Vous êtes sur la page 1sur 5

Cours de Terminale S

Giorgio Chuck VISCA


26 septembre 2009

PRIMITIVES

1
Table des matières
I Définition et propriétés 3
I.1 définition . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3
I.2 primitive passant par un point donné . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3
I.3 illustration graphique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4
I.4 condition d’existence des primitives d’une fonction donnée . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4

II Méthodes de calculs 5
II.1 primitives des fonctions usuelles . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5
II.2 règles de calculs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5
I DÉFINITION ET PROPRIÉTÉS

I Définition et propriétés
✦ Rappelle-toi, TS3, j’ai pris un exemple en cours concernant la dérivée d’une fonction composée :
1
Soit f la fonction définie sur R par : f (x) = .
1 + x2

On note F une fonction définie sur R vérifiant la propriété différentielle suivante : F 0 (x) =
1
. On
1 + x2
ne connait pas explicitement F , mais on peut tracer sa courbe à l’aide de la méthode d’euler par exemple.
Cette fonction est donc telle que F 0 (x) = f (x) : On dit alors que F est une primitive de f sur R.

✦ Un autre exemple : on pose F (x) = x3 + x + 1 et G(x) = x3 + x + 15428963 .


On pose par ailleurs f (x) = 3x2 + 1. Vous constatez aisément que 8x 2 R; F 0 (x) = G0 (x) = f (x).
F et G sont alors des primitives de f sur R.

I.1 définition
Définition

soit f une fonction définie sur un intervalle Df .


On appelle PRIMITIVE de la fonction f ,une fonction F définie sur Df , |
et qui a pour dérivée la fonction f ....., ainsi 8x 2 Df ; F 0 (x) = f (x).

Sur l’exemple précédent, F est alors une primitive de f ,......oui mais G aussi en est une !
Ainsi, une fonction admet non pas une primitive, mais des primitives, en effet :

Théorème

si F et G sont des primitives d’une même fonction f sur Df ,alors :


8x 2 Df ; F (x) = G(x) + k; k 2 R , (ainsi les primitives d’une même fonction sont toutes égales,
mais à une constante additive près ...)

PREUVE :
✂ ...........................................................................................................
ainsi si F est une primitive de f , toutes les primitives de f ,
sont les fonctions x ! F (x) + k ,mais il en est une et une seule dont la courbe passe par un point donné...

I.2 primitive passant par un point donné

Théorème

Il existe une unique primitive F de f vérifiant F (x0 ) = y0 , i.e telle que CF passe par le point
de coordonnées (x0 ; y0 ), où x0 et y0 sont deux réels donnés,avec x0 2 Df .

3 Giorgio
I.3 illustration graphique I DÉFINITION ET PROPRIÉTÉS

I.3 illustration graphique


La figure ci-dessous représente les primitives de la fonction f (x) = x2 x 2, c’est à dire les fonctions F
x3 x2
1 1
définies par : F (x) = 2x + k .
3 2
On constate graphiquement qu’il n’y en a qu’une qui passe par le point A( 1; 4) par exemple.
D’où l’unicité de la primitive passant par un point donné.

A
 4

-2 -1
O 1 2
-1

-2

-3

-4

-5

-6

-7

I.4 condition d’existence des primitives d’une fonction donnée


On peut s’interroger sur la ou les condition(s) d’existence d’une primitive sur un intervalle I :
nous donnons ici une condition suffisante d’existence,qui est la suivante :

Théorème

Toute fonction continue sur un intervalle I ,admet une primitive sur I .


Pour justifier l’existence d’une primitive à une fonction f ,il suffira donc de justifier la continuité de f .

Les règles de calculs données dans le II qui va suivre, sont obtenues grâce aux formules de dérivations qu’il
faut tout simplement adapter et "lire à l’envers" ,en effet :
 0
1 u0
– on a donc ..................est une primitive de.....................
u2
=
u
– on a
pu0 = u0
p donc ......................est une primitive de .....................
2 u

4 Giorgio
II MÉTHODES DE CALCULS

de la même façon , on en déduit les formules de calculs des primitives suivantes :

II Méthodes de calculs
II.1 primitives des fonctions usuelles
Tableau des primitives des fonctions usuelles

la fonctionf a pour primitives les fonctions F

f (x) = a sur R F (x) = ax + k

x2
f (x) = x sur R F (x) = +k
2

f (x) = 2
x
1
sur ℄ 1; 0[ ou sur F (x) =
x
1
+k
℄0; + 1[
f (x) = xn ; n 2 Z n f g sur R ou sur R+ ou sur xn+1 + k
1
1 F (x) =
R n+1

f (x) = p1x sur ℄0; +1[


p
F (x) = 2 x + k

f (x) = sin(x) sur R F (x) = os(x) + k

f (x) = os(x) sur R F (x) = sin(x) + k


i  h
f (x) = 1 + tan2 (x) =
1
sur ; F (x) = tan(x) + k
os2 (x) 2 2

II.2 règles de calculs


les règles de calculs de primitives sont données par les formules suivantes :

fonctions f primitives F

u0 1
f F +k
u2
= =
u
u0 u u2 + k
1
f = F =
2

u0 un ; n 2 Z n f g un+1 + k
1
f = 1 F =
n+1
f (x) = sin(ax + b) avec a 6= 0
1
F (x) = os(ax + b)
a
f (x) = os(ax + b) avec a 6= 0
1
F (x) = sin(ax + b)
a
f =
0
puu F =2
pu + k

5 Giorgio

Vous aimerez peut-être aussi