Vous êtes sur la page 1sur 8

ARGB - 29/05/2007

3. Tuyauteries gaz
3.2.3 Où peuvent être placées les canalisations dans un immeuble et
quelles sont les conséquences possibles pour les raccords ?

Le tracé des tuyauteries est exécuté suivant des lignes droites avec le moins de
changements de direction possible. Il y a 5 configurations en ce qui concerne les
tuyauteries dans un immeuble.

Après l’explication des configurations, un résumé des raccordements admis pour les
différentes configurations sera donné.

1. Tuyauteries apparentes

Les tuyauteries sont apparentes et accessibles sur toute leur longueur. Les
tuyauteries horizontales apparentes sont au moins à 5 cm au-dessus du niveau fini
des planchers.

2. Tuyauteries dans une gaine technique sans risque spécifique

Il s’agit d’une gaine technique continue dépourvue d’équipements susceptibles de


provoquer une inflammation de gaz. Il y a une mise à l’air à l’extrémité supérieure par
une ouverture non obturable de minimum 150 cm², au point le plus élevé de la gaine.

La distance entre le point supérieur de l’orifice de mise à l’air et le point le plus élevé
de la gaine n’excède pas 10 cm.

Des trappes de visites permettent d’accéder aux tuyauteries pour l’entretien et les
réparations.

________________________________________________________________________________
NB : Cette réponse doit être examinée en cohérence avec les autres réponses et avec les normes et la
législation en vigueur.
ARGB - 29/05/2007
3. Tuyauteries gaz

Exemple de tuyauteries dans une gaine technique


sans risque spécifique

3. Tuyauteries dans un volume creux ventilé sans risque spécifique

Les tuyauteries doivent rester accessibles et sont placées dans un volume creux ne
présentant aucun risque spécifique.

Le volume creux se trouve entre deux :


- parois horizontales (p.ex. un faux plafond, un vide technique accessible)
- parois verticales (p.ex. tuyauteries gaz verticales dans un caisson)

Le volume creux communique directement avec l'extérieur ou avec l'espace dont il fait
partie (cf. exemples ci-après) par une ouverture non obturable d'au moins 150 cm².
Pour un volume creux derrière une paroi verticale la distance entre le point supérieur
de l'orifice de mise à l'air et le point le plus élevé du volume creux n'excède pas 0,10
m.

________________________________________________________________________________
NB : Cette réponse doit être examinée en cohérence avec les autres réponses et avec les normes et la
législation en vigueur.
ARGB - 29/05/2007
3. Tuyauteries gaz

Exemple de tuyauteries dans un volume creux


ventilé sans risque spécifique

Légende
1. Panneaux amovibles ajourés ou pleins
2. grille

4. Tuyauteries dans un volume creux non ventilé sans risque spécifique

Les tuyauteries dont le tracé doit être rectiligne sont placées dans un volume creux
non ventilé ne présentant aucun risque spécifique.

Le volume creux se situe entre deux :


- parois horizontales (p.ex. faux plafond rejointoyé qui n’est pas amovible)
- parois verticales (p.ex. un caisson autour des tuyauteries gaz posées en nappes)

Cette mise en place des tuyauteries est autorisée à condition d’être à la fois :
- en acier (assemblage par soudage) ou en cuivre (assemblage par brasage fort)
- protégées contre la corrosion sur toute leur longueur au moyen d’un revêtement
synthétique

________________________________________________________________________________
NB : Cette réponse doit être examinée en cohérence avec les autres réponses et avec les normes et la
législation en vigueur.
ARGB - 29/05/2007
3. Tuyauteries gaz

Exemple de tuyauteries dans un volume creux


non ventilé sans risque spécifique

Légende
1. Alimentation de gaz naturel en aval du compteur
2. Appareil à gaz
3. Tube en acier soudé ou en cuivre avec brasage fort
4. Vide technique non accessible
5. Gaine non ventilée
6. Caisson non ventilé
7. Volume creux non ventilé
8. Faux plafond en plaques de plâtre

________________________________________________________________________________
NB : Cette réponse doit être examinée en cohérence avec les autres réponses et avec les normes et la
législation en vigueur.
ARGB - 29/05/2007
3. Tuyauteries gaz
5. Tuyauteries encastrées dans un mur ou posées sous chape

Cette mise en place est autorisée à condition que les tuyauteries :


- soient protégées contre la corrosion au moyen d’un revêtement synthétique. Les
tuyauteries en cuivre sont toujours enrobées en usine ;
- ne soient pas en contact avec l’ossature, l’armature ou toute autre canalisation de
l’immeuble.

Les tubes en cuivre sont en outre protégés mécaniquement contre l’écrasement et la


perforation accidentelle par une protection en acier d’au minimum 2 mm d’épaisseur.

Il y a lieu de tenir compte des dilatations et des mouvements longitudinaux légers.

Exemple de tuyauteries posées sous chape (fig.1)


Légende
1. Béton de structure
2. Chape en béton
3. Tube en acier protégé contre la corrosion
4. Profile en acier min. 2 mm d’épaisseur
5. Tube en cuivre enrobé en usine
6. Couche d’isolation

________________________________________________________________________________
NB : Cette réponse doit être examinée en cohérence avec les autres réponses et avec les normes et la
législation en vigueur.
ARGB - 29/05/2007
3. Tuyauteries gaz

Exemple de tuyauteries posées sous chape

Légende
1. Fondations
2. Tube en acier protégé contre la corrosion, placé dans la couche d’isolation
3. Couche d’isolation
4. Tube en cuivre enrobé en usine
5. Profil en acier min. 2 mm d’épaisseur
6. Couche d’achèvement

________________________________________________________________________________
NB : Cette réponse doit être examinée en cohérence avec les autres réponses et avec les normes et la
législation en vigueur.
ARGB - 29/05/2007
3. Tuyauteries gaz

Exemple de tuyau de gaz derrière une


paroi en plaques de plâtre

________________________________________________________________________________
NB : Cette réponse doit être examinée en cohérence avec les autres réponses et avec les normes et la
législation en vigueur.
ARGB - 29/05/2007
3. Tuyauteries gaz

Tableau 1 : Résumé des raccordements admis pour les différentes configurations

Raccordements

Raccordements
Configu- mécaniques
Parcours des tuyauteries Soudage /
rations
brasage fort
Compression
Filetage Sertissage
Trois pièces

Tuyauteries accessibles
1 Apparent OUI OUI OUI
2 Gaine technique OUI OUI OUI
sans risque spécifique
3 Volume creux ventilé OUI OUI OUI
sans risque spécifique
Tuyauteries non accessibles
4 Volume creux non ventilé NON NON OUI
sans risque spécifique
5 Encastrement dans un mur OUI NON OUI
ou sous chape

Zones à risque spécifique

Il est interdit de placer des tuyauteries dans :

• les gaines d’ascenseur,


• les conduits d’évacuation de produits de combustion,
• les conduits de ventilation et de conditionnement d’air,
• les caniveaux d’eau,
• les regards d’égouts,
• les gaines de chute (notamment pour ordures ménagères, linge et papier),
• les éléments creux de construction (notamment en briques, hourdis,
boisseaux et terres cuites alvéolées).

________________________________________________________________________________
NB : Cette réponse doit être examinée en cohérence avec les autres réponses et avec les normes et la
législation en vigueur.