Vous êtes sur la page 1sur 30

Arduino

2022
Plan de cours
01 Qu'est-ce que Arduino ?

02 Comment ça fonctionne ?

03
Présentation du matériel

04
L'alimentation de la carte
Arduino

05 Qu'est-ce que le logiciel


Arduino ?

06 Premier pas dans l'IDE

07 Application
Qu'est-ce que Arduino ?

Arduino est un ensemble de matériel et logiciel qui


permet d'apprendre l'électronique tout en se
familiarisant avec la programmation informatique.
Comment ça fonctionne ?

Le composant au cœur d’une carte Arduino est un microcontrôleur


qui est en fait un circuit intégré composé d’un processeur, de
mémoire (de données et programmable) et d’interfaces d’entrée-
sortie pour communiquer avec l’utilisateur essentiellement. Il
existe plusieurs types de cartes et chaque carte possède son
microcontrôleur avec chacun ses propres caractéristiques.
Par exemple, le microcontrôleur d’une carte Arduino Uno Rev 3 est
l’ATmega328P, fabriqué par Microchip
On peut voir les microcontrôleurs comme des mini, voire nano, ordinateurs. Ils n'ont certes
que des performances réduites et aucun système d’exploitation, mais leur petite taille et
leur faible consommation énergétique en font des systèmes parfaitement adaptés à une
utilisation dans des dispositifs embarqués.
Présentation du
matériel
Qu'est-ce que le matériel Arduino ?

Ce sont des cartes électroniques


programmables (donc dotées d'un processeur et
de mémoire) sur lesquelles nous pouvons
brancher des capteurs de température,
d'humidité, de vibration ou de lumière, une
caméra, des boutons, des potentiomètres de
réglage, des contacts électriques…
Il y a aussi des connecteurs pour brancher des
LED, des moteurs, des relais, des afficheurs, un
écran…
Description de la carte Arduino

Il existe de nombreux modèles de cartes Arduino , par exemple :


Mais la plus populaire étant probablement la Uno


L'alimentation de la carte Arduino

Elle a lieu sous une tension de 5 Volts. Elle peut provenir soit de la prise
USB lorsque la carte est reliée à l'ordinateur, soit d'un bloc secteur
externe (tension entre 7 et 12 Volts, 1 Ampère) via la prise jack
standard.
1.Les entrées/sorties
a. Les entrées/sorties numériques D0 à D13

Chacun des connecteurs D0 à D13 peut être configuré dynamiquement


par programmation en entrée ou en sortie.
Les signaux véhiculés par ces connecteurs sont des signaux logiques
compatibles TTL, c'est-à-dire qu'ils ne peuvent prendre que deux états
HAUT (5 Volts) ou BAS (0 Volt).
b. Les entrées analogiques A0 à A5

Par défaut et contrairement aux entrées/sorties numériques qui ne


peuvent prendre que deux états HAUT et BAS, ces six entrées
peuvent admettre toute tension analogique comprise entre 0 et 5
Volts.
Qu'est-ce que le logiciel Arduino ?

Les créateurs de Arduino ont développé un logiciel pour que


la programmation des cartes Arduino soit visuelle, simple et
complète à la fois.
C'est ce que l'on appelle une IDE, qui signifie Integrated
Development Environment ou Environnement de
Développement « Intégré » en français (donc EDI).
L'IDE Arduino est le logiciel qui permet de programmer les
cartes Arduino.
Installation du logicielle Arduino ?
1) Télécharger la dernière version d'Arduino version 1
https://www.arduino.cc/en/software

2) Lancer l'exécutable

3) Cliquer sur I agree


4) Cliquer Next
5) Cliquer Install
6) Installer le driver USB de la carte Arduino
Premier pas dans l'IDE

Ce premier programme se contentera de faire clignoter la LED jaune


témoin qui se trouve près du connecteur D13 de la carte Arduino Uno.
Avant de télécharger le programme dans la carte, il faut relier l'ordinateur
et la carte via le câble USB :
La structure d'un programme Arduino, rédigé dans l'éditeur, ressemble à ceci et doit
toujours comporter les fonctions setup() et loop() :
Une fois le port activé et reconnu sur l'ordinateur, il faut
éventuellement désigner le bon dans l'interface :
le processus de rédaction du programme jusqu'à son téléchargement dans la carte
peut être résumé grâce au schéma suivant :
Le langage de programmation

vous programmez dans un langage propre à Arduino dont la


structure s'apparente aux langages C/C++. Mais lorsque vous
évoquez une fonction Arduino, non standard C/C++, et pourtant
reconnue et coloriée comme un mot-clé dans l'éditeur, vous faites
appel en toute transparence à une ou plusieurs bibliothèques
rédigées en C ou C++ qui seront incluses à la compilation.
En enveloppant le langage C/C++ de cette manière, les concepteurs
de l'IDE ont pu simplifier sa syntaxe et l'adapter aux possibilités de
la carte.
les fonctions implantées pour la gestion des entrées/sorties de la carte
La plaque de câblage

Une plaque de câblage rapide (breadboard en anglais) permet


de prototyper un montage électronique en connectant ses
composants en un circuit démontable et sans soudure. La
plaque est constituée de séries de trous où peuvent être
enfichés fils de câblage et pattes de composants électroniques
divers.
Sous la plaque, un réseau de bandes métalliques conductrices connecte ces trous selon un
schéma préétabli :
Les bandes horizontales en haut et en bas sont prévues pour amener
l'alimentation et la masse dans tout le montage.
Les composants câblés au centre de la plaque peuvent être ainsi reliés
plus facilement au 5 V (ou toute autre tension prévue) et au 0 V.
Certaines plaques ont des bandes rouges et bleues pour repérer les
trous à relier à l'alimentation (rouges) et ceux à relier à la masse
(bleues).
Les bandes verticales au centre de la plaque sont plus courtes avec un
intervalle au milieu. Cela permet à un composant de circuits intégrés
de chevaucher l'intervalle et d'avoir chacune de ses pattes, situées de
part et d'autre, connectées à un jeu de trous différent.
Par exemple, avec les quatre montages suivants :

Le montage 1 n'est pas correct, la cathode (-) et l'anode (+) de la LED sont reliées entre elles.Les
montages 2 et 3 sont corrects. Dans les deux montages, une LED et une résistance sont montées en
série entre une ligne de masse et une ligne d'alimentation (la patte la plus courte de la LED étant la
cathode à relier à la masse).Le montage 4 est aussi correct. Chacune des huit pattes du LM358 est
connectée à un jeu de trous différent.
Application

faire un feu de signalisation tricolore avec Arduino


Il est nécessaire:
Arduino Uno ou équivalent.
Une plaque d’essai ou breadboard.
4 fils.
3 led: rouge, jaune et verte.
3 résistances de 220 Ω.
Le code est simple: on introduit une variable où noter le temps
d’attente. Dans la fonction setup() on indique que les pins 10, 9, 8
seront les voies de sortie.

Après, on allumera la led concernée avec la valeur HIGH, et on


l’éteindra changeant la valeur à LOW. D’abord, la couleur rouge
sera allumé, quand le feu passera à vert, la diode rouge s’éteindra;
avant de revenir sur le rouge, la couleur jaune s’allumera et la
diode verte sera éteinte.

Vous aimerez peut-être aussi