Vous êtes sur la page 1sur 9

19/03/2022 12:15 Détermination de la chute de tension — Guide de l'Installation Electrique

Détermination de la chute de tension

L'impédance d'une canalisation est faible mais non nulle : lorsqu'elle est traversée par le courant d'emploi,
il y a chute de tension entre son origine et son extrémité.
Or le bon fonctionnement d'un récepteur (moteur, éclairage) est conditionné par la valeur de la tension à
ses bornes. Il est donc nécessaire de limiter les chutes de tension en ligne par un dimensionnement
correct des canalisations d'alimentation.
Cette section permet de déterminer les chutes de tension en ligne afin de vérifier qu'elles soient :

conformes aux normes et réglements en vigueur,


acceptables par le récepteur,
adaptées aux impératifs d'exploitation.
Les recommandations et les calculs indiqués dans ce sous chapitre sont conformes à la norme NF C 15-
100.

Pages dans cette section


Limite maximale de la chute de tension (/frwiki/Limite_maximale_de_la_chute_de_tension)

Calcul de la chute de tension en ligne en régime permanent


(/frwiki/Calcul_de_la_chute_de_tension_en_ligne_en_r%C3%A9gime_permanent)

La dernière modification de cette page a été faite le 20 mai 2020 à 18:46.

https://fr.electrical-installation.org/frwiki/Détermination_de_la_chute_de_tension 1/1
19/03/2022 12:15 Limite maximale de la chute de tension — Guide de l'Installation Electrique

Limite maximale de la chute de tension

La limite maximale de la chute de tension varie d'un pays à un autre. Les valeurs typiques pour des
installations BT sont données dans le tableau de la Figure G25.
La norme NF C 15-100 impose que la chute de tension entre l'origine de l'installation BT et tout point
d'utilisation n'excède pas les valeurs de ce même tableau.

Fig. G25 – Limite maximale de la chute de tension

Type d'installations Eclairage Autres usages (force motrice)


Alimentation par le réseau BT de distribution publique 3% 5%
Alimentation par poste privé MT/BT 6% 8%
Lorsque les canalisations principales de l’installation ont une longueur supérieure à 100 m, ces chutes de tension
peuvent être augmentées de 0,005 % par mètre de canalisation au-delà de 100 m, sans toutefois que ce supplément soit
supérieur à 0,5 %.

Cette chute de tension s'entend en service normal (en dehors des appels de courant au démarrage des
moteurs par exemple) et lorsque les appareils susceptibles de fonctionner simultanément sont alimentés
(voir facteur de simultanéité
(/frwiki/Puissance_d%27utilisation_Pu_(kVA)#Facteur_de_simultan.C3.A9it.C3.A9_en_fonction_de_l.27utilisatio
Lorsque la chute de tension est supérieure aux valeurs du tableau de la Figure G25, il sera nécessaire
d'augmenter la section de certains circuits jusqu'à ce que l'on arrive à des valeurs inférieures à ces
limites.

Circuits alimentant des moteurs

La valeur de 8%, bien que permise, peut entraîner des problèmes pour les charges de type moteur; par
exemple :
en général, des performances moteur satisfaisantes nécessitent une tension autour de ± 5% de sa
valeur nominale en régime permanent,
le courant de démarrage d'un moteur peut être de 5 à 7 fois sa valeur à pleine charge (ou même
davantage). Si une chute de tension de 8% se produit avec le courant à pleine charge, une chute de
40% ou plus aura lieu pendant le démarrage. Dans ces conditions, le moteur risque de :
caler (c'est-à-dire ne pas démarrer en raison de couple insuffisant pour vaincre le couple de
charge) avec pour conséquence un échauffement et un éventuel déclenchement,
ou accélérer très lentement, de sorte que le courant de charge élevé (avec effets de chute de
tension éventuellement indésirable sur d'autres équipements) continuera au-delà de la période de
démarrage normal.
enfin, une chute de tension de 8% signifie des pertes de puissance permanentes qui, pour des charges
continues représente une perte d'énergie mesurée importante.
https://fr.electrical-installation.org/frwiki/Limite_maximale_de_la_chute_de_tension 1/2
19/03/2022 12:15 Limite maximale de la chute de tension — Guide de l'Installation Electrique

Pour ces raisons, il est recommandé que la valeur maximale de 8% en régime permanent ne soit pas
atteinte sur des circuits qui sont sensibles aux problèmes de sous-tension (voir Fig. G26).

