Vous êtes sur la page 1sur 8

c c

c  |
  

    

| | | | | | | |
| | 

¦   
  

         


|

Rapports des TP 1 & 2

de RTD

|||

| | |
| |


| |

|||

| | | | | |
 |||

|
c !!"! #

  
c  c  
c           |

| | | | | ||||||||||||||||| 
||||||||| || | 

||  | | |||||


| || | | 
|| |

|
[  


Relier deux PC (PC de gauche et PC de droite) pour s¶échanger des informations


nécessite une liaison à câble croisé. En effet, un des deux est émetteur, l¶autre est
récepteur, ce qui nous oblige à conduire le données, et pour celà un câble croisé est le
plus adapté.

[  


Sur le PC de gauche, deux cartes réseaux sont installées (eth1 et eth2), et une seule
sur le PC de droite. La commande †   nous permet de voir tous les détails
concernant la(s) carte(s) de réseau.

[  


Les adresses MAC des PC sont indiquées par l¶éxécution de la commande †  ,

[  


A en juger du type du réseau que nous manipulons, une passerelle n¶est pas utile. Car
le nombre de station est uniquement de deux, et il n y a aucune liaison entre sous-
réseaux.

[ 


La cache ARP est utilisée par les hôtes pour déterminer l'adresse MAC d'un autre
ordinateur sur le même segment.

Les entrées dans cette table ont une durée de vie limitée, quand une entrée vient à
expiration, une nouvelle requête ARP devra être initiée si besoin est.

Certains systèmes d'exploitation permettent de fixer une association dans le cache ARP
de façon permanente.

 
c     !! " !   
  ) - / /
c  c !"#$ %%&' c ( #!* +!,,($  . 0  1 + 2|

[ 


Pour vérifier la connectivité de deux PC, la commande †  |pour suivre le parcours
des paquets envoyés d¶un PC à un autre.

Mais si ping est déjà effectué du PC gauche à celui de droite, inutile de le faire du OC
de droite à celui de gauche. La connectivité peut être vérifiée à un seul sens.

[ 


Le Ping est le nom d'une commande informatique permettant de tester l'accessibilité


d'une autre machine à travers un réseau IP. La commande mesure également le temps
mis pour recevoir une réponse, appelé round trip time (temps aller -retour).

Messages capturé sur Wireshark :

Ping utilise une requête ICMP Echo et attend une réponse Echo Reply. L'envoi est
répété pour des fins statistiques : déterminer le taux de paquet perdu et le délai
moyen.

Et aussi, vu qu¶à première vue les adresses MAC ne sont pas connues par l¶émetteur,
alors il lance le protocole ARP pour savoir †
    
 
        
     
 .

Pour émettre cette réponse au bon ordinateur, il crée une entrée dans son cache ARP à
partir des données contenues dans la requête ARP qu¶il vient de recevoir.

La machine à l¶origine de la requête ARP reçoit la réponse, me t à jour son cache ARP et
peut donc envoyer le message qu¶elle avait mis en attente jusqu¶à l¶ordinateur
concerné.

[ 


àn ordinateur connecté à un réseau informatique souhaite émettre une trame Ethernet


à destination d¶un autre ordinateur dont il connaît l¶adresse IP et placé dans le même
sous-réseau. Dans ce cas, cet ordinateur va placer son émission en attente et effectuer
une requête ARP en Broascast. Cette requête est de type « quelle est l¶adresse MAC
correspondant à l¶adresse IP adresseIP ? Répondez à adresseMAC ».

4/ 4
c 03 5 ("  !! " ! 0!6  $
7 @ B
c 89:|c ;<=>|| | |c ? =;A||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||| |||||||||||||||  |
 C| || | |
|
[ 


Ôotre sous-réseau est de type B, les adresses possibles sont comprises dans la plage
[192.0.0.1 - 223.255.255.254], donc la plus grande adresse est |

[  
|

Les caches ARP sont des espaces mémoires où sont stockées des informations
conecernant les adresses MAC qui correspondent aux adresses IP en question.

Les caches alors contiennent les adresses MAC de la source et de la destinantion (Les
messages ARP et ARP Replay).

[  
|

La page a été chargée quand on a fait appel au serveur, car ce dernier a bi en répondu
à la requête http.(http://192.168.1.128).

Par contre, la page n¶a pas pu être chargée si elle a été appelée à partir de l¶adresse
(http://192.168.1.1).

[  
|

La commande pig a été exécutée par toutes les machines, car elles sont reliées par un
switch.

[  
|

La commande ping consiste à envoyer des requêtes ICMP, alors les paquets † 

  permettent d¶identifier la machine qui a exécuté le ping.

c CD|| E |||!!|"|!| ||


|
c |c|| | |c||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||| |||||||||||||||  |
 | || | |
|
|
||||||||| || ||  G  G |
!||  |
|
|


[  
|

Le réseau privé 10.0.0.0/8 appartient à la classe A, car cette dernier comprends trous
les réseaux ayant des adresses IP dans la plage [ 0.0.0.1 --> 127.255.255.254|].

