Vous êtes sur la page 1sur 28

ARTICLE 1 :

LES CHAÎNES DE
VALEUR ET LA
VOIE DU
DÉVELOPPEMENT
(OMC-OCDE 2013)

Hamza Ganfoud
M2 Recherche CIS
ESC TUNIS
Cours : Stratégies
Industrielles
PLAN

Présentation de l’article Chapitre 1 : Les chaines Chapitre 2 : Points de


Introduction générale de valeur comme voie vue des secteurs (
vers le développement
Concept de la chaine de Publics-Privés)
valeur
Chapitre 3 : Conclusion
Principales
contestations

2
PRÉSENTATION DE L’ARTICLE

Le présent article explique de quelle manière les


chaines de valeur offrent une voie au développement
économique , basé sur des contestations
(observations) issues de l’enquete OCDE-OMC de
2013 .
L’article examine les chaines de valeurs en matière
de promotion de commerce à l’égard des pays
partenaires , des donateurs bilatéraux ,
multilatéreaux et des fournisseurs de coopération
sud-sud liée au commerce . Il s’agit d’un analyse
sectorielle
( secteurs agroalimentaires , textiles,transports et
logistique , TIC..)

3
INTRODUCTION GÉNÉRALE

La libéralisation des échanges au nivrau multilatéral ,


régional …a considérablement élargi l’accès aux
marchés mondiaux ce qui traduit :
- Baisse des coûts de transports ,
- Baisse des coûts de TIC
-> l’Apparition des chaines de valeur !
En plus la fragmentation de la production mondiale a
crée des nouveaux pistes
- l’implantation aux marchés mondiaux
-l’accès aux réseaux , aux connaissances , aux
technologies .. ) Tout ceci constitue un atout aux
développement économiques

4
CONCEPT DE LA CHAINE DE VALEUR

Le concept de la chaine de valeur est un concept de


management qui a été élaboré par Michael Porter(1985) .
Pour simplifier la définition :
• chaine de valeur = chaine d’activité de production dans
une firme allant des intrants jusqu’à client final
• La chaine de valeur = décomposition de l’activité d’une
firme produissant de la valeur , en terme de compétivité
la valeur celui que les clients sont prêts à payer de ce
qu’elle fournit la firme
• Les activités apporteuses de valeur d’une firme sont :
-> Activités « primaires » : Logistique + Production +
Marketing + Ventes
-> Activités « secondaires » : Infrastructure + GRH + R&D
+ Approvisionnement

5
Chapitre 1 :

LES CHAINES DE VALEUR


COMME VOIE
VERS LE DÉVELOPPEMENT
LES CHAINES DE VALEUR CRÉE DES POSSIBILITÉS
D’ACCÉLÉRATION DE LA CROISSANCE ÉCONOMIQUE .

QUESTION :

QUELLES SONT LES ENTRAVES QUI EMPECHENT LA


CROISSANCE POUR LES PAYS ( PRATIQUEMENT LES PED) ?

7
1- LES ENTRAVES QUI EMPECHENT LA CROISSANCE POUR LES PED

Types d’obstacles Catégorie 1 Catégorie 2 Catégorie 3

1) Liée à l’adoptation des Obstacles Tarifaires Procédures administratifs


Obstacles Non Tarifaires
PC ( Droit douane élevé ) complexe à la frontière

Non compétivité
Limitation des échanges (cas administratives aux
2) Les Coûts DD ↗ -> Prix ↗->
des quota) ↘ les échanges des bureaux de frontières (
Commerciaux…(2) ↘ de la demande
B&S douane , contrôle , usages
des TIC …(1)

3) Amélioration de climat Les IDE


d’affaire spécifiquement…(3)

4) La qualité de Les entrepots (Service


Les ports Transports intérieurs
l’infrastructure Logistique )

Établissement de Valorisation de la marque


5) Le contexte Juridique R&D+ Conception….
contrats …
8
2- LES COÛTS COMMERCIAUX (2)

NON COMPÉTIVITÉ
ADMINISTRATIVES DOUANE ,
Impacte le commerce à l’intérieur
CONTRÔLE , USAGES DES TIC …(1)
des chaines de valeur :
Une étude récente (FEM et AL 2013)
Exemple :
montre que la réduction des obstacles
Droit douane↗ ceci freine ↘la liée à l’importation
demande aux consommateurs d’où : ↘ (ces obstacles touchent les PME )
de la production et l’investissement
↘obstacles =↗ PIB mondial( 6 fois )
dans tous les stades de la chaine de
valeur . Si un pays améliore son administration à la
frontière
(infrastructure portuaire ,usage des TIC ..)
= PIB mondial↗ 4,7% les X↗ 14,5 %

9
3- AMÉLIORATION DE CLIMAT D’AFFAIRE

LES IDE
Engloble les obstacles à l’attractivité SPECIFIQUEMENT (3)
des IDE
CONCLUSION :
Ces obstacles sonts :
 Impacte capacité d’exportation (X)
 Politique d’Investissement
 L’amélioration des obstacles
 Politique Commerciale
facilite l’intégration dans les
 Politique Fiscale réseaux de production
 Gouvernance (Entreprise + internationaux .
Publique)

10
4- QUALITÉ DE L’INFRASTRUCTURE

 Disposition de transport de bonne qualité contribue à l’intégration des pays


à la chaine de valeur
 Infrastrcture de connectivité ( ZI & PSL & Port)
 Transports (routier,martime,aérien)
 Infrastructure portuaire impact les échanges (M&X) ( %performance
d’exécution des procédures ..) exemple le rapport doing Buisness (AGCS)
 Transport Aérien ( produits périssable ou de valeur élevé ..)