(/frwiki/Fichier:DB422312_FR.svg)

Fig. G26 – Limite maximale de la chute de tension


(d’après tableau 52 W de la NF C 15-100)

La dernière modification de cette page a été faite le 20 mai 2020 à 18:46.

https://fr.electrical-installation.org/frwiki/Limite_maximale_de_la_chute_de_tension 2/2
19/03/2022 12:16 Calcul de la chute de tension en ligne en régime permanent — Guide de l'Installation Electrique

Calcul de la chute de tension en ligne en


régime permanent

Sommaire
Calcul par les formules
Tableau simplifié
Exemples
Notes

Calcul par les formules

La Figure G27 ci-après donne les formules usuelles qui permettent de calculer la chute de tension dans
un circuit donné par km de longueur.

Si :
IB : courant d'emploi en ampère
L : longueur du câble en km
R : résistance linéique d'un conducteur en Ω/km
S : section en mm2

  pour le cuivre[1]

  pour l'aluminium[1]

Nota : R est négligeable au-delà d'une section de 500 mm2


réactance linéique d'un conducteur en Ω/km ; X est négligeable pour les câbles de section inférieure à
50 mm2.
En l'absence d'autre indication on prendra X = 0,08 Ω/km.

φ : déphasage du courant sur la tension dans le circuit considéré ; généralement :


éclairage : cos φ = 1
force motrice : en démarrage : cos φ = 0,35, en service normal : cos φ = 0,8.
Un : tension nominale entre phases
Vn : tension nominale entre phase et neutre
Pour les canalisations préfabriquées, la résistance R et la réactance X sont indiquées par le constructeur.

https://fr.electrical-installation.org/frwiki/Calcul_de_la_chute_de_tension_en_ligne_en_régime_permanent 1/6
19/03/2022 12:16 Calcul de la chute de tension en ligne en régime permanent — Guide de l'Installation Electrique

Fig. G27 – Formules de calcul de la chute de tension

Circuit Chute de tension(ΔU)

en volts en %
Monophasé : deux phases

Monophasé : phase et neutre

Triphasé équilibré : trois phases

(avec ou sans neutre)

Tableau simplifié

Plus simplement, la Figure G28 ci-après donne, avec une bonne approximation, la chute de tension par km
de câble pour un courant de 1 A en fonction :
du type d'utilisation : force motrice avec cos φ voisin de 0,93 ou éclairage avec cos φ voisin de 1,
du type de câble monophasé ou triphasé.

La chute de tension dans un circuit s'écrit alors :


∆U (volts) = K x IB x L

K : donné par le tableau,


IB : courant d'emploi en ampères,
L : longueur du câble en km.

La colonne "force motrice cosφ = 0,35” de la Figure G28 permet si nécessaire de faire un calcul de la
chute de tension lors d'un démarrage de moteur (voir exemple 1 ).

Fig. G28 – Chute de tension ∆U en volts par ampère et par km dans un circuit

Câbles cuivre Câbles aluminium

section Circuit monophasé Circuit triphasé équilibré section Circuit monophasé


en en
puissance moteur Eclairage puissance moteur Eclairage puissance moteur Eclairage
mm² mm²
service démarrage service démarrage service démarrage
normal normal normal

cos φ cos φ cos φ cos φ cos φ cos φ cos φ cos φ cos φ


= 0,8 = 0,35 =1 = 0,8 = 0,35 =1 = 0,8 = 0,35 =1

1,5 25,4 11,2 32 22 9,7 27


2,5 15,3 6,8 19 13,2 5,9 16
4 9,6 4,3 11,9 8,3 3,7 10,3 6 10,1 4,5 12,5
6 6,4 2,9 7,9 5,6 2,5 6,8 10 6,1 2,8 7,5
10 3,9 1,8 4,7 3,4 1,6 4,1 16 3,9 1,8 4,7
16 2,5 1,2 3 2,1 1 2,6 25 2,50 1,2 3
25 1,6 0,81 1,9 1,4 0,70 1,6 35 1,8 0,90 2,1
35 1,18 0,62 1,35 1 0,54 1,2 50 1,4 0,70 1,6
50 0,89 0,50 1,00 0,77 0,43 0,86 70 0,96 0,53 1,07
70 0,64 0,39 0,68 0,55 0,34 0,59 120 0,60 0,37 0,63
95 0,50 0,32 0,50 0,43 0,28 0,43 150 0,50 0,33 0,50

https://fr.electrical-installation.org/frwiki/Calcul_de_la_chute_de_tension_en_ligne_en_régime_permanent 2/6
19/03/2022 12:16 Calcul de la chute de tension en ligne en régime permanent — Guide de l'Installation Electrique

