Vous êtes sur la page 1sur 8

Lycée Cebbala - Sidi Bouzid Prof : Barhoumi E.

Classe: 4ème Sc. Inf. Multivibrateur astable

Exercice n°1 :
A l’aide d’un amplificateur opérationnel, dont la sortie est rebouclée sur l’entrée par un dipôle RC, on
réalise un multivibrateur astable schématisé sur la figure 2.
Un dispositif informatisé a permis de tracer le graphique de la figure 3 qui représente la tension du
condensateur u C (t) et la tension de sortie u S (t).
Tension (V)
Partie I 15
12
uS(t)
R
Partie II 9
6
A 𝜺 - S
3 uC(t)
C +
R2 0 0,2 0,4 0,6 0,8 1 t(ms)
uC us -3
-6
R1 -9
-12
M -15

Figure 2 Figure 3

1) a- Définir un multivibrateur.
b- Nommer les deux parties (I) et (II) délimitées en pointillées.
2) a- Exprimer uR1 en fonction de R 1 , R 2 et u S .
R1
b- Déduire la relation : ε = uS − uC .
R1 +R2
3) a- Préciser si l’amplificateur opérationnel fonctionne en régime linéaire où saturé.
b- Sachant que : u S = U sat pour ε > 0 et u S = –U sat pour ε < 0 avec U sat la tension de saturation de
l’amplificateur opérationnel. Montrer que les expressions des tensions de basculement U HB et U BH du
R1 R1
multivibrateur sont UHB = Usat et UBH = − Usat .
R1 +R2 R1 +R2
4) La tension initiale du condensateur u C (0) = U i puis u C (t) augmente visant une tension finale U f ,
Ui −Uf
elle atteindra la tension U 0 au bout d’une durée T i donnée par la relation : Ti = RCLog � �
U0 −Uf
a- Exprimer, en fonction de R, C, R 1 et R 2 , les durées T 1 et T 2 correspondant respectivement aux
états haut et bas du multivibrateur.
b- En déduire la valeur du rapport cyclique δ du multivibrateur.
5) Par exploitation du graphique de la figure 3,
a- a 1 . Déterminer les valeurs de l’état haut E H , de l’état bas E B , les seuils de basculement U HB et U BH
du multivibrateur.
a 2 . Sachant que R 1 = 10 KΩ, Calculer la valeur de R 2 .
b- b 1 . Déterminer les durées T 1 et T 2 .
b 2 . Sachant que R = 4,7KΩ, en déduire la valeur la capacité C.

[Page1]
Exercice n°2 :
On réalise un multivibrateur astable dont le schéma est donné par la figure 1.
Un oscilloscope bicourbe permet de visualiser simultanément les tensions u C (t) et u S (t).
Pour R 1 = R 2 , les chronogrammes des tensions u C (t) et u S (t) sont donnés par la figure 2.
Figure 2
Tension (V)
Figure 1

R EH
UHB
A - S
2
+
R2 t(ms)
uC(t) 0
C us(t) 0,2 0,6 1,0 1,4 1,8
R1 -2
UBH
M EB
T1 T2

Pour ces chronogrammes, E H et E B sont respectivement les tensions des états haut et bas de la tension
de sortie du multivibrateur. T 1 et T 2 désignent les durées respectives des états haut et bas du
multivibrateur.
Pendant une durée T i , la tension u C (t) passe d’une valeur initiale U i à une valeur finale U f . La tension
visée et non atteinte par u C (t) est notée U V .
Ui −UV
Ainsi, la durée T i a pour expression : T i = RC Log�
Uf −UV
�.
1) a- Justifier que le montage de la figure 1 constitue un multivibrateur astable.
b- Que représentent les grandeurs U HB et U BH pour le multivibrateur.
2) a- Exprimer la durée du niveau haut T 1 en fonction de R, C, U HB et U BH et E H .
UHB −EB
b- Montrer que la durée du niveau bas T 2 = RC Log�
UBH −EB
�.
3) a- Déterminer graphiquement la période T du multivibrateur.
b- En déduire la valeur du rapport cyclique δ du multivibrateur.
c- Préciser l’effet de l’augmentation de δ sur la forme du chronogramme de u S (t).
4) Sachant que C =0,1μF. Déterminer la valeur de R.

[Page2]
Exercice n°3 :

I) Le circuit de la figure 1 est constitué d’un amplificateur opérationnel E


ε + S
supposé parfait et polarisé par une tension électrique symétrique ±U sat et A -
de deux résistors R 1 et R 2 . i2 R2
uE
R1 u2 uS
1/ Montrer que la tension u 1 aux bornes de R 1 , s’écrit : u1 = uS . R1 u1
R1 +R2
i1
2/ En appliquant la loi des mailles à la maille EAME de la figure 1,
M
Figure 1
montrer que l’expression de la tension différentielle ε de l’amplificateur
R1
opérationnel est : 𝜀 = R uS − uE .
1 +R2

3/ L’amplificateur fonctionne en régime saturé. Si ε est positif alors u S =+U sat et si ε est négatif alors u S =–
U sat .
a- Déduire les expressions des tensions de basculement de haut vers le bas U HB et du bas vers le haut U BH
en fonction de U sat , R 1 et R 2 .
b- Nommer ce montage et préciser son rôle.

II) Au circuit précédent, on associe un condensateur de capacité C et un résistor de résistance R comme


l’indique la figure 2.
On visualise sur l’écran d’un oscilloscope les tensions u C (t) aux bornes du
condensateur et u S (t) à la sortie du circuit (figure 3).
uR uS(t) Figure 3
i
R
E uC(t) Les deux voies ont la même sensibilité
S
i COMP
verticale 5V/div et le même balayage
C horizontal 25μs/div.
uC uS

M
Figure 2

1/ Justifier que le montage de la figure 2 constitue un multivibrateur astable.


du
2/ Montrer que la tension u C vérifie l’équation différentielle suivante : RC dtC + uC = uS.
3/ En exploitant la figure 3, déterminer les valeurs de U HB , U BH et la période T de la tension u S (t).
4/Sachant que R 1 =R=10 kΩ et que U HB a la même expression qu’à la question {A) 3/a}, calculer R 2 et C.
R
On rappelle que la période T à pour expression : T = 2RC.Log(1+2 1) avec Log : logarithme népérien.
R2

D
III) On modifie le montage précédent, on insérant une diode D supposée
idéale et un résistor de résistance R comme l’indique la figure 3.
R R
1/ Exprimer puis calculer T 1 et T 2 les durées respectives d’un état haut et
d’un état bas. E S
COMP
2/ En déduire la valeur du rapport cyclique δ du multivibrateur. uC C
3/ Préciser l’intérêt de ce montage. uS

M
Figure 4

[Page3]
[Page4]
[Page5]
[Page6]
[Page7]
[Page8]

Vous aimerez peut-être aussi