou défauts connus avant la
souscription des garanties.

Les sinistres résultant d’une faute intentionnelle ou dolosive de l’Assuré sous


réserve des dispositions de l’Article L121-2 du Code des Assurances.

Les dommages corporels.

Les pertes et dommages dus à des faits de guerre étrangère ou civile.

Les amendes et peines pénales.

Les pertes et dommages d’origine nucléaire ou causés par toute source de


rayonnements ionisants.

BRISSET PARTENAIRES – TOUS DROITS RÉSERVÉS - Cahier 2018 - MSA Lorraine – Lot n° 2 - Assurances DAB PAGE 51/52
MARCHE PUBLIC DE SERVICES

MAPA ASSURANCE N° MP 02-2018

B/ LES STATISTIQUES DES SINISTRES


LOT N° 2 :

ASSURANCE DE DOMMAGES AUX BIENS


ET DES RISQUES ANNEXES

Remarques particulières :

Actuellement, les couvertures, les capitaux assurés et les franchises sont les mêmes que ceux
prévus au présent CCTP

/!\ Veuillez vous reporter au fichier annexe "Statistiques des sinistres"

JUILLET 2018

BRISSET PARTENAIRES – TOUS DROITS RÉSERVÉS - Cahier 2018 - MSA Lorraine – Lot n° 2 - Assurances DAB PAGE 52/52

Vous aimerez peut-être aussi