120 0,41 0,29 0,40 0,36 0,25 0,34 185 0,42 0,29 0,41
150 0,35 0,26 0,32 0,30 0,23 0,27 240 0,35 0,26 0,31
185 0,30 0,24 0,26 0,26 0,21 0,22 300 0,30 0,24 0,25
240 0,25 0,22 0,20 0,22 0,19 0,17 400 0,25 0,22 0,19
300 0,22 0,21 0,16 0,19 0,18 0,14 500 0,22 0,20 0,15

Exemples

Exemple 1
(cf. Fig. G29)
Un câble triphasé cuivre de 35 mm2, 50 m alimente un moteur 400 V consommant :

100 A sous cos φ = 0,8 en régime permanent,


500 A (5 In) sous cos φ = 0,35 au démarrage.

La chute de tension à l'origine de la ligne est en régime normal (consommation totale distribuée par le
tableau : 1000 A) de 10 V entre phases.
Quelle est la chute de tension aux bornes du moteur :
en service normal ?
au démarrage ?
Solution :

chute de tension en régime normal :

Le tableau G28 indique 1 V / A.km :

ΔU câble = 1 x 100 x 0,05 = 5 V

ΔU total = 10 + 5 = 15 V
soit :

valeur inférieure au maximum autorisé par la norme (8%).


chute de tension au démarrage :

ΔU câble = 0,52 x 500 x 0,05 = 13 V


La chute de tension au niveau du tableau de distribution est supérieure à 10 V du fait du courant de
démarrage du moteur.
En supposant que le courant dans la ligne d'alimentation du tableau est pendant le démarrage du moteur
de : 900 + 500 = 1400 A, la chute de tension au niveau du tableau vaudra

soit :

https://fr.electrical-installation.org/frwiki/Calcul_de_la_chute_de_tension_en_ligne_en_régime_permanent 3/6
19/03/2022 12:16 Calcul de la chute de tension en ligne en régime permanent — Guide de l'Installation Electrique

ce qui est tout à fait acceptable pendant un démarrage.

(/frwiki/Fichier:DB422313_FR.svg)

Fig. G29 – Exemple 1

Exemple 2
(cf. Fig. G30)
Soit une ligne (triphasée avec neutre) de 50 m, de section 70 mm2, et parcourue par 150 A. Elle alimente,
entre autres, 3 circuits "lumière" monophasés (de 20 m en 2,5 mm2) parcourus chacun par 20 A en régime
normal.

On suppose que la ligne triphasée est équilibrée et que les départs sont raccordés au même point.
Quelle est la chute de tension à l'extrêmité des lignes d'éclairage ?

Solution :
chute de tension dans la ligne :

La Figure G28 indique 0,55 V/A/km


ΔU câble = 0,55 x 150 x 0,05 = 4,125 V entre phases

soit:

https://fr.electrical-installation.org/frwiki/Calcul_de_la_chute_de_tension_en_ligne_en_régime_permanent 4/6
19/03/2022 12:16 Calcul de la chute de tension en ligne en régime permanent — Guide de l'Installation Electrique

entre phases et neutre.

chute de tension dans un quelconque des câbles mono :

ΔU câble mono = 18 x 20 x 0,02 = 7,2 V

La chute de tension totale est donc de

7,2 + 2,38 = 9,6 V

valeur inférieure au maximum autorisé par la norme (6%).

(/frwiki/Fichier:DB422314_FR.svg)

Fig. G30 – Exemple 2

Notes

1. Valeurs selon CEI 60909-0 et Cenelec TR50480. Voir Fig. Gf1

La dernière modification de cette page a été faite le 20 mai 2020 à 16:52.

https://fr.electrical-installation.org/frwiki/Calcul_de_la_chute_de_tension_en_ligne_en_régime_permanent 5/6
19/03/2022 12:16 Calcul de la chute de tension en ligne en régime permanent — Guide de l'Installation Electrique

https://fr.electrical-installation.org/frwiki/Calcul_de_la_chute_de_tension_en_ligne_en_régime_permanent 6/6

Vous aimerez peut-être aussi