11
EXEMPLE LE RAPPORT DOING BUISNESS (AGCS)

12
5 – LE CONTEXTE JURIDIQUE

(Levchenko 2007 et Costinot 2009) (Acemoglu et Al 2007 ) on constaté


on constaté : :
 Les pays qui ont un meilleur
système juridique exportent dans  Les taches qui exigent des
les secteurs plus complexes contrats à savoir (R&D ,
conception et valorisation de
marque sont faible dans les pays
où les institutions contractuelles
(Cadot & Al 2011 ) on constaté : fonctionne bien
 les pays qui souffrent de mauvaise gouvernance + instabilité politique
n’ont pas réussi à attirer les IDE dans leurs zone industrielle
d’exportation

13
Chapitre 2 :

POINTS DE VUE
DES SECTEURS
( PUBLICS-PRIVÉS)
Dans cette partie on s’interesse à l’analyse
des réponses aux questionnaires OCDE/
OMC

Le sujet de questionnaires porte sur les


difficultés rencontré par :
 Les fournisseurs des PED lorsqu’il entrent
dans la chaine de valeur
1-les pays partenaires / fournisseur
2-les donateurs
2.1 bilatéraux // 2.2 : multilatéraux
3-les fournisseurs de coopération Sud-Sud

15
16
17
SYNTHÈSE :
 La contrainte principale  2.1 ) Les donateurs SYNTHÈSE (1+2+3 )
est l’infrastructure bilatéreaux :
inadéquate  Souligne la manque de Sont réunit pour l’idée de
qualification et de capital humain la conformité aux normes :
 l’accès au réseau
 L’accès au financement est -Techniques
électrique freine la
considéré en 3ème degré
croissance des PME -Sanitaires
 2.2 ) Les donateurs
 Elle impacte la -Sécurité …
multilatéreaux
compétivité dans le
 La lourdeur des formalités  + les normes sont ↗
domaine commerciale administratives qui ↘ la + une garantie aux
 1) Les pays croissance des PME dans la Chaine
de Valeur commerce
partenaires /
+
 il ya confiance pour les
fournisseurs
acheteurs & consommateurs
3) fournisseurs coopération Sud-
Sud
L’accès au financement est
18
considéré en 2ème degré est la
Chapitre 3 :

PRINCIPALES
CONTESTATIONS
Dans cette partie on s’interesse aux
contestations remarqués par les
fournisseurs de PED qui appartiennent aux
différents secteurs telque :
 1- Secteur Agroalimentaire
 2- Secteur Textiles
 3- Secteur Transport & Logistique ..

 Ils ont déclaré qu’il existe des entraves à


l’accès à la chaine de valeur

20
1- Secteur Agroalimentaire
Les réponses aux questionnaires OCDE – OMC ont été reçu de
250 entreprises (79 pays , englobe 160 fournisseurs des PED et
89 grandes entreprises )
 Pour les Fournisseurs :
+60 % réponses considèrent que ( les coûts de production + les
normes )

 Pour les Grandes entreprises

1. (PED peut être attractif si ) :


-> Respects des spécifications de produits (58 % réponses)
-> Contribution à l’assiette fiscale par l’investissement ( 30%
réponses )

PED n’est plus attractif lorsque :


-> Coûts de Transports - Logistique (élevés : 51 % réponses )
-> Retards aux formalités douanières ( 38 % réponses )
21
2- Secteur Textile
Avec l’expiration de l’accord de l’OMC sur les textiles et
les vêtements le 1er janvier 2005 le Commerce Mondiale
des vêtements est passé d’une structure administrée à
une concurrence mondiale plus ouverte .
- Tableau récapitulatif figure 3.10 (
Fournisseurs & Grandes Entreprises
)#23. Diapositive 23

22
Tableau récapitulatif figure 3.10 ( difficultés secteur
textile )
1) L’accès au
Fournisseurs
52% Crise 2008 : a rendu l’accès
Grandes Entreprises
1) Procédures 15% ↘ stock
financement répons aux crédits (difficile) douanières réponses commerce en
es complexes détail , en gros ….

2) Procédures 32% ↘ stock commerce en détail , 2) Le Transport 10 % Inadéquation des


douanières complexes répons en gros …. inadéquate réponses liaisons entre les
es ↘ approvisionnement réseaux de
↘ production transports
↘ des X - Aéroport
↘ déficit commerciale BP - Maritime ..

3) Les coûts de 25 % Si les coûts↗ M↘ 3) Les droits 11% Droits d’import↗


transports répons Approvisionnemnt↘ d’importations réponses (distribution des
es Production↘ (Politiques Licence d’M pose
Demande ↘ commerciales de problème
Investissement↘ plus stricte ) - CI & AI
croiss.économique ↘
23
3- Secteur Transport & Logistique
 Les transports et la logistique constituent un secteur dans lequel les CDV jouent un
rôle vital pour connecter les pays , diffuser les TECH et promovoir les meilleurs
paratiques dans le monde .
La CDV de transport et logistique se distingue par la variété des entreprises à savoir
:

 1- Grandes sociétés de transport maritime


( Maersek , CMA-CGM , MSC , HAPAG-LLOYED , EVERGREEN , COSCO ..)

 2- Entreprises de livraisons exprès & transit

International telque : (Fedex , Geodis , Vectorys , Bollore Logistics .. )


En Tunisie ( ULC logistics - TUNISHIP …)

24
25
26
27
BIBLIOGRAPHIE
article « International Management –
une chaine de valeur de la
connaissance Vol-16-série-2012 .
Élaboré par :
(Jean Ermine : Télécom école de
management .
Stéphane Brunel : université de
Bordeaux .
Mahmoud Mouradi : université du
Guilan).

28

Vous aimerez peut-être aussi