[  
|

La longueur du préfixe est égale à 2.

[  

Adresses IP des PC :

PC de gauche : 10.2.201.1

PC de droite : 10.2.201.2

[  


IP addr montre les interfaces inactives.

3 interfaces ethernet eth1, eth2 et lo (loopback).

[ 


Adresses MAC :

PC de gauche : eth1 : 00 : 0a : 5e : 63 : 44 : c9

eth2 : 00 : 13 : 72 : 17 : cb : 5e

PC de droite : eth1 : 00 : 13 : 72 : 17 : cd : 6e

eth2 : 00 : 0a : 5e : 63 : 43 : d7

[ 


Interface lo (loopback) : c¶est une interface virtuelle.

[ 


Le maximum transmission unit (MTà) est la taille maximale d'un paquet pouvant être
transmis en une seule fois (sans fragmentation) sur une interface lors d'une
transmission de données informatiques.

c|| F |||!!|"|!| ||


|
c |c|| | |c||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||| |||||||||||||||  |
 | || | |
|
[ 


Le Spanning Tree Protocol (aussi appelé STP) est un protocole réseau permettant de
déterminer une topologie réseau sans boucle (appelée arbre) dans les LAÔ avec ponts. |

Adresse MAC source : ec : c8 : 82 : 8b : f1 : 83

Adresse MAC destination : 01 : 80 : c2 : 00 : 00 : 00

Ces adresses MAC correspondent au switch.

Particularité :

Le trafic STP est un routage entre 2 points. On envoie les paquets de façon
unidirectionnelle. L¶adresse MAC source est l¶adresse MAC de l¶émetteur PC. Il permet
de construire un arbre sur boucle.

[ 


L¶encapsulation utilisée est IEEE802.3/LLC.

[  


Les trames qui ont circulé après le ping sont les trames :

echo (ping) request.

echo (ping) replay.

[  


On a capturé les mêmes trames sur Wireshark :

echo (ping) request.

echo (ping) replay.

[  


Le cache contient l¶adresse IP destination et l¶adresse MAC du PC de destination et le


port de la carte réseau.

[  


Le switch est connecté au PC avec une vitesse de 100Mpbs/s et le protocole CSMA/CS


est activé.

[  


Par défaut, les interfaces sont connectées sur le VLAÔ1.

c|| H |||!!|"|!| ||


|
c |c|| | |c||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||| |||||||||||||||  |
 | || | |
|


[  


Valeur du champ type de l¶entête :

0*800 étant le numéro de port ethernet.

Cette caleur représente le protocole HTTP.

[  


Variation du champ 
 ! "  #

Les séquences d¶appel reply/request incrémente la valeur du champ.

Variation du champ    #

Ce champ est invariant.

[  


La requête ARP Request dans l¶analyseur montre que la machine source (10.201.3.1)
se demande à quelle machine correspnd l¶ adresse IP 10.201.26.3.

[  


Les adresses IP sont déjà enregistrées dans le Cache ARP, (leur adresses MAC
correspondantes sont déjà mémorisées par les ARP Replay dans l¶ARP cache), ce qui
explique le fait qu¶il n y a rien sur l¶analyseur.

[  


L¶interconnexion entre différents bancs se fait à la vitesse de 100Mb/s.

[  


Adresse MAC source du message : ec : c8 : 82 : 66 : 27 : c0

[  


Cette adresse correspond au port du switch.

[  


L¶adresse MAC ou bien STP.

Priorité : 32769

Adresse : e8 : 40 : 10 : 17 : 84 : 80

c|| I |||!!|"|!| ||


|
c |c|| | |c||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||| |||||||||||||||  |
 | || | |
|
Cost : 119

Ôon, carl¶adresse MAC de notre switch est : ec : c8 : 82 : 66 : 27 : c0

[  


Le coût est différent à cause des différences du débit.

[  


Les interfaces des switch sont par défaut connectées sur le VLAÔ1.

[  


Le PC de gauche ne peut pas joindre le PC de droite car ce dernier est configuré en


VLAÔ2.

[  


Ôon, le PCde gauche (VLAÔ1) ne peut pas joindre le PC de gauche de l¶autre banc
(VLAÔ2).

[  


Les PC ne sont pas joignables aussi.

[  


Le PC de droite d¶un banc pourra joindre le PC d¶un autre banc si ses deux derniers
sont configurés en VLAÔ2, et que la liaison switch -switch soit en mode Trunk pour
transférer en pleusieurs VLAÔ.|

c|| J |||!!|"|!| ||


|

Vous aimerez peut-être aussi