Vous êtes sur la page 1sur 5

FP Béni Mellal

Filière : SEG / Parcours gestion S5

Section B

Marketing approfondi
Correction TD 1

Exercice 1

1/

Les mutations économiques majeures du XXe siècle ont influencé directement la naissance de

l’évolution du marketing.

Nous en citons par ses mutations la crise 1929 qui avait aidé au développement de la vente suite à la

surproduction (création des premiers magasins populaires en France exemple : Uniprix 1929), le

développement de la concurrence et des marques après la seconde guerre mondiale.

2/

Les concepts fondamentaux du marketing :

➢ Besoin
➢ Désir
➢ Offre
➢ Demande
➢ Marché
➢ Valeur perçus

Définition du marketing : le marketing est état d’esprit ; art ; science ; démarche ; ensemble de

technique qui vise comprendre et répondre aux besoins des consommateurs d’une manière rentable.

3/

La valeur perçus est la perception par les clients de ce qu’ils obtiennent (bénéfices perçus) par

rapport à ce qu’ils donnent (coûts perçus).

- Exemples bénéfices perçus : qualité ; performance ; valeur usage ; valeur hédonique ; valeur
de signe.
- Exemples coûts perçus : prix ; effort ; temps ; risque.

NB : la valeur hédonique c’est la sensation procurée par le client pour cette marque.

4/

Le désir est la matérialisation du besoin ou est un besoin spécifique mais façonné par notre

environnement, par notre société.

1
5/

les principales phases de la démarche marketing selon kotler sont 5 :

➢ La recherche
➢ La segmentation ; le ciblage ; le positionnement
➢ Le mix marketing
➢ La mise en œuvre
➢ Le contrôle

6/

Non, Le marketing ne crée pas les besoins mais il influence les désirs.

7/

Les différents domaines d’application du marketing :

➢ Biens physiques
➢ Services
➢ Les événements
➢ Les personnes
➢ Endroits
➢ Les expériences
➢ Les organisations

8/

Oui, le marketing est état d’esprit le client est au centre de la stratégie de l’entreprise de la réflexion

des efforts de la direction générale.

9/

- Le marketing permet à identifier les besoins humains et sociaux puis à y répondre.


- Il permet à travers une offre de biens et services de satisfaire les besoins et désirs des
consommateurs d’une manière rentable.
- Il pousse les entreprises à innover constamment afin de rester en phases avec les attentes de
client

10 /

- L’orientation client : c’est le fait de placer le client au centre de l’intérêt.


- L’orientation marché : correspond à la manière dans l’entreprise mette en œuvre le concept
marketing, en identifiant les comportements caractéristiques d’une entreprise tournée vers
sur le marché, l’idée principale la rentabilité à long terme d’une entreprise est plus forte
lorsqu’il se préoccupe en permanence de satisfaire le marché auquel s’adresse.

L’orientation marché est composé plusieurs facteurs :

2
- L’orientation client : correspond à la compréhension des besoins de client.
- L’orientation concurrents : c’est la compréhension de la manière les concurrents répondent
ou réagissent aux besoins des clients.
- L’orientation technologique : c’est la recherche et identification des technologies qui
permettent à l’entreprise de répondre aux besoins des clients.
- L’orientation distribution : correspond à l'identification est au bon choix de distributeur pour
répondre aux besoins des consommateurs.

Exercice 2

1/

Selon Pierre Volle plus précisément les travaux historiens l'origine du marketing n'est pas

exclusivement américaine mais également anglaise et que cette origine revient du 19ième siècle et non

des années 1950.

2/

L'histoire officielle du marketing

Ere de la production (1870-1930)

• Environnement faiblement concurrentiel ; besoins non satisfaits et revenus faibles.


• Besoins de masse – production de masse => standardisation de l'offre
• Demande > offre (période l'industrialisation des pays développés)
• Produits se vendent d'eux-mêmes

Ere de la vente (1930-1950)

• Baisse de la demande
• Difficulté à écouler la production
• Méthodes commerciales agressives
• Développement de la publicité et la politique commerciale
• Bonne présentation des produits

Ere du marketing (à partir les années 1950)

• Une offre de plus en plus importante et supérieure à la demande


• Une demande de plus en plus exigeante
• Une concurrence est plus intense
• Les entreprises s'adaptent aux besoins de consommateurs
• Mise en place de méthodes sophistiquées pour prendre en compte les attentes de la clientèle

3
• Les entreprises produisent ce qui va se vendre

3/

Il a remise en cause l'histoire officielle du marketing

Pierre Volle l'histoire officielle du marketing telle que présentée dans la plupart des manuels

universitaires y compris les plus récents est donc fortement remise en cause car cette histoire est très

simplicité et imaginaire.

4/

Oui ; selon tedlow henry Ford est un grand homme de marketing car il a répondu aux principales

besoins des clients à l'époque.

Garder les coûts au plus bas en autre il savait pertinemment que d'autres clients avaient des goûts et

des moyens différents.

5/

Les phrases du marketing selon Tedlow

Première phase : Fragmentation qui dure jusqu'en 1980

• Les Etats-Unis sont divisés en une multitude de fragments géographiques.


• Les échanges étaient limités car les affaires portant sur des volumes faibles avec des marges
importantes.
• Les marques sont quasiment absentes ; les produits achetés essentiellement génériques ;
l'autoproduction reste fondamentale.

Deuxième phase : Unification de 1880-1920

• Les produits commencent à échapper à leur confinement dans les frontières des régions.
• Développement le chemin de fer à plus transformer le monde des affaires.

Les productions se vende dans l'autre marché plus grand :

• Les coûts unitaires diminuent ce qui permet de diffuser de nombreux produits auprès d'une
large fraction de la population.

Troisième phase : segmentation à partir de 1920

• La segmentation des marchés se développé sur une base démographique et socioculturelle


• La différenciation remplace la guerre des prix.

Exercice 3

1/

4
Les différentes approches de la valeur perçue en marketing

• L'approche unidimensionnelle (La valeur d'achat)


• L'approche multidimensionnelle (La valeur de consommation)
• L'approche hybride

2/

La cible : la famille entière

La promesse : …………………………………………………

3/

Parce que la valeur perçue est subjective et les consommateurs sont prêts à payer plus le double

lorsqu'il est influencé par d'autre facteur subjectif.

4/

Parce que l'eau Evian peut être beaucoup plus que l'eau. Evian promet les consommateurs en buvant

l'eau Evian d'être en pleine santé comme les bébés.

2021/2022

Vous aimerez peut-être aussi