Vous êtes sur la page 1sur 4

INTRODUCTION

Le secteur des télécoms a connu des mutations


nombreuses et profondes : ouverture du marché à la
concurrence, des nouveaux modelés économiques,
nouveaux acteurs, innovations technologiques. Pour
conduire à ces changements les entreprises ont dû
recruter ou développer en interne des nouvelles
compétences. Des nouveaux métiers sont apparus,
les écoles et les formations dédiées se sont
multipliées et les organismes professionnels se sont
structures.

Mission du métier : Ingénieur télécoms et réseaux

Grâce à  des connaissances techniques parfaites en matière de


communication, l'ingénieur télécoms et réseaux peut
intervenir dès la conception d'un réseau, le mettre en place ou
en assurer la maintenance. Faire circuler l'information est
indispensable, et c'est l'ingénieur télécoms et réseaux qui en
est le garant.
Devenir Ingénieur télécoms et réseaux :
Qualités requises
Les ingénieurs télécoms et réseaux possèdent une
excellente culture scientifique. Ils sont également curieux,
souvent passionnés par les nouvelles technologies et dotés
d'un esprit d'innovation.
Qu'il s'agisse de conception d'un réseau d'entreprise ou de
maintenance, l'ingénieur télécoms et réseaux doit également
comprendre les besoins de ses clients et leur expliquer de
façon simple les solutions les mieux adaptées. Si celui-ci
conçoit un système, il doit être capable d'établir des devis, de
gérer à la fois les aspects techniques et financiers.

Pourquoi travailler en tant que Ingénieur


télécoms ?
 Une rémunération attractive.
 Une profession qui ravira les passionnés d'informatique et
d'équipements réseaux.
 un métier qui regroupe des tâches variées et multiples excluant
toute monotonie.

les qualités et compétences nécessaires pour être


embauché en tant que Ingénieur télécoms
Professionnel confronté au quotidien aux ordinateurs et autres
appareils high tech, l'ingénieur télécoms doit posséder de solides
connaissances scientifiques et faire montre d'une grande adaptabilité
aux évolutions technologiques. Outre les compétences susdites, il est
également recommandé de disposer de bonnes qualités managériales,
pour être apte à mener un projet dans son ensemble, ainsi que d'un
sens du contact et des responsabilités particulièrement développé ; la
profession exigeant en effet de travailler au sein d'équipes
pluridisciplinaires. Enfin, une excellente maîtrise de la langue anglaise
apparaît comme indispensable.
Etudes et formation

Quelle formation et comment devenir Ingénieur


télécoms ?
Même si la profession reste accessible aux universitaires diplômés, la
plupart des ingénieurs télécoms sont issus d'une école d'ingénieurs.
Parmi les écoles les plus célèbres qui forment au métier, on peut citer
SUP’PTIC, Polytechnique ,l’IAI…. . Dans tous les cas, la profession
exigeant un niveau licence (bac + 3), un diplôme d'ingénieur ou une
Licence en électronique, en réseaux informatiques et télécoms
s'avèrent des formations particulièrement appréciées des employeurs
Que faire après Ingénieur télécoms ?

Au fil des années et après avoir fait preuve de ses


compétences, un ingénieur télécoms peut espérer occuper un
poste à responsabilités en devenant chef de centre télécoms ou
encore architecte réseau.

Principaux employeurs
Parmi les secteurs qui recrutent des ingénieurs télécoms, on recense
les sociétés de services en ingénierie numérique, les sociétés de
conseils, les opérateurs en téléphonie, mais également maintes grandes
entreprises telles celles des secteurs de la banque ou des transports.
Citons en outre les secteurs de l'automobile ainsi que de l'aéronautique
qui apprécient la présence d'un professionnel hautement qualifié afin
de gérer les techniques de télécommunications auxquelles ils
recourent.

L'emploi dans le domaine Telecom


 Monteur FTTH
 Conducteur de travaux fibre optique
 Technicien en télécommunications
 Monteur télécoms
 Technicien réseaux télécoms
 Câbleur filaire CMS
 Chef de projet télécoms
 Technicien d'études fibre optique
 Ingénieur télécom
 Conducteur de travaux réseau télécom
 Conducteur de travaux GSM
 Dessinateur-projeteur en télécoms
 Ingénieur d'études fibre optique
 Négociateur télécom
 Chef de projet en fibre optique
 Ingénieur radiofréquences
 Technicien de maintenance en télécommunications
 Ingénieur traitement du signal
 Chef de service télécom
 Chargé d'affaires en fibre optique
 Installateur télécommunications
 Ingénieur en radiocommunication
 Chargé d'affaires en génie télécoms
 Responsable d'affaires en génie télécoms

Vous aimerez peut-être